Nos Partenaires

Auteur Sujet: ailleurs pour y trouver du nouveau  (Lu 5715 fois)

17 octobre 2010 à 10:56:36
Lu 5715 fois

wil


bonjour à tous, et merci pour ce site extremement enrichissant.ca fait quelques semaines que je suis dessus, j'y ai appris tut un tas de choses qui vont suremet beaucoup me serir sur le terrain. je vis à la ville d'eu en seine maritime et je pars demain, cap au sud. vu le serieux de vos discussions et vos experiences vous allez peut etre me trouver inconscient.. mais la vie ne me donne pas d'autres choix. et puis j'ai toujours eu envie de vivre cette aventure. je risques bien sur de beaucoup souffrir puisque mon but est d'eviter la populaton au maximum. je n'ai aucun entrainement et mon sac va peser prés de 40 kg.. plein de choses que je trouverai surement inutiles dans le temps. mais j'aimes cette idée du "pas possible", et surtout l'idée de me depasser. quoiqu'il en soit, merci à tous de m'avoir eclairés sur bien des sujets. bien à vous, wil. :D 

17 octobre 2010 à 11:11:16
Réponse #1

cornelius


Comme l'a dit Mark Twain :

"Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait"


17 octobre 2010 à 18:08:36
Réponse #2

Loriot


Salut,
Si tu veux embarquer beaucoup de mathos sans trop te fatiguer, il existe des sortes de brouettes de rando super
Pratique...
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

17 octobre 2010 à 18:29:41
Réponse #3

Bison


Des ânes et des mules, aussi ...

Sérieusement, 40 kg sur le dos, si tu aimes l'impossible, tu vas être servi!

Si tu veux vraiment être libre, pars avec un strict minimum ...
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

17 octobre 2010 à 18:44:25
Réponse #4

raphael


je veux pas paraitre comme le vieux con de service mais là je trouve que simplement tu mets au moins ta santé en jeu si ce n'est pas plus. Pars tu sur un coup de tête ? Les températures baissent, tu dis ne pas avoir d'entrainement et 40 kilos sur le dos. S'il te plait fais un test : dors dehors pas loin de chez toi une nuit et après on en reparle.

Ne le prends pas mal mais on est là aussi pour cela.

Sinon je peux comprendre que tu ais envie de partir de voir du pays c'est un beau projet mais prépares toi un minimum
Se connaitre et s'accepter


17 octobre 2010 à 18:47:00
Réponse #5

Loriot


Je pense a ça comme "charriot"
http://www.carrix.ch/harcarr.html
alors même si c'est pas ça exactement... Tu peux aussi trouvé un caddy de "mémé" (c'est fou comme c'est malin une mémé) L'homme depuis qu'il a inventé la roue... Y porte moins et va plus loin!
Après si tu veux partir part! Parce que après on pars plus et que quand on est parti on peux revenir mais quand on est pas parti on peux pas repapartir... :doubleup:
J'ai mieux!
L'important c'est pas la destination mais le voyage. (c'est pas de moi et ça se voit tout de suite)
Et même si tu veux éviter les humains... Il y en a qui méritent  la confiance...
« Modifié: 17 octobre 2010 à 19:02:43 par Loriot »
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

17 octobre 2010 à 19:54:09
Réponse #6

fy


SAlut

Pas trop d'expérience,un sac de 40kg....

Mon conseil est simple:
Ne t'éloigne pas des autres humain....

Un cheville tordue ou une chute avec 40kg sur le dos c'est très dangereux.
Pas trop d'expérience...Hummmm.SAis-tu où  et comment trouver de l'eau potable quand tu ne peux pas en purifier?Mais sais-tu TROUVER l'eau et la rendre potable pour ce qui sera un défi chaques jours....
Une situation qui se complique en état de déshydratation sera toujours plus difficile que si tu avait fait la plein...Le cerveau ne prendra pas ls mêmes décisions..

Après une journée sous la pluie,
SAis-tu monter un abris digne de ce nom et sous la pluie,comment tu fait pour allumer ton feu qui peut t'éviter l'hypothermie qui est je croie la première cause de mort???

Nan ,
je croie qus sans une bonne expérience tu devrais ABSOLUMENT éviter....D'éviter tes congénaires...Tu peux partir mais pas en "sauvage"...
Une bonne rando "contrôlée" c'est déja pas mal...Et tu as de quoi avoir de TRÈS bonnes expériences

Fy.


17 octobre 2010 à 20:02:59
Réponse #7

inzemix


Je pense a ça comme "charriot"
http://www.carrix.ch/harcarr.html
alors même si c'est pas ça exactement...

Pour avoir testé (6 mois en famille au brésil) je peux dire que ca marche plutot bien, et que la sensation de poids porté diminue très très fortement avec le carrix, une super machine (j'ai acheté le mien ici : http://www.pierreschmitt.com/locarrix/ le mec est super !)
Sinon, je vais peut être revendre le mien, mais s'pas sur...
Par contre, c'est cher, même d'occas :S

17 octobre 2010 à 20:04:41
Réponse #8

Elektro


. S'il te plait fais un test : dors dehors pas loin de chez toi une nuit et après on en reparle.


Put**n oui,j'ai dormi deux semaines en "vagabond" sur l'ile de la Martinique quand j'avais vingt ans en période chaude et j'ai trouvé ca "fun " les premiers jours mais après... :'(

Alors avec l'hiver qui arrive ,40 kg sur le dos et pas d'expérience,j'ai un peu peur pour toi surtout si tu veux éviter la population !!!

17 octobre 2010 à 20:40:10
Réponse #9

wil


j'admets que c'est inconscient de ma part, mais je sais tout de meme de quoi je suis capable. pour l'idée de la charette je n'y avais pas pensé.. si mon sac pese si lourd c'est peut etre aussi pour me premunir d'un maximum de securité aussi. puis ne pas rendre la transition trop douloureuse. je sais bien sur que je vais souffrir les premiers jours, mais je suis aussi conscient de mes capacités. je n'ai pas d'entrainement mais je suis assez physique, à raison de 30 bornes de velo par jour, et je marches enormement. pour ce qui est du poid, mercredi suis allé tester mon sac plein en faisant le tour des trois villes soeurs, une douzaine de bornes. ca ne m'a pas trop fait souffrir. de toute facon j'ai l'intention de me poser 5 mn toutes les heures lors de cette marche en avant. pour la pluie, le froid, j'ai ce qu'il faut, je pense que je saurai me premunir contre l'hypotermie. et à vrai dire, le plus lourd, c'est la bouffe. pour la transition. donc mon sac s'allegera tres vite. bien sur je pars avec la crainte du manque d'eau. je sais les astuces pour la rendre potable, mais pour la quantité.. en ca je ne ferai pas mon malin au depart. j'irai dans les villages. je pars inexperimenté mais lucide. et je comptes sur le terrain pour acquerir l'experience. c'est avant tout un challenge personnel, souffrir mais ne pas negliger le vital. et puis à vrai dire, vu la carte que j'ai sous les yeux, j'aurai beaucoup de mal à vraiment fuir la civilisation, y'a un blede partout. le long du parcours les forets vont me tenter plus que tout. mais avant d'y parvenir, j'aurai deja des certitudes dans les jambes. et en admettant que je ne puisses vraiment pas faire de feu un certain soir, j'ai le p'tit rechaud.. je n'ai aucune notion de ce que je serai capable d'effectuer dans la cambrousse. mais ce voyage est aussi une quete de savoir
 

17 octobre 2010 à 21:02:48
Réponse #10

Outdoorsman


Faut-il toujours agir avec prudence ?
NON. Partir, il y a quelques siècles à la découverte des continents n'était pas prudent. Tenter un vol supersonique ou d'aller sur la lune non plus. Pas plus que de traverser l'antarctique à pied.
C'est comme ça que l'humanité avance.

Faut-il faire que des choses qu'on est sûr de maitriser ?
NON. C'est en se dépassant qu'on se découvre et qu'on progresse.

Faut-il prendre des risques en connaissance de cause ?
OUI, et seulement en connaissance de cause. C'est ce qui fait la différence entre "l'aventurier" et l'inconscient. Se préparer, s'informer, c'est anticiper les problèmes, imaginer des solutions. Partir à l'aveuglette en disant "je verrai bien sur place", c'est aller au devant de problèmes sérieux.

Je trouve ton projet intéressant Wil et pas du tout irréaliste. Mais prépares toi à minima. Teste ton matos sur le terrain, vois ce qui est utile, ce qui ne l'est pas, ce que tu dois changer, améliorer.
Pour de la rando au long court, il y a 2 trucs fondamentaux : le sac et les chaussures. Un sac de 40kg, c'est portable mais c'est galère. Dans une contrée reculée, en autonomie totale ou avec du matos technique incontournable, c'est raisonnable. En France, en traversant des villages régulièrement, y'a un truc qui va pas.
Tu vas sans doute vivre une super expérience, ne la gache pas avec un sac que tu vas maudire tous les jours et qu'à l'arrivée tu diras "j'ai charrié plein de trucs inutiles pour rien".

Mes 2 sous
"On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du coté de la forêt. " Ivan Tourgueniev
"Là où il y a une volonté, il y a un chemin" Edward Whimper
"Dégaine toi du rêve anxieux des bien-assis" Léo Ferré

17 octobre 2010 à 21:37:19
Réponse #11

Loriot


Quand faut y allé faut y allé!
Pour porter: sac a dos, chariot, vélo, ânes... Ca permet d'emporter plus, par contre ca crée aussi une contrainte... Mais l'âne est une belle contrainte. (bon moi je dit ca mais je vend pas les miens hein!)
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

17 octobre 2010 à 22:21:17
Réponse #12

wil


si ce parcours m'etait acquis, je ne bougerais pas d'un poil. et bien sur que c'est un fantasme. mais qui va pas faire long feu.. et pour le projet, il est des plus simple, c'est cap au sud, du nord au bas de la france. et apres je sais pas.. pour le materiel, materiel de novice bien sur. la tente 2 places, la bache, le sac symbium 70+10, le pancho, 3 paires de chaussettes chaudes, sous vetements chauds, 2 pantalons, 3 t shirts, un gros pull, 2 polaires, un grs bonnet, une echarpe, 1 paire de gants, 1 paire de sous gants, un sac de couchage 5 degres, un carrématt, pansements, antiseptiques, talc, un livre sur les plantes comestibles, un livre sur les champignons, petit materiel de peche (pour tenter le coup), une certaine somme d'argent au cas où, un rechaud, pour la bouffe c'est soupes knorr, tapioca, cheveux d'ange, viandox, huile, vinaigre, sel et poivre, levure, farine, sauce tomate, mayo, moutarde, (je sais ca fait tres touriste), sauciflar, paté, nouilles, riz, café solube, sucre, lampe frontale, boussole, carte, pour l'hygiene, lingettes, brosse à dents. un savon de marseille et une brosse pour lavage, autant que peut se faire. et 3 gourdes. n'hesitez pas à me dire ce qu'il pourrait me manquer, pour le trop pas besoin, je devines. et puis c'est en allant que je saurai m'adapter.. je saurai forcement ce qui m'allourdit inutilement et ce qu'il me manque. non????

18 octobre 2010 à 00:18:54
Réponse #13

athlon


très amicalement

il te manque.... un peu de préparation....

A+
"Sans déconner, les mecs...  La mort, ça dure longtemps..."

18 octobre 2010 à 00:41:01
Réponse #14

mrmagoo


C'est pas vraiment la bonne saison pour te lancer là dedans, même au sud il commence à faire frais la nuit(j'ai choppé la crève d'ailleurs, et pourtant je pionce pas dehors).
Tu pourrais peut être faire régulièrement des randos de quelques jours pour te mettre dans le bain et partir au printemps, non? 
Dolus an virtus quis in hoste requirat ?

18 octobre 2010 à 10:56:02
Réponse #15

alexr


Je ne sais pas quel est ton gabarit, mais 40 kg, ça me semble beaucoup, même en terrain assez plat. J'ai déjà porté 29 kg en montagne et je ne compte pas recommencer :-) Un sac trop lourd, c'est un boulet qu'on traîne en permanence.

Tu pourrais classer ton matériel en grandes catégories (couchage/repas/vêtements/outils/provisions/..., par exemple) et peser chaque catégorie. Ca te permettrait d'identifier rapidement la partie la plus lourde et voir ce qui peut être amélioré.

Question provisions, j'ai pas mal fonctionné avec 1 semaine d'autonomie, ça permet de passer plusieurs jours d'affilée en pleine nature, sans trop se charger. Donc en comptant à la grosse louche 1 kg de nourriture par jour (pas de lyophilisés, que des produits que tu peux acheter n'importe où), ça te fait 7 kg pour une semaine.

En optimisant un minimum ton matériel, je pense que tu peux arriver facilement à moins de 25 kg avec 1 semaine de nourriture. Tout dépendra des températures et des conditions que tu penses rencontrer. 15 kg de moins, ça fait déjà une sacrée différence.

On peut faire mieux, voir le site http://www.randonner-leger.org.

Pour faire les bons choix, je  pense qu'il faut que tu partes du projet (itinéraire approximatif, période de l'année, conditions probables), pour identifier les besoins, et choisir ensuite le matériel qui convient.

Quand tu as une liste qui te semble correcte, je conseillerais de tester progressivement le matériel :
  • Tu pars 2 ou 3 jours, dont au minimum 1 nuit dehors. Pas la peine de partir loin, dans une forêt près de chez toi, par exemple. Au retour, tu fais le point sur ce qui a fonctionné, et tu mets à jour ta liste.
  • Ensuite tu pars une semaine entière. Tu fais tout un tour. Au retour, tu fais le point sur ce qui a fonctionné, et tu mets à jour ta liste.
  • Ensuite, tu pars 3 ou 4 semaines. Idem, tu voyages. Au retour, tu fais le point sur ce qui a fonctionné, et tu mets à jour ta liste.
Après ces expériences, je pense que tu auras une bonne idée de ce qui te convient et te permet de rester dehors longtemps dans de bonnes conditions.

Attention à la baisse des températures, l'hiver approche vite, ça va changer la donne (froid, longues périodes de pluie...).

Bonne route.


AJOUT : partir avec un portable chargé (éteint, sac étanche, fond de sac) et avec de l'argent (dont du liquide) pour pouvoir se mettre à l'abri rapidement en cas de pépin.
« Modifié: 18 octobre 2010 à 11:30:16 par alexr »

18 octobre 2010 à 11:05:19
Réponse #16

wil


bon. je devais decoller ce matin, à 5h j'etais sac à dos pret à partir. mais je l'ai reposé fissa, plein de doutes. et partir avec des doutes.. moi je dis que le moral c'est le moteur de tout. quelque part, m'engager sur terrain inconnu comme un forcené, j'y ai deja gouté. par exemple, en 2002 à l'age de 28 ans, j'ai decidé de devenir marin pecheur. j'avais pourtant une vie peinarde à amiens, boucher de metier, vie simple et tranquille, mais non. un jour suis aller au treport sans rien savoir de ce monde et n'en ayant aucune connaissance. la mer je l'avais toujours connue du bord de plage. et à vrai dire, tous les matelots que je croisais me zieutaient comme un cheveu dans la soupe. monde tres fermé.. je fesais 110 kg, le genre de mec pas agile du tout, bref, à leurs yeux un vrai fantoche. mais à force de trainer aux heures de marées, un mec prenant plus pitié qu'autre chose, m'a interpellé et m'a donné ma chance. quelque part.. j'ai tres vite su qu'il etait voleur et frapadingue. donc.. je me rappelerai toujours de ma premiere marée. et j'ai tres vite compris le probleme du poids et de l'equilibre. 3 jours force 6 à 7 de noroit, malade comme une bete, des bleus partout, sans dormir. quand je suis rentré de ma premiere marée je ne tenais plus debout, je ne pouvais meme plus m'accroupir tellement je souffrais des jambes. et puis 3 jours de peur et d'adrenaline aussi. celui qui n'a jamais été en mer et qui se retrouve dans cette piole, ca le calme. mais j'ai persisté, j'ai souffert le martyr pendant des semaines, le temps de perdre suffisament de poids apparament. et je suis resté 6 mois avec lui. ensuite j'ai fais une saison à la coquille avec un autre, j'ai debarqué pour aller sur le " mon bijou", un 25 metres au chalut. et pour la piole là dessus j'ai été servi, j'ai connu des forces 10 à te decoller l'estomac. sur ce bateau le boulot etait surhumain. par manque d'effectifs. au lieu d'etre 6 matelots nous n'etions que 3. j'ai vu des semaines à ne dormir que 3 heures, arrivés à quai dans un etat second. pourris d'humidité, de fatigue, de froid. j'ai debarqué au bout de 6 mois, et d'ailleurs ce bateau a fait naufrage un mois apres au large de boulogne, 1 marin disparu. apres j'ai continué la mer encore 3 ans, sur d'autres bateaux, avec d'autres pioles. et au fond je me dis que si j'avais ecouté tout le monde, si j'avais eu peur pour ma securité, jamais je ne me serais enrichi de cette experience. et serieusement, je ne vois pas ce qui pourrait m'empecher de souffrir une nouvelle fois sur un autre terrain, pour ressentir la meme satisfaction d'un reve accompli. suis je vraiment inconscient? suis je fou?    

18 octobre 2010 à 11:09:34
Réponse #17

wil


merci alexr. vrai que j'aurais du m'imposer des etapes pour partir en terrain conquis. j'aurais surement du intervenir avant la veille du depart, ca m'aurait beaucoup aidé. mais bon.

18 octobre 2010 à 11:20:11
Réponse #18

LaMouette


Je n'ai pas d'expérience mais deux choses me font peur pour toi :
1) je suis allée voir ton profil, tu es une femme et, même en étant sportive, on n'a pas pas la même masse musculaire, donc poids, à taille égale, qu'un homme. 40 kg, ça doit faire largement plus que la moitié de ton poids.
2) "un sac de couchage 5 degres" :o ça me semble bien léger. Là aussi, nous avons une moins grande tolérance au froid que les hommes.

18 octobre 2010 à 11:57:34
Réponse #19

wil


je n'ai pas le choix fredou.. j'aurais dû. je ne me suis pas abonné sur ce site sur un coup de tete. c'est ca ou j'prends un p'tit sac, trois bricoles dedans, et j'poses mon cul sur un coin de rue en ville. c'est une envie melée à la necessité, la rue me menace depuis des mois deja. perdu le permis, plus de bagnole, perdu le taf, la copine, le fric qu'il me restait je l'ai utilisé pour ca. et je suis entierement d'accord avec vous, je n'ai rien à vous apprendre. ce que vous me dites me servira forcement, un peu tard c'est sur. j'aurais du mais je ne peux pas reporter ce depart. pour la preparation, je devrai faire avec sans trop forcer dés le depart. mais maintenant si quelqu'un a d'autres conseils à me donner, je suis toute ouie. en tout cas, merci pour votre attention à tous.

18 octobre 2010 à 12:17:26
Réponse #20

wil


euh.. j'ai du me gourrer quelque part sur le profil, suis un mec...

18 octobre 2010 à 13:25:58
Réponse #21

Outdoorsman


suis je vraiment inconscient? suis je fou?    

Non, tu n'es ni inconscient, ni fou.
Personnellement je considère que vouloir s'échapper du quotidien en se sortant les doigts du c*l, c'est plutôt sain comme démarche.

Simplement, tu pourrais faire la même chose avec moins de galère et plus de plaisir en optimisant ton sac. Or, pour cela, rien ne remplace des tests préalables pour acquérir un minimum d'expérience.

Pour te donner une idée, je viens un récit d'une famille qui a fait la traversée des Alpes avec des sacs de 5-6 kg, avec 5 jours d'autonomie.
Crois moi, pour marcher tout le temps, je peux te dire qu'un sac léger, ça change vraiment la vie.
"On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du coté de la forêt. " Ivan Tourgueniev
"Là où il y a une volonté, il y a un chemin" Edward Whimper
"Dégaine toi du rêve anxieux des bien-assis" Léo Ferré

18 octobre 2010 à 15:52:01
Réponse #22

wil


merci outdoorsman. je viens de passer mon temps à trier mon sac, sincerement je n'ai pu que diviser les rations par deux. pour le reste je me dis que tout sera vraiment utile. par exemple ma tente pese 2,8kg. le sac autant, le duvet 1,6kg. les 6 kg sont deja bien depassés, rien que pour le minimum.. par beau temps je me contenterais de ma bache,j'ai meme été tenté de me contenter de ca dés le depart. à l'armée dans les pyrénées, en plein janvier on dormait dessous et personne n'en est crevé. mais aujourd'hui je me dis que je serais fada de jouer à ca tout seul. ensuite viennent les medicaments, anti douleurs etc. je vois pas ce que je peux en soustraire. le necessaire de toilette, idem, j'ai le minimum. pour les habits,que du chaud qui ne pourra que me servir. j'ai le rechaud avec son quart et une recharge, necessaire de couture, fil etc, je ne parviens pas à jeter tellement je me dis que ce sera necessaire. sur la bouffe j'ai reussi à en retirer 5 kg à peu pres. et oui.. j'ai aussi deux bons gros livres sur les plantes et champignons, ca pese. mais je me dis forcement que ca me sera utile. j'ai un vieux velo qui pourrait peut etre me servir pour m'alleger.. je suis en train d'y songer serieusement. mais je craints que ca ne soit plus encombrant qu'autre chose. sincerement, je ne vois pas ce que je pourrais retirer d'autre pour m'alleger

18 octobre 2010 à 16:24:58
Réponse #23

wil


je crois que j'ai pas fini d'en tirer des lecons de ce voyage. quoiqu'il en soit, " à coeur vaillant, rien d'impossible ". et si je pars si lourd, j'en reviendrai dechargé de bien des choses. bien à vous  :)

05 novembre 2010 à 18:14:13
Réponse #24

Jérôme A


salut,

tu pourrais posté ta liste matos et nourriture  , histoire de les mettre a l"épreuve sur le forum  avant que le terrain s'en charge ...

soul ,
Si vous vous sentez impuissant...
Aidez quelqu'un .

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité