Nos Partenaires

Auteur Sujet: Randonnée Positive  (Lu 6178 fois)

09 octobre 2010 à 17:24:59
Lu 6178 fois

le petit suisse


Hello tout le monde.

Ca faisait un moment que je n'était pas revenu sur le forum (saloprie d'armée oblige).
J'ai fait énormément de randos en autonomie, bivouacs et j'en passe pendant cet été, et j'essayerait d'en faire des comptes-rendus si possible.

A travers ce post je voulais me pencher sur un point qui est important à mes yeux: ce que j'appelle la randonnée (ou toutes autres activités) positive écologiquement. En effet j'ai remarqué avec joie que la majorité des gens a finit par comprendre qu'il faut laisser les lieux tels qu'on les a trouvés....

Ce forum parle plus que souvent du zéro trace, mais ce beau principe que tous le monde devrait appliquer ne pourrait-il pas aller plus loin...
En plus d'essayer de nuire au minimum à l'environnement lors de nos activités, pourquoi ne pas l'aider en réparant les dégats qu'il doit subir (plus que d'être neutre, être en symbiose avec lui , par échange de bon procédés: question philosophique hein  ;D)
 
Exemple personnel: je ramène systématiquement les déchets que je trouve sur place (sans laisser les miens bien-sûr  ;D), je nettoie les foyers qui débordent ou lorsque il y en a plusieurs à coté, ect...

Je fait partie de ces écologistes positifs, et je pense que la révolution verte est vraiment en train d'être engagée voila une façon supplémentaire d'y participer....
Je lance ainsi le débat: vos pensées, idées, critiques, envies de faire comme moi, ect....
Pour rentrer de rando avec le coeur léger et le sac lourd (de déchets)  :up: :up: :up:

09 octobre 2010 à 22:00:23
Réponse #1

Loriot


Ouais je suis pour! Mais en générale j'arrete quand j'ai rempli un sac a crotte, alors...
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

10 octobre 2010 à 06:23:54
Réponse #2

François


Exemple personnel: je ramène systématiquement les déchets que je trouve sur place (sans laisser les miens bien-sûr  ;D), je nettoie les foyers qui débordent ou lorsque il y en a plusieurs à coté, ect...

/.../

Pour rentrer de rando avec le coeur léger et le sac lourd (de déchets)  :up: :up: :up:
Bonne pratique, petit suisse :up:
Il suffi de penser à prendre un sac poubelle (vide :D) en partant et le garder accessible pour y mettre les déchets au fur et à mesure qu'on les voit. Pas besoin de faire un truc nickel, juste que ce soit mieux après qu'on soit passé qu'avant.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

10 octobre 2010 à 09:24:15
Réponse #3

Nävis


Rando positive écologiquement? Un peu trop long pour être vendeur comme expression.
Quand à ce qu'il y a derrière, l'action d'agir pour aller plus loin que le "zéro traces" chacun pour soi, c'est très important. Merci d'ouvrir le sujet le petit suisse.

A coté du ramassage des déchets, il y a aussi le débouchage des petites canalisations qui doivent permettre l'écoulement de l'eau hors des sentiers. Sinon, l'eau ravine les sentiers, le chemin devient plus large et les randonneurs passent en dehors. Le sentier prend alors trop d'emprise sur la montagne. Ce phénomène parait peu important dans certains endroits, mais j'ai eu l'occasion de voir les dégâts dans des régions très fréquentées, c'est une vrai catastrophe.

A force d'en entendre parler, de voir les autres le faire, de faire soi-même de temps à autre, cela contribue à créer un contexte général où le respect et l'action citoyenne sont présents tout naturellement. Cela s'apprend aussi en famille, et les enfants vont perpétuer ces gestes responsables et transmettre ce respect.

Extrait de Mountain Wilderness Suisse:
Le chemins utilisés fréquemment se dégradent. L'érosion est renforcée. Les chiens sans laisse et les cris dérangent le gibier. keepwild! demande à toute personne marchant dans les montagnes de:
    * rester sur les chemins
    * respecter le silence de la nature
    * ramener ses déchets dans la vallée (ainsi que ceux trouvés en chemin)
    * brûler le papier toilette et enterrer les excréments.


10 octobre 2010 à 10:13:07
Réponse #4

Sotret


On ne peut qu'approuver  :doubleup:
Et puis, c'est une bonne excuse pour emmener sa pelle favorite... ;D

Mais jusqu'où aller dans le "jardinage" du sentier ?

Une anecdote en passant :
en redescendant d'un bivouac en forêt avec ma petite famille, nous tombons sur un jeune sapin en travers du chemin. difficile de passer dessus ou dessous. comme on est sur un sentier balisé susceptible d'être utilisé fréquemment, je me fait la réflexion que les promeneurs vont contourner par la droite ou la gauche et raviner les lieux. J'entreprends de le couper et de rétablir le passage. 200 m plus loin, un autre, visiblement coupé intentionnellement, et un autre plus loin encore. Et là, je remarque les empreinte de pneu d'une moto trial...Finalement, les baliveaux en travers du sentier n'étaient-ils pas une manière d'indiquer à un amateur de sport mécanique de rester sur le bitume qu'il n'aurait jamais du quitter ?

10 octobre 2010 à 17:01:07
Réponse #5

le petit suisse


Merci de vos réponses... :)
J'essaye de faire passer un maximum cette idée autour de moi, en effet à grande échelle cela pourrait bien contribuer à la présérvation de nos si beaux espaces  :love:
Je rentre à l'instant d'une rando sur le grammont (un tour très fréquenté) et j'ai maleureusement ramené une pétée de déchets. Le monde apprend, mais le chemin est long...

Si vous approuver ma logique merci de faire passer cette idée à un maximum de gens, histoire de faire plaisir à mama natura

tchôs

10 octobre 2010 à 18:54:00
Réponse #6

StormX


Salut  :)

Effectivement, je ne conçois pas une sortie dans la verte sans la nettoyer. Même si je suis de ton avis lorsque tu avances que la "révolution écologique" est en marche, il reste encore du travail à faire !
Combien de fois j'ai vu des parents dirent à leurs gamins ramassant une ordure "lâche ça c'est sâle" ou encore "t'es pas l'éboueur de la ville" !
Un petit point positif néanmoins, depuis le temps que je parcourt le Parc Naturel Régional du Pilat, je constate une diminution significative des déchets en pleine forêt. Et de même, les sites tels que des tables de pic nique sont laissées, j'ai l'impression en général, beaucoup plus propres

Par ailleurs, il peut arriver que l'on tombe parfois sur des ordures si importantes qu'il nous est impossible de les embarquer, genre une décharge sauvage ou une carcasse de voiture. Si vous êtes dans un parc national / régional, un coup de fil à leurs services devrait régler le problème. Idem pour l'encombrement des chemins, ces institutions ont des équipes d'entretiens des chemins faites pour ça !

Si vous n'êtes pas dans un parc, je pense qu'appeler la mairie, l'ONF voir la Fédération Française de Randonné devrait arranger le problème.

En tout cas, encourager et éduquer la génération à nettoyer la nature de nos conneries est obligatoire et devrait être au programme de l'éducation nationale.   
La seconde étape serait de renouer avec cette "spiritualité" qui unissait autrefois les hommes à la nature. A mon, humble avis, notre environnement ne pourra être seulement sauvé grâce à des restrictions ou des obligations. Faire en sorte que nos enfants aiment et respecte leur Mère est selon moi indispensable...et on en est loin...  :closedeyes:
"La beauté de la Vie dépend de ton regard."
Keny Arkana

10 octobre 2010 à 19:59:36
Réponse #7

le petit suisse


Peut-être que je suis trop optimiste, mais je sent que la population, ou en tout cas une partie ce rapproche de ces activités douces naturelles, on peut notamment remarquer l'essor de la randonnée ces dernières années...
L'hummanité est à une période de choix, je pense entre un artificialisation complète, ou un retour à la nature (n'excluant pas du tout le progrès, des sciences ect....) mais la ca devient très philosophique et personnel.....
Bref c'était un parenthèse d'optimiste, car j'en peut plus de ces discours défaitiste qui ne mène à rien sauf de se lamenter, tout les problèmes ont des solutions, faut juste une paire de c*u!lles....
Ceci n'ayant rien à voire :o :o

revenons au sujet, merci et d'autres idées, de choses à faire sur le terrain, de méthodes pour répendre cette idée, ect...

 :)

10 octobre 2010 à 20:25:13
Réponse #8

StormX


Yep, scuzez du ptit HS  :-[

Concernant les méthodes, y en a une qui marche pas mal et qui est assez fréquente, par chez moi ça s'appelle : "Pilat propre"

En gros, une ou deux journées dans l'année sont consacrées à des balades dans tout le parc régional avec des guides animateurs. En même temps qu'on prend plaisir à découvrir un lieux, on ramasse les déchets. Cela est souvent fait avec des classes de collège / primaire ou simplement des particuliers.
Je vais pas dire que c'est entièrement grâce à cela que j'ai été très vite sensible à ne pas balancer mes déchets, mais ayant participer à ces sorties tout jeune, cela a du forcément y contribuer.  :)

Après, le meilleur moyen, cela reste à mon avis de montrer l'exemple en ayant toujours sont sacs poubelle prêt à l'emploi pour ramasser le premier truc qu'on croise. Au final, cela devient un reflex et jeter un truc devient une aberration.  :closedeyes:
M'enfin, s'il est facile d'éduquer nos jeunes (grâce à cette petite prise de conscience mondiale et l'environnement pédagogique et médiatique qu'elle a fait naitre), le faire comprendre à des plus âgés, habitués à jeter sans compter, sera beaucoup plus difficile à mon avis...  

"La beauté de la Vie dépend de ton regard."
Keny Arkana

11 octobre 2010 à 19:05:56
Réponse #9

le petit suisse


C'est cool cette idée de nettoyer des parcs nationaux.... En Suisse, on m'a parlé des nettoyages de pistes d'après-saison... mais j'ai jammais fait. Peut-être que quelqu'un a entendu parler de ca?
Encore des idées, des choses à dire ou on doit enterrer ce débat pour une saison? :'(
Tchôs :)

13 octobre 2010 à 14:29:18
Réponse #10

Heimdall


En tant que randonneur, il me paraît aberrant de laisser un déchet dans la nature! Ramasser ceux des autres, cela m'arrive.
Je m'interroge quand même sur un point crucial: nos sentiers ne manquent-ils pas de poubelles. Dans le Tyrol, j'ai trouvé des poubelles régulièrement sur les sentiers de randonnées et il est vrai qu'il est est agréable de déposer ses déchets afin d'alléger son sac! En plus, cela créerait des emplois!

Le bizutage sur Lyon est de plus en plus fait dans ce sens aussi: aller ramasser les déchets le long du Rhône. C'est un bizutage que je trouve intelligent et utile. Sans compter qu'il y a quand même de joli coin!

Je pense en outre, que c'est notre rôle à tous d'éduquer les enfants pour qu'ils ne jettent rien, même si ces enfant ne sont pas les nôtres!

Par exemple sur le plateau ardéchois, rencontre de moto cross. Des familles entières sont venus et ont pique niquer. Certaines sur notre terrain... Ils voulaient partir en laissant leurs détritus. Ils sont revenus les chercher!!! Exemple et éducation, voire même engueulade feront changer les choses!

13 octobre 2010 à 18:24:31
Réponse #11

le petit suisse


L'idée de poubelle je suis contre, hors des zones habitées... Quoi de plus moche et de pire pour nous rappeler le mauvais coté de la civilisation quand on veut justement s'en éloigner... (bivouaquer à coté d'une poubelle  :bheurk:). Mais c'est personnel ca, je pense que les gens peuvent logiquement gérer des déchets moins lourds que les matériaux consomés dont ils proviennent....

C'est clair qu'il faut éduquer les gens à être zéros traces, mais comment pour les plus motivés, engagés, ammoureux de grand-mère nature faire plus, voire bcp plus?

Salut :)

13 octobre 2010 à 18:32:07
Réponse #12

Heimdall


La poubelle dénature un peu, c'est vrai... Mais moins que les immondices à terre!!

Il nous faut ramasser, les nôtres et ceux des autres et éduquer les irrespectueux, envers et contre tout!!

13 octobre 2010 à 18:38:16
Réponse #13

Pierrot


Pour avoir entretenu un bout du canal du midi pendant 15 ans, je peux dire que pour une certaine catégorie d'individus, les poubelles c'est pas la peine.

Les abrutis qui laissent leur déchets sur place les laissent même si la poubelle est à deux mètres d'eux.

Je n'ai d'ailleurs jamais compris qu'on puisse arriver à un tel degré de connerie, arriver sur un gazon nickel et partir en laissant ses détritus éparpillés à la place.

Et entre parenthèse, ça concerne tous les ages, de 7 à 77 ans.

13 octobre 2010 à 18:51:00
Réponse #14

Heimdall


Oui, c'est pas faux... Il est aussi vrai que dans certains pays, on fait appel au porte monnaie... 75€ d'amende en Autrichepour un papier et 115€ pour une déjection canine, si mes souvenirs sont bons. C'est malheureux... Mais ça les gens comprennent...

14 octobre 2010 à 14:42:23
Réponse #15

batopirat


En effet j'ai remarqué avec joie que la majorité des gens a finit par comprendre qu'il faut laisser les lieux tels qu'on les a trouvés....

Ah bon?

ben je sais pas ou tu randonnes mais ce n'est pas le cas partout. Par chez moi, ça devient difficile de trouver un coin propre.
Comme toi on ramasse mais on ne peut pas tout prendre entre les bouteilles verres ou plastiques les papiers gras , les matelas ou fauteuils en tous genres....je ne parle même pas de la riviere canalisée ou l'on navigue en kayak et en canoe; jy ai vu passer il ya quelques jour une bouteille de gaz.
Fut un moment on avait baptisé un endroit de cette riviere "La Main Engloutie" rapport à un fauteuil en forme de main dont les doigts dépassaient de l'eau.
Faut dire avec une région au plus fort taux de densité de population de france dont la surface boisée couvre 7% du territoire et battue aux quatre vents....la nature en prend forcément plein la gueule....

14 octobre 2010 à 22:12:27
Réponse #16

StormX


"La beauté de la Vie dépend de ton regard."
Keny Arkana

15 octobre 2010 à 09:03:04
Réponse #17

batopirat


Nord/Pas de calais

15 octobre 2010 à 11:20:46
Réponse #18

loich


Bonjours,

Avec tous sa, j'ai pris l’habitude de toujours avoir un petit rouleau de sac poubelle dans mon sac de rando, en fin de compte sa ne prend pas trop de place. Mais, c'est que ramener les déchet des autre se n'est pas toujours évidant, dans ma petite vallée je vais souvent campée dans des chalet "rustique" (enfaîte chaque village de ma vallée possède un chalet dans la foret ouvert à tousse). C'est un bonne abri et un bon lieu pour passer des soirer conviviale, mais du coup certaine personne ce permet de laisser un vrai chantier derrière eux, vomis devant et dans le chalet, sac poubelle remplis de canette et de détritus, bout de verre dans les reste de feu,... Du coup ce n'est pas toujours facile, de tous nettoyer, de ramener ces déchet ainsi que ce des autre (mais bon on fait du mieux qu'on peut). Et les brigade verte tourne de plus en plus pour empêcher sa, il on même déjà fouiller les poubelle pour retrouver des nom.
Et trouver des endroit comme sa, c'est quand même bon pour te pourrir ta soirer.
Loïc
"Je m'en allais dans les bois parce que je voulais vivre sans hâte. Je voulais vivre intensément et sucer toute la moelle de la vie, mettre en déroute tout ce qui n'était pas la vie, pour ne pas découvrir, à l'heure de ma mort, que je n'aurais pas vécu." Henry David Thoreau.

15 octobre 2010 à 17:04:19
Réponse #19

le petit suisse


Ah bon?

ben je sais pas ou tu randonnes mais ce n'est pas le cas partout. Par chez moi, ça devient difficile de trouver un coin propre.

Généralement en Suisse, Jura entre 1000 et 1700 mètres et Alpes entre 1200 mètres et 3000 mètres (dès fois un peu plus)... Le public montagnard est générallement très éduqué, sensible à l'environnement et sympatique par dessus tout... :doubleup: Même en plaine il y a bcp de progrès je trouve. Bon il y a toujours de cons qui comprenne rien, mais c'est plus dans les zones hurbaines ou proche des agglomérations (certains trouvent encore cool et rebel de jeter ses détritus n'importe-ou).

A part le ramassage des déchets (ce qui n'empêche pas de continuer à en parler), d'autres idées?
Salut... :)

19 octobre 2010 à 21:46:36
Réponse #20

le petit suisse


Personne? Rien?  :'(

(je dit ça pour relancer le post)

Salut :)

04 novembre 2010 à 19:36:24
Réponse #21

Heimdall


J'ai trouvé!!

Vraiment pas mal, drôle et courageux!!

http://www.youtube.com/watch?v=FaMRebt7GTI

05 novembre 2010 à 08:48:09
Réponse #22

le petit suisse


Tellement génial ta vidéo Heimdall  :doubleup: :doubleup: :doubleup: , j'aime les gens qui ont des c*u!lles comme ca...
Il en faudrait beaucoup plus des allumés de ce genre.
A+

05 novembre 2010 à 19:02:11
Réponse #23

Heimdall


Oui, hein!! Il faut tous nous y mettre!! Achetons des pistolets à eau plein de jus de choucroute!!

05 novembre 2010 à 19:17:26
Réponse #24

jeanmi



 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité