Nos Partenaires

Auteur Sujet: Transmetteur de position GPS  (Lu 19445 fois)

25 septembre 2010 à 00:43:04
Réponse #25

Douinie


De rien! :)

De mon côté, j'ajoute du nouveau. Je ne l'ai pas testé, mais au vu des commentaires précédents concernant le SPOT, je pense que ça pourrait en intéresser plus d'un ici.

http://www.findmespot.ca/fr/index.php?cid=219

C'est un dispositif qui semble disposer de toutes les mêmes fonctions que le SPOT original, mais avec un sérieux plus : un écran permettant de visualiser des cartes GPS, de même qu'un clavier à l'écran qui permet d'envoyer des messages personnalisés,  :up: qui sont reçus, si j'ai bien compris, par la personne qui détient le petit dispositif récepteur de messages approprié. Comme avec le SPOT original, la communication ne me semble être qu'à sens unique, émetteur seulement. Mais la possibilité d'écrire un message différent à chaque fois est vraiment un gros plus! Note : ces messages sont payants, que ce soit à l'unité ou qu'on achète un lot de 100 ou 500 messages.

GROS HIC  :( : D'après le site officiel,  "Pour l’instant, on ne peut mettre en service le dispositif DeLorme PN-60w et l’appareil de communication SPOT qu’au Canada et aux États-Unis. Vous devez utiliser une carte de crédit pour laquelle l’adresse de facturation se trouve au Canada ou aux États-Unis pour bénéficier du service de SPOT. " Mais comme il y a ici des lecteurs de ces pays, j'ai pensé que ça valait tout de même la peine de vous présenter ce nouveau dispositif.
Everyone must believe in something. I believe I'll go canoeing - Henry David Thoreau

25 septembre 2010 à 15:15:27
Réponse #26

Bison


En bref, c'est un GPS communicateur!
Ce que la balise SPOT aurait du être dès la première version, amha
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

03 octobre 2010 à 18:09:50
Réponse #27

Douinie


Bien d'accord! Je me demande s'il est aussi résistant que le Spot original, par contre, c'est à dire s'il résisterait bien à des conditions aussi humides, voire même carrément mouillé...

Everyone must believe in something. I believe I'll go canoeing - Henry David Thoreau

03 octobre 2010 à 18:24:36
Réponse #28

Douinie


Dans mon message consacré au récit de ma semaine de canot-camping, il est parfois question du Spot. Dans un souci de condenser ici les infos concernant cet outil et pour que ceux qui ne lisent pas mon récit y ait accès, je reprends ici quelques points abordés dans l'autre fil de discussion.

Un exemple concret de l'utilisation de la fonction "tracking" :

Pour vous permettre de suivre mon récit, et vous donner un exemple de la fonction « tracking » de SPOT, je vous ai préparé une carte Google de mon aventure. En jaune, vous trouverez le trajet du premier jour. Je mettrai les jours suivants plus tard. En cliquant sur un repère, vous pouvez voir l’heure où il a été enregistré.

http://maps.google.ca/maps/ms?hl=fr&ie=UTF8&msa=0&msid=106884753034059772689.00048f8be7a941d169ce8&t=h&z=14

Je suis partie vers 8h15, mais j’ai oublié d’activer SPOT pour les premières minutes. Le premier repère de la journée est donc le point jaune le plus au Nord, à 8h35. Vous constaterez que j’adopte un rythme de croisière plutôt pépère!


Par ailleurs, réponse à une question de Guillaume :

oui, SPOT est compatible avec Google, Earth et Maps. C'est aussi compatible avec d'autres logiciels de GPS, il me semble. Les données sont tout d'abord reçues par le site de Spot, d'où on peut les télécharger sous 3 formats de fichiers différents. On peut donc ensuite manipuler les données à notre guise. Dans Google Earth, ce que j'adore, c'est enregistrer mon parcours sous forme de "visite", avec un angle de vue très près de l'horizontale. En faisant jouer la visite, on a alors l'impression d'être en canot, en voyant la surface de l'eau, les berges et le relief des montagnes. Évidemment, dans des régions comme la mienne, la définition des images n'est pas géniale, mais c'est suffisant pour faire de beaux souvenirs!

Si pour ceux qui sont intéressés, je pourrais vous envoyer le fichier contenant la visite Google Earth d'une de mes sorties.
« Modifié: 03 octobre 2010 à 18:33:44 par Douinie »
Everyone must believe in something. I believe I'll go canoeing - Henry David Thoreau

03 octobre 2010 à 18:28:28
Réponse #29

Douinie


J'ai pensé mettre ici le lien vers le fil de discussion qu'avait démarré Bartlett alors que je tardais à le faire. En bout de ligne, j'avais plutôt décidé de mettre mon message dans ce fil-ci, puisqu'il avait déjà abordé la question de manière plus précise, mais voici tout de même le lien :

http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,36434.0.html
« Modifié: 03 octobre 2010 à 18:35:17 par Douinie »
Everyone must believe in something. I believe I'll go canoeing - Henry David Thoreau

05 décembre 2010 à 10:14:07
Réponse #30

phare2000


Je reviens sur ce fil que j'avais gardé en mémoire.

Le monde des "spottiens" existe toujours avec autant d'efficacité

Est-ce que les anciens spot sont encore en vente ? Dans leur site il ne parle plus que d'un modèle Spot (celui qui ne serait pas étanche)

Si on regarde leur carte de rayonnement l'Afrique central est reprise.  Est-ce fiable ? (en sachant que cela ne fonctionne pas dans les parties boisées)

Comment va fonctionner un appel 911 (pas le help) en Afrique ?

Bref je suis septique du système j'ai utiliser des téléphones satellite mais ce n'est pas le miens perso ici je cherche quelque chose de personnel, fiable et qui ne va pas me ruiner







« Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde ».Gandhi

12 janvier 2011 à 17:33:43
Réponse #31

phare2000


Bonjour,

On n'est pas loin d'acheter le spot pour nos activités sportives mais aussi pour l'Afrique. Y t'il des personnes avec une expérience avec le SPOT en Afrique (Rwanda) ?

Merci

« Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde ».Gandhi

12 janvier 2011 à 19:42:28
Réponse #32

Fred49


vous souhaitez réellement une fonction ok ?
pour rassurer ma famille et aussi pour une utilisation éventuelle dont j'espére ne jamais avoir besoin j'utilise une balise, le plb mc murdo fast find 210.
pas d'abonnement mais quelques fois des frais de déclaration comme pour le Groenland

et surtout pas de fonction ok , pas de fil à la patte , pas de risque de les inquieter si je la casse si je la perds, juste une chance de plus de m'en sortir en cas de gros pépin loin de la civilisation.

12 janvier 2011 à 19:51:27
Réponse #33

akiou


Pour le Rwanda, le SPOT est totalement inutile. Tu as une couverture GSM quasi parfaite, sauf sur quelques sommets.

13 janvier 2011 à 07:54:21
Réponse #34

phare2000


Ok déjà pour vos conseils
« Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde ».Gandhi

01 août 2012 à 13:22:50
Réponse #35

Douinie


vous souhaitez réellement une fonction ok ?
pour rassurer ma famille et aussi pour une utilisation éventuelle dont j'espére ne jamais avoir besoin j'utilise une balise, le plb mc murdo fast find 210.
pas d'abonnement mais quelques fois des frais de déclaration comme pour le Groenland

et surtout pas de fonction ok , pas de fil à la patte , pas de risque de les inquieter si je la casse si je la perds, juste une chance de plus de m'en sortir en cas de gros pépin loin de la civilisation.


Bien d'accord que pour certains, la balise est sans doute suffisante. Dans mon cas, par contre, la fonction OK est la condition sine qua non pour que mes proches me laissent partir seule au fin fond des bois. C'est qu'ils considèrent que c'est bien beau une balise, mais ce ne sont pas toutes les situations d'urgence (perte de conscience) qui permettent de l'activer. C'est donc mon gage de liberté plutôt qu'un fil à la patte. :) 
Everyone must believe in something. I believe I'll go canoeing - Henry David Thoreau

09 août 2012 à 10:48:03
Réponse #36

caillou


Bonjour Douinie,

Déjà merci pour toutes ces infos, et surtout ce retour d'expérience. :up:

comme tu le dis, c'est le bon compromis entre sécurité, liberté et tranquillité d'esprit.
ça permet de partir plus loin, plus longtemps et plus "seul" sans les remords de laisser tes proches dans l'angoisse.
pour ce qui est de mettre un écran , je suis pas sur que ce soit si bien. fragilité, consommation batterie...
par contre, un flash type SOS aurait pu être pas mal.
 
Encore une question avant de faire l'achat : l'autonomie. en hiver, en été ?

Merci,

09 août 2012 à 12:20:44
Réponse #37

Mad Max


Très intéressant mais relativement coûteux. 179 € pour l'appareil. ( Ca, ça va encore). 183 € d'abonnement annuel pour avoir aussi l'option de tracking (149€).
Il faut en faire un usage intensif pour l'amortir en utilisation de loisir. Par contre en stuation risquée, le prix est dérisoire par rapport à la sécurité qu'il procure.
http://www.balise-spot.fr/la_balise.html
UNPACT Member
Devenez instantanément et gratuitement plus intelligent en cliquant sur ce lien.

09 août 2012 à 12:37:11
Réponse #38

Bison


La vraie balise de détresse, c'est moins de 300 € - une fois pour toutes.
Le même système que celui qui protège les marins et les avions.
Et zéro manip pendant des années, aucune prise de tête, aucune "gestion" en cours de sortie.
Pas d'abonnement à renouveler, de piles à changer.

Certes il faut l'activer manuellement en cas de besoin ... mais bon, là elle marche à coup sûr.
Et avec un peu de chance (visibilité des satellites géostationnaires), les secours sont avertis sur le champ, avec la position GPS, puis guidés encore au gonio.

Pour les inquiets, ou pour les sorties en groupe, la combinaison des deux ...
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

09 août 2012 à 18:05:41
Réponse #39

caillou



@ Bison,

Je pense que le choix se fait en fonction du besoin. l'un n'est pas meilleur que l'autre (sauf dans le cas de zone non couverte par SPOT ou là, la question ne se pose pas.)

a mon avis, le gros avantage des balises type SPOT, c'est que la position peut être donnée régulièrement.

exemple :

je me place dans le cas défavorable (qui me semble d'ailleurs le plus probable pour mon utilisation) ou je n'ai pas ma balise en permanence sur moi au moment de mon accident ou lorsque je me perd ou si je ne peu pas la déclencher ou si je la casse.

je pars pour une semaine avec spot, je donne ma position tout les jours. l'avant dernier jour je ne donne plus ma position. les secours sont alertés par mes proches qui ne reçoivent plus les signaux, les recherches commencent à mon dernier envoi de coordonnées.

le même avec la balise classique. mes proches attendent mon retour au bout de la semaine pour déclencher les secours qui devront couvrir toute la zone du trek. je peux être blessé depuis 5 jours sans que personne ne le sache.

le concept SPOT est bien différent et à mon avis plus "safe" : c'est l'absence de signal ou l'envoi du signal qui déclenche les secours.

pour la balise c'est uniquement l'envoi de l'alerte qui déclenche les secours : donc une grosse contrainte, c'est de l'avoir avec soi toute la journée et être en mesure de la déclencher, pas toujours évident.

par contre, cela impose une rigueur dans les envois et ne pas perdre ou casser sous peine de voir se ramener les secours.

après ça dépend de ses besoins   

 

09 août 2012 à 21:01:46
Réponse #40

Bison


Citer
par contre, cela impose une rigueur dans les envois et ne pas perdre ou casser sous peine de voir se ramener les secours.

Précisément ... bonjour le stress!
Aussi bien pour le porteur que pour "l'équipe de surveillance".

Mais pourquoi on part seul dans la verte?
Dites, comment on faisait, avant?  ;#

NB - ceci reflète bien entendu un sentiment personnel.
Je ne suis pas du tout opposé à la technologie, ni à tout ce qui peut augmenter les chances de s'en tirer en cas de coup dur. Mais là, j'ai l'impression qu'on a peur de couper le cordon ombilical ...

Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

10 août 2012 à 09:45:14
Réponse #41

caillou



On peut très bien utiliser le SPOT comme une balise classique et la déclencher uniquement en cas de besoin. et même dans ce cas je vois des avantages, c'est de pouvoir en même temps prévenir les proches, qui pourrons prendre contact avec les secours et donner par exemple des précisions sur l'équipement, l'itinéraire...

et perso ce qui me stress moi quand mes proches partent, c'est l'absence de nouvelles c'est pas de recevoir un SMS avec marqué "je vais bien suis ICI"


03 février 2014 à 19:38:29
Réponse #42

Tof 59


Bonjour,

Suite à une arrivée un peu tardive après une ballade en forêt, je cherche une solution pour rassurer la famille.
Ce week end, j'étais dans les Ardennes, pour une promenade, seul, dans une zone non couverte par le réseau GSM, et en rade de batterie de l' Iphone. Je savais que je retrouverai mon chemin, mais que je serai en retard. J'avais de quoi m'éclairer, et au pire, j'avais de quoi monter un tarp et hamac pour la nuit, j'avais de l'eau et une ration, de bons vêtements, de bonnes chaussures... Tout allait bien pour moi, mais ma femme s'inquiétait et à mon retour, elle était en train d'appeler la gendarmerie...
Donc je parcours les discussions relatives aux PLB et autres Spot. Mais voilà, d'un côté, je peux signaler une urgence vraiment grave de manière fiable, ce qui ne rassure qu'à moitié la famille. De l'autre, je peux être suivi, et envoyer des messages rassurants, mais ça coûte un abonnement annuel assez élevé...
Et je suis tombé sur ce genre de produits : http://www.locbox.fr/balise-gps-tarifs/
Quelqu'un connait ? Quid de la fiabilité de ces engins ? Est ce que ça correspond à mes attentes (être localisé par la famille, sans payer d'abonnement, dans les zones non couvertes en téléphonie) ?

Edit : il y a aussi un abonnement ! Des alternatives existent ?
« Modifié: 03 février 2014 à 19:48:09 par Tof 59 »

03 février 2014 à 20:14:12
Réponse #43

Phil67


Quelqu'un connait ? Quid de la fiabilité de ces engins ? Est ce que ça correspond à mes attentes (être localisé par la famille, sans payer d'abonnement, dans les zones non couvertes en téléphonie) ?
C"est mort :
Citer
La Balise GPS LOCBOX est livrée avec sa propre carte SIM...

=> Il faut donc une couverture téléphonique GSM !


Il n'y a pas 36 solutions en l'absence de couverture téléphonique : d'une manière ou d'une autre la position du porteur de la balise doit impérativement être renvoyée par satellite.

À ma connaissance les seuls systèmes satellites pour un usage terrestre (il doit y avoir encore d'autres systèmes pour les secours maritimes) sont soit SPOT, soit les balises type PLB Fast Find, soit les téléphones satellites type Iridium (abonnement et communications hors de prix et plus destinés à des appels classiques que pour des secours).

Solution "mid cost" : il existe de nombreux systèmes de tracking GPS sans abonnement transmettant périodiquement la position via SMS à un serveur. Il ne s'agit pas d'un système d'alerte, mais on peut facilement suivre la dernière position connue avant perte du signal (accident, panne de batterie, perte de couverture GSM).
 
Autre solution low-cost : définir un protocole avec une personne dans son entourage qui prend le relais cas d'imprévu (de préférence quelqu'un connaissant le parcours, l'activité et le terrain et ne stressant pas trop vite) comme on le faisait encore couramment il y a une 10aine d'années.


(De toutes façons la Gendarmerie va d'abord estimer le niveau réel d'urgence avant d'envoyer la cavalerie et les moyens lourds.)
Nous avons deux vies, la seconde commence lorsqu'on réalise qu'on en a qu'une.

03 février 2014 à 20:54:45
Réponse #44

AC


Comme alternative aux téléphones satellite Iridium mentionnée par Phil, il y a les Thuraya que l'on peut utiliser avec sa propre carte SIM. Les communications sont probablement aussi chères que chez Iridium (les appels sont facturés comme si on était à l'étranger), mais il n'y a pas d'abonnement, donc c'est peut-être plus rentable pour un usage exceptionnel. Reste que le téléphone lui-même est cher.

Sinon, la solution low-cost, c'est une paire de talkie-walkies ou CB portables avec une portée suffisante pour que la famille puisse établir le contact en faisant le tour de la forêt en voiture. C'est toujours mieux que d'improviser un battue nocturne. Prévoir un planning pour économiser les batteries (exemple: tout le monde allume sa radio pendant 5 minutes à chaque heure pleine).

Pour ceux qui ne veulent vraiment pas payer l'abonnement d'un PLB mais pratiquent des activités dangereuses en solo, et souhaiteraient donc pouvoir être retrouvés rapidement même inconscients au fond d'un trou, on peut citer les colliers de repérage radio pour chiens de chasse (portée 10 à 40 km, autonomie 2 à 7 jours)...

Edit: Après réflexion, la bonne solution serait un PLB COSPAS-SARSAT 406MHz (300 euros à l'achat et pas d'abonnement) à veille automatique (compte à rebours à réinitialiser toutes les X heures). Mais vu le nombre de faux positifs que ça génèrerait, je soupçonne que ce n'est pas commercialisé.
« Modifié: 03 février 2014 à 21:20:06 par AC »

03 février 2014 à 21:10:34
Réponse #45

Bison


Pour simplifier :

Spot (Balises de "suivi") : 

 - rassure - à condition d'avoir expliqué à l'entourage comment "suivre" la balise.
 - fournit une certaine sécurité, mais moins efficace que les vraies balises de détresse (question de couverture satellites et d'autonomie).
 - renseigne sur la dernière position connue, l'itinéraire suivi ... sans intervention du porteur.
 - coûte cher sur le long terme

Les PLB (Balises de détresses cousines de ce qui existe en marine et en aviation) (Mc Murdo et quelques autres)

 - pas d'abonnement, en principe
 - pas de "suivi" :  pas de nouvelle = bonne nouvelle
 - système éprouvé et redondant
 - nécessite l'intervention du porteur ou d'un compagnon pour signaler l'état de détresse.

Et tout le reste n'est que littérature ...

(Sauf bien sûr qu'un simple GSM passe presque partout en France sur le 112 - même si le réseau de l'opérateur semble inexistant).

Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

03 février 2014 à 21:53:22
Réponse #46

Bison


Post scriptum :

Quand je dis qu'une balise de suivi "rassure" ... c'est vrai aussi longtemps que tout fonctionne comme prévu :
 - la balise et son alimentation
 - tout le système de transmission qu'il y a autour et qui n'est pas aussi "pro" que le système de relai des PLB.

En cas de mauvais fonctionnement de la balise en mode "suivi normal", l'entourage peut s'inquiéter pour rien, voire même alerter les secours "pour rien" ...

Allez, pour les inquiets :  Spot sur une bretelle, PLB sur l'autre ...

NB :  Dans le cas d'une expé "engagée" cette double solution offre un système très fiable ...
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

04 février 2014 à 09:35:48
Réponse #47

Tof 59


Bon, ben je crois que je vais investir dans un PLB et bien expliquer que même en cas de retard prolongé, tant que je n'ai rien activé, tout va "bien".
Le 112 n'était pas accessible dans mon cas. Pas de couverture de mon opérateur, mais d'aucun autre non plus, même le belge (alors que j'étais à quelques centaines de mètres du plat pays).
J'ai un talkie, mais vu le relief, je perds très vite le contact. Les 5 ou 8km de portée annoncés par Motorola (en champ ouvert) ne suffisent pas pour cette situation. En revanche, si je suis recherché, serait il utile que j'émette sur un talkie ? Sur quel canal ?
Reste le cas encore plus tordu où je m'aventure dans un souterrain... mais je sens que vous allez me qualifier d'inconscient suicidaire... La curiosité est un vilain défaut !

18 décembre 2015 à 13:00:46
Réponse #48

Troll


Hello,

En parcourant un peu les news, j'ai trouvé que l'entreprise Ticatag allait commercialiser une balise GPS, avec une autonomie d'un an, fonctionnant sur pile. Ce tracker permet de suivre (yc en temps réel) la localisation d'une voiture, de quelqu'un qui porte cette balise sur lui, etc...sur une simple carte Google.

Cette balise fonctionne via le réseau de SigFox et couvre actuellement toute la France ainsi qu'une petite partie de l'Europe

Voilà, c'était juste pour info  ;)

le site de l'entreprise
l'article parlant de ladite balise

Bien à vous,

Troll
Semper potest proficio

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité