Nos Partenaires

Auteur Sujet: Quand la flamme s'éteint...  (Lu 1760 fois)

20 septembre 2010 à 22:43:18
Lu 1760 fois

Loriot


Bonjour,

Voici un petit récit du quelle j'ai retenue une ou deux petite leçon...

Tout a commencé par l'organisation d'un enterrement de vie de garçon... on est rarement bien futé dans ces moments là, déjà...
Heureusement la haute montagne n'étant pas mon truc, je me suis permis de rejoindre "les autres" après leurs aventures bien trop aérienne pour moi. J'organise dons le repos du guerrier en trouvant un coin pour le bivouac, un endroit ou je suis déjà allé dans une jolie vallée, tranquille. :doubleup:

Sur place pas de surprise la fête continue et bien sur le clou de la soirée, bain dans une source d'eau chaude naturelle et, pour les plus téméraires (tous) visite de la grotte d'ou sort l'eau à la lumière des bougies et des torches (j'ai quand même une lampe étanches au cas ou) c'est bien plus romantique a la flamme, non? Là je pense que si on avait croisé quelqu'un en entrant on entendrait encore rire parce que forcément température de l'eau boisson et cie,  tout le monde est a pelos... et de voir une dizaine de c.. nu rentré dans une grotte... :-[

l'entrée se fait sans problèmes, bien qu'il y aie deux "siphons" il reste quand même un peu d'air pour passé sans éteindre les bougies, arrivé au fond, la fête continue, l'ambiance est chaude (au sens propre du terme, hein! l'eau est a 25C).

pis une première bougie s'éteint, le porteur se voit réprimandé de l'avoir mouillée, puis une deuxième, oh on arrive a les rallumer mais on voit bien qu'elles peinent. Puis c'est le tour de la torche, avec une couleur de flamme qui vire a un jaune bien profond.  :o

C'est là que, je me suis rendu compte que les bougies manquaient d'oxygène...  re:o et faire retourner une dizaine de fêtards rapidement... bin en fait des fois ca va plus vite qu'on ne le pense (bon malgré l'ambiance générale je doit dire d'il n'y avait pas de cas grave d'imbibitions alcoolique)

Une fois dehors, comptage et bain dans le "bassin" extérieure de la source... un vrai bonheur!

Donc, je retient ceci:
Une bougie s'éteint avant que l'on ne puisse plus respirer.
Ne plus allé la-bas avec autant de monde/bougie.
C'était une belle soirée...

voila

Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le c..

20 septembre 2010 à 22:52:49
Réponse #1

VieuxMora


Heureusement que vous aviez des bougies au lieu de lampes !
Tu as eu un excellent réflexe de faire ressortir tout le monde fissa  :up:
Il y a eu des cas dramatiques d'asphyxie en série dans des grottes y compris les sauveteurs...

22 septembre 2010 à 09:19:42
Réponse #2

gglt


Salut,

Donc, je retient ceci:
Une bougie s'éteint avant que l'on ne puisse plus respirer.

Exact, et les spéléos qui utilisent une lampe à acétylène savent que lorsque la flamme s'éteint par manque d'oxygène, il est temps de faire demi-tour.

@+
Guigui
Il n'y a qu'une seule manière de le savoir : il faut essayer.

22 septembre 2010 à 12:52:35
Réponse #3

Neibaf


Merci pour ce post, parce que j'avoue que je n'aurais pas pensé à faire ce rapprochement  :'(

A +

Fab
"Qui veut faire quelque chose trouve un moyen, qui ne veut rien faire trouve une excuse"

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité