Nos Partenaires

Auteur Sujet: Comparatif entre un couteau de camp, une scie pliante et une hachette dans un contexte bien particulier .  (Lu 12280 fois)

06 septembre 2010 à 19:47:30
Réponse #25

Adonf


T'es têtu comme une mule toi, j'en suis sûr parce que j'ai eu les deux entre les mains, sur la mienne le marteau est bombé mais il parait plus carré parce qu'il n'a pas été poli.
En fait je cherche juste à comprendre. En fait t'as eu une hunter avec un marteau pas poli et un autre manche. Finalement c'est plutôt une hache unique. Tu l'as fait faire sur mesure?

13 mars 2015 à 20:02:19
Réponse #26

Thrawn


Je déterre... (c'estp ourtant pas ma spécialité de creuser, je prefère couper...)

Bref.
Je viens de recevoir une GB Wildlife Hatchet d'occase. J'ai un tout petit peu repris le tranchant, histoire de l'affiner un chouilla.
Hier, test dans du bois. Ca tape pas trop mal.
Aujourd'hui, re-test, cette fois en comparaison avec mon kukri. Quand il s'agit de couper en travers des fibres, je ne vois pas de différence notable, par contre, quand il s'agit de fendre, gros avantage au kukri (en le bâtonnant).
A la pesée, la hachette est portant 100g plus lourde!

Moi qui ai acheté cette hachette dans l'optique de l'utiliser pour préparer le feu de camp, j'avoue avec un gros odute sur l'efficacité. Alors comme je vous lis depuis des années concernant l'efficacité de ce genre d'outils, notamment des GB, je soumets le truc à votre analyse parce que je suis un peu largué.

(pour info: test dans du bois très sec, peut être du peuplier, 10 à 15 cm de diamètre)

13 mars 2015 à 20:30:46
Réponse #27

christobal


Bin il y a hachette et hachette .

Personnellement je pense que pour commencer à être performante une hachette doit posséder (en plus d'un bon profil de tranchant) une tête de plus de 650 g et un manche d'une cinquantaine de cm de long ce qui nous donne au total un poids avoisinant le kg (comme c'était le cas de la hachette de ce comparatif) .

Après une Wildlife ayant une tête de 450 g et un manche de 36 cm je ne suis pas étonné par ton constat car j'étais arrivé à peu près aux mêmes conclusions que toi  en la comparant à certains de mes couteaux de camp .

13 mars 2015 à 20:46:43
Réponse #28

Ghjallone


Pareil, entre la Wildlife et un bon couteau de camp, c'est kif-kif, en ce qui concerne la puissance de coupe.
par contre pour travailler le bois, je la trouve bien plus pratique.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

13 mars 2015 à 21:35:09
Réponse #29

pan48


Si elle ne te convient pas tu peux me la renvoyer et je te rembourse. En fait cette hache est excellente pour les travaux plus fin,pour la sculpture et les travaux bushcraft,christobal et ghjallone on bien résumé la chose et tu devrais dans ce cas prendre une small Forest. ;)

13 mars 2015 à 22:07:05
Réponse #30

Thrawn


Ne t'en fais pas, Pan48, je suis très satisfait de la façon dont s'est déroulée notre transaction. L'objet n'est pas en cause.
C'est moi qui ai peut-être mal évalué mes attentes (besoins?envies?).

Puisque j'y reviens toujours, j'utiliserais mon kukri pour le feu et basta.

Pour revenir à la hache, vu ce que vous en dites, elle devrait convenir à certains projets de sculpture/bushcraft qui traînent dans un recoin de ma tête.

Si finalement je me rends compte que ça ne colle pas, je l'échangerais/revendrais et puis c'est tout.

14 mars 2015 à 08:54:29
Réponse #31

Mrod


Bonjour,

Je plusoie avec pan.

Il n'y a pas de hachette idéale. Ce modèle est très assez polyvalent avec un plus pour les travaux fin alors qu'une fiskars (de moins bonne facture) sera idéale pour refendre car son profil est plus large.

Tout dépends ce que l'on veux faire. Par exemple pour la sculpture j'utilise une toute petite hachette, manche de 30cm et un fer très léger (autour des 400gr). Alors que pour un camp je rejoins Christobal sur ces critères.

Mes deux brindilles,
Nico

"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

16 mars 2015 à 11:51:59
Réponse #32

loico


Depuis que j'ai essayé cet hiver, je suis un grand partisan de la hachette qui, dans mon cas, peut remplacer totalement le couteau de camp. J'emporte tout de même les deux, accompagnés d'une scie pliante. Je m'explique.

Je n'ai pas la prétention d'être un grand spécialiste de la vie sauvage, mais vivant en région Parisienne, j'essaye de faire découvrir à mon entourage qu'à moins d'une demi heure de chez eux, ils ont aussi de très beaux paysages et de superbes sentiers boisés, lors de sorties allant jusqu'à 3 jours parfois. Selon qui j'emmène avec moi, certains n'ont aucune connaissance et aucun repère hors de la ville. A part dans une station de métro, impossible de s'orienter.

Chacun participe au camp, et personne ne doit rester oisif quand les autres travaillent. Seulement, tout le monde n'est pas supposé savoir utiliser une hachette, ou un couteau de 30cm pour refendre du bois. C'est là qu'intervient la scie. En plus d'être légère, et diablement efficace, elle ne demande pas ou peu de "formation", et les risques de blessure sont bien moindres. Et son coût est contenu en comparaison avec les deux autres outils. Nul besoin d'être un pro du featherstick où du firesteel lorsque l'on récupère la sciure dans un bandana, l'allume feu se fait de lui-même.
Pour ceux qui débutent, ou pour les moins agiles, cela reste un outil excellent, qui ne requiert pas ou peu d'entretien, bien que moins polyvalent que ses concurrents.

Ensuite, on peut attaquer les techniques à la hachette ou au coutal sereinement :doubleup:

16 mars 2015 à 16:03:06
Réponse #33

Kilbith


Et son coût est contenu en comparaison avec les deux autres outils.

A court terme, aucun doute. A long terme une scie s'use bien plus vite qu'une hache et donc le cout augmente. Pour des gens normaux une hache dure une vie* (modulo les manches...selon la dextérité) alors qu'une scie s'use assez vite (et se casse aussi parfois).



*Ma hachette d'il y a 42 ans est toujours opérationnelle (mais manche différent), ainsi que mon couteau fixe (étui différent). Je ne compte plus les scies (et les pliants)
« Modifié: 16 mars 2015 à 16:44:25 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

16 mars 2015 à 17:11:09
Réponse #34

loico


J'entend bien. Ce que je veux dire, c'est selon le raisonement que j'ai eu ici, j'ai surtout traité le coté "débutant". Et si fiable et durable que puissent être ces outils (que je possède, et utilise largement plus que ma scie), je ne les conseillerai pas forcément pour une "première fois".

Dans tous les domaines, il est généralement conseillé de limiter les dépenses au début, pour moins regretter en cas de perte, de casse, ou d'abandon de la discipline si cela ne nous plait pas.

17 mars 2015 à 15:30:45
Réponse #35

scalouk


De mon coté sans dire que l'un est mieux ou bien que l'autre, un aspect important que je prends en compte est ma capacité à utiliser l'outil, ma peur de la blessure, mon appréhension etc

Dans mon cas j'ai la scie la hachette la hache et le couteau de camp, mais les haches ne sortent que si je suis à la maison ou en groupe, et avec la scie et une petit couteau.
Quand je suis seul c'est scie couteau de camp et petit couteau, je n'ai pas d'appréhension à utiliser le gros couteau, cela n’enlève rien à la dangerosité de l'objet évidement, mais en étant sans appréhension je prends moins de risque.
de fait je suis plus rapide qu'avec une hache avec laquelle j'ai peur de me blesser.

De mon point de vue cet aspect à une grosse incidence sur le résultat de l'utilisation que je fais (ou d'autre font) de l'un ou de l'autre.

(pas sur que ça fasse avancer le truc)
Je suis mon histoire, mais mon histoire n'est pas moi.

18 mars 2015 à 05:36:29
Réponse #36

Claude Ponthieu


Mon outil de prédilection est la scie pliante, surtout depuis l’acquisition d’un modèle japonais.

Ce choix est lié avant tout à la sécurité et à la facilité d’emploi, puis au poids de l’outil et aux autres arguments cités par les différents intervenants.


~~~~~~~~~~~~~~~~~
Souvent il m’arrive de l’utiliser en ville, surtout après les fêtes de Noël — pour débiter des sapins mis à la poubelle.
Auprès du public ou des employés des services de l’ordre ça passe plus facilement qu’une hache (même petit modèle) ou qu’un couteau de camp.
Par contre, je n'ai aucune idée de la réaction d’un employé de l’ONF face à cet objet qui sert à couper du bois !

Un autre outil qui me semble oublier/négliger est un sécateur à enclume — un instrument vraiment très pratique. ;)
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

18 mars 2015 à 09:29:14
Réponse #37

loico


Concernant le risque d'incompréhension, la scie pliante est plus facilement dissimulable dans un sac à dos que la plupart des hachettes, et mons facilement identifiable pliée.
Si personne ne la voit, personne ne risque de s'y méprendre sur tes intensions.

18 mars 2015 à 09:33:47
Réponse #38

musher


Par contre, je n'ai aucune idée de la réaction d’un employé de l’ONF face à cet objet qui sert à couper du bois !

Je circule, en fôret, avec une scie pliante fixée à ma banane (qui me sert d'EDC) que ce soit sur terre ou sur neige.
Une fois, j'ai eu une question d'un agent ONF.
Quand je lui ai expliqué qu'elle me servait à dégager les chemins en coupant les branches d'un arbre en travers du chemin pour passer dessous. Il m'a dit OK mais que sur les chemins publics et jamais le tronc (sinon la grume est perdue).

Après la même scie sur le porte-bagage d'un quad ou d'un moto enduro, il y aurait peut être pas eu la même réponse qu'avec un kart de musher.

18 mars 2015 à 13:28:18
Réponse #39

Anke


Le comparatif est interessant, mais il manque un "truc" je crois. Scalouk l'a évoqué vis à vis de sa pratique personnelle et de ses appréhensions.
Bon, on va dire que ces trois outils sont "immuables", je veux qu'ils ont leurs capacités propres. Après c'est l'utilisateur qui va en determiner leur efficacité en fonction de ses " subjectivités".
Je m'explique...
Chui "taillé" comme un criquet anémique, les trucs qui coupent rasoirs me foutent les jetons, mes besoins en terme de coupe de bois sont assez restreints ( faire chauffer ma soupe) donc pour moi, une scie pliante et un petit couteau ( je ne suis pas à l'aise avec les grandes lame, je ne sais pas par quel bout les prendre, chui comme une poule...) fixe si possible ( la lame ne se repliera pas sur mes doigts) me suffisent amplement. Je crois qu'il faut se défaire du concept de "rentabilité" de l'outil et prioriser plus le " de quoi je suis capable de me servir".
En d'autre termes, c'est moins crevant de "craquer" une allumette que de faire du feu par friction ( mais c'est pas mal de savoir le faire tout de même, le jour ou t'as pas d'allumettes....)

18 mars 2015 à 13:46:58
Réponse #40

mrfroggy


moi c est l inverse, j arrive a rien avec une petite lame..       :-[    j ai essayé, parce que c est tellement plus simple a transporter, mais j ai toujours l impression que je vais la perdre sans m en rendre compte.
Alors que j arrive à une relative polyvalence( c est français ce que j écris ?  :blink:) avec une hache(tte) ou  un hawk dans les bois..allez comprendre..
je dois avoir des ancêtres vikings  ;#
Les Hommes qui sont nés pour jouir véritablement de la vie font ce qui leur plaît, à l’heure où cela leur plaît, et ne perdent pas leur temps à prévoir l’avenir, à se garer de catastrophes imaginaires. (Alfred Capus)

18 mars 2015 à 14:06:36
Réponse #41

loico


Je crois qu'il faut se défaire du concept de "rentabilité" de l'outil et prioriser plus le " de quoi je suis capable de me servir".

Voilà. tu as réussi à expliquer plus adroitement ce que j'avais en tête ;#

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité