Nos Partenaires

Auteur Sujet: [Recit] Rando en Suède - Malingsbo - Berlagsleden  (Lu 2075 fois)

01 septembre 2010 à 11:31:47
Lu 2075 fois

Pierr


Bonjour,

J'ai été en début juillet faire une randonnée dans la réserve naturelle de Malingsbo-Kloten, environ à 180km au NWW de Stockholm: http://bit.ly/9D3uQA
Petit retour sur ce coin de nature agréable et facilement accessible.

Le transport
Vol direct de Paris jusqu'à l'aéroport d'Arlanda et train directement depuis l'aéroport jusque Skinnskatteberg (un changement, pris des billets environ 30-40 euros), 20 km au sud de Malingsbo. Arrivée jeudi soir, sur le terrain vendredi fin de matinée.

Skinnskatteberg
Petite ville avec son supermarché, son magasin d'outdoor, sa pizzeria (et sa maison de retraite!).
De là je ne suis pas monté tout de suite à Malingsbo mais j'ai passé deux jours dans un ancien village de charbonnier, Kolarbyn, reconverti en "hôtel". Le siècle passé on produisait du charbon par la combustion contrôlée de sapin. Les charbonniers devaient se relayer pour constamment surveiller la combustion et dormaient dans des huttes de bois et de terre.



Je m'étais inscrit à un tour guidé (http://www.wildsweden.com/) sur deux jours pour voir castors et élans. Premier soir, sortie en barque pour voir les castors. On en a vu une bonne dizaine. Deuxième soir, sortie en voiture et à pied pour les élans. Le tour en forêt a été infructueux mais nous avons après circulé en voiture et nous avons pu voir pas mal d'élans dans les champs en bordure de forêt.
J'ai profité que nous étions tout près de Malingsbo pour rester sur place plutôt que de redescendre à Skinnskatteberg avec le groupe.

Malingsbo - Kloten
La réserve comprend dans sa partie sud deux petites agglomérations (quelques dizaines d'habitation) dont elle tire son nom. Le sud de la réserve est aussi traversée par une piste , les marches de Bergslagen - Bergslagleden.

Du sapin très majoritairement, un peu de bouleau et d'aspen. Les parcelles de sapin sont très denses, difficile d'y entrer. Les zones non boisées sont couvertes de végétation basse (genre bruyère).
Peu de dénivelé mais des pierriers. Des lacs à profusion mais tous les cours d'eau étaient à sec à cause de la canicule (30-35°C).

La piste est le plus souvent réduite à son minimum. C'est rarement un vrai chemin mais on arrive toujours à distinguer où il y a eu du passage. Passage assez rare d'ailleurs. Ma plus longue section ininterrompue a été de 4 jours et demi et sur cette durée je n'ai croisé qu'une seule personne.

Quelques photos:











01 septembre 2010 à 11:34:41
Réponse #1

Pierr


Les lacs abondent évidemment. Heureusement car il faisait chaud. J'ai nagé tous les jours et à chaque lac je mouillais chemise et chapeau.





La piste dispose de quelques abris, allant du coupe vent (3 murs), à la cabine avec réserve de bois, hache et scie:






« Modifié: 01 septembre 2010 à 11:40:32 par Pierr »

01 septembre 2010 à 11:34:54
Réponse #2

Pierr


Côté faune:
- moustiques, taons et midges (mais modérément)
- quelques élans
- traces de castor
- excréments de loups

Castors



Elans




Loups




« Modifié: 01 septembre 2010 à 11:46:28 par Pierr »

01 septembre 2010 à 11:40:53
Réponse #3

Pierr


Sur le plan matos, rien de très spécial. Mon sac pesé à l'aéroport faisait 9kg200 avec 6 jours de nourriture mais sans l'eau.

J'ai déjà fait un retour sur mon réchaud à bois: http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,37116.0.html

et sur mon sac Catcus Climbing: http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=37119.0

Autres points matos en vrac:
  • très content de la chemise kiwi craghoppers en polycotton, bien pensée, sèche vite
  • le bouchon en métal de ma bouteille inox (onegreenbottle) m'a laché en se divisant en deux --> il vaut mieux rester sur le bouchon de base en plastique fait d'une seule pièce
  • les chaussettes Sealskinz ont pris l'eau très vite  :down: et mes trails Merrel ont sèché très lentement  :lol: --> prochaine fois je prends mes grosses!
  • protection contre la pluie (trois orages): windshirt arktis stowaway, raincut D4, chaps et poncho golite; combinaison variée selon les besoins
  • je n'avais pas prévu les midges (normalement absents à cette latitude) et la moustiquaire D4, utilisée sous tarp, a des mailles trop larges. Mon sac de couchage (Carinthia Tropen) à une moustiquaire intégrée à la capuche et j'avais aussi un headnet de base de chez ASMC. Avec le bandana en renfort ça allait. Mais je vais me faire une moustiquaire en no see um!
  • Je n'avais pas pris mon filtre à eau car je comptais sur l'abondance des cours d'eau constatée sur carte. mais tout était à sec, ou presque. J'ai donc du ne pas être trop regardant sur la qualité de l'eau et faire de son approvisionnement un élément important de mon itinéraire. Mais entre les aquatabs et l'ébullition avec le feu du soir c'était gérable et je n'ai pas manqué.
« Modifié: 01 septembre 2010 à 12:00:06 par Pierr »

02 septembre 2010 à 08:54:19
Réponse #4

belfeuil


Salut, un bien beau périple qui fait envie...  :'(

Sinon, concernant l'eau transportée, quelle quantité prenais-tu à chaque plein?

02 septembre 2010 à 10:27:29
Réponse #5

Pierr


J'avais tablé au départ sur deux litres, comptant m'approvisionner facilement et ne m'attendant pas à une telle chaleur.
J'ai ajouté une bouteille d'1.5L en cours de route.

Du coup j'ai toujours pu me rapprovisionner avant d'atteindre la fin de mes réserves. 3L auraient suffit. J'utilisais aussi de l'eau pour ma soupe du soir.

Au pire j'aurais pu prendre l'eau directement dans les lacs, et là 2L d'emport auraient suffit. Je pense qu'avec un filtrage de base (bandana sur l'ouverture de la bouteille) et l'aquatab  ce serait passé mais j'ai préféré ne pas prendre le risque.

P.

02 septembre 2010 à 15:32:00
Réponse #6

Nirgoule


Salut Pierr,

Tu étais seul ?

Sinon tes photos de la région me donnent bien envie...

 :)
"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

02 septembre 2010 à 15:39:09
Réponse #7

lambda


Salut à toi Pierr,

Ca c'est une bien jolie virée que tu as fais là!  :doubleup:
Merci de nous faire découvrir un nouveau coin scandinave comme ça.  :)

En plus pas trop difficile d'accés apparament en partant de Stockholm...

encore de bonne idées de ballades tout ca... ;)

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

02 septembre 2010 à 16:27:01
Réponse #8

Pierr


Salut Pierr,

Tu étais seul ?

Sinon tes photos de la région me donnent bien envie...

 :)


Vendredi et samedi soir en groupe (pour le "safari" castors et élans). A partir de là seul, jusqu'au samedi suivant. Et comme mentionné,  sur la piste je n'ai rencontré qu'une seule personne.

J'ai passé deux jours et demi près d'une localité (pour randonner en étoile car beaucoup de traces de loup) et là j'ai rencontré deux-trois personnes qui péchaient.

Petite anecdote d'ailleurs: en fin d'après-midi j'entends des grondements. Ils me semblaient au début trop réguliers pour de l'orage. Ça ressemblait plus à une carrière ou un gros chantier. Mais viennent les nuages et quelques gouttes. Je suis dan sun pierrier, vraiment pas idéal pour m'installer pour la nuit. Je presse le pas, j'arrive dans une zone plus plane et j'installe mon tarp à toute vitesse. La pluie tombe en bloc et je finis de tendre mon tarp de l'intérieur. Très gros vent mais ça tient.

Deux jours plus tard un couple de pêcheurs me raconte qu'à 2km de là il y a eu une petite tornade, des arbres arrachés et quelques toitures arrachées ... Petite frayeur rétrospective :)

02 septembre 2010 à 16:34:01
Réponse #9

Pierr


Tu m'as assez fait baver avec tes périples scandinaves ;) Mais ce n'est que ma deuxième "vrai" rando et je voulais rester prudent --> le choix d'une zone moins nordique et aussi qui me semblait intéressante pour sa faune.

Son accessibilité est la raison première de ce retour; 150€ (AR) et 2h d'avion + 40-60€ de train et on se retrouve dans une nature bien plus vaste et "libre" qu'en France ou en Angleterre. Au lieu du quadrillage de chemins que l'on trouve dans nos forêts ici on a juste une piste discrète qui court entre les sapinières.



Salut à toi Pierr,

Ca c'est une bien jolie virée que tu as fais là!  :doubleup:
Merci de nous faire découvrir un nouveau coin scandinave comme ça.  :)

En plus pas trop difficile d'accés apparament en partant de Stockholm...

encore de bonne idées de ballades tout ca... ;)

a+,
Lambda

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité