Nos Partenaires

Auteur Sujet: [SUJET UNIQUE] Radio VHF...  (Lu 42130 fois)

17 janvier 2008 à 22:20:32
Réponse #75

piedsnussurlaterresacrée


yes en plus avec un pc portable un logiciel facile a deplmober on recoit le navtex (meteo marine internationa) et plein d'autres trucs....

17 janvier 2008 à 23:39:53
Réponse #76

SurvivalFred


Merci, au moins, me voilà fixé ...

Donc, si je prends, pour rester dans une gamme de prix "raisonnable", un Yaetsu VR-500 F (récepteur portatif qui couvre de 100 KHz à 1300 MHz) je devrais être dans le bon pour quasi tout capter ?

http://www.sardif.com/store/product_info.php?manufacturers_id=91&products_id=1060

Merci de ces infos  :up:

Fred
 

Vous êtes trop devant votre écran d'ordinateur, allez donc pratiquer dehors !!

18 janvier 2008 à 00:06:14
Réponse #77

François



Super infos, les gars  :doubleup:

Aïe, aïe, aïe, j'ai la carte bleue qui me démange   :tongue:
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

18 janvier 2008 à 09:07:09
Réponse #78

Alain Marcel


Merci, au moins, me voilà fixé ...

Donc, si je prends, pour rester dans une gamme de prix "raisonnable", un Yaetsu VR-500 F (récepteur portatif qui couvre de 100 KHz à 1300 MHz) je devrais être dans le bon pour quasi tout capter ?

http://www.sardif.com/store/product_info.php?manufacturers_id=91&products_id=1060

Merci de ces infos  :up:

Fred

Bonjour à tous,

Une revue du VR-500 est disponible.

En résumé, un bon récepteur mais une antenne au performances moyennes, et peut être une certaine fragilité.

Pour la fragilité, il faudrait éviter de le faire tomber. On aura du mal a trouver mieux sans taper dans du matériel professionnel largement plus cher. Donc si on est un minimum soigneux, avec une petite housse de protection, çà devrait le faire.

Pour l'antenne, ben c'est difficile d'avoir quelque chose de très performant sur une aussi large gamme de fréquences.


Maintenant le prix est plutôt sympa  :love:


Tchao



19 janvier 2008 à 13:16:08
Réponse #79

lambda


les radio-amateurs ont un adage qui dit que "tant vaut l antenne, tant vaut la sation"...
c est l element a soigner. la difficulte reste dans ce cas precis, de trouver une antenne multibande performante. pour un scanner ou recepteur large bande (exemple 70-700 MHz (marque ARMCO (Hollande))), on utilise frequemment des antennes de type "discone" ou "double discone", c est une antenne a tres large bande, omnidirective et qu on peut trouver dans le comerce.

discone
 http://images.google.fr/images?hl=fr&q=discone&btnG=Recherche+d%27images&gbv=2

double discone
 http://images.google.fr/images?gbv=2&svnum=10&hl=fr&q=double+discone&btnG=Recherche+d%27images

ou encore un  dipole "multi bande"
 http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://www.centerfireantenna.com/dipscan.JPG&imgrefurl=http://www.centerfireantenna.com/scan3.html&h=720&w=510&sz=68&hl=fr&start=20&tbnid=3xrNKF9FbIkg_M:&tbnh=140&tbnw=99&prev=/images%3Fq%3Dmulti%2Bdipole%26gbv%3D2%26svnum%3D10%26hl%3Dfr%26sa%3DG


on peut aussi fabriquer facilement un multi-dipole, ou chaque dipole est taille pour une bande de frequence qui nous interesse...plus facilent fabriquable par soi-meme aue la discone...
 http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://www.radioamateur.ca/antennes/images/dbl3.jpg&imgrefurl=http://www.radioamateur.ca/antennes/doublet.html&h=300&w=400&sz=16&hl=fr&start=35&tbnid=4KGDTtFgzS1-oM:&tbnh=93&tbnw=124&prev=/images%3Fq%3Dmulti%2Bdipole%26start%3D20%26gbv%3D2%26ndsp%3D20%26svnum%3D10%26hl%3Dfr%26sa%3DN

mais plus peut etre plus traditionelement utilise pour de l emission reception pour des longueurs metrique et decametrique...
c est difficile de parler antennes sans faire un peu de theorie, d autant qu elle est enorme! mais si il y a quelqus notions a retenir, mots-clefs a potasser pour le choix de l antenne ce searit:

- bande-passante
- impedance de l antenne a la frequence de travail voulue.
- adaptation d impedance entre poste/cable d antenne reliant le post a l antenne (coax, echelle a grenouille...)/point de connection a l antenne.
- resonnance de l antenne.
- robustesse mecanique
- directivite
- choix de polarisation
- gain...

c est pas exhaustif...
sans vouloir se noyer dans de la theorie (c est pas le but du sujet...) si ca peut aider.
a+,
Lambda
« Modifié: 19 janvier 2008 à 13:24:16 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

19 janvier 2008 à 21:08:40
Réponse #80

Langouste


Salut,
Il y a quelques années je cherchais un récepteur radio avec deux critères de choix: 1-qui capte plein de trucs partout dans le monde 2- tout petit. J'avais acheté un Sangean, le "ATS606" avec son antenne enroulable.

J'en étais content, mais c'est pas évident d'arriver à capter un truc potable: il faut bien placer l'antenne à l'extérieur, trouver des supports qui vont bien, passer des heures à régler le bidule etc.... J'ai laissé tombé, trop chiant à mettre en oeuvre.
Il a fini sa courte vie comme autoradio, puis fracassé par mes petits monstres.
Pour info je l'avais acheté au Royaume Uni, en zone duty free, au moins 2 fois moins cher qu'en France.
J'ai vu fonctionner des récepteurs portables Worldspace (radio par satellite) en Afrique. Excellente qualité de réception, mais choix de stations limitées. Le service semble devenir payant...

Olivier  :)

20 janvier 2008 à 00:24:18
Réponse #81

François


Mon expérience - limitée à l'utilisation d'une petite Sony SW12 - c'est qu'en faisant une ou plusieurs boucles au plafond d'une pièce, on arrive à capter beaucoup de choses. Beaucoup trop en fait. J'ai obtenu de meilleurs résultats en faisant un petit cadre vertical, correctement placé et correctement orienté. Très mauvais gain certainement, mais le principal c'est peut être d'éliminer les émetteurs parasites et les parasites tout court.
... Et d'avoir quelques longues soirées à occuper pour régler le machin  ;D
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

20 janvier 2008 à 19:39:32
Réponse #82

Alain Marcel


Très mauvais gain certainement, mais le principal c'est peut être d'éliminer les émetteurs parasites et les parasites tout court.

Salut François,

En fait une antenne cadre peut amener des résultats spectaculaires surtout si elle est accordée par 1 ou 2 condensateurs variables.

Je m'en était batie une du temps de ma période cibiste  ;D, un cadre de 1m x 1m en tubes de cuivres de plomberie, accordé par 2 condos variables.

Elle était hyper sélective. Il fallait retoucher le réglage des condos tout les 100kHz. Mais l'avantage principal,  c'est qu'elle fonctionnait parfaitement à l'intérieur entre 4 murs (la discrétion en plus) contrairement aux antennes filaires ou rateaux qui doivent être montées à l'extérieur et être bien dégagés.

Tchao



20 janvier 2008 à 20:14:04
Réponse #83

Kilbith


Salut,

Un truc du temps où je m'intéressais aux postes à galènes.... :)

J'avais un bouquin des années 50 ou un même avant. La partie concernant les antennes était super complète....il proposaient plein de trucs.
Celui qui m'avait paru sympa pour les antennes "cadres" consistait à les réaliser en enroulant les spires du fil d'antenne sur des petits clous en se servant d'une porte en bois comme support.

Après, on faisait pivoter la porte sur les gonds pour capter le mieux possibles les émissions souhaités.....


J'ai malheureusement égaré cet ouvrage. Un vrai truc de survivor, il décrivait la rélisation de postes TSF à partir de trois fois rien. Les bobinages étaient réalisés à la main, les résistances des traits de crayon graphités, les condensateurs étaient improvisés....etc.

Hallucinant question "LowTech". Mais je pense que c'était le reflet des possibilités techniques limités concerant les postes TSF d'avant la première et deuxième guerre mondiale.

Compte tenu du gain minable de ces montages, pas étonnant que les antennes devaient être super performantes (et dans mes souvenirs méga grandes).

Pour moi, cela remonte à plus de 30 ans....mes souveniers sont flous. J'imagine qu'un radio amateur de la vieille école aurait des tas de choses à nous dire.... :up:

Mes deux cents....
« Modifié: 20 janvier 2008 à 20:23:16 par Kilbith »

21 janvier 2008 à 00:40:04
Réponse #84

lambda


Salut Kilbith,
oui, le coup du cadre de la porte, jer l ai aussi sur un vieux fasicule que j ai sous les yeux, si ca se trouve, c est le meme!
couverture cartonnee rouge:
"radiorecepteur a galene", deuxieme edition
CH. GUILBERT
Societe des Editions Radio-Paris
depot legal 1956.
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

21 janvier 2008 à 00:40:50
Réponse #85

lambda


Si c est celui la et que ca t interesse, je t en fais une copie que je t envoie...
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

21 janvier 2008 à 07:54:02
Réponse #86

Kilbith


Salut,

Merci Lambda  :)

Honnêtement je ne me souviens pas des détails sur l'ouvrage. J'aurais dit une couverture verte....plus de 30 ans  :(

A l'époque, je potassais pas mal de trucs chez les bouquinistes : j'avais aussi des fascicules sur la photographie aérienne à l'aide de cerfs-volants (techniques militaires) et plein d'autres choses....

Je dois dire aussi que je ne suis pas monté sur le montagne en face de chez moi (1850 m)  pour capter les BLU depuis plus de 20 ans....

Je ne pourrais donc pas trouver le temps d'utiliser les ressources du manuel  que tu m'indiques. En revanche, tu pourrais peut être nous en dire quelques mots, cela seait certainement utile pour un survivor.... ;)

Par exemple : comment faire une antenne à partir d'un fil de cuivre de façon à multiplier la portée d'un petit appareil radio fonctionnant à pile.
Peut-on employer le bobinange d'un moteur électrique que l'on trouverait dans une carlingue, ou bien en dénudant les conducteurs ?

Did, ;)

21 janvier 2008 à 11:33:07
Réponse #87

lambda


Par exemple : comment faire une antenne à partir d'un fil de cuivre de façon à multiplier la portée d'un petit appareil radio fonctionnant à pile.
Peut-on employer le bobinange d'un moteur électrique que l'on trouverait dans une carlingue, ou bien en dénudant les conducteurs ?

De rien Kilbith, ca reste dispo si ca te dit (ou a quelqu un d autre)...

Pour repondre rapidement, pour la premiere question, je prendrais par exemple un poste de type ICF7600G, ou de cette gamme la. le principe est valable pour la plupart de ces "recepteurs mondiaux".
On peut tout simplement utiliser du fil monobrin qu on aura recuperee sur un petit transformateur (moteur que tu dis, aussi), quelque chose ayant un diametre de 0.5 mm sera suffisant.
les montages les plus connus pour ce genre de poste:

- antenne en L inverse, a partir du poste, on fait grimper son fil en altitude obliquement ou verticalement, et une fois ce fil ancre a un point d attache (pas de poteau metallique ou de gouttierre en zinc, mais un poteau en bois par exemple), on le fait tendre horizontalement sur une seconde distance, comme une ligne electrique un peu.

je reste vague sur les dimensions, car cela depend de pas mal de choses, entre autre:
- si je travaille avec un recepteur possedant une prise d antenne ayant une impedance connue (50 Ohms, tres souvent, 75 Ohms, mais aussi 600 Ohms c est possible...)
- si le poste est "resistant" contre les problemes de reception d emissions correspondant a des frequences harmoniques de la frequence principale qui nous interesse, je ne me rapelle plus le terme exact pour ca, vous completerez. (si o regarde bien une table de frequence RA par exemple, on se rend compte que chaque bande de frequence est (en general) une harmonique d une autre plus basse: bande des 160 metres, 80 m, 40, 20, 10...
- si le circuit d accord dans la tete HF est concu pour ne pas voir sa frequence d accord modifiee par la presence d une antenne de trop grand devloppement.

si le poste repond a ces exigences (pas exhaustif), alors on peut veritablement calculer une antenne, son impedance a son point d alimentation, pour une frequence donnee (plusieurs frequences pour une multi-bandes incluant des trappes (circuit bouchons calcules pour certaines frequences de resonnance et bien places le long de l antenne, a des longueurs correspondantes a ces frequences de resonnances...c est extremement shematique ce que je dis, mais c est pas trop evident de developper ca de facon courte sur un seul post... :-[)
Juste se dire, que pour une antenne de type L ou "long fil", si on travaille dans cet esprit de calcul avec un poste decametrique techniquement bien defini, plus l antenne (partie horizontale) sera longue (plusieurs longueur d ondes), plus sa directivite sera marquee (dans la direction du developpement horizontale du fil).
on a aussi l antenne "en V", les delta loop verticales ou horizontales, les doublets, doublets "inverses" etc... etc...

Mais dans le cas qui nous interesse plus ici (usage d un petit recepteur mondial tout simple avec prise d antenne de type jack sans inpedance bien definie et ne remplissant pas forcement les conditions techniques dites plus haut), le plus simple est d utiliser un fil de quelques metres de longueur: 5 metres au total semblent suffisant, au dela, avec mon post et mes conditions d ecoutes. simnplement tendu le long d un mur n aynat pas de fil electrique dedans et le long du plafond par la suite. Dans cette configuration, il n est pas question d obtenir un directivite particuliere.
Par contre c est tres simple a mettre en oeuvre. ce fil d antenne sera soude a l ame d une prise jack mono (3.5 mm dans mon cas ) qui se connectera sur la prise prevue.
s il est vrai qu en general la reception s ameliore a mesure que le developpement de l antenne devient plus important, ici, j ai remarque qu au dela de 5 metres, j avais des problemes de selectivites et mon signal sedegradait. en effet, une antenne peut etre modelisee par une combinaison de self et de capacites formant un circuit resonnant, et lorsque on branche ce type de circuit sur une entree de recepteur constituee par un circuit resonnant LC (parallele) lui aussi, il faut qu il y est un decouplage (par un condensateur par exemple) entre l antenne et le circuit d accord d entree, sinon, l atenne peut, de par sa presence, modifier les caracteristiques de resonnance (frequences, mais aussi amortissement) propres au dit circuit.
donc, en resume, quelques metres de fil monobrin bien degage electriquement parlant (dessous de toit en bois, ou mieux exterieur par un passage de fenetre en bois/plastique). Pourquoi monobrin, c est pour eviter en fait des problemes d oxydation entre differents brins respectifs, ce qui aurait comme resultat de modifier les caracteristiques de l antenne et de degrader ces performances et je le denude de facon a me rendre compte tout de suite si il est casse ou pas...

Je reste approximatif, encore une fois, c est super vaste comme sujet!  :o :o :o vous completerez et me corrigerais. Ce soir, je mettrais a la suite 2 ou 3 references de bouquins que j aime bien potasse.

desole pour la longueur...
a+,
Lambda
« Modifié: 21 janvier 2008 à 11:40:06 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

21 janvier 2008 à 11:40:50
Réponse #88

Kilbith


Merci, :)

Citer
desole pour la longueur...

Je crois me souvenir d'antennes aériennes très grandes de plusieurs centaines de mètres avec deux fils parrallèles (il était question d'OL et de multiple de longueur d'onde (?) )....

Donc "plus c'est long, plus c'est bon..." , surtout si on a une bonne syntonisation  :tongue:

21 janvier 2008 à 11:56:32
Réponse #89

François


Plein de trucs marrants et très "roots" ici : http://www.tsf-radio.org/cms/arc-doc.php
Ce sont des scans du "sans filiste débrouillard", page radio du magazine Système D, de juin 1924 à juin 1925.

Par ex, pour installer une grande antenne :

Avec çà et un poste à galène, t'es le roi des ondes :)
« Modifié: 21 janvier 2008 à 12:05:47 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

21 janvier 2008 à 18:22:46
Réponse #90

kartoffel


sinon, l atenne peut, de par sa presence, modifier les caracteristiques de resonnance (frequences, mais aussi amortissement) propres au dit circuit.

Excuse moi, j'y connais rien de rien en radio, mais j'ose demander un truc même si c'est con.
S'il y a une prise d'antenne, c'est que le circuit derrière est prévu pour la supporter sans trop perdre la boule, non ? Eventuellement jusqu'à une certaine longueur d'antenne quoi. Les caractéristiques de l'antenne qu'on peut relier sans créer des problèmes devraient être précisées dans le manuel, non ?

21 janvier 2008 à 19:24:17
Réponse #91

lambda


Exact Kartoffel, "eventuellement jusqu a une certaine "longueur", par exemple pour mon Sony, l antenne externe associee fournie devait faire, 3 metres ou quelque chose comme ca... j ai fais des tests et j ai pu la rallonger (en fait en refaire une nouvelle) jusqu a 5 metres, au dela, degradation. Mais, la, ca depend aussi de l architecture et du decouplage antenne/entree du recepteur (tete HF, circuit d accord...), y a des postes qui supportent des antennes longues sans souci: ils sont bien decouples et robustes radio-electriquement parlant. il y a une marge de "securite"de fonctionnement normal sur le materiel fourni. on peut jouer la dessus. mais si par exemple je rajoute un fil de 50 metres de long, mon poste va "perdre la boule" au point de recevoir des emissions provenent d emetteurs travaillant sur une frequence f1 alors que je suis cense recevoir su f2 (et la je parle pas d harmoniques, mais veritablement de desaccord du circuit LC d entree.).
on peut facilement ameliorer le couplage antenne/poste (type petits recepteurs mondiaux) en intercalant entre le bas du fil d antenne et l entree (ame) du jack un petit condo en serie de quelques dizaines de pico-Farrad ajustable (trimmer), qu on manipulera avec un petit tournevis plastique pour ameliorer le dit couplage.
En gros, comme image on peut voir ca comme ca: si tu fais un circuit oscillant LC a transistor ou ampli op sur une platine. tout seul ca marche bien, mais si tu rapproches ta main, ou que tu veux directement mettre un petit bout de fil sur le montage pour le transformer en mini emetteur, et ben, tu vas tres rapidement voir la frequence (et l amplitude) de ton signal divaguer et s eloigner de la frequence theorique pour laquelle t as calcule ton circuit. l image est rudimentaire, mais c est un peu ce qui se passe, symptomatiquement parlant, avec une antenne mal couplee a ton circuit accorde d entree LC. sa frequence de resonnance peut etre alteree par l adjonction de l antenne. D ailleurs, souvent, les antennes cadres ne sont en fait que des circuits oscillants (connecte a un condo) avec une bobine a la geometrie hypertrophiee, afin de recuperer un max de rayonnement, et dans le cas des vieux postes galenes ou tubes qui utilisaient ces antennes cadres accordees, on voyait sur le schema difficilement la difference entre l antenne et le circuit accorde a proprement dit, puisque parfois, c etait materiellement la meme chose en realite...
comme d hab, n hesitez pas a corriger et completer... :-[ je suis pas a l abri de dire une anerie...loin de la....
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

21 janvier 2008 à 19:41:45
Réponse #92

Alain Marcel


Bonsoir à tous,

Pour commencer, un petit LIEN, enfin petit est un bien grand mot, il y beaucoup à lire. N'hésitez pas à descendre sur la page, il y a des dessins d'antenne à réaliser et c'est vraiment pas mal fait.

Pour ma part, j'écoute souvent les relais radioamateurs en VHF. Je possède un vieux portable KENWOOD, équipé d'origine d'une antenne de 15 cm pas très performante. Je l'ai virée pour la remplacer par une antenne quart d'onde bricolée. Une embase BNC retournée sur laquelle j'ai soudé un brin vertical en laiton de 50cm (quart d'onde pour la bande VHF144MHz). Sur chacun des quatres trous de fixation de l'embase BNC, je fixe avec une visse de 3mm un brin en laiton de 50cm également. Ces 4 brins sont inclinés chacun de 30° vers le bas. La différence de niveau de réception avec et sans les brins est phénoménale.

Cet exemple est transposable en UHF ou les longueur d'ondes sont plus faibles (La longueur d'onde (en mètres) = 300 / fréquence (en MégaHertz)).

Pour les plus mordus, l'ARRL (US) édite chaque année un HANDBOOK généraliste avec pas mal de théorie et la description d'un grand nombre de projets réalisables par des amateurs (récepteurs , boites de couplage, antennes etc.).

comme d hab, n hesitez pas a corriger et completer... :-[ je suis pas a l abri de dire une anerie...loin de la....

Non non, il n'y a pas d'anerie  :doubleup:. Il n'est pas facile d'expliquer une idée en restant accessible et sans entrer dans une théorie nécessitant de solides bases...  

Tchao

 


21 janvier 2008 à 19:50:58
Réponse #93

lambda


Merci pour votre indulgence... :-[ c est un sujet passionnant et on s emballe vite...donc, pour parler simple et pragamatique, avec un petit poste de poche, quelques metres de fils, un endroit degage avec un point de fixation en hauteur (arbre, poteau en bois) sans trop de structures metalliques autour de soi. Ou avec un poste possedant une entree d antenne plus "normalisee" type coax (PL ou BNC) par exemple, le montage propose par Alain Marcel: le quart d onde avec un plan de masse, ca marche tres bien, omnidirectionnel, super simple a realise. ca vaut toutes les petites antenne boudin "raccourcies" vendue avec le poste.
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

21 janvier 2008 à 20:01:35
Réponse #94

kartoffel


C'est correct lambda mais on  commence à partir un peu loin dans la technique.
J'imagine que pas mal de monde à décroché.

Lambda s'exprime en utilisant des bases qui relèvent du niveau du baccalauréat (il ne parle nulle part de spectre de rayonnement ou de machins compliqués comme ça), et ce forum a vocation a approfondir les sujets, alors pour moi on peut continuer comme ça ;)

Moi j'apprends plein de trucs dans ce fil en tous cas.

21 janvier 2008 à 21:52:05
Réponse #95

Woodrunner


 Je connais très peu les radio et toi t'a l'air de pas mal maitriser ça, alors j'aurais une petite question qui sort un peu du sujet, est-ce que tu saurais comment bidouiller une antenne pour une radio émetteur??? S'est pas pour faire du radio émetteur clandestin et passer des messages de révolution marxiste sur les ondes,... s'est pour bricoler si l'antenne de la radio de section ( ou de vhc ) venait à manquer, ou si elle était cassé,...! Est-que la même technique fonctionnerait? Est-ce que la longueur de l'antenne si elle est trop importante ne nuierait pas à la porté de la radio?

Je te serais reconnaissant si tu pouvais m'en apprendre un peu plus,...????
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

21 janvier 2008 à 22:12:07
Réponse #96

lambda


Salut Woodrunner,
et bien les principes de conception d antenne pour les postes de reception reste parfaitement exploitable pour les postes emetteurs. on peut visualiser comme ca:
de facon generale:
l antenne capte une energie emise par... un emetteur et ne la transmettra efficacement, avec un minimum de perte, au recepteur que si l antenne est dimensionnnee pour entrer en resonnance electrique avec le rayonnement "excitateur" provenant de l emetteur.
L antenne permet de convertir un rayonnement electro-magnetique de frequence donnee en variation de tension de frequence identique (pour faire simple, on suppose que le signal transmis n est qu une simple sinusoide sans variation d amplitude, de phase et de frequence fixe.)
et vice versa, l antenne permet de convertir un signal periodique electrique en rayonnement radio-electrique (electro-magnetique) emit.
A partir de ca, si tu tailles une antenne pour bien recevoir un signal donne pour un recepteur, ton antenne sera alors capable d emettre de facon tout aussi efficace.
- Mais attention!!! il y a une difference quand meme, dans le cas de l emission, l ordre de grandeur de la puissance vehiculee n a rien a voir avec celle vehiculee en reception (quelques watts a dizaine de watts contre quelques milli watts...)
- il faut aussi savoir que dans tous les cas, pour qu il y ait une bonne transmission d energie dans un mode ou l autre, il faut que l adaptation d impedance (ohms)entre l antenne et l emetteur, et plus precisement entre l antenne, le cable, et l emetteur soit respectee... mis a part cette question d efficacite de transmission, il apparait un imperatif technique important pour la sauvegarde de ton materiel...
oops erreur de manip... je continue...
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

21 janvier 2008 à 22:20:53
Réponse #97

lambda


... en effet, si par exemple l adaptation entre ton poste et ton antenne (on neglige falacieusement le cable pour raison de simplicite, on verra plus tard pour ca...) n est pas realisee, exemple: sortie de ton poste: 75 Ohms (pour la gamme de frequence de travail de ton poste...) et antenne de type long fil avec une haute impedance, paer ex 1000 Ohms, et bien cette desadaptation va faire apparaitre ce qu on appelle un regime d ondes stationnaires du en fait a la superpostion d un signal radio emit et se propageant dans l antenne et partiellemnent reflechi en direction retour vers l emetteur... pourquoi cette partie reflechie, et bien c est parce que l antenne ne transmets pas a l exterieur l integralite de l energie associe au signal qu elle emet. en image: tu prends un caillou que tu jettes dans de l eau a proximite d une paroi de piscine, tu verras les "ronds dans l eau" se propager dans toutes les directions et donc vers la paroi. mais comme celle ci n est pas specialement concue pour absorber l energie des vaguelettes propagees, elle va jouer le role d un miroir et du coup renvoyer ces vaguelettes vers leur sources (entre autre) et si le plouf initial est suffisament important pour que la propagation dure dans le temps, au bout d un moment tu verras une superposition plus ou moins stationnaire dans l espace des ondes incidentes et reflechies, dans l eau...
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

21 janvier 2008 à 22:25:44
Réponse #98

lambda


... et pour le cas d une emetteur, cette situation est loin d etre Tip top, par ce qu un emetteur, c est fait pour emettre un signal associe a une puissance d emission, et pas recevoir... en gros, si l antenne est desadaptee, elle va renvoyer une partie non negligeable de l energie eincidente vers l etage de puissance final de ton emetteur (PA), qui ne va pas aimer, mais pas du tout ca (cf la notion de rapport d onde stationnaire ROS (tjs >=1) et son equivalent Taux d onde stationnaire TOS (compris entre 0 et 1) (vous me corrigez si c est l inverse, hein?).... bon de nos jours on a une certaine tolerance a une desadaptation moderee, surtout pour ton materiel militaire j imagine... mais bon, ca reste pas glop pour la longevite du matos (chauffe des transistors finaux, retours HF, grosses pollution radio possible conduite par le biais des cables d alimentation DC).
donc si en reception une desadaptation n est pas trop grave, en effet les puissances en jeu sont infinitesimales et, en fait une partie du signal recu va etre reflechin par l antenne et perdu "dans les airs". en emission, c est plus critique...
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

21 janvier 2008 à 22:31:43
Réponse #99

Alain Marcel


Est-ce que la longueur de l'antenne si elle est trop importante ne nuierait pas à la porté de la radio?

Les dimensions d'une antenne, lorsque l'on parle d'émission, peuvent être critiques et celà d'autant plus que la puissance de l'émetteur et importante.

En émission, une antenne est sensée envoyer dans la nature toute l'energie que lui fourni l'émetteur. Si les dimensions de l'antenne ne sont pas adaptées à la fréquence à émettre, une partie de cette énergie va être renvoyée par l'antenne vers l'émetteur. Celà peut aller jusqu'à la destruction de l'étage de puissance de l'émetteur  :-[.

Si l'émetteur en question ne fait que quelques centaines de milliwatt (talkie walkie), le risque est minime, mais s'il s'agit d'un émetteur de quelques dizaines de watt, çà peu faire très mal  :o.

Pour répondre plus précisément à ta question, il faudrait que tu nous dises sur quelle fréquence (si ce n'est pas couvert par le secret militaire) travaille cet émetteur et à quelle puissance.

Il existe une parade qui permet d'utiliser n'importe quel bout de fil comme antenne, c'est un coupleur réglable ou filtre en PI (2 condos variables et une bobine). Cette astuce est surtout utilisée en ondes courtes. Le souci est qu'il faut un outil de mesure pour ajuster précisément ce filtre.

En VHF, celà peut être un peu plus simple. Si la fréquence est connue et la puissance pas trop élevée, on peut bricoler une antenne quart d'onde avec du fil électrique et une fiche PL259 ou BNC, comme décrit ICI.

Tchao

Moi aussi grillé :D

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité