Nos Partenaires

Auteur Sujet: Utilisation du Shark Perrin en self ...  (Lu 12424 fois)

26 juin 2010 à 06:49:39
Lu 12424 fois

run974


Bjr à tous,

Nouveau détenteur d'un Shark Fred Perrin, je me pose la question de son utilisation en "zone rouge"... Mis à part évidemment auprès de Mr Perrin himself, auriez vous des conseils ou une méthode pour son utilisation typiquement "self" ?

merci de me (nous) faire part de vos réflexions sur le sujet ...

Je précise que je suis trop loin pour assister aux cours de l'ACDS ;)
« Modifié: 05 septembre 2010 à 10:12:11 par run974 »

26 juin 2010 à 07:38:37
Réponse #1

corbak


Ben tu l'utilise pas...

Et t'utilise un stylo à la place.

Si tu doit t'en servir, il me semble que c'est en dernier recours et la tu fais le plus de dégâts possible, VMR, pour pouvoir te barrer illico presto.

Je comprend pas qu'on puisse encore considérer le couteau comme objet de self defence... Dans un combat au couteau tu es sur de pas t'en sortir indemne, à part si il n'y a que toi qui a un couteau... Mais la c'est toi l'agresseur.

Relis un peu le forum il y a me semble un tableau qui traine avec une classification des armes de self avec leurs degrés d'efficacité.

 ;)

Croaaaaa


26 juin 2010 à 07:44:55
Réponse #2

Cleric


AMHA.

Tu peux espérér la neutralisation momentanée d'un adversaire avec un spray, une matraque téléscopique ou tes paluches. Les dégâts causés ont assez de chance d'être réversibles en quelques minutes (irritations dues au spray), quelques jours (contusions) ou en quelques semaines (fracture bénigne).

Avec un couteau, oublie toute idées de réversibilité des dommages. Où que tu promène ta lame sur un corps humain tu risque avec des probabilités de 99% de causer la mort, un handicap physique ou esthétique (défiguration, cicatrices). Il y a des écoles qui entretiennent l'illusion de techniques non-létales au couteau  :ohmy: en ciblant les grosses masses musculaires pour casser la mobilité. Le problème, c'est que quand on coupe un muscle, on coupe aussi au passage des grosses veines(mort par exanguination en 20-30min)  et des grosses artères (mort par exanguination en 3-5min)

L'usage que je ferais d'un couteau en self, c'est quand je n'ai le choix que entre planter le gars et crever moi-même (ou voir un proche mourir) Mais ca reste encore une vue de l'esprit. La vie offre souvent plus que des choix binaires.

Perso, en ECD j'ai juste un SAK au fond de mon sac   ;#  et en plus sécurisé par une longe et un mousqueton. Pour le reste, je fais ce que je peux avec ce que j'ai

Mes deux bouts de fer blanc...

"...And we shall know no fear"

26 juin 2010 à 07:52:51
Réponse #3

run974



26 juin 2010 à 08:11:10
Réponse #4

Sotret


Et puis il y a une règle de base :

Tu le tues, tu le manges...




Comment ça? c'est pas le fil "Vie Sauvage"....

26 juin 2010 à 08:37:59
Réponse #5

run974


Citer
Et puis il y a une règle de base :

Tu le tues, tu le manges...

;#

26 juin 2010 à 09:10:49
Réponse #6

raphael


peut on "piquer" avec une lame très courte pour faire mal sans conséquence létale si on vise les bonnes parties ?

question purement théorique  ;)
Se connaitre et s'accepter


26 juin 2010 à 09:15:54
Réponse #7

sharky


peut on "piquer" avec une lame très courte pour faire mal sans conséquence létale si on vise les bonnes parties ?

question purement théorique  ;)

D'un point de vue purement théorique, peut être...
Tu as déjà essayer de viser quelque chose quand quelqu'un n'est pas consentant?
Cà va très très vite et concrètement tu touches ce qui se présente.
« Modifié: 26 juin 2010 à 09:23:17 par sharky »
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

26 juin 2010 à 09:59:16
Réponse #8

Patrick


Pour te répondre, il faudrait certainement que tu sois bien connu et pas sur un forum en open source.  :closedeyes:

Par ailleurs tout entraînement sérieux demande un investissement en temps et même financier, les sources pertinentes étant rarement en bas de chez toi. L'ACDS est loin, ou l'école X, Y ou Z, bein déplace toi si tu es réellement motivé, si tu ne l'es pas, j'ai une mauvaise nouvelle tu ne trouveras pas ton bonheur sur internet.

26 juin 2010 à 12:43:38
Réponse #9

** Serge **


Piqûre de rappel :

Attention !! Contenu sensible, graphique !! :

http://www.youtube.com/watch?v=_nd0j01O0BY&feature=related



Signalé sur le forum de Dennis Martin
« Modifié: 26 juin 2010 à 13:04:33 par ** Serge ** »
"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

26 juin 2010 à 12:52:36
Réponse #10

Leif


 :up:

tres bien serge , effectivement ça fait ça un bon couteau et même un mauvais d'ailleurs.

le kerambit est une arme et un outil redoutable, c'est une arme en combat vraiment versatile et propre a tout;

mais c'est bien de montrer que ça donne ça;

tchouss

26 juin 2010 à 13:04:19
Réponse #11

cubitus


Sympa celle là Serge ! Et le gars qui rigole en lui disant "ok!", ça met dans l'ambiance !  :lol:  Ben oui, il est ok, il a juste la trachée et la moitié des intestins à l'air !!!  ^-^

La seule chose qui ne change jamais, c'est que tout change tout le temps.
Proverbe chinois

26 juin 2010 à 13:09:14
Réponse #12

** Serge **


Et le gars qui rigole en lui disant "ok!", ça met dans l'ambiance ! 

A charge de quelqu'un d'autre ( cette fois-ci ) de produire de la littérature et des documents sur ce phénomène bien connu des personnels travaillant sous haut stress : le développement d'une distanciation nécessaire pour conserver un équilibre mental sur le temps ( l'humour pouvant être un des outils utilisés pour ce faire ).
"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

26 juin 2010 à 14:12:49
Réponse #13

raphael


A charge de quelqu'un d'autre ( cette fois-ci ) de produire de la littérature et des documents sur ce phénomène bien connu des personnels travaillant sous haut stress : le développement d'une distanciation nécessaire pour conserver un équilibre mental sur le temps ( l'humour pouvant être un des outils utilisés pour ce faire ).

exact comme les cas de crise de fou rire pendant les obsèques d'un proche
Se connaitre et s'accepter


26 juin 2010 à 14:26:04
Réponse #14

** Mathieu **



26 juin 2010 à 14:49:18
Réponse #15

Starlion


Citer
Comment se servir de cet engin de la manière la moins létale possible?
(si tant est que ce soit possible... !)


En le laissant à la maison ou dans un endroit ou il ne donnera pas envie de s'en servir  :blink:.

 :ohmy: Faire mal a quelqu'un avec un couteau c'est mal  >:(.

Suffira juste de tout faire pour éviter de se mettre en dangereuse posture au point de vouloir sauver sa vie.  :closedeyes:
"Une unique chance est un univers d'espoir."

Clint Eastwood a dit : "on improvise, on s'adapte, on domine",
moi je dis : "on improvise, on s'adapte, on domine la situation".

26 juin 2010 à 14:59:58
Réponse #16

sharky


Suffira juste de tout faire pour éviter de se mettre en dangereuse posture au point de vouloir sauver sa vie.  :closedeyes:

Des fois, çà marche pas. C'est pas une science exacte.

Selon un grand philosophe moderne, le couteau est une mauvaise arme de défense mais s'en est une quand même
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

26 juin 2010 à 15:08:04
Réponse #17

Patrick


:ohmy: Faire mal a quelqu'un avec un couteau c'est mal  >:(.

Suffira juste de tout faire pour éviter de se mettre en dangereuse posture au point de vouloir sauver sa vie.  :closedeyes:
Mais oui, mais oui et les bisounours ils sont toujours gentils. C'est juste qu'on vit pas chez les bisounours.  :closedeyes:

26 juin 2010 à 15:14:58
Réponse #18

Starlion


Citer
C'est juste qu'on vit pas chez les bisounours.

J'en suis bien conscient mais ce n'est pas pour autant que l'on doit faire parler les armes systématiquement.

Plusieurs sujets du forums parlent en fait de self défense et légitime-défense. Il va y avoir autant d'avis que de participants :)

"Une unique chance est un univers d'espoir."

Clint Eastwood a dit : "on improvise, on s'adapte, on domine",
moi je dis : "on improvise, on s'adapte, on domine la situation".

26 juin 2010 à 17:12:30
Réponse #19

Patrick


J'en suis bien conscient mais ce n'est pas pour autant que l'on doit faire parler les armes systématiquement.
As tu lu une seule fois à part dans ce sujet maladroit qu'il était recommandé de faire parler les armes ?

Par contre, tu pourras y lire come une lithanie :

1. qu'il faut prévenir les situation pourries par une discipline personnelle ;
2. que si elles arrivent néanmoins ont doit privilégier l'évitement (fuite, désescalade) ;
3. seulement en désespoir de cause tout faire pour rester en meilleur état que le malfaisant en face.

26 juin 2010 à 21:53:11
Réponse #20

fy


Exact,
N'importe quel abrutis peu se servir d'un couteau pour règler une situation....Par contre,contrôler son environnement et atteindre son but sans être blesser,sans avoir fait de bruit;voilà l'appanage des gens de valeur.

26 juin 2010 à 23:46:52
Réponse #21

lawrence


Le couteau tue



même en attaquant un bras armé: artère brachiale (la grosse) et radiale/cubitale (les petites) sont palpables avec les doigts, donc largement à portée d'un shark (ou d'un cutter..). Si on part du postulat de 20min d'attente pour une équipe d'urgence, le client est mort sans gestion de l'hémorragie.

Ceci étant dit, le couteau comme arme blanche a des avantages/particularités que n'ont pas les autres prothèses, il brillera peut mais bien (comparativement) dans des situations extrêmement contextuelles et précises, le tout est donc de les discerner.

Pour une personne non handicapé, non diminué, le couteau ne sera pas une arme principale, mais de fortune; la ou un ustensile contondant ne peut plus ou pas être mis en batterie.

Finalement le couteau est constamment sur nous, contrairement à des outils plus efficace.
"La sécurité trop parfaite des habitants du monde supérieur les avait amenés insensiblement à la dégénérescence, à un amoindrissement général de stature, de force et d'intelligence." - The Time Machine ; H. G. Wells

27 juin 2010 à 11:43:42
Réponse #22

zapi


la carotide dans le cou: la mort en quelques secondes; lu dans la presse il y a quelques années: rixe entre clochards, un coup de tesson de bouteilles et mort en quelques secondes. Par contre mon cousin un coup de couteau dans le coeur est toujours vivant ( une lame fine ). Deux ivrognes se disputent, un coup de coupe papier se perd, ouf se n'est que un petit trou dans la peau, le jeune homme s'endort et meurt d'hémorragie interne. Donc n'importe quel couteau peut etre mortel en une fraction de seconde, ne pas oublier que si ON sort un couteau le gars en face peut en sortir un aussi. Sinon on peut frapper avec le talon, ou en profiter pour placer un coup de pied, mais moi je vais reprendre la course a pied: deuxieme d'un combat au couteau c'est pas fun.
Piqûre de rappel :

Attention !! Contenu sensible, graphique !! :

http://www.youtube.com/watch?v=_nd0j01O0BY&feature=related



Signalé sur le forum de Dennis Martin

27 juin 2010 à 11:48:05
Réponse #23

run974


Citer
Piqûre de rappel :

Attention !! Contenu sensible, graphique !! :

http://www.youtube.com/watch?v=_nd0j01O0BY&feature=related

Merci pour la piqure de rappel Serge ... à gerber !

Pas moyen d'utiliser ce genre d'outils pour autre chose qu'une utilisation utilitaire et pacifique (fort pratique du reste dans ces cas de figure).
Tant qu'a faire à "piquer", mieux vaudrait utiliser un stylo effectivement, en dernier recours bien entendu..


« Modifié: 28 juin 2010 à 17:16:04 par run974 »

27 juin 2010 à 11:54:01
Réponse #24

zapi


ben faut voir: si un type t'attaque avec une machette, un toxico avec une seringue dans une rue, ( si si ça peut arriver)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité