Nos Partenaires

Auteur Sujet: Primus EtaExpress - Ensemble Réchaud - www.primus.se - TOPROCK - [Test DM]  (Lu 15747 fois)

21 juin 2010 à 17:50:05
Lu 15747 fois

Karto


PRIMUS ETAEXPRESS




Website Fabricant : PRIMUS - http://www.primus.eu
Fiche Produit : EtaExpress - http://www.primus.eu/Templates/Pages/Product.aspx?ItemId=79529
Fournisseur : TOPROCK - http://www.toprock.fr





Le Primus EtaExpress est un ensemble composé de :

  • Un réchaud à gaz Primus Express avec allumage piézo électrique.
  • Une gamelle avec échangeur de chaleur EtaPower d'un litre de contenance, et son couvercle.
  • Un pare-vent à monter sur la cartouche.

Chacun de ces éléments peut également être acheté individuellement. Je commencerai donc par une revue des éléments, puis parlerai du système comme un ensemble.

Pour ceux que ça intéresse, les poids que j'ai mesurés au déballage :

  • Réchaud et son petit sac de transport : 108 grammes
  • Gamelle : 179 grammes
  • Couvercle : 77 grammes
  • Pare-vent : 65 grammes




Le brûleur

Le brûleur est un réchaud Primus Express avec allumage piezo-électrique.
J'utilise depuis deux ans le même modèle dans sa version sans l'allumage piézo. Jusque-là c'est un petit réchaud à gaz robuste et globalement le plus pratique de tous ceux que j'ai possédés ou utilisés (ce qui inclut sept ou huit modèles, représentant les principaux fabricants). Je ne peux que le louer et n'ai aucune raison de vouloir le changer.

L'allumage électrique ajoute 13 grammes au système, ce qui est peu payer pour un outil supplémentaire dans l'arsenal qui permet de démarrer un feu quand le chauffage le plus proche est à quelques heures de marche. En plus c'est rapide et pratique. Évidemment il ne fonctionne pas pour rallumer un réchaud mouillé qui vient de se faire étouffer par un débordement d'eau des pâtes, et ne dispense pas d'un briquet. Je n'ai pas encore de retour à donner sur la fiabilité à long terme de cet allumage.

La seule ombre au tableau vient de la manière dont le tube qui entoure le conducteur porteur d'étincelle cause une zone de mauvaise combustion, et ce d'autant plus qu'on réduit la puissance. Il est tentant d'imaginer que ce type de défaut dans la flamme est une source de monoxyde de carbone, et qu'il est aussi la cause du dépôt collant bizarre au fond de la casserole, chose inhabituelle avec le gaz. Par contre cela ne semble pas affecter le temps de chauffe (comparé avec celui sans piezo).



Versions avec et sans allumage électrique. La flamme est altérée par le tube de l'allumage piézo-électrique : remarquer le panache jaune.


La gamelle EtaPower 1.0 L

Mon usage habituel d'un réchaud consiste à ouvrir le robinet en plein pour faire bouillir de l'eau, et éteindre quand le couvercle ne tient plus en place. Après avoir comme tout le monde commencé avec des gamelles, j'ai laissé tomber ces ustensiles et depuis environ 5 ans je n'utilisais plus qu'une combinaison bouilloire + bol en plastique. Une bouilloire est plus efficace pour obtenir une ébullition rapide, et on n'est pas tenté de gaspiller du gaz pour faire mijoter. Une bouilloire est aussi plus facile à utiliser sans réchaud : sur un feu de camp on renverse moins facilement le contenu sur le feu, et elle est plus facilement suspendue au dessus.

La gamelle EtaPower doit donc me convaincre qu'elle peut avantageusement remplacer ma bonne vieille bouilloire (Primus, elle aussi !) dans mon usage normal, tout en apportant les bénéfices d'une gamelle.

Étant une gamelle, elle est plus facile à nettoyer qu'une bouilloire. Ceci est aidé par le revêtement anti-adhésif métallique (au titane, sans Téflon) dont l'intérieur est recouvert. Je ne peux pas encore parler de la durabilité du revêtement, mais pour le moment il a survécu à un lavage rustique (et inutile, c'était pour faire semblant) au sable dont du Téflon ne serait pas sorti sans cicatrices.
Je redécouvre ainsi les plaisirs de la cuisine de plein-air avec un peu plus de variété que ma semoule standard qui gonflait dans un bol à part. Le couvercle fait aussi office de poêle à frire, et même s'il est très petit l'idée est sympathique. La gamelle EtaPower et son couvercle sont tous deux pourvus de manches repliables et thermiquement isolés tout-à-fait fonctionnels (fini le manche-pince oublié à la maison), et la gamelle a un petit bec verseur. À noter que les manches sont rivetés, et que je ne peux que compter sur la réputation de Primus pour espérer que ces rivets ne lâcheront pas comme ceux de gamelles bon-marché que j'ai eues par le passé.
Plaisirs culinaires : avantage EtaPower. Score : 1-0.



En vérité la gamelle était pleine de nouilles. Slurp !


La gamelle ne permet pas seulement de cuire et bouillir, mais sa forme en fait aussi une tasse pour boire et pour exploiter les minces filets d'eau dans les petits endroits étriqués presque aussi bien qu'une petite tasse. Si l'eau est bien coincée au fond d'un trou étriqué, le couvercle peut aussi aider à écoper, il peut contenir environ 200 millilitres. La gamelle peut aussi être un bol pour manger (avec ou sans couverts, si on les oublie :o). La gamelle à échangeur EtaPower 1.0 litre et son couvercle pèsent seulement 20 grammes de plus que mon système habituel de bouilloire de 0.8 litres plus bol en plastique.


Chapatis nocturnes cuits sur la poêle/couvercle. (avec du miel !) Aussi simple qu'à la maison. Et pas de problème pour enlever le brûlé qui colle après la bataille.


Par contre la présence de l'échangeur fait que je n'utiliserai pas cette gamelle sur un feu de camp à moins d'y être contraint. En effet, vu que les bûches idéales de chêne bien propre et bien sec ne jonchent pas le sol dans les régions que je fréquente, ma bouilloire est régulièrement recouverte d'une croûte collante épaisse qui demande un nettoyage vigoureux après usage. Or les ailettes de l'échangeur EtaPower sont tellement rapprochées que seules les plus fines des brosses pourraient laborieusement en nettoyer les interstices et préserver ainsi l'efficacité thermique qui fait l'intérêt du système.
Par ailleurs l'échangeur empêche complètement la gamelle de chauffer sur une plaque telle qu'on les trouve sur les poêles à bois dans certains refuges.
Polyvalence : ex-aequo. Score : 2-1 en faveur de la gamelle.



Le couvercle permet d'écoper presque aussi bien qu'un gobelet. L'étape suivante pour attraper l'eau dans les endroits étriqués, c'est le sachet-congélation, puis la paille...


Mais ce qui fait vraiment la différence entre la gamelle EtaPower et les autres bonnes gamelles, c'est l'échangeur de chaleur. Ce truc accélère le transfert de chaleur entre la flamme du réchaud et la gamelle, diminuant le temps de cuisson mais surtout la consommation de carburant.
Je n'ai pas la prétention de faire des mesures ayant valeur de référence, j'ai simplement fait quelques mesures répétées à température ambiante dans mon séjour pour comparer cette gamelle et ma bouilloire de manière presque qualitative. J'aurais été content de trouver une consommation comparable à celle d'une bouilloire. En vérité j'ai trouvé que la gamelle EtaPower induit une économie de carburant d'environ 30% par rapport à la bouilloire en aluminium, ce qui était inespéré. Certes ma bouilloire est sale sur les côtés (pas en dessous), les tests n'ont ni la rigueur d'un test en laboratoire ni le pragmatisme de mesures dans diverses conditions de terrain (trop de cas de figure à couvrir) mais le résultat est là : l'échangeur fonctionne bien !
Efficacité : avantage EtaPower. Score final : 3-1 pour la gamelle.

Un dernier petit truc me piquait : quel genre de plastique isole le manche ?
J'ai tenu le manche de la poêle/couvercle dix secondes en plein dans la flamme du réchaud. Il n'a pas fondu, il a blanchi en surface et s'est écaillé. Un bon point : pas de gouttelettes de plastique brûlant à craindre. Je n'ai eu qu'à essuyer le film blanchi et le plastique intact qui était dessous ne laissait plus deviner que le manche avait surchauffé.



Brûlé pendant dix secondes dans la flamme, essuyé, comme neuf !


Au final cette gamelle est très convaincante, polyvalente, agréable à utiliser et efficace. Contrairement à mes attentes, je l'aime et elle remplace désormais ma bouilloire pour les sorties pas trop « roots ». Pour quelqu'un qui a déjà un réchaud et cherche à remplacer son contenant pour l'une ou l'autre raison, et qui est suffisamment riche, la gamelle EtaPower est une option valable.


Le pare-vent

Alors pour commencer sur un ton franc, le pare-vent est l'élément décevant de cet ensemble.
Moi qui m'attendais à un système qui fonctionne sans qu'on s'embête trop à le protéger, je peux continuer à chercher.
Ce pare-vent se clipse sur la cartouche de gaz et protège l'admission d'air du réchaud, mais assez peu la flamme elle-même, ni l'échangeur thermique de la gamelle qui est pourtant un point critique à protéger.



Le pare-vent n'est pas enveloppant du tout.


J'ai observé certes que le pare-vent permet à la flamme d'exister dans des conditions où elle est éteinte par le vent autrement. Il n'est donc pas complètement inutile. Ça c'est le point positif. Mais sinon la vérité c'est que le vent a toute latitude pour jouer avec le feu et que ce pare-vent commercial fonctionne beaucoup moins bien que la traditionnelle feuille d'aluminium épais récupérée sur un emballage de brownie du supermarché, et même le gâteau en bonus coûte trois fois moins cher que le pare-vent Primus.

Ajoutez à cela que le pare-vent est en plus malpratique. Il rend le levier d'allumage électrique difficile d'accès (impossible avec la casserole). On a le choix entre allumer le réchaud puis manipuler l'ensemble en marche pour monter le pare-vent, ou bien allumer le réchaud avec le pare-vent monté et se cramer un peu les doigts en passant. Ou encore, utiliser un briquet... Si on s'est placé près du réchaud pour le protéger un peu de son corps, on se retrouve avec le robinet du côté opposé, pas très pratique non-plus.

Rien de plus à dire sur le pare-vent. Une fois les tests terminés il restera à la maison et je continuerai à utiliser des moyens de fortune qui fonctionnent mieux.


L'ensemble EtaExpress

Il reste peu de choses à ajouter sur l'ensemble au-delà de la somme de ses éléments.
On peut ranger le réchaud, le pare-vent et une cartouche de gaz de 250 grammes (celles de taille « moyenne ») à l'intérieur de la gamelle, ce qui est bien pratique pour le transport.
L'ensemble manque un peu de stabilité à cause de sa hauteur. Primus vend un trépied pliant séparément. Je trouve qu'il pourrait décemment faire partie de l'ensemble standard. Primus vend aussi un kit de suspension pour ceux qui ne font pas confiance au sol, ou qui n'ont pas de sol du tout à portée de main.

À température ambiante et sans vent, un litre d'eau du robinet bout en moins de trois minutes en utilisant environ 10 grammes de gaz à plein régime. À noter que Primus recommande d'utiliser le réchaud à environ 75% de sa puissance seulement si on cherche le meilleur rendement.

Un point noir significatif : avec le pare-vent et la gamelle EtaPower utilisés ensemble dans des conditions assez clémentes, j'ai eu plusieurs fois des extinctions spontanées suivies d'une fuite de gaz, le réchaud ayant été étouffé. Je n'avais jamais vu ça avant. Je n'avancerai pas d'hypothèse pour expliquer un problème de mécanique des fluides dans l'environnement « complexe » du pare-vent et des ailettes, et conclurait seulement qu'il est donc hors de question de laisser le réchaud fonctionner sans surveillance constante. Cela-dit, ça n'arrive pas assez souvent pour devenir une gêne. Il faut juste le savoir.







Bref, un excellent réchaud et une excellente casserole, réellement pratiques et agréables à l'emploi. Malgré les apparences le poids ajouté est négligeable et se retrouve sur les économies de carburant. Un bon choix pour ceux qui utilisent beaucoup le gaz.

Mathias


« Modifié: 21 juin 2010 à 17:56:52 par Mathieu »


21 juin 2010 à 18:17:30
Réponse #2

** Mathieu **


Salut :)

Je signale deux petites vidéos de présentation trouvées sur YouTube : (en anglais)

- OTS 08: Eta Express Stove Demo : http://www.youtube.com/watch?v=5QSVSUQ_mr0
- Primus Eta Express : http://www.youtube.com/watch?v=0NgQxCyeUy8

Apparemment ces vidéos présentent les modèles 2009 du EtaExpress, et l'on peut voir que le système de Pare-vent est légèrement différent : moins enveloppant et surtout il ne se fixe pas sur la bouteille de gaz mais sur les supports donc protège certainement mieux la flamme...

Pourquoi Primus a changé le pare-vent ? On peut se le demander, surtout qu'il est moins efficace sur le modèle 2010...

21 juin 2010 à 18:48:16
Réponse #3

VieuxMora


Un pied stabilisateur (plastique en croix s'adaptant au c.l de la recharge) existe t'il ?
Il serait bienvenu.

21 juin 2010 à 20:22:33
Réponse #4

Karto


Un pied stabilisateur (plastique en croix s'adaptant au c.l de la recharge) existe t'il ?
Il serait bienvenu.

Salut :)

J'imagine que ceci répond à la remarque :

L'ensemble manque un peu de stabilité à cause de sa hauteur. Primus vend un trépied pliant séparément. Je trouve qu'il pourrait décemment faire partie de l'ensemble standard. Primus vend aussi un kit de suspension pour ceux qui ne font pas confiance au sol, ou qui n'ont pas de sol du tout à portée de main.

Ciao :)

21 juin 2010 à 22:01:58
Réponse #5

VieuxMora


Eh bien bonjour...
J'ai surtout regardé les images et lu un peu vite... :-[
Merci d'avoir éclairé ma lanterne  ;)

26 janvier 2011 à 11:21:30
Réponse #6

Clôtaire


Salut Karto :)

Dans la popote tu arrives à caler tout ce kit plus une cartouche de gaz ?
Si oui, aurais tu une photo ?

Si tout passe dedans, tu es obligé de mettre le couvercle ? Sinon ca dépasse en hauteur ?
" Ne vous embarrassez point trop de vous procurer de nouvelles choses, soit en habits, soit en amis. "

" Si humble que soit votre vie, faites y honneur et vivez-la; ne l'esquivez ni n'en dites de mal. "

Henry David Thoreau

https://sites.google.com/site/bandoftheroad

30 mars 2011 à 09:42:40
Réponse #7

Karto


Salut Karto :)

Dans la popote tu arrives à caler tout ce kit plus une cartouche de gaz ?
Si oui, aurais tu une photo ?

Si tout passe dedans, tu es obligé de mettre le couvercle ? Sinon ca dépasse en hauteur ?

Salut Clôtaire. Désolé de répondre si tard, je n'avais pas vu ton message.

Dans la popotte je mets le réchaud, une cartouche de gaz "taille moyenne" (une Coleman C 250), le pare-vent, un briquet et un chiffon. Ca ferme sans forcer.
Je ne peux pas faire de photo car l'ensemble est actuellement dans un de mes cartons de déménagement dans les mains d'un transporteur entre l'Ecosse et la France, et ça commence à faire un peu trop longtemps que je n'en ai pas de nouvelles  ;D

30 mars 2011 à 11:10:14
Réponse #8

batopirat


Salut à tous,
j'ajouterais avoir fait le même constat sur le pare-vent : pas assez enveloppant.Aussi je coince le pare-vent sur les 2 pates  horizontales du rechaud (express duo stove, le même concept mais avec le pas de vis d'adaptation).
Ainsi le pare-vent remonte jusqu'à la base de la gamelle.Sur cette position la flamme est couverte . Attention j'ai reçu le pare-vent il ya peu et n'ai pas encore pu le tester en conditions réelles. J'essaierai de mettre une photo tantôt.
A+

30 mars 2011 à 12:24:18
Réponse #9

Bush bushcraft


bonjour,
petite remarque, personnellement, j'utilise la popotte primus etapower depuis c'est hiver
c'est un super produit, j'ai que des points positifs et un point négatif majeur pour une durabilité du produit
 
--primus aurait du fournir un cache en plastique un peu rigide à placer au cul du pot, là on sont les aillettes, afin de les proteger lors des differents transports !!!
car je pense qu'avec le temps, elles risquent de mal vieillir

--pour la parevent, je l'utilise avec un réchaud brunton talon, certe un peu plus petit que les primus et donc la flamme est bien protegée du vent ,il rempli super son rôle, et la popotte s'emboite sans problemes

bientôt les photos
pour les questions faites signe !!!

arnault

18 mai 2011 à 16:07:01
Réponse #10

Kilbith


Salut,

Je n'ai pas ce réchaud ni cette gammelle mais j'ai ce pare-vent :



Même constat que Karto : efficacité limitée car il ne couvre pas suffisamment l'interface brûleur/popotte et ne peut servir que pour de petites gamelles d'un diamètre proche de celui de ces cartouches. L'effet coupe vent est donc limité et l'effet "récupérateur de chaleur" (en forçant les gaz chaud à remonter le long des parois de la gamelle) quasi nul. En terme de polyvalence : Il est utilisable avec un brûleur Primus Ti, mais pas avec un Optimus Crux....

Son seul avantage à mes yeux c'est de se clipser sur une cartouche de gaz moyenne (250) et de pouvoir servir de stabilisateur quand on "inverse" le sens de la cartouche pour utiliser un réchaud déporté en phase liquide.



"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

15 juillet 2011 à 14:26:59
Réponse #11

Amarok


Je possède cet ensemble depuis quelques temps déjà, celui-ci ayant été acheté fin 2008 ou début 2009, je ne me souviens plus!  :-[

Le modèle de paravent fourni dans le kit est effectivement différent. Le mien s'adapte tout simplement sur les 2 branches du réchaud opposée au robinet. Le levier du système piezzo reste accessible. Ce paravent protège efficacement le brûleur, ainsi que le bas du récipient sur env. 35 mm depuis la surface d'appui des branches.

Je suppose que Primus a changé le type de paravent car celui que possède ne peut-être utilisé qu'avec un récipient de diamètre inférieur ou égal à celui du récipient EtaPower fourni.
Si telle en est bien la raison, je pense que ce choix n'est pas très judicieux car ce réchaud est avant tout destiné à être employé en tant que kit complet et ainsi, permettre l'économie de gaz recherchée. Si un récipient plus grand doit être utilisé exceptionnellement, il suffit alors de remplacer le paravent fourni par un de fortune, tel qu'expliqué plus haut.

Quant à la résistance et à la protection des ailettes du récipient, je n'ai pas rencontré de problème particulier jusqu’à présent, et au pire, il doit être possible de les redresser avec des pincettes.

15 juillet 2011 à 14:53:09
Réponse #12

Dylem


J'en possède également un et apres plus d'un an d'utilisation, le constat est que c'est du matos extremement costaud !

J'ai malencontreusement fait exploser une bonbonne de gaz en chauffant de l'huile, résultat, les lamelles du réchaud se sont completement tordue, la "capsule" de la bonbonne (la ou il y a le filet pour visser le réchaud) est resté grippé dans le réchaud alors que la bonbonne a été expulsée 2 metres plus loin.
J'ai réussis a retirer le morceau de bonbonne qui était resté coincé sur le réchaud, mais le réchaud étant couvert d'huile, je l'ai démonté pour le laisser tremper (piezzo compris) 24h dans une eau savonneuse (c'est tout ce que j'avais) pour éliminer le max de residus d'huile, le lendemain je le reprend, je le frotte, le rince, le seche, le remonte, je redresse les lamelles, puis l'installe sur une nouvelle bonbonne (sans trop d'espoire), un coup de piezzo, puis un 2eme et op voila le réchaud qui se met en marche, quelle surprise il fonctionne toujours et aussi bien qu'au premier jour.
Franchement je pensais qu'il était bon pour la poubelle, hors po du tout, c'est vraiment du bon matos !  :up:

Pour la petite histoire, lors de l'explosion, le par-vent (modele 2009 qui vient se fixer sur 2 des lamelles du réchaud) a été expulsé je ne sais ou car je ne l'ai jamais retrouvé, j'ai alors cherché sur le net et impossible de trouver le par-vent a l'achat, j'ai donc contacté le fournisseur France alors que je réside en Belgique et l'avais acheté en Belgique (mais le fournisseur pour la Belgique étant Hollandais, j'avais po envie de me prendre la tete avec une traduction) en expliquant mon cas, et il m'a répondu qu'il allait gracieusement m'en envoyer un a mon domicile dans une semaine le temps qu'il le rentre en stock.

Voila ce que j'appel un SUPER service "après-vente", vraiment chapeau monsieur le fournisseur officiel France et chapeau Primus pour la solidité de son matos !   
On ne sera que ce qu'on est.. Si dans l'avenir tu te vois différent, change MAINTENANT !!

07 mai 2013 à 11:38:27
Réponse #13

Karto


T+3 ans.

Still going strong.
Aucune ailette dessoudée. Cette gamelle est celle que j'embarque naturellement pour tous les séjours où je sais devoir faire chauffer de l'eau régulièrement. Depuis quelques temps elle va aussi beaucoup sur le feu, sans s'en plaindre finalement.


07 mai 2013 à 14:56:54
Réponse #14

Kilbith


T+3 ans.

Still going strong.
Aucune ailette dessoudée. Cette gamelle est celle que j'embarque naturellement pour tous les séjours où je sais devoir faire chauffer de l'eau régulièrement. Depuis quelques temps elle va aussi beaucoup sur le feu, sans s'en plaindre finalement.

C'est un information vraiment intéressante : le gros défaut à me yeux de ces gamelles c'est le manque de polyvalence et le poids (sinon c'est génial). Typiquement dans un trip hivernal on se sert du réchaud, du feu, du poêle : et ce n'est pas facile d'avoir une gamelle optimisée pour ces usages. Par défaut on se contente d'un compromis bancal. 

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité