Nos Partenaires

Auteur Sujet: Kukri VS Bowie & Cie  (Lu 7937 fois)

07 mai 2015 à 15:00:53
Réponse #25

Ulf


juste une petite question comme ça au passage ...

Les Kukris sont d'anciennes armes de guerre étudiées pour trancher très fort, têtes et membres notamment, alors faut-il vraiment s'équiper de la sorte pour aller jouer les scouts dans les bois ?

Allez, +10 à celui qui saura me convaincre !  ;D

Il n'y a aucun raison objective de s'équiper ainsi pour aller dans les bois. D'ailleurs il n'y pas non plus de raisons d'aller dans les bois.

J'emporte un Junglas/Kukri parce-que j'aime bien, avant tout.

Ensuite, dans mon contexte de loisir, le "gros couteau" me sert de:
- pelle pour déterrer des racines*
- couper/fendre du bois bien entendu
- sculpter des objets simples comme une planche à découper
- "layonner" sur 5-10m maxi afin de créer un passage au travers d'une haie d'aubépines-ronces-églantier-prunelier
- rafraîchir un chemin
- fabriquer des abris naturels (une scie suffirait largement pour ça)

Mais je tiens à préciser pour les lecteurs que c'est un outil nullement indispensable.

Donc voilà, il n'y a pas de raisons AMHA, de chercher à te convaincre.

« Modifié: 07 mai 2015 à 15:26:58 par Ulf »

07 mai 2015 à 16:16:46
Réponse #26

Ulf


Citer
Bien sur ! c'est la meilleure des raison!  :doubleup:
Surtout ne pas croire que j'en pense du mal, je questionne parce que l'image d'un tel engin correspond plus à un coupe tête qu'à un outil de forestier, et il me paraît donc sain de clarifier ce point.

Quand on me demande "c'est quoi ce truc", je répond "couteau à mécréant".

Citer
D'ailleurs ton expérience est intéressante puisque tu possède kurkri et machette.
comme tu le proposait, quelles sont tes préférences selon les tâches ?

J'ai une machette de 18" sur 1.5mm d'épaisseur (ESEE lite), je l'utilise rarement:
- il faut être en permanence conscient du placement de ses jambes. Le risque de se couper un orteil est réel.   
- la lame coince dans le bois vert et le fil se déforme beaucoup sur le bois sec (mieux vaut une déformation qu'une casse ceci dit)
- pour creuser, la lame est un peu trop souple
- fendre est difficile
- sculpter est difficile

Pour le "bushcraft", je suis pas fan.

Je sort cette machette une ou deux fois par an à l'occasion de la cueillette des mures (confitures addict ^ ^). On peut alors s'enfoncer loin dans le roncier. Avec cette machette, j'emporte un bâton de marche en bois dont la poignée forme un crochet. Le crochet sert à ramener les ronces les unes contre les autres afin d'en couper un max d'un coup et aussi à racler le sol dans le but d'écarter les morceaux coupés sur le coté.

Je vous ferai le tableau Junglas/Kukri dans les jours qui viennent.

07 mai 2015 à 17:27:52
Réponse #27

Kilbith


juste une petite question comme ça au passage ...

Les Kukris sont d'anciennes armes de guerre étudiées pour trancher très fort, têtes et membres notamment, alors faut-il vraiment s'équiper de la sorte pour aller jouer les scouts dans les bois ?

Allez, +10 à celui qui saura me convaincre !  ;D

C'est un lieu commun de dire que le kukri dériveraient des kopis hellènes. Peut être que oui, peut être que non. En revanche, cette forme se retrouve à plusieurs endroits (ex : falcata ibère) et semble donc avoir un intérêt.

Peut être que ces fortes lames trouvaient leur intérêt au temps où on maitrisait mal les traitements thermiques de l 'acier. De nos jours on peut avoir une lame longue, flexible, légère et avec un bon tranchant pour trois fois rien (ex : machette). Mais par le passé c'était irréalisable.

Une lame courte et ventrue pouvait être efficace et solide même avec une réalisation médiocre avec les moyens du bord.

https://www.youtube.com/watch?v=YSb7GtiEgHE

La forme du kukri/kopis permet d'avoir une forte puissance de coupe pour une arme courte :
Citer
This shape, often termed "recurved", distributes the weight in such a way that the kopis was capable of delivering a blow with the momentum of an axe, whilst maintaining the long cutting edge of a sword and some facility to execute a thrust.


Pour nos "scouts"   ;# :

Le kukri peut être réalisé à partir d'un acier médiocre de récupération, avec peu de matériel et ne risquera pas de casser sous l'impact même si la trempe/revenu est approximative. Par exemple à partir d'une lame de ressort trailor récupérée.

 

« Modifié: 07 mai 2015 à 20:18:04 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

07 mai 2015 à 19:01:46
Réponse #28

Hurgoz


Yo

Citer
PAVC :honte:

Ben pourquoi? Tu ne dis pas que des conneries! ;#

C'est un lieu commun de dire que le kukri dériveraient des kopis hellènes. Peut être que oui, peut être que non. En revanche, cette forme se retrouve à plusieurs endroits (ex : falcata ibère) et semble donc avoir un intérêt.

Peut être que ces fortes lames trouvaient leur intérêt au temps où on maitrisait mal les traitements thermiques de l 'acier. De nos jours on peut avoir une lame longue, flexible, légère et avec un bon tranchant pour trois fois rien (ex : machette). Mais par le passé c'était irréalisable.

Une lame courte et ventrue pouvait être efficace et solide même avec une réalisation médiocre avec les moyens du bord.

https://www.youtube.com/watch?v=YSb7GtiEgHE

La forme du kukri/kopis permet d'avoir une forte puissance de coupe pour une arme courte :

Tu me tente, vieil escogriffe ;#

Alors, honnêtement, le Kuk' dévoile tout son intérêt lorsqu'il est utilisé dans un contexte martial. A l'époque (8ème siècle environ), on a pas forcément des aciers de haute qualité. Je ne suis pas persuadé, parcontre que sa forme le rende plus solide, mais ce qui est sûr, c'est celle avant tout d'une arme de taille (ce qui correspond bien aux capacité des métaux). Par ailleurs, les protections en face était du cuir, du matelassé et rarement de métal: la taille était donc toute indiquée.

Par ailleurs, cette forme de lame est très pratique pour "striker" derrière une garde d'épée, un bouclier ou accrocher ce dernier pour le tirer en avant et ce dégager un espace de "discussion" ;)

Du coup, sans l'avoir changé, on retrouve un outil très efficace en coupe à la volée.....pour le reste, vous attendrez le retex ;#

Tcho

Hugo
« Modifié: 07 mai 2015 à 19:22:36 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

07 mai 2015 à 19:09:58
Réponse #29

Hurgoz


QUID des katanas ? QUID des épées retrouvées dans la nécropole de l'empereur QUIN datant du IIIème siècle av.JC, recouvertes d'oxyde de chrome pour garder un tranchant exceptionnel ?

Il faut faire la différence, à mon avis, entre l'arme d'un empereur et celle de M. Tout le monde. Il ne faut pas oublier qu'il fallait beaucoup de moyen pour ce payer des armes de grandes qualités.

Le Katana quand à lui est très récent: 14ème siècle.

Tcho

Hugo
« Modifié: 07 mai 2015 à 19:32:19 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

07 mai 2015 à 20:22:33
Réponse #30

Kilbith


QUID des katanas ? QUID des épées retrouvées dans la nécropole de l'empereur QUIN datant du IIIème siècle av.JC, recouvertes d'oxyde de chrome pour garder un tranchant exceptionnel ?

Tu as loupé le plus important : "pour trois fois rien".

On a depuis longtemps pu réaliser des lames très bonnes : mais elles coutaient une somme énorme. Elles étaient donc produites en petite quantité.

C'est seulement à la fin du XIX que l'on a compris les traitements thermiques, que l'on a produit une qualité constante d'acier pour par cher et que l'on a eu des presses géantes. Avec ces moyens estamper des lames de machettes et les tremper convenablement pour pas cher a été rendu possible.

Même dans la vidéo que j'ai placé, le type utilise des moyens "modernes" : four avec une ventilateur performant, des limes efficaces, des enclumes...etc. Et surtout les moyens modernes de diffusion des savoirs (écriture, livre, photos, internet...)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

07 mai 2015 à 23:31:09
Réponse #31

musher


Fin des années 70, j'ai trouvé dans un surplus de St ouen un kukri de l'armée anglaise (Marquage WD avec la flèche du War Departement sur la lame et l'étui en webbing).

Pour couper du bois, à la volée, sa forme courbée et son point à l'avant lui donnait un impact puissant (quand on avait réussi à maitriser sa tenue en main et sa frappe) par contre, pour débrousailler, il valait pas une bonne machette épaisse (pas une machette souple de coupeur de canne à sucre).
Je l'ai revendu à un collectionneur d'uniforme anglais car j'avais plus usage d'une machette pour ouvrir les chemins que de ce kukri.

09 mai 2015 à 20:18:25
Réponse #32

Hurgoz


Yo,

Ben j'me suis vraiment éclaté à tester 3+1 Kukris aujourd'hui  :love:

Je vais pas poster le résultat ici, mais vais ouvrir un fil spécifique à cet outil histoire de faciliter les recherches.

ici: http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,66500.msg529694/topicseen.html#new

Tcho

Hugo
« Modifié: 09 mai 2015 à 22:19:24 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité