Nos Partenaires

Auteur Sujet: Réchauffement climatique  (Lu 33903 fois)

11 janvier 2010 à 15:32:42
Réponse #150

obishin


Personnellement je n'y crois pas trop au réchauffement mais cela ne m'empêche pas de rester un max écologiste et de faire la leçon de moral a qui jettes des papiers et autres au sol ou pollue.

Je me dit que c'est encore une histoire pour faire peur et encaisser de l'argent.
Je m'excuse de de pas avoir d'argument solide sous la main mais je voulais quand même poster mon avis  ;D

Pour moi l'écologie c'est logique avec ou sans réchauffement climatique vu que la planète est vivante .

11 janvier 2010 à 16:39:28
Réponse #151

JB


Personnellement je n'y crois pas trop au réchauffement mais cela ne m'empêche pas de rester un max écologiste et de faire la leçon de moral a qui jettes des papiers et autres au sol ou pollue.

Je me dit que c'est encore une histoire pour faire peur et encaisser de l'argent.
Je m'excuse de de pas avoir d'argument solide sous la main mais je voulais quand même poster mon avis  ;D

Pour moi l'écologie c'est logique avec ou sans réchauffement climatique vu que la planète est vivante .

Finalement, il n'y a pas grand chose à ajouter aux commentaires pleins de certitudes personnelles comme celui-ci. Ca serait trop long et sans doute en pure perte.
Quoique, c'est peut être bien un coup des politiques, après tout... ils veulent nous manger la laine sur le dos, et pour nous faire croire qu'on n'aura pas froid après ça, ils nous disent que ça se réchauffe. Punaise, sont futés hein ?!

Allez, un lien qui date d'aujourd'hui, tiens : http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,10706.msg295384.html#msg295384
Le lien qui est donné avec la photo raconte plein de choses. J'ai justement participé à l'étude de ce genre d'apparitions d'espèces animales (ou plutôt, dans mon cas, de disparitions) liés à des changements climatiques (mammifères et oiseaux marins austraux)... les exemples ne manquent pas (voir une liste, entre nombreuses autres, sur le lien "recherches polaires").
L'écologie (et non pas l'écologisme dont tu parles, Obishin) ne se limite pas aux papiers jetés par terre, malheureusement...


11 janvier 2010 à 18:45:16
Réponse #152

obishin


Il ne faut pas mal percevoir mes propos -1 mon opinion personnel
                                                     - 2je sais bien que écologie ne se résume pas au papier au sol c'était juste un exemple

je trouve juste que c'est une question d'éducation et de bon sens d'ou le fait que pour moi le réchauffement  m'a pas fait changé mes habitudes .

Malgré tout étant sur un forum de partage je partage mon opinion sans affirmé détenir une quelconque vérité ou autre.
 

12 janvier 2010 à 09:56:26
Réponse #153

Numa


Personnellement je n'y crois pas trop au réchauffement mais cela ne m'empêche pas de rester un max écologiste et de faire la leçon de moral a qui jettes des papiers et autres au sol ou pollue.

Je me dit que c'est encore une histoire pour faire peur et encaisser de l'argent.
Je m'excuse de de pas avoir d'argument solide sous la main mais je voulais quand même poster mon avis  ;D

Pour moi l'écologie c'est logique avec ou sans réchauffement climatique vu que la planète est vivante .

pff... tu n'as pas à y croire ou pas, juste à constater les dégats déjà visible sur le globe :closedeyes:

Renseigne-toi un peu quand même!
Parfois on ferait mieux de se taire et d'écouter... Moi le premier! :)

12 janvier 2010 à 10:15:19
Réponse #154

DavidManise


Eh ben sans déconner, tous les deux, Numa et Obishin, là vous me faites chaud au coeur.  On sent vraiment que vous relevez le niveau du débat et que vous nous apportez des informations riches, vérifiables, originales et dignes d'intérêt.  Merci infiniment...  ;)

On a vraiment avancé grâce à vous :closedeyes:

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

12 janvier 2010 à 11:04:07
Réponse #155

Numa


J'ai pas envie d'argumenter sur le sujet, il y aurait des tonnes à dire sur le réchauffement climatique mais je ne suis pas un expert non plus. Quand je lis l'opinion d'obishin, j'ai juste envie de lui dire qu'il se renseigne avant de dire certaines choses (comme le fait que c'est juste pour encaisser de l'argent!).

Voila c'est comme çà :closedeyes:
Parfois on ferait mieux de se taire et d'écouter... Moi le premier! :)

12 janvier 2010 à 11:06:52
Réponse #156

DavidManise


Bon ben tu es en lecture seule pour un bout de temps.

Voilà c'est comme ça :closedeyes:
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS


12 janvier 2010 à 12:12:29
Réponse #158

obishin


Et des graphique pour illustrer mon propos .
http://www.graphseo.net/rechauffement-climatique-arnaque-business-ou-realite/

Voila je ne souhaite pas tomber en désaccords ou me montrer trop arrogant donc je m'arrête la sur ce topic.
Mon opinion est exprimée et c'est juste ce que je voulais je ne voulais pas l'imposer ou autre .
 
 

12 janvier 2010 à 12:34:56
Réponse #159

DavidManise


Woah...  génial :branleur:

Tain on a vraiment les politiques qu'on mérite...  :bheurk:
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

12 janvier 2010 à 15:45:30
Réponse #160

kikou92


Salut à tous,

Bon, je viens de lire tout le post là...  ^-^
J'ai aussi récupéré le rapport du GIEC que j'ai commencé à lire. pfff...
Faut s'accrocher...   :really:

Je remercie d'avance Mad qui est, j'en suis sûr, en train de nous faire une synthèse claire et objective.

Je dois avouer que les climato-sceptiques sont parfois convaincants pour des novices comme moi.
Comme la plupart des gens n'ont pas la coriacité ni la rigueur suffisantes pour se plonger avec recul dans les publications, il est facile de sortir des conclusions...
Je préfère généralement chercher par moi-même mais, comme le dit David, on a beau avoir des tonnes de références et de publications, extraire la substantifique moëlle n'est vraiment pas aisée. Les courbes, ça peut s'interpréter différemment. (Moi je connais les bagnoles, chacun son truc  ;D)

Quand je vois le comportement irresponsable de certains et les oeillères qu'ils se mettent pour maintenir leur petite vie égoïste sans faire le moindre effort, je me dis que se sentir concerné c'est pas suffisant mais c'est déjà un premier pas : ça chauffe, c'est évident.
A qui la faute ? Il y a peut-être plusieurs réponses après tout.
Dans tous les cas, il est aussi évident que nos ressources s'épuisent qu'il vaut mieux et moins consommer.

On cherche à prolonger les vies ? On peut survivre 200 ans avec la maladresse, 20 ans avec la connerie ? 2 ans avec nos "politiques" actuelles ?  S'agit maintenant d'appliquer les bonnes pratiques   ;)

J'ai une question bête :
J'ai vu un docu-fiction sur nos "ancêtres" qui disait qu'on était en période inter-glaciaire depuis 12 000 ans. Je ne sais pas combien de temps une telle période dure mais j'ai cru comprendre qu'on devrait entrer "bientôt" dans une nouvelle période glaciaire. Dans combien de temps à peu près ?
Est-ce qu'un tel phénomène naturel peut avoir une quelconque incidence sur la situation mondiale actuelle, genre compensation à une quelconque échelle ? Ou bien les constantes de temps en jeu sont vraiment trop éloignées et on sera tous grillés ou assoiffés avant que la prochaine glaciation pointe le bout de son nez ?

merci d'avance
Alexis
« Modifié: 12 janvier 2010 à 15:51:42 par kikou92 »

12 janvier 2010 à 21:36:12
Réponse #161

Taka


Les périodes de glaciation se mettent pas en place du jour au lendemain.
L'axe perpendiculaire à l'orbite terrestre (l'orbite formant un plan dont le soleil est le milieu pour schématiser [il n'est pas exactement le milieu car l'orbite terrestre est légèrement elliptique]) est d'environ 23 °.

Ce qui entraîne les périodes glacières c'est la tendance de cette axe à de tendre vers 0 °, ainsi le pôle nord et le pôle sud sont éclairé de la même façon au même moment et il n'y a plus de saison (toute l'année la même quantité de soleil à un endroit fixe).

Cette tendance ne se fait pas sur 10 ou 20 ans mais plutôt sur quelques milliers d'années donc je pense que si l'ère glacière pointe le bout d'son nez on a largement le temps d'enfiler nos bottes ;)

14 janvier 2010 à 22:45:21
Réponse #162

thorgaal


Eh oui nos ancêtres ont passé l'ère glaciaire, sans pétrole ni électricité (ni beaucoup d'autres choses d'ailleurs, d'utilité discutable, dont la simple liste saturerait certainement le serveur...  ;)) et quand on voit le bordel que c'est maintenant dès qu'il y a 10cm de neige, ça paraît dur à croire qu'on continue à évoluer positivement  :glare:.
N'empêche que nos ancêtre, sois-disant arriérés, s'en sont sortis sans chasse-neiges, sans saleuses, sans chaînes ni pneus neiges, et surtout sans la télé pour leur montrer tous les soirs des images ô combien incroyablement invraisemblables de neige en plein hiver!  :o


Pour en revenir au débat, en particulier pour répondre à obishin : personnellement, ce qui me pousse à croire que le RCE n'est pas un mensonge de plus pour faire du fric, c'est qu'à l'origine ce sont les associations écologistes qui ont milité pendant des années pour que le gouvernement accepte de prendre en compte le problème (et comme on a pu le voir à Copenhague, c'est loin d'être gagné...).

Après tu as raison sur un point, c'est qu'il y a énormément d'argent en jeu, trop pour que le sujet soit traité objectivement par un quelconque gouvernement (le système est ce qu'il est), et suffisamment pour que pas mal de scientifiques disent ce qu'on veut qu'ils disent (mais heureusement la plupart sont honnêtes).

AMHA, pour ce qui est des histoires de gros sous, il y a d'un côté ceux qui voient un grand intérêt au négationnisme : en gros tous ceux qui veulent continuer à polluer tranquille, parce que ça leur permet de s'en mettre plein les fouilles avant que le scandale éclate (vous les connaissez, je vais pas vous faire un dessin), et de l'autre côté ceux qui, tous comptes faits, voient maintenant un grand intérêt (par conviction bien sûr...) à se mettre à l'"écologie", par exemple les constructeurs automobiles, parce que c'est l'argument idéal pour encourager les gens à consommer encore et toujours un peu plus (oui c'est incompatible avec les vraies valeurs du mouvement écolo, mais ça les consommateurs moyens qui veulent se repeindre en vert ne sont pas sensés le savoir...).

Bien sûr ce ne sont que des conflits d'intérêt où chacun campe sur sa position sans rien prouver, alors maintenant pour arriver à se faire une opinion à partir d'un tel sac de nœuds, ben bon courage! (et merci beaucoup à mad qui doit s'arracher les cheveux pour nous démêler tout ça... :up:)

ps : désolé si mon message est "un poil" caricatural, je voulais faire clair.

14 janvier 2010 à 23:43:01
Réponse #163

obishin


merci pour les infos ....
Je voulais ajouté que quand je dit que je ne changerai pas ma façon de faire c'est juste qu'étant né a la campagne j'ai toujours eu le réflexe bio énergie verte etc .

16 janvier 2010 à 14:15:04
Réponse #164

Outdoorsman


Jusqu'à jeudi dernier, je n'ai jamais douté des conclusions du GIEC ni de l'impact de l'homme sur le réchauffement climatique.
Je ne dis pas que je n'y crois plus mais l'emission d'Yves Calvi sur France Inter m'a fais réfléchir.

L'invité était Vincent COURTILLOT ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Vincent_Courtillot ), géophysicien, directeur de l'Institut de physique du Globe à Paris.
En gros, il remet en question les conclusions du GIEC sur les conséquences du réchauffement climatique et sur le discours médiatico-catastrophiste qui l'accompagne. Ca donne quand même à réfléchir d'entendre un gars comme ça.

Pour écouter l'émission : http://www.tv-radio.com/ondemand/france_inter/NONOBSTANT/NONOBSTANT20100114.ram
"On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du coté de la forêt. " Ivan Tourgueniev
"Là où il y a une volonté, il y a un chemin" Edward Whimper
"Dégaine toi du rêve anxieux des bien-assis" Léo Ferré

16 janvier 2010 à 15:04:41
Réponse #165

Arthurus


http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=370501&sid=11597324&cKey=1263463275000

émission de temps présent sur Obama, mais à partir de la 40ème minutes c'est intéressant... C'est drôle de voir les magnats du pétrole
organiser des soirées de propagandes pour dire que le RC c'est des bobards pour encaisser plus d'impôt sur le dos du peuple américain...
 
Il y a aussi à un moment Dan Simmons dans une de ces conférence, (qui est clairement raciste, homophobe et j'en passe...)

On gros ils voulaient saborder la conférence de Copenhague pour le le rêve américain continue (énergie bon marché).
« Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas à prouver qu'il se suffit à lui-même. On croit qu'on va faire un voyage, mais bientôt c'est le voyage qui vous fait, ou vous défait. » In: L'usage du monde. Nicolas Bouvier

16 janvier 2010 à 15:48:11
Réponse #166

Nävis


J'ai également écouté l'émission Nonobstant sur France Inter.
L'importance de la contribution des diverses influences sur le climat, et leur direction (vers le haut ou le bas) est forcément toujours en discussion. Et il est souhaitable que des recherches continuent à apporter des éléments nouveaux. Que la communauté des chercheurs va chercher à vérifier, valider, puis intégrer dans les modèles. Avec des débats passionnés, c'est humain.

La modification d'un aspect du bilan ne me semble pas justifier une remise en cause de tous les travaux précédents. D'ailleurs, lors de l'émission, il ne m'a pas sembler entendre ce chercheur réclamer une telle remise en cause. Mais l'émission n'a pas abordé d'autres aspects (comme la hausse inégalée depuis le début du quaternaire des gazs à effet de serre dans l'atmosphère), ni le poids des facteurs les uns par rapport aux autres. Elle était très intéressante, mais vu la taille du problème, n'était pas destinée à être complète.

Et cela ne justifie en rien d'attendre à ne rien faire. Les actions allant dans la direction d'une diminution de l'impact de l'humanité sur le climat sont généralement de même nature que celles allant vers un monde plus équitable et respectueux, ou celle allant vers une diminution des atteintes à l'environnement. Je ne vois pas beaucoup de raisons de ne pas se bouger.

16 janvier 2010 à 22:14:09
Réponse #167

zapi


on aurait consommé 1000 milliards de barils de pétrole ( un baril = 159 l) ;et on consommerait 80 millions de barils PAR JOUR.
Cela m'étonnerait qu'une telle libération de carbone reste sans conséquence, mais se fonder une opinion sur différents avis de spécialistes ( qui ne regarde que des aspects du problème parce que etudier la question de facon globale est trop compliqué) est difficile
. et il est probable que certaines etudes diront le contraire d'autres. de toute facon les réserves pétrolières diminuent alors se préparer a remplacer le petrole un peu plus tot ou un peu plus tard.
 par contre les taxes que les états ne percevront plus sur le petrole, il faudra qu'ils les percoivent ailleurs. ( c'est peut etre aussi une explication du peu d'empressement a fabriquer des voitures qui consomment moins)

17 janvier 2010 à 00:02:09
Réponse #168

thorgaal


Le plus inquiétant c'est que la fin des énergies fossiles n'est pas pour demain... après la dernière goutte de pétrole, certains semblent bien déterminés à exploiter les sables bitumeux (Canada) et le charbon jusqu'à la dernière poussière, je vous laisse imaginer le désastre...

18 janvier 2010 à 20:30:33
Réponse #169

obishin


Glaciers de l'Himalaya: un nouveau coup dur pour les experts du climat (18/01/2010 20:19)

La perspective de devoir annuler une de ses prévisions sur la fonte rapide des glaciers de l'Himalaya porte un mauvais coup supplémentaire aux experts climat du GIEC, après le scandale du "climategate", et devrait réjouir les sceptiques du changement climatique. Le président du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC), l'Indien Rajendra Pachauri, a annoncé lundi le lancement d'une enquête, après une mise en cause du quotidien britannique, le Sunday Times. En 2007, dans son 4e rapport - qui lui avait valu le Prix Nobel de la Paix -, le GIEC avait prévenu que les glaciers de la chaîne de l'Himalaya reculaient plus vite que les autres glaciers du monde et "pourraient disparaître d'ici 2035, voire avant". Selon le Sunday Times, cette échéance de 2035 pourrait n'être fondée sur aucune recherche valide et avait été utilisée à l'origine par l'organisation environnementale WWF. Interrogé par l'AFP lundi, un éminent glaciologue autrichien et l'un des co-auteurs du rapport de 2007, le Pr Georg Kaser, de l'Institut de glaciologie d'Innsbrück, a assuré avoir attiré l'attention de ses pairs sur cette "erreur" dès 2006. Le Pr Kaser, l'un des auteurs du premier volet, a également été sollicité en tant qu'expert des glaciers par les rédacteurs du 2e chapitre - celui concerné par l'erreur sur l'Himalaya. Cette erreur, avance-t-il, pourrait n'être qu'une "coquille" reprenant de manière erronée une étude d'un scientifique russe, le Pr Vladimir Klotlyakov, tablant en 1996 sur une disparition des glaciers de l'Himalaya "d'ici 2350".

source DH (journal belge)

19 janvier 2010 à 00:03:56
Réponse #170

zapi


c'est le problème de prouver le réchauffement de façon irréfutable et il est sur que les septiques vont chercher la moindre erreur, néanmoins des preuves de modification du climat existent et les chefs d'etats prennent quand meme la peine de se réunir ( ils en profitent pour ralentir le développement des pays pauvres ( ou moins modernisés) ou essayer).mais les preuves des adversaires du climat ne sont pas plus faciles a vérifier: ça tourne a la querelle d'experts et c'est suffisement complexe pour noyer tout le monde ( et le poisson avec) ceci dit je reste tetu : autant de carbone libéré, ça ne peut pas etre sans conséquences

04 mai 2010 à 16:34:59
Réponse #171

fy


Bonjours,
cela n'a peut-être aucun rapport mais je suis quand même assez étonné de la météo de ce début du mois de mai.
Je n'ai pas dans mes souvenirs de situation annalogue à celle d'aujourd'hui.
Chez moi,Chutes de neiges à gros flocons avec un vent au moins force 6...

Quelqu'un a déja vu cela à cette période?

04 mai 2010 à 16:40:04
Réponse #172

VieuxMora


« Modifié: 04 mai 2010 à 16:46:46 par VieuxMora »

04 mai 2010 à 19:32:21
Réponse #173

mad


Je n'oublie pas ma promesse !
Mais c'est du travail pour faire un outil utile, et pas un sermon de plus  :'( ...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité