Nos Partenaires

Auteur Sujet: allume feu etanche...  (Lu 18736 fois)

07 juin 2010 à 10:25:35
Lu 18736 fois

canardvécé


salut,
une variante primitive de l'oeuf kinder....
utile pour ceux qui utilisent briquet à silex ou archet...
http://www.primitiveways.com/waterproof_fire_starter.html
à tester.....
@lain

07 juin 2010 à 10:33:23
Réponse #1

jbc


a wi bon système la ! ça a l'air redoutable comme truc  :love:, je me permet de mettre des photos histoire d'illustrée ton lien alain












07 juin 2010 à 10:51:55
Réponse #2

PlatypuS


Tiens, j'avais essayé un truc similaire pour le forum il y a moins d'une semaine: je cherchais une alternative à l'utilisation de la boite de kinder, et j'en suis venu à considérer l'enrobage de papier journal autour du coton-vaseline, scellé à la cire. J'ai essayé de varier les formes de l'emballage, histoire de voir ce qui tenait le mieux. Je poste les photos et les résultats dès que j'ai 2 minutes. ::)
« Laeti vescimur nos subacturis. »
« Le savoir est fait de succès. La sagesse est faite d'échecs. »

07 juin 2010 à 11:09:29
Réponse #3

canardvécé


Tiens, j'avais essayé un truc similaire pour le forum il y a moins d'une semaine: je cherchais une alternative à l'utilisation de la boite de kinder, et j'en suis venu à considérer l'enrobage de papier journal autour du coton-vaseline, scellé à la cire. J'ai essayé de varier les formes de l'emballage, histoire de voir ce qui tenait le mieux. Je poste les photos et les résultats dès que j'ai 2 minutes. ::)
là c'est vraiment plus specifique pour l'allumage à partir d'un briquet silex ou une braise obtenue à l'archet (même si evidement ça fonctionnera avec un firesteel...) le coton vaseliné n'etant pas l'ideal pour la braise ou le coton carbonisé.
met-nous tes photos, ça nous donnera des idées!
merci à toi.

07 juin 2010 à 12:12:55
Réponse #4

diogene


sans faire l'écolo de base , ça à l'air moin nocif que l'oeuf kinder ! et la preparation à l'air d'être plus fun et moins ingrate que l'oeuf manise
gerber suspension / sak rescue tool / firesteel LMF / taberneck ,deux ronds de jugeotte et c'est l'éclate !

07 juin 2010 à 12:25:48
Réponse #5

PlatypuS


Voili voilou !

Etape 1: saucissonner le coton-vaseline (CV) -ici, du coton simple- dans une épaisseur de papier journal:

J'ai fait l'emballage selon différentes techniques:
  • en cigare: de forme cylindrique allongée, torsadé aux 2 bouts
  • en bombe: de forme de bourse sphérique, torsadé sur la seule ouverture
  • en pavé: papier journal simplement plié, non torsadé
  • en nature: sans papier journal, pour voir ce que ça donne

Etape 2: faire fondre la cire. Ici, mon "réchaud" fait avec une canette dont j'ai ouvert le font et la gueule, posée sur une bougie chauffe plat. La cire est contenue dans une coupelle en alu, posée sur le tout.

Trempez brièvement les bidules dans la cire.
ATTENTION: j'ai bien dit "brièvement" !! le but est de créer une couche superficielle de cire, sans imbiber le coton ! sinon, c'est chiant à allumer. Seul le papier journal doit s'imbiber. répéter l'opération pour épaissir la couche de cire.

Etape 3: La fabrication est finie, place au test. Ci dessous, les produits finis, après avoir barboté une nuit complète dans un bol d'eau:

Ça flotte toujours ! ;D

Etape 4: Vérification. J'ouvre les emballages en déchirant:

Résultats:
  • en cigare: Parfait :doubleup: le coton est sec et exempt de cire
  • en bombe: idem :doubleup:
  • en pavé: le coton est imbibé de cire :down:
  • en nature: idem :down:


CONCLUSION
  • Inutile d'espérer faire ce genre d'enrobage sans le papier journal, le coton va boire la cire.
  • Le pliage sans soin ne protège pas plus le coton. Il vaut mieux torsader les ouvertures pour être sûr.
  • Trop d'emballage tue l'emballage: 2 épaisseurs de papier journal suffisent à protéger le coton ! plus, et c'est galère à déchirer.
  • L'option d'imbiber le papier avant d'y mettre le coton n'a pas été testée :-[, à voir donc
  • L'option d'utiliser du papier glacé ou paraffiné n'a pas été testée non plus.

Veulâ !
« Modifié: 07 juin 2010 à 12:33:53 par PlatypuS »
« Laeti vescimur nos subacturis. »
« Le savoir est fait de succès. La sagesse est faite d'échecs. »

07 juin 2010 à 13:26:57
Réponse #6

French Kiss


Je l'ai sans doute deja dit, mais il y a aussi la possibilite d'enfiler le coton vaseline dans une paille "cocktail" (diametre plus important qu'une paille normale) en le tassant bien. On ferme les extremites de la paille au fer a souder et on obtient un allume feu tout a fait valable. En cas de besoin il suffit d'ouvrir une extremite de la paille, de sortir un peu de coton et d'allumer. Le plastique de la paille fait un bon container etanche ainsi qu'un bon combustible...
"En cas de morsure de vipère, sucez-vous le genou, ça fait marrer les écureuils." extrait de l'Almanach de Desproges

07 juin 2010 à 13:45:45
Réponse #7

kikou92


Salut Platypus,

C'est quoi les petits fils noirs qui dépassent de tes allumes-feu ? c'est pour les suspendre dans la cire ou bien pour un dispositif d'ouverture genre babybel ?

merci
A+
Alexis

07 juin 2010 à 14:21:17
Réponse #8

PlatypuS


Salut Platypus,

C'est quoi les petits fils noirs qui dépassent de tes allumes-feu ? c'est pour les suspendre dans la cire ou bien pour un dispositif d'ouverture genre babybel ?

merci
A+
Alexis

Un peu les 3, en fait ;D
Au départ, c'était pour compresser le coton avant de l'enrouler dans le papier. Puis en gardant le reste du fil, j'ai vu que je pouvais m'en servir pour plonger les boules emballées dans la cire. Et au bout de quelques essais, j'ai vu qu'en gardant 2 brins et en les disposant astucieusement, je pouvais m'en servir pour ouvrir facilement...

Mais des fils aussi fins sont pas adaptés à la saisie à travers des gants ou avec des doigts engourdis :down: du coup, je me dirige vers un emballage prédéchiré, plus adapté à une ouverture primitive ;#
« Laeti vescimur nos subacturis. »
« Le savoir est fait de succès. La sagesse est faite d'échecs. »

07 juin 2010 à 14:24:19
Réponse #9

Nathan-Brithless


je me dirige vers un emballage prédéchiré, plus adapté à une ouverture primitive ;#

un peu dans le genre de ces bouts de plastique jaune qui contiennent un jouet emballé dans un oeuf en chocolat, non?
L'eau se referme derriere le poisson qui avance

07 juin 2010 à 14:36:10
Réponse #10

PlatypuS


un peu dans le genre de ces bouts de plastique jaune qui contiennent un jouet emballé dans un oeuf en chocolat, non?

Le but est justement de se passer dudit machin 8)
« Laeti vescimur nos subacturis. »
« Le savoir est fait de succès. La sagesse est faite d'échecs. »

07 juin 2010 à 14:39:53
Réponse #11

canardvécé


Le but est justement de se passer dudit machin 8)
pas uniquement...............je me repete mais celui que je presente EST SPECIFIQUE A D'AUTRES CHOSES que le firesteel............................ ^-^

08 juin 2010 à 19:19:13
Réponse #12

Si Vis Pacem Para Bellum


  Dans les deux cas, que ca soit la version canardvécé ou platypus le problème reste le transport du machin.

  Si c'est transporté telquel la cire va fondre et cela des que les températures vont monter que ce soit dans les poches (en laissant des traces en plus :o), dans le sac ou autre. Le seul moyen de remédier à ce problème sera de placer les trucs dans quelque chose d'étanche ce qui rend l'imperméabilité du truc inutile (quelquechose d'imperméable dans un truc tout aussi imperméable ca reste juste quelquechose d'imperméable plus difficile d'accès)....  :-[ :-[ Je n'arrive pas à trouver meilleur moyen d'expliquer mais l'idée est la.
... ..    ...- .. ...   .--. .- -.-. . --   .--. .- .-. .-   -... . .-.. .-.. ..- --
 
Quand la loi devient celle du plus fort, il vaut mieux éviter de se retrouver dans la peau du plus faible, celui-ci étant le moins préparé, le plus seul et le moins équipé.(Patrick)

If you fail to prepare, you're preparing to fail.

08 juin 2010 à 21:53:15
Réponse #13

guillaume


D'autant plus que les frottement vont altérer la couche de cire ! Tester à l'occasion d'allume-feu que je me confectionnais avant : une bande de vieux jean, roulée puis trempée dans la cire.

a+

08 juin 2010 à 22:00:24
Réponse #14

jbc


bah dans un pochette toute c*nne en cuir ou en coton dedier a ça avec le petit matos feux, ça doit le faire. la cire d'abeille fond en generale a plus de 45° ça laisse de la marge

09 juin 2010 à 21:08:23
Réponse #15

marco 2


D'autant qu'ici on est dans la section technique primitive, et que canardvécé poste une technique primitive......si il avais voulus une technique de survie en milieu naturel, l'œuf serait une bonne réponse.....mais la il s'agit de technique primitive....et comme dit dans son premier post, c'est pour recevoir la braise de feu par friction, ou de coton pour la braise au briquet a silex....donc dans une pochette en cuir avec un briquet en aciers, et un silex, plus du coton carboniser, c'est très cohérent.....AMHA...... ;) donc pareil que dans la foret d'en face canardvécé : bonne trouvaille...... :doubleup:
quand je rentre dans une foret, je pars pas au combat, mais je rentre chez moi
Moniot van moeren

il y en as pour qui le verre est a moitié plein, d'autre pour qui il est a moitié vide......et pour vous?????

10 juin 2010 à 18:53:45
Réponse #16

Dalg


Bonjour,

Juste un avis à deux balles : dans le cadre de l'allume feu à base de coton vaseliné, à la place de la cire "bougie", il serait peut être intéressant d'utiliser de la cire à cacheter (genre de celle qu'on peut parfois trouver sur les bouteilles de vin) ; cela rendrait l'utilisation "idiot proof" (cire cassante) : on écrase la boule formée au pied ou avec une petite masse (manche couteau, etc ...) ... bon, là je réinvente quand même un peu l'oeuf de Manitou ...  ;#

Ces cires sont en général teintées en rouge, petit avantage pour le repérage rapide aussi !

@+
« Comtois, rends-toi ! » ... « Nenni, ma foi ! ».

10 juin 2010 à 19:33:45
Réponse #17

Corin


à la place de la cire "bougie", il serait peut être intéressant d'utiliser de la cire à cacheter (genre de celle qu'on peut parfois trouver sur les bouteilles de vin) ; cela rendrait l'utilisation "idiot proof" (cire cassante)

Le problème avec la cire (contrairement au plastique), c'est qu'elle n'est pas stable pour des températures que l'on trouve facilement en outdoor et le risque de retrouver de la cire partout dans ses affaires est non négligeable.

C'est pour cette raison que je n'ai pas de bougie dans mon kit.

A+

10 juin 2010 à 19:55:59
Réponse #18

Dalg


Salut Corin,

Je viens de faire une petite recherche et ces cires dites "à cacheter" ont un point de fusion plus élevé, de l'ordre de 70 à 80°C, donc en théorie plus adaptées à nos activités.

Bon, c'était juste une petite réflexion mais j'essaierai de tester à l'occaze  :)

Tafdak pour les autres cires, ça peut fondre facilement en cas d'exposition à des températures estivales.

@+
« Comtois, rends-toi ! » ... « Nenni, ma foi ! ».

10 juin 2010 à 21:40:17
Réponse #19

Starlion


En utilisant beaucoup au travail je peux dire que la cire à cacheter coute cher et est de plus en plus remplacée par une cire dite "mole" qui fond a température corporelle (ça ressemble a de la patte a modeler quand on s'en sert) et qui reste souple a l'utilisation ceci afin de ne pas gêner les machines de la poste.


Un emballage mou genre  :-[ préservatif ça ne pourrait pas faire l'affaire ?
"Une unique chance est un univers d'espoir."

Clint Eastwood a dit : "on improvise, on s'adapte, on domine",
moi je dis : "on improvise, on s'adapte, on domine la situation".

10 juin 2010 à 22:55:26
Réponse #20

éclipse


Babybel ?
'clips
… and all that is now, and all that is gone, and all that's to come… and everything under the sun is in tune. But the sun is eclipsed by the moon.

10 juin 2010 à 22:56:52
Réponse #21

Rammstein


... ou un doigt de gant en latex ou caoutchouc ?

Rammstein

11 juin 2010 à 00:33:14
Réponse #22

Starlion


Babybel ?
'clips

Oui la cire mole ressemble un peu a ça.

Citer
... ou un doigt de gant en latex ou caoutchouc ?
  :doubleup: oui aussi.
"Une unique chance est un univers d'espoir."

Clint Eastwood a dit : "on improvise, on s'adapte, on domine",
moi je dis : "on improvise, on s'adapte, on domine la situation".

11 juin 2010 à 04:42:28
Réponse #23

Douinie


Le problème avec la cire (contrairement au plastique), c'est qu'elle n'est pas stable pour des températures que l'on trouve facilement en outdoor et le risque de retrouver de la cire partout dans ses affaires est non négligeable.

C'est pour cette raison que je n'ai pas de bougie dans mon kit.

A+

+1 D'ailleurs, les températures où peuvent se trouver nos kits peuvent largement dépasser les températures qu'on rencontre en plein-air : laissez votre sac, votre kit, dans la voiture quelques heures et vos bougies auront certainement changé de forme... Ça m'est arrivé avec mon kit de secours pour la voiture, en tout cas...
Everyone must believe in something. I believe I'll go canoeing - Henry David Thoreau

11 juin 2010 à 06:46:02
Réponse #24

Corin


Je viens de faire une petite recherche et ces cires dites "à cacheter" ont un point de fusion plus élevé, de l'ordre de 70 à 80°C, donc en théorie plus adaptées à nos activités.
Salut Dalg,

Les cires à cacheter ont tendance à s'émietter. Tu risques d'en trouver un peu partout.

Dès lors, le réflexe sera d'emballer les allume-feu dans un sac plastique. Autant ne pas mettre de cire et glisser l'amadou directement dans le sac.

Il faudrait que tu nous fasses un retour.

A+

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité