Nos Partenaires

Auteur Sujet: LES PANNEAUX SOLAIRES - Le solaire nomade  (Lu 24864 fois)

01 juin 2010 à 16:21:47
Lu 24864 fois

** Mathieu **


LES PANNEAUX SOLAIRES




Nos testeurs vont publier progressivement une série d'articles portant
sur les chargeurs et panneaux solaires qu'ils ont actuellement en testing.


Il y aura notamment :

- Sur le créneau des ultra-légers permettant de recharger un cellulaire, un GPS ou des piles AA :
Powermonkey Explorer : http://www.ecotech-solutions.fr/fr/primate-power/powermonkey-explorer.html
PowerFilm USB+AA : http://www.powerfilmsolar.com/beprepared/

- Et ensuite des solutions un peu plus puissantes permettant de charger également des batteries d'appareil photo ou de caméra :
Globetrotter Pro : http://www.websolaire.com/boutique/fiche_produit.cfm?ref=745&type=48&code_lg=lg_fr&num=151
Flexcell 7W : http://www.flexcell.com/index.php?option=com_content&task=view&id=66&Itemid=46

- Et enfin des solutions permettant de charger un notebook - donc nettement plus puissantes :  
Powergorilla+Solargorilla : http://www.websolaire.com/boutique/fiche_produit.cfm?ref=559&type=67&code_lg=lg_fr&num=271 + http://www.websolaire.com/boutique/fiche_produit.cfm?ref=560&type=48&code_lg=lg_fr&num=151
PowerFilm F15 – 1200 / 20 Watts : http://www.websolaire.com/boutique/fiche_produit.cfm?ref=447&type=3&code_lg=lg_fr&num=1

C'est donc l'occasion de rappeler les infos de base utiles sur les panneaux et chargeurs solaires, et les questions qui y sont rattachées.


Les différentes technologies des cellules photovoltaïques

Une cellule photovoltaïque transforme l’énergie lumineuse du soleil en courant électrique grâce au matériau semi-conducteur qu’elle contient.


    Silicium monocristallin
C'est la technologie la plus ancienne.
Elle a fait ses preuves et offre un excellent rendement.
Inconvénients : le prix élevé, les cellules rigides donc pas de panneaux souples,
le rendement qui chute par temps nuageux ou éclairage oblique,
ainsi qu'avec une température trop élevée.


    Silicium multicristallin
Fabriqué à partir de chutes de panneaux à cellules en silicium monocristallin.
Donc moins cher. Par contre, le rendement est légèrement moins bon.
Sinon grosso modo les caractéristiques sont les mêmes.


    Silicium amorphe, CIS, CIGS, CdTe
Voici les technologies utilisées pour les panneaux solaires souples destinés aux sports Outdoor.
Avantages : panneaux souples, légers et résistants, qui conservent par temps nuageux
un rendement relativement constant et suffisant, ou par température élevée (ce qui compense
un rendement généralement moins élevé que les panneaux rigides à cellules en silicium monocristallin)
Inconvénients : prix encore élevés - surtout sur les panneaux puissants (20, 30, 60W)


Comment choisir le panneau qui convient à votre usage

Avant de rentrer plus avant dans les détails relatifs aux caractéristiques techniques de vos appareils électroniques, et des chargeurs solaires compatibles, il vous faut déterminer la puissance de charge dont vous avez besoin.
Donc préalablement déterminer quels appareils électroniques vous souhaitez pouvoir recharger ou alimenter, et combien de temps à l'utilisation vous dure généralement une recharge classique sur secteur pour chaque appareil.

Par exemple, si vous emmenez simplement un téléphone mobile que vous laissez en veille et que vous rechargez normalement disons une fois par semaine, avec un panneau solaire de poche de 5W vous serez impeccable.
Si vous emmenez un GPS qui a besoin d'être chargé une fois par jour, un APN dont la batterie vous fait 3 jours d'utilisation maxi, plus un téléphone mobile que vous rechargez une fois par semaine, là déjà vous avez besoin de passer dans une gamme de puissance supérieure pour pouvoir recharger tout ce matériel assez rapidement...

« Dans l'absolu » :
La durée D de charge avec le panneau solaire (h) = capacité C de la batterie (mAh) / Intensité I du panneau (mA)

Par exemple, pour une batterie Li-ion qui indique 1800 mAh à recharger avec un panneau solaire qui indique 1200 mA comme le Powerfilm R15-1200, on obtient « dans l'absolu » un temps de charge de 1 heure et demie.
Pourquoi « dans l'absolu » ? Parce qu'afin d'éviter d'endommager la batterie à charger, on ne la charge pas en direct sur le panneau solaire mais on utilise le chargeur fourni avec, ou un équivalent avec la connectique appropriée, et donc il y a une perte car ces chargeurs consomment une partie de l'énergie nécessaire à la charge...

Ceci-dit, la formule reste bonne pour avoir un ordre d'idée des temps de chargement en condition optimum, et donc pour évaluer ses besoins.


À gauche les caractéristiques d'une batterie Canon LP-E6 : 7,2V 1800mAh 13Wh, et à droite les caractéristiques de son chargeur : 8,4V 1,2A


Sachant que le paramètre clé est la durée dont vous disposez pour le rechargement, il vous faut prêter une attention particulière à l'Intensité délivrée par le panneau (exprimée en Ampères ou milliampères), et à sa puissance exprimée en Watts.
Plus l'intensité délivrée par le panneau est importante, moins vous aurez besoin de temps pour recharger votre matériel.

On laissera la tension de sortie du panneau (exprimée en Volts) de côté, estimant que l'on doit nécessairement utiliser les chargeurs et la connectique adaptés, et, pour une sécurité d'utilisation maximale, une batterie tampon intégrant un régulateur de tension.
Cependant, on notera que : recharger une batterie à l'aide de son chargeur à tension de sortie U nécessitera un panneau solaire de tension utile (Up) supérieure ou égale à U.
Avec pour Up = U une charge optimale, pour Up > U une charge possible mais pas optimale, et enfin pour Up < U charge impossible.


À l'utilisation : l'exposition au soleil

Il faut essayer de privilégier au maximum l'exposition du panneau solaire durant les tranches horaires du milieu de journée.
En effet, on considère en général qu'une journée ensoleillée type (plein soleil sans nuages) offre 5 heures de plein soleil. Disons 5 heures d'exposition optimum.
Les meilleures conditions sont réunies au moment où le soleil est au zénith.
Le reste de la journée la distance d'atmosphère à traverser par le Soleil est considérablement plus grande et cela amoindrit d'autant la puissance du rayonnement qui nous parvient.
 
Autre élément à prendre en compte : l'angle du panneau solaire par rapport au Soleil.
Si vous êtes à proximité du panneau pendant la journée, l'idéal est de le pivoter régulièrement afin de suivre la course du Soleil. Les rayons doivent venir frapper le panneau selon un angle optimum de 90°.
Si vous laissez votre panneau en charge au camp de base pendant que vous partez crapahuter, l'idéal est d'orienter le panneau selon un axe Nord-Sud avec l'inclinaison de la latitude de l’endroit où vous vous trouvez (donc ici : regardant vers le Sud à un angle d'environ 45° par rapport à l'horizontale), comme cela vous avez une configuration optimum pour une exposition statique.


À l'utilisation : la charge

En fonction du type de batterie utilisé pour alimenter un appareil électronique, on a une marge de tolérance plus ou moins grande à la surcharge.
Sur la plupart des appareils électroniques actuels, une insuffisance au niveau de la charge empêchera simplement le fonctionnement de l'appareil ou la recharge de la batterie.
Une surcharge, elle, provoquera presque toujours des dégâts irréversibles...

Le panneau solaire, en fonction des conditions d'ensoleillement délivre un courant d'intensité variable. On peut donc avoir successivement des conditions insuffisantes au niveau de la charge, suivies de surcharge quand l'intensité délivrée est à son maxima.

Les batteries lithium, par exemple, explosent si elles sont soumises à une surcharge trop importante, et comme elles sont désormais présentes dans une grande majorité d'appareils électroniques, il est important de respecter rigoureusement les précautions d'utilisation ; à savoir : recharger la batterie à l'aide de son chargeur attitré et jamais au grand jamais en bricolant un branchement à l'arrache directement à la sortie du panneau solaire. On vous aura prévenu...  ;#

Pour éviter les risques liés à ces variations, on doit utiliser les chargeurs dédiés, fournis d'origine avec les appareils électroniques, ou leurs équivalents équipés de la connectique appropriée - prise allume-cigare par exemple.  


À gauche un Pocket Charger Ansmann , et à droite un Digicharger Vario Ansmann


L'avantage du chargeur qui est en fait un régulateur de tension, c'est qu'il permet :

  • De normaliser une tension d'utilisation du système Panneau + chargeur, et donc de la rendre compatible avec les besoins de l'appareil ou de la batterie à recharger :
    ex : panneau délivrant avant le « chargeur » environ 15 V --> chargeur « transformant ces 15 V » en 5 V --> utilisation pour charger une batterie de 5 V
     
  • ET SURTOUT de rendre la tension de sortie du panneau indépendante des variations de charges imposées au-dit panneau (donc en fait aux variations d'appel de courant imposées par les diverses charges connectées au panneau).
    ex: panneau délivrant 15 V avec un ampérage de 100 mA max théorique (mais en réalité dont la tension s'écroule dés qu'on commence a trop « tirer » dessus) --> chargeur (utopique et idéal au rendement de 1) délivrant 5 V avec un ampérage maxi de 300 mA --> utilisation avec une charge nécessitant 5 V et pouvant « exiger » une fourniture de courant variant entre 0 mA et 300 mA max...

En fait le chargeur transforme le panneau solaire (un générateur imparfait possédant une grande résistance interne) en un générateur « parfait » (sous certaines limitations : tension disponible plus faible, rendement <1 en réalité) ayant une résistance interne beaucoup plus faible.

Pour l'utilisateur de base, peu au fait en matière d'électricité et d'électronique, c'est la solution la plus sécuritaire pour son matériel.
Après si vous êtes calés, y'a moyen de bidouiller - c'est votre matos, vous gérez  ;#

Une autre solution sécuritaire et polyvalente à l'heure actuelle consiste à utiliser le panneau solaire pour recharger une batterie tampon intégrant un régulateur de tension qui va réguler le courant électrique et délivrer une tension constante et appropriée aux appareils électroniques qui y sont raccordés.


Les avantages de la batterie tampon



En haut à droite, une batterie tampon Powergorilla en train de se charger à partir d'un panneau solaire Solargorilla


La batterie tampon, on la met à charger durant la journée, elle stocke durablement l'énergie convertie par le panneau solaire et permet ensuite en toute sécurité d'alimenter ou de recharger les appareils électroniques.
Une fois l'énergie stockée, on peut recharger quand on le souhaite, notamment la nuit - ce qui est bien évidemment impossible quand on a juste un panneau solaire...
Les batteries tampon actuelles sont au lithium donc leur résistance au froid est excellente, et sur le long terme la décharge est très faible.
Cela permet d'être toujours opérationnel même lorsque les conditions météo sont défavorables durant plusieurs jours. Et gros avantage, grâce à la connectique fournie, on peut également les recharger sur prise secteur ou allume-cigare et donc refaire le plein à l'occasion d'un passage en zone civilisée...  ;)

La plupart des batteries tampon intègrent actuellement des mécanismes de protection.

Sur le Powergorilla, par exemple, on trouve :
  • Régulation / limitation du voltage
  • Régulation / limitation de l'intensité du courant
  • Protection contre les court-circuits
  • Protection Anti-surcharge
  • Protection Anti-décharge
  • Protection Anti-surchauffe
    (Le Powergorilla s'éteint automatiquement si la batterie interne se met à surchauffer
    du fait d'une exposition prolongée au soleil ou à toute autre source de chaleur)

⇨   Pour les capacités de charge en sortie suivantes :
  • 21,000 mAh en mode 5V
  • 12,500 mAh en mode 8.4V
  • 11,000 mAh en mode 9.5V
  • 8,750 mAh en mode 12V
  • 6,500 mAh en mode 16V
  • 5,500 mAh en mode 19V
  • 4,200 mAh en mode 24V

⇨   Intensité max en sortie :
  • Mode 5V : 1A Max
  • Mode 8.4V/9.5V/12V : 3A Max
  • Mode 16V : 2.5A Max
  • Mode 19V : 2.5A Max
  • Mode 24V : 1.5A Max


Panneau solaire Vs Batteries

Alors bien évidemment se pose la question de la pertinence du panneau solaire comme source d'énergie...
En effet, l'on dispose aujourd'hui de batteries Lithium très performantes donc pourquoi ne pas tout simplement emporter plusieurs batteries de rechange préalablement chargées à bloc et qui permettront de tenir toute la durée du trip ?
C'est souvent la solution la moins onéreuse et qui subviendra aux besoins de la majorité des utilisateurs.
Ceci-dit, pour des voyages longs dans des conditions plus extrêmes (traversées de déserts chauds ou froids, périples en mer, etc.) l'intérêt est réel.
Également dans les pays du tiers-monde où l'approvisionnement en électricité est aléatoire, les solutions d'appoint à base de panneaux solaires seront d'un secours précieux.
Et bien sûr dans les situations de crise, ou conditions dégradées dans lesquelles on est amené à se retrouver quand on opère dans des zones un peu « chaudes » du globe...
Le panneau solaire est alors un back-up intéressant  :up:
Certains modèles sont « durcis » comme c'est le cas pour Powerfilm qui propose des produits répondant aux normes militaires et qui résistent bien à de nombreux types de dégradation tout en restant opérationnels : http://www.powerfilmsolar.com/swf/shooting-video.swf


Je tiens à remercier Lambda qui teste actuellement un panneau solaire souple Flexcell 7W et qui m'a aidé à rédiger cet article de présentation  :up:
Nous avions amorcé la discussion autour du Powermonkey Explorer ici : http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,33250




Je vous recommande chaudement un dossier très complet disponible sur Carnets d'Aventures :
Dossier énergie solaire - L’énergie solaire au service du voyageur : http://www.expemag.com/medias/solaire/panneaux_solaires.pdf
Les produits testés sont un peu vieux puisque datant de 2007. Le marché a bien évolué depuis, mais les principes restent les mêmes...

Également le site ni-cd.net : Le monde des accumulateurs et batteries rechargeables : http://www.ni-cd.net/accusphp/index.php
Un site qui n'est plus mis à jour depuis plusieurs années, mais qui reste une vraie mine d'info encore largement d'actualité.

Plus quelques liens Wikipedia, pour aller plus loin :
(FR) Cellule photovoltaïque : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cellule_photovolta%C3%AFque
(EN) Solar cell : http://en.wikipedia.org/wiki/Solar_cell
(EN) Photovoltaics : http://en.wikipedia.org/wiki/Photovoltaics
(FR) Cellule CIGS : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cellule_CIGS
(EN) Copper indium gallium selenide : http://en.wikipedia.org/wiki/Copper_indium_gallium_selenide
(EN) Cadmium telluride photovoltaics : http://en.wikipedia.org/wiki/Cadmium_telluride_photovoltaics
(FR) Tellurure de cadmium : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tellurure_de_cadmium
(EN) Thin film solar cell : http://en.wikipedia.org/wiki/Thin-film_cell
(FR) Accumulateur lithium : http://fr.wikipedia.org/wiki/Accumulateur_lithium
(EN) Lithium-ion battery : http://en.wikipedia.org/wiki/Lithium-ion_battery

Le Forum photovoltaïque, espace communautaire francophone dédié au solaire :
(plus orienté installation solaire pour l'habitation)
(FR) Comment avoir la « vraie » puissance de son install : http://forum-photovoltaique.fr/viewtopic.php?f=15&t=1194
(FR) Forum photovoltaïque : http://forum-photovoltaique.fr/index.php
« Modifié: 21 juin 2010 à 16:58:10 par Mathieu »

01 juin 2010 à 21:17:51
Réponse #1

choco


Super !!!  :doubleup: :doubleup: :doubleup:

Citer
un angle d'environ 45° par rapport à l'horizontale), comme cela vous avez une configuration optimum pour une exposition statique.

Par contre, les inclinaisons qui offrent la rentabilité optimale, se situent entre 20 et 35°. (et en plein sud, bien sur)

06 juin 2010 à 07:52:45
Réponse #2

François


Si je puis me permettre, un panneau solaire portable cela s'oriente vers le Soleil, comme le dit Mathieu.
Si on ne veut/peut pas y toucher pendant un ou plusieurs jours, on l'incline vers le sud, en tenant compte de la latitude et de la saison : inclinaison par rapport à horizontale = (latitude + 20°) en novembre/décembre/janvier, (latitude) en mars, (latitude - 20°) en mai/juin/juillet, (latitude) en septembre. Et entre ces dates, une inclinaison intermédiaire.

Pour être rigoureux, l'inclinaison doit être de la latitude - la déclinaison du Soleil. Et la déclinaison solaire peut s'approximer (à un degré près) par une sinusoïde : d ~ 23.45 x sin(0,986 x (J-80)), avec J = nombre de jours depuis le début de l'année.

(Ces formules fonctionnent aussi bien dans l'hémisphère Sud et en zone intertropicale, que dans l'hémisphère Nord, à condition de compter les latitudes positives vers le nord et négatives vers le sud, et un résultat négatif pour l'inclinaison comme une inclinaison vers le nord)
« Modifié: 06 juin 2010 à 09:07:22 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

12 juin 2010 à 15:10:44
Réponse #3

** Mathieu **


Je cite un message reçu de Xackurush, qui apporte quelques éléments tout à fait intéressants :

J'ai effectué un stage de 6 mois sur la charge de batterie par l'intermédiaire de panneaux photovoltaïques. Comme tu le dis dans ton post les technologies types amorphes, CiGs etc... ont de bien meilleurs rendements pour une utilisation outdoor. J'avais effectué des calculs à partir d'un tableau recensant l'ensoleillement et la température par heure dans différentes villes françaises (Paris, Nice,...) sur plusieurs années (d'ailleurs je vais essayer de le retrouver, car très complet et intéressant pour effectuer des calculs sur la période hivernale ou estivale). Dans la majorité des cas on dépasse rarement 200-300 W/m², voir beaucoup moins en hiver.

Pour la suite, je ne sais pas si tu le sais déjà mais je donne l'info quand même.  ;)
Pour le régulateur, il serait intéressant de connaître le système d'asservissement du panneau. Car de ceci dépend directement le rendement de tout le système de chargement.
La courbe courant en fonction de la tension du panneau photovoltaïque dispose d'un point de puissance maximum appelé MPP. Ce point se déplace sur cette courbe suivant la température et l'ensoleillement. La principale qualité du chargeur sera alors de suivre ce point au plus proche grâce à un MPPT (http://fr.wikipedia.org/wiki/Maximum_power_point_tracker).
Mais du fait de la complexité du MPPT, il ne faut pas que l'énergie qu'il utilise à son fonctionnement soit supérieur à l'énergie gagnée par rapport à un branchement direct de la batterie sur un appareil à recharger. (je ne sais pas si je suis bien clair  ::) )

Il serait intéressant donc de connaître la technologie employée dans les appareils régulateurs Powertraveller (comme celui que tu as testé) et ainsi connaître le rendement exact du panneau suivant les différentes conditions (ça joue principalement en faible ensoleillement).
Auquel cas cela permettrait de savoir si l'utilisation de ce panneau plus chargeur peut être utile dans un environnement peu lumineux (sous-bois, ciel très nuageux).

Voilà tout et pour me redire : super post!

Xackurush



Voici le lien vers le fichier xls des valeurs d'ensoleillement (heure, mois, année, et température pour Paris Orly et Nice) - hébergé sur les serveurs de free (1.2 mo environ) :
http://dl.free.fr/dqlLGGwov

Merci Xackurush  :up:
« Modifié: 12 juin 2010 à 15:16:38 par Mathieu »

22 juillet 2010 à 22:32:26
Réponse #4

athlon


Bonsoir,

J'ai depuis quelques jours un panneau solaire de marque BRUNTON.

Modèle Explorer™ Foldable Solar Panel.




Détails du site de brunton:
From the pioneers of portable solar power comes one of the most efficient and compact integrated solar charger available, the new SolarPort Flash. A whopping 90% power capture means charging portable devices like iPods™, smartphones and more is fast and easy with this power-packed solar charger.

Features

    * USB output charges handheld electronics
    * Output: 1,000 mAh / 5V (5 Watts)
    * Thin, lightweight and flexible
    * Compact design
    * Dimensions: 4.5" x 9" x 1"
    * Weight: 4.8 oz
    * Panel type: Polycrystalline
    * Independent panels to maximize performance
    * Integrates with Brunton battery systems for off-the-grid power


MAIS VOILA, j'ai un problème simple. Je souhaite recharger deux tel sony ericsson C905 et W810.
Habituellement, quand je branche les tel à un port USB, la charge se fait et l'icone de charge se met en route.
SUR LE PANNEAU, rien ne se passe au niveau du tel. Il est actif, car la led marche.
Il faut que je passe le tel en mode "stockage" pour que le tel se mette alors à recevoir la charge...

Je n'ai malheureusement pas d'autre appreils à charger par le panneau...

Je me demande si qqun à eu la meme chose avec un panneau solaire identique ou de marque différente ?

"Sans déconner, les mecs...  La mort, ça dure longtemps..."

28 juillet 2010 à 10:45:29
Réponse #5

guillaume


Non mais j'ai le même problème dans ma voiture avec un chageur allume-cigare USB sur lequel je branxhe la prise USB du Sony-Erikson.

La prise allume-cigare S-E elle, fonctionne correctement.

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

24 août 2010 à 12:42:33
Réponse #6

athlon


Non mais j'ai le même problème dans ma voiture avec un chageur allume-cigare USB sur lequel je branxhe la prise USB du Sony-Erikson.

La prise allume-cigare S-E elle, fonctionne correctement.

a+

Merci

Je pense que c'est propre au Sony Ericsson... je vais essayer de tester avec un autre tel ... c'est le seultruc que j'ai à charger en USB...
"Sans déconner, les mecs...  La mort, ça dure longtemps..."

24 avril 2016 à 17:29:45
Réponse #7

Troll


Hello,

Petite exhumation de post et question:

Je suis propriétaire de ce téléphone depuis hier.

Avant j'avais un téléphone "à touche" qui me satisfaisait pleinement. Cependant il a commencé à rendre l'âme depuis peu. Dans une logique de maintenance préventive je l'ai changé. J'ai donc pris un smartphone car avec ma fidélité j'avais une ristourne. Bref, cool.

Par contre, niveau autonomie, ce n'est pas tout à fait ça... En voyage ou en marche, j'aimerais pouvoir le recharger. J'ai donc trouvé ce genre de chargeur: ici.

Est-ce que quelqu'un a déjà un retour de ce genre de modèle ? Fiable ? Pas fiable ? Charge convenablement ? "Solide" ? N'abîme pas la batterie du téléphone ? etc...

Bien à vous,

Troll
Semper potest proficio

25 avril 2016 à 08:34:09
Réponse #8

guillaume


Je n'ai jamais eu ce genre de petite batterie/panneau.

Mais les les copains qui en ont me disent que le panneau sert à peine à maintenant la batterie à pleine charge.
Autrement dit : tu utilises la batterie pour recharger ton tel une fois et après il ne faut pas compter la recharger avec le panneau sur le terrain, à moins de très bonnes conditions et du temps devant soi...

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

25 avril 2016 à 09:06:45
Réponse #9

Troll


Hello,

Merci de ton retour. Donc a priori, ce n'est pas une super solution. Du coup, est-ce qu'il est plus "avantageux" de prendre une 2nd batterie de ce genre ?

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

25 avril 2016 à 09:34:51
Réponse #10

Djeep


BJR Je confirme : il faut charger ( 220v -> USB ) à fond la batterie pour pouvoir l'utiliser plusieurs fois. Le solaire ne permettant une recharge qu'exposé en plein soleil sur 3-4 jours  :blink: HN
Allumez le feu :-)
Donnez un titre honorifique à un clampin et il se sentira l'âme d'un petit chef !

25 avril 2016 à 11:00:48
Réponse #11

zangetsu74


Je recommande effectivement plutôt des batteries externes dont le rapport capacité / poids peut être parfois très intéressant. Bien plus fiable, disponibilité bien meilleure que n'importe quel panneau solaire (ou alors faut une sacré surface de panneau pour assurer le job)
Après différents essais, je me suis focalisé sur les Anker, qui tiennent bien la charge sur la durée (ca fait 2 ans que je les utilise), rapport capacité / prix très très bon. Il existent différentes capacités.
J'en ai 2 de 21 Ah (à la louche) qui m'avaient couté une trentaine d'euros chacune.
Avec une batterie externe pleine, je fais facilement 4 à 5 charges complètes d'un iBidule ou d'un samchose bidule.
La différence entre la théorie et la pratique ?
En théorie il n'y en a pas, mais en pratique il y en a une.

25 avril 2016 à 11:58:23
Réponse #12

Troll


Hello,

Donc je vais plutôt partir sur une batterie externe. A priori, Anker a l'air sérieux d'après le retour. J'ai fait un tour sur leur site. J'aimerais bien opter pour ce modèle.

De ce que je lis (y compris sur les spécifications quand on clique "Buy At ****" on connecte le téléphone à l'Anker via un câble micro usb fourni et cela charge. Bon, mon téléphone est micro usb donc ça je comprend.

Par contre, comment se charge l'Anker lui-même ? Dois-je prendre un autre câble pour le charger ? (c'est en tout cas ma compréhension)

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

25 avril 2016 à 12:28:54
Réponse #13

Bolivar


Ce modèle en particulier je ne sais pas, mais sur un autre de la même marque, avec le chargeur de ton téléphone, ou sur un ordinateur (câble usb/micro usb fourni avec, logiquement).

25 avril 2016 à 12:41:31
Réponse #14

zangetsu74


Toutes les fiches "in" des batteries Anker (récentes, en gamme encore à l'heure actuelle quoi) sont en format micro-usb.
Il te suffit donc d'un câble si tu es équipé en tél. "normal" (mais t'auras besoin du cable iCHOSE pour tes éventuels iJOUJOUS)
La différence entre la théorie et la pratique ?
En théorie il n'y en a pas, mais en pratique il y en a une.

25 avril 2016 à 14:21:06
Réponse #15

Troll


Hello,

Ok ça marche ! Merci beaucoup à tous des infos ! :D

Bien à vous,

Troll
Semper potest proficio

25 avril 2016 à 15:38:59
Réponse #16

kalahire


J’ai eu plusieur panneaux solaire pour le portable, aucun n’a dure plus d’un an. Une arnaque si ils ne coute pas une fortune. Par contre les batteries externes son plus fiable et certaine avec charge rapide. Prend en une d'au moins mini 9000 mah, tu peux tous recharger avec ca.
http://i2.cdscdn.com/pdt2/7/8/9/1/700x700/auc0707077000789/rw/9000mah-mobile-batterie-externe-power-bank-pour-ip.jpg
Celle la est super et tres resitante.
Kala
La vie est une aventure

25 avril 2016 à 20:55:41
Réponse #17

Yohan


Bonjour,

Ce genre de batterie se trouve de plus en plus souvent dans les supermarchés. Il y a donc possibilité de voir et de toucher le produit avant d'acheter.
Je confirme ce qu'il est écrit plus haut : ceux avec le micro panneau solaire ne sont pas autonome mais dépendent d'une prise secteur ou d'un port usb.

Vu le poids d'un panneau solaire, il vaut mieux investir dans une seconde batterie (powerbank). De toute manière, il vaut mieux se servir d'un powerbank entre le panneau solaire et l'appareil à recharger, car on bouge sans arrêt, lançant, arrêtant la charge à tout moment.
Si toutefois, tu voulais faire l'essai d'un panneau, j'ai acheté celui ci dont je suis satisfait :
Site fournisseur : https://www.lumtrack.com/fr/
On en parle sur RL : http://www.randonner-leger.org/forum/viewtopic.php?id=30063

En règle générale, faire attention aux tensions de sorties, qu'elle soit suffisante pour charger un powerbank ou que le powerbank soit suffisant pour l'appareil à recharger (détection de la charge).
https://www.neolumen.fr/fr/chargeurs/440-xtar-detecteur-vio1-usb.html

25 avril 2016 à 21:55:46
Réponse #18

mrfroggy


j ai toujours l appréhension qu une de ces batteries explose dans mon sac, en ruinan t tout le contenu, voir mon dos..;
je suis parano?  :glare:
" La plupart des gens ne réalisent pas ce qu'ils ont, car ils sont préoccupés par ce qu'ils n'ont pas. "

27 avril 2016 à 15:30:40
Réponse #19

Yohan


A mon avis oui car le risque que cela arrive est très faible. Tu devrais être plus rassuré en achetant au supermarché du coin que sur DX.
J'utilise en priorité celui reçu en cadeau de ma boite malgré que certains de mes collègues ont vu le leur gonfler au soleil. Pas d'effet grenade ni boule de feu.
Ce cadeau est une chinoiserie sur laquelle avait été apposée le logo : un cadeau publicitaire sans aucun qualitatif mais il fait le travail.

27 avril 2016 à 15:36:23
Réponse #20

Troll


Hello,

Mais combien de temps et sous quelles conditions pour une recharge ?

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

27 avril 2016 à 15:41:06
Réponse #21

zangetsu74


PAVC, j'suis désolé, elle m'appelle celle-ci :
Combien de temps met le fut du canon pour se refroidir ?

EDIT pour ajouter un peu de signal quand même :

Tu parles de recharger quoi ? la batterie avec le secteur ? la batterie avec un panneau solaire ? un appareil avec la batterie ?
La différence entre la théorie et la pratique ?
En théorie il n'y en a pas, mais en pratique il y en a une.

27 avril 2016 à 15:51:14
Réponse #22

Troll


Hello,

Je parle du chargeur de Yohan.

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

28 avril 2016 à 19:22:44
Réponse #23

Yohan


Bonjour,

Quel chargeur ? Le panneau solaire ?
Si oui c'est très variable, cela dépend fortement de l'ensoleillement.
En rando, accroché sur le sac à dos, son orientation n'est pas optimal, la charge n'est pas régulière et donc le temps de charge s'allonge plus ou moins. C'est très variable.
Je n'est pas fait de tests chronométrés car il faudrait pour cela que la capacité réelle des powerbank que je branche dessus soit connue. Je ne peux mesurer que les capacités des accus AA & AAA, j'ai pas de matériel pour le reste.
Néanmoins, un gars s'est livré à l'exercice : http://www.trackandnews.fr/2015/07/panneau-solaire-nomade-lumtrack-du-nouveau-sous-le-soleil/
A mon avis, le panneau solaire c'est uniquement pour les longs voyages en autonomie.

09 août 2017 à 11:30:25
Réponse #24

adrien.hr


Salut tout le monde,

Du nouveau sous le panneau solaire ? Est ce que d'autres ont fait des achats/tests ?
Yohan, es-tu toujours content de ton panneau solaire, tient-il le choc ?

De mon coté, j'utilise toujours des "powerbank", il y a d'ailleurs maintenant quelques modèles sacréement puissants sur le marché, notament du fait des besoins de charger des Go-pro, APN, enceintes Bluetooth, et même parfois PC portables !

Un intéret majeur de la powerbank lorsequ'on s'approche de la civilisation et que l'on trouve un coin pour charger son materiel, c'est que se faire voler sa baterie c'est handicapant, se faire voler son smartphone ou son APN c'est vraiment un problème et une perte financière...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité