Nos Partenaires

Auteur Sujet: VICTORINOX SOLDIER - Nouveau couteau de l'Armée Suisse - www.victorinox.com  (Lu 53192 fois)

03 mai 2010 à 16:35:18
Lu 53192 fois

DavidManise


VICTORINOX SOLDIER
Nouveau couteau de l'Armée Suisse


On m'a confié en test le nouveau couteau de l'armée Suisse...  J'en avais déjà reçu un en cadeau il y a un an et demi environs, et j'avais vraiment apprécié plusieurs points de ce couteau. Je l'avais ensuite mis de côté à cause de deux détails : l'absence de clip de poche, et les dents sur la lame...  mais c'est avec plaisir que j'ai repris en main cet outil pour lui faire subir quelques tests plus approfondis.

Ce couteau est le résultat d'une commande de l'Armée Suisse. Il est sensé répondre aux besoins des militaires sur le terrain, et de fait il s'insère dans une logique où le soldat a, normalement, un couteau à lame fixe ou une baïonnette avec lui. Aussi, à mon sens il doit être analysé dans ce sens, et c'est bien en complément d'une lame fixe de plus grosse taille que je l'ai utilisé.




Fiche Fabricant : Soldatenmesser 08 http://www.victorinox.com/product/1/100/1004/0.8461.MWCH


Outils :
  • Lame à dents à ouverture à une main (liner lock)
  • Tournevis cruciforme
  • Ouvre-boîte + petit tournevis plat
  • Décapsuleur + tournevis plat bloquant (liner lock), dénude-fils
  • Poinçon
  • Scie à bois
  • Anneau pour dragonne

Dimensions / Poids :
  • Longueur : 111 mm
  • Largeur : 34,5 mm
  • Hauteur : 18 mm
  • Poids :  130 g


Les points forts

  • La lame à ouverture à une main est un vrai plus, et ça n'est pas nouveau. C'est LA raison qui avait fait que j'avais peu à peu mis de côté les couteaux suisses au profit de lames de type Spyderco ou Benchmade à ouverture plus facile. Pas tellement dans un but tactique mais simplement parce que ça m'agace de devoir toujours poser le truc que je veux couper pour pouvoir ouvrir ma lame. Un excellent point pour ce couteau.
     
  • Les dents : eh oui.  Ça va en surprendre plus d'un, mais j'aime beaucoup les serrations sur cette lame, dans la mesure où elle est prévue pour être utilisée en complément d'un couteau fixe à lame lisse. Je m'explique : les dents de ce type, sur un couteau, sont extrêmement efficaces pour couper de la corde, du métal, ou plus prosaïquement du pain... Or, ce type de couteau est typiquement celui qu'on utilisera pour manger, ou pour couper un bout de corde, ou pour trancher dans de la viande. Et pour ce type d'usage, les dents sont un vrai plus. Elles font que même mal ou pas affûté, le couteau reste tranchant, et c'est concrètement appréciable sur le terrain quand on n'a pas toujours le temps ou la possibilité d'affûter régulièrement. Le fait que les dents soient placées au bout de la lame, avec une partie lisse près du manche, fait en sorte qu'il reste un bout de lame lisse au bon endroit pour tailler des copeaux de bois ou pour les travaux minutieux. Je m'étais toujours dit que ça serait plus intelligent dans ce sens là... Enfin quelqu'un qui me comprend ;D
     
  • Le tournevis qui se bloque : vraiment un must... Le nombre de fois où je me suis pincé le doigt en appuyant fort pour visser un truc et où je me suis dit « pourquoi ils font pas des tournevis qui se bloquent »...  C'est désormais chose faite !
     
  • La scie : rien de nouveau sous le soleil, les scies Victorinox sont vraiment excellentes. Celle-là est en version longue, très efficace... d'avoir une scie sur un couteau comme ça permet vraiment de bricoler efficacement sur le terrain... Un must.
     
  • Les plaquettes texturées antidérapantes : elles n'agressent pas les mains, et des inserts de caoutchouc antidérapants sont vraiment génials pour que la main ne glisse pas... Vraiment un excellent point, encore une fois.


Points faibles...

  • L'absence de pince à épiler : concrètement sur le terrain, les échardes et les tiques à enlever sont monnaie courante... L'absence de pince à épiler me semble réellement déplorable. Ceci dit, dans une optique de gestion de matériel à grande échelle, comme c'est le cas pour une armée, chaque pièce en plus est un souci logistique additionnel. Sans doute ceci explique cela.
     
  • L'absence de clip de poche : comme j'ai toujours beaucoup de fouillis dans mes poches, j'aime pouvoir porter le couteau clipsé sur celle-ci, de manière à l'atteindre facilement et à pouvoir le sortir de la poche toujours dans la même sens, sans devoir le retourner maintes fois dans la main avant de le mettre en oeuvre. Un clip de poche serait donc un gros plus... Ceci dit l'armée fournit un étui de ceinture à ses soldats pour aller avec ce couteau : le clip devient superflu dans cette logique là.
     
  • L'absence de trou dans les nouvelles versions du poinçon : Certes, ça le rendait un peu moins solide et évidemment bien peu de gens savent coudre avec ce type de truc, mais personnellement ça me manquera sûrement un jour ou l'autre... Même si pour 99% des gens c'est un point de détail.
     
  • La couleur trop discrète : les plaquettes kaki et noires sont très discrètes... En faisant tomber le couteau fermé dans l'herbe j'ai pu constater qu'il était parfois difficile de le retrouver même en plein jour... De nuit, je n'imagine même pas. Pour un couteau militaire, bien sûr, ça se comprend parfaitement... Mais d'un point de vue civil utilitaire, ça reste dommage.


J'ai évalué la robustesse du Victorinox Soldier en le malmenant un peu. Je n'ai pas réellement bâtonné avec, même si je sais qu'il peut encaisser pas mal : tout au plus j'ai « cogné » sur le dos de la lame avec le tranchant de la main pour refendre des brindilles. Ça fonctionne bien, et on peut trouver du bois sec, faire des allumettes de bois gras, etc. Pour les morceaux plus coriaces, on peut aussi faire une encoche avec la scie et utiliser ensuite un caillou ou un coin en bois pour refendre... Il existe des solutions.  

Dans une optique orientée purement « survie » ce couteau peut bien entendu rendre de fiers services. D'un point de vue général, je préfère néanmoins opter pour des outils plus simples, plus robustes et plus polyvalents. La lame à dents, dans ce sens, est plutôt un outil spécialisé : elle est vraiment efficace pour couper de la corde et des matériaux mous. De même, le fait que le couteau soit pliant implique nécessairement un pivot, une pièce mobile, et donc une mécanique qui est nécessairement plus fragile structurellement qu'un couteau à lame fixe. Ceci étant, je préfèrerais de LOIN avoir un pliant comme ça que pas de couteau du tout... et quitte à choisir un pliant pour survivre dans les bois, j'en prendrais effectivement un de ce type, qui soit robuste et muni d'une scie pour les travaux plus lourds.  

Verdict : :up: :up:

David
« Modifié: 02 juin 2010 à 12:52:17 par Mathieu »
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

03 mai 2010 à 16:40:03
Réponse #1

PUBLICITÉ


« Modifié: 03 mai 2010 à 16:41:07 par Mathieu »

03 mai 2010 à 16:55:03
Réponse #2

éclipse


Merci pour la revue !  :)
Concernant la couleur du manche, je l'ai trouvé en rouge  :love: :
http://www.swissknifeshop.com/swiss-army-one-hand-forester-victorinox-grip

C'est une nouveauté 2010 ; qui plus est, le tourne-vis "Phillips" est remplacé par un tire bouch' ; ce qui n'est pas moins convivial  ;#

Il s'agit du modèle "one hand forester".
Étrangement, il semble ne pas (encore ?) figurer sur le site officiel de la marque…



Uploaded with ImageShack.us
« Modifié: 03 mai 2010 à 18:15:36 par éclipse »
… and all that is now, and all that is gone, and all that's to come… and everything under the sun is in tune. But the sun is eclipsed by the moon.

03 mai 2010 à 17:36:30
Réponse #3

Thanos



L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

03 mai 2010 à 17:52:33
Réponse #4

éclipse


Quelles sont les différences avec les trakker ??  :huh:

Le tire-bouch' le tire-bouch' !!  ;#
(utile essentiellement ( :D ) pour défaire certains nœuds récalcitrants).
"le tiens" a une pince à épiler, qui, faut croire, n'a pas été retenue par l'armée suisse (c'est pas une armée de cyclistes  :) ).

Bon, je suis pas sûr de laisser ce post trop longtemps…  ;)

[edit] : et d'après photo (uniquement), j'ai le sentiment que le "grip" du soldier/forester accroche mieux la main… mais peut-être me gourre-je…
« Modifié: 03 mai 2010 à 22:43:13 par éclipse »
… and all that is now, and all that is gone, and all that's to come… and everything under the sun is in tune. But the sun is eclipsed by the moon.

03 mai 2010 à 18:34:12
Réponse #5

François


Quelles sont les différences avec les trakker ??  :huh:

Il me semble que les plaquettes sont plus solides et antidérapantes sur le Soldier.
Mais pas de pince à écharde.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

03 mai 2010 à 18:38:01
Réponse #6

Corin


Quelles sont les différences avec les trakker ??  :huh:


En l'espèce, le trou dans la lame qui était très inconfortable sur le Trekker.

A+

03 mai 2010 à 18:41:32
Réponse #7

Corin


Je l'ai depuis qu'il est sorti et il faut reconnaître que ce Swiss Army 2009 Soldier Knife a des plaquettes très agréables en main.

Le trou d'ouverture me va (enfin). Il ne lui manque qu'un clip (cf. l'essai du Sentinel Clip) et quelques accessoires. Pour la lame...

On finira bien par l'avoir "notre" couteau :D.

A+
« Modifié: 04 mai 2010 à 06:09:37 par Corin »

03 mai 2010 à 19:27:38
Réponse #8

arzh


pour le clip reste la solution de tony
a voir si ca tient dans le temps


03 mai 2010 à 19:58:23
Réponse #9

Nävis


VICTORINOX SOLDIER
Nouveau couteau de l'Armée Suisse


Première rencontre

Tester un couteau que j’avais pu apercevoir dans des vitrines, et qui ne m’a jamais fait envie ? Pensé pour succéder au fameux couteau rouge, celui avec lequel j’ai commencé, et qui est rangé depuis bien longtemps dans un tiroir ? La curiosité fut la plus forte. Voilà, j’ai enfin la chose en main. Je le trouve moche, encombrant et lourd, et je n’aime pas son toucher. Vraiment pas le truc que j’emmènerais spontanément. En plus c’est un pliant, catégorie dont je me méfie dès que je bricole.

J’ouvre la lame. Alors là, première bonne impression (on n’a qu’une unique chance de faire une première bonne impression). La lame s’ouvre facilement à une main, grâce à la forme et au positionnement du trou ovale. L’ouverture est régulière, le claquement du blocage est net. Main droite ou gauche, pas de soucis (reçu un couteau pour droitier). Le mécanisme de blocage est efficace. Le déblocage et la fermeture sont aisés. La tenue en main est un peu large pour moi, carrée, pas vraiment enthousiasmante. Je suis un peu sceptique.
L’ouverture de la scie est facile, en la saisissant  par la pointe. Il n’y a pas de mécanisme de blocage, ce qui m’inquiète un peu (je l’ai déjà dit, je me méfie des pliants). Au vu des dents, c’est une magnifique scie pour bois mort.
Pour les autres lames, c’est comme sur les anciens couteaux suisses, pas question d’avoir les mains engourdies. Et si l’on tient à sortir le poinçon, il faut sacrifier un ongle. L’ouverture est vraiment très difficile.


Description



Fiche Fabricant : Soldatenmesser 08 http://www.victorinox.com/product/1/100/1004/0.8461.MWCH


Nourriture

L’usage premier d’un couteau pliant en rando, c’est le pique-nique. Là, rien à dire de particulier sinon qu’il est parfaitement adapté aux fromages à pâtes dures : Gruyère, Emmental et Comté (faut pas être sectaire, et il est bon de varier les pique-niques). Il fait de jolis dessins à cause des serrations, les poires sont meilleures en tranches minces, et j’ai réussi à offrir des tranches très fines de saucisse de cerf (histoire d’en garder plus pour moi). Avec ses serrations, la lame fait un excellent couteau à pain (surtout pour les pains « complets » et un peu secs) et coupe les tomates sans les éclater.
Un extra : l’ouvre-boîte. J’ai acheté une conserve rien que pour le test. Des fruits au sirop pour une rando; pas MUL du tout (mais la rime est riche). Je n’ai jamais aimé cet outil sur les couteaux suisses, malgré une expérience de cabanes et autres raviolis d’urgence. Je ne m’en suis pas mieux sorti ici, malgré la poignée plus importante. Je déteste ! Mais il faut reconnaître que j’ai pu ouvrir la boîte. C’est toujours utile pour une soirée bivouac.
Mais j’emporterai un ouvre-boîte pliable en camping.  ;)


Impressions

Tenue en main – excellente
Lors de la première sortie avec le Soldier, j’ai coupé des rondins de bois mort avec la scie, et je me souviens d’avoir trouvé la prise en main très agréable. Depuis, je me suis servi très régulièrement de ce couteau, et j’ai rapidement oublié de faire attention à cet aspect, malgré mon a priori. Je trouve la tenue en main excellente, même pour une main féminine. Elle convient tant pour une utilisation simple, que pour scier du bois. Sous la pluie, dans la neige et avec des gants. Le revêtement que je trouvais moche au début joue ici parfaitement son rôle. Il prend rapidement l’aspect de l’efficacité dans mon esprit.

Blocage de la lame principale – impeccable
J’aime bien le système de blocage de la lame. Facile à bloquer et débloquer, et qui ne s’encrasse pas (comme cela arrive facilement avec un mécanisme à pompe). On peut faire confiance au système de blocage. Il faut toujours rester vigilant avec un couteau pliant, néanmoins le système a bien résisté à mes efforts.
Un petit bémol, le système a un défaut d’une de ses qualités. Il est discret et ne gêne pas à l’usage, du coup il est assez difficile de débloquer la lame avec des gros gants ou avec les doigts gelés.

Scie à bois – bluffante
Entre cette scie et mes mimines, c’est une vraie histoire d’amour. Là où je ramassais du bois mort au sol, je préfère couper des branches mortes sur des arbres tombés ou sur des feuillus récemment abattus. Je fais semblant de croire que c’est pour que le bois soit moins humide, mais je sais bien que ce n’est qu’une excuse.
Grâce à la scie, j’arrive même à « bâtonner » à partir des rondins de bois d’un diamètre bien trop grand pour être fendus avec la lame. Avec la technique des découpes transversales à mi profondeur, je fend le bois en frappant les rondins sur un tronc. Et j'ai fini de fendre les sections de bois avec la lame (en faisant preuve d'une forte délicatesse). Remplace parfaitement une scie pliante dans le sac à la journée, ou pour une sortie depuis le camp principal.

Ce couteau reste assez simple malgré les quelques outils qui ne me paraissent pas nécessaires. Il correspond à la plupart des usages pour des randonnées à la journée, ou des situations de bivouac ou de camping moyennement engagées. À ce titre, son poids paraît moins excessif.


Points forts
  • Ouverture de la lame principale
  • Tenue en main
  • Blocage de la lame principale
  • Scie à bois


Points faibles
  • Outils surnuméraires et peu faciles à sortir
  • Encombrant et lourd
  • Serrations de la lame (me gênent parfois pour travailler le bois, mais je vais peut-être m'y adapter)


Entretien

À part un petit coup de brosse sur la scie, et le nettoyage de la lame, je n'ai encore rien fait de particulier.
Je me demande bien comment affûter la lame le jour où cela sera nécessaire.

03 mai 2010 à 20:42:36
Réponse #10

mad


J'adore ce CR, Nävis  ;)  :D !

Mais ce n'est pas un coutal pour moi : pas de tire-bouchon  :down: ...

C'est acceptable sur un vrai couteau, pas sur un "multi-tool" ...

03 mai 2010 à 22:21:45
Réponse #11

éclipse


Quelqu'un (ou bien Tony ?  :) ) serait capable de nous faire un tuto pour fixer un "clip" ?
 :)
… and all that is now, and all that is gone, and all that's to come… and everything under the sun is in tune. But the sun is eclipsed by the moon.

03 mai 2010 à 22:47:19
Réponse #12

Rod


Le couteau est très bien surtout  si on le compare au modèle Allemand dont il s'inspire...
Comme David j'adore mon Soldier Alox mais je déteste devoir l'ouvrir à 2 mains! >:(

Quelqu'un (ou bien Tony ?  :) ) serait capable de nous faire un tuto pour fixer un "clip" ?
 :)

Voici le système de clip de Tony:
http://www.clipdraw.com/store/index.php?rn=395&action=show_detail
C'est le même que j'utilise sur ma Knifeless Fuse... C'est super costaud mais il y en a pour 20 $ hors FDP...

03 mai 2010 à 23:10:38
Réponse #13

éclipse


ôte-moi d'un doute, Rod :
je parle pas bien l'anglois, je suis pas sûr d'avoir bien compris : les vis ne percent pas l'acier ?
Elles ne traversent que le revêtement pré-appliqué.
C'est ça ?
'clips  ;)
… and all that is now, and all that is gone, and all that's to come… and everything under the sun is in tune. But the sun is eclipsed by the moon.

03 mai 2010 à 23:19:32
Réponse #14

Rod


ôte-moi d'un doute, Rod :
je parle pas bien l'anglois, je suis pas sûr d'avoir bien compris : les vis ne percent pas l'acier ?
Elles ne traversent que le revêtement pré-appliqué.
C'est ça ?
'clips  ;)
C'est bien ça... Tu as une bande de collant double face que tu colles sur ton outil. Sur cette bande tu fixes une barette d'acier percée de 2 trous dans lequel le clip vient se visser avec 2 vis Torx (clés fournies avec).
Franchement c'est du super costaud et même si je l'ai déjà changé d'outils...

03 mai 2010 à 23:25:54
Réponse #15

nemesys


...
Points faibles
    ...
    • Serrations de la lame (me gênent parfois pour travailler le bois, mais je vais peut-être m'y adapter)
    ...
y aurait il moyen de virer les serrations en "aiguisant" par exemple, mais sans fragiliser la lame ou fausser le traitement thermique ?

03 mai 2010 à 23:32:59
Réponse #16

éclipse


Symmmpah ! :trash:
Merci Rod !
J'ai donc déjà 1-2 lames manches qui vont subir une petite cure. Génial !
C'est très important, mine de rien, d'avoir un clip, vic' ou pas vic'
'thanks
« Modifié: 03 mai 2010 à 23:45:54 par éclipse »
… and all that is now, and all that is gone, and all that's to come… and everything under the sun is in tune. But the sun is eclipsed by the moon.

03 mai 2010 à 23:39:25
Réponse #17

Rod


Symmmpah ! :trash:
Merci Rod !
J'ai donc déjà 1-2 lames manches qui vont subir une petite cure. Génial !
C'est très important, mine de rien, d'avoir un clip, vic' ou pas vic' (désolé du hs)
Et puis c'est durable et interchangeable... :doubleup:

04 mai 2010 à 00:16:38
Réponse #18

Kito


Salut,
histoire d'en améliorer le grip,  toxifier légerement le manche à la dremel par exemple, ou à la lime, n'y gagnerait on pas  ?
 :) Quelqu'un a t'il déjà essayé ?

Sinon pour le clip, David, tu dirais plutôt lame vers le haut ou vers le bas ? Avec une dragonne, j'ai l'impression que le coutal a tendance à "glisser" et à se caler trop bas dans la main...

A+

In girum imus nocte et consumimur igni

04 mai 2010 à 06:37:12
Réponse #19

Corin


y aurait il moyen de virer les serrations en "aiguisant" par exemple, mais sans fragiliser la lame ou fausser le traitement thermique ?
Ca peut se faire. Lemuel l'a fait sur un Trekker. Il l'a fait au papier de verre. Très long mais tu es quasiment certain de ne pas abîmer le métal.

histoire d'en améliorer le grip,  toxifier légerement le manche à la dremel par exemple, ou à la lime, n'y gagnerait on pas  ?
 :) Quelqu'un a t'il déjà essayé ?
Il me semble que ce serait abîmé le couteau pour rien. Les inserts de caoutchouc suffisent à mon sens pour répondre aux besoins d'adhérence. Toxifier le manche risque de le rendre inconfortable.

Sinon pour le clip, David, tu dirais plutôt lame vers le haut ou vers le bas ? Avec une dragonne, j'ai l'impression que le coutal a tendance à "glisser" et à se caler trop bas dans la main...
Amha, axe vers le bas. Victorinox, sur ses Sentinel, place le clip de telle manière à ce que l'axe soit placé vers le haut. Sans doute pour éviter de donner un côté trop agressif à leur couteau à moins que ce soit pour s'assurer que jamiais la gravité ne fera s'ouvrir la lame.

A+

04 mai 2010 à 13:47:23
Réponse #20

Diesel


Petit avis perso sur ce type de couteau (j'ai un one hand trekker) et plus précisément sur l'utilisation de la scie. L'oeil sur la lame me gène particulièrement pour la prise en main quand je scie.  :down:
L'intérêt de ce type de couteau tient, pour moi, beaucoup à la scie et le système d'ouverture à une main est une gène.
C'est pourquoi la majorité du temps (hors l'hiver ou l'ouverture est très pratique) je préfère le modèle classique.

02 juin 2010 à 13:08:59
Réponse #21

lamenature


Bonjour,
J'aime beaucoup le nouveau soldier et comme un certain nombre d'entre vous j'aimerais que Victor fasse le même avec clip et lame lisse (même si la lame serrated est pas mal non plus). D'autre part j'ai lu quelque part qu'il existait un étui pour ce couteau; Quelqu'un a-t'il des infos?

02 juin 2010 à 13:29:08
Réponse #22

** Mathieu **


Vu sur Ebay :







J'envoie une demande au distri France. ;)

02 juin 2010 à 13:48:08
Réponse #23

Thanos



L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

02 juin 2010 à 18:16:38
Réponse #24

Woodrunner








Voici le modèle destiné au sak08.

La version civile est décoré d'un logo victorinox noir.
« Modifié: 02 juin 2010 à 19:32:10 par Woodrunner »
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité