Nos Partenaires

Auteur Sujet: CHAUSSETTES WOOLPOWER ULLFROTTÉ [TEST DM]  (Lu 16591 fois)

02 avril 2010 à 18:00:58
Lu 16591 fois

Pics (Vincent.D)


Chausettes Woolpower Ullfrotté

Fabricant: Woolpower Ullfrotté

Site internet du fabricant:
http://www.woolpower.se/en/default.asp

Composition:

Ullfrotté® Active sport 200: 50 % Merino wool 
45 % Polyamide
5 % Elastane
Ullfrotté® Active sport montagne 400gr : 64 % Merino wool 
36 % Polyamide
Ullfrotté® Wildlife 600gr : 60% Merino wool
35% Polyamide
5% Elastane

Poids: "En pointure 44" par paire(pesé)
Ullfrotté® Active sport 200 gr: 39gr
Ullfrotté® Active sport montagne 400gr :92gr
Ullfrotté® Wildlife 600gr :189gr

Fabriqué :


Consignes d'entretien:
Lavage à 60 degrés (Supposé, pas indiqué)
Peut être repassé au fer chaud 150 °C
Pas de blanchissement
Séchage à basse température 60°C maximum


Testeur:
Pics (Vincent)
37 ans-178 cm- 83 kg
Bonne santé habituelle, assez bien acclimaté au froid humide
Activités habituelles: Randonnée, chasse, stage de survie, etc… Bref plein de choses en extérieur  :)


Présentation:

Ullfrotté® Active sport 200 gr:


La partie "élastique" est beaucoup plus importante que sur les autres modèles. Très bon pour le maintien en place sur la cheville
Chaussettes "3 saisons" avec utilisation en dynamique.

Ullfrotté® Active sport montagne 400gr :


Chaussettes "temps frais" avec utilisation dynamique

Ullfrotté® Wildlife 600gr :


Chaussettes hiver utilisation plus statique (Je les ai principalement utilisé à la chasse dans des bottes... Royal :love:)


TEST – « Essais « Ploufff »

Température -4
Je décide de tester le comportement des chaussettes avec des chaussures réellement trempées.
Pour que cet essai soit réaliste, je prends une configuration de matériel habituelle pour moi en rando. J’ai donc de quoi sécher l’intérieur de mes chaussures (serviette microfibres, ou bandana, etc...) et une paire de chaussettes de rechange.
Je n’ai par contre pas utilisé de sac plastique comme barrière avec les chaussures humides. (C’est quand même les chaussettes Woolpower que je veux tester)


C’est donc parti pour un bain forcé afin de bien laisser s’imbiber les chaussures et ma première paire de Woolpower.
Je remarque la même réaction qu’avec les moufles pour le même test.
Le choc de l’eau froide n’est pas violent. Le tout s’imbibe en douceur et sans trop de choc thermique.

Bon il y a plus agréable quand même. Si,si!


Les chaussures et chaussettes ont été bien imbibées


Me voilà donc avec les pieds trempés par une température négative !
Bon, dans une situation scabreuse la réflexion doit anticiper l’action.
Je me trouve donc un endroit un peu plus abrité et m’y installe en m’isolant au maximum de la conduction thermique. (C’est-à-dire, assis sur le sac à dos et pieds posés sur bout de mousse (celui-ci est « fixé » d’office sur le coté du sac par ce temps)

!!!  TILT !!!


Auquel je rajouterais...


Le problème de baisse de ma température corporelle étant réglé, je commence à m’occuper de mes pieds ! (Je peux y passer un peu de temps, plus d’urgence vu que je n’ai pas froid !)

Retrait des chaussettes et essuyage soigneux


Suivit du même traitements pour les chaussures


Nouvelle paire de Woolpower (les plus grosses) et c'est reparti!
Cette fois en enjambant le ruisseau ;D


Sur le trajet du retour, les chaussures étant encore bien gorgées d'eau, mes pieds se retrouvent assez vite trempés (Normal je n'ai pas placé de sac exprès)

Les chaussettes font en partie leur job et isolent malgré tout.
C’est quand même moins marqué que pendant le test des moufles.
Le résultat est « ça caille quand même » mais c’est passable !
Je sais qu’elle distance me sépare de mon véhicule, je décide donc d’envoyer les watts pour « faire tourner la chaudière ».
À l’arrivée mes chaussures sont deux jolis blocs de glace, et les chaussettes sont bien humides et froides...


Froid, mais supportable! Clairement avec du coton, ça aurait été une véritable galère !!


CONCLUSIONS

Du très bon matériel.
Confort: Pas de sensation de "pied humide et froid", beaucoup moins d'odeur que dans du synthétique (même les grosses dans les bottes de chasse en caoutchouc)
Les porter 2 jours de suite ne pose AUCUN problème (avec du synthétique, je baigne)
Construction sans couture (hormis une "maille de départ") ce qui permet de ne pas avoir de "point dur" au niveau des doigts de pieds - désagréable au début de la journée...rapidement insupportable durant la marche.
Serrage progressif sur la cheville, donc pas d'effet garrot (Particulièrement agréable avec les hautes)
Portées aussi bien dans des trails, des grosses de cuir, ou des bottes de caoutchouc, toujours :up:
Ne pas leur demander l'impossible non plus bienss... Cela reste des chaussettes!

Mon duo gagnant pour le climat Belge:
Les Ullfrotté® Active sport 200 gr en utilisation dynamique pour la journée, les Ullfrotté® Active sport montagne 400gr pour la nuit ou en backup :doubleup: :doubleup: :doubleup:

Les Chaussettes Ullfrotté® Wildlife 600gr sont d'un usage plus spécifique.
Mais utilisées dans le "créneau" approprié (Statique-froid++)... :love: :love:

Vincent

« Modifié: 16 septembre 2011 à 15:27:48 par Mathieu »

Do More With Less & K.I.S.S.

02 avril 2010 à 19:00:47
Réponse #1

PUBLICITÉ


« Modifié: 16 septembre 2011 à 15:28:18 par Mathieu »

02 avril 2010 à 19:17:07
Réponse #2

Pics (Vincent.D)



Do More With Less & K.I.S.S.

02 avril 2010 à 22:52:48
Réponse #3

Achille


Excellent test, Pics.  :up: Accessoirement, j'ai bien rigolé !  :lol:

J'ai une question concernant le modèle 600gr : la partie élastique sous le genou semble réduite à sa plus simple expression. Est-ce que ces chaussettes tiennent bien au mollet ? Perso, j'ai horreur des chaussettes qui tombent et qu'il faut remonter toutes les cinq minutes.  :closedeyes:

PS : c'est quoi l'espèce de vêtement que tu porte en surcouche, tenu par un mousqueton ? Je vois un zip qui n'est pas utilisé, des sangles de fixation et un lien de serrage... Poncho liner convertible en sac de couchage ?  :huh:

02 avril 2010 à 22:54:48
Réponse #4

Rod


Est-ce que ces chaussettes tiennent bien au mollet ? Perso, j'ai horreur des chaussettes qui tombent et qu'il faut remonter toutes les cinq minutes.  :closedeyes:
J'ai une paire de 400 et pour moi c'est LE gros point noir du modèle... Si tu les portes avec des basses tiges, elles seront descendues dessus... Elles ne tiennent pas...

02 avril 2010 à 23:44:54
Réponse #5

Pics (Vincent.D)


Excellent test, Pics.  :up: Accessoirement, j'ai bien rigolé !  :lol:

J'ai une question concernant le modèle 600gr : la partie élastique sous le genou semble réduite à sa plus simple expression. Est-ce que ces chaussettes tiennent bien au mollet ? Perso, j'ai horreur des chaussettes qui tombent et qu'il faut remonter toutes les cinq minutes.  :closedeyes:

PS : c'est quoi l'espèce de vêtement que tu porte en surcouche, tenu par un mousqueton ? Je vois un zip qui n'est pas utilisé, des sangles de fixation et un lien de serrage... Poncho liner convertible en sac de couchage ?  :huh:

Salut Achille
Pour les basses en 400, c'est vrai qu'elles ont un peu tendance à descendre.
Pour les hautes en 600, pas du tout.
Le serrage est progressif sur toute la hauteur du mollet.
Elles tiennent bien en place sans serrer trop fort sur une ligne (pas d'effet garrot)

Pour le Poncho-Quilt, voir ici http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,29624.msg306515.html#msg306515

@++

Do More With Less & K.I.S.S.

03 avril 2010 à 00:00:47
Réponse #6

Achille


Merci Pics.  ;)

Petite question supplémentaire : quand tu dis les avoir utilisées  à la chasse avec des bottes, c'est avec des bottes en caoutchouc ? Dans ce cas, à ton avis, quelle est la limite basse de température confort en dynamique ? En statique ? (sachant que ça dépend aussi du bonhomme...  :-\)

Cet hiver, avec deux paires de chaussettes de chasse D4 et mes bottes Aigle Parcours (non doublées), je me caillais bien les pieds en statique  vers -5° et j'étais limite en marchant dans la neige (Il faut dire que j'ai les pieds trop à l'étroit avec deux paires). Si ça vaut le coup, j'investirai bien dans une paire de 600gr.

PS : J'avais complètement zappé le fil du poncho-quilt.  :-[

03 avril 2010 à 00:11:35
Réponse #7

Pics (Vincent.D)


Re ;)
Tu as déjà des semelles feutres dans tes bottes? ou pas encore?
Pour le statique, tu prends un bout de matelas pas cher et tu te poses dessus une fois au poste.
Tu vas voir, ça change tout et ça sert aussi bien assis que debout :up:

En dessous de moins 5, je passe au bottines de rando avec guêtre mais toujours le bout de mousse!
Pour moi un morceau de matelas BW, j'en ai un a fixé l'extérieur de chaque sac (visible dans le test d'ailleurs ;))

@++

Do More With Less & K.I.S.S.

03 avril 2010 à 00:40:02
Réponse #8

Achille


Les semelles feutres, j'ai essayé mais ça me comprime trop les pieds avec deux paires de chaussette (une paire c'est trop juste en température). Donc pas possible à moins de racheter des bottes plus grandes. Mais dans ce cas, j'aime autant garder mes bottes pour un usage trois saisons et me racheter des bottes doublées pour l'hiver (ou des bottines fourrées spécial grand froid). Ou encore à tester : chaussettes Ullfrotté 600 + semelles feutres dans mes bottes actuelles.

Sinon, je retiens l'idée du bout de mousse.  ;)

04 mai 2010 à 13:48:45
Réponse #9

guillaume


Pics, tu pourrais m'indiquer le temps de séchage (une fois trempé) des chaussette 200gr, stp (ordre d'idée hein) ?

a+

04 mai 2010 à 17:00:05
Réponse #10

Pics (Vincent.D)


De mémoire, non ;D
Face à un feu et retournées pour profiter de l'effet d'augmentation de la surface grâce au bouclettes, ça me semblait assez raisonnable.
Pour comparer avec des autres chaussettes de même épaisseur: Plus de temps que du synthétique et moins que des pure laine.


@++

Vincent

Do More With Less & K.I.S.S.

17 février 2012 à 16:37:35
Réponse #11

Robin C


Citer
Pour les basses en 400, c'est vrai qu'elles ont un peu tendance à descendre.
Citer
J'ai une paire de 400 et pour moi c'est LE gros point noir du modèle... Si tu les portes avec des basses tiges, elles seront descendues dessus... Elles ne tiennent pas...

Je viens de voir qu'il existe un modèle long en grammage 400, ça peut être intéressant du coup: chaussettes ullfrotté 400 hautes
ADAPTABILITÉ

10 juillet 2012 à 22:44:58
Réponse #12

Torak


Salut tout d'abord il est pas mal ton retex surtout vec une touche d'humour ;)
Sinon je voulais savoir comment se comportais tes pieds avec les 200 en plein été en utilisation plutot pas mal dynamique quand meme ;) avec des chaussure pas trop aérées si t'as eu l'occaz de les tester dans ces conditions ?
Parce-que en fait en ce moment je tourne avec des chaussettes wilson en tout synthetique et que vu que je suis sujet a l'hyper sudation c'est pas glop.
je me tourne vers les chaussetes en laine car apparement et contrairement au coton, la laine absorbe la transpiration mais ne la garde pas tel une éponge elle l'évacue de l'autre coté je me trompe ?
C'est pas mieux c'est different.

10 juillet 2012 à 23:00:06
Réponse #13

azur


Effectivement, la laine draine mieux que le coton.
Pour ma part, j'utilise des 200 avec des chaussures de trail salomon, plutôt aérée et même en climat tropical (La Réunion), le confort du pied est très bon.
D'autre part, j'utilise des 400 avec des salomons basse goretex:



En été, ça transpire un peu, mais ça reste largement supportable (rien à voir avec du coton où les pieds baignent dans la sueur), et en hiver, c'est juste nickel. Le fait que ça soit des chaussures basse limite l'utilisation dans la neige, mais avec un pantalon long, même dans la boue le pied est bien protégé.

En fait, depuis 4 ans, je ne mets presque plus que des woolpower: 200 ou 400 basses grises à la ville ou en loisir, et très souvent 400 basses ou 600 hautes, vertes, au boulot.
Ça ne vaut certes pas des chaussettes 100% laines pour éviter les odeurs à long terme, mais c'est un bon compromis et je les trouve plus solides que les synthétique que j'avais jusqu'à maintenant (de qualité, pourtant)
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité