Nos Partenaires

Auteur Sujet: Les animaux que l'on peut chasser  (Lu 20653 fois)

22 mars 2010 à 12:12:31
Réponse #25

AFA


Si parmi les forumeurs certains connaissent des bons bouquins sur les insectes, leur comestibilité ou leur cuisine (des livres disponibles dans le commerce), n'hésitez pas a partager ;D...

Concernant la facilité d'accès aux protéines en cas de méchante galère (en référence au post de Anke), la source la plus évidente et la moins couteuse en énergie qui me vient à l'esprit c'est les oiseaux.

Avec la technique des hameçons, redoutable (mais cruelle et absolument pas selective, mais si c'est une question de survie...)

Une autre technique que je pratiquais gamin, c'est le cadre en grillage (ou une structure rectangulaire) maintenu à 45 degrés avec un bâton, lequel est attaché a une ficelle. Sous le cadre, un appât, et lorsque des oiseaux se trouvent sous le piège, le "chasseur" caché un peu plus loin n'a plus qu'a tirer sur la ficelle pour que le cadre s'abatte sur les oiseaux qui se retrouvent pris au piège.

Très efficace, simple, peu couteux en énergie mais pas forcement en temps...

22 mars 2010 à 12:58:12
Réponse #26

lepapat


Pour les insectes et les ragondins, faut demander  à survivalfred  ;)
John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


22 mars 2010 à 13:17:39
Réponse #27

Ghjallone


on peut aussi prendre du gros gibier au collet.
chez nous, les sangliers se multiplient plus vite qu'on ne parvient a les chasser (les hybrides de cochons sauvages), au point de poser des problemes dans les jardins, et en général dans les terrains privés.
ces terrains sont en général cloturés, ce qui n'arrete aucun animal sauvage, mais les passages des sangliers sont facilement repérables, et toujours les memes: le grillage est relevé, couvert de poils foncés tres épais, et il y a souvent une vraie tranchée dessous.
je connais quelques personnes qui ont posé des collets, apparemment, c'est assez aléatoire (on utilise du cable en acier, du genre de celui des treuils électriques) parce que le cable est tres rigide, ne peut pas rester serré autour du cou de la bete et surtout parce qu'il faut trouver un point assez solide pour le fixer. mais c'est une méthode qui permet de récupérer sans risque et a peu de frais un bon stock de viande.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

22 mars 2010 à 13:25:38
Réponse #28

Anke


Ah oui, un truc pour les mouettes ( c'est peut-être valable pour les autres gros piafs ?) ne pas s'emmerder à les plumer ( en plus ça nécessite d'avoir pas mal d'eau chaude et les mouettes elles ont des plumes spéciales anti-flotte), faut les dépecer comme un animal avec des poils. Puis bien faire cuire, genre court-bouillon, parce que c'est un peu coriace... ( la recette vient de Jean 85 ans, moi j'ai jamais bouffé ça...  :lol:)

22 mars 2010 à 13:30:30
Réponse #29

Ghjallone


le geai aussi... et il faut le faire en soupe, sinon il est immangeable...
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

22 mars 2010 à 14:25:36
Réponse #30

Wapiti


En plus la peau des oiseaux marins a un fort goût de poisson.

22 mars 2010 à 14:40:16
Réponse #31

Chris-C


Loup Blanc ton post il sert à quoi?
en situation de survie si je dois me nourrir, je vais pas sortir ma petite liste pour
voir ce que je peux prélever ou pas et si je suis chasseur je sais déjà tout ça....

Mais finalement il y a plein de réponses interessantes....

22 mars 2010 à 14:57:34
Réponse #32

Pierrot


le geai aussi... et il faut le faire en soupe, sinon il est immangeable...

Enfant, j'ai mangé du geai, de la pie et du corbeau, rotis sur la braise, il fallait parfois mastiquer énérgiquement parce que le bestiau avait beaucoup d'heures de vol, mais c'était excellent.

22 mars 2010 à 15:57:05
Réponse #33

Kilbith


Bonjour,

En évitant de donner des recettes de braco...

On peut prélever tout un tas d'oiseaux que l'on néglige de nos jours. Un des moyens ancien était des prendre dans la glu. On peut aussi pratiquer la tenderie mais faut être habile. Les oiseaux passent au dessus des barbelés et miradors, le petits rongeurs aussi d'ailleurs mais ils se renouvèlent moins vite.

Sinon, ce qui est mangeable (information venant de personne en ayant mangé ou en ayant vu mangé avec une fiabilité de 95 %).

-Ours (assez courant par le passé dans les Pyrénées)
-renard
-hérisson
-chat
-chien
-rat et autres rongeurs
-écureuil (merci wapiti)
(ps : attendre que ce soit refroidis avant de manipuler sinon c'est sur vous qu'iront les parasites).

En fait je pense que tout ce qui est de la protéine est mangeable (mais on doit se méfier des abats qui peuvent stocker trop de vitamines A ou de métaux lourds). Au final quasiment tout peut se manger (os donne gélatine...). Sans oublier insectes et larves.

Le problème, surtout avec les carnivores/omnivores c'est que leur position en haut de la chaîne alimentaire entraine de nombreuses parasitoses/contamination. Dans certain cas il faudra choisir entre ce qui permet de survivre surement maintenant et ce qui risque de vous tuer plus tard. Sachant qu'à la fin on meurt tous.

A priori il faut couper la viande en petit morceau et si possible la faire bouillir (minimise le temps de cuisson et la perte des vitamines et assure bonne stérilisation si on découpe vite avec lame propre). Boire le bouillon.

Si on cuit bien on élimine la plupart des parasites. Si on cuit trop on élimine beaucoup des vitamines. Si on ne cuit pas la digestion devient trop pénible et le risque ++++. Il faut trouver la juste mesure. La présence d'herbes aromatiques ou d'épices (mais là faut pas rêver) permet de faire passer le goût de pas mal de trucs.

Bon, les informations ci-dessus proviennent de situation de guerre/occupation/stalag/oflags au cours de laquelle des manques quantitatifs et qualitatifs peuvent se produire au bout de plusieurs mois (la protéine étant rare). Normalement cela ne rentre pas dans le cadre de la survie telle qu'on la c*nçoit de nos jours.

Je le répète ce n'est pas de l'information fiable à 100%. Mais cela me servirait de guide en cas de nécessité.

 ;)
« Modifié: 22 mars 2010 à 16:26:06 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

22 mars 2010 à 16:15:38
Réponse #34

Wapiti


Bonjour Didier !

À ta liste tu peux ajouter nombre de reptiles et amphibiens, dont :

- lézards dont le gros lézard vert (protégé) ;
- serpents (même venimeux) ;
- tortues (si les quelques espèces indigènes à la France sont protégées, on trouve de plus en plus de tortues peintes de Floride relâchées par des indélicats et qui se sont acclimatées.
- crapauds (seule leur peau est toxique) donc les écorcher ;
- grenouilles bien sûr, en plus la grenouille taureau colonise nos étangs et lacs, introduites par les mêmes indélicats, inconscients. Indésirable dans beaucoup de région, elle est en passe d'être classée nuisible, car elle élimine les espèces indigènes.

 
En situation de survie la notion d'espèces protégées ne tient plus.

À +
 

22 mars 2010 à 16:24:29
Réponse #35

Wapiti


Pas de soucis.

C'est juste pour nourrir le fil, en espérant que nous ne serons pas obligés d'en arriver là.

Parmi les rongeurs ne pas oublier les écureuils, là aussi l'écureuil gris devient gênant.

À +
« Modifié: 22 mars 2010 à 16:34:28 par Wapiti »

22 mars 2010 à 16:25:24
Réponse #36

Kilbith


Pas de soucis.

C'est juste pour nourrir le fil, en espérant que nous ne serons pas obliger d'en arriver là.

Parmi les rongeurs ne pas oublier les écureuils, là aussi l'écureuil gris devient gênant.

À +

Je l'ajoute : j'avais oublié.

AMHA on peut aussi le blaireau, belette et autre mais je n'ai jamais eu de témoignage...
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

22 mars 2010 à 16:37:55
Réponse #37

Wapiti


À part de très rares exceptions, tout les mammifères, oiseaux et reptiles sont comestibles, quant à leurs qualités gustatives, c'est une autre affaire, les carnassiers ayant généralement un goût très « prononcé ».

22 mars 2010 à 18:01:43
Réponse #38

gmaz87


Bjr,

Tout se mange, c'est d'ailleurs ce qu'ont fait les parisiens pendant le siège de la ville en 70, du rat à l'éléphant......

Pour ce que l'on nomme les "puants" (martres, belettes, fouine, renard et autres) d'avis d'un ancien ça se mange mais le goût est très spécial, en fait c'est plus que fort.

Les oiseaux marins ou de marais (poule d'eau, râle, mouette etc..), de tradition on les dépouille, ça atténue un peu le goût lui aussi assez fort, de plus la peau est souvent un brin huileuse.

Les marins au long court qui n'avaient que peu de viande fraiche attrapaient les albatros et autres oiseaux de haute mer avec des lignes appâtées, eux aussi les dépouillaient.

Dans les choses faciles à faire, les escargots, les hérissons ( a faire cuire dans une gangue de terre glaise directement dans le feu, après cuisson on casse la terre et les piquants restent avec ), les étourneaux et tous petits oiseaux.

Je confirme ce que dit Pierrot, le geai se mange, un peu ferme mais de goût acceptable, je sais j'en mange parfois. :)

Dans la technique évoquée par AFA (cadre de bois+grillage+ficelle), il faut appâter, pour l'avoir fait ça marche bien en hiver avec les merles et grives ( sous un pommier et qq pommes autour et sous le cadre), sinon autre technique, la lauze et le 4 en chiffre , avantage on peut en poser un max, avec des baies  type sorbier ou genevrier, grives et merles au menu.

En Lozère sur les Causses je connaissais un papy qui au temps ou c'etait permis posait chaque année environ 5 à 600 lauzes et chaque matin la tournée, avant le renard.....

Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

22 mars 2010 à 18:07:25
Réponse #39

Toumai


je ne sais pas ce que ca vaut comme info mais j'ai souvent entendu dire par les anciens que pour enlever le "gout tres fort" de la viande de renard :

Le depiauter et le vider , le mettre dans un linge et l'enterrer ainsi 1 jour ou 2 ...

A tester .. ;D

22 mars 2010 à 20:39:17
Réponse #40

AFA


Certains gastronomes estiment que les grenouilles taureau ont de meilleurs qualités gustatives que les grenouilles communes "elles ont le goût des grenouilles d' antan" (je ne me souviens plus de la source).
Identification:
http://www.grenouilletaureau.net/gt/biologie/ident/main.asp
On peut les repérer grâce à leurs chants:
http://www.grenouilletaureau.net/gt/photosons/sons/main.asp

De mémoire, espèce introduite par un particulier girondin de retour des USA dans sa propriété dans les années 80 ou début 90... Belle connerie.

C'est assez énorme comme batracien, et relativement facile a attraper (de nuit leurs yeux brillent comme des billes à la lumière d'une lampe torche). Bonne source de protéine donc, et si en plus la qualité gustative est au rendez vous... Miam.


22 mars 2010 à 21:44:47
Réponse #41

Wapiti


En survie urbaine, ne pas oublier non plus les bassins d'agréments et petits lacs des jardins publics contenant des poissons d'ornement ou non, parfois on y trouve des carpes de belle taille.

22 mars 2010 à 21:46:51
Réponse #42

Ghjallone


la carpe c'est un vrai rat aquatique, ca mange tout ce qui passe, et ca stocke une quantité de merdes impressionnante dans les graisses... je pense que c'est a éviter, dans les zones qu'on sait polluées.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

22 mars 2010 à 21:52:06
Réponse #43

Wapiti


Affirmatif et sont souvent parasitées.

23 mars 2010 à 11:20:13
Réponse #44

lepapat


Sauf dans les étant dédié pour la pêche  ;) ( Se n' ais pas ce qui manque, de part chez moi  :) )
John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


14 avril 2010 à 22:12:23
Réponse #45

sumadinac


Salut, ben chez moi la carpe en la mange c'est une spécialité ,si elle est dans des étant polluer ou rivière il faut la dépecer et enlever les bout de gras qu'elle a aux ventre et sur le dos et c'est très bon , :doubleup:
Il faut apprendre pour connaître,
connaître pour comprendre,
comprendre pour JUGER!

14 avril 2010 à 22:26:35
Réponse #46

Ghjallone


a moins de crever de faim, je vous suggere fortement de laisser en paix les poissons qui ne nagent pas dans des eaux propres... on mange déja assez de salopperies comme ca, je crois. :(
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

14 avril 2010 à 22:30:56
Réponse #47

Wapiti


Nous avons dit survie, ce peut être la seule source de nourriture disponible avant longtemps. Le héron de la fable, resta le ventre creux.

Il est évident que si on a le choix, on peut faire le difficile.  ;)

À +

30 mai 2010 à 13:56:14
Réponse #48

Ascanio


Un fameux "vagabond des mers", Bernard Moitessier, raconte dans ses bouquins qu'il chassait le pingouin (et d'autres oiseaux de mer ) au lance pierres...
Il ajoutait "avec le curry, tout passe !"
" Celui qui sait s'orienter n'a pas besoin de GPS. " (pcc Lao-Zi.)

24 novembre 2013 à 09:53:52
Réponse #49

epervier


je ne sais pas ou poser ma question alors je le fais là
je sais que lorsque que l'on percute un gibier en voiture il est possible de le ramasser(on ne va pas revenir dessus)
ma questionest que l'on peut ramasser le gibier percute par une voiture et laisser sur place?

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité