Nos Partenaires

Auteur Sujet: [ESSAI] Fabrication d'une ficelle  (Lu 20548 fois)

28 juillet 2007 à 15:55:00
Réponse #25

PlatypuS


J'ai réessayé ya pas 2 minutes de défaire les fibres de la plante en modifiant un peu mon process:
après un grattage sommaire j'ai brossé les fibres encore humides avec une brosse à dents, puis re-grattage, puis re-brosse à dentage, etc...
Il semble que de cette façon, les fibres sont plus vite nettoyées...

@+
« Laeti vescimur nos subacturis. »
« Le savoir est fait de succès. La sagesse est faite d'échecs. »

04 septembre 2007 à 21:59:15
Réponse #26

PlatypuS


Bon ben, comme promis, un compte rendu de mon test de l'été:
J'ai essayé de faire une ficelle avec des orties... ben je dois avoir mis la main sur une espece d'orties spéciale parce qu'elles n'avaient po de fibres... ^-^

Il est possible que je m'y prenne mal. Dans ce cas, ma méthode pour le carex n'est pas adaptée aux orties...
« Laeti vescimur nos subacturis. »
« Le savoir est fait de succès. La sagesse est faite d'échecs. »

04 septembre 2007 à 22:16:23
Réponse #27

guillaume


Tu prends la tige de l'ortie direct, ça le fait ;).

a+

12 septembre 2007 à 13:46:34
Réponse #28

kikou92


Salut guillaume,  :)

C'est exactement ce que je cherchais depuis longtemps comme explication.

Si j'ai bien compris, tu trouves des orties, tu les coupes, tu vires les feuilles et puis tu tresses directement ?
Ca fonctionne sans préparation préalable ?
Avec n'importe-quelle ortie ? Les vieilles sont-elles mieux ?

Question bête d'urbain : je n'ai pas l'habitude de "cueillir" des orties mais la tige et les feuilles sont urticantes, non ?
Faut-il donc tout faire avec des gants ?

ps : j'ai trouvé ça sur le web : [En cas de piqûre, il est conseillé de frotter l’endroit piqué avec des feuilles de marguerite ou de plantain, ou encore d’appliquer de l’huile d’olive, des feuilles de sureau pilé, ou du jus d’oseille pour calmer les brûlures.] ==> tout est vrai ?

Merci d'avance

kikou

12 septembre 2007 à 19:28:16
Réponse #29

PlatypuS


Question bête d'urbain : je n'ai pas l'habitude de "cueillir" des orties mais la tige et les feuilles sont urticantes, non ?
Faut-il donc tout faire avec des gants ?

ps : j'ai trouvé ça sur le web : [En cas de piqûre, il est conseillé de frotter l’endroit piqué avec des feuilles de marguerite ou de plantain, ou encore d’appliquer de l’huile d’olive, des feuilles de sureau pilé, ou du jus d’oseille pour calmer les brûlures.] ==> tout est vrai ?

Merci d'avance

kikou

Je les ai cueillies avec des gants (ben, ouais, jsuis une petite nature... :-[)
Et pour les brûlures, appliquer du vinaigre, ça calme tout de suite... mais ça fouette !! :blink:
« Laeti vescimur nos subacturis. »
« Le savoir est fait de succès. La sagesse est faite d'échecs. »

15 septembre 2007 à 18:36:31
Réponse #30

guillaume


Si j'ai bien compris, tu trouves des orties, tu les coupes, tu vires les feuilles et puis tu tresses directement ?
Ca fonctionne sans préparation préalable ?
Avec n'importe-quelle ortie ? Les vieilles sont-elles mieux ?

Désolé j'ai pas précisé que je n'avais pas testé donc je ne sais pas. Mais je suppose que oui (les veilles je ne sais pas mais les grandes, sûr ;))

Citer
ps : j'ai trouvé ça sur le web : [En cas de piqûre, il est conseillé de frotter l’endroit piqué avec des feuilles de marguerite ou de plantain, ou encore d’appliquer de l’huile d’olive, des feuilles de sureau pilé, ou du jus d’oseille pour calmer les brûlures.] ==> tout est vrai ?

Vrai pour le plantain.

a+

12 décembre 2007 à 20:31:16
Réponse #31

Ghjallone


quand j'était petit on me mettais du vinaigre de vin pour calmer les démangeaisons... ca marche aussi pour les moustiques.

j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

19 janvier 2008 à 14:53:44
Réponse #32

Nävis


Au vu de la photo, cela ressemble à un papyrus. Je dirais qu'il s'agit d'un souchet (famille Cyperus); la famille comprend plus de 500 espèces, dons le plus connu est justement le papyrus. Sur la photo, il s'agit peut-être du souchet odorant (Cyperus longus). Les souchets ont presque toujours des tiges à 3 faces, poussent dans des zones humides, et se reproduisent par rhizome.
J'ai fait de la ficelle avec plusieures sortes de plantes (joncs, ronces), mais je n'ai jamais essayé avec du souchet. Je vais faire une tentative avec ma méthode (moins d'étapes et donc moins de boulot), dès que j'en trouve.

19 janvier 2008 à 16:13:31
Réponse #33

DavidManise


Salut :)

Tu pourrais nous en dire plus sur "ta méthode avec moins d'étapes donc moins de boulot" ? :)  Parce que j'avoue que ma méthode avec beaucoup d'étapes et beaucoup de boulot est plutôt fastidieuse ;)

Ciao ;)

David

P.S.: .... et bienvenue chez les furieux ! ;)
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

19 janvier 2008 à 18:20:50
Réponse #34

The frog


Juste un petit essai que j'ai fait pour voir, à partir d'une feuille type palmier (je ne me souviens plus de l'espèce exacte, mais c'est le truc le plus ligneux que j'ai trouvé à me mettre sous la main).
J'ai juste "tiré" 3 fines bandes de 1,5 mm de large environ et j'ai procédé avec la méthode classique (on tourne chaque brin vers l'avant avec une main, puis on tourne l'ensemble vers l'avant avec l'autre main, et on recommence).
Eh ben au départ, en voyant mes petites bandes de rien du tout qui cassent rien qu'en les récupérant je me suis dit que j'étais mal barré et que ça allait péter dès que je tirerais dessus. Et non, c'est hyper super méga résistant à la traction (c'est simple ça casse pas avec la force des bras). Par contre évidemment, comme je n'ai pas séparé les fibres et que je n'ai pas fait "tremper" tout ça, c'est plutôt sensible à la pliure franche, mais pour faire des brelages ça m'a l'air pas mal vu la vitesse de réalisation.

La matière première :


La ficelle :


Le test que j'ai piqué à un membre du forum  :-[ (là c'est mes doigts qui ont souffert  >:() :


"En essayant continuellement on finit par réussir. Donc : plus ça rate, plus on a de chances que ça marche" - Devise Shadok.

26 janvier 2008 à 22:38:40
Réponse #35

Nävis


Histoire de pas attendre le printemps, j'ai fait un essai sur une tige de papyrus. Je ne connaissais pas, mais c'est une matière superbe! Le jardin botanique du coin n'a qu'à bien se tenir.

Pour la méthode, j'ai appris (en théorie) que pour avoir un max de solidité, il fallait faire sécher les tiges préparées (ou les lanières d'écorce) puis de les réhumidifier juste avant de travailler.

J'ai fendu la tige verte en 4, puis oté la moelle avec l'ongle, en réglant la tension pour que le brin se fende en deux. Les 8 brins ont séché à l'air, jusqu'à être bien secs (ça frise un peu).
Avant de travailler, j'ai réhydraté les brins dans de l'eau bouillante, et j'ai fait une ficelle classique, torsion à deux brins. Pour voir jusqu'où je pouvais aller, j'ai fabriqué un bout à 4 torons, puis l'ai laissé sécher à nouveau (24 heures). Pour une tige de 55cm, j'obtient une ficelle 2 brins de 140cm, qui m'a permit d'avoir un bout à 4 torons de 27cm.

Pour les essais de solidité, j'ai testé avec mon arrosoir de 5 litres (j'ai pas de haltères de 10kg chez moi). Le bout à 4 torons tient à 5.5kg, le max que je puisse atteindre. 

07 février 2008 à 16:09:09
Réponse #36

simon


Il me semble avoir lu quelque part (peut-être sur ce forum), que l'on peut faire de la ficelle solide avec des orties, quelqu'un a essayé? (ou sait comment faire?)

Salut,

je crois que c'est possible avec des orties et il me semble que Ray Mears fait sa corde avec des orties dans une de ses videos mais je ne suis plus sûr de moi.

a+

PS:désolé de mon incertitude

lomano

10 février 2008 à 21:45:47
Réponse #37

guillaume


je crois que c'est possible avec des orties et il me semble que Ray Mears fait sa corde avec des orties dans une de ses videos mais je ne suis plus sûr de moi.

Exacte. Mais je n'ai jamais testé personnellement.

a+

16 février 2008 à 21:05:02
Réponse #38

Ghjallone


 je viens de penser a un truc... (je précise que je n'ai aucune idée de la facon dont on fait une corde)
la fougere, c'est hyper fibreux (tellement que les gens qui ont la peau fine se coupent parfois en essayant de les arracher), les fibres sont solides, et il y en a partout, en grande quantité. ca doit etre bien pour faire une corde ca non?
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

09 mai 2008 à 15:46:12
Réponse #39

Le chasseur


Très possible, à essayer...

Il y a aussi cette sorte d'herbe ou de plante qui pousse dans les endroits humides et en particulier dans les ruisseaux et que l'on trouve (presque) partout qui s'apparente à une espèce de papyrus qui doit peut-être marcher pas mal.
Je ne connais pas le nom mais je me renseigne et je vous dit.

A essayer aussi.


10 mai 2008 à 08:36:24
Réponse #40

Mellyann


Si c'est au Jonc des chaisiers que tu penses, ça ne marche pas.

10 mai 2008 à 11:28:47
Réponse #41

vik


salut!
une autre méthode pour faire de la ficelle vite et simplement,
vous prenez les fibres (les especes de poils quoi ^^) qui dépasse des palmiers , vous faites des petit tas de fibres que vous roulez entre vos doigt
moi j'ai réussi a faire une ficelle de 10cm avec , d'accord c'est pas beaucoup mais on peut l'agrandir autant qu'on veuw quasiment ne roulant deux bouts de ficelle ensemble
c'est trés résistant en tirant sur les deux bouts, pas du tout résistant en frottements
en plus sa fait un trés on combustible pour firesteel
voili voilo
victor

29 décembre 2011 à 10:06:25
Réponse #42

-stan


Salut ! :)

Je déterre histoire de vous montrer la résistance d'une cordelette en ronce vieille de plusieurs mois, toute sèche.  Elle supporte un Kastinger Z030 de 6 kilos, et probablement un peu plus.  A 11 kilos elle a pété.



A+

29 décembre 2011 à 11:18:26
Réponse #43

Ghjallone


est ce qu'il y aurait moyen d'imprégner ce genre de ficelle, pour la rendre plus souple? avec de la cire ou de l"huile de lin, voir de l'huile minérale?
enfin surtout, est ce que plus de souplesse amènerait a plus de solidité?
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité