Nos Partenaires

Auteur Sujet: four a l'arrache  (Lu 6828 fois)

23 juillet 2010 à 10:48:58
Réponse #25

raphaelh


j'ai fait des galettes de pain avec une bonne braisse , sur du papier allu et c'était pas mal .
ça resembler a du pain arabe.si tu fait lever la pate c'est mieux.

pas besoin de papier d'alu, tu peux faire des chapatis (farine complète, de l'eau, des herbes aromatiques, pétris et aplatis) directement sur la braise

23 juillet 2010 à 10:51:56
Réponse #26

raphaelh


Alors voila ça fait un bout de temps que j'ai envie de fabriquer mon propre pain quand je vis dans la nature, il y a peu a force d'y penser... ben j'ai penser a :
-Une casserolle avec couvercle et un dessous de plat en metal (genre voir photo)
-Posée sur un rechaud a bois.
-La pate a pain posée sur le dessous de plat.
Penser vous, que cela le ferait, moi en tout cas dés cet été je tenterais la pizza avec ce systeme.
Il me semble que ça éxiste sous le nom de four "un nom de pays arabe"
En tout cas déja merci de vos impressions et infos.

pas besoin de tout ça, il suffit d'une casserole et d'un couvercle (de camping avec les bords relevés), mais au lieu de faire comme d'habitude, tu le met à l'envers : couvercle dessous et casserole retournée par dessus

mais pas sur les flammes, il faut poser ça sur la braise

testé et approuvé avec une tarte sauvage :)

23 juillet 2010 à 10:54:17
Réponse #27

raphaelh


Elle tue la solution de la pate enroulée autour du baton y'a pas besoins de matos.
Je m'imagine bien en train de chercher un baton du diamètre de mes saucisses pour me faire des hot-dog a la chipo.
Y a plus qu'a trouver la solution pour mettre la moutarde dans le pain. :huh:

on peut toujours se débrouiller sans matos

une solution qui marche bien c'est de poser la nourriture sur une pierre plate

sinon pour remplacer le papier d'alu on peut envelopper dans des feuilles vertes, et ensuite recouvrir d'argile, puis jeter dans les braises

23 juillet 2010 à 10:56:02
Réponse #28

raphaelh


Prochaine étape utilisé un des fils de ce site pour faire ma farine moi même et de là mon pain. (j'vais me p*sser dessus de fiérté a ce moment là)

essaye la farine de glands :)

23 juillet 2010 à 11:01:19
Réponse #29

Sotret


essayez plutôt bread cooking :)

Toujours dans les pistes de recherche in english sur la tambouille de camp en cocotte de fonte (y compris la cuisson du pain), voir "dutch oven"


23 juillet 2010 à 18:32:20
Réponse #30

tchenophilo


Sympa, on dirait ce que les cow boys utilisaient avant .

24 juillet 2010 à 01:12:03
Réponse #31

Sotret


Sympa, on dirait ce que les cow boys utilisaient avant .

Tu ne crois pas si bien dire  ;)
C'est exactement ça.
Cuisson normale, comme sur la photo, ou avec des braises sur le couvercle qui est prévu pour (d'où le nom de four hollandais, je suppose)

24 juillet 2010 à 12:31:00
Réponse #32

Starlion


Ce genre de "cocotte/chaudron" doit pouvoir servir pour tous les genres de cuisson. Un peu d'argile ou de patte (farine+eau) et on peut même faire de la cuisson à l'étouffé. Qui plus est c'est inusable.

Quelqu'un saurait si l'on peut dans le même genre d'idée, utiliser une cocotte minute ? il en existe de toutes les tailles.
"Une unique chance est un univers d'espoir."

Clint Eastwood a dit : "on improvise, on s'adapte, on domine",
moi je dis : "on improvise, on s'adapte, on domine la situation".

24 juillet 2010 à 13:02:34
Réponse #33

gmaz87


Tu ne crois pas si bien dire  ;)
C'est exactement ça.
Cuisson normale, comme sur la photo, ou avec des braises sur le couvercle qui est prévu pour (d'où le nom de four hollandais, je suppose)

Bjr,
On doit même pouvoir y mettre de l'eau (pour une cuisson à l'étouffée) eau froide au debut cuisson pui chaude après si beson car autrement gare à la fonte, elle n'aime pas les chocs thermiques.
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

30 août 2014 à 13:35:32
Réponse #34

Kilbith


Toujours dans les pistes de recherche in english sur la tambouille de camp en cocotte de fonte (y compris la cuisson du pain), voir "dutch oven"



Quelques exemples pour la cuisine improvisée (ou non) dans le cadre d'un camp de base...

Classique "table à feu" pour une quinzaine d'ados sur quinze jours


Installation complète (notez le grill repliable)


Four hollandais avec sa braise sur le couvercle (notez aussi le pot en cuivre qui est très bon conducteur)


Le résultat grâce aux pieds, au couvercle et à l'inertie de la fonte...et au talent du cuisinier.


Plus sophistiqué : une butte de cuisson.
Elle est constituée d'un tas de glaise entourée de sa tranchée (on y prend la terre).
Des trous sont percés tout autour avec une entrée au niveau de la tranchée et une sortie sur le pourtour de la butte.
On pose directement les récipients sur les trous de sortie s'ils ont des pieds, ou on met des trépieds. Le bois est introduit à la base.
Au milieu gros four pour le pain par exemple.


Détail avec un pot :


On peut y faire simultanément sa lessive (à la cendre tamisée bien sûr) :


Pour popoter, il suffit de s'installer tout autour les pieds dans la tranchée le pourtour de la butte faisant banquette.

 :)

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

30 août 2014 à 21:56:22
Réponse #35

DEUN


"Pour popoter, il suffit de s'installer tout autour les pieds dans la tranchée le pourtour de la butte faisant banquette."
Bin voyons, évidemment...     :glare:

Mais saperlipopette, Did, vieille canaille, où c'est-y qu't'as dégoté ton nid à scouts ?!   :blink:
(et puis sois sympa, pas un mot de tout ceci à Husk et au Gamin, tu les connais, ils rentrent à peine de vacances et ce sont de gros émotifs)

Bien @micalement,
DEUN.
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité