Nos Partenaires

Auteur Sujet: Comment avoir plus d’énergie ?  (Lu 15711 fois)

17 février 2010 à 10:49:44
Lu 15711 fois

Jocelyn


Salut!

Mon problème est le suivant : en semaine j’ai beaucoup de mal à trouver l’énergie pour avancer ma préparation physique (cardio et Lafay principalement). Je ne peux pratiquer qu’après le boulot, en fin de journée, et là c’est comme si les batteries étaient à plat.
Pourtant je n’ai pas un job physique du tout, vu que le seul effort consiste à utiliser un clavier et une souris d’ordinateur (je suis d’ailleurs persuadé que ce genre de job à long terme est néfaste pour la santé, vu que le corps humain n’est pas fait pour végéter devant un bureau). Et ce n’est pas la motivation qui manque, au contraire, mais je me sens vidé de toute énergie physique. Je précise que je n'ai pas de problème le week-end, mais pour espérer progresser un peu, ce n’est pas suffisant.

Comme j’ai un tempérament nerveux (peut-être un peu trop speed) et un métabolisme rapide, j’ai bien essayé d’avoir une alimentation plus riche en glucides à IG bas (sucre lents), mais ça ne semble pas aider beaucoup. Le café donne un coup de boost, et ça marche ponctuellement, mais à force de l’utilisation, l’effet diminue, et comme il faut alors en boire plus c’est l’insomnie qui entre dans l’équation, ce qui n’aide pas non plus.
De façon générale j’ai un mode de vie assez sain, pas d’alcool, ni cigarette, ni substances psychoactives, alimentation correcte, sommeil OK la plupart du temps. Je précise que ce n’est pas une situation passagère, ça fait un moment que je suis dans cette situation, et je n’arrive pas à décoller du tout, du fait de la très grosse irrégularité de mon entrainement.

Est-ce que vous avez déjà rencontré un situation similaire ? Est-ce que vous auriez des infos, idées, méthodes, conseils, pour dépasser ça ?

17 février 2010 à 11:08:41
Réponse #1

DA


Salut Jocelyn,
Je connais un peu le même problème que toi. Même genre de job (informaticien), et je suis d'ailleurs d'accord avec toi que ce genre de job est néfaste à long terme, que ce soit physiquement, ou mentalement (c'est pour ça que je me suis mis à la forge: besoin de fabriquer du concret, de faire de mes mains).

Comme toi aussi, j'ai commencé la méthode Lafay, et je te donnerai un conseil un peu c*n, mais essentiel pour moi: quand tu rentres chez toi le soir, tu ne t'assois pas, tu ne manges pas, tu attaques direct. Moi, si j'ai le malheur de poser une fesse sur ce ***** de canapé, je ne peux plus en bouger.
J'ai pas encore attaqué le cardio (Laffay 3X/semaine), mais je compte m'y mettre le matin, avant le p'tit dej. Pour moi, ce sera 1/2 h de vélo d'appart, donc c'est plus facile à caser le matin: il suffit de se réveiller plus tôt...

Mes 2 sous...

« Modifié: 17 février 2010 à 11:23:33 par DA »

17 février 2010 à 11:21:35
Réponse #2

ACORN


Ce fil m' intéresse car je suis exactement dans le même cas.
Je n'ai pas beaucoup de temps maintenant, je développerai plus tard...

17 février 2010 à 11:53:39
Réponse #3

lambda


+1 avec vous tous,  :)

Avec aussi, entre autre, une activité de forge, comme DA, afin de me dépenser et trouver un équilibre dans mes activités...

Maintenant, juste un apport, mais sans doute pas une solution en soi, juste mon vecu:

C'est qu en sortant du boulot, tout s efface, j oublie ma journee et me concentre sur le paquet de trucs a faire chez moi, et multiplie les projets en privilegiant les activites manuelles:
- affutage, montage de manche, pour les lames forgées le week end,
- tests de materiel ou bricolage de materiel en rapport avec nos activites (ex, un canot, qui fait bosser dehors à la fraiche en ce moment et en nocturne sur semaine...)
- un peu d electronique au fer à souder.
...

sur une année en fait, j'ai des periodes de un a 2 mois ou je suis en "bocal", suivi de periodes de même longueur, ou l'activité physique et outdoor devient prépondérente, pour retomber dans le bocal et en ressortir, etc...

Typiquement, janvier fevrier pour moi, ont été vraiment en bocal, mis a part l activite de forgé. Mars et avril venant vont être vraiment outdoor,
Mais encore, beaucoup de forum en fond de tache, beaucoup trop je pense...  :-[

Ce que je pense, pour des personnes bossant dans des bureaux comme nous, c'est que généralement, on a besoin de cet équilibre minimum, et alternance d'activité, que ce soit sur une periode quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle...
Pour d'autres bossant en exterieur et physiquement, la question ne se pose pas, et c'est bien.

Pour en revenir à ton problème d'énergie, je pense vraiment que il faut faire la difference entre ce que j appelle:
- la "fatigue nerveuse ou intellectuelle",
- la "fatigue musculaire ou physique".

j ai aussi au bout d un certain temps de stagnance dans ma facon de vivre, ce coup de batterie à plat, meme si physiquement j ai rien branle de la journee... c'est le signe pour moi, que paradoxalement, il faut que je bouge et me depense ou agisse avec mes mains, et de preference en exterieur surtout quand ca flotte et qu il fait froid... un peu comme un choc salutaire pour casser un "croute psychologique" et reamorcer ma mecanique physique, mes capteurs sensoriels... et la je parle meme pas de sport, mais de trucs manuels et physique qui font plaisir, qui se font sans se forcer ou se discipliner moralement...

La en ce mois de fevrier, j ai atteinds ma limite, je tourne en ronds, il est temps que je parte la haut... je parlerais pas de "renaissance" ou de trucs metaphysique que je comprends pas de toute façon, mais plutôt de "rebootage de mes systèmes" ou "réajustement de ma mécanique"...

Je pense que quelque part, au niveau énergétique, ou influx nerveux, c'est bien de travailler un peu en "flux tendu" et donc de se dépenser pour justifier un repos réparateur et finalement être le plus souvent possible dynamique tant au niveau physique que mental, dans le domaine du raisonnable. Une routine physique (surtout de bas niveau dans notre cas) et intellectuelle trop prolongées sont je pense, néfastes à notre équilibre physique et moral.

Peut-être un petit truc plus pragmatique et terre à terre pour les gens qui bossent en bureau comme nous, sont les interruptions fréquentes du boulot, quand on le peut:
J ai la chance de bosser seul au bureau et de ne pas dependre d une equipe de travail, du coup, toutes le demi heures, voir moins, je n hesite pas a quitter ma chaise pour aller marcher un peu, causer avec d'autres collègues, refaire ma bouteille d'eau, m occuper de mes plantes..., à midi, je vais bricoler une heure dans un atelier à côté de nos locaux... des conneries, je le conçois bien, mais qui m'évite la stagnation physique (et aussi morale il faut le dire...).

Je m'excuse pour ce déballement type "it s my life",  :-[ mais je reste sensible à ce type de problème et à part témoigner et tenter de partager son vécu et éventuellement des "trucs", c'est pas facile de trouver une solution pile poil, ca depend vraiment du profil de chacun...

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

17 février 2010 à 11:58:29
Réponse #4

Leif


l'energie cela va etre un cumul de plusieurs variables.

un bon cardio, juste pour que tout circule bien dans le corps, parce que si tu roules avec un super carburant et que tu n'es pas la pompe qui faut et bien c'est dommage.

puis et surtout un esprit cool mais alors cool , la vie est belle il faut en profiter, on ne vit pas pour faire du sport, on fait du sport pour mieux vivre.

et l'alimentation saine c'est mieux mais on fait avec les moyens que nous avons.

il faut manger de tout, fruit et légumes a volonté.

pour l'énergie ,3 heures de sport tout les soirs après une journée a grimper , je mange vers 5 heures un bol de pates, une tranche de jambon,dinde ou poulet,une compote et un yaourt nature.
j'alterne tout les jours avec du ble , du riz etc..

meme avec ce regime la 5 repas par jours tu ne prends pas de gras et surtout tu as du jus.

un truc interessant c'est la viande rouge tu as vraiment un gros coup de barre lors de la digestion.

aussi a savoir c'est quand on fait rien que l'on est fatigué et las pas l'inverse.

a+

17 février 2010 à 12:10:30
Réponse #5

Gros Calou


Yo  :)

Connaissant Jeff et sa super pêche légendaire, je consulterais.  ;D

Merci Docteur.

 ;)

17 février 2010 à 12:56:44
Réponse #6

Maximil


Posons-nous la question de savoir si:
1/ Nous avons assez d'énergie mais on s'en demande trop
-> Oui : se concentrer sur les choses réellement importantes de la vie, fixer des priorités, s'organiser mieux, déléguer, se poser la question de savoir pourquoi on s'en demande tant.
-> Non : Voir 2/

2/ Nous avons assez d'énergie mais elle est mal employée
-> Oui : se concentrer sur les choses réellement importantes de la vie, fixer des priorités, s'organiser mieux, déléguer, se poser la question de savoir comment mieux l'employer, travail d'introspection et d'organisation
-> Non : Voir 3/

3/ Nous n'avons pas assez d'énergie.
-> Non : où est le problème ? recommencer au début.
->Oui : Voir 4/

4/Est-ce d'ordre physique ?
-> Non : voir 5/
-> Oui :
Est-ce par manque de sport ? Faire plus de sport, mieux s'étirer, adapter des créneaux horaires qui correspondent mieux, se forcer à récuperer
Est-ce par manque de nourriture ? Manger mieux en qualité et en quantité (plus ou moins), adapter sa nutrition à ses besoins.
Est-ce par manque de sommeil ? Dormir plus et/ou dormir mieux (literie, repas, horaires, stress (voir alors 5/)...)
Est-ce à cause d'un problème physique ?  Cf nourriture, sport et sommeil avant. Se pencher sur la (très sérieuse) question de la déprime hivernale, sinon enfin voir son médecin
Est-ce par manque de temps ? Cf organisation 1/ & 2/ Gagner du temps partout où c'est possible...
Est-ce par manque de temps libre ?  trop d'occupations ne permettent pas au corps de se reposer, il se fatigue (ca paraît évident comme ça mais...) c'est pour cela par exemple qu'un enfant (et un adulte aussi je pense) DOIT parfois s'ennuyer, c'est bon pour sa construction et son équilibre mental. Cela cache-t-il autre chose ? (exemple: trop d'occupation pour ne pas penser aux bonnes questions

5/ Est-ce d'ordre moral ?
-> Non : voir 4/
-> Oui : se pencher sur sa vie, ses conditions de vie et faire ce qu'il faut pour que cela change (qu'est-ce ce que je garde, de quoi je me sépare, quelles concessions suis-je prêt à faire, quels sont les 3 soucis qui m'emmerdent le plus et donc il faudrait que je me débarasse, etc.). Outre l'introspection personnelle et remettre en question un certain nombre de choses, ne pas hésiter à se faire aider par des amis, un psy ou un médecin cas échéant.
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

17 février 2010 à 13:32:45
Réponse #7

jeanluc


on constatera souvent ce coup de pompe aussi bien physique que moral au sortir de l'hiver et autour des equinoxes aussi bien de printemps que d'automne,une petite cure de Gingseng sera tout benef,sans excitation, et permettant un retour d'un sommeil plus regulier et plus REPARATEUR, mais attention à la provenance du Gingseng.Je prends le mien chez un herboriste (rare maintenant!) et efet perceptible en une huitaine de jours ::)

17 février 2010 à 15:14:36
Réponse #8

Chris-C


D'accord avec Leif, mais là tu donnes un conseil pour une personne déjà en pleine forme et qui a adapté son alimentation...

Les 5 points de Maxi sont une aide précieuse pour faire son petit bilan perso de vie de tout les jours avant de rajouter une nouvelle
activité et de trouver une organisation.

L'être humain au passage de l'hiver comme la nature et les animaux, recent une baisse d'activité, la lumière y joue pour beaucoup.
Faut il prendre des tisanne ou se forcer, je sais pas, depuis 2 ans je laisse le rythme baisser, j'en profite pour avoir d'autre activité,
j'arrete la recherche de progression et me focalise plutôt sur les étirements, la relaxation et la glande.....
Pour certain le gingseng sera bon pour d'autre le jus de radis noir  :bheurk: et surement d'autre produits pour stimuler nos organes
et nos défenses imunitaires.

Pour Jocelyn je vois 2 obstacles,
1 la période n'est peut être pas idéal pour attaqué une activité soustenue
2 Le type de boulot (je suis infographiste  ;) ) avec le temps nous fait fonctionner au ralenti et nous dirige vers une vie canapé/pantoule/émissions débiles. L'écran toute la journée ça abruti.... on survie 3 ans avec un boulot de m*rde  ;)

Donc il faut commencer doucement, étirements le matin 15min, ça réveil, étirements le soir dés que tu rentres du boulots pendant une semaine et tu vois si la motivation augmente, si oui tu augmentes ton activité. 15 min le matin 15 min le soir et tu enchaines sur des pompes ect.....

Aprés un mois comme ça tu pourras commencer la méthode de muscu et cardio que tu veux.

Rien de pire que de constaté un manque d'énergie/ de forme, trouver la force d'attaquer une activité, mais de trop demander d'un coup, de
vouloir trop vite avoir la patate. Ilo ne faut pas être pressé car l'entretient physique une fois que tu as compris et que tu sais pourquoi tu le fais
ben c'est pour la vie......

Perso le matin avant une scéance d'entretient musculaire, j'suis pas réveiller, je pourrais me dire c'est bon on verra demain, mais en commençant par 20min de souplesse, mon corps se réveil doucement et hop je suis partie pour le cardio et la muscu.....

Impossible pour toi de faire un footing à la pause déjeuner? le matin tu commence tôt?

Pour certaine personne suivre un programme d'entrainement seul est trés difficile, peut être aller chercher la motivation dans un club....

a+  :)

17 février 2010 à 17:08:12
Réponse #9

Jocelyn


Merci à tous pour vos conseils avisés et vos retours d'expérience.
Je ne peux pas répondre en détail à tout, mais vos suggestions me donnent déjà des idées pour voir ce que je peux améliorer.  :up:

Notamment, je vais essayer d'être plus relax dans la journée (moins speed), faire preuve de plus de détachement, pour ne pas gaspiller nerveusement mon énergie inutilement (je vais essayer de composer avec mon tempérament). En rentrant du boulot je ferai attention à me mettre tout de suite à mon entraînement, pour éviter de risquer de me ramollir en me posant (j'avais déjà plus ou moins remarqué ce phénomène, je vais y faire plus attention, même si ça ne résout pas le problème à chaque fois). Je vais essayer d'intégrer plus de produits frais (fruits et légumes) dans mon alimentation, c'est vrai qu'à ce niveau j'ai des hauts et des bas, et j'avais parlé d'alimentation correcte, mais il est toujours possible de faire mieux (ça ne peut pas faire de mal, et peut-être un gain d'énergie supplémentaire). Enfin c'est vrai que le ginseng (a*kogélules) m'avait déjà réussi par le passé, je vais aussi regarder de ce côté là. Je vais aussi donner plus de place aux étirements et à la relaxation, plutôt que me focaliser seulement sur l'exercice physique pur (ça va de pair avec le début de paragraphe, pour éviter de dépenser nerveusement de l'énergie inutilement). En prenant en compte la période de l'année, je vais moins me focaliser sur la performance et plus sur la régularité des entraînements.

@maximil: ton algorithme est très intéressant! Comme indiqué ci-dessus, Pour moi c'est donc plutôt 1/ être plus cool dans la journée et au cours de l'entrainement, et 5/ nourriture et organisation à améliorer.

@plumok: (une partie de réponse à ton message est déjà ci-dessus) Je commence tôt, mais ça ne me dérange pas de me réveiller encore plus tôt (~5h30-6h00) pour pouvoir m'entraîner, ensuite c'est juste une question d'habitude, donc peut-être à essayer. Ma pose déjeuné est très courte, et là où je dispose du plus de temps c'est en fin de journée (parfois dispo dès 17h30). Pour ce qui est de la motivation, je suis déjà très motivé (c'est ce qui me pousse à écrire ce fil de discussion), mais le problème c'est quand je me retrouve prêt à faire mon entraînement et les batteries sont vides. Mais je pense qu'avec tous ces conseils je devrai déjà pouvoir essayer de changer les choses et voir ce que ça donne.

Franchement, je ne m'attendais à avoir autant de suggestions, merci beaucoup à tous encore une fois.  :doubleup:

17 février 2010 à 17:43:31
Réponse #10

Jocelyn


Il y aussi quelque chose que je ne comprends pas trop.
Je pourrais tout simplement me dire: "te pose pas tant de questions, sors-toi les doigts, et pompe".

Alors j'ai du mal à déterminer si c'est effectivement ce que je devrais me dire sans me poser de question, ou s'il y a réellement quelque chose qui bloque (comme tout ce qui a été évoqué ci-dessus).

Je m'explique: par exemple, ce week-end j'en ai vraiment ch*é à cause du froid lors du stage. Mais je me rend compte que je n'en garde aucune conséquence physique, et j'en déduis donc que tout ça était d'ordre psychologique.

Du coup je me fais la même réflexion pour la prépa physique.
Souvent je bloque à cause du manque d'énergie, mais je me demande si c'est pas simplement psychologique, et si ça ne passerait pas en "force".
Bien sûr, j'ai pas envie de faire trop de c*nneries non plus, mais dans ce cas, de mon seul point de vue, c'est un peu insoluble...

17 février 2010 à 17:49:48
Réponse #11

lambda


resalut Jocelyn,  :)

des fois, faut s'écouter aussi, si ca se trouve, y a un truc dans ta vie, qui n'a peut-être rien a voir avec de l entrainement/activités sportives, qui te chiffonnent ou qui altère ta qualité de vie: souci au boulot, famille que sais je...
Peut être un grain de sable qui bloque un peu "ta machinerie", bien que fondamentalement, ladite machin marche bien, normalement (dixit ton ressentit post-stage)...un truc préoccupant, une remise en cause qui te travaille et qui accapare pas mal de ta volonté à faire d'autre trucs?

Mais après, c'est peut-être pas l'endroit idéal pour développer ça et s'étendre...  :-[
en cela, l'algorithme de Maximil peut bien t'aider je pense, ou en tout cas t'ouvrir des pistes de reflexions...

a+ et bon courage à toi.
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

17 février 2010 à 17:50:19
Réponse #12

Gros Calou


mouais  ;#

je suis pas sur d'etre une référence pour la sante.


Yo ma poupoule, je parlais mental et énergie, là tu as des leçons à donner  :love:

17 février 2010 à 17:55:45
Réponse #13

Gros Calou


Peut être un grain de sable qui bloque un peu "ta machinerie", bien que fondamentalement, ladite machin marche bien, normalement (dixit ton ressentit post-stage)...un truc préoccupant, une remise en cause qui te travaille et qui accapare pas mal de ta volonté à faire d'autre trucs?

Je connais qq1 qui a se genre de problèmes et en fait, ce sont les problèmes du quotidien qui lui bouffait la vie. Sa technique, simple, il notait tout ce qui lui prenait la tête sur un bloc note. Donc se déchargeait le disk dur et reprennait ses écrits après. Une technique comme une autre, chez moi ça marche pas  :(

Dommage.

 ;)

17 février 2010 à 17:58:20
Réponse #14

ACORN


Comme promis, je reviens vers vous.
En fait que dire de plus, je me reconnais dans presque chacun d'entre vous:
Citer
en semaine j’ai beaucoup de mal à trouver l’énergie pour avancer ma préparation physique (cardio et Lafay principalement). Je ne peux pratiquer qu’après le boulot, en fin de journée, et là c’est comme si les batteries étaient à plat
Citer
j'ai des periodes de un a 2 mois ou je suis en "bocal"
Citer
Le type de boulot (je suis infographiste  {$default_wink_smiley} ) avec le temps nous fait fonctionner au ralenti et nous dirige vers une vie canapé/pantoule/émissions débiles. L'écran toute la journée ça abruti.... on survie 3 ans avec un boulot de m*rde  {$default_wink_smiley}

En ce qui me concerne, je me lève à 05h30 pour être au boulot à 06h45. Retour du boulot vers 17h30 à la maison. Couché vers 22h00.
Je crois aussi que je suis en manque de soleil. Hier, il faisait ciel bleu et soleil. Ca faisait longtemps que je n'avais plus eu une patate pareille.
Je voudrai juste ajouter que l'analyse de Maxi est très pertinente et devrait me permettre de trouver un point de départ pour solutionner mon envie d' hiberner.
Bon, je vais étudier la question pour développer une stratégie de "remue toi le cul" et je vous dirai si ça fonctionne. En attendant, je suivrai ce fil avec attention.

Merci à tous pour vos réponses. Je me sent moins seul ;)




17 février 2010 à 18:23:27
Réponse #15

baud


peronnellement je pense qu'il faut juste se bouger un peu, s'obliger à ...

j'ai vécu un peu le même problème. Suite à un accident, je suis  longtemps resté sans pratiquer de sport alors que je fais entre 15 et 20 heures par semaine.


toujour une excuse pour reprendre correctement, fatigue, mal par ci mal par là....

jusqu'au jour où je m'y suis mis correctement avec un objectif à la clef.

Sans objectif ou but à atteindre, on a vite fait de s'écouter...

depuis 4 mois, lever à 5 H 30, footing puis boulot et le soir Lafay. Ensuite plus de problèmes de sommeil...

Quand on veut on peut...

je ne sais pas si ce sera aussi simple pour toi , mais je te le souhaites

bon courage

Baud

17 février 2010 à 18:34:10
Réponse #16

Gros Calou


Y
Comme promis, je reviens vers vous.
En fait que dire de plus, je me reconnais dans presque chacun d'entre vous:
En ce qui me concerne, je me lève à 05h30 pour être au boulot à 06h45. Retour du boulot vers 17h30 à la maison. Couché vers 22h00.
Je crois aussi que je suis en manque de soleil. Hier, il faisait ciel bleu et soleil. Ca faisait longtemps que je n'avais plus eu une patate pareille.
Je voudrai juste ajouter que l'analyse de Maxi est très pertinente et devrait me permettre de trouver un point de départ pour solutionner mon envie d' hiberner.
Bon, je vais étudier la question pour développer une stratégie de "remue toi le cul" et je vous dirai si ça fonctionne. En attendant, je suivrai ce fil avec attention.
Merci à tous pour vos réponses. Je me sent moins seul ;)

Yo mon Frankie  :love:

Je suis dans le même schéma depuis plus d'une dizaine d'années, levé 4h45, départ 5h45, arrivée au taf 6h15, 6 h30 Retour vers 17 h 30 à la maison. Et depuis peu, + quelques emmerdes qui ont fait débordé le vase, je suis en arrêt pour dépression nerveuse. Bon j'ai du passif enfant handicapé etc... Mais Take care my friend  :love:

 :love: :love: :love:

17 février 2010 à 20:52:18
Réponse #17

lilou6201


Alors moi j'ai des idées du remue toi le cul parce que j'ai déprimer suite à mon arrêt et l'enchainement de beaucoup de choses.... Bref, je rester au lit, sans manger, sans bouger bref une loque. Le mieux sortir s'oxygéner dans la verte c'est ce qui nous tiens ce qui nous motivent tous sur ce forum. Pourquoi pas pour certains redécouvrir le calme et la séréniter en se posant dans les bois, en fermant les yeux et en vidant la tête en regardant, la nature tout simplement ou en prenant des photos. Se motiver à y aller seul ou accompagner; pour moi c'est un ami qui ma aider et secouer car franchement les balades c'était limites tomber par terre au vue du peu de nourriture ingurgiter. Faut se secouer et reprendre du poil de la bête et les bois, la nature ce qui fait qu'on est réunis içi aide beaucoup alors à vous de trouver cette motivation ce qui fait que le matin vous avez envie de vous levez et remuer même si il pleut après tout c'est marrant de marcher dans les flaques d'eaux non ??!!! Courage à ceux qui ont pas la pêches on à tous des hauts et des bas mais, ont est tous là à se serrez les coudes pour affronter tout ça. Punaise jme ferait bien une grillade partie dans les bois moa HUUUMMMMM  :love:  ;#

17 février 2010 à 21:14:43
Réponse #18

Jocelyn


Je voudrai recadrer le sujet sur le fait qu'il ne s'agit pas ici de manque de motivation ou de déprime (même si ces sujets sont importants aussi), mais de manque d'énergie *physique*. C'est à dire se trouver tout ramolo au moment de pratiquer un entraînement.
A ce propos, cela semble logique effectivement que le matin on ait encore tout son capital d'énergie pour la journée, après une bonne nuit de sommeil. Donc pratiquer le matin peut être une solution si le soir en rentrant du boulot ça ne passe pas. (Bon, perso je ne suis pas encore fixé pour pratiquer le matin, le soir c'est quand même plus pratique en ce qui me concerne en termes d'organisation.)

17 février 2010 à 21:31:49
Réponse #19

éclipse


[…] Je ne peux pratiquer qu’après le boulot, en fin de journée, […]

Ne peux-tu te lever 45mn/1h plus tôt ?
Perso, je ne peux faire mon sport QUE le matin. Non par choix, mais parce que le soir je "n'ai plus rien".
Un peu comme toi (toutes choses égales par ailleurs).

J'ai constaté un avantage important, en ce qui me concerne, c'est que cet effort, ce "speed", de bon matin, insufle un super rythme au reste de la journée ! : Sans être "speed" (quoique  :D ), j'ai la pêche toute la journée.
Et le soir, je "rentre" fatigué d'une "saine" fatigue.
Etirements.

C'est jouable ?
 :)
'clips
… and all that is now, and all that is gone, and all that's to come… and everything under the sun is in tune. But the sun is eclipsed by the moon.

17 février 2010 à 22:41:00
Réponse #20

Jocelyn


Il faut que je réussisse à faire ça sans faire trop de bruit (je suis en appart), mais je pense que c'est jouable. Je vais essayer. :up:

18 février 2010 à 06:03:34
Réponse #21

ACORN


Et depuis peu, + quelques emmerdes qui ont fait débordé le vase, je suis en arrêt pour dépression nerveuse.
N'oublie pas que t'es pas tout seul ici   ;) :calin:
C'est aussi ce qui me fait flipper un peu. A force de donner que pour le boulot, on en oublie de penser à sa santé physique et mentale.

Citer
A ce propos, cela semble logique effectivement que le matin on ait encore tout son capital d'énergie pour la journée, après une bonne nuit de sommeil. Donc pratiquer le matin peut être une solution si le soir en rentrant du boulot ça ne passe pas.
Je pense que je vais essayer ça aussi. Faire de l'exercice directement dès mon arrivée au boulot. Et commencer la journée "plus réveillé" (après une bonne douche)

19 février 2010 à 19:24:59
Réponse #22

Butcherkiller


Moi je conseille a tout ceux qui sont en manque d'énergie une petite cure de trois semaine de Pur Jus d'argousier.
Voilà 3 semaines que j'en prend et franchement c'est réellement efficace. Oui, le gout est plus qu'affreux (subtil mélange de vomi et de diarrhée) mais 2 à 3 cuillère à soupes par jour et on pette le feu en plus de fortifié son organisme!

Butch'
Hana Wa Sakura Gi, Hito Wa Bushi.

19 février 2010 à 21:23:18
Réponse #23

bigcamo


J'avais aussi le même problème de manque d'énergie. J'étais très mou mais ça m'arrivais surtout le matin.

Donc J'ai résolu ce problème un mangeant du musli et yaourt nature le matin. Mon diététicien m'avais dit qu'il conseillais ça au sportifs qu'ils suivaient.

Depuis j'ai plus de problème le matin. Et dès que ça m'arrive l'après-m, dès que je sent la fatigue tombé, je mange TOUT DE SUITE (au moindre symptôme) une barre céréale (énergisante) avec des fruit dedans.

Après ça date mais si je me souviens bien des explications, les fruits (sec) et le(s) yaourt(s) donne(nt) de la "pêche" instantanément et les céréales agissent plus lentement et donc sur la duré. (quelqu'un confirme ?)

Ensuite si le soir tu mange des féculents, c'est également une erreur ! du faite qu'il agissent sur la longueur, tu les digèrent lentement et ça peut t'empêcher de reposer complètement ton corps. (quelqu'un confirme ?)

Ce que j'ai également remarqué récemment (j'avais arrêter durant 3-4 mois), c'est que le sport te donne de la pêche, le cardiotraining pour ma part, m'a fait du bien, peut-être due au fait de développer ton endurance joue avec ton endurance de la vie de tout les jours. (c'est que ma constatation)


J'espère t'avoir aidé  :-\

" L'écologie est l'ultime occasion de redonner du sens au progrès. "

26 février 2010 à 14:49:32
Réponse #24

F.Mosselin


Je fais pareil, je mange un peu avant de m'entrainer, une barre de muesli, un bout de pain et généralement ça aide. Dormir suffisamment est indispensable aussi.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité