Nos Partenaires

Auteur Sujet: Veste zip intégral 400g/m² WOOLPOWER ULLFROTTÉ [TEST DM]  (Lu 35527 fois)

10 février 2010 à 22:27:21
Lu 35527 fois

Pics (Vincent.D)


   
Veste grand froid Ullfrotté® 400

Fabriquant: Woolpower

Site internet: http://www.woolpower.se/en/asp/produkter_2_7234.asp

Composition: 70 % Laine Mérinos 28 % Polyamide  2 % Elastane

Poids: 660gr en taille L (pesé)

Fabriqué en Suède

Consignes d'entretien:
Lavage à 60°C
Peut être repassé au fer chaud 150 °C
Pas de blanchissement
Séchage à basse température 60°C maximum


Testeur:
Pics (Vincent)
37 ans-178 cm- 83 kg
Bonne santé habituelle, assez bien acclimaté au froid humide
Activités habituelles: Randonnée, chasse, stage de survie, etc… Bref plein de choses en extérieur  :)


Présentation:
Veste à manche longue du même type de construction que les sous-vêtements de la même marque
Pour rappel:
La construction en rond "sans couture au torse et sur les manches" augmente le confort général et la solidité de l'ensemble.
De plus, quand il y a une couture, elle est large, plate, et positionnée de sorte à ne pas gêner.
Ce type de construction permet:
- Plus de solidité
- Plus de confort
- Plus de facilité pour superposer les vêtements

Présentation en photos:

Vue de dos


Vue de profil


Vue accroupi (Remarquez l'avantage de la partie arrière bien longue :love:)


Sans utiliser le passe pouce (il suffit de faire un bord, c'est prévu pour)


Avec utilisation du passe pouce ET moufle Woolpower


Col bien haut (moi, j'aime bien ;) )


Couture d'épaule décentrée vers l'arrière et plate (Pour ne pas être comprimée par la bretelle du sac)




Indication de la marque:
Les sous-vêtements et veste Woolpower font partie intégrante d'un système d'ensemble multicouches.
Les sous-vêtements 200g/m2 se portent à même la peau.
Les vestes (400 et 600g/m2) constituent une barrière supplémentaire lors de très basses températures.
Une couche extérieure a pour fonction d'isoler du vent et de l'humidité


Une chemise coupe vent en pertex complete très bien l'ensemble Woolpower (Avec un poncho en 4em couches)

Dans cette configuration, la superposition des tirettes permet d'évacuer de la chaleur assez facilement.
De plus, "penser système" la chemise pertex peut pour des conditions particulières ne pas être obligatoirement en dernière couche...
Pour une activité statique (ex: observation animalière) et par temps sec et froid en deuxième couche elle renforce la résistance au vent de l'ensemble sans subir les inconvénients du synthétique. (bruit, brillance, etc...)

Un petit peu de neige pour casser la "tache" verte, et ça peut marcher pas mal :)



CONCLUSIONS

J'adore ce truc :love: :love:
660gr de bonheur!!
Que ce soit en activités outdoor ou en usage journalier, je l'ai sur le dos!!
C'est un des articles le plus agréable que j'ai eu en test.
Si je ne l'ai pas sur moi, c'est qu'il est en fond de sac!
Il m'accompagne depuis 2 mois, et il ne m'a jamais fait défaut!
Chaud, mais pas trop.
L'intérieur de la veste reste sec.
Ne pue pas. Toujours pas passée à la machine et pourtant 3 sorties avec bivouac et feu, 2 stages, et une utilisation journalière... Simplement posée à l'air libre un moment et, plus d'odeur!
En système complet (3 ou 4 couches) il faudrait déjà des températures bien basses pour arriver à ses limites.

Alors POURQUOI J'AI CHOISI LE 400 à LA PLACE DU 600?

Bein les autres loulous avaient déjà choisi le 600 et que tant qu'a faire autant tester un autre modèle.
MAIS je ne le regrette vraiment pas du tout!! QUE DU CONTRAIRE :love:
Suffisant dans 90% du temps et plus léger, il sera un compagnon de "toute l'année"
Et quand le "très très froid" se pointera?? Bein j'ajouterai un Woolpower 200 ;)

Ce à quoi je rajoute la remarque pertinente suivante :up:

Salut,

Pourquoi pas du 600 ?... mon raisonnement:

Parce que : 400+200>600!

- C'est plus polyvalent, on peut régler les couches.
- C'est plus chaud qu'une couche unique de 600 parce que pour pratiquement le même poids on a une fine couche d'air chaud entre les deux couches.
- Les deux vêtements se superposent très bien et on n'est pas engoncé comme c'est parfois le cas quand on a plusieurs couches de vêtement, ce qui supprime l'avantage du 600.
- parce qu'il existe un gilet 400 qui augmente encore la polyvalence du système : 200+400+400>1000! sur le torse.

 :)



« Modifié: 16 septembre 2011 à 15:28:53 par Mathieu »

Do More With Less & K.I.S.S.

11 février 2010 à 14:25:11
Réponse #1

PUBLICITÉ


« Modifié: 16 septembre 2011 à 15:29:14 par Mathieu »

11 février 2010 à 19:06:12
Réponse #2

Hatari


Et les Galibiers super rando. pas eu froid par ce temps de canard ? ;)
La vraie trahison est de suivre le monde tel qu'il est et d'employer l'esprit à le justifier.

11 février 2010 à 19:15:39
Réponse #3

Pics (Vincent.D)



Do More With Less & K.I.S.S.

11 février 2010 à 19:23:24
Réponse #4

Yves


Bonsoir à tous,

j'ai depuis 8 ans un tee-shirt ULFROTTE 200gr et une veste 400 gr (6 ans), je les porte toujours.

Après quelques années de port intensif, je n'ai jamais regretté mes achats.

Même en été, j'ai toujours la 200 gr dans mon sac.

Ces vêtements tiennent très bien dans le temps : "le prix s'oublie, la qualité reste".

Bon vent...sous une ULFROTTE.

Yves

11 février 2010 à 23:48:47
Réponse #5

Rod


Citer
Pourquoi pas du 600 ?... mon raisonnement:

Parce que : 400+200>600!

- C'est plus polyvalent, on peut régler les couches.
- C'est plus chaud qu'une couche unique de 600 parce que pour pratiquement le même poids on a une fine couche d'air chaud entre les deux couches.
- Les deux vêtements se superposent très bien et on n'est pas engoncé comme c'est parfois le cas quand on a plusieurs couches de vêtement, ce qui supprime l'avantage du 600.
- parce qu'il existe un gilet 400 qui augmente encore la polyvalence du système : 200+400+400>1000! sur le torse.
+ 1000 ;) :up:
Perso je pense que le 600 sera trop chaud dans bien des configurations.
Surtout que j'aime être plus "light" au niveau des bras donc à choisir veste 400 + gilet 400 (si vraiment ça caille) 
Enfin j'aime quand même mettre une protection "mécanique" sur la laine pour tout de même essayer de limiter les accrocs (je n'en ai pas eu jusqu'à présent) donc 600 il faut vraiment que j'envisage la délocalisation en Sibérie! ;D

12 février 2010 à 00:38:10
Réponse #6

Bartlett


Citer
.   Bonsoir à tous,

j'ai depuis 8 ans un tee-shirt ULFROTTE 200gr et une veste 400 gr (6 ans), je les porte toujours.

Après quelques années de port intensif, je n'ai jamais regretté mes achats.

Même en été, j'ai toujours la 200 gr dans mon sac.

Ces vêtements tiennent très bien dans le temps : "le prix s'oublie, la qualité reste".

Bon vent...sous une ULFROTTE.

Yves
       
Je suis assez ettoné par ton témoignage Yves , j'ai un Ulffrotte 200 , c'est très bien mais je trouve ça très fragile, ça ne demande qu'un prétexte pour s'effilocher et j'ai des doutes sur la tenue a l'usure, je ne l'utilise personellement que pour les grandes occasions histoire de le faire durer.
Je pense que c'est un point important parcque c'est un vêtement quand même très cher et j'ecarquille un peu les yeux quand je vois l'ullfrotte utilisé en couche extérieure.Peux être que les grammmages plus épais sont aussi plus solides, je ne sais pas.
Hard habits are hard to kill. If you don't kill them, they kill you.

12 février 2010 à 09:07:05
Réponse #7

Yves


Bonjour Bartlett,
Bonjour à tous,

même avec quelques accrocs, le tee-shirt ou la veste gardent leur capacité thermique.
Maintenant, conscient de la fragilité de la laine (ma maman me reprenait souvent lorsque je faisais des accrocs dans mes pulls...) je l'utilise très rarement en couche extérieure.

Pour moi, cela reste un sous-vêtement.

Bon vent.

yves

12 février 2010 à 09:56:57
Réponse #8

Kilbith


Bonjour,

N'oubliez pas qu'il s'agit de "sous vêtements", pas de couche externe. Ce n'est pas prévu que cela résiste à l'abrasion ou aux accrocs...sinon ce serait plus lourd et/ou moins respirant.

C'est pour ça que c'est bien pour les militaires ou les chasseurs qui portent constamment une couche de protection mécanique (souvent coupe vent et résistante à l'humidité) à l'extérieur du fait de l'activité.

D'ailleurs ce ne sont pas non plus des "couches intermédiaires" même si on peut les utiliser dans cet objectif. Perso une couche intermédiaire c'est polaire ou doudoune selon le type d'activité envisagée : moins lourd, plus solide, humidité plus facilement gérable, sèche la laine par déplacement du point de condensation...


"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

12 février 2010 à 11:38:19
Réponse #9

lambda


Salut Did,  :)

Ca fait 2 ou 3 fois que j entends parler de ce déplacement du point de condensation par l'ajout d une couche synthétique sur de la laine ou du duvet (si je ne me trompe pas...).

Est ce que tu pourrais m (nous) expliquer comment ca marche, et à quoi c'est du? j'avoue que je comprends pas pourquoi (mais je reconnais le fait, hein, c'esi juste pour ma comprenette...  :-[ ).

Merci à toi!

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

12 février 2010 à 11:48:24
Réponse #10

Kilbith


L'idée est assez simple :

Au départ, la transpiration c'est de l'eau qui se transforme en vapeur (refroidissement max). Mais, au contact de l'air froid et/ou d'un air saturé d'humidité, elle se condense.

Quand on porte un isolant, la vapeur d'eau se condense à l'endroit ou l'air est suffisamment froid pour faire condenser la vapeur. Généralement cela se passe dans l'isolant, pas loin de sa surface (isolant épais). L'idée c'est d'essayer de faire en sorte que cette condensation ait lieu dans un isolant où elle peut être facilement évacuée (par secouage, essorage, brossage...). Dans tout les cas si tu as plusieurs fines couches plutôt qu'une grosse en face d'une source de chaleur (soleil, feu...) tu augmentes énormément la surface d'échange par rapport à l'épaisseur. Même chose pour le vent qui diminue la tension de vapeur...encore plus efficacement d'ailleurs s'il passe à travers le tissu (ce qui explique pourquoi les tissu avec membranes séchent lentement, le vent ne traverse pas...et le membranes/enduction ont une partie hydrophile ne plus)

Donc en portant une couche d'isolant synthétique sur une couche de laine, l'humidité condense dans la couche synthétique. L'humidité reste suffisamment "chaude" dans la couche de laine pour aller vers la couche synthétique sous forme de vapeur. C'est facilité par le fait que la couche synthétique est hydrophobe....or l'eau va du "moins sec" vers le "plus sec".

C'est ma compréhension simplette du truc...

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

12 février 2010 à 12:12:23
Réponse #11

lambda


Ok Didier,

j ai relu 2 ou trois fois en me faisant des schémas, et maintenant je comprends le principe  :doubleup:.
c'est vraiment intéressant.

Merci!
a+,
Lambda

"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

12 février 2010 à 12:29:59
Réponse #12

DavidManise


Yes.  C'est Did qui m'a fait piger ce principe, que j'applique maintenant depuis 3 ans, et franchement ça change la vie.

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

12 février 2010 à 12:41:07
Réponse #13

Pics (Vincent.D)


Et comment que ça change la vie!!
C'est pile poile ce que j'avais pour le stage de Janvier (avec ses conditions climatiques pourries)
Tip-top! :up:



@++



Do More With Less & K.I.S.S.

12 février 2010 à 14:30:07
Réponse #14

lambda


Suite à l'explication de Did, me suis amusé à tenter de la retranscrire en crobar...

en haut, c est avec la couche synthe sur son isolant laine
en bas, c'est juste avec son isolant laine...

Dans les 2 cas T1 (a la surface de sa peau pour faire simple) et T3 (temperature exterieure), sont identiques...
PC1 et PC2 sont les "abscisses" des points ou limite des zones de condensations avec PC2, en presence de la couche synthe, repousse vers l exterieur par rapport a la situation sans la couche synthe...

TC c est la temperature a partir de laquelle le phenomene de condensation apparait.

Ca reste que qualitatif, approximatif et modifiable hein, mais si ca peut illustrer ce principe...

a+,
Lambda

ps: EDIT, j ai corrigé une coquille, je m'étais planté dans le signe ">" pour les températures... j'ai corrigé, mais bon comme personne n'a fait la remarque, j'imagine que vous vous en foutez un peu...  ;)
« Modifié: 15 février 2010 à 11:21:42 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

12 février 2010 à 14:39:54
Réponse #15

Pics (Vincent.D)



Do More With Less & K.I.S.S.

12 février 2010 à 15:22:04
Réponse #16

Hatari


Juste une question, le col roulé vous le préférez en 1ère couche ou en 2ème couche en admettant que l'on porte une 3ème couche pour l'extérieur ?
La vraie trahison est de suivre le monde tel qu'il est et d'employer l'esprit à le justifier.

12 février 2010 à 16:03:40
Réponse #17

Pics (Vincent.D)


Je préfère le col rond en première couche, avec un tout de cou c'est plus facile à moduler. (mais c'est complètement perso)
Un col haut en première couche me donne la sensation de moins savoir me refroidir.
Et plusieurs cols haut... Je n'aime pas du tout, j'ai l'impression d'être étranglé. Je préfère ajouter une écharpe ou un keffier en plus du tour de cou si besoin.
@++


Do More With Less & K.I.S.S.

14 février 2010 à 19:55:56
Réponse #18

le-musicien


Citer
Un col haut en première couche me donne la sensation de moins savoir me refroidir.

Tout à fait d'accord, je trouve qu'il est bien plus facile de réguler sa température avec un tour de cou que l'on met/enlève si besoin.



15 février 2010 à 11:23:27
Réponse #19

Kilbith


Juste une question, le col roulé vous le préférez en 1ère couche ou en 2ème couche en admettant que l'on porte une 3ème couche pour l'extérieur ?

Personnellement pour les activités "bushcraft" (troisième couche laine, polycoton ou coton ventile) je préfère avoir un tshirt ullfrotte 200 à col rond et un buff en complément. Particulièrement quand je sais que je vais avoir de nombreuses superposition de vêtement (grand froid). Ceci afin pour éviter une accumulation d'épaisseur au cou et/ou maximiser le refroidissement. Le deuxième couche est généralement un ullfrotte 400 avec un col haut ou bien une polaire avec un col haut.

Pour la randonnée en montagne je préfère une combinaison différente. Dans ce cas je préfère une première couche (synthétique ou ullfrotte) à col haut. Pour deux raisons :
- Par temps chaud et/ou ensoleillé quand on progresse avec juste un tshirt le col montant protège le cou et la nuque du redoutable "coup de soleil".
- S'il pleut ou neige mais que l'on doit faire un gros effort avec grosse transpiration, on porte une coque imper/respi (genre Goretex , event..) dessus le tshirt technique à manche longue.

La présence d'un col montant évite de salir avec les fluides corporels et la crasse l'intérieur du col de la Goretex....ce qui prolonge énormément sa durée de vie à cet endroit car les graisses nuisent à la durabilité des membranes techniques.
« Modifié: 15 février 2010 à 19:08:26 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

15 février 2010 à 22:56:35
Réponse #20

Rod


et un buff en complément.
Surtout avec leurs nouveaux modèles en mérinos... Je viens d'en recevoir 2, j'adore! :up:

26 février 2010 à 12:17:48
Réponse #21

Hatari


Et la gamme des vêtements Woolpower résistant à la flamme, ont-ils les mêmes qualités que leur standard ?
La vraie trahison est de suivre le monde tel qu'il est et d'employer l'esprit à le justifier.

26 février 2010 à 12:24:44
Réponse #22

camoléon


Citer
Surtout avec leurs nouveaux modèles en mérinos... Je viens d'en recevoir 2, j'adore!

Je confirme! Le Buff en mérinos, c'est top!
Je ne m'entendrais pas sur le sujet pour pas être HS, mais point de vue respirabilité/chaleur/odeur etc.. :up:
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

26 février 2010 à 12:28:21
Réponse #23

** Mathieu **


Et la gamme des vêtements Woolpower résistant à la flamme, ont-ils les mêmes qualités que leur standard ?

On en aura en testing la saison prochaine  ;)

26 février 2010 à 12:44:20
Réponse #24

Hatari


Merci Mathieu ;)
Sur le site Krapahute, je ne trouve pas la veste grand froid 400g/m² telle que testée à col ras, est-ce normal ?
La vraie trahison est de suivre le monde tel qu'il est et d'employer l'esprit à le justifier.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité