Nos Partenaires

Auteur Sujet: La Fustibale  (Lu 10408 fois)

08 février 2010 à 14:03:17
Lu 10408 fois

sharky



La Fustibale est une fronde montée sur un bâton.
Elle servait à la fois d’arme de chasse mais aussi d’arme de siège avant l’invention des trébuchets et autres catapultes.
On en trouve des traces dans l’histoire romaine mais aussi au Moyen Age.
Je vous renvoie à ce site pour l’aspect historique : http://www.fiefetchevalerie.com/fief/?2006/07/09/43-le-fustibale

Si nos archéo-survivors veulent nous dire ce qu’ils en pensent, ils sont bien venus.

Donc, j’ai profité de la présence de mes deux padawans pour en fabriquer une.

Matériel :
Mon bâton de marche
2 brins de paracorde
Un morceau de tissu de récup
Un couteau
Un clou (sert à faire un trou dans le bâton)

Temps de construction : 5 minutes montre en main

Un brin de paracorde est fixé dans le trou fait dans le bâton. L’autre brin se termine par une boucle et se place dans l’encoche située au sommet du bâton.
On place le projectile (balle de tennis ce matin) dans le tissu et yapluka.

C’est le même mouvement que la pêche au lancer.
Je suis assez bluffé de la précision du bidule, en 10 lancers j’arrivais à une précision plus correcte à 6-7 mètres.











''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

08 février 2010 à 14:32:54
Réponse #1

josephcurwen


L'un des principaux intérêts de cet engin est de permettre de lancer des projectiles beaucoup plus lourds que l'on ne pourrait le faire avec une fronde classique.  :)

08 février 2010 à 14:39:45
Réponse #2

sharky


L'un des principaux intérêts de cet engin est de permettre de lancer des projectiles beaucoup plus lourds que l'on ne pourrait le faire avec une fronde classique.  :)

J'avoue avoir pensé à tester avec des très gros écrous mais je me suis ravisé vu la présence de mes assisants.

Je vais recommencer avec des ballons remplis d'eau, histoire de mettre du poids.
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

08 février 2010 à 14:47:31
Réponse #3

josephcurwen


le mieux et d'utiliser des balles de tennis que tu remplies d'eau à l'aide d'une seringue. C'est ce que j'utilise avec mes frondes pour lancer la balle au chien, car c'est pas facile de le fatiguer celui là  :D

08 février 2010 à 21:33:16
Réponse #4

Berhthramm


faut demander à Simon de Monfort ce qu'il en pense... ;)

C'est avéré au cours des différents siècles et c'est reconnu comme un truc redoutable.

Des frondeurs flamands étaient présents à Hastings...

Tous les reconstitueurs qui en ont fait arrivent aux mêmes conclusions que toi :

- précis
- grande portée
- grosse caillasse
- vitesse initiale élevée

vitesse + poids = gros dégâts et sans vouloir parler calibre ça a un stoping power bien supérieur à un arc...

C'est un truc qu'on ne peut quasi pas reonstituer en bataille :
- soit le projectile est lourd et il fait des dégats pas acceptables à l'arrivée
- soit le projectile est léger et il "vole" sans précision et sans porté...

Si tu veux des trucs qui vont vraiment loin : des "balles" de pelotes basque ou à défaut des balles de squash ou de golf.

;)

(avantage de ces dernière : on suit bien le vol et et on les retrouve bien)

Spectaculaire : les gants d'examen ou les ballons de baudruche remplis d'eau...

Des gros écrous sortiront mal de la poche,, certains comme Beyffette ont pas mal bosser sur la poliorcetique et ce type d'arme (on pense ce qu'on veut des travaux de Beyffete, ils restent à mon gout interessant, je les ai lu et relu et j'ai fait quelques maquettes d'armes de sièges pour les playmo de mes gamins (dont un trébuchet façon couillards qui balancer des balles de golfe à 10m)) : le projectile et en particulier sa régularité est trés important danas ce type d'arme, la façon de produire des projectile est diversifié :

- taille de pierre (pour les grosses catapultes, trébuchet ou mangonneau)

- moulage et cuisson à partir de terre (plus pour ce genre d'arme : fustibale ou pierrière)

et Il arrive à la onclusion que les machines perdaient beaucoup de leur efficacité au fur et à mesure ou les bons projectiles s'épuisaient. On compenser alors par l'ajondction de bourre (de la bpaille par exemple), pour permettre un bon calage.

L'efficacité est duictée par la façon dont le projectile sort de la poche et le moment ou il en sort : trop tôt ça monte haut et ça retombe bas, trop tard ça part direct au sol, comme un javelot l'angle idéal est grosso merdo à 45°...

;)
« Modifié: 08 février 2010 à 21:40:14 par Berhthramm »

02 mai 2010 à 01:09:20
Réponse #5

Berhthramm


Je viens d'en faire un pour jouer avec mes gamins pendant les vacances (loin de tout mes vacances)...

partis simplement d'une branche de mélèze ramassée dans le bois...

j'ai fait des photos et vidéos, je posterais ça...

On envoie facilement 150-200g de cailloux (une pierre toute c*nne ramassée sur le chemin, pas de taille particulière, des angles, pas uniforme du tout) à 75m... ceci avec peu d'entrainement.

Les réglages m'ont pris un peu de temps mais finalement c'est les même que ceux à respecter pour n'importe qu'elle arme de ce type (j'avais fait y a quelques année une maquette de trébuchet pour les playmo de mon ainé, ça m'a aidé)...

avec un fustibale long (le mien est pas très long) et pas taillé dans n'importe quoi, avec une poche adaptée (pas une chute de cur) et un projectile un peu plus évolué, je pense qu'on augmente facile la distance de 30 ou 40 m.

:)

Photo et vidéo à venir...

Sinon pour la cadence on envoie facilement 8 pierre dans la même zone en 1 minute. (bref on peut facilement saturer une zone de caillasse pour pas cher)...
« Modifié: 02 mai 2010 à 14:49:00 par Berhthramm »

05 mai 2010 à 00:10:53
Réponse #6

Berhthramm


petite video

http://www.youtube.com/watch?v=h_uOUakOraA

le groupe de rochers sur lequel claque la dernière pierre est en gros à 75-80m de nous.

:)

La pierre pesait dans les 100-150g
« Modifié: 31 mai 2010 à 12:40:30 par Berhthramm »

20 mai 2010 à 23:25:33
Réponse #7

Berhthramm


nouvelles essai ce WE avec des amis, ce qui amènent à de nouvelles observations :

- le machin est réglé pour un type de caillou, avec des pierres plus petites le résultat est médiocre en terme de portée voire risible

- c'est trés facile à prendre en main, avec la bonne pierre bien choisi un copain à fait son premier tir à plus de 80m.

:)

20 mai 2010 à 23:41:04
Réponse #8

nemesys


 :o
ha oui, quand même !
Les réglages m'ont pris un peu de temps mais finalement c'est les même que ceux à respecter pour n'importe qu'elle arme de ce type (j'avais fait y a quelques année une maquette de trébuchet pour les playmo de mon ainé, ça m'a aidé)...

avec un fustibale long (le mien est pas très long) et pas taillé dans n'importe quoi, avec une poche adaptée (pas une chute de cur) et un projectile un peu plus évolué, je pense qu'on augmente facile la distance de 30 ou 40 m.
Qu'est ce que tu entends exactement comme réglage ?
Pour le type de bois et la poche, y a des choses à respecter ?

31 mai 2010 à 12:54:55
Réponse #9

Berhthramm


Excuses moi je n'avais pas eu ta question (j'ai pourtant régler notifier ce poste mais j'ai encore dû merder un truc en informatique).

En fait la portée et la puissance sont conditionnés entierement par le point d'où ta pierre sort de sa poche, et dans l'idéal, comme pour toute arme de jet il faut que sa trajectoire parte à 45° pour obtenir la meilleure portée. Il faut donc que to poche libère ta pierre à ce point de l'arc de cercle, plus tard elle part vers le bas, plus tôt elle monte et te retombe sur la tête (porter un casque de chantier pour ce type d'expérience n'est pas forcément idiot).

En tatonnant j'ai obtenu ça à peu prêt, mais je constate que ce réglage n'est pas valable si on mets des pierres :
- plus légères
- plus petites

Dans ce cas j'ai souvent le soucis de pierre qui sortent trop tard de la poche et "plantent".

Pour les réglages on joue sur :

- la longueur des deux liens
- la nature plus ou moins ouvertes de la boucle qui li le lien qui doit se libérer au baton
- la forme du doigts qui tient ce lien sur le baton...

La forme de la poche est aussi surement influente mais une fois posée ce n'est plus une variable de réglage (comme d'ailleurs la forme du doigt n'en est qu'une partielle puisque j'ai pas trouvé le couteau à recoller ce qu'on vient de couper (si quelqu'un à un fournisseur je suis preneur))...

Donc les paramétres :

- la pierre : taille, poid et qualité/régularité (sûr qu'un bon galet de rivière est mieux qu'un truc plein d'aspérité)

- la poche : matière, forme

- le baton : shape, taille (la taille est surement un moyen d'augmenter la portée (puisque augmentation de : la hauteur de largage mais aussi est surtout de la vitesse angulaire qui au point de largage se transforme en vitesse  linéaire) (je sais que des prof de physique médievistes on fait bosser leur élève là dessus dans des problèmes concernant justement un trébuchet)..., forme du doigt de retenu...

- les liens : longueur de chaque lien (influent aussi sur le confort pour trimballer le machin chargé)(j'ai essayé avec le mien c'est tout à fait possible de se promener même en terrain un peu accidenté avec le truc chargé)..., la matière (le cuir donne une bonne élasticité)

Le mouvement est aussi bien sûr un paramétre.

:)


25 juin 2010 à 15:54:10
Réponse #10

Berhthramm


toujours dans les expérimentations, le WE derniers nous avons faits des essais comparatifs fronde et fustibales... La portée est grosso merdo identique par contre le fustibale a un net avantgae sur la cadence de tir et surtout sur le poids des projectiles... Le grand fustibales qui est planté en terre à côté de Gildwin sur cette vidéo :

http://entertainment.webshots.com/video/3036596080048954661ifZfAf

Fait pas loin de 2m, la poche est assez élaborée (poche bien coupée, bien formée), le copain qui s'en servait envoyait sans forcer des pierres de 200g sur un rideau d'arbres à 80-90m et à cette distance les pierres étaient encore à 5 bons metres du sol... avec une puissance suffisante pour traverser 2 rangées de peupliers... (on a pas pu faire d'essai sur des distances plus longue, le terrain ne s'y pretant pas)...

:)


22 septembre 2010 à 23:24:08
Réponse #11

Berhthramm


Les essais continuent...

Ce We en Bavière j'ai pu contiuer les test...

Alors déjà un petit tutorial sur comment faire une fustibale.

étape 1 : sélectionner 1 belle perche de bois d'environ 2m, pas la peine de prendre trés épais, la mienne fait 2m et a un diamétre maxi de 2,8 cm.

étape 2 : écorcer la belle perche

étape 3 : se munir de deux beaux morceaux de cordelette, perso j'utilise du lin de 5mm environ (je pense qu'il faut quand même prendre un truc solide et souple), de fil de lin poissé, d'une chute de cuir, d'un nécessaire à coudre le cuir, d'un bon couteau tranchant plutôt orienté sur le travail en finesse.

étape 4 : tailler deux pièces façon quartier d'orange dans la chute de cuir,, il faut que les deux pièces soient bien symétriques...



étape 5 : coudre ces deux pièce ensemble, on peut faire du sellier traversant ou mieux du "flesh-side" un peu comme pour les chaussures (cherchez le tuto sur ce thème au besoin)



étape 6 : percez des gros trous à chaque extrémité de la poche, ils serviront à passer les cordes

étape 7 : passez les cordes et nouez solidement mais sommairement

étape 8 : taillez un doigt à l'extrémité fine du baton et quelques centimètres plus bas un anneaux

étape 9 : nouez une des cordes sur l'anneaux (pareil pour l'instant : nœud solide mais pas la peine de chiader les finitions

étape 10 : à l'extrémité de l'autre corde faite une boucle, il va falloir faire un peu de réglages car les deux cordes sont à peut prêt de la même longueur mais cette longueur est importante, le mieux pour la déterminer et de prendre le fustibale , de se mettre en position de lancer : la poche doit être à 15-20cm du sol, ça permet d'éviter qu'elle touche au départ (--> la pierre sort de la poche dans ce cas).

étape 11 : prenez un lot de belle caillasses et un espace dégagé, au besoin mettez un casque de chantier, chassez les gosses, avec un comparse faites des tirs d'essais, essayez toujours de voir ou la pierre est libérée (d'où le comparse) : l'idéal reste un 45° dans la zone arrière (je sais pas si c'est clair mais je crois que j'ai expliqué ça un peu plus haut)... faites une bonnes cinquantaine de tir, ça rode la branche et la corde (faire les finitions avant rodage n'est pas un bon plan, j'ai testé)...

étape 12 : une fois les réglages faits on passe au finitions avec des épissures au fil de lin poissé sur toutes les extrémités de corde et sur la boucle (qui travaille beaucoup __> l'épissure va la renforcer et la garder en forme).

étape 13 : enjoy !!!

voici des photos de mon jouet actuel (temps de travail : 2 heures (sans compter la ballade pour trouver la branche et le rodage), cout : moins de 5€) :







chargé avec un joli galet de l'Ammer (environ 200-250g):



feu !!!









on peut sur certaine photo remarquer le "travail de la branche"...

petite vidéo de tir par un ami :

http://berbove.free.fr/reconstitution/Wilhaim%202010/Multitool%20et%20fustibale.mp4

Nous avons joué tous le WE avec différents modèles et des frondes (vu la présence d'un torrent (l'Ammer) à côté de nous et d'un grand champ très dégagé ça aurait été dommage) : tir de distance et tir sur cible...

Avec des galets similaires à celui du dessus on tir régulièrement autour de 150m, le galet ayant une trajectoire parabolique (assez tendue cependant) il arrive encore avec une bonne énergie à cette distance (Simon de Monfort inside), avec un peu d'entrainement on réussit à cibler systématiquement la même zone (tir de saturation) et une précision relativement bonne est possible avec de l'entrainement (que j'ai pas encore). les grands fustibale envoient fort mais sont plus difficile à charger, apparemment d'après un des frondeurs avec qui nous étions pour ceux ci il faut être en équipe de 2 (un tireur et un chargeur) et là on atteint des cadences de 10/minute...

23 septembre 2010 à 10:54:43
Réponse #12

Rammstein


Merci pour ton fil, que je suis de près ! J'avais lu il y a bien longtemps que cette arme pouvait être utilisée pour la chasse. J'avais procédé à quelques essais (sur cible je précise) avec un modèle beaucoup plus petit, de 50cm de long environ, dans le genre de celui présenté . Faute de pratique, les résultats au niveau de la précision s'étaient avérés médiocres...

Sais-tu à quoi ressemblaient ces fustibales de chasse ? Connaitrais-tu des références historiques ? Le fait de cirer / lubrifier la partie de l'arme sur laquelle coulisse la corde apporte-t-il un plus ?

Rammstein


23 septembre 2010 à 11:52:23
Réponse #13

sharky


Sais-tu à quoi ressemblaient ces fustibales de chasse ? Connaitrais-tu des références historiques ? Le fait de cirer / lubrifier la partie de l'arme sur laquelle coulisse la corde apporte-t-il un plus ?

Rammstein

Regarde dans le lien de mon premier post il me semble (je n'ai pas accès au site du taf) qu'il y a des scènes de chasse. Si c'est pas le bon, je le remettrai ce soir je dois avoir sauvegarder le lien.
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

23 septembre 2010 à 20:02:26
Réponse #14

Berhthramm


je pense pas que cirer apporte un plus, en effet la corde se libère plus "balistiquement" que part "glissade".

:)
« Modifié: 23 septembre 2010 à 20:12:03 par Berhthramm »

23 septembre 2010 à 20:21:36
Réponse #15

sharky




C'est effectivement la force centrifuge qui s'applique à la fronde lors du lancer qui libère la corde.

J'arrive plus à remettre la main sur la scène de chasse et en plus on peut plus faire de recherche sur g**gle image sans tomber sur les tofs de Berhthramm et les miennes.
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

23 septembre 2010 à 20:56:53
Réponse #16

Berhthramm


pfffff....  >:(  c'est du sabotage de Google ça...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité