Nos Partenaires

Auteur Sujet: conservez les varietés anciennes (autrement plus riches), GAGE de survie.  (Lu 6046 fois)

03 février 2010 à 18:23:17
Lu 6046 fois

narval


bonjour à tout les courageux qui vont bientot semer, planter;
pour ma part,
je vais essayer de varier beaucoup plus ma production car j 'ai eu trop de maladie l' année derniere: mildiou sur les tomates et les patates,  cloques sur les fruitiers, etc;
 voici un agriculteur qui obtient de tres beaux resultats avec un biotope peu fertile à l' origine, je vais tenter ces semis combinés: il mélange énormément  de graine , à voir,( il y a 2 vidéos), le lien pour la premiere:

http://www.dailymotion.com/video/x8jafk_presentation-de-la-permaculture-12_lifestyle

 autre info:
voici un petit extrait du mot du président de kokopelli:

De quel droit les Etats Occidentaux se mêlent-ils de légiférer et de criminaliser l’accès aux richesses de la biosphère, aux dons de la Terre Mère? Qu’attendent les peuples pour se révolter contre l’interdiction de concocter un extrait d’ortie ou de prêle pour soigner les légumes de leur jardin, contre l’interdiction de sucrer leur tisane avec du Stevia, contre l’interdiction de cueillir des champignons dans les prés à l’automne, contre l’interdiction de donner ou d’échanger des anciennes variétés de blés, de tomates, de maïs ou de courges? Nous exigeons un accès libre à toutes les richesses de la biosphère Gaïenne, à tous les dons de la Terre Mère. Maintenant. Et sans exception.

L’humanité est maintenant confrontée à un choix décisif: sombrer dans un esclavagisme chimique de synthèse, virtuel et artificiel (le véritable “enfer de la drogue”) ou se révolter pour recouvrer son droit inaliénable d’avoir recours aux plantes sauvages, aux plantes médicinales, aux plantes shamaniques et aux plantes alimentaires, le fruit de milliers d’années de co-évolution avec la biosphère. De ce choix dépend la survie de l’humanité, et d’une grande partie de la biosphère. Quant à Gaïa, une perle bleue sertie dans un univers de 135 milliards de galaxies, elle en a vu d’autres en 4350 millions d’années!

le lien de l 'association qui oeuvre pour préserver ce patrimoine:
j 'y commande des graines;


http://www.kokopelli.asso.fr/divers/mot-president.html

04 février 2010 à 04:41:59
Réponse #1

gmaz87


bonjour,
Merci de les citer car ils oeuvrent vraiment pour la diversité végétale et le droit à produire des légumes savoureux et non standardisés, avec cerise sur le gâteau, la possibilité de produire ses propres graines et non de cultiver des hybrides stériles.
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

04 février 2010 à 10:17:59
Réponse #2

Aerazur


la possibilité de produire ses propres graines et non de cultiver des hybrides stériles.

...ce qui est une finalité inaliénable de tout cultivateur. J'adhère totalement! :love:

04 février 2010 à 19:26:37
Réponse #3

thorgaal


Un petit bémol que j'ai entendu dire d'une amie de mon grand-mère qui le tenait de je ne sais plus qui (une rumeur quoi), il paraitrait qu'en Inde Kokopelli fait cultiver de l'amarante (plante américaine) aux paysans locaux et négligeant totalement les légumes indigènes... après je ne suis pas allé sur place pour vérifier, mais je me souviens que pour l'amarante distribuée en Inde ils en parlent effectivement dans un de leurs bouquins.

On reproche aussi à Kokopelli de ne proposer que quelques variétés anciennes diluées parmi beaucoup de variétés nouvellement créées par leurs correspondants aux US.

Personnellement je trouve qu'ils permettent quand même de se procurer pas mal de variétés anciennes, en particulier des variétés très locales.
Et puis on a quand même la garantie de pouvoir reproduire les semences qu'on leur achète, même si, selon les espèces, c'est pas toujours évident.
Je trouve par contre que pour certaines espèces la quantité de graines par sachet est parfois dérisoire, je veux bien que ça encourage à les reproduire, mais s'il faut attendre la 3ème année pour avoir à la fois des semences ET de quoi manger, c'est quand même limite...
Autre chose : les semences qu'ils vendent ne sont pas toujours très contrôlées, il y a régulièrement des surprises (une partie des graines ne donne pas la variété indiquée).
Enfin ça ne m'empêche pas de me fournir chez eux régulièrement, ne serait-ce que pour le plaisir d'essayer des légumes inédits, et pour leur philosophie qui est loin de celle d'un semencier ordinaire. Et puis aussi parce que le jardinier adhérent de l'association qui vend les semences près de chez moi est très sympa.
« Modifié: 04 février 2010 à 21:21:38 par thorgaal »

04 février 2010 à 19:56:58
Réponse #4

narval


je dois aussi l' admettre j' ai eu quelques surprises quand certains de mes potimarons avaient de curieuses ressemblances avec des citrouilles?
tomate ne correspondant pas au sachet;
hybridation parasite ou graine non conforme?

mais comme dit thorgaal c' est une intention que je trouve louable comparée à celles des semenciers qui ne vendent que des hybrides stériles dont le génotype ne contient aucune variabilité.

04 février 2010 à 23:16:08
Réponse #5

gmaz87


Bjr,
Pas d'actions chez eux, mais rapidement:
je crois savoir qu'unelarge part de leurs semences vient de jardiniers amateurs qui cultivent les variétés et approvisionnent l'asso, d'ou parfois peut être des bévues?
En ce qui concerne la diffusion restreintE à une certaine catégorie et non à la totalité, je crois que c'est lié à l'inscription des semences commercialisables en France à un registre national.
Chacun variété à inscrire coûte un max, ceci expliquant peut être cela.
Le tout SGDG.....
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

24 février 2010 à 07:02:34
Réponse #6

Nävis


Un page utile chez Eco sapiens, listant de nombreux liens internet et adresses de contact à la fois de ressources pour se renseigner et s'informer et de fournisseurs de semences.

24 février 2010 à 07:54:25
Réponse #7

lamenature


Je me permet d'ajouter que Kokopelli peut également fournir différentes variétés de blés et autres céréales, ce qui peut intéresser les adeptes de l'autonomie totale, ceux qui souhaitent fabriquer eux-mêmes leur farine ... Il y a plus d'un an, Kokopelli m'a envoyé quelques sachets gratuitement. Kokopelli subit régulièrement les attaques des grandes firmes et j'en profite pour vous faire partager un mot du président de Kokopelli concernant la firme Baumaux:

Une précision tout d’abord: contrairement à certaines rumeurs qui courent sur la toile, le nom « KOKOPELLI association » déposé en mai 1999 à l’INPI (dans les classes 35, 41 et 42) est le fait d’une entité, sise à Paris, que nous ne connaissons pas et qui travaille dans l’informatique. Ce nom a été déposé une semaine après que nous ayons déclaré notre association Kokopelli en préfecture d’Ardèche. C’est cette même entité qui est propriétaire en France du nom de domaine "kokopelli.fr" sur internet.
D’un point de vue éthique, nous avons refusé de déposer en avril 1999, en tant que marque commerciale, le nom Kokopelli qui est un symbole culturel millénaire chez les Amérindiens.
Pour en venir au marketing Google (et autres) utilisé par Baumaux, voici (sur notre blog) des photos d’écran de sites internet ou de blogs qui se font le relais des luttes de Kokopelli et nous les en remercions sincèrement.

Mais de par le fait que ces blogs acceptent des "pubs Google", toute mention de Kokopelli « appelle » automatiquement une pub de la société Baumaux.
Dans un cas de figure, par exemple, la mention de Kokopelli a déchaîné la fureur Googlienne de Baumaux avec pas moins de 4 encarts publicitaires!!
Cela fait des années que cette situation perdure et je l’ai déjà évoquée dans un communiqué: Tintin, Google et les publicités Baumaux, il y a deux ans, communiqué que l’on retrouve sur la toile, par exemple chez Bioeco.
En sus de ces publicités sur les blogs, Baumaux a "acheté" le premier espace publicitaire auprès de Google, et parfois d'autres moteurs de recherche, pour toute recherche portant sur les noms "Kokopelli", "association Kokopelli", "semences", "semences bio", "graines", "graines bios", etc, ad nauseam.
Chez Google, la recherche sur "kokopelli", "association kokopelli", appelle, en ce moment, une publicité Baumaux intitulée "Tomate Kokopelli" avec l’adresse internet de Baumaux.

Dans le cas de "Voila" et dans le cas "d’Orange", la recherche sur "Kokopelli" donne Baumaux en premier lien sous le nom "Kokopeli" avec 1 seul l !! Ce qui veut dire que Baumaux a "acheté" auprès de Voila et d’Orange des espaces publicitaires "Kokopeli".
Et l'ironie de tout cela, c'est que certains internautes qui ouvrent (sur la messagerie Orange, par exemple) les communiqués de Kokopelli, dénonçant les manoeuvres peu élégantes de Baumaux, ont en haut de leur message un espace publicitaire Baumaux qui s'affiche!!
Chez Google, en sus de Voila et d'Orange, la recherche sur "kokopeli" (avec un seul l) appelle une publicité Baumaux avec comme intitulé Kokopeli (avec un seul l).
En conclusion, Baumaux a également "sécurisé" (un euphémisme dans notre société de pathologie marchande) auprès de Google, de Voila et d'Orange le terme "kokopeli" (avec un seul l ) Pourquoi se gêner?
Dernière Minute: Notre ami, et webmaster Pascal Farcy, vient de nous souligner que Kokopelli n’est pas la seule obsession des amourettes de Mr Baumaux. Nos collègues semenciers du Biau Germe se font mal-aimer, idem: une recherche sur leur nom (chez Google, Voila et Orange) « appelle » une pub Baumaux libellée "Biau Germe": on vit une époque formidable.
Il est donc clair que le "pacifisme" a des limites! De même pour la tolérance. Que peut faire un tolérant face à un intolérant? C'est l'éternelle question. Un tolérant mort ne serait-il pas une tautologie?
En vous remerçiant pour votre soutien éternel.
Dominique Guillet

28 février 2010 à 09:28:06
Réponse #8

Nävis


Si tu les connais, il faudrait aussi leur suggérer de demander à ce que leur adresse internet soit présente sur le site d'Eco sapiens. Si les moteurs de recherche sont étrangement configurés, qu'ils soient au moins directement accessibles depuis les pages des sites sérieux.

05 septembre 2013 à 15:57:26
Réponse #9

rosemary


l'avantage de kokopelli (ou autre de ce type) c'est que l'on peut enfin trouver des varietes qui vont a merveille avec les centaines de micro climat de notre pays! ici j'ai des tomates precoce ce qui fait que j'ai enfin pu en profiter tout l'ete et elles donnent encore!

pour le prix excessifs et/ou le nombre de graines. oui un peu mais si on reflechis une graine donne un plant qui donnent des dizaines de fruits qui pour certains donnent des centaines de graines (ou des dizaines pour les moins productifs)......... si une année on seme 25 graines on aura deja recolte pas mal de graines pour l'année d'apres de chaque variete. sur un plant de salade a couper monté en graine j'ai deja un beau tas de graines! apres on peut chercher sur d'autres sites. le plus gros bemol, c'est que quelquefois on ne trouve ces varietes QUE sur kokopelli...... et quand c'est epuisé et ben c'est nul.......

attention toutefois aux hybridations non desirées entre variete voir meme espece........

j'ai quand meme eu quelques surprise aussi avec leurs graines........ pas trop grave mais des tomates pointues plutot qu'en forme de saucisson, bette a carde rouge plutot que blanche....... ca ne gene pas pour manger mais pour la recuperation des graines oui........ a moins de vouloir creer une nouvelle variete ;).
« Modifié: 05 septembre 2013 à 17:32:02 par rosemary »

06 septembre 2013 à 08:40:40
Réponse #10

Jérôme A


Pour les surprises dans les graines , je pense que cela doit venir d'une hybridation naturelle par pollinisation entre 2 espèces d'une même famille dans les potagers de ceux qui font des semences, car pour garder une souche viable, il faudrait la cultiver loin de toute les autres ou sous une serre dédié, pas forcémnt évident .

En tous cas pour moi c'est la dernière année que je cultive des graines de chez gamme vert car mes légumes sont fadasses je trouve, les tomates sont farineuses aussi pourtant la saison est ensoleillé ...

Je conseille l'arroche des jardins pour la salade en remplacement de la laitue ou autres, à faire également comme les épinards (pas essayé), c'est trés bon .

Avantage: on prélève que les feuilles dont on a besoin sans devoir sacrifié l'ensemble, et elle est très facile à cultiver, c'est limite de la "mauvaise" herbe donc attention au moment de la granification .

http://fr.wikipedia.org/wiki/Arroche_des_jardins
Si vous vous sentez impuissant...
Aidez quelqu'un .

09 septembre 2013 à 14:34:16
Réponse #11

Stephane


Deux petites choses: la première, l'Amaranthe a l'avantage d'avoir développé plusieurs lignées résistantes au roundup ce qui explique pourquoi ou la sème aux endroits dévastés par le mais transgénique "roundup ready" de monsanto et cie. Comme l'herbicide glycophosate (roundup)demeure dans le sol bien plus longtemps que ce que prétend monsanto, semer de l'Amaranthe semble une bonne idée. Par contre, cette plante est envahissante a long terme et je ne suis vraiment pas certain qu'elle est une bonne chose a semer.

Ensuite, si vous êtes au Canada, il existe plusieurs petites associations de semenciers qui ne vendent que des variétés patrimoniales et c'est très intéressant pour commencer de bons jardins. J'ai peu de variétés mais suis en train de bâtir une petite banque de légumes a pollinisation libre que j'aime, pour mon propre potager.
Stephane Deshaies
Estrie, Quebec

Pour conserver la même opinion en politique, il faut souvent changer de parti!

09 septembre 2013 à 19:24:37
Réponse #12

Moleson


Une question corollaire, concernant l'ouvrage édité par kokopelli, "les semences de Kokopelli". Quelqu'un ici l'a-t-il, qu'en pense-t-il, utile ou non? Je pense fortement à m'acheter cet ouvrage, mais j'avoue ne pas savoir à quoi m'attendre, et le descriptif sur leur site est un peu laconique.  Merci.
C'est un gros pavé qui compile toutes leurs semences. Mais on peut vivre sans.

Moléson

09 septembre 2013 à 19:45:04
Réponse #13

Zecrow


« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

09 septembre 2013 à 22:16:34
Réponse #14

kovaks



11 septembre 2013 à 09:27:33
Réponse #15

rosemary


zecrow:
j'ai essaye wilemse: plus jamais.
la ferme ste marthe: c'est pas mal.

les autres je ne connais pas.

Kowaks.

le livre est, comme l'a dit Moleson, un gros pavé bien lourd. on y trouve:
un long spitch au début (un peu long d'ailleurs) mais sympa a lire.
toutes les variétés de kokopelli que se soit la collection ouverte ou "privée". ça c'est bien si on commande tout chez eux et aussi si on a accès a toutes les variétés.

mais on y trouve au début de chaque catégorie toute l'explication de culture de la dite espèce. son histoire, les plantes compagnes, sa nutrition, ce qu'elle apporte en aliment, les conseils de jardinage, la pollinisation et création de semences etc.
rien que pour ça je suis contente de l'avoir! même si c'est seulement quelques pages sur tout le livre........

un peu cher quand même si on l’achète chez eux!

11 septembre 2013 à 10:01:03
Réponse #16

kovaks


un peu cher quand même si on l’achète chez eux!

Le problème est qu'il n'y a pas beaucoup d'autre endroit où l'acheter, si?

11 septembre 2013 à 10:44:44
Réponse #17

rosemary


personnellement on m'en a fait cadeau et donc acheté sur le site de kokopelli. mais on peut le trouver de temps en temps sur des sites d'annonces ou en vide grenier.... moins cher.

11 septembre 2013 à 20:37:48
Réponse #18

inzemix


On me l'a aussi offerte :D C'est un beau cadeau a recevoir !
Y'a effectivement peu de pages "super utiles" mais c'est de toute façon super agréable a feuilleter... Et pour ce qui est des conseils pour faire de la graine, c'est super complet ! (genre, polliniser les cucurbitacées, comment traiter les graines de tomates et autres joyeusetés un peu particulières...)

11 septembre 2013 à 22:20:47
Réponse #19

amba83


En réponse à Thorgal:
Il y a deux régions d'origine pour les amaranthes, l'une en Inde, où leur sélection a favorisé davantage la production de feuilles, l'autre en Amérique du Sud, où elle a porté plutôt sur les graines. Ceci n'empêche pas les plantes des deux filières d'avoir à la fois des graines et de feuilles comestibles, mais dans des proportions différentes. Ceci est d'ailleurs issu de la présentation dans le catalogue Kokopelli dont je dispose, qui date de quelques années.

12 septembre 2013 à 23:09:28
Réponse #20

Axiome


Pour ceux qui sont dans le nord de la France ou en Belgique, une endroit où trouver des graines bonne qualité et pas chères : " Les jardins de la fraternité ouvrière " !

Je colle le lien que j'avais posté sur le forum avec vidéos etc .. : http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,63305.0.html

17 septembre 2013 à 14:21:36
Réponse #21

cassepied


comment peut faire pour avoir des graines dite "heritage "?

12 février 2014 à 21:32:00
Réponse #22

amba83


A propos de variétés anciennes...
http://www.ariegenews.com/news-1464-67205.html
Pour ajouter une pointe d'humour dans votre soupe..à la tomate!

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité