Nos Partenaires

Auteur Sujet: Sous-vêtements techniques WOOLPOWER ULLFROTTÉ 200  (Lu 47463 fois)

29 janvier 2012 à 15:00:08
Réponse #50

Arvernos


Bonjour les amateurs de Woolpower :)
Juste pour info de ceusses qui cherchent des grandes tailles, il y a en ce moment sur la baie un pantalon XL en 200 g. C'est pas fréquent, on déniche plutôt du M, donc pour les grands gabarits (j'ai pas dit gros, hein, mais bien grands :D) ...
Se mettre en évidence est à la portée du premier venu. Mais il faut beaucoup de talent pour passer inaperçu.
                                            Robert Heinlein, Double Etoile

Il n'y a guère d'homme assez habile pour connaître tout le mal qu'il fait.
                                                                 François de La Rochefoucauld

Quand on n'a aucune chance... alors il faut la saisir !

30 janvier 2012 à 19:46:51
Réponse #51

Claude Ponthieu


Si ça peut t'aider, sur la région toulousaine il y a un vieux c@mpeur à Labège (en regardant sur leur site, tu trouvera l'adresse précise)

C’est là que j’ai acheté cet hiver mes Woolpower (Chemise Col Rond 200g taille M pour 1m80 et 70 kg), ils ont du stock.
« Modifié: 30 janvier 2012 à 19:56:25 par Claude Ponthieu »
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

31 janvier 2012 à 10:26:05
Réponse #52

dixplat


Si ça peut t'aider, sur la région toulousaine il y a un vieux c@mpeur à Labège (en regardant sur leur site, tu trouvera l'adresse précise)

Merci beaucoup.

J'irai faire un tour là-bas à l'occasion. C'est pas tous les jours que je vais vers ce coin de Toulouse.

A+

d.

10 février 2013 à 21:19:34
Réponse #53

soldmac


J'ai une question qui me trotte dans la tête depuis quelques temps, est ce que un woolpower 200 un peu trop large va être moins isolant qu'un bien cintré?

10 février 2013 à 22:04:10
Réponse #54

Kilbith


Bonsoir,

La fonction première d'un sous vêtement n'est pas d'isoler, c'est de gérer au mieux la transpiration. Cela concoure à une meilleure sensation de confort et à une meilleure gestion de l'homéostasie. Ces deux objectifs sont mieux atteints si le sous vêtement correspond étroitement au corps.

Mais avec des sous vêtements majoritairement en laine comme les woolpower c'est moins important qu'avec d'autres types de sous vêtements. En revanche, les sous vêtements en polypropylène (essentiellement Helly Hansen) doivent étroitement coller au corps pour être réellement efficaces.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

10 février 2013 à 22:43:28
Réponse #55

azur


d'un point de vue strictement pratique, je trouve que les woolpower taillent plutôt grand, et en plus, à l'usage, la laine a tendance à se détendre... donc il vaut mieux prendre un poil étroit au départ, d'autant que, même un poil petit, on n'a pas du tout de sensation de compression avec un woolpower.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

18 février 2013 à 20:18:35
Réponse #56

soldmac


Oula je suis désolé les amis, je n'avais pas vu que vous m'aviez fait la politesse de me répondre :)

@ azur : oui ca taille grand! Faut clairement prendre la taille en-dessous de sa taille habituelle.

@ kilbith : je suis pas tout a fait d'accord avec toi pour le coup. Certes une 1er couche doit évacuer la transpiration, mais il a vocation a isoler un peu, sinon aucun intérêt d'avoir des vêtements comme le woolpower avec des bouclettes, plus chaud.

Sinon en parlant de polypropylène, j'ai été jeté un oeil chez HH j'ai vu aussi du lifa, c'est quoi la différence entre ces 2 textiles? De mémoire tu m'as dit que le polypropylène est très hydrophobe, qu'en est il du lifa (plus léger si mes souvenirs sont bons)?

18 février 2013 à 21:04:06
Réponse #57

Kilbith


@ kilbith : je suis pas tout a fait d'accord avec toi pour le coup. Certes une 1er couche doit évacuer la transpiration, mais il a vocation a isoler un peu, sinon aucun intérêt d'avoir des vêtements comme le woolpower avec des bouclettes, plus chaud.

Il faut donc aller un poil plus loin... ;)

Citer
La fonction première d'un sous vêtement n'est pas d'isoler, c'est de gérer au mieux la transpiration. Cela concoure à une meilleure sensation de confort et à une meilleure gestion de l'homéostasie.
J'ai bien écrit "fonction première" cela sous entend d'autres fonctions...dont celle d'isolation. Au final que cherche-t-on d'un sous vêtement idéal en hiver ?

- Éloigner l’humidité de la peau. L'eau est très conductrice, en l'éloignant on participe à l'isolation, c'est l'effet principal.
Mais aussi les fonctions secondaires...
- Bloquer une couche d'air sèche épaisse et stable près du corps. C'est l’intérêt des sous vêtements épais. Cette couche d'air sèche et chaude est ce qui nous donne la sensation de chaleur et évite les effets de pompage. La couche thermique intermédiaire isolante a du mal à réaliser cela car elle "colle" difficilement à la peau, de plus elle doit être compressible pour des raisons pratiques ce qui limite l'effet "anti pompage" et encas de vent fort.
- Apporter assez d'isolation quand on ne porte que le sous vêtements. C'est souvent le cas en haute montagne : A l'effort la chaleur fait que l'on doit retirer toutes les autres couches, mais il fait froid. De ce fait le sous vêtement hivernal épais est intéressant.

Pour ces fonctions, un sous vêtement hivernal épais est souvent souhaitable.

Fonctions annexes :
- Protéger des UV quand porté seul. Sur ce point les sous vêtements en filets sont perfectibles.
- Protéger des agressions mécaniques quand porté seul. Les woolpower sont notoirement fragiles dans les bois.

Fonctions importantes lors d'une cycle d'usage/utilisation:
- Résistant aux nombreux lavages.
- Pouvoir être lavé à 60°C (élimination de la vermine)
- Ne pas créer d'irritations (matière douce, coutures plates...)
- Ne pas gêner sous les autres couches (coutures plates, épaules décalées...)


En revanche dans le système trois couches, c'est bien la couche intermédiaire qui est la couche thermique à privilégier. Celle-ci se doit d'être légère et compressible.

Il faut réaliser qu'un woolpower épais c'est 400g soit deux fois le poids du 200. Mais ce n'est pas deux fois plus isolant. En revanche une polaire de 400g/m² c'est énorme et au moins deux fois plus isolant que le woolpower 200. Si on remplace la polaire 400 par une couche de 2x133g/m² de primaloft avec deux couches de tissu polyamide coupe vent ultra fin (en gros 20g/m²) : on est bon pour le très grand froid. Le duvet est encore plus performant...

Donc, il faut réfléchir à deux fois avant d'aller vers le sous vêtement hivernal épais.  ;)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

18 février 2013 à 22:03:40
Réponse #58

soldmac


Il faut donc aller un poil plus loin... ;)
J'ai bien écrit "fonction première" cela sous entend d'autres fonctions...dont celle d'isolation. Au final que cherche-t-on d'un sous vêtement idéal en hiver ?

- Éloigner l’humidité de la peau. L'eau est très conductrice, en l'éloignant on participe à l'isolation, c'est l'effet principal.
Mais aussi les fonctions secondaires...
- Bloquer une couche d'air sèche épaisse et stable près du corps. C'est l’intérêt des sous vêtements épais. Cette couche d'air sèche et chaude est ce qui nous donne la sensation de chaleur et évite les effets de pompage. La couche thermique intermédiaire isolante a du mal à réaliser cela car elle "colle" difficilement à la peau, de plus elle doit être compressible pour des raisons pratiques ce qui limite l'effet "anti pompage" et encas de vent fort.
- Apporter assez d'isolation quand on ne porte que le sous vêtements. C'est souvent le cas en haute montagne : A l'effort la chaleur fait que l'on doit retirer toutes les autres couches, mais il fait froid. De ce fait le sous vêtement hivernal épais est intéressant.

Pour ces fonctions, un sous vêtement hivernal épais est souvent souhaitable.

Fonctions annexes :
- Protéger des UV quand porté seul. Sur ce point les sous vêtements en filets sont perfectibles.
- Protéger des agressions mécaniques quand porté seul. Les woolpower sont notoirement fragiles dans les bois.

Fonctions importantes lors d'une cycle d'usage/utilisation:
- Résistant aux nombreux lavages.
- Pouvoir être lavé à 60°C (élimination de la vermine)
- Ne pas créer d'irritations (matière douce, coutures plates...)
- Ne pas gêner sous les autres couches (coutures plates, épaules décalées...)


En revanche dans le système trois couches, c'est bien la couche intermédiaire qui est la couche thermique à privilégier. Celle-ci se doit d'être légère et compressible.

Il faut réaliser qu'un woolpower épais c'est 400g soit deux fois le poids du 200. Mais ce n'est pas deux fois plus isolant. En revanche une polaire de 400g/m² c'est énorme et au moins deux fois plus isolant que le woolpower 200. Si on remplace la polaire 400 par une couche de 2x133g/m² de primaloft avec deux couches de tissu polyamide coupe vent ultra fin (en gros 20g/m²) : on est bon pour le très grand froid. Le duvet est encore plus performant...

Donc, il faut réfléchir à deux fois avant d'aller vers le sous vêtement hivernal épais.  ;)

Merci kilbith, si tu pouvais juste l'informer sur le polypropylène et le lifa ca serait nickel :)

C'est marrant, pcq comme tu dois le savoir, avec le nombre de mp que j'ai pu t'envoyer, je recherche un système de vêtement "parfait" pour moi. Pour ca j'ai posé beaucoup de question pour combler mes lacunes face a l'immensité technique du textile. Mais avec le temps et en relisant les anciens posts (et tes anciennes réponses entre autres), je trouve des réponses a des questions actuelles mais surtout je comprends ce que tu (et les autres) m'expliquais et que je croyais comprendre a l'époque :) Enfin, tout ca pour te dire merci pour ta patience et ta gentillesse :)

27 novembre 2013 à 22:55:38
Réponse #59

musher


Bonsoir,

Je viens de récupérer sur le bon coin un ensemble Ullfrotté 200 en L
Le haut à l'étiquette bleue Woolpower Östersund et l'étiquette jaune avec le nom de la couturière.
Par contre le caleçon a bien l'étiquette bleue Woolpower Östersund mais une étiquette blanche PRONOR 91250 Saintry Sur Seine FRANCE.

C'est une fabrication sous licence ?

Le vendeur disait qu'ils étaient d'origine militaire.

28 novembre 2013 à 21:16:35
Réponse #60

sagh


Bonsoir musher,

Ton ensemble ULLFROTTE 200 est bon, en effet PRONOR était le distributeur français de la marque Ullfrotté (sarl PRONOR 27 allée Bourgoin à Saintry s/Seine)

En 1998 quand j'ai commencé à commander directement chez eux, ils étaient surtout fournisseur des pros, armées et expéditions et, bien sur du Vieux. Ce qui doit expliquer parfois l'étiquette supplémentaire sur ton caleçon.

Les prix en direct étaient intéressants (hTVA) et la patronne Mme Jensen s'occupait personnellement des commandes.
D'ailleurs l'explorateur Stéphane Lévin dans son livre "Seul dans la nuit polaire" remercie "...Mr et Mme Stein Jensen (Pronor-Ullfrotté)..."

Les plus vieux "ras du cou" et "col cheminée" et "veste" comportaient une tirette de fermeture éclair assez large avec le logo Ullfrotté, collector....
"Faut arrêter ces conneries de nord et de sud ! Une fois pour toutes, le nord, suivant comment on est tourné, ça change tout !"

29 novembre 2013 à 10:16:22
Réponse #61

musher


Ok Merci

Je l'ai testé hier.

Calecon + haut ullfrotté 200
Peau de souris 100 % synthétique
Polaire réglementaire AF
Jean
Combinaison de tankiste BW en coton très épais
Sur la tête, cagoule VTT D4, Sous casque polaire D4, casque multisport TGS
Au pied : Chausettes sport D4 1er prix, chausettes 100% laine blanche montagne des années 60, bottes "Grand Froid" de l'armée
Au mains : gants polaires 1er prix D4, mitaines/moufles polaires chasse D4 (j'avais oublié les surmoufles Gore Tex).

Le bonhome : 50 ans, devenu frileux avec l'age, plutot à bosser derrière un ordi que sur le terrain

Conditions climatique : temps couvert, T° entre -2°C et -4°C, vent autour de 10 km/h avec parfois des rafales (les herbes sèches bougeaient) sur les chemins agricoles d'un plateau assez vallonné.

Quand j'ai fait la mise  à l'attelage (assez speed), c'est clairement trop chaud. Je me suis choppé une bonne suée et j'ai trempé le dos du Ullfrotté.

Après 1 h 30 assis sur un quad avec une vitesse moyenne de 8 km/h et des pointes à 25 km/h (aucun effort physique). Juste à mi parcours une grosse côté (un mur) à grimper en courant à côté des chiens sur 300 m.

Résultat : j'ai pas eu froid au corps.
Juste une sensation de froid au niveau de la cuisse qui était au vent et à l'intérieur des cuisses (plaqués contre le plastique et la ferraille du quad).
Par contre froid aux doigts de pied et aux pouces (le guidon coupe la circulation à l'intérieur du pouce)

En plus en rentrant le haut Ullfrotté était quasi sec.

Ma conclusion : c'est qu'en cas de station statique, même après un effort ou on a sué, l'Ullfrooté assure. C'est rassurant en cas d'accident.

D'habitude j'ai à la place de l'Ullfrotté une combinaison d'HydroQuébec (style pyjama de cowboy une pièce en 50% synthètique, 25% coton, 25% laine). C'est le sous vétement des techniciens d'HydroQuébec qui sont héliportés en hiver sur les lignes à haute tension qui descendent du Nord.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité