Nos Partenaires

Auteur Sujet: Survie en plongée  (Lu 7100 fois)

06 juin 2007 à 13:48:56
Lu 7100 fois

Gofannon


Tout d'abord, y a t-il des plongeurs parmis vous?

Parceque je me demandais ce qu'il faut faire si l'on se retrouve seul en mer loin des côtes après une plongée. Suite par exemple au bateau de plongée qui serait partit :down: (cela arrive parfois en mer rouge)
Faut-il garder tout son matériel qui nuit à l'hydrodynamisme et donc à la nage mais qui aide cependant à respirer en cas de houle importante? (gilet stabilisateur, bouteille+détendeur)
Faut-il attendre sur place les secours ou une éventuelle aide ou nager vers là où l'on suppose être la terre?
Quels accessoires pensez vous être indispensables en mer? (plongée) miroirs de signalisation, fusée détresse, fluorescéine?

J'ai quelques idées mais j'aimerais connaitre votre avis...
« Modifié: 06 juin 2007 à 14:40:39 par gofannon »
''Ce n'est pas la façon dont la lame est aiguisée qui fait le talent du sabreur.'' Yvan Andouart
''Le couteau a beau être tranchant, il ne peut tailler son manche.'' Mahmud de Kachgar

06 juin 2007 à 13:55:38
Réponse #1

pierauspitz


Salut!
Je crois que la simple soluion c'est "JAMIAS SEUL"...
SInon, tu gonfle ton stab, et tu attends... eventuellement met toi à nager lentement vers le bord (dos à la terre), si tu dérives, laisse faire.
Un petit mirroir et un sifflet sont une bonne idée... La fluo... :-\ SI le sac se perce pendant la plongée, boujour le fun  ;D
"Minä istun iloissani ja annan surun huilata"
Je m'assied ici heureux, attendant que la tristesse reprenne son souffle.

06 juin 2007 à 14:01:34
Réponse #2

Ishi


L'avis d'un ancien plongeur (y compris en spéléo);
Personnellement, je n'abondonnerai jamais le Stab car il te permet de flotter sans effort. Pour les bouteilles, si elles sont vides et que ton portefeuille le permet rien ne sert de les garder.
Pour la signalisation, je ferai suivre un miroir pour le jour et des fusées pour la nuit.
Une habitude que j'avais à l'époque était d'avoir dans la poche du stab un tube de lait concentré sucré (super énergie qui plus est rapide).
Steph.
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

06 juin 2007 à 14:10:30
Réponse #3

Gofannon


Citer
Je crois que la simple soluion c'est "JAMAIS SEUL"...
Seul ou a plusieurs je pense que le problème est le même si personne n'est préparé sinon c'est vrais qu'il ne faut jamais plongée seul. (sauf cas exceptionnel:spéléo,épaves, plongée très profonde)

Citer
Personnellement, je n'abondonnerai jamais le Stab car il te permet de flotter sans effort.
Oui la stab fait flotter mais la combinaison aussi en étant beaucoup plus hydrodynamique. (Dans le cas où je plongerais sans combinaisons je suis TAFDAK avec toi!)

Citer
Pour la signalisation, je ferai suivre un miroir pour le jour et des fusées pour la nuit.
Oui je pense aussi que le miroir est important mais les fusée quelles types pense tu être les mieux adaptés? simples, stylo lance fusée, construction étanche ou dans un conteneur étanche?
''Ce n'est pas la façon dont la lame est aiguisée qui fait le talent du sabreur.'' Yvan Andouart
''Le couteau a beau être tranchant, il ne peut tailler son manche.'' Mahmud de Kachgar

06 juin 2007 à 14:25:20
Réponse #4

Ishi


Oui je pense aussi que le miroir est important mais les fusée quelles types pense tu être les mieux adaptés? simples, stylo lance fusée, construction étanche ou dans un conteneur étanche?
Là il m'est impossible de te renseigner;
J'ignore si il existe des fusées étanches.
Pour le container étanche que j'ai souvent utiliser en spéléo, pense qu'il te faudra compenser sa flottaison par une masse supplémentaire de plomb.
Steph.
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

06 juin 2007 à 14:31:12
Réponse #5

Ishi


Oui la stab fait flotter mais la combinaison aussi en étant beaucoup plus hydrodynamique. (Dans le cas où je plongerais sans combinaisons je suis TAFDAK avec toi!)
A tu déjà eu l'occasion d'attendre le bateau uniquement avec ta combinaison dans des simples creux de 50 cm.
Perso, je me moques royalement de l'hydrodynamique et préfère avoir un système plus performant de flottaison qui me permet de ne pas boire la tasse à chaque vague et qui me permet de me reposer sans effort.
De plus, çà sous entends que tu as largué tes bouteilles.
Steph.
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

06 juin 2007 à 14:40:22
Réponse #6

Gofannon


Citer
A tu déjà eu l'occasion d'attendre le bateau uniquement avec ta combinaison dans des simples creux de 50 cm?
Oui je me suis amusé à nagé dans des creux d'un peu plus de 50cm (a vu de nez!) avec juste ma combi (2x7mm donc bonne flotabilité), PMT et j'ai réussi a nagé en position ventrale pour pouvoir utiliser le tuba; Mais il est vrai qu'il est peut être mieux d'avoir une réserve de flottabilité suplémentaire et qui plus est variable. (possibilité de gonfler la stab avec la bouche)
''Ce n'est pas la façon dont la lame est aiguisée qui fait le talent du sabreur.'' Yvan Andouart
''Le couteau a beau être tranchant, il ne peut tailler son manche.'' Mahmud de Kachgar

06 juin 2007 à 14:45:55
Réponse #7

pierauspitz


SI t'es dans le c**a, je crois que nager en position ventrale est une mauvaise idée  :down:.
C'est fatigant, et tes voies aériennes ne sont pas dans le bon sens... Je crois que gonfler la stab pour être sûr de flotter dans le bon sens est primordial. En effet, la combi ne te donne pas de flottabilité directionnelle : tu peut flotter avec les jambes en l'air et la tête sous l'eau sans problème (surtout si tu plonge en habis sec)... Pas cool si t'u as un coup de fatigue ou un petite crise d'hypoglycémie.... La stab, au moins assure le fait d'avoir la tête hors de l'eau, et le poids de la bouteille fait que sera au moins vertical, voir sur le dos...

ET tafdak sur le tube nestlé... en plus c'est bon.. niam :doubleup:
"Minä istun iloissani ja annan surun huilata"
Je m'assied ici heureux, attendant que la tristesse reprenne son souffle.

06 juin 2007 à 14:48:18
Réponse #8

mazzeru


Salut,

Pour moi, le probléme posé est un non probléme au sens de "je t'oublie et je pars"
Pour donner un exemple assez semblable, vous avez déjà entendu parler d'un guide de montagne qui "oublie" son ou ses clients au sommet du Mont Blanc?

Tout d'abord, tout plongeur est supposé formé et responsable de sa vie et éventuellement de celle de ses équipiers.
Il doit donc être formé à la vérification du matériel, au vidage de masque à n'importe quelle profondeur, au capelage décapelage, à la remontée d'urgence pour son propre compte ou pour remonter quelqu'un.
De plus, un plongeur, même confirmé, ne peut jamais préjuger de sa condition physique du moment, et c'est souvent comme ça que des accidents arrivent.

De la même manière, tout bateau de plongée qui se respecte et qui a des palanquées importantes se doit de compter ses bonhommes, et de disposer de pétards de rappel afin d'informer ceux qui sont encore au fond de remonter.

Bon, nous sommes donc dans le théorique, mais c'est normalement ainsi.
Pour ma part, si un skipper a l'audace de repartir sans moi, je vous garanti qu'il risque de s'en souvenir un bon moment et ses dents aussi.

Bon, ceci dit.
On ne plonge jamais seul.
Toute plongée à une profondeur supérieure à 1 métre relève déjà de la prise de risque inutile, et bien que je le fasse et le confesse, je confesse aussi que je suis le roi des C***.

A ce titre, même les plongeurs militaires plongent à deux et sont reliés entre eux par une sangle. Je crois que cette pratique est aussi utilisée dans certains lacs sombres ou peut être en plongée spéléo que je n'ai jamais pratiqué.

Alors, pour reprendre l'exemple de se retrouver seul au milieu de l'océan est un cas qui peut arriver, mais qui semble plus un scénario d'un film d'Hollywood que de la réalité.

En mer rouge, même avec sa stab gonflée, se retrouver seul et sans autres bateaux à l'horizon est relativement dangereux. Présence de requins tout d'abord, et comment savoir si on vous recherche, et qui aurait pu donner l'alerte si on vous a déjà oublié dans l'eau.

Je pense qu'éventuellement, une strobe de secours en cas de plongée de nuit est intéressante ( surtout si il a du courant et que tu as dérivé)-( Toutefois, il te reste normalement ton phare, car on ne plonge jamais de nuit sans lampe, même à la plein lune ;)), ou un parachute de remontée ( de jour) pour indiquer au bateau de surface ou on se trouve est aussi intéressante. Toutefois, je pense qu'il est parfaitement inutile d'avoir dans les poches de sa stab un kit complet avec bouffe, GPS, Balise radio, Montgolfière de repérage, etc...
Il faut dans ce cas acheter un sous marin de poche... Vous pouvez en commander à Dubai :D ;D

http://dubai-info.blogspot.com/2006/07/et-si-vous-possdiez-votre-propre-sous.html

PS les fusées étanches existent. ;) on peut même trouver de vraie torches sous marines qui "brulent"

Par ailleurs, pour faire des containers qui "plongent", il suffit d'aller dans un rayon plomberie plastique de n'importe quelle "bricolerie" et de faire des containers avec des tubes gris épais.
Ca marche très bien et ca coute pas cher (enfin pas trop) ;)
« Modifié: 06 juin 2007 à 15:26:07 par mazzeru »

06 juin 2007 à 15:28:59
Réponse #9

Gofannon


Pour répondre à mazzeru:
Citer
Alors, pour reprendre l'exemple de se retrouver seul au milieu de l'océan est un cas qui peut arriver, mais qui semble plus un scénario d'un film d'Hollywood que de la réalité.
Citer
En mer rouge, même avec sa stab gonflée, se retrouver seul et sans autres bateaux à l'horizon est relativement dangereux. Présence de requins
Les requins il n' y a que 9 morts par an, attaques à travers le monde. Les quelques attaques de requins sont à chaque fois dans des conditions bien particulières (style eau trouble avec un surfeur en surface, feeding ou autres situations non recommandées...)

Le risque en mer rouge est plus de se faire passer dessus par un autre bateau que de se faire attaquer par un requin!Que la faute soit du plongeur, du bateau ou de n'importe quoi d'autre, le risque de se retrouver séparer du bateau de surface est beaucoup plus important que celui de se faire attaquer par un requin
Toujours cette psychose des requins! :down:

Citer
Tout d'abord, tout plongeur est supposé formé et responsable de sa vie et éventuellement de celle de ses équipiers.
Il doit donc être formé à la vérification du matériel, au vidage de masque à n'importe quelle profondeur, au capelage décapelage, à la remontée d'urgence pour son propre compte ou pour remonter quelqu'un.
De plus, un plongeur, même confirmé, ne peut jamais préjuger de sa conditions physique du moment, et c'est souvent comme ça que des accidents arrivent.
Même si toutes ces conditions sont respéctés on est jamais à l'abris de la faute de quelqu'un d'autres ou d'autre chose. (principe de la survie)

Sinon TAFDAK pr la strob, le parachute et la lampe voir le phare et qu'il ne faut pas plongée seul.

Et pour répondre à pierauspitz:
Citer
SI t'es dans le c**a, je crois que nager en position ventrale est une mauvaise idée .
Tu as raison mais dans ma situation c'était juste pour essayer de nager par mer légèrement formée.

Citer
La stab, au moins assure le fait d'avoir la tête hors de l'eau,
Je suis d'accord avec toi: il est donc mieux de garder sa stab.

Citer
En effet, la combi ne te donne pas de flottabilité directionnelle
Par contre il est très facile de faire la planche! :up:

''Ce n'est pas la façon dont la lame est aiguisée qui fait le talent du sabreur.'' Yvan Andouart
''Le couteau a beau être tranchant, il ne peut tailler son manche.'' Mahmud de Kachgar

06 juin 2007 à 15:40:48
Réponse #10

mazzeru


Citer
Toujours cette psychose des requins!

Moi, j'aime bien ces bététes, elles ne m'ont jamais croqué.
Celà dit 9 morts, d'accord... et combien d'attaques?
Je leurs ai déjà fait quelques gestes amicaux, mais ils ne m'ont pas semblé vouloir répondre à cette amitié naissante.

Je préfére donc collectionner quelques dents de requins pour faire warrior autour du cou, plutot que de leurs laisser quelques orteils au fond du bec ;)

Bon, alors, si il y a tant de bateaux en mer rouge, où est le probléme... tu fais du bateau stop et le tour est joué... ou tu trouve trois autres paumés et oubliés comme toi et vous faites une belotte au milieu des flots bleus... mais alors là, penses à mettre un jeu de belotte dans ton kilt... ;) :D :D :D

Bon, pardonne moi, j'aime bien charrier un peu. :) :)

Pour la peine, je te mets des photos de containers maison ;)
Ca passe normalement les 40 métres sous réserve de mettre de la silicone sur les joints.

« Modifié: 06 juin 2007 à 15:54:41 par mazzeru »

06 juin 2007 à 15:51:18
Réponse #11

Gofannon


http://fr.wikipedia.org/wiki/Attaque_de_requin

Citer
Celà dit 9 morts, d'accord... et combien d'attaques?

Attaques de requins dans les eaux américaines:
"Chaque année, on dénombre une douzaine d’attaques et on déplore un ou deux morts dans les eaux américaines.En comparaison, près de 500 américains meurent foudroyés chaque année."

Attaques de requins dans les eaux australiennes:
"depuis 1901, environ 250 agressions dont une centaine mortelles."

Attaques de requins en Afrique du Sud:
"ces dernières années, seulement trois incidents non mortels ont été rapportés à l’est du Cap."

Les autres attaques à travers le monde:
"Des attaques de requins sont très rares en Nouvelle Zélande. On en a dénombré qu’une dizaine en près de 100 ans."

Citer
Je préfére donc collectionner quelques dents de requins pour faire warrior autour du cou
:o :down:
Citer
plutot que de leurs laisser quelques orteils au fond du bec
TAFDAK

Citer
Bon, alors, si il y a tant de bateaux en mer rouge, où est le probléme... tu fais du bateau stop et le tour est joué... ou tu trouve trois autres paumés et oubliés comme toi et vous faites une belotte au milieu des flots bleus... mais alors là, penses à mettre un jeu de belotte dans ton kilt...
C'est vrai que vu le trafic de bateau qu'il y a en mer rouge, le risque de se retrouver totalement seul (juste la palanquée ou le binome) est faible.

Citer
Bon, pardonne moi, j'aime bien charrier un peu. 
Pas de problème on appelle cela défendre son opinion! :yeah:


« Modifié: 06 juin 2007 à 15:58:41 par gofannon »
''Ce n'est pas la façon dont la lame est aiguisée qui fait le talent du sabreur.'' Yvan Andouart
''Le couteau a beau être tranchant, il ne peut tailler son manche.'' Mahmud de Kachgar

06 juin 2007 à 16:04:54
Réponse #12

Gofannon


Je n'avais pas vu tes containers.
Où les mets tu? Le long du bloc?
Ils ont l'air résistant. Peu tu les ouvrir facilement ou sont t-ils celler avec un joint silicone qu'il faut briser pour accéder au contenu?
''Ce n'est pas la façon dont la lame est aiguisée qui fait le talent du sabreur.'' Yvan Andouart
''Le couteau a beau être tranchant, il ne peut tailler son manche.'' Mahmud de Kachgar

06 juin 2007 à 16:05:20
Réponse #13

mazzeru


Les containers sont plus hauts ...

1 - Il faut les lester.
2 - Tu peux en mettre le long du ou des blocs, mais il n'est accessible que par un equipier en surface.
3 - Tu t'en bloque un sur le vente. Le long et fin est en fait concu pour une fusée de détresse à parachute du bateau (Zodiac). Elle est déjà descendu à 40 Métres sans probléme, mais je n'ai pas fait ces containers pour avoir une pratique régulière de la plongée avec.
Tu sais bien que lorsque l'on plonge, on est aujourd"hui de plus en plus chargé de matos et gadjets divers, et celà gâche me semble t il les joies de la profondeur et du paysage.
Je ne voudrais pas faire comme les japonais qui voyagent derrière leurs appareils photo.

4 - Oui, ça s'ouvre et se referme très bien en surface. En Profondeur, c'est plus délicat, mais ce n'est pas fait pour ça.

5 - J'aime bien la stab, mais sorry, je suis de la génération fenzy et cousteau gagnan ;)

« Modifié: 06 juin 2007 à 16:14:02 par mazzeru »

06 juin 2007 à 16:21:24
Réponse #14

Gofannon


Citer
Tu sais bien que lorsque l'on plonge, on est aujourd"hui de plus en plus chargé de matos et gadjets divers, et celà gâche me semble t il les joies de la profondeur et du paysage.
Je suis tout à fait d'accord avec toi. :doubleup: De plus on se sent moins comme un poisson dans l'eau. on perd en liberté!

Citer
5 - J'aime bien la stab, mais sorry, je suis de la génération fenzy et cousteau gagnan
Tu oublie le mistral! Je connais cela, mon papa qui est aussi mon moniteur de plongée (MF2) est aussi de cette génération: les pionniers de la plongée!
''Ce n'est pas la façon dont la lame est aiguisée qui fait le talent du sabreur.'' Yvan Andouart
''Le couteau a beau être tranchant, il ne peut tailler son manche.'' Mahmud de Kachgar

06 juin 2007 à 16:28:02
Réponse #15

mazzeru


Yep, j'ai toujours MON mistral, mon étouffoir je devrais dire, car il faut lui voler l'air du bloc... Rien à voir avec le confort d'un simple Scubapro R190.

Bon, ne parlons pas de nostalgie, car le modernisme a du bon. Je suis beaucoup plus sceptique devant la vulgarisation de la plongée, et sa pratique parfois sans discernement.

25 juin 2007 à 21:19:09
Réponse #16

tarzan_le_loup


hum, c est affrayant de lire que certains abandoneraient leurs stabs....

perso... je ne suis pas plongeur... je fais que de l apnée.... je descend pas plus de 15m (mais ans palmes... c est pas la meme histoire, j aime bien pouvoir marcher au fond de l eau), mon probleme, c est que meme la cage thoracique gonflée a bloque, en piscine, je coule.... (les talons viennent toucher le fond)

alors abandonner une bouée gonflable.... ca parait louche!
ceci dit, je suis d accord, nager avec tout l equipement c est assez inconfortable (j ai fait seulement 2 3 plongées.... dont la premiere ou j ai surpris mon moniteur....
reflexe de l apnée, je me suis laissé glisser sur le dos, et j ai enlever mon detendeur pour faire des thors en bulles.... bloub bloub!

Ceci dit, pour les requins, a la run on connait bien! mais certe c est bien rare comparé au degats causés par le risque en voiture!!!

pour le probleme de plonger equiper et tout le tralala.... je d accord avec vous, rien que le bruit des bulles m insupporte... l apnée, y a que ca de vrai!

++
Siegfried

27 juin 2007 à 09:25:54
Réponse #17

Gofannon


Citer
hum, c est affrayant de lire que certains abandoneraient leurs stabs....
...
alors abandonner une bouée gonflable.... ca parait louche!
Il reste la combinaison qui aide à flotter très bien!
''Ce n'est pas la façon dont la lame est aiguisée qui fait le talent du sabreur.'' Yvan Andouart
''Le couteau a beau être tranchant, il ne peut tailler son manche.'' Mahmud de Kachgar

01 août 2007 à 15:28:55
Réponse #18

Chips


J'ai fais pas mal de plongée quand j'habitais à Mayotte (conditions plutôt idéales je dois le reconnaître) et amha, avec un strombo + parachute, c'est un très bon début. Ensuite, pourquoi pas une fusée mais avec le strombo, c'est certainement suffisant (et moi encombrant).
Ensuite, il y a le problème du froid à gérer et même dans les eaux tropicales, on n'est pas à l'abri de ce problème (quand je plongeais, certaines personnes n'avait une combi qu'au cas où ils aient à passer un peu plus de temps que prévu dans l'eau). Je ne parle pas de la réserve de flotabilité qu'offre une combi, c'est évident que c'est un + incontestable.
Pour lutter contre le froid, il est recommander d'adopter un position foetal pour limiter les échanges de chaleur. Je ne sais pas si c'est vraiment efficace mais en tout cas, le principe est adopté par les manchots qui se collent les uns contre les autres donc il doit y avoir un truc quand même.
A propos des requins, ça me fait un peu rire mais quoi qu'il en soit, les Américains (je crois) avaient dotées les soldats suscpetibles de se retrouver à la baille avec des requins (les pilotes qui s'éjectent notament) d'une sorte de sac plastique suffisament grand pour rentrer dedans. Ainsi, les odeurs humaines ne sont pas dispersées et la forme que le requin perçoit est ainsi assez annodine. Je pense que c'est très efficace mais je n'en ai pas de preuve.

01 août 2007 à 17:53:58
Réponse #19

Ishi


A propos des requins, ça me fait un peu rire mais quoi qu'il en soit, les Américains (je crois) avaient dotées les soldats suscpetibles de se retrouver à la baille avec des requins (les pilotes qui s'éjectent notament) d'une sorte de sac plastique suffisament grand pour rentrer dedans. Ainsi, les odeurs humaines ne sont pas dispersées et la forme que le requin perçoit est ainsi assez annodine. Je pense que c'est très efficace mais je n'en ai pas de preuve.


La méduse humaine aurait elle été enfin inventé par les ricains?
 :D :D :D :D
Steph.
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

01 août 2007 à 23:28:03
Réponse #20

enzo


Tout d'abord, y a t-il des plongeurs parmi vous?
Parce que je me demandais ce qu'il faut faire si l'on se retrouve seul en mer loin des côtes après une plongée. Suite par exemple au bateau de plongée qui serait partit :down: (cela arrive parfois en mer rouge)
Bonsoir à tous
Déjà là y' a maldonne !
Tout club embarqué possède un directeur de plongée ! responsable des palanquées !!!
Le propriétaire du bateau lui-même est responsable des plongeurs !
Il y a une liste établie avec le nom de chaques plongeurs et dans quelle palanquée il va descendre !
Et en plus les plongeurs eux même doivent se surveiller au fond et lorsqu'ils remontent sur le bateau et ne s'aperçoivent pas qu'il manque un des leurs ?!  :branleur:
Avant que le bateau lève l'ancre on appelle chaque plongeur pour savoir si tout le monde est à bord!
Là c'est de l'inconscience pure et dure !!! et le club n'est pas digne de ce nom !
Et à quoi sert le chef de palanquée en général P4 ( en ce qui concerne la FSGT )
Depuis près de 17 ans je fais parti de l'USMA plongée , j'y vais moins souvent  :-[ mais jamais n'avons oublié ou perdu un membre , plein de membres de ce club sont allés en Egypte ( hurghada ,  Sharm el-Sheik etc.... et il y a toujours eus un encadrement fiable de la part des dirigeants de mon club ! :up:
( La mer rouge est un véritable aquarium ! allez plongez en Bretagne à Ploumanach par grand coèf et visibilité + ou - 1m ou aux Triagoz  ;)
Pour en revenir à la question c'est toujours facile de retirer son stab et de le gonfler à la bouche ou avec le direct -système ! et attendre que les potes se rendent compte de l'absence d'un des leurs !!! mais retour à ce que je disais plus haut !
Enzo
 
 

L'expérience est une lanterne qui éclaire le chemin parcouru.........

02 août 2007 à 10:16:25
Réponse #21

Gofannon


Bonsoir à tous
Déjà là y' a maldonne !
Tout club embarqué possède un directeur de plongée ! responsable des palanquées !!!
Le propriétaire du bateau lui-même est responsable des plongeurs !
Il y a une liste établie avec le nom de chaques plongeurs et dans quelle palanquée il va descendre !
Et en plus les plongeurs eux même doivent se surveiller au fond et lorsqu'ils remontent sur le bateau et ne s'aperçoivent pas qu'il manque un des leurs ?!  :branleur:
Avant que le bateau lève l'ancre on appelle chaque plongeur pour savoir si tout le monde est à bord!
Là c'est de l'inconscience pure et dure !!! et le club n'est pas digne de ce nom !
Et à quoi sert le chef de palanquée en général P4 ( en ce qui concerne la FSGT )
Depuis près de 17 ans je fais parti de l'USMA plongée , j'y vais moins souvent  :-[ mais jamais n'avons oublié ou perdu un membre , plein de membres de ce club sont allés en Egypte ( hurghada ,  Sharm el-Sheik etc.... et il y a toujours eus un encadrement fiable de la part des dirigeants de mon club ! :up:
( La mer rouge est un véritable aquarium ! allez plongez en Bretagne à Ploumanach par grand coèf et visibilité + ou - 1m ou aux Triagoz  ;)
Pour en revenir à la question c'est toujours facile de retirer son stab et de le gonfler à la bouche ou avec le direct -système ! et attendre que les potes se rendent compte de l'absence d'un des leurs !!! mais retour à ce que je disais plus haut !
Enzo
 
 


Un copain à plongée il n'y a pas très longtemps à cancun au mexique dans un gros club.
Quand il m'a raconté ses plongées, j'était ébahi :o, les bateau larguent 50 plongeurs sur le site, les chefs de palanquée sautent après et vont chercher les autres membres de la palanquée sans même savoir leur nom! D'accord, c'était dans 10m d'eau mais c'est la zone la plus dangereuse. De plus, le moniteur à emmenner mon pote niveau 1 a 30m puis il remontait dès qu'une bouteille était vide sur le détendeur de secours du mono avec des paliers fait à l'arrache. Mon pote ne connaissait pas les paliers mais on en avait discuter et il a quand même fait 3min à 3m en sécu.
C'est vrai que là bas c'est un peu l'uzine à plongée.
Toujours est t-il que le risque de perdre un plongeur, même quelques heure est toujours présent.
De toute façon dans des cas comme ça mieux vaut compté que sur soit.
''Ce n'est pas la façon dont la lame est aiguisée qui fait le talent du sabreur.'' Yvan Andouart
''Le couteau a beau être tranchant, il ne peut tailler son manche.'' Mahmud de Kachgar

02 août 2007 à 11:24:45
Réponse #22

enzo


Bonjour Gofannon
Là on ne peut rien faire contre çà ! manifestement peut-être l'argent passe avant la sécurité des plongeurs........ :'(
Par contre le jour ou l'on se retrouve tout seul au large , cela nous est arrivé au Four , un haut fond au large de Trébeurden ( 22 ) nous avions fais le palier indiqué par les ordinateurs indiquaient mais nous étions remontés sur le bout d'un casier à crustacés ! le copain qui était en train de nous surveillé en surface est arrivé avec le zodiac pour nous récupérer.
Plus au loin il y avait le bateau de plongée du club de Trébeurden ( une petite usine aussi  ;) mais plus sérieuse ! ) et ils n'avaient pas vu qu'il y avait 2 plongeurs en détresse emportés vers le large du fait de la marée.........
Notre ami sur le bateau lui les avait repéré ainsi que nous sur notre casier ! mais pas les gars du gros bateau !!!
Comme nous étions bien assuré sur notre ligne de casier sur le drapeau et sa bouée , Ludo est allé recherché les 2 gars et les a ramenés au bateau !
Bien sûr l'apéro a été pour lui !!!  >:(
Il n'y a rien a faire si l'on est emporter par le courant et seul sinon ne pas lutter !
Gonfler son stab.......
Attirer l'attention des bateaux qui croissent au large avec le parachute de palier , si l'on possède un fumigène aussi.........
Sinon tout larguer et revenir en PMT  ::)
Enzo
L'expérience est une lanterne qui éclaire le chemin parcouru.........

02 août 2007 à 15:30:08
Réponse #23

Chips


Oui, c'est sur que les clubs de plongée ne sont pas des assassins mais un accident n'est jamais à exclure et le fait d'y penser est souvent gage de sécurité (pour la prévention je parle). C'est de ne pas avoir peur et d'être trop sur de soi qui est dangeureux (m'enfin c'est facile de dire ça).
Ensuite, il vaut mieux (et de très loin) s'attarder sur la prévention que sur les méthodes de repérage (néanmoins nécessaire et je maintiens que parachute + bon strombo voire sifflet = 95 % de ce qui est possible de faire sérieusement et facilement). Et la prévention passe avant tout par le choix d'un encadrement dans lequel on a confiance...

A+
Alex

03 août 2007 à 11:10:56
Réponse #24

Hatari


Ancien plongeur, il y a une règle essentielle de sécurité, on part avec X plongeur et l'on revient avec X plongeur, il y a un chef de palanquée et un serre-fil en cas de pépin, omettre ces précautions sont inadmissibles.
La plongée en solo est on ne peut plus dangereuse.
Mais tout cela fait partie des cours de plongée dispensés dans les clubs, avoir son carnet de plongée en ordre est élémentaire aussi.
Toutefois si l'on doit regagner le rivage à la nage et suivant le sens des courants de surface, la 1ére chose a faire est de lâcher sa ceinture de plombs, conserver les bouteilles si elle contiennent encore de l'air en cas de mer formée sinon les abandonner et revenir en nageant avec son tuba.
Si le courant vous embarque vers le large rien ne sert de s'épuiser à lutter, il faut mieux attendre les secours qui de toute façon reviendront !!!
Je n'ai jamais connu ou entendu dire qu'un groupe de plongeurs revenait avec un membre en moins, il y a un comptage au départ et en fin de plongée.
Le plus dangereux en plongée n'est pas ce problème, il y a des embûches plus graves mais cela s'apprend dans les cours dispensés par les écoles de plongée.
La vraie trahison est de suivre le monde tel qu'il est et d'employer l'esprit à le justifier.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité