Nos Partenaires

Auteur Sujet: AIGUISAGE DE FAUX  (Lu 11094 fois)

18 janvier 2010 à 18:53:51
Réponse #25

DIY



 Je plussoie Ghjallone, le talon de la lame est pratiquement en contac avec le sol, de sorte que le tranchant rencontrait les cailloux.
Le piquage ou rebattage servait surtout à remettre le fil droit et à durcir le métal par écrouissage. De ce fait le tranchant pouvait plier mais il ne
cassaist pas. L'aiguisase se fesait à la pierre à grain fin que les faucheurs portaient dans un coffin ce pouvait être effectivement une corne ou un étui en bois.
Ce coffin contenait ou de l'eau vinaigrée ou, plus trivial, de l'urine pour décrasser la pierre. Je n'ai plus la référence (livre de Jean EMY sur la pierre à fusil), certaines pierres,
en Normandie il me semble, étaient des silex taillés sans angles vifs elles servaient davantage de brunissoir pour raligner le fil donc pratiquement pas d'usure.

On prenait soin de son matériel en ce temps là.

11 septembre 2010 à 13:23:25
Réponse #26

lebourdon


Bonjour Nuanda , et merci pour tes explications.

Peux tu me dire quel type de "manche" tu utilises pour faucher?


11 septembre 2010 à 14:28:32
Réponse #27

Walden


"Ne crois rien parce qu'on t'aura montré le témoignage écrit de quelques sages anciens. Ne crois rien de l'autorité des maîtres ou des prêtres. Mais ce qui s'accordera avec ton expérience et après une étude approfondie satisfera ta raison et tendre vers ton bien, cela tu pourras l'accepter comme vrai et y conformer ta vie." (Bouddha)

11 septembre 2010 à 14:31:28
Réponse #28

Walden


"Ne crois rien parce qu'on t'aura montré le témoignage écrit de quelques sages anciens. Ne crois rien de l'autorité des maîtres ou des prêtres. Mais ce qui s'accordera avec ton expérience et après une étude approfondie satisfera ta raison et tendre vers ton bien, cela tu pourras l'accepter comme vrai et y conformer ta vie." (Bouddha)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité