Nos Partenaires

Auteur Sujet: Bottes et survie  (Lu 13766 fois)

06 janvier 2010 à 21:49:13
Lu 13766 fois

cedx69


Bonsoir et bonne année à tous,

que pensez vous de l'utilisation de bottes en survie à long terme ? quel type de bottes ? beaucoup de troupes ont utilisé et utilisent encore les bottes alors je me posais la question et je la soumets à votre réflexion...


« Modifié: 20 janvier 2010 à 13:16:37 par Maximil »

06 janvier 2010 à 22:08:50
Réponse #1

bloodyfrog


Salut Cedx,

Plusieurs générations d'aventuriers, de pionniers, de soldats, d'explorateurs ont parcouru le monde avec des bottes au pied.

Je crois qu'on peut dire que "ça le fait".

La question est surtout: si ces hommes avaient eu accès à une autre technologie pour se chausser, auraient ils continué de marcher en bottes?

Si c'est pour le style Indiana J., bien sur, ton choix ne se discute pas... 8)

Manu.

06 janvier 2010 à 22:19:59
Réponse #2

bushiben


Il est vrai que beaucoup de guerrillas et meme d armées nationales voient leurs personnels chaussés de bottes en caoutchouc.
Tant les pays d amerique latine que d afrique, mais bien souvent c est surtout parceque se sont les personnels eux meme qui fournissent leur chaussures et que c est bien souvent le meilleur rapport qualite/prix/solidite qu ils puissent s offrir.
Maintenant si par bottes tu parle de ce genre la, evidement c est une autre histoire... :lol: :lol:
- Ce que tu vis au sommet te change profondément et te devient indispensable...
- L'alpiniste est un homme qui conduit son corps là où, un jour, ses yeux ont regardé... - Gaston Rébuffat

- Grimpez si vous le voulez, mais n'oubliez jamais que le courage et la force ne sont rien sans prudence, et qu'un seul moment de négligence peut détruire une vie entière de bonheur. N'agissez jamais à la hâte, prenez garde au moindre pas.
Et dès le début, pensez que ce pourrait être la fin - Edward Whymper

06 janvier 2010 à 22:29:49
Réponse #3

Wapiti


L'inconvénient des bottes de forme cavalière en cuir ou en caoutchouc c'est qu'elles tiennent mal la cheville et que nous ne somme pas habitués à marcher avec.

Une entorse, pire une fracture nécessite de couper la botte. Avec les bottes lacées, c'est plus facile d'en sortir le pied ou de les serrer un peu plus de façons à faire plâtre ou attelle en attendant les soins.

Si la tige est trop étroite, c'est douloureux quand les muscles gonflent à cause de la marche, trop large le bord supérieur frotte sur le mollet, dans ce cas, ce n'est pas trop gênant avec un pantalon.

Les bottes fourrées sont longues à sécher, à moins d'en avoir deux paires qu'on chausse en alternance un jour sur deux.
« Modifié: 07 janvier 2010 à 09:45:22 par Wapiti »

06 janvier 2010 à 22:53:34
Réponse #4

Lemuel


L'armée finlandaise utilise encore des bottes en caoutchouc, avec chausson de feutre amovible, équipées de cran pour chausser skis et raquettes. C'est très confortable, ergonomique et polyvalent. Mais ce sont des conditions climatiques particulières.
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

07 janvier 2010 à 07:31:38
Réponse #5

LAFAYETTE


Dès que les grands froids arrivent, je porte mes schnee's boots. C'est le top pour de la forêt.
http://www.schnees.com/product/2100/schnees-footwear
C'est chaud, cela évite de porter des guêtres, et surtout c'est étanche comme des bottes, c'est aussi plus solide. Qui n'a pas percé ses bottes lors d'un passage de barbelés...
Par contre ce ne sont pas des chaussures de grande marche... Le pied n'est pas assez tenu...
A suivre...

07 janvier 2010 à 07:40:35
Réponse #6

ACORN


Moi j'ai bien ce modèle http://www.boutique-univers-chasse.fr/F_frame.html?http://www.boutique-univers-chasse.fr/Botte_Kiruna_GTX__F_art_356.html

Bottes fourrée Meindel 'kiruna' spécialement conçues pour le grand froid allant jusqu'à -25°c !

    * Tige en cuir nubuck et cuir velours
    * Doublure en agneau
    * Membrane imperméable et respirante
    * Collier d'attache au niveau du coup de pied et sur le haut de la tige
    * Semelle de marche en caoutchouc cousue
Mais le prix  >:(

07 janvier 2010 à 09:59:11
Réponse #7

Wapiti


Bonjour Acorn

Si tu as la chance de ne pas transpirer, tant mieux, sinon elles sont longues à sécher. J'en ai deux paires du même genre mais sans fermeture à glissière latérale. J'ai du en racheter une pour pouvoir alterner.

L'idéal serait d'avoir un sèche-bottes à air chaud pulsé, encore des frais.

Dans ce genre bottes le modèle « pilote » est pourvu d'une courroie de serrage à la cheville.

Ces bottes sont très lourdes aussi.

07 janvier 2010 à 10:21:37
Réponse #8

Wapiti


Entendons nous bien sur le terme botte. Soulier, le bord supérieur de la chaussure reste sous la cheville. Chaussure à tige, elle monte juste au dessus de la cheville. Bottillon et bottine, tige jusqu'au quart du mollet. Au-delà, botte cavalière, à demi-chaudron (bottes de vénerie) et à chaudron, cuissardes, etc.

Par faciliter bottillons et bottes sont appelés indifféremment bottes. Toutes comporte ou non un dispositif de serrage et de maintien autour du pied et/ou de la jambe : lacets, courroies, auto-agrippant. Les anglo-saxons disent boots pour tout ce qui se met aux pieds.
« Modifié: 20 janvier 2010 à 13:16:58 par Maximil »

07 janvier 2010 à 11:00:57
Réponse #9

Gwangi


Personnellement, je suis plus que favorable aux bottes (ou aux bottillons selon la typo proposée par Wapiti). Bon maintien de la cheville, ce qui est appréciable pour de très longues marches, meilleure isolation à ces extrémités... Tout en étant bien d'accord sur la supériorité des systèmes à lacets. Et personnellement, je préfère le cuir : une fois "faites", les bottes se sont assouplies à la forme du pied bien mieux qu'avec un autre matériau.

Sinon, je pense qu'il en va des bottes comme pour tous les autres types de chaussures : la qualité est souvent cachée sous des monceaux de merdes. Personnellement, j'ai encore du mal à me décider de façon (quasi-)définitive en rando.

07 janvier 2010 à 11:09:09
Réponse #10

ACORN


Bonjour Acorn

Si tu as la chance de ne pas transpirer, tant mieux, sinon elles sont longues à sécher. J'en ai deux paires du même genre mais sans fermeture à glissière latérale. J'ai du en racheter une pour pouvoir alterner.

L'idéal serait d'avoir un sèche-bottes à air chaud pulsé, encore des frais.

Dans ce genre bottes le modèle « pilote » est pourvu d'une courroie de serrage à la cheville.

Ces bottes sont très lourdes aussi.

Merci pour tes commentaires. Si un jour j'achèterai ce genre de bottes, ça serait seulement pour aller faire un tour dans le bois avec les chiens. Max 2 ou 3 Hr. Ou pour rouler en jeep.
Mais vu le prix...  :o

Pour la survie, rando, buschcraft et autre activité "outdoor", je choisi des bottines sans hésiter.
Je pense que les pieds sont mieux soutenus avec des bottines. Qu'est-ce que t'en pense?
As-tu déjà fait des sorties un peu "engagées" avec.? (2/3 jours dans la neige, boue... )
Pas de problèmes d'ampoules aux pieds ?

07 janvier 2010 à 11:12:23
Réponse #11

Garrett


Pour la chasse en hiver j'ai des bottes Caribou, j'en suis très content
http://www.usine23.com/images/produit/4/12392.jpg

07 janvier 2010 à 11:25:14
Réponse #12

Woodrunner


J'ai une paire de matterhorn depuis 4ans je les avais payé 149$ dans un PX us (c'est le top au niveau prix les PX ;D), et c'est certainement les bottes que j'ai le plus porté et apprécié! Je n'ai jamais eu les pieds mouillé avec et pourtant elles en ont trotté des km traversé des rivières et affronté des m3 de neige!

Leurs seul défaut c'est d'être devenu trop souple pour moi et mes chevilles pourrave! C'est des chaussons que j'adore! Ressemelé 3 fois et le cuire tiens toujours la route!  :love:
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

07 janvier 2010 à 12:58:43
Réponse #13

DEUN


Côté bottes, pendant longtemps en période hivernale pour mes activités moto et fond du bois combinées, j'ai utilisé de simples bottes de pompier en cuir. Je les avais choisies une taille au-dessus et les portais avec deux paires de chaussettes en laine dont une très montante toujours roulée sur le haut de la botte.
Pour le bas des jambes de pantalon, c'était au gré des circonstances : rentré ou sorti et dans ce dernier cas, parfois scotché ou élastiqué.

Je n'ai pas tout à fait abandonné cette solution, mais je n'ai plus de Mère-Grand pour me tricoter de grandes chaussettes.  :closedeyes:
Mais peut-être que... http://www.deniveles.com/art,375,chaussettes-yeti.htm
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


08 janvier 2010 à 08:06:46
Réponse #14

Kilbith


Mais peut-être que... http://www.deniveles.com/art,375,chaussettes-yeti.htm

Très très chaudes (le modèle existe depuis de longues années) mais il faut vraiment prévoir de grandes chaussures (pointure et volume) pour les utiliser. On a avantage à prévoir des sous chaussettes fines, ne serait-ce que pour laver ces chaussettes moins souvent.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

08 janvier 2010 à 16:19:34
Réponse #15

Kilbith


Tout caoutchouc, double paroi, gonflable pour isoler style "thermos"

Il semble bien qu'il faille éviter cet usage...

Citation du site en question :

"3. What's the valve on the side for?
"...The valve is NOT FOR INFLATING your boots for a tight fit. DO NOT BLOW AIR INTO YOUR BOOTS, your breath will moisten the linings and impair the insulating quality of the boot."


Citer
avec une valve pour ajuster la pression en fonction de l'altitude
.
C'est en effet l'usage de la valve :

A. Be sure to keep the valve closed except while airborne. The valve is meant to release pressure inside the boot that occurs at high altitudes.(i.e. flying in an unpressurized aircraft, or summiting Mt. McKinley)

Citer
Un produit Hi-tec avec un look inénarrable.
Origine de la guerre de Corée, l'idée ayant servie sur l'Everest.
 
Citer
Pas froid au pied, plus isolantes et moins mouillantes que les classiques et chères mixtes caoutchouc cuir feutre
L'idée est d'éviter que l'isolant interne ne puisse être mouillé par la transpiration ou l'humidité externe. Une sorte de chaussure exploitant au maximum l'effet "Barrière Pare Vapeur". Poudre antifongique obligatoire.

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

08 janvier 2010 à 16:31:14
Réponse #16

lambda


Il semble bien qu'il faille éviter cet usage...

Citation du site en question :

"3. What's the valve on the side for?
"...The valve is NOT FOR INFLATING your boots for a tight fit. DO NOT BLOW AIR INTO YOUR BOOTS, your breath will moisten the linings and impair the insulating quality of the boot."

.

Finalement exactement la même chose à ne pas faire que dans le cas du matelas "auto-gonflant", qui présente finalement une similitude de structure et principe d'isolation, et dont on parle ici:

(je me permets de te re-citer, Did, pour cibler la partie du post concerné (lien) qui colle à celui-ci présent:)

http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,28966.msg294314.html#new

"Je n'ai jamais rencontre "d'autogonflant" qui le soit. Ils nécessitent tous un gonflage pour atteindre leur épaisseur. Généralement on gonfle avec la bouche. Comme notre souffle contient une part importante d'humidité en condition très froide elle peut geler dans le matelas. Au bout de quelques temps tu as des billes de glace dans ton matelas et il gonfle beaucoup moins bien. Pour empêcher cela, il est recommandé de gonfler avec une pompe, mais cela ajoute du poids au système alors que le matelas "auto-gonflant" est plus lourd (mais moins encombrant) qu'un m"matelas mousse fermée" pour un poids équivalent."

a+,
Lambda

"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

08 janvier 2010 à 16:51:20
Réponse #17

Kilbith


Oui Lambda : l'humidité est l'ennemie des isolants classiques. Une fois présente elle fait baisser énormément l'isolation.

Pour cette raison, les britanniques pour la conquête de l'everest avaient prévu des chaussures en caoutchouc étanches remplis de kapok (pas certain de l'isolant, je fais de mémoire). Les américains ont repris l'idée pour leurs troupes lors de la guerre de Corée.



On voit les chaussures de type "mickey mouse boots" chez Sir Edmund Hillary, Tensing Norgay portant des chaussures d'une expédition précédente (Suisse) ayant presque atteint le sommet. Ces dernières sont de type "mukluk" (pas certain, encore une fois de mémoire). Les mukluks étant la seule alternative classique viable par temps très très froid.
« Modifié: 08 janvier 2010 à 17:54:42 par kilbith_2 »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

08 janvier 2010 à 17:46:26
Réponse #18

Thanos


L'explorateur/chasseur de trésors Philippe Esnos raconte dans un de ses livres qu'il a abandonné les chaussures typées rando pour des bottes en caoutchouc lorsqu'il est en foret tropicale humide car plus étanches et plus économiques que les chaussures à X couches gortex.

Après il ne faut pas mettre les pieds dans une flaque plus haute que la botte et ventiler régulièrement la transpiration  ;#

L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

09 janvier 2010 à 15:49:18
Réponse #19

andras


bonjour,
je vais rebondir sur le post de VieuxMora, j'ai fait l'acquisition, il y a de ça quelques années de bottes grand froid de l'armée française.

http://cgi.ebay.fr/CHAUSSURES-GRAND-FROID-ARMEE-FRANCAISE-P-44-HUTCHINSON_W0QQitemZ360219436773QQcmdZViewItemQQptZFR_YO_Vetements_ChaussuresHommes?hash=item53dec066e5

Dans l'esthétique, elles ressemblent beaucoup a tes bunnyboots. Mais il n'y a pas de valve.

J'utilise ces bottes à la montagne en guise "d'après ski" et pour les ballades.
Elles sont chaudes (du moins je n'ai jamais eu froid avec, même avec des températures allant jusqu'à -25° dans les alpes).
Elles sont parfaitement étanches.
Elles sont très souples donc tiennent mal la cheville (même problème que les bottes en caoutchouc) mais le confort est fantastique. Si je n'avais pas peur d'avoir l'air con j'en ferais mes pantoufles :lol:
Le gros avantage de leur souplesse, c'est qu'elles s'adaptent parfaitement au terrain sur lequel on marche, sans pour cela sentir douloureusement le moindre caillou sous notre pied. Ceci ajouté au matériau de la semelle, fait qu'elles ne glissent quasiment pas sur sol gelé (je me touche la tête comme un gros imbécile car n'ayant jamais pris de gros gadin avec ces bottes aux pieds  ;#)

A la marche on a l'impression d'être sur des coussins d'air, du fait de l'épais isolant dans la semelle.
Bon ok elles ne sont pas franchement hype, mais elles sont noires et sont plutôt discrètes avec un futal de ski, en gros c'est des charentaises outdoor  :lol:

J'ai acheté ces bottes dans un petit surplus militaire de Tarbes pour a peine 20 biftons.
A mes yeux, le rapport qualité/prix pour mon utilisation est imbattable  :doubleup:
Je conseille donc cet investissement a ceux qui cherchent un paire de chaussures efficaces et pas chères pour leurs séjours aux sports d'hiver.

Amicalement

09 janvier 2010 à 19:32:53
Réponse #20

andras



pour le stock militaire de Tarbes : 
74 Rte Lourdes 65290 JUILLAN
Tel : 05 62 32 05 16

et pour les bordelais :
LES TROIS COULEURS
100 B av Libération 33440 AMBARES ET LAGRAVE
Tel : 05 56 06 86 43

On trouve dans ces 2 surplus les bottes en question.
Je précise, je ne suis pas actionnaire  ;) mais ils sont sympas et bien achalandés...

Pour info kilbith, j'ai eu l'occasion de trouver ce genre de bottes grand froid dans plusieurs "stock américain". Donc je pense qu'en chinant un peu à droite à gauche, il doit y avoir un petit surplus des familles pas loin de chez toi qui doit pouvoir t'en procurer  :)

On en trouve aussi sur la baie, donc pour info la pointure correspond à la pointure habituelle. j'ai le pied assez large, j'ai pris ma pointure et avec une paire de chaussette de ski a bouclette, je suis à l'aise.

Si le fait de mettre les coordonnées de ces 2 surplus est déplacé ou mal à propos, veuillez m'en excuser Messieurs les Modos, j'en suis désolé et effacez ce billet mais surtout pas taper hein ?? pas taper  ;)

Amicalement

10 janvier 2010 à 12:55:59
Réponse #21

DEUN


Merci pour l'information, je ne savais pas que cela existait dans l'armée française.
  :glare: :glare: :glare: !!!
Et à quoi cela sert-il que je me décarcasse ? http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,23054.20.html  Je vous l'demande un peu, Môssieur DiD ! ( 8))

Pour votre défense, je crois savoir que ce matériel n'était connu que de ceux ayant effectué leur période verte en Allemagne (FFA).

@+ DEUN.
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


11 janvier 2010 à 00:08:42
Réponse #22

Forgeron 88


Je confirme l'isolation des bottes grand froid de l'armée française - utilisée pendant hiver 85/86 - pendant des manœuvres sur METZ, je devais relever les sentinelles toutes les 20 minutes tellement il faisait froid - les gars étaient gelés de partout sauf au niveau des pieds !!
C'est pas beau mais confort et chaleur garantie !

Jp



11 janvier 2010 à 08:15:49
Réponse #23

Kilbith


Pour votre défense, je crois savoir que ce matériel n'était connu que de ceux ayant effectué leur période verte en Allemagne (FFA).
@+ DEUN.

Ceci explique donc cela.

Et puis dans la "Verte" il y avait (?) une GRANDE différence entre le matériel existant et le matériel disponible...

(Les "stocks de guerre" que l'on surviellait étaient gigantesques mais pas disponible. Un vrai régal pour les amateurs d'histoire militaire. Pour mémoire j'utilisais en 87 des explosifs de la 2GM.
J'imagine que beaucoup ici ont du, comme moi, passer des jours à "vieillir" artificiellement de l'équipement neuf avant de l'envoyer à la réforme. Comme on disait : tant que l'on ne perçoit pas du matos récent, c'est que c'est bon signe.)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

11 janvier 2010 à 10:12:26
Réponse #24

DEUN


Oh que OUI!  ::)
Et cela pouvait avoir de très bons côtés : c'est ainsi que j'ai pu jouer les estafettes moto coiffé d'un superbe et authentique (mais bien peu sécurisant) Cromwell à l'état de neuf !!!  :closedeyes:       (le tout sur BMW R27  :love:...)

Et puis tous ces stocks ne font-ils pas, pour une petite partie, notre bonheur actuel ?!  ;D
@+ DEUN.
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité