Nos Partenaires

Auteur Sujet: /!\ IMAGES GORES -- Dépiotage des deux jars de Shrek  (Lu 42462 fois)

04 août 2011 à 11:08:05
Réponse #75

DavidManise


9 kcal = 9000 cal = 1g de graisse pure.  Dans les faits, les tissus adipeux contiennent un peu d'eau, donc en réalité c'est un peu moins...

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

04 août 2011 à 11:13:43
Réponse #76

AFA


Un kilogramme de graisse stocké dans le corps humain contient a peu pres 7000 kcal, si mes souvenirs de cours de physiologie sont bons.
« Modifié: 04 août 2011 à 12:14:35 par AFA »

04 août 2011 à 11:19:05
Réponse #77

DavidManise


Oui, ça doit varier un peu en fonction des personnes et du taux d'hydratation, mais c'est à peu près ça je pense...

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

04 août 2011 à 12:09:13
Réponse #78

Leif


oui mais a partir de quand est ce que nous tapons dans cette réserve?

04 août 2011 à 13:02:55
Réponse #79

DavidManise


On pioche dedans tout le temps, et ça se renouvelle.  Comme quand tu utilises ton portable alors qu'il est branché ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

05 août 2011 à 10:59:13
Réponse #80

Arctos


9 kcal = 9000 cal = 1g de graisse pure.  Dans les faits, les tissus adipeux contiennent un peu d'eau, donc en réalité c'est un peu moins...



Un kilogramme de graisse stocké dans le corps humain contient a peu pres 7000 kcal


Oui, ça doit varier un peu en fonction des personnes et du taux d'hydratation, mais c'est à peu près ça je pense...

David


Ben faut savoir....?

Dans la vie il y a trois catégories de personnes : ceux qui savent compter et les autres...

05 août 2011 à 11:02:00
Réponse #81

DavidManise


Faut savoir quoi, si tu sais lire ? :glare:

Graisse pure =/= tissus adipeux. 

Tissus adipeux = graisse pure + eau, sang, sel, membranes, etc.

Plus clair comme ça ? ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

05 août 2011 à 11:13:47
Réponse #82

Arctos


Dans la vie il y a trois catégories de personnes : ceux qui savent compter et les autres...

26 septembre 2011 à 21:04:28
Réponse #83

Norzh


Une méthode pour tuer une poule rapidement en situation de survie. C’est la première fois que je vois cette technique mais elle a l’air efficace.

Méthode para du chef Résimont (attention IMAGES GORES):
http://www.youtube.com/watch?v=2sw1k_gFuG4

Est ce une méthode efficace pour "limiter" le stress et la souffrance de l'animal? L'animal est il "étourdi"?

26 septembre 2011 à 21:19:15
Réponse #84

sharky


Une méthode pour tuer une poule rapidement en situation de survie. C’est la première fois que je vois cette technique mais elle a l’air efficace.

Méthode para du chef Résimont (attention IMAGES GORES):
http://www.youtube.com/watch?v=2sw1k_gFuG4


"Quand le trou de balle frétille, c'est qu'elle bouge"
Je sens que je vais replacer cette phrase à la prochaine réunion de service ;#
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

26 septembre 2011 à 21:35:22
Réponse #85

VieuxMora


Une méthode pour tuer une poule rapidement en situation de survie. C’est la première fois que je vois cette technique mais elle a l’air efficace.

Méthode para du chef Résimont (attention IMAGES GORES):
http://www.youtube.com/watch?v=2sw1k_gFuG4

Est ce une méthode efficace pour "limiter" le stress et la souffrance de l'animal? L'animal est il "étourdi"?

J'ai vu étourdir les poules de cette façon là à la campagne, quand j'étais jeune. Ensuite elles étaient saignées
Pour les lapins c'était un coup de bâton pour les assommer.

29 septembre 2011 à 18:23:05
Réponse #86

Aerazur


Est ce une méthode efficace pour "limiter" le stress et la souffrance de l'animal? L'animal est il "étourdi"?

C'est surtout qu' elles saignent mieux. Et de fait la viande se conserve mieux, et est plus agréable au goût.
C'est la raison pour laquelle on saigne généralement les animaux la tête en bas: Newton bosse pour le carnivore.

30 septembre 2011 à 16:35:17
Réponse #87

Camaro


Chez mes grands-parents, l'abattage des volailles se faisait en passant une lame de couteau dans le bec. Ça permettait au sang de couler directement par le bec.
Et c'est aussi une manière très rapide de tuer la volaille sans la faire souffrir.
Animal pendu par les pattes, on glisse le couteau dans la bouche, dos de la lame glissant sur la langue, puis d'un coup sec on perce le palais avec le tranchant de la lame. Cela coupe le cerveau en deux et la bête meurt immédiatement.
Le sang s'écoule par le bec et est plus facile à récolter.

C'est le principe des pinces faites pour sacrifier rapidement la volaille :
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ... mais parfois ca fait vachement mal.

04 octobre 2011 à 17:24:44
Réponse #88

Ascanio


Une question naïve : est-ce qu'il existe (accessibles au particulier) des appareils genre "stunner" (pistolet à choc éléctrique) pour les lapins ? Et est-ce ça les tue ou est-ce que ça ne fait que les étourdir ?
J'envisage d'en élever, mais la phase de l'abattage ne me réjouit guère.
" Celui qui sait s'orienter n'a pas besoin de GPS. " (pcc Lao-Zi.)

04 octobre 2011 à 17:42:46
Réponse #89

Camaro


Ascanio,
Qu'est-ce qui te rebute ?
Est-ce l'acte de tuer (auquel cas le pistolet électrique ne t'aidera pas) ou est-ce la vue du sang ?
Si c'est le second cas, utilise plutôt la technique du coup du lapin. C'est net et sans bavure.
Mais bon, quelle que soit la technique, il y a bien un moment où il te faudra ouvrir l'animal pour l'écorcher et l'éviscérer.

Bienvenue chez les carnivores qui s'assument  ;)
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ... mais parfois ca fait vachement mal.

25 octobre 2011 à 09:38:21
Réponse #90

filmanue


Donc ca fonctionne bel et bien, merci pour le complément d'info David !  :up:

je vais essayer de poster une video ... ca prends je pense a tout casser 30 secondes et c est efficace mais c est vrai que cela depend de l oiseau ... avec un canard ou une oie aucune chance de le faire correctement sans doute la texture de la chair en plus bien sur de la taille.   

25 octobre 2011 à 09:44:33
Réponse #91

filmanue


Bonjour

Et du foie gras pour la farce du cou.

L'ébouillantage des plumes n'est pas recommandé avec les petits oiseaux dès la taille d'un pigeon et au-dessous. Leur peau est très fragile, il faut les retirer délicatement en arrachant à rebrousse plumes. Ceux qui ont déjà plumé des grives, des moineaux ou des cailles comprendont.

Au moment de la mue, surtout avec les anatidés (oies, cygnes* et canards), les jeunes pousses de plumes sont très difficile à enlever de la peau.
* En situation de survie, on mange ce qu'on attrape.

S'il reste de très petites plumes notamment au bout des ailes et des cuisses, il faut les flamber.

Comme dit dans La cuisine sauvage, il vaut mieux écorcher complètement les oiseaux marins car leur peau a un fort goût de poisson.

Les soies de porcs sont aussi brûlées avec un feu de paille. Dans les Landes on les ôtait (peut-être encore aujourd'hui) à la colophane.

__________

Benouille, dépecer veut dire découper en pièce, à ne pas confondre avec dépiauter (de peau), dépouiller ou écorcher.

 

je remonte ce vieux post pour donner un truc ... pour les oiseaux marins et si on n est pas presse : une nuit dans une casserole d eau (une fois vide et plume bien sur ...) et la cuisine apres ...

25 octobre 2011 à 09:46:03
Réponse #92

Nathan-Brithless


Une méthode pour tuer une poule rapidement en situation de survie. C’est la première fois que je vois cette technique mais elle a l’air efficace.

Méthode para du chef Résimont (attention IMAGES GORES):
http://www.youtube.com/watch?v=2sw1k_gFuG4

Est ce une méthode efficace pour "limiter" le stress et la souffrance de l'animal? L'animal est il "étourdi"?
c'est en effet celle que je décrit plus haut(Resi est un vieux pote:le lien que tu donne me fait extraordinairement plaisir) :love:
L'eau se referme derriere le poisson qui avance

25 octobre 2011 à 10:44:12
Réponse #93

sagh



Cette vidéo para dans les bois, une excellente leçon de débrouillardise !

Mais dans la démonstration, il n'y a rien de "GORE"   (sale, répugnant)

Le chef s'y prend méthodiquement, proprement, rapidement, et de plus sans laisser de traces, il n'y a absolument rien de répugnant.

"Faut arrêter ces conneries de nord et de sud ! Une fois pour toutes, le nord, suivant comment on est tourné, ça change tout !"

29 octobre 2011 à 22:20:09
Réponse #94

Mishkin


Bonsoir,

"si on cache les yeux de la poule elle s'endort"
c'est précisement ma méthode pour les poulets : je leur met la tete sous l'aile pendant une à deux minute jusqu'à ce qu'il ne se débatte plus puis je la ressors doucement en cachant les yeux dans ma main sans le réveiller ,je positionne le cou au dessus de l'assiette à sanquette et action .Le poulet remue à peine sur la fin finale.

"garder les boyaux pour faire un arc à fleches"
J'avais trouvé ça à une époque : http://olivier-feraud.instrumentsmedievaux.org/text/cordes.html en tapant "corde boyaux" dans Gogole

Salut
« Modifié: 29 octobre 2011 à 22:28:51 par Mishkin »

07 juin 2012 à 21:14:28
Réponse #95

Ascanio


Ascanio,
Qu'est-ce qui te rebute ?
Est-ce l'acte de tuer (auquel cas le pistolet électrique ne t'aidera pas) ou est-ce la vue du sang ?
Si c'est le second cas, utilise plutôt la technique du coup du lapin. C'est net et sans bavure.
Mais bon, quelle que soit la technique, il y a bien un moment où il te faudra ouvrir l'animal pour l'écorcher et l'éviscérer.

Bienvenue chez les carnivores qui s'assument  ;)

Ce qui me rebute, c'est de faire souffrir. Sinon j'assume mon carnivorisme, je me suis nourri de ma pêche, et fallait bien tuer et vider ces poissons. J'avais deux méthodes : un coup de manivelle de winch sur l'arrière de la tête, ou un coup de poinçon au même endroit. Cette dernière méthode avait ma préférence, au moins j'étais certain qu'il était bien mort et non assomé. Mais une fois mort, ce n'est plus que de la nourriture à préparer, ce que je fais sans émotion autre que l'envie de manger, éviscération comprise.
" Celui qui sait s'orienter n'a pas besoin de GPS. " (pcc Lao-Zi.)

25 septembre 2012 à 19:33:52
Réponse #96

Aerazur


Ce qui me rebute, c'est de faire souffrir.

On en est tous là, mais faut pas en faire une parano non plus. Sinon tu auras plus de mal à passer à l'acte. Tuer un animal, y' a pas de jouissance, c'est clair. Mais ça s'inscrit dans l'ordre naturel des chôses (du moins je pense), et je crains que pour beaucoup ce soit ou du domaine du tabou, ou du fantasme.
Soyons cohérents, sans quoi c'est de la masturbation intelectuelle (mille pardon si j'offense). Un pistolet électrique pour assomer les lapins? Quand la main suffit. C'est pas justement, en prétextant la recherche de l'absence de souffrance, une forme de déculpabilisation de l'acte?
Tuer, c'est désagréable et vilain, c'est pas beau (pour la corrida, c'est un autre débat ;D), faut s'y faire. Alors débattre en long et en large des bienfaits anesthésique du 220, il me semble bien plus salutaire d'aller acheter vivant le prochain lapin que tu mangeras, et d'y mettre les mains dedans une fois que tu lui auras sainement démembré les cervicales avec ta main, saigné et pelé.

Et là, tu comprendras. Ou pas. ;)


25 septembre 2012 à 20:15:20
Réponse #97

georges


On vas bientôt tuer les porcs, vous voulez un tuto avec reportage photos???

25 septembre 2012 à 20:18:46
Réponse #98

obelix


slt moi je veutbien un tuto de tes cochons merci ( je ne suis pas sanguinaires , j'ai des poules je sais donc faire mais les cochons je ne sait pas alor s je veut bien apprendre)
la nature est la base de toute ma vie

25 septembre 2012 à 20:22:21
Réponse #99

Pouçot


/!\ IMAGES GORES /!\ Découpe d'un cochon  ;)
Plus un sujet avec des liens hors forum.

Attention, Georges; je n'ai pas dit que le tien serait de trop, j'ai simplement signifié à Obelix qu'il en existait deja un.  :)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité