Nos Partenaires

Auteur Sujet: Sachant que l'eau de rivière contient du fer ...  (Lu 9373 fois)

23 août 2010 à 22:00:41
Réponse #25

bowmeg84


Bonjour,

Pour répondre au sujet posé, je vous invite à lire la page FER sur wikipédia.

Au delà de l'aspect quantitatif, la présence de fer dans l'eau se présente sous une forme chimique stable (oxyde de fer).
Avant d'obtenir un métal, il faudra procéder à une transformation chimique avec du monoxyde de carbone pour obtenir un métal ferreux, qui ne sera en fait qu'un acier ou une fonte en fonction de la quantité de carbone dans le métal.

Bref d'un point de vue théorique, les résidus secs d'une eau ferrugineuse contiendront des oxydes de fer !
Transformer ces oxydes de fer en métal ferreux est également possible d'un point de vue théorique.
Le coté pratique de la chose (en terme de rendement) fait que personne n'a développé ce procédé, et encore moins dans une situation de "survie" (du genre faire une boussole de fortune avec les résidus secs d'une eau ferrugineuse)

Bon courage pour l'expérience, et surtout très très longue vie !

30 août 2010 à 14:53:07
Réponse #26

BOB44


Je passais par là,par hasard.
L'association HISPAMEBRO (dans le 35)a participé à un programme de recherche pour la valorisation des boues ferrugineuses,issues de la filtration des eaux de l'usine de Paimpont.D'après ce que j'ai entendu dire,les essais en bas fourneau se sont terminés dans un fiasco monumental et aucune communication scientifique n'en est sortie(à vérifier...).
Par contre la réduction de sable de grains de magnétite/ilménite est tout à fait possible.Les tataras utilisent ce type de minerai(récupéré sur des placer de rivière ou de mer),aussi bien pour faire de la fonte que pour du fer.En Nouvelle Zélande il existe des usines de réduction de ce type de minerai

31 août 2010 à 02:57:05
Réponse #27

François


La plupart des minerais de fer sont des oxydes (ou bien pire : des sulfures ou des carbonates) et ce n'est pas là un obstacle à leur exploitation. Ici, en partant de l'eau de rivière, la difficulté réside surtout dans la faible teneur en fer de la matière de départ, et l'impossibilité d'augmenter cette teneur sans dépense excessive d'énergie.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité