Nos Partenaires

Auteur Sujet: rando a cheval  (Lu 9733 fois)

31 mai 2007 à 10:49:35
Lu 9733 fois

alezan


comme il y a quelques cavaliers sur le forum je lance ce post comme je n'ai pas la science infuse je compte sur vous pour completer mes oublis  ;)

la randonée a cheval est un moyen fabuleux de rencontrer la nature et de se vider la tete,mais attention elle peut vite se transformer en grosse galere alors voila quelques precautions elementaires a prendre avant de se lancer a l'aventure


avant tout ne pas negliger la preparation de l'itineraire alors etudiez la carte tracé au fluo le parcour et surtout prevoyez des issues de replis en cas de probleme

il est bon de savoir tout au long de la rando ou trouver au plus vite un refuge(ferme gite centre equestre) ainsi qu'un veterinaire et un marechal ferrand notez les numero de tel au dos de la carte par exemple

il vaut mieu etre bon cavalier..... ou alors etre trés trés bien accompagné, pour les novices une dizaine d'heures de pratiques en centre equestre devraient pouvoir vous enseigner les gestes minimum a connaitre pour gerer votre monture n'oubliez pas qu'un cheval pese dans les 500 kg et nous dans les 80 kg alors inutil de penser avoir le dessus..... ::)

il vaut mieu avoir un cheval habitué robuste calme et de sang froid. 

LE MATERIEL


pour le cavalier idem que pour toute rando (eviter cependant le sac a dos qui ballotte et qui peut etre dangereux en cas de chute) les selles de rando permettent d'acrocher des sacoches et les tapis de selle ont des grandes poches

indispensable une pharmacie humain
                   une pharmacie cheval avec produits desinfectant (betadine) compresses ,coton,seringue et aiguille ,calmagine ( contre les coliques du cheval qui peuvent etre mortelles) rasoir jetable (il est preferable de raser autour d'une plaie avant de la soigner)

                   une trousse de petite marechalerie avec cure-pied couteau de parage pince a deferrer marteau et quelques clous de marechalerie, lime ,"une chaussure de secour" (un fer en plastique dur qui se clips au sabot d'un cheval qui a deferrer ,super pratique  pour  rejoindre un marechal ferrand ou pour finir une étape attention il existe en plusieur taille)

                   une trousse de pansage avec brosse etrille

tout cela se trouve dans n'importe quelle sellerie et pharmacie veterinaire


tout le materiel propre au cheval se repartit entre les cavaliers de la rando, pour charger au mieux les chevaux attention même avec les sacoche il faut equilibrer le poids

des petit plus qui ameliore la vie

un grand sac plastique  pour faire boire le cheval quand le terrain ne s'y prete  pas (  robinet de village, berge de riviere trop escarpé  petite cascade....)

une grande corde (lové sur le pommeau de la selle) et de la ficelle bleu (celle dont se serve les agriculteurs quand ils font les bottes de pailles)= pour mettre les chevaux a l'attache au cour du repas ou de la nuit on tend la corde entre deux arbres a environ 1m50 du sol (pour eviter les prise de longe sans empecher pour autant le cheval de brouter) et en cas de panique les ficelles bleu qui relient la longe a la corde cassent et evite que les chevaux se blessent les un les autres (la ficelle peut aussi servir a faire des reparations de fortune sur le harnachement du cheval)

une bougie pratique pour faire prendre un feu de camp quand le temps est humide

une pince pour percer le cuir (pratique pour refaire un trou dans une etriviere ou sur le filet) ne sangler d'ailleur jamais au dernier trou qui devient le trou de secour en cas de rupture

pour le reste on adopte le même attitude que pour une rando a pied ou a vtt en gardant quand même a l'esprit qu'on a entre les jambe un etre vivant  qui est guidé en priorité par son propre instinct de survie c 'est une proies dans un monde de prédateur alors restez toujour mefiant un cheval peut , sursauter, faire un ecart, s'emballer, se cabrer, stresser ..

voila pour le moment les quelques conseils qui me viennent à l'esprit j'espere que ce post se completera au fil des question reponses :D
« Modifié: 31 mai 2007 à 11:04:46 par alezan »

31 mai 2007 à 11:23:06
Réponse #1

French Kiss


"il vaut mieu avoir un cheval habitué robuste calme et de sang froid.  "

Ahaha! ben ca en fait, ca depend de ton propre cheval ou de celui qu'on peut te preter... un autre bon conseil de bon sens: meme avec une monture reputee fiable pour la rando, ne jamais partir seul!
Enfin pour les montures un peu chaudes ou delicates a gerer, mieux vaut partir en groupe pour les premieres randos, l'instinct gregaire peut aider a canaliser le cheval si on choisit bien sa position dans le troupal,

Pour mes deux balles...
"En cas de morsure de vipère, sucez-vous le genou, ça fait marrer les écureuils." extrait de l'Almanach de Desproges

31 mai 2007 à 14:21:33
Réponse #2

alezan


"il vaut mieu avoir un cheval habitué robuste calme et de sang froid.  "

Ahaha! ben ca en fait, ca depend de ton propre cheval ou de celui qu'on peut te preter...

c'est effectivement un des parametres a gerer
"il vaut mieu avoir un cheval habitué robuste calme et de sang froid.  "

Enfin pour les montures un peu chaudes ou delicates a gerer, mieux vaut partir en groupe pour les premieres randos, l'instinct gregaire peut aider a canaliser le cheval si on choisit bien sa position dans le troupal,

...


trés juste a noter aussi que les premieres heures de rando sont souvent celles ou les chevaux vont "jeter leur feu" aprés ça se calme

a propos de partir en groupe ( c'est aussi tellement plus sympa pour l'ambiance) n'oubliez pas de communiquer entre vous le cavalier qui est en tête signal un danger eventuel ( tronc en travers du chemin ,branches basses, barbelés au sol , racine glissantes ....) a celui qui le suit et l'info remonte jusqu'au dernier
au galop en groupe privilegier le language "des signes"  exemple un bras levé pour un arret immediat

je reviens sur les branches basses pour les cavalieres ( ou cavaliers)aux cheveux longs c 'est super sexy quand ils volent au vent mais assez dangereux quand ils se prennent dans les dites branches , il est plus prudent de les attacher

cela semble evident mais une branche basse s'evite en se penchant en avant (couché sur l'encolure)  jamais en se penchant en arriere  ;)



31 mai 2007 à 14:27:18
Réponse #3

alezan


Salut

Ce que tu appelles "selle de rando" c'est bien une selle avec une large fente au milieu ?


non je ne vois pas ce que c'est? je te met une photo de selle de rando commune


31 mai 2007 à 14:50:15
Réponse #4

mazzeru


jpdelx

la conception de selle ouverte sur le garrot est une selle mac lelan.
La cavalerie US utilisait ce type de selle lors de la guerre de secession je crois.
L'arcon est ouvert pour limiter les frotements.
Pas moyen de trouver une photo de ce type de selle vue de dessus.
Tu peux en trouver modifiées car je connais quelques selliers qui gardent le principe de la mc lelan avec d'autres principes tirés d'autres types de selle ( camargue, portugaise...)

Ma femme a une selle gaston mercier cardabelle¨.
Très confortable à ses dires.

Moi, je préfére mon cheval vapeur à deux roues tant qu'il reste encore du pétrole ;)

31 mai 2007 à 15:31:51
Réponse #5

Blue


Bon ben moi qui me disait que j'allais peut être tenter d'organiser une rando d'un WE de marche avec des ânes bâtés, je me rends compte qu'il y a pas mal de recommandations (surtout pour le matériel à emporter) données ici qui sont valables...

Mes presque voisins fermiers ont 2 ânes qui ne travaillent pas assez, disent leurs propriétaires...

Un post qui me permet de me rendre compte que même ce genre de truc, ça ne s'improvise pas...la vie est facilitée sur certains points mais on se prend d'autres responsabilités à gérer...

Blue

31 mai 2007 à 15:44:21
Réponse #6

mazzeru


Salut Blue,

Ben j'ai fait la route Steveson avec ma femme, les deux enfants ( la petite avait trois ans), et l'anesse "grisette"... Je me souviens encore de son nom. :D :D
Nous en avons gardé un très bon souvenir.

L'âne est une bête rustique et d'agréable compagnie. Elle s'arrêtait lorsqu'elle trouvait que la famille s'étirait un peu trop sur la route.
Elle "gérait" son itinéraire en quelque sorte. En outre, elle avait le pied très sur et passait là ou des chevaux ne seraient pas passés.

Pour ceux qui n'on pas lu "la traversée des cévennes avec un Ane" de RL Stevenson, je ne peux que recommander ce livre.
Stevenson y aurait inventé le premier "sac de couchage" ;)


BRRR ya de l'orage en bas... ca va bientot claquer chez toi...


http://www.cab-ane.fr/
« Modifié: 31 mai 2007 à 15:54:14 par mazzeru »

31 mai 2007 à 15:47:16
Réponse #7

French Kiss


"je reviens sur les branches basses pour les cavalieres ( ou cavaliers)aux cheveux longs c 'est super sexy quand ils volent au vent mais assez dangereux quand ils se prennent dans les dites branches , il est plus prudent de les attacher"

Euh, en fait il suffit d'utiliser un casque et on resout tous ces petits problemes de mode :D
Quand peut se preparer a tomber, c'est souvent sur le bassin qu'on atterit, mais en cas de chute surprise, c'est la tete (alouette) qui salut le sol en premier... portez un casque, c'est important. Autre point, sur la route, votre cheval est assimile a un vehicule comme un autre, comme sur un deux-roues, avec le bitume ou autre vehicule, le casque peut s'averer d'autant plus salvateur...
"En cas de morsure de vipère, sucez-vous le genou, ça fait marrer les écureuils." extrait de l'Almanach de Desproges

31 mai 2007 à 15:49:58
Réponse #8

mazzeru


Yep... j'te dis pas une mésaventure qui est arrivée à un cavalier qui avait quelque peu abusé de la dive bouteille et qui s'est fait arrêter par la maréchaussée.

Figure toi qu'il lui ont demandé son permis de conduire ;)

31 mai 2007 à 15:51:54
Réponse #9

Blue


Mazzeru, ça y est , ça claque... ;-)

Pour les cheveux, c'est valable poru toute activité...Avec mes 85 cm de cheveux, j'en sais qeulque chose et ce n'est pas le casque qui résoud forcément les choses...L'idéal, c'est tout simplement de les natter...

Blue

31 mai 2007 à 22:58:02
Réponse #10

alezan


merci jpdelx je connaissais pas
 

31 mai 2007 à 23:18:59
Réponse #11

cubitus


Salut !

Une remarque : la ficelle bleue dont tu parles est bien plus résistante qu'on le croit... J'ai déjà vu un cheval arracher un piquet auquel il était attaché par cette ficelle ! Mais bon, le piquet devait pas être solide, peut-être ?

Un autre accessoire utile en rando : la scie... Je ne sais pas vous, mais moi quand je me balade en forêt ( euh j'habite en Touraine, hein, c'est des forêt civilisées ! ) c'est presque une fois sur deux qu'on est coincé par des arbres en travers. Si les cavaliers ne sont pas trop aguerris au saut d'obstacle, ou les chevaux trop juste, ça oblige parfois à des détours. Une petite scie pliable pour le groupe, c'est jouable et ça peut rendre service...

J'avoue que pour moi, la rando en autonomie avec un cheval ça s'apparente à un rêve...  :love:

Quelqu'un a déjà fait ???
La seule chose qui ne change jamais, c'est que tout change tout le temps.
Proverbe chinois

01 juin 2007 à 08:51:50
Réponse #12

French Kiss


Mazzeru, ça y est , ça claque... ;-)

Pour les cheveux, c'est valable poru toute activité...Avec mes 85 cm de cheveux, j'en sais qeulque chose et ce n'est pas le casque qui résoud forcément les choses...L'idéal, c'est tout simplement de les natter...

Blue

Forcemment, pour celles qui le valent bien, le casque c'est pas le top, et puis c'est ringard...  ::) 
Mais c'est pas les marques de cosmetique qui protegent la tete des chocs  ;D

Derniere alternative pour celles qui en ont beaucoup: natter les cheveux, les enrouler autour de la tete avec une bonne couche d'epoxy pour tenir tout ca  8)
"En cas de morsure de vipère, sucez-vous le genou, ça fait marrer les écureuils." extrait de l'Almanach de Desproges

01 juin 2007 à 09:01:05
Réponse #13

mazzeru


Un des lieux  en france où la randonnée à cheval est la mieux organisée....

LA DROME A CHEVAL.
http://www.drome-a-cheval.com/

C'est pas parceque ma femme est chauvine et qu'elle est drômoise, mais c'est vrai que la variété des paysages, du vercors aux baronnies, ça jette vraiment.
C'est une région où les structures d'accueil et les chemins de rando "compatibles" avec les chevaux sont les mieux fléchés.

Pour ceusses qui sont fan de randos, il y a aussi la route du sel à cheval.
http://www.laroutedusel.fr

« Modifié: 01 juin 2007 à 11:52:47 par mazzeru »

01 juin 2007 à 09:28:47
Réponse #14

bellis


Citer
un grand sac plastique  pour faire boire le cheval quand le terrain ne s'y prete  pas (  robinet de village, berge de riviere trop escarpé  petite cascade

Ma jument étant assez craintive notament vis à vis des  bruits de plastique     
En rando, je la faisais boire dans mon chapeau .
Mais ton idée est excellente  :doubleup:


Citer
J'avoue que pour moi, la rando en autonomie avec un cheval ça s'apparente à un rêve...  love

Ce n'est pas un rêve c'est MERVEILLEUX   :love: :love: :love: :love:
ce qui ne l'est pas c'est le retour.... :( :'( :( :'( :( :'( :(

bellis :)

01 juin 2007 à 18:41:28
Réponse #15

alezan


Salut !

Une remarque : la ficelle bleue dont tu parles est bien plus résistante qu'on le croit... J'ai déjà vu un cheval arracher un piquet auquel il était attaché par cette ficelle ! Mais bon, le piquet devait pas être solide, peut-être ?


le but est que quelque chose lache avant les cervicales du cheval  :crazy:

[
la ficelle bleue est sufisament solide pour encaisser quelques tractions mais elle lachera si le cheval tire vraiement trés fort style mouvement de panique ou forte rebellion
même si le noeud d'attache du cheval est conçu pour etre defait en un clin d'oeil la ficelle bleu reste a mon sens indispensable si le cheval est attaché a quelque chose de solide ( anneau scellé dans un mur , barre metallique des vans...)

certain cavaliers on essayé avec un morceau de chambre a air pour amortir elastiquement la traction, ce systeme limite le risque de blessure aux cervicales, mais comme rien ne cede le cheval panique  si tu n'intervient pas rapidement pour defaire le noeud

quote author=cubitus link=topic=2856.msg52367#msg52367 date=1180646339]
Un
autre accessoire utile en rando : la scie... Je ne sais pas vous, mais moi quand je me balade en forêt ( euh j'habite en Touraine, hein, c'est des forêt civilisées ! ) c'est presque une fois sur deux qu'on est coincé par des arbres en travers. Si les cavaliers ne sont pas trop aguerris au saut d'obstacle, ou les chevaux trop juste, ça oblige parfois à des détours. Une petite scie pliable pour le groupe, c'est jouable et ça peut rendre service...
[/quote]

je ne connais pas l'efficacité d'une telle scie, mais le temps passé a scier les arbres genants ne risque t'il pas  d'etre plus important que le temps passé au contournement ?



J'avoue que pour moi, la rando en autonomie avec un cheval ça s'apparente à un rêve...  :love:

Quelqu'un a déjà fait ???

disons que si tu es trés bien préparé le rêve est accessible perso je n'ai jamais tenté,



01 juin 2007 à 18:43:54
Réponse #16

Blue


Forcemment, pour celles qui le valent bien, le casque c'est pas le top, et puis c'est ringard...  ::) 
Mais c'est pas les marques de cosmetique qui protegent la tete des chocs  ;D

Derniere alternative pour celles qui en ont beaucoup: natter les cheveux, les enrouler autour de la tete avec une bonne couche d'epoxy pour tenir tout ca  8)

Je n'ai jamais dit qu'il fallait se passer du casque (de la bombe, de ce que tu veux indispensable pour se protéger le crâne selon l'activité pratiquée) mais bien au contraire, qu'il est insuffisant...Et donc qu'il s'agit de natter ce qui dépasse si on ne veut pas prendre le risque que ça se coince quelque part, que ça s'emmêle...en causant parfois des soucis non négligeables...

Les marques de cosmétiques, je m'en fous totalement, je fabrique ce dont j'ai besoin... ;)

Blue

01 juin 2007 à 18:53:13
Réponse #17

alezan



Ce n'est pas un rêve c'est MERVEILLEUX   :love: :love: :love: :love:
ce qui ne l'est pas c'est le retour.... :( :'( :( :'( :( :'( :(

bellis :)

peux tu nous faire part de ton experience( combien de jours ?) j'hesite a franchir le pas

01 juin 2007 à 20:00:16
Réponse #18

cubitus



le but est que quelque chose lache avant les cervicales du cheval  :crazy:

[
la ficelle bleue est sufisament solide pour encaisser quelques tractions mais elle lachera si le cheval tire vraiement trés fort style mouvement de panique ou forte rebellion
même si le noeud d'attache du cheval est conçu pour etre defait en un clin d'oeil la ficelle bleu reste a mon sens indispensable si le cheval est attaché a quelque chose de solide ( anneau scellé dans un mur , barre metallique des vans...)

Oui d'accord si c'est sur quelque chose de solide.

Un autre accessoire utile en rando : la scie... Je ne sais pas vous, mais moi quand je me balade en forêt ( euh j'habite en Touraine, hein, c'est des forêt civilisées ! ) c'est presque une fois sur deux qu'on est coincé par des arbres en travers. Si les cavaliers ne sont pas trop aguerris au saut d'obstacle, ou les chevaux trop juste, ça oblige parfois à des détours. Une petite scie pliable pour le groupe, c'est jouable et ça peut rendre service...

je ne connais pas l'efficacité d'une telle scie, mais le temps passé a scier les arbres genants ne risque t'il pas  d'etre plus important que le temps passé au contournement ?

Bah ça dépend du détour, et puis j'aime bien coupé du bois !  ;D

disons que si tu es trés bien préparé le rêve est accessible perso je n'ai jamais tenté,


La seule chose qui ne change jamais, c'est que tout change tout le temps.
Proverbe chinois

01 juin 2007 à 20:42:35
Réponse #19

guillaume


Depuis quelques années maintenant, je me dis que c'est finalement le mode de transport que j'apprécierais le plus.
Seulement, on m'a toujours dit que le coût d'entretien d'un cheval était énorme, vrai?

a+

01 juin 2007 à 20:47:44
Réponse #20

Pierrot


Citer
Seulement, on m'a toujours dit que le coût d'entretien d'un cheval était énorme, vrai?

Faux, en revanche il faut avoir de la place et du temps ( beaucoup) à lui consacrer.
En 1995, mon cheval me coûtait cinq francs par jours, ce prix peut baisser avec un peu de débrouillardise.

01 juin 2007 à 20:55:37
Réponse #21

guillaume


Faux, en revanche il faut avoir de la place et du temps ( beaucoup) à lui consacrer.
En 1995, mon cheval me coûtait cinq francs par jours, ce prix peut baisser avec un peu de débrouillardise.

Pourrais-tu m'en dire plus, si t'as le temps, STP? (notament sur la débrouillardise) :)

a+

01 juin 2007 à 21:04:11
Réponse #22

Pierrot


Ben déjà le cheval était chez moi, vu que j'avais la place, ensuite pour la paille, je me débrouillais avec un ami agriculteur, je lui donnais un coup de main pour la rentrer et il me donnait celle qui m'était nécessaire
Je n'achetais que le foin et l'avoine, et au tout début j'avais pris deux autres chevaux en pension, ce qui fait que mon cheval ne me coutait rien du tout, mais c'est un plan que je déconseille, trop de contraintes.

02 juin 2007 à 00:49:43
Réponse #23

bellis


Citer
peux tu nous faire part de ton experience( combien de jours ?) j'hesite a franchir le pas

Je suis partie de nombreux  W-E  randonner à cheval,
la rando la plus longue que j'ai faite, a été de 7 jours  dans le Gers .
Nous étions une dizaine nous nous connaissions bien et avions l'habitude de randonner ensemble. Ce n'était pas en totale autonomie, il y avait une voiture qui nous rejoignait à midi et le soir, le parcourt  avait été minucieusement préparé et tout à été super: pas de problème !
Nous dormions soit dans des gites, soit dans des granges dans la paille, bonjour les aoutats!! souvent la douche c'était le tuyau d'eau..
 Le pied quoi .

Je ne me souviens plus du nombre de kilomètres parcourus, je crois  que nous chevauchions  environ 6h par jours.

Tout dépend de ce que tu veux faire, veux-tu partir seul , avec quel cheval ?
Je pense qu'il faut préparer le projet  encore plus que quand on part  à  pied, le moindre problème  est alors décuplé.
Il faut que le cheval soit habitué à randonner et n'ai pas peur de se retrouver en pays inconnu, il faut qu'il ai confiance en toi, il faut que tu soit sûr de passer partout ou presque avec lui
J'ai vu des cavaliers abandonner leur randonnée parceque le cheval avait peur, il ne voulait plus avancer, le cavalier était sans arrêt obligé de mettre pied à terre et de précéder le cheval, voire le tirer

bellis :)

« Modifié: 02 juin 2007 à 21:25:22 par bellis »

02 juin 2007 à 08:42:18
Réponse #24

cubitus


L'été dernier pour notre voyage de noces ( :love: :love: :love:) nous sommes partis une semaine à cheval, dans une rando organisée de la même manière : voiture intendance, gite ou chambre d'hote le soir. C'était super... Les 2-3 premiers jours bobo les fesses, après le pied. Les chevaux étaient fournis, ils connaissaient les chemins par coeur, aucun soucis de ce côté là.

Finalement le plus gros problème pour nous, ça a été la confrontation avec les autres éléments du groupe : entre la nana qui fait du cheval depuis sa tendre enfance et qui veut vous apprendre tout, même au guide, alors qu'elle monte comme une patate... l'ado qui critique tout, du cheval à la bouffe au couchage à la météo...

Heureusement notre guide était lui un mec très simple et très sympa... un pur amoureux des chevaux.

Mais c'est vrai que maintenant, j'aimerais bien envisager la même chose mais sans le groupe, moi et mon cheval quoi... bon faut déjà que je trouve le cheval !  ;D
La seule chose qui ne change jamais, c'est que tout change tout le temps.
Proverbe chinois

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité