Nos Partenaires

Auteur Sujet: Quoi faire pour s'entrainer ?  (Lu 24163 fois)

29 mai 2007 à 20:50:21
Réponse #25

dub72


Citer
Pour etre un bon survivor, il faut etre un bon generaliste et pouvoir faire tout ca pas trop mal.  Je pense donc que le meilleur moyen d'arriver a cela reste de varier son entrainement sans arret, et de faire plein de trucs divers et varies.  En plus, au niveau des blessures c'est moins mauvais, et c'est mille fois moins chiant...


D'accord avec toi Manitou, par exemple les footballeurs pros : ils pratiquent beaucoup de musculation au niveau du haut du corp même si ils jouent avec les jambes, d'une pour éviter de se blesser à chaque chute et de deux un corp doit être bien équilibré pour être sportif. Donc pas besoin d'être une montagne de muscle, le tout étant de bien se sentire dans son corp et de pouvoir bouger sans problème et avec une certaine endurance.

Moi je dit en sport ce qui peut être sympa pour la survie etc... c'est :

-la natation avec différentes nages

si on aime pas

- l'escalade

si on aime pas

- gym

ou tout sport assez polyvalent où on travail un tout le corp et avant tout un sport qu'on aime.

Ciao, à plus... :) ;) :D ;D
My free style flying over this world, kill your bad mind but he's never back down... (dub in'c song)

29 mai 2007 à 22:12:43
Réponse #26

cubitus


Entièrement d'accord pour faire un sport que l'on aime avant tout...

Si on doit se forcer, ça tient un mois ou deux, dans le meilleur des cas, puis on laisse tomber. Ce n'est pas ce qu'il y a de meilleur pour le corps.

Autre principe : mieux vaut une séance de sport tous les jours de 15' que une séance par semaine de 2 h.
La seule chose qui ne change jamais, c'est que tout change tout le temps.
Proverbe chinois

04 juin 2007 à 23:30:34
Réponse #27

Maximil


Bon mon programme. C'est le mien, et il ne marche pas pour tout le monde, mais cela peut être une bonne base.

Etre en forme, c'est avoir autant une alimentation équilibrée qu'un physique apte à répondre à mes sollicitations sans trop broncher.

Nourriture :
Petit déjeuner: comme son nom l'indique, il sert à sortir du jeune de la nuit, mais c'est un petit repas. Donc évitez de vous empiffrer mais ne sautez pas le repas. De l'eau, du lait, un jus d'orange si vous avez. Vous pouvez vous passer de saccarose. Si vous voulez du sucré, essayez le fructose (index glycémique plus faible et mieux réparti dans le temps)

Déjeuner: si vous voulez vous taper des pates, du sucre, c'est maintenant. Mais éviter de trop en manger. Pour info, 60gr de spaghetti, c'est déjà bien. Essayez les légumes cuit à la vapeur, ce n'est pas long à préparer, c'est bon et faiblement calorique. Remplacez le saucisson par du jambon de dinde par exemple. Buvez de l'eau.

Gouter: j'ai pris comme habitude: plus de sucre après 16H. Vive les yaourts (calcium et proteines) et les fromages blancs (très proteinique !)

Diner: essayez de manger léger: ce n'est pas un repas pour rattraper depuis midi, c'est un repas pour tenir jusqu'au dodo, donc plus vous comptez vous coucher tôt, et moins il vous faut manger.  Pas de sucre rapide, peu de sucre lent.

Avoir faim avant un repas est normal. Avoir la sensation d'être repu après le repas l'est moins.
Commencez votre repas en buvant un grand verre d'eau 5 min avant et mangez tranquillement.
Enfin, diminuez progressivement les sucres et les quantités: l'état ou la sensation de manque conduirait inévitablement votre corps à créer des reserves (donc de la graisse).

Mais diminuer les calories qui rentrent, sans utiliser celles que vous avez en reserves ne vous servirait à rien (l'inverse est vrai aussi).


Sport: en plus de ce que vous faites habituellement, trois choses:
- une corde à sauter: pas d'excuse, un long sandow, une grosse corde feront très bien l'affaire. Commencez tranquillement (des séries de 2 minutes). Le but n'est pas d'aller à fond, ni très longtemps, mais d'en faire l'équivalent de 10 minutes maximum par jour. Vous allez déjà suer pas mal, et vos mollets vont trouver un tonus très rapidement (si si très très rapidement vous sentirez la différence en courant par exemple ou en sautant au bout de même pas 2 semaines).

- des pompes: pour ceux qui ne sont pas doué pour cet exercice, il y a deux choses à faire: du fractionné et des pyramides.
Vous faites une pompe, 10 sec de repos, 2 pompes, 10 sec de repos, 3 pompes etc... jusqu'à ce que vous ne puissiez plus faire le nombre requis. Et là vous redescendez; x-1 pompes, 10 secondes de repos, X-2 pompes etc. jusqu'à revenir à 1 pompe.
Cet exercice permet de faire beaucoup de pompes sans s'en apercevoir. Par exemple, si vous allez jusqu'à 6 pompes d'affilé, vous en aurez fait 36 !! Et si vous allez jusqu'à 10-> 100 (on élève le chiffre au ²). Essayez d'être explosif à la montée en faisant les pompes correctement (voir sur le net pour une technique correct). Les pecs et les triceps vont vite se renforcer (j'ai commencé cette technique il y a un mois et je fais mes 100 pompes tranquillement en pyramidal).

- des abdos: renforcer la sangle abdominale est essentielle pour le fonctionnement du corps: rotation du buste, se plier en deux, se relever quand on est au sol, perdre sa brioche, etc.
Je suis là aussi partisan du pyramidal parceque faire 100 abdos n'a aucun interêt. Si en pyramidal vous dépassez le chiffre 15, ajouter du poids.
Soyez explosifs dans vos mouvements en soufflant votre air au maximum quand vous êtes remontés et contractez le plus fort possible vos abdos pendant que vous redescendez. Votre sangle abdominale va se renforcer également rapidement.

Vous pouvez alterner les séries d'abdos et les relevés de genoux à la corde à sauter par exemple.
Si vous avez une planche à abdos, n'hésitez pas à l'incliner (c'est à dire les jambes encore plus hautes en mettant la planche sur un meuble, des parpaings...). Sinon, entrainez-vous dans une descente, tête vers le bas. Ne tirez pas sur la nuque.

Voilà, un petit topo de comment je bosse actuellement. Ne vous attendez pas à perdre du poids rapidement: la prise de muscle que cela entraine ralentit la baisse sur la balance, mais surtout, vous remarquerez que vous serez plus en forme et que votre taille s'amincira doucement mais sûrement. Si vous êtes strict dans la nourriture (pas sur la quantité au départ mais sur la qualité), comptez perdre maximum 1kg par semaine. C'est déjà bien. En 1 mois, vous pourrez commencer doucement à remettre des pantalons qui étaient vraiment trop serré à la taille.

Est-il necessaire de préciser de beaucoup boire (de l'eau) et bien dormir sont necessaire ?
A côté de cela, vous pouvez faire de la marche rapide ou de la course, de la natation ou tout autre sport...

Juste mon avis  ;)



Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

04 juin 2007 à 23:43:23
Réponse #28

cubitus


Maximil : des réserves sur plusieurs choses...

- les laitages : pas mal de monde pensent qu'ils sont pas si bons que ça, et qu'en tout cas on en mange beaucoup trop ( effet des campagnes sur les produits laitiers ). Ca aurait des effets néfastes sur les muscles (tendinites,...) entre autre.

- le petit déj. : c'est le repas qui devrait apporter le maximum de calories de la journée, c'est là que l'organisme est le plus à même de digérer sans stocker. Le midi c'est déjà trop tard, et souvent c'est trop lourd !

- la musculation : le pyramidal est une forme d'entrainement, ce n'est pas forcément la meilleur, mais surtout évite de t'entrainer toujours de la même façon. Le muscle se développe par rapport à ce que tu lui demandes. Si tu demandes une seule chose, il se développe dans une direction. C'est bien pour un haltérophile qui ne fait que ça, mais est-ce ton but ?

Si on cherche à se développer "harmonieusement" on a tout intérêt à chercher à varier +++ les exercices (vitesse / force / répétition / excentrique / concentrique / isométrique ... ).
La seule chose qui ne change jamais, c'est que tout change tout le temps.
Proverbe chinois

05 juin 2007 à 00:07:52
Réponse #29

Maximil


- les laitages : pas mal de monde pensent qu'ils sont pas si bons que ça, et qu'en tout cas on en mange beaucoup trop ( effet des campagnes sur les produits laitiers ). Ca aurait des effets néfastes sur les muscles (tendinites,...) entre autre.
Même pour deux yaourts par jour et un petit pot de fromage blancs ?

Citer
- le petit déj. : c'est le repas qui devrait apporter le maximum de calories de la journée, c'est là que l'organisme est le plus à même de digérer sans stocker. Le midi c'est déjà trop tard, et souvent c'est trop lourd !
Pourquoi appelle-t-on cela le PETIT déjeuner puis le déjeuner et non l'inverse ? As-tu une explication physiologique sur ce principe ?

Citer
- la musculation : le pyramidal est une forme d'entrainement, ce n'est pas forcément la meilleur, mais surtout évite de t'entrainer toujours de la même façon. Le muscle se développe par rapport à ce que tu lui demandes. Si tu demandes une seule chose, il se développe dans une direction. C'est bien pour un haltérophile qui ne fait que ça, mais est-ce ton but ?
t'en fais pas pour la muscul, j'ai pratiqué à haute dose dans ma jeunesse, avec pour guide virtuel des mecs comme Andreas Münzer ou Dorian Yates  :)

Merci pour tes renseignements.
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

05 juin 2007 à 00:30:17
Réponse #30

triptop


Beaucoup utilisent un rythme pyramidal pour se préparer aux épreuves concours, c'est très progressif et permet de s'améliorer sans se décourager contrairement aux séries (je pense aux tractions notamment).
Merci de l'avoir rappeler Maximil    :)  c'est parti 1, 1-2, 1-2-3, 1-2-3-4, 1-2-3, 1-2, 1  :crazy: ouf c'est fini, TV maintenant   :popcorn:

Bruit qui court :matrix:
"Honi soit qui mal y pense !"

05 juin 2007 à 16:24:58
Réponse #31

cubitus


Maximil :

Pour le petit déj., en médecine chinoise on apprend que l'estomac est à son maximum de fonctionnement en milieu de matinée. Donc tout ce que tu ingéreras avant seras correctement digéré et assimilé.

Maintenant le terme "petit déjeuner" ou "déjeuner" sont plus des habitudes de language que des références physiologiques...

Par expérience, je peux sans problème passer une journée sans manger le midi si j'ai eu un bon petit déj.
Par contre si j'ai loupé le petit déj. même si je mange plus tard je serais à la ramasse toute la journée.

Pour les laitages : oui c'est trop si tu as tendance à avoir des problèmes musculaires. Tolérance 0 !!! Sinon c'est que tu supportes pas trop mal, donc à toi de voir.  ;)
La seule chose qui ne change jamais, c'est que tout change tout le temps.
Proverbe chinois

05 juin 2007 à 21:32:55
Réponse #32

emmuel


Moi pour les pompes, en ce moment c'est simple : pendant l'ordi plante ou enregistre (gros fichiers image), j'en fais.
Ca m'évite de tout casser en plus.  ;D

03 juillet 2008 à 15:29:02
Réponse #33

survince


Pour revenir à l'entrainement, je pratique un sport assez complet qui fait travailler toutes les parties du corps ou presque et qui est assez explosif (ce qui peut servir pour des situations de combats), on assimile souvent ce sport à la plage... mais qu'elle est ce sport??? ^^ le badminton biensur  ;D malheureusement il est bien souvent catalogué comme sport de plage mais la pratique intensive de ce sport peut remplacer différent autres sports!!
Pour faire simple: - le badminton fait travailler: - la lucidité
                                                               - le physique (endurance)
                                                               - l'explosivité
                                                               - temps de réaction, réflexes...
                                                               - la précision
                                                               - le mentale
Personelement ce sport m'apporte beaucoup...
Mais il ne ce pratique presque qu'en salle (à cause du vent) ce qui est un point négatif pour les adeptes des sports de plein air...
voilà!!
Ciao

20 juillet 2008 à 16:22:27
Réponse #34

viry32


Moi je fais pas mal de vélo, de randonnée et je dois dire que j'ai assez d'endurance.
En revanche j'ai un très gros problème la course à pied et la natation! Je ne sais pas dut tout a quoi c'est dut. A la course a pied je fais 1km et je dois m'arrêter et pour la natation je coule si je fais plus de 50m!!!!
Vous savez quel est la cause?

20 juillet 2008 à 16:45:31
Réponse #35

Marmoz


C'est ce qui a été dit plus haut. Dans les deux cas, c'est sûrement un manque d'entrainement. Il faut arriver à se motiver à bloc, et à pratiquer de temps en temps, pour le plaisir.

20 juillet 2008 à 20:27:47
Réponse #36

Patrick


très lentement pour éviter de gonfler. Ca prend même pas 2 minutes par jour, et je trouve ça beaucoup moins chiant.
C'est justement quand tu travailles lentement sur des cycles courts que le risque de volume survient (selon les métabolismes).

20 juillet 2008 à 21:35:27
Réponse #37

Marmoz


Euh, j'ai l'impression d'avoir raté quelque chose. Gonfler, c'est quoi pour vous ? Parce que j'ai du mal à voir ce qu'il y a de négatif en fait... C'est un problème de consommation d'énergie ?

20 juillet 2008 à 21:42:43
Réponse #38

leif


Il y a un livre que j'ais trouvé tres bien sur tous les plans physiques, c'est" the navy seal physical  fitness guide"

Tres clair, grand respect du corps humain et aborde toutes les facettes de l'entrainement.

Vraiment a lire, il me sert dans la preparation de mes entrainements pour mes eleves.

Sinon ls livres pour le passage du b e e s sont aussi tres bien.

Une petite astuce pour un entrainement c'est le jeu de carte (54)

les rouges representent des pompes et les noirs des squats.

On tire une carte et effectue le nombre indiqué , les figures c'est 20 et les jokers 25.
Il ne faut pas faire de pose, c'est distrayant et physique a la fois.

le mieux c'est de faire des actions qui plaisent.

ciao

20 juillet 2008 à 22:38:58
Réponse #39

DavidManise


Euh, j'ai l'impression d'avoir raté quelque chose. Gonfler, c'est quoi pour vous ? Parce que j'ai du mal à voir ce qu'il y a de négatif en fait... C'est un problème de consommation d'énergie ?

Tout dépend des objectifs et de la génétique de chacun aussi...  mais dans une optique de survie, trop de masse et trop de volume musculaire, c'est pas souvent une bonne chose.

Je pars du principe que dans une optique de survie (c'est bien de ça dont on parle ici a priori), on pense "préparation générale" et non pas gonflette à la con.  Préparation générale, c'est quoi ?  C'est préparer son corps à faire face à une situation de survie...  à une situation d'urgence.  Or, par définition, on ne sait PAS de quoi cette situation sera faite.  Est-ce que ça sera plutôt une courte explosion de puissance qui me sauvera, ou plutôt ma capacité à tenir sur la durée ?  Est-ce que j'aurai besoin de résister au froid ou au chaud, ou au deux ?  Est-ce qu'il faudra jouer la carte de l'économie ou est-ce que, au contraire, c'est la force brute qui sera utile ?

ON N'EN SAIT RIEN.

DONC...  l'idée, c'est d'abord et avant tout de ne pas avoir de point faible trop faible.  Le truc à la con : j'ai un pote au Québec qui fait de la muscu sans arrêt.  C'est une MACHINE le gars.  Il est extrêmement puissant.  De par son boulot, très spécialisé, il doit faire de temps en temps une dépense d'énergie très courte et extrêmement intense, et ça s'arrête là.  Nickel...  il a un corps d'athlète et tout.

Sauf qu'en rando il tient très exactement 45 minutes et après on le ramasse en hypoglycémie.

Et il lui faut environs 2000 kcal pour s'en remettre :lol:

Il est trop spécialisé.

La préparation physique, pour la survie, c'est d'abord et avant tout bosser sur ses points faibles...

Moi, génétiquement, je suis un ours.  Je suis naturellement lourd et fort.  Musclé, gras, tout.  Bon.  Ben du coup je fais de la muscu à petite dose (seulement deux séances de Lafay par semaine), et je mets l'emphase sur mes points faibles : le cardio, l'endurance (2 séances de combat le plus intenses possible, et une sortie longue ou au minimum un jogging de 90 minutes)......  Ca me fait 5-6 jours d'entraînement par semaine. 

Typiquement je fais :

Lundi - Lafay
Mardi - Endurance
Mercredi - Combat
Jeudi - Repos ou endurance, selon le niveau de fatigue
Vendredi - Lafay
Samedi - Combat ou endurance longue
Dimanche - Repos

Un mec naturellement léger et ayant un bon cardio sans rien foutre pourra inverser la tendance...  style au lieu d'être à un ratio 2:4 entre la muscu et le cardio, il pourra être à 3:3 voir à 4:2 ...

Bref, l'idée c'est d'entretenir ses points forts, et de bosser sur ses points faibles pour qu'ils n'en soient plus. 

Sinon, la prise de masse, une fois que tu fais de la muscu, elle dépend essentiellement de trois facteurs : la génétique, l'alimentation, et les capacités de ton système digestif.  Si tu veux prendre de la masse, faut BOUFFER.

Ciao ;)

David
« Modifié: 20 juillet 2008 à 22:45:37 par DavidManise »
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

20 juillet 2008 à 23:28:19
Réponse #40

Marmoz


OK, polyvalence donc  :)
« Modifié: 21 juillet 2008 à 16:16:13 par Marmoz »

21 juillet 2008 à 11:41:00
Réponse #41

emmuel


Question : Quels sont les avantages de la prise de masse, excepté à faire des plaquages ? Parce que si je faisais 10 pompes et que, après entraînement j'en fais 100, avec ou sans prise de masse importante, je suis devenu plus fort non ?


21 juillet 2008 à 11:53:56
Réponse #42

Patrick


Question : Quels sont les avantages de la prise de masse, excepté à faire des plaquages ? Parce que si je faisais 10 pompes et que, après entraînement j'en fais 100, avec ou sans prise de masse importante, je suis devenu plus fort non ?


Franchement, je dirais même que la prise de masse n'a qu'un objectif esthétique (si on aime) et éventuellement disuasif. A l'époque ou je combattais en super lourd et vu qu'à 93/97 kgs je me trouvais avec des monstres de 115/120 kgs et j'ai fait alors le choix d'un mauvais entrainement. Je me suis ainsi retrouvé plus lent et pas forcément plus puissant à 105 kgs qu'à 95 kgs, moins endurant et résistant aussi.

Ayant eu la chance de cotoyer birèvement Patrick Edlinger par le biais de mon prof d'alors, celui ci nous démontra que pour passer une difficulté la proportionalité ne marchait pas et qu'un kilo de plus était toujours un kilo de trop.

Je dirais qu'en terme de dissuasion un gros balaise sans rien dans le coffre ça excite encore plus les malafisants et qu'en la matière, la démarche, l'allure générale; l'équilibre dégagé et la force du mental sont bien plus importants que la barbaque.

Il faut sans doute beaucoup de muscle, pour boxer face à Lebanner ou lutter contre Minautoro, mais pour enfoncer un oeil, ecraser une trachée, broyer des burnes et faire suffisemment de bobo à une cheville ou un genou, 40 kgs de détermination et de refus de subir, montés sur pattes suffisent.

21 juillet 2008 à 13:13:53
Réponse #43

DavidManise


Salut :)

D'un point de vue purement self-protection, tafdak avec Pat.

J'apporterai juste une nuance, et un truc complémentaire.

La nuance :

On a tendance à voir le développement physique uniquement (ou presque) dans une optique de self-protection.  Moi, ça n'est pas mon cas (parce que outre le fait que je suis sympa, pauvre, et naturellement dissuasif, je vis dans un coin super pépère et j'ai un boulot extrêmement zen à ce niveau là)... 

POURQUOI JE M'ENTRAINE ALORS ???

Dans l'ordre ou dans le désordre :

1) parce que concrètement le truc qui menace le plus ma survie là c'est l'infarctus du myocarde.  En faisant beaucoup de sport et en mangeant sainement (plein de légumes, plein de fruits, peu de gras, peu de sucres simples, etc.) je me protège contre ça, un peu aussi contre le cancer, et beaucoup contre le syndrôme larvo-clavierien des mecs qui passent le plus clair de leur temps le cul posé devant un écran.  Eh ouais.  Le cul large et plat, les jambes atrophiées, le dos courbé, et les doigts en éventail, avec les yeux injectés de sang et tout.  Vous vous reconnaissez ? ;D 

2) En survie nature, le fait d'être sportif favorise, et de BEAUCOUP, les capacités à réguler sa température par temps chaud comme par temps froid...  On sait dilater ses vaisseaux sanguins.  On sait aussi frissonner longtemps et efficacement.  Une masse musculaire importante permet de moins se peler au repos, et d'avoir juste assez de gras permet de profiter efficacement des principes de vasoconstriction et vasodilatation sans pour autant étouffer sous la graisse.  10 à 12 % de graisse corporelle, c'est nickel.  En tout cas c'est mon objectif.  Là je suis encore loin au-dessus :'(

3) une bonne condition physique permet d'être pas résilient, plus résistant au stress et aux nouvelles situations, même si elles ne sont pas urgentes ;

4) une personne ayant une bonne condition physique a besoin de moins de sommeil ;

5) une personne en bonne condition physique résiste mieux aux infections, aux épuisements divers, et blablabla, et blablabla...

6) accessoirement, s'il faut courir, nager dans l'eau froide, marcher 30 bornes avec un BOB de 35kg, grimper, sauter, se bastonner ou transporter un gamin sur 25km, on est physiquement capable de le faire...  et le point où "le mental" va devoir prendre le relais et trimballer la carcasse à bout de bras est d'autant plus éloigné... 

7) l'entraînement physique développe la volonté, aussi...  on a l'habitude de se pousser.  Et en situation on sait le faire.  On a le jus mental pour pousser le physique.

8) parce que je suis moins moche avec le dos en V que le dos en S ou en A.  Parce que j'aime mieux avoir des tablettes qu'un pneu sous le t-shirt, etc.  Oui, l'esthétique compte aussi...  et si je suis parfaitement honnête, je pense que de ne pas se trouver trop moche est un plus au niveau psy.  On peut bien affirmer que c'est pas si important et tout, et c'est vrai...  mais bon ça compte. 

9) Avec 10kg de muscle en plus, j'ai pas loin d'un litre de sang en plus...  ça peut être utile, un litre en plus, le jour où le sang se fait rare...

10) Si jamais je vais faire un tour en avion dans les andes, et que par malheur je ne fais pas partie des survivants, je pourrai aussi devenir une bonne source de protides à mes camarades ;D

Le truc complémentaire : la masse ne doit en aucun cas devenir un facteur handicappant au niveau de l'endurance comme de la flexibilité...  un bon entraînement physique, pour moi, a trois piliers : musculation, cardio (haute ET basse intensité), et étirements.  C'est le trépied de base.  Et tout bon tipi a besoin d'un bon trépied de base...  sinon scrounch.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

21 juillet 2008 à 13:23:54
Réponse #44

emmuel


Salut Patrick,

Bien reçu pour l'aspect self… Juste une question à ce sujet : est ce que la masse ne permet pas de mieux encaisser les chocs ?

@ David :
Je sais pas trop si c'est à moi que tu répondais ou plus globalement sur l'utilité de l'entraînement physique (à propos du quel je serais un des derniers à nier l'utilité…). Ma question portait globalement sur l'utilité de la prise de masse en particulier, outre l'aspect plaquage.

PS : à une époque ou je ne connaissais pas le forum, j'aimais bien dire à mes potes que faire de l'exercice en 200X avait son utilité pour être capable de se prendre en charge soi même ce qui me parait être un minimum. Au quotidien. Genre "si tu passes par la fenêtre et que t'arrives à te raccrocher à je sais pas quoi : es-tu capable de remonter tout seul ?"
« Modifié: 21 juillet 2008 à 13:33:30 par emmuel »

21 juillet 2008 à 13:42:18
Réponse #45

Patrick


Salut Patrick,

Bien reçu pour l'aspect self… Juste une question à ce sujet : est ce que la masse ne permet pas de mieux encaisser les chocs ?
Probablement, notamment en noyant les zones plus sensibles en certains points, mais comme tu es aussi moins mobile tu es plus facile à aligner.

21 juillet 2008 à 13:48:32
Réponse #46

DavidManise


Oui, et en plus tu as l'inertie suffisante pour absorber pleinement l'onde de choc au point où elle arrive.  Si on utilise un truc lourd comme une enclume pour pouvoir bien taper sur de l'acier, c'est pas pour rien... 

Ce qui fait qu'un coup est efficace, c'est qu'il va faire accélérer la zone d'impact très fort et très vite, et que le reste de la cible va rester immobile.  Comme la cible en carton : là où la balle percute, la zone touchée accélère et le reste ne bouge pas.  Plus la cible est légère et plus il faut de vitesse pour que la frappe permette cette différence de vitesses et d'accélérations entre le point d'impact et le reste... 

Je sais pas si je suis clair...

Mais bon en clair, plus t'es lourd en fait, plus tu reçois de dommages à l'impact...  ou plus précisément moins le mec en face a besoin de donner un coup rapide (donc bonne technique et tout) pour générer des dommages.  En revanche, tu es aussi plus solide, en étant plus lourd...  et si tu sais encaisser (détendre la profondeur de la zone impactée), tu as plus de masse qui va donc pouvoir absorber plus d'énergie.

Bref c'est une question complexe...  pas de réponse simple possible.  En clair je limiterais ma réponse à dire "il n'y a pas de corrélation directe entre la masse et la capacité à encaisser".

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

03 novembre 2008 à 09:18:08
Réponse #47

philippe13


En revanche j'ai un très gros problème .....la natation! Je ne sais pas du tout a quoi c'est du. ...... pour la natation je coule si je fais plus de 50m!!!!
Vous savez quel est la cause?

La natation c'est bien plus compliqué au niveau coordination gestuelle que l'on imagine et bien moins dur physiquement si bonne technique. En gros si tu nages comme quelqu'un qui a appris enfant avec les copains ou les parents tu ne nageras jamais bien si tu ne changes pas de méthode. Si avec de la volonté tu fais des longueurs, la tête hors de l'eau, les jambes désynchronisées, les genoux 80 cm sous la surface tu n'avanceras jamais. A la longue, avec de la volonté, il y aura un effet cardio bien sur, mais quelques soient tes efforts tu seras toujours aussi lent et vite débordé, aucun progrès attendre à la longue.

 Il est impératif de prendre des leçons, au moins en club-loisir, ou de se faire conseiller par un partenaire compétent  c'est à dire ayant passé par les entrainements sportifs avec maître-nageur (geste juste). Dans mon club nous prenons dans le groupe perfectionnement  des gens qui ne nagent que 25 mètre en brasse à la papa (au dessous trop difficile à gérer en cours collectif) et bien tous ceux qui suivent régulièrement la pratique une fois par semaine  arrivent a nager un kilomètre brasse et crawl alternés en fin de saison  soit moins de quarante minutes non stop. La saison suivante on leur conseille d' essayer de faire le km en une demi-heure environ, ce qui est le but que peut et doit viser tout pratiquant même d'age mur , au delà cela ressort une réelle pratique sportive régulière et non de simple entretien physique.

Tout cela est difficile à faire passer sur un forum. A la base il faut obligatoirement nager la brasse dite coulée (lunettes de piscine), souffler dans l'eau et ne sortir bouche et nez que le moins de temps possible pour respirer car le poids de la tête hors de l'eau  déséquilibre énormément la flottaison. Chercher à s'allonger dans l'eau le plus possible (silhouette des voiliers de course)....Prendre deux ou trois leçons individuelles, les retravailler en solo aux heures publiques, résout un nombre incroyable de problèmes.

A plus si intéressés par ce thème.
« Modifié: 03 novembre 2008 à 09:26:56 par philippe13 »
« La victoire sur soi est la plus grande des victoires. »

PLATON

03 novembre 2008 à 12:09:05
Réponse #48

dogman


personnellement,  je reste fermement covaincu , que les entrainement en force fontionelle reste le plus utile .

06 novembre 2008 à 12:44:53
Réponse #49

philippe13


Force fonctionnelle cela veut-dire quoi?
« La victoire sur soi est la plus grande des victoires. »

PLATON

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité