Nos Partenaires

Auteur Sujet: [SUJET UNIQUE] Spray OC (bombe de gaz lacrymogène)  (Lu 105086 fois)

19 septembre 2006 à 15:40:10
Lu 105086 fois

Maximil


En effet, j'ai eu la bonne idée de changer la cartouche périmée de mon lançeur OC gaz et accidentellement j'en ai pété la valve ce qui a eu pour effet de vider le contenu sur moi. Le tout bien sur dans une pièce de 11 m2. Mon premier reflexe ayant été de  fermer la porte du bureau vers le reste de la maison afin que ma femme n'en ressente pas les effets et d'ouvrir la porte fenêtre pour sortir en laissant aérer.
 
Les effets :
il s'avère que je n'ai ressenti ceux-ci qu'au bout d'environ 45 secondes. Irritation de la peau ayant été directement touchée et des muqueuses des voies aériennes respiratoires. Toux irrepressible et difficultés à respirer du fait de la cadence des quintes de toux. Intense irritation des poumons et de la trachée.
 
la décontamination
Bien rincer et boire beaucoup sont les meilleurs conseils en la matière. Cela redevient supportable au bout de 10 mn. Les effets d'irritation interne durent environ deux heures. L'iirtation cutanée dure 30 mn mais n'est à aucun moment insupportable. La gaz très volatile s'est quand même propagé aux pièces voisines pour le plus grand bonheur de ma femme qui m'a exprimée ça façon de penser dans des langues que je la savais pas parler  :Grrr:.
 
incapacitation
Pendant 45 secondes je n'ai pas été mis hors de combat et encore sans apport massif de l'adrénaline d'une situation de stress. J'aurai pu blesser plusieurs personnes pendant ce laps de temps. Bien sur je n'ai pas été atteint aux yeux ce qui aurait pu être beaucoup plus immédiat. J'ai été par la suite incapacité au bout des 45 s et pendant 10 mn sans rien pouvoir contrôler. Au delà cela redevient gérable et supportable. Mes deux chats qui ont pourtant respirés du gaz n'en ont été absolument pas incommodés, alors que ma femme................  :Chut: 
 
conclusion de cette expérimentation involontaire.
Pas de réel stopping power immédiat mais une réelle incapacitation le temps suffisant de dégager et de se mettre à l'abri.Surout si on vise directement le visage. Le gaz est à proscrire en intérieur (lui préférer le gel) et je doute de sa capacité vulnérante en extérieur, du fait du vent. Un impact tool est nécessaire pour obtenir un effet vulnérant immédiat.
 
Immaginez le nombre de coups de couteau qu'ont peut donner en 45 secondes


Avis de Maximil :J'ai investi dans un spray poivre en gel en 25ml (code OTAN F-8274), CPS Capsicum Pepper System. Moi, j'en ai un. Qui n'a pas le sien encore et se dit qu'il devrait en avoir un mais attends d'en avoir besoin pour regretter de ne pas l'avoir encore ?
Nota, les Spray OC sont beaucoup plus efficace que les sprays CS (qui agissent moins sur des gens sous emprises de produits narcotiques, alcoolisés etc...


Avis de Persea :j'en avais un quand j'étais lycéenne et que je devais traverser  des lieux...difficiles....Un matin (juste avant un cours de maths, je m'en souviens très bien  ) il a eu comme qui dirait une défaillance, et j'en ai eu plein la main... Ca m'a brûlé toute la journée...   Alors dans les yeux, je n'ose pas trop imaginer... C'est vrai que depuis, je me méfie quand même de ces engins-là... 


Avis d'Azerty :bonjour et merci pour les infos
le key defender d'ASP m'a l'air d'être une bonne option (la sécurité doit être fiable même si c sûr j'ai jamais vu le matos de près) mais je fais confiance à fred2
on peut donc imaginer :
1 utiliser le spray à distance de conversation
2 l'avoir déjà en main en koppostick si ça a pas suffit (si la repli n'est pas possible bien sûr) 
d'aprés ce que j'ai lu sur le guardian angel: 
bien:
 - 4 m de portée même av vent  (à confirmer)
 - emploie simple
 - sureté qui doit (je l'espére!!) être fiable
 - bonne ergonomie pour le port en 'inside"
pas bien:
- seulement 2 coups (comme je vais en tester un pour voir il en resterai 1 seul) 
- assez cher
pour ce qui est de la loi, dans ce domaine, ce n'est pas priorité premiére car ceux d'en face eux ne la respecte pas du tout, aprés on assume. enfin c'est mon point de vue 


Avis de Patrick 3C :Une question tout de même, pourquoi le port en inside pour un tel matériel ?
 
L'utilité d'un spray c'est la saisie préemptive à l'intérieur d'une poche ou d'une sacoche, prêt à arroser, quand on passe en condition "orange". La probabilité de déployer ton spray, sous stress en condition rouge me semble autement improbable.
 
Pour l'été, soit une veste très légère ou encore les petites sacoches dont on dissimulera le spray sous un rabat de façon à être directement accessible

Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

14 mars 2008 à 21:14:23
Réponse #1

Criss Kenton


Comme j'avais la doc sous le coude, je me suis dis que j'allais en faire profiter les lecteurs de la section survie en milieu urbain.

Désolé d'avoir profané un post mais j'aime l'odeur de la terre fraîchement remuée et l'odeur méphitique qui s'échappe des caveaux  :]] :closedeyes:

Les agents neutralisants ou anti-émeutes

Les agents neutralisants ou anti-émeutes (Riot-Control Agents) affectent uniquement les performances physiques de l'homme. Ils sont utilisés dans le but de créer des symptômes désagréables au niveau des yeux, de la peau, du nez, de la bouche et des voies respiratoires, de façon à inciter les personnes exposées à s'éloigner. On distingue deux types d'agents : les lacrymogènes et les sternutatoires. Leur action est immédiate et limitée dans le temps : les symptômes doivent disparaître en 15 à 30 minutes. Dans les conditions normales d'emploi, leur toxicité est relativement faible et n'engendre aucune séquelle. Utilisés sous forme d'aérosols comme agents anti- émeutes, ils sont autorisés par la Convention d'interdiction des armes chimiques. Leur emploi comme arme de guerre est par contre interdit.

Les lacrymogènes

Lors du premier conflit mondial, en 1914 et 1915, de nombreux agents lacrymogènes furent utilisés : la bromoacétone (BA), le bromoacétate d'éthyle (BAE), le bromure de benzyle, le cyanure de bromobenzyle (CA).

L'orthochlorobenzylidène-malononitrile (CS), mis au point dans les années cinquante à Porton Down, présente un fort pouvoir irritant tout en étant le moins toxique. Le chloracétophénone (CN) est la substance lacrymogène qui entre dans la composition des cartouches pour pistolet d'alarme. Le CR est une dibenzoxazépine apparue aux Etats-Unis dans les années soixante, qui présente un pouvoir urticant et lacrymogène très marqué.

Les principaux agents lacrymogènes utilisés actuellement sont le CS, le CN et le BAE.

Propriétés

Les principaux composés (CS, CN, CR, BA, CA) sont des molécules halogénées et/ou cyanées. A température ambiante, elles se présentent sous forme de poudres (à l'exception de la bromoacétone qui est liquide) peu solubles dans l'eau et solubles dans les solvants organiques.

Mécanisme d'action

Les lacrymogènes agissent sur les terminaisons nerveuses des muqueuses oculaires, respiratoires et de la peau, très probablement par inhibition des groupements thiols des protéines tissulaires.

Symptomatologie

L'intoxication par les lacrymogènes se limite à des effets de contact.

Les effets oculaires se caractérisent par une irritation de la conjonctive avec une sensation de brûlure violente et douloureuse pendant 2 à 5 minutes, un érythème des paupières, un larmoiement et une photophobie qui disparaissent en 15 à 30 minutes.

Les effets respiratoires consistent en une sensation de brûlure dans la gorge, la douleur irradiant vers la trachée et les bronches, une dyspnée avec une toux pouvant entraîner des vomissements, une rhinorrhée accompagnée parfois d'épistaxis. Les sensations gustatives sont perturbées.

Les effets cutanés se manifestent par une sensation de brûlure au niveau des zones humides, pouvant récidiver quelques heures plus tard, un érythème cutané avec prurit.

Lorsque la concentration en lacrymogènes est élevée (cas d'un espace confiné), les victimes présentent dans les secondes qui suivent l'exposition un blépharospasme incoercible, une dyspnée aiguë, puis, dans les heures qui suivent, des brûlures cutanées avec formation de vésicules, un œdème, une kératite avec risque d'ulcération de la cornée, une aggravation des signes respiratoires vers l'OAP et le SDRA.

Les sternutatoires

Lors du 1er conflit mondial, les Allemands utilisèrent dès octobre 1914 à Neuve-Chapelle près de Lens, des obus classiques chargés de chlorosulfate de dianisidine. Appelés «vomiting agents» par les anglo-saxons, les sternutatoires sont des produits organiques comportant un atome d'arsenic halogéné ou cyané dont le pouvoir irritant rend le port du masque insupportable. Les principaux sont la diphénylaminochlorarsine (DM ou Adamsite), la diphénylchlorarsine (DA) et la diphénylcyanarsine (DC) qui est le plus irritant. La DM peut être employée mélangée avec un lacrymogène, le chloracétophénone (CN).

Propriétés

Ces molécules sont des arsines halogénées ou cyanées comme la DC. A température ambiante, ce sont des poudres peu solubles dans l'eau et solubles dans les solvants organiques excepté l'Adamsite.

Mécanisme d'action
Les sternutatoires agissent en inhibant les enzymes du métabolisme énergétique cellulaire (comme la pyruvate-déshydrogénase), qui possèdent des groupements thiols.

Symptomatologie

Les premiers symptômes apparaissent quelques minutes après l'exposition, rendant le port du masque insupportable.

Les signes cliniques sont une sensation de brûlure des fosses nasales et de la gorge, des vomissements, une hypersécrétion salivaire, une rhinorrhée, une toux et des éternuements violents et parfois une atteinte oculaire.

L'intoxication, plus prononcée en espace confiné, provoque un érythème, des vésications, des douleurs digestives, voire un OAP.




SOURCE:

CD-ROM Les risques NRBC, savoir pour agir - J.D. Cavallo, J.J. Kowalski, C. Renaudeau et J.Y.Tréguier; sous la direction de Y. Buisson



Pour se protéger, un seul mot: Diphotérine®. J'en dis pas plus, les experts en survie urbaine reconnaitrons l'interêt du produit.
http://www.prevor.com/FR/sante/RisqueChimique/diphoterine/00_diphoterine.php


Criss Kenton, qui connais l'effet lacrymal du tirage de poil de nez depuis 1983

EDIT: Bémol pour les sternutatoires, il s'agit là de produits "old school". Je doute que les arsines soient encore utilisées. Je vais creuser un peu plus le truc pour le coup...

Post à prendre avec des pincettes pour l'instant
« Modifié: 14 mars 2008 à 21:26:29 par Criss_Kenton »

14 mars 2008 à 21:54:01
Réponse #2

foxus666


j'ai un asp key defender, et franchement c'est genial, j'ai mi un clip scotché de stylo, et je le clips dans le slip (oui en contact donc avec quoi vous savez) : je ne sens rien du tous, meme en courant ,et 100% discret (les policiers tates le slip pendant une fouille ?), l'arme absolut low profile, achetez LE , surtout pour les nanas  :doubleup: :up:

Par contre il y a une explication sur le cas de Maximil et les 45 secondes de délai ?

14 mars 2008 à 22:24:03
Réponse #3

crotale


L'avantage du key defender c'est qu'en plus d'être fiable & robuste, il reste un impact-tool trés ergonomique et polyvalent :up:

Mais pour bien appréhender le potentiel d'un tel objet, il est nécessaire de vider quelques cartouches auparavant (distance, jet en "N" ou "Z"...), puis de s'entrainer à enchainer mains nues/ spay & impact tool/spray, voire l'inverse éventuellement ;D

Et en plus il est esthétiquement trés bien réussi :up:






http://fredbouammache.blogspot.com/    "Qui s'instruit sans agir, laboure sans semer !"

"Finir est souvent plus difficile que commencer". Jack Beauregard.

15 mars 2008 à 02:46:42
Réponse #4

Rod


Par contre il y a une explication sur le cas de Maximil et les 45 secondes de délai ?
Selon les personnes il y a différente durée avant que le produit ne fasse effet... Il faut ajouter à cela le fait que la personne ait déjà été exposée ou pas (une personne exposée perd l'appréhension de l'inconnu et pourra se défendre plus longtemps ce qui explique que dans la plupart des formations au spray il y a une phase où l'élève est lui même sprayé pour se rendre compte de l'effet du spray).
Comme l'a également dit Maxi, en situation il faut rajouter l'effet de l'adrénaline... J'ai un pote qui s'est battu dans un hôpital avec des types suite à un grave différent de voisinage (je ne rentre pas dans les détails). Les policiers sont intervenus alors que les autres intervenants s'étaient enfuis et ont voulu arrêter mon pote. Disons qu'il a fait un peu de résistance ;). Les policiers l'ont sprayé, il a ramassé un banc en bois et a chargé les policiers. Il ne voyait plus rien mais se débattait tellement que les policiers ne sont pas arrivés à le maîtriser (mais mon pote est un beau bébé et puis on n'est pas en Amérique du Sud). Finalement, ils ont attendu qu'il se calme tout seul comme une grand et lui ont demandé de les suivre au poste où il a pu s'expliquer... Bref niveau de la vue efficacité optimale, niveau incapacitation zéro...

En résumé pour un civil le spray est un bon moyen de pourvoir casser la distance et se replier... Mais ce n'est pas un rayon de la mort qui va vaporiser vos ennemis.

Sur le sujet, un peu de pub pour les potes qui bossent bien...  :up:
Le bouquin du GHC qui est sans doute la référence en la matière en langue Française:
http://www.nds-ch.org/SPRAY/spray.html
La formation Sécu Perso NDS où le cadre d'utilisation du spray est enseigné:
http://www.nds-ch.org/Cours/Secuperso.html

Bien à vous,

Rod

15 mars 2008 à 08:41:34
Réponse #5

humpfrey


Perso, j'ai prévu de tester prochainement l'OC de marque TW... Il est prévu d'en faire une video (ça fera un peu "Jackass", mais bon...), ça permettra de réaliser l'efficacité de ce genre d'engin... ;) :D

15 mars 2008 à 09:00:15
Réponse #6

emile


Par expérience, les lacrymo ne fonctionnent pas sur des gens motivés ou habitués à se prendre ce genre de produit. "Certains services" s'aguerissent en se balançant des goliath (extincteurs lacrymo) dans le museau. C'est douloureux, mais pas pétrifiant.
En cas de pépin, fuyez. Si vous ne pouvez pas, adoptez une position qui vous expose le moins,genre de 3/4 et protégez en priorité le visage, torse, abdomen.

15 mars 2008 à 11:30:27
Réponse #7

Sielwolf


Par expérience, les lacrymo ne fonctionnent pas sur des gens motivés ou habitués à se prendre ce genre de produit. "Certains services" s'aguerissent en se balançant des goliath (extincteurs lacrymo) dans le museau. C'est douloureux, mais pas pétrifiant.

Ca ne m'étonne pas du tout. Personnellement, je n'ai aucune confiance dans ces trucs.

D'une part parce que je travaille avec des produits chimiques, et que je me prends régulièrement des vapeurs "suffocantes" ("mortelles" deux fois avec du chlore) dans les bronches, et je sais d'expérience que dans un moment comme ça, on peut continuer à fonctionner. Ne serais-ce que pour se dégager.

Mais surtout après avoir lu l'article de Phil Messina sur les sprays OC il y a quelques années. Apparemment il n'est plus sur leur site, alors je l'ai extrait de mes archives et mis en lien ici:

http://www.neurocombat.com/Modern Warrior The Evolution of OC Training _Phil Messina.pdf


Pour ceux qui ne lisent pas l'anglais, en gros les effets de L'OC suivent la loi de Murphy suivante:

Citer
Principe d’Incertitude biologique de Harvard

Dans des conditions parfaitement contrôlées de pression, température, humidité, volume, taux d’oxygène, débit et autres variables, un organisme vivant fera absolument et uniquement tout ce qu’il lui plaira.

En ce qui me concerne, un moyen de défense qui marche "peut être mais c'est pas sûr" est à considérer exactement du point de vue de Rod, pour "casser la distance et se replier", c'est à dire davantage du point de vue de la distraction que de l'incapacitation.
"Though Lycans were fewer in number, the war itself had become more perilous, for the moon no longer held her sway. Older, more powerful Lycans were now able to change at will."

http://www.neurocombat.com/
http://www.fourrure-torture.com/fourrure-lapin.html

15 mars 2008 à 12:18:55
Réponse #8

** Serge **


Je viens de mettre le .pdf de Paul en disponibilité de download, sur rapidshare :

   http://rapidshare.de/files/38834259/GZpepper_-_copie.pdf.html

Ainsi que le  TASER®  SAFE AEROSOL PROJECTORS
    TECHNOLOGY       TACTICS       TRAINING :

        http://rapidshare.de/files/38834540/Spray_-_copie.html
« Modifié: 15 mars 2008 à 13:04:18 par ** Serge ** »
"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

15 mars 2008 à 14:36:36
Réponse #9

lepapat



Quid donc de la légende urbaine qui voudrait que nos forces de police et de gendarmerie désarment les honnètes citoyens pour les livrer en pâture et sans défense aux voyous  ::)

Je crois que celà vas à " la tête du client ". Je me rapelle que le commissaire " Tûûûût ", bienqu' il m' a dit que le HIT & RUN, que je posséde est devenu certainnement illégale a cause de la nouvelle lois, il me l' a rendu, a ma " discrétion "  :D. Il a bien vus à ma tête, que je ne suis pas le genre a aller agresser une mèmère pour lui arracher son sac  ;)

Tu dois aussi avoir une " bonne tête ", mon bon Pat  ;D
John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


15 mars 2008 à 14:49:38
Réponse #10

dents-de-sabre


Je crois que celà vas à " la tête du client ".

Nan tu crois ?  ;D Et heureusement que c'est comme ça d'ailleurs,moi je dis .

Entre un quadragénaire avec une dégaine d'honnête homme ,responsable de la sécurité d'un établissement public et qui a défendu son intégrité physique face à plusieurs agresseurs et un gremlin de 19 ans attrapé dans une rixe avec une gazeuse ,qui jure ''que c'est l'autre qui a commencé M'sieur''  y'a un monde quand même, nan ?   :lol:

Sinon , chais pas pour vous , mais les effets de l'OC , je trouve qu'on les ressent bien plus en intérieur qu'en extérieur , et encore ça dépend de la nature de l'OC ( c.à.d. en jet droit très fin, ou en cône de dispersion croissante.) Ben le cône en intérieur même s'il loupe le visage de l'agresseur, ben tout le monde, défenseur y compris s'en trouvent incommodés, car il est également très irritant pour les voies respiratoires. Il provoque une toux et un larmoiement assez rapidement, et cela sans même avoir touché directement les zones sensibles. Par contre moins efficace en plein air ,évidemment.

Le jet droit en gel , en intérieur comme en extérieur évite ces inconvénients , mais sa portée est beaucoup plus limitée et c'est juste s'il faut pas viser les yeux de l'agresseur avec grande précision pour l'atteindre. C'est limite mieux,comme disait un pote à moi , de s'en mettre sur les doigts et d'aller caresser amoureusement et soi-même le visage de l'élu(e) de son coeur.. :love:   ;D


a+

Diego





15 mars 2008 à 16:36:50
Réponse #11

simon


salut à tous,

je reviens sur les effets de la bombe lacrymogène car dans le village voisin il y a eut un jeune qui a vidé sa bombe dans une cour où
il y avait du monde, conséquence; 8 personnes à l'hopital(personnes agées d'environ 15-16 ans).

a+ :)

15 mars 2008 à 17:10:42
Réponse #12

Billou


Salut, j'en ai offert et fourni partout autour de moi. Sans être en aucun cas une solution ultime et sans défaut cela reste un excellent item. Pour moi le meilleurs compromis quej'ai pu croiser.
A ces demoiselles a qui je l'ai offert  je m'en suis egalement servi d'"ancre" au sens PNL du terme. ===== Elles s'inquiète parcequ'elles réalisent qu'elles ne sont pas en situation neutre = elle pense a localiser et/ou se munir du Key D. .... puis leur revient a l'esprit tout une petite liste de conseils donnés avec le Key D. ( accompagné du doc de Patrick en pdf  ;))

Salut

L'ASP key defender est vendu en armurerie ?

@pluche

J.Phil.
[/size]
A voir dans "petites annonces". Ce fil m'a fait repenser que j'en avais quelques uns de coté.

Désolé pour le coté "commercial" du post, j'ai tenté de mettre cette partie en petits caractères, mais je foi## lamentablement. Hautement destructible pour reprendre une expression consacrée...Merci  :)
"...voici l'âne du desert qui se rue vers son labeur !"

15 mars 2008 à 17:30:08
Réponse #13

papa-falcon


Bonjour,

Certains sujets sont moins sensibles naturellement à l'effet des incapacitants chimiques ou au poivre, d'autres effectivement parsqu'ils sont sous l'emprise de l'alcool ou de la drogue, d'autres parsqu' ils se sont conditionnés par un entrainement dans un environnement vicié.

Conclusion : le gaz ou le gel ne sont pas des solutions à toutes les situations, mais uniquement un commencement de solution, qui doit être combiné à d'autres actions à mettre en oeuvre immmédiatment, comme la fuite (mettre de la distance entre soi et le danger), la mise à l'abris (mettre un obstacle entre le danger et soi), l'appel au secours par tous les moyens (cris, utilisation d'un siflet, ...) ou la mise en oeuvre de techniques de défense à main nues...si l'on n'a pas d'autre  choix.

C'est ce que Fred PERRIN explique parfaitement dans son manuel "autodéfense au spray".



Pour les professionnels de la sécurité publique ou de la sécurité privée autorisés, le spray sera considéré comme un moyen de défense intermédiaire et son utilisation pourra donc être combinée avec d'autres outils professionnels (bâton, lampe, arme à feu, ...)
Pour les professionnels également, le gaz ou le gel ne sont pas envisagés comme des solutions uniques, mais davantages comme un petit plus ...

@ + Chris

15 mars 2008 à 18:19:24
Réponse #14

Sielwolf


Conclusion : le gaz ou le gel ne sont pas des solutions à toutes les situations, mais uniquement un commencement de solution, qui doit être combiné à d'autres actions à mettre en oeuvre immmédiatment, comme la fuite (mettre de la distance entre soi et le danger), la mise à l'abris (mettre un obstacle entre le danger et soi), l'appel au secours par tous les moyens (cris, utilisation d'un siflet, ...) ou la mise en oeuvre de techniques de défense à main nues...si l'on n'a pas d'autre  choix.
@ + Chris

Voilà bien une conclusion qui est musique à mes oreilles  :)
"Though Lycans were fewer in number, the war itself had become more perilous, for the moon no longer held her sway. Older, more powerful Lycans were now able to change at will."

http://www.neurocombat.com/
http://www.fourrure-torture.com/fourrure-lapin.html

16 mars 2008 à 06:47:07
Réponse #15

Roumieu


Il est courant de commencer ou termner une rando en traversant un lotissement. Les propriétaires oublient quelque fois de fermer leur portail ou alors le chien s'échappe pendant la fermeture du portail automatique.

On se retrouve sur un chemin à ne plus pouvoir avancer, ce qui est loin d'être amusant quand il n'y a pas de possibilités de contournement

Pour ce genre de cas j'ai un spray au poivre, que je prends en main, quand je rentre dans un lotissement ou quand j'entends des aboiements.

Malgré quelques alertes un peu chaudes (dont un chamois dans le Mont Ventoux), je n'ai jamais utilisé ce spray, car j'aime les animaux.

D'ou ma question: Quelle est l'efficacité des spray face à un chien agressif ou qui éventuellement vous a attrapé?

16 mars 2008 à 14:11:12
Réponse #16

Fox


Oh, un bon bâton de marche... Et en plus, ça ne tombe jamais en panne!  ;)
Quand on ne sait pas ce qu'on veut, a dit le portier, on finit par se retrouver avec des tas de trucs qu'on veut pas.

"if you dont know what you want", the doorman said, "you end up with a lot you don't".

17 mai 2008 à 23:07:10
Réponse #17

philoublade


bonjour
J utilise la marque tw 1000 qui reste satisfaisante ds 90 pour cent des cas.
j ai constaté un manque d efficacité plusieurs fois avec la bombe en 300 ml(peut etre que le produit est moins concentré du fait de la quantité envoyée), contrairement aux 60ml et75 ml.
l action est en effet plus rapide avec le gaz qu avec le gel ,mais le gaz reste plus technique a l utilisation.
Pour info aprés documentation la marque qui produit les aérosols au oc les plus puissants serait cap stun ,ils dévelopent les brulures aux muqueuses les plus élevées sur l echelle de scoville.
le seul commercant a les vendre est :rivolier équipol.
cordialement philippe

17 mai 2008 à 23:25:35
Réponse #18

philoublade


bien sur pat:
utilisé pas mal de fois mlheureusement a la gare matabiau(toulouse) ou en sortie de boite vers les 4 ou 5 heures du matin quand les gens sont le plus cons :D.
sur individu sous l emprise de stup ou d alcool,a chaque fois les meme symptomes:
visage rouge,yeux fermés,ettoufement puis insultes ;).et genéralement au moins uun genou a terre ce qui permet l interpelletion mais en apné ou en tirant un peu l individu hors zone car les retours gazeux sont violents.
bref hors combat assez vite de l orde de 3 ou 4 secondes.
je précise que a chaque fois ce fut une tw 1000 75 ml ou 60ml.
pour les chiens seul 5 utilisations:des sdf lachant un chien agressifs ou simplement des chiens errant lors de vacation ou de promenade de mes chiens,a chaque fois c etaient des cheins du type lupoide et non molosse.
j espere avoir repondu a peu pres
cordialement philippe

17 mai 2008 à 23:29:18
Réponse #19

philoublade


juste un oublie de ma part :je n ai pas expérimenté la marque cap stun .
pour info 50 euros la petite 50 ml c est hors de prix pour mon salaire meme si je suis conscient que ma securité et celle des autres a un coup

17 mai 2008 à 23:40:30
Réponse #20

philoublade


de rien
autre chose la concentration en oc n est pas indiqué sur les tw1000.
petite précision j ai toujours en back up une deuxieme lacry (loi de murphy) au poivre.j ai abandonné définitivement le cs depuis 5 ans au vu du nombre de cas ou ca n a pas eu l effet escompté.
cordialement philippe

18 mai 2008 à 00:59:15
Réponse #21

humpfrey


J ai eu une TW 1000 OC et j'ai maintenant une CS, je trouve la seconde bcp plus efficace sur moi... La première brûlait mais ça sentait surtout le piment tandis que l'autre dégongestionne très fortement... Vu que l'OC est sensé être plus efficace que le CS, je me demande si dans mon cas, j'suis pas tombé sur un "citron"...

18 mai 2008 à 01:28:31
Réponse #22

philoublade


je ne peux que t apporter un début de réponse:depuis a peu prés 10 ans la concentration de produit a ete légiférée et on n a plus le droit qu a 2 pour cent maxi pour le cs mais cela dépend aussi du degrés de pureté du produit .certains cs tres purs restent efficace.l avantage de l oc :est selon les études menées:une inflamation des muqueuses superieure sur l echelle de scoville et l usage sur les animaux possible ainsi que sur les gens sous l emprise de stup ou d alcool.
pour ton experience est ce que ta bombe avait plus de 2 ans?c est généralement le temps maxi pour une bombe en bon ordre de marche.
cordialement philippe

18 mai 2008 à 01:59:37
Réponse #23

humpfrey


Ben y avait une date de limite d'utilisation et à l'heure actuelle, elle est loin d'être dépassée... :)

18 mai 2008 à 02:07:00
Réponse #24

philoublade


ben la je sais vraiment pas ce qui s est passé pour toi :D
j ai vu un type un jour sans réaction gazé a 50 cm(c est moi qui l ai gazé) avec une lacry de marque cps au poivre alors tu dois pas etre le seul
cordialement philippe

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité