Nos Partenaires

Auteur Sujet: Premières couches techniques XBionic - Premières impressions.  (Lu 19246 fois)

16 décembre 2009 à 11:07:36
Lu 19246 fois

fabsah


[CR] Xbionic Energy Accumulator - Premières impressions de fabsah


Fiche technique :

Fabricant : X-Bionic (Conception Suisse, fabriqué en Italie)
Site web : http://www.x-bionic.com/
Nom du produit : Energy Accumulator
Taille testée : L/XL
Poids du haut (balance électronique) : 269 gr
Poids du bas (balance électronique) : 204 gr
Composition annoncée du haut : 94% Polyamide, 2% Polypropylene, 4% Elastane
Composition annoncée du bas : 84% Polyamide, 10% Polypropylene, 6% Elastane


Testeur :

fabsah - 179cm - 75 Kg - 32 ans
Activités habituelles : Randonnées toute l'année, habituellement sur 2 à 3 jours. Dans le sud de la Belgique (Ardennes) et dans le nord de la France (Vosges). J'aime particulièrement le temps humide, froid et venteux pour sa capacité à éloigner les autres bipèdes de la nature. Je choisi mon matériel en fonction de ces conditions et aime à m'alléger au maximum, tout en gardant dans le sac à dos le strict nécessaire à un séjour agréable et sécurisé en milieu naturel. Depuis quelques mois, je donne un coup de main à mon ami Pics (moniteur CEETS) pour encadrer des stages de Vie Sauvage & Survie.

Photos du testeur avec l'ensemble. C'est tout de suite moins sexy ;-)





Entretien :

Lavage sur cycle synthétique, à 40°C max. Idéalement, utiliser une lessive spécifique telle que Nikwax Techwash. Pas de repassage, au risque de faire fondre le tissu. C'est logique. Sèche linge déconseillé. Pas noté de détérioration des vêtements après 2 lavages, comme prescrit.


Packaging :

Super flashy, carton glacé avec impressions quadrichromie, énormément d'infos marketing, lourd et encombrant (-> répercussion sur frais de port), coûteux (-> répercussion sur prix de vente). Pas recyclable. Pas écolo du tout.




Conditions des premiers tests :

Randonnées en forêt, marches rapides avec sac à dos, montage du camp ou d'un bivouac sommaire pendant la nuit, coupe de bois. Températures proches de 0°C, vent, beaucoup d'humidité, pluie soutenue pendant la nuit. Au dessus de l'ensemble XBionic, je portais une polaire en Polartec WindPRO, une tour de coup en polaire, un chapeau ou un bonnet, un pantalon en Ventile, des chaussettes en laine. Pendant la nuit, j'ai rajouté une Snugpak Pileshirt.


Premières impressions :

   - On est d'abord surpris par la taille du top lorsqu'on le sort de la boîte. Se sont-ils trompés de taille ? C'est pour ma petite soeur ? En fait non, la matière est très extensible et la coupe ajustée. Une fois enfilé, l'ensemble donne une impression de seconde peau. Ca reste collé au corps, exactement à l'endroit ou il faut, quelque soit les mouvements. Le revers de la médaille est que le bas est plus difficile à enfiler qu'un collant normal, mais rien de rédhibitoire non plus.

   - J'ai été impressionné par la capacité de ce vêtement à évacuer l'humidité produite par le corps lors d'un effort très intense. Je n'ai jamais rien porté de comparable à ce niveau. Je n'ai eu aucune sensation d'humidité, que ce soit en marche rapide avec sac à dos ou en coupant du bois pour la construction du camp ou le feu. Pourtant, j'avais volontairement gardé une couche thermique supplémentaire pour "forcer le trait". Ce phénomène s'explique d'abord par le choix des matériaux, mais principalement par la présence de "tunnels tissés" qui amènent l'air frais directement sur les zones du corps "stratégiques" : torse, sous les aisselles, dans le dos.




 
   - Lors d'activité physique très intense, ce système rempli parfaitement son rôle.

   - Par contre, dès qu'on s'arrête de bouger, l'impression immédiate de fraîcheur, voir de froid, particulièrement sur les zones "ventilées", devient vite problématique. On parle de quelques secondes. Il faut absolument rajouter une couche, idéalement coupe vent également.
Si on néglige cet aspect, on se retrouve dans un frigo, avec tous les risques que cela suppose.
En fait, on a plus chaud nu qu'en portant ces vêtements. Marrant, non ? Vérifier tant à l'intérieur d'une habitation que dans diverses conditions à l'extérieur (et oui, on est prêt à tout pour vous ;-))

   - N'ai absolument pas ressenti l'effet de restitution de chaleur annoncé. Ces vêtements n'apportent aucune chaleur. Ca me semble très important à souligner. Pour un bivouac, je pense qu'il est impératif de les enlever avant d'entrer dans son sac de couchage, sous peine de réduire les performances de celui-ci. Idéalement, il faudra donc un autre ensemble thermique plus adapté à l'apport de chaleur, rangé dans le sac à dos.
   
   - Présence d'odeurs assez rapide, comme avec n'importe quelle première couche synthétique. Pas noté de mieux à ce niveau. Le fabricant annonce une système particulier pour réduire le développement microbien et donc les odeurs. Bon, en fait, tous les fabricants de vêtements techniques synthétiques font de telles annonces. Moi j'ai jamais remarqué que ça fonctionnait.
   
   - Au déballage, j'avais un accro sur la manche droite du top. Bizarre. D'autant plus que normalement, un fabriquant va inspecter des vêtements qu'il destine à un compte rendu. Que penser des vêtements destinés "au public lambda" ? Mais restons raisonnables, l'erreur est humaine.



   - Sur le bas : pas d'ouverture pour uriner facilement, il faut obligatoirement descendre un peu le collant pour se soulager. C'est pourtant quelque chose que je considère indispensable. Quand il fait froid, on a envie de s'exposer au minimum lorsqu'on doit répondre à l'appel de la nature. Et si on s'hydrate bien, c'est un geste qu'on répète plusieurs fois par jour. A la longue, cette absence d'ouverture agace vraiment.


Conclusion après quelques utilisations :

Vêtements extrêmement spécialisés, qui conviennent uniquement pour les activités physique très intenses. Je ne suis pas d'accord avec la polyvalence multi-sport annoncée. Par exemple, ils sont conseillés pour la pratique de la motocyclette. Il me semble qu'on est plutôt statique sur son engin et qu'il faut au contraire s'isoler au maximum. L'effet de restitution de chaleur annoncé n'a pas été ressenti.

Clairement pas adapté à mon utilisation, j'ai besoin d'une première couche qui évacue l'humidité mais tiens chaud également. C'est le système Xbionic que je choisirais en dernier actuellement, par rapport aux autres vêtements en test (Ullfrotté, Brinje, Mizuno et bientôt Eider et Millet) Les vêtements XBionic sont sans doute idéaux pour le jogging par temps froid, les raids en montagne, le ski de fond, le VTT en hiver. Pas pour la Vie Sauvage ou une situation de Survie en milieu naturel.

Il s'agit de premières impressions, je compte compléter au fil des mois et des expériences. Peut-etre que j'apprécierai plus ce vêtement en été.

Merci de m'avoir lu !

fab
« Modifié: 06 mai 2010 à 16:20:29 par Mathieu »

16 décembre 2009 à 11:54:17
Réponse #1

Pics (Vincent.D)


[CR] Xbionic Energy Accumulator - Premières impressions (Vincent)

Présentation:Sortie de boite

* Le radiateur dorsal :

Vu de l'extérieur :



Vu de l'intérieur :





* Les aisselles :  

Vu de l'extérieur :



Vu de l'intérieur :



Le packaging:



307gr de papier-carton  glacé PAR sous-vêtement quand même.( x2 pour un ensemble complet  :huh:)
Mais, cela permet d'avoir une description technique des propriétés et des promesses du produit  très complète.

LES PROMESSES









Conseils d'entretien, taille et composition sont indiqués directement sur le tissus, pas sur une étiquette qui s'effacera après plusieurs lavages



Fiche technique:
Fabricant : X-Bionic (fabriqué en Italie)
Site web : http://www.x-bionic.com/
Nom du produit : Energy Accumulator
Taille testée : L/XL
Poids du haut (balance électronique) : 269 gr
Poids du bas (balance électronique) : 204 gr
Composition annoncée du haut : 94% Polyamide, 2% Polypropylene, 4% Elastane
Composition annoncée du bas : 84% Polyamide, 10% Polypropylene, 6% Elastane

TESTS:

Test du bain: Les sous-vêtements (neufs) ont été trempés dans l'eau et essorés à la main et ce dans les limites raisonnables pour ne pas abîmer définitivement le vêtement.
Prise de poids avant et après pour savoir la quantité d'eau que le vêtement garderait sur le terrain.
Utilité: Par exemple, si l'ensemble Xbionic est mis à sécher dans le sac de couchage, celui ci devra boire 624 gr d'eau

Xbionic
Haut sec: 269gr
Mouillé et essoré: 625gr
Reste d'eau à évacuer: 356gr

Bas sec: 204gr
Mouillé et essoré: 472gr
Reste d'eau à évacuer: 268gr

Test séchage à l'air libre
Après le test du bain, l'ensemble des sous-vêtements synthétiques ont été placés "à sécher" en atmosphère sèche et avec une température de +-11 degrés.
Le Xbionic est arrivé bon troisième sur le podium de l'ordre de séchage. (Sur 3 participants: Brynje, Mizuno)


Test statique: Nuit froide
Pour le test que nous avons fait, nous avons été passer la nuit (temp 3deg/-3 ressentit) avec un sac de couchage un peu léger pour la saison.
Petite marche d'approche pour arriver sur le lieu du bivouac.
Le sous-vêtement reste sec de chez sec, et... refroidit certaines zones du corps
Le milieu des pectoraux, les aisselles, le milieu du dos.
On ressent vraiment comme une impression de courant d'air à ces zones et ce même sous une coquille complètement fermée(raincut)
Le tissage en vaguelettes/tunnels qui augmente considérablement la surface d'échange sur ces zones y est sûrement pour beaucoup.
Par contre, je n'ai pas ressenti l'effet inverse quand on stoppe l'effort.
Le résultat du test nuit froide est assez simple! J'ai du passer un autre couche thermique pour passer une nuit confortable.
Le Xbionic continuait à me refroidir dans le sac de couchage.
Test réalisé avec un Snugpak Merlin et son sursac. Couche supplémentaire micropolaire Damart.

Les promesses sont elles tenues?

Des performances accrues sans dopage, transforme la sueur en énergie, rafraîchit lorsque vous transpirez.

Le sous vêtement permet d'éviter la surchauffe.
Il refroidit des zones très ciblées dans ce but et pas la totalité du corps.
Il permet dans une recherche de performance de devoir "moins gérer ses couches"
Je dirais donc, oui!
En recherche de performance pure, il joue son rôle.

Vous réchauffe lorsque vous avez froid

Je n'ai pas du tout ressenti cet effet, même plutôt l'inverse.
A l'arrêt et dessous d'une coquille fermée, on a l'impression d'avoir encore un léger courant d'air sur les zones ciblées.

Avis perso

L'ensemble sous-vêtements Xbionic est un très bon vêtement technique!!
Malheureusement, pas adapté du tout à mon usage.
Mon but était de faire un test qui avait un rapport avec la survie... Pas avec le marathon ou l'ultra-trail!
Ce truc est génial, c'est une F1 dans son domaine, mais j'ai besoin d'un 4x4! ;#
Après pour la course en montagne, cela doit être super, mais en montagne je marche en faisant gaffe à ne pas me tremper et en appréciant le paysage.
Chacun son trip  :)

Ce qui ne veut pas dire que c'est un mauvais résultat de test! Pour aller courir, c'est celui là que je porte!(Et j'essaierai de revenir plus tard avec test plus "dynamique" et donc plus adapté à son usage)
MAIS, il faut du change de type laine ou synthétique thermique pour se changer DIRECTEMENT après l'effort. (Et j'ai bien dit "CHANGER" pas ajouter une couche..)

La qualité de construction elle est excellente et on voit bien qu'il y a une recherche considérable derrière.
@++

Vincent
« Modifié: 16 décembre 2009 à 17:53:53 par Mathieu »

Do More With Less & K.I.S.S.

16 décembre 2009 à 17:48:45
Réponse #2

PUBLICITÉ



16 décembre 2009 à 20:23:38
Réponse #3

profaronnax


Sinon pour une soirée déguisé sur le thème "Super Hero" c'est le must  :lol:

16 décembre 2009 à 21:39:21
Réponse #4

LAURENT-COQ


J'adore ce genre de retour de test, pcq au premier abord, je me suis dit : "wahouw, ca doit être terrible ce truc, pas beau mais ultra technique  :blink:" et puis aprés lecture, je vais continuer avec mon ensemble thermique habituel et qui correspond plus à mes besoins (chaleur à l'arrêt, sous-vêtements, et prix réduit, mais par contre à éviter pendant l'effort....)

Merci bien messieurs  ;)

16 décembre 2009 à 21:45:13
Réponse #5

fabsah


Content de ne se se les être gelées pour rien  :lol: ;)

16 décembre 2009 à 21:48:56
Réponse #6

jeanluc


vouai,mais avec une cape rouge!!!! :lol: :lol:trève de plaisanteries,merci pour ce retour

16 décembre 2009 à 23:43:33
Réponse #7

Rod


Moi j'ai plusieurs produits de la marque car (pour ceux qui ont participé au stage ACDS) il y en avait à la boutique du Ranch Don Diego qu'ils soldaient "à crever"  ;D (vu le prix normal c'est pas étonnant! :o).

- un de leur T-shirt mais manche courte... J'en suis super content comme sous couche de base quand je me remue mais c'est clair que ce n'est pas l'idéal pour du bivouac ou du long terme. J'aime le gauffrage qui permet de créer une couche d'isolation si on a un autre T-shirt moins serré par dessus

- plusieurs paires de plusieurs modèles de leurs chaussettes. Et la franchement je les trouve extraordinaires... Elles ne glissent pas, ne bougent pas et surtout ne puent pas. Testées sur une sortie de 5 jours  :-[ avec 1 paire uniquement retirée la nuit et une dizaine de km par jour plus certaines activités "physiques", j'avais juste pris une autre en back-up que je n'ai pas utilisé.
L'ergonomie pied gauche/pied droit ainsi que des pointures plus précises que la majorité des marques (du style 41/42, 42/43...) est vraiment un plus.
Mais le prix est un vrai frein... Sauf que jusqu'à présent elles se sont montrées increvables. Elles boulochent un peu mais je n'ai pas encore réussi à les trouer ce qui ne m'est jamais arrivé avant... :up:

24 décembre 2009 à 09:11:12
Réponse #8

pierrot22


merci pour ce test ;)

au sujet de l'isolation thermique : ils précisent bien "en l'absence de sueur" sur la boite  :glare: . C'est clair qu'un vêtement fait pour évacuer la sueur le plus vite possible, si on s'arrête mouillé, on se pèle le fion le temps qu'il sèche...

C'est là que leur argumentation ne tient pas la route et ça correspond bien à ce que vous avez observé, ils disent :
- quand on s'arrête après le sport on a froid à cause de la sueur (on le savait déjà)
- en l'absence de sueur notre produit a une isolation thermique tip top
   => mouais... Ca ne résout pas le problème de l'arrêt après un effort !

A l'effort ça a l'air vraiment intéressant, en statique après l'effort c'est une autre histoire... L'avantage est que si on le retire après l'effort pour passer une vraie couche contact thermique, la peau sera sans doute plus sèche qu'avec un vêtement qui évacue moins bien la transpi, donc on évite de mouiller sa couche de bivouac.
La survie, c'est déjà de rentrer de rando.

30 décembre 2009 à 12:02:09
Réponse #9

highpictv


Salut à tous,

Voila longtemps que je ne suis pas passé vous voir mais en discutant avec Didier (kilbith) ce week-end, il m'a dit que vous aviez testé et "allumé" les produits X-bionic.

Comme je suis un utilisateur comblé du t-shirt manche courte, je viens confirmer la très bonne analyse de fabsah et des autres utilisateurs : c'est un très bon produit pour la rando active en montagne.
Je le porte été comme hiver, couplé avec un t-shirt longue manche en mérino (smartwool) lorsqu'il fait froid.
J'aime avoir quelque chose de très collant à la peau, ce qui permet de bien transférer l'humidité tout en évitant les courants d'airs et la sensation de froids qu'ils apportent.
Même remarque pour leurs chaussettes : elles sont très agréables et efficaces.

Pour moi les ulflrotté sont beaucoup trop chauds dès que l'on bouge, est je préfère une doudoune en duvet lorsque je suis statique.

A +

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité