Nos Partenaires

Auteur Sujet: Lampes frontales -- Petzl -- Princeton Tec -- Compte rendu de testing  (Lu 38825 fois)

13 décembre 2009 à 10:18:50
Lu 38825 fois

DavidManise


La vision, pour l'être humain, est l'un des outils de survie les plus fondamentaux.  Ca n'est pas pour rien que je l'inclus dans les "4 outils de base" sans lesquels on se retrouve instantanément dans une situation de survie : CVMD.  Conscience, Vision, Mobilité, Dextérité manuelle.  La vision, dans certains cas, ne dépend pas que de nos yeux, mais aussi de la quantité de lumière qu'il peut capter.  Comment survivre quand on en voit rien...  sauf si on est un aveugle entraîné à le faire qui a déjà développé des stratégies alternatives ?

A part regarder Zatoichi en boucle et s'en inspirer, un bon moyen d'assurer sa vision reste la bonne vieille lampe frontale.  Et une lampe fiable, robuste, et qui fonctionnera tout le temps (même dans le froid, et donc avec des piles au lithium) est quand même un gros, gros avantage.  C'est pour cette raison que j'ai souhaité tester des lampes frontales...  et je n'ai pas été déçu.

Dans cette première série de tests, je fais un grand comparatif de plusieurs modèles de frontales :

Princeton Tec EOS
Princeton Tec QUAD
Petzl Ultra ACCU2
Petzl TacTikka XP
Petzl TacTikka XP Adapt
Petzl Tikka XP²
Petzl Zipka Plus²
Petzl e+LITE

Chacune des lampes fera l'objet d'un compte-rendu individuel qui sera publié dans les semaines à venir.

http://www.youtube.com/watch?v=M0j8dh4_Zq0
Petite introduction vidéo inutile pour vous mettre dans l'ambiance...


Méthodologie


Tester des lampes frontales est une histoire plus complexe que je ne le croyais.  Les testeurs et moi-même avons listé des critères d'évaluation, comme toujours, qui se basent sur notre expérience de terrain et nos préoccupations diverses.  Le tout donne une grille d'analyse assez impressionnante :


  • poids : facteur important pour les lampes de rando, ou qu'on devra porter sur la durée, et un peu moins vital pour les usages plus spécialisés...  chaque lampe a été pesée sur ma balance de cuisine Terraillon.  Les poids annoncés par les constructeurs sont précis ;)
  • lumens x durée d'éclairage en mode pleine puissance : comparatif des données constructeur, les données n'ont pas été testées (nous attendons un luxmètre en prêt, qui contribuera à une éventuelle mise à jour de cet article...).  Attention, il s'agit de la puissance d'éclairage avec des piles neuves à une température de 20°C, soit un bon gros 1,5v plein pot.  Avec des piles plus faibles, la puissance d'éclairage décroît de manière plus ou moins linéaire, et donc la lampe fournit toujours beaucoup moins de lumens à la fin de la période annoncée (typiquement un quart voire un cinquième !).
  • lumens x durée d'éclairage en mode économique : comparatif des données constructeur, les données n'ont pas été testées (nous attendons un luxmètre en prêt...).  Attention, il s'agit de la puissance d'éclairage avec des piles neuves à une température de 20°C, soit un bon gros 1,5v plein pot.  Avec des piles plus faibles, la puissance d'éclairage décroît de manière plus ou moins linéaire, et donc la lampe fournit toujours beaucoup moins de lumens à la fin de la période annoncée (typiquement un quart voire un cinquième !).
  • présence d'un filtre rouge / rabat : oui ou non...  sur certains modèles d'autres filtres sont présents, ça sera mentionné aussi.  L'intérêt du filtre rouge est de pouvoir allumer sa lampe sans ruiner sa vision de nuit, ni celle des copains au bivouac...  les autres filtres (notamment le vert) permettent théoriquement de repérer des traces de sang plus facilement...  a confirmer.  Certaines lampes sont équipées d'une lentille transparente qui diffuse le faiseau lumineux, en augmentant la dispersion pour un champ de vision plus large, mais réduisant la portée.  J'appelle cette lentille un "diffuseur"...  un terme plus approprié existe probablement.  Mea Culpa.
  • étanchéité : les lampes annoncées comme étanches ont été plongées dans l'eau à des profondeurs et pour des durées compatibles avec les normes annoncées
  • robustesse (y compris dans le froid) : les lampes ont été placées au congélateur (-18°C) puis malmenées légèrement
  • encombrement : évaluation subjective avant tout...
  • alimentation sur le terrain (rechargeable, piles, solaire, nombre de piles, type de pile, AA/AAA, lithium ?) : point très important pour l'utilisation et le stockage, une lampe avec des piles au lithium peut être stockée et utilisée jusqu'à -20 ou -30°C, ce qui change largement la donne en hiver !  La possibilité d'utiliser des piles NiMH rechargeables est un gros plus aussi pour le rechargement avec des panneaux solaires, pour les bouts de brousse à long terme...
  • comportement de la lampe avec des piles très faibles : des piles faibles (testées à ~ 0,9/1v ont été utilisées pour observer le comportement des lampes, de nouveaux tests sont prévus avec des piles encore plus faibles
  • portée et largeur du faisceau : comparaison subjective à l'aide de photographies effectuées dans une grotte
  • largeur du spectre lumineux obtenu (en mode blanc) : comparatif subjectif basé sur les photos (balance des blancs effectuée à la lumière du soleil)
  • confort : port pendant quelques heures de chacune des frontales (oui, en plein jour on a l'air c*n ;#), et "test du coup de boule" : j'ai mis un léger coup de tête dans une porte avec chacune des frontales, de manière à sentir leur comportement en cas de choc, et certaines piquent bien...
  • stabilité (VTT, course) : sautillements sur place et quelques katas de karaté effectués avec les frontales sur la tête
  • ergonomie : analyse subjective, et utilisation régulière...  un des meilleurs tests a été de changer les piles dans le noir, dans la grotte, avec les mains un peu froides...
  • pas de risque d'auto-allumage : qques heures de transport dans le sac à dos
  • portée effective du mode strobe : test comparatif subjectif sur le mur de la grotte (les photos n'ont pas été prises, en raison des temps d'exposition nécessaires pour prendre les photos...)

Quelques précisions sur les photos prises dans la grotte :

Les photos comparatives des faisceaux ont été bien entendu faites avec des réglages strictement identiques :

- ISO 400
- 1" d'exposition
- balance des blancs faite à la lumière du soleil (avant de rentrer dans la grotte)

C'est ce réglage que j'ai trouvé de plus proche de ma perception à moi, sans avoir un grain trop gros.  Dans le noir, je voyais ça à peu près comme ça (très subjectif, mais le même traitement a été appliqué pour toutes les photos).

Les frontales ont été posées sur un bloc de mousse juste à côté de l'appareil photo, toujours au même endroit (aucune n'a été posée plus proche ou plus loin que les autres).  Les photos n'ont pas été retravaillées ensuite numériquement, sauf pour les recadrer et réduire leur taille.  Certaines sont floues (sol de grotte très glissant et instable, le trépied bougeait parfois quand je relâchais mon doigt de l'appareil, je sollicite votre indulgence).

La balance des blancs a été faite à la lumière du soleil, qui sert de point de référence...  et ensuite je n'y ai plus touché, justement pour avoir un point de comparaison.  Certaines LEDs tirent un peu sur le bleu.  D'autre moins.  On le voit bien sur les photos.

Cette grotte a été choisie parce qu'elle offrait une salle facile d'accès où j'ai pu trouver un volume suffisant, et des obstacles visuels adaptés à l'évaluation de la portée et de la largeur des faisceaux...  pas évident de trouver un point dans la grotte avec des points de repères à différentes distances, un obstacle et un point de repère pour cadrer les photos (je ne pensais pas en avoir besoin mais j'ai bien fait de l'utiliser parce que le trépied a beaucoup bougé, au final !)

Voici le détail de l'emplacement choisi :


J'ai mesuré ces distances avec un ruban à mesurer.  Du fait de l'inégalité du sol et de la pente, j'estime les marges d'erreur à au moins 50cm, surtout pour les distances plus longues (7 et 10m).




PRINCETON TEC

QUAD & EOS






Princeton Tec EOS Tactical


poids : 67g/103g avec piles
lumens x durée d'éclairage en mode pleine puissance : 45 lumens x 113h
lumens x durée d'éclairage en mode économique : ~ 21 lumens x 121h
présence d'un filtre rouge / rabat : rouge, vert et bleu interchangeable
étanchéité : La lampe est étanche, et peut être immergée à 1m.  
robustesse (y compris dans le froid) : avec des piles au lithium, la lampe fonctionne par -18°C, et des chocs légers sur le carrelage ne l'explosent pas, même juste à la sortie du congélateur.  On sent malgré tout que le plastique est plus cassant...
encombrement : normal pour une frontale compacte !
alimentation sur le terrain (rechargeable, piles, solaire, nombre de piles, type de pile, AA/AAA, lithium ?) : la lampe est compatible lithium, et fonctionne avec trois piles AAA.
comportement de la lampe avec des piles très faibles : la lampe se met en mode économique pendant 1h avant de s'éteindre.
portée et largeur du faisceau : excellente portée de cette LED unique puissante...  le faisceau est relativement étroit, mais porte loin.
largeur du spectre lumineux obtenu (en mode blanc) : la lumière est bien blanche, beaucoup moins bleutée que la Quad, notamment.
confort : rien de spécial à signaler, la lampe est confortable...  en cas de choc cependant (test du coup de boule), le plastique pique bien la peau...
stabilité (VTT, course) : là, grosse déception pour une lampe tactique, la lampe est articulée sur le bandeau par une roue crantée qui ne tient pas suffisamment (et de moins en moins bien avec l'usure).  Résultat, au moindre saut, plongeon ou éternuement, la lampe tombe et n'éclaire plus que le visage du porteur...  à corriger !  Il suffit de secouer la tête un peu violemment vers le bas pour provoquer le phénomène à volonté.  La preuve en images : http://www.youtube.com/watch?v=GAiNX-XcHB8
Même problème pour le filtre rouge qui a tendance à glisser vers le bas avec les vibrations, et qui laisse peu à peu passer du blanc...  bref, cette lampe n'est pas du tout adaptée aux activités qui bougent.
ergonomie deux excellents points pour cette lampe : les systèmes d'ouverture pour changer les batteries ET les lentilles de couleur sont munis de charnières, ce qui fait que rien ne tombe quand on l'ouvre et qu'on peut encore tenir l'ensemble à une seule main.  Trèèèès pratique dans le noir, et j'ai doublement apprécié la chose dans la grotte sur un plancher glissant et en dévers, avec un appareil photo dans une main et tout...  Autre point qui me semble très bien pour une lampe tactique : le premier mode d'éclairage qui apparaît quand on allume la lampe est le mode le plus discret.  Pour plus de puissance un appuie de nouveau, et les modes défilent.
pas de risque d'auto-allumage : le bouton d'allumage est situé dans un creux sur la lampe, ce qui fait qu'il est très difficile de l'allumer accidentellement.  Par ailleurs le bouton est très dur à enfoncer.  Tellement dur qu'un enfant a besoin de ses deux pouces pour y arriver, en tenant la lampe à deux mains (donc pas sur la tête).  Bien pour les adultes en bonne santé.  Pour une personne qui manque de force dans les doigts, pas idéal.
portée effective du mode strobe : le strobe a la même intensité que l'intensité maximale de la lampe...  il devrait donc être visible d'assez loin.




Conclusion : cette lampe est vraiment presque parfaite.  La garantie de 10 ans, sa robustesse, son étanchéité, et sa compatibilité avec les piles lithium (pour stockage et utilisation dans le froid) en font une lampe qui a des avantages indéniables...  mais pour moi le fait qu'elle tombe au moindre choc est rédhibitoire.  Peut-être ai-je reçu un citron, ce qui peut arriver...  d'autant que la Quad n'a pas ce problème...  ?  Vraiment dommage en tout cas :-[


Princeton Tec Quad Tactical

poids : 67g/103g avec piles
lumens x durée d'éclairage en mode pleine puissance : 21 lumens x 50h
lumens x durée d'éclairage en mode économique : ~ 8 lumens x 150h
présence d'un filtre rouge / rabat : rouge, vert et bleu interchangeable
étanchéité : La lampe est étanche, et peut être immergée à 1m.  
robustesse (y compris dans le froid) : avec des piles au lithium, la lampe fonctionne par -18°C, et des chocs légers sur le carrelage ne l'explosent pas, même juste à la sortie du congélateur.  On sent malgré tout que le plastique est plus cassant...
encombrement : normal pour une frontale compacte !
alimentation sur le terrain (rechargeable, piles, solaire, nombre de piles, type de pile, AA/AAA, lithium ?) : la lampe est compatible lithium, et fonctionne avec trois piles AAA.
comportement de la lampe avec des piles très faibles : la lampe se met en mode économique pendant 1h avant de s'éteindre.
portée et largeur du faisceau : faisceau assez large et ne portant pas très loin, mais suffisant pour le bivouac
largeur du spectre lumineux obtenu (en mode blanc) : la lumière tend visiblement sur le bleu.
confort : rien de spécial à signaler, la lampe est confortable...  en cas de choc cependant (test du coup de boule), le plastique pique bien la peau...
stabilité (VTT, course) : parfaitement stable, et contrairement à sa grande soeur elle ne "tombe" pas à la moindre secousse sérieuse...
ergonomie : deux excellents points pour cette lampe : les systèmes d'ouverture pour changer les batteries ET les lentilles de couleur sont munis de charnières, ce qui fait que rien ne tombe quand on l'ouvre et qu'on peut encore tenir l'ensemble à une seule main.  Trèèèès pratique dans le noir, et j'ai doublement apprécié la chose dans la grotte sur un plancher glissant et en dévers, avec un appareil photo dans une main et tout...  Autre point qui me semble très bien pour une lampe tactique : le premier mode d'éclairage qui apparaît quand on allume la lampe est le mode le plus discret.  Pour plus de puissance un appuie de nouveau, et les modes défilent.
pas de risque d'auto-allumage : la bouton est assez difficile à enfoncer pour qu'il faille appuyer réellement dessus pour l'allumer...  ledit bouton demande moins de force que la EOS, et mes enfants y arrivent avec l'index d'une main.






PETZL

ACCU 2 ULTRA




poids : Avec l'ACCU2 : 345g (ACCU2 : 145g, lampe 200g), avec l'ACCU4 : 465g (ACCU4 : 265g)
lumens x durée d'éclairage en mode pleine puissance : 350 lumens pour 1h30 (+ 30 minutes de réserve) avec ACCU2
lumens x durée d'éclairage en mode économique : ~120 lumens pour 16h45 avec ACCU2
présence d'un filtre rouge / rabat : non
étanchéité : la lampe est "IP66" (http://en.wikipedia.org/wiki/IP_Code).  La poussière ne rentre pas.  Elle est étanche aux projections d'eau, même violentes (pas de problème sous la pluie même dans la tempête), mais n'est pas c*nçue pour résister à l'immersion.
robustesse (y compris dans le froid) : le polymère employé résiste bien aux chocs dans le froid, la batterie fonctionne bien même à -18°C.  Petzl annonce une plage d'utilisation de -40°C à +60°C, et des températures de stockage pour les ACCUS de -20°C à +35°C.  La lampe dispose d'un régulateur de température intégré qui détecte toute surchauffe et diminue l'intensité lumineuse automatiquement au besoin.
encombrement : la lampe et son accu sont plutôt encombrantes.  C'est une grosse frontale, assez lourde, qui prend beaucoup de place dans le sac...  ceci dit à puissance et autonomie égales, elle est encore très compacte !
alimentation sur le terrain (rechargeable, piles, solaire, nombre de piles, type de pile, AA/AAA, lithium ?) : La lampe vient avec un accu rechargeable au Lithium (donc utilisable et stockable dans le froid), et un chargeur.  On peut acheter les accus séparément (l'ACCU4 permet une autonomie plus grande, et pèse 120g de plus que l'ACCU2) et les employer sur le même chargeur.  Un indicateur de charge sur les accus permet de savoir où on en est.  Le chargeur met trois heures à recharger entièrement le bloc ACCU2.  Le chargeur est livré avec un adapteur pour les prises nord-américaines.  Je le soupçonne de pouvoir fonctionner au 110V (pas testé).  La recharge par panneau solaire ou autre me semble compliquée à cause de ce chargeur, prévu pour fonctionner sur au minimum du 110V.  
comportement de la lampe avec des piles très faibles : cas particulier (à cause des accus spéciaux), j'ai laissé la lampe allumée jusqu'à ce qu'elle s'éteigne.  Je voulais notamment voir si elle allait surchauffer, et tester le circuit de régulation contre la surchauffe.  Quelques minutes avant de manquer de courant, elle se met en mode "réserve" (luminosité réduite de 50%, à la louche), puis s'éteint.
portée et largeur du faisceau : les photos dans la grotte ne rendent absolument pas justice à la puissance de cette lampe, qui est réellement phénoménale.  La portée effective est de 120m sans aucun problème.  Le faisceau est large et puissant, un peu comme un phare de voiture.  Dans la grande salle où j'ai fait les tests, allumer cette frontale à pleine puissance donnait carrément l'impression d'avoir allumé la lumière ;#
largeur du spectre lumineux obtenu (en mode blanc) : contraitement à d'autres lampes, le spectre de lumière obtenu est plutôt large, bien que manquant un petit peu de rouges, comme toutes les LED que je connais.  Résultat le blanc tire un petit peu sur le bleu, mais on y voit très bien et on distingue bien les couleurs.
confort : la lampe étonnamment confortable malgré son poids et les morceaux de plastique qui me semblaient un peu spartiates a priori.  Les plastiques sont doublés de mousse de haute densité.  J'ai mis des petits coups de boule dans une porte avec la frontale sur la tête...  pas très agréable mais ça ne semble pas couper ce qui est déjà un bon point.
stabilité (VTT, course) : le poids de la lampe fait qu'elle a tendance à bouger UN PEU sur l'élastique lors de mouvements très violents, mais pour un usage normal elle est extrêmement stable.  L'élastique serre bien, et la masse est bien équilibrée entre l'avant et l'arrière (ACCU2).
ergonomie : analyse subjective : malrgé ses performances et sa technologie de pointe, c'est une lampe très simple et très sobre, sans fioritures.  Un seul bouton rotatif (qui reste utilisable avec des gants de par sa texture) avec 5 positions : bloqué (cran forcé pour le transport), éteint, et les trois modes de puissance qui vont crescendo (on l'allume d'abord en mode économique, ce qui est bien surtout vu la puissance qu'elle envoie déjà dans ce mode là !)
pas de risque d'auto-allumage : le cran forcé est assez dur pour que la lampe ne s'allume pas toute seule dans le sac.  Si toutefois le bouton arrivait à tourner, la position suivante est "off"...  et celle d'après est "mode économique"...  donc peu de risque qu'on ouvre le sac à la fin de la journée avec une lampe morte dedans.  
portée effective du mode strobe : N/A (pas de mode strobe)

Photos de halos :

ATTENTION ces photos ne rendent absolument pas justice à la puissance de la lampe.  Je pense que mon appareil s'est déclenché, par ailleurs, moins longtemps qu'une seconde pour éviter une surexposition complète...  En allumant la lampe en mode 3 dans la salle (qui fait 15m de long et 25m de haut) on avait carrément l'impression d'avoir allumé la lumière.  Je publie quand même les photos pour avoir un aperçu de la couleur du faisceau...  mais ne comparez pas la luminosité avec les autres SVP.  C'est sans commune mesure.  Par ailleurs, ça n'est pas à 10m qu'on peut évaluer correctement une lampe dont la portée annoncée est de 120m.

Conclusion

La Ultra est une excellente lampe de travail, ou une lampe dédiée à des usages précis de courte durée, avec déplacements en véhicule et retours à la maison réguliers.  Elle est dans son élément pour le travail de nuit, voire pour la spéléo.  Elle peut être portée sur un casque sans problème.  Elle peut aussi sans problème être utilisée dans le cadre de raids sportifs, ou d'actions de recherche et sauvetage, etc.  C'est une lampe très simple et très ergonomique, robuste, et qui permet de vraiment voir bien et loin la nuit.  Pour une utilisation de type rando (soit utilisation pour le bivouac quelques heures par jour) sur plusieurs jours, on lui préférera une lampe moins puissante, à l'autonomie plus grande ou pouvant être rechargée avec un panneau solaire.



TACTIKKA XP




TACTIKKA XP ADAPT




J'attendais avec impatience de pouvoir tester les nouvelles TacTikka XP de Petzl.  J'en ai une de l'ancienne génération (rafistolée au duct tape parce qu'explosée contre un caillou lors d'une chute) qui me suit partout, et que j'adore.  Leur nouvelles moutures sont pas mal aussi...  mais j'ai l'impression que la concurrence aidant, Petzl a fait un peu dans la surenchère de gadgets, ce qui n'apporte pas grand chose à mon humble avis...  j'aurais préféré une lampe plus épurée, avec moins de fonctions mais une meilleure ergonomie...  Comme les deux modèles (TacTikka XP et TacTikka XP Adapt) sont essentiellement la même lampe, je ferai un seul compte-rendu pour les deux, avec à la fin mon avis sur le module "Adapt"...

poids : Tactikka XP : 59g/95g avec piles -- TacTikka XP Adapt : 73g/109g avec piles
lumens x durée d'éclairage en mode pleine puissance : boost à 40 lumens, mode 3 ~ 30 lumens (estimation) x 60h
lumens x durée d'éclairage en mode économique : ~ 8 lumens x 150h
présence d'un filtre rouge / rabat : rouge, vert et bleu interchangeable
étanchéité : La lampe est résistante à l'eau (pluie, projections d'eau), mais pas étanche.
robustesse (y compris dans le froid) : les piles alcalines ne fonctionnent pas à -18°C, on s'en doutait.  Le plastique utilisé est fragile quand il est froid (déjà cassé plusieurs Petzl l'hiver), aussi je ne me livre pas à un test destructif.
encombrement : normal pour une frontale compacte !
alimentation sur le terrain (rechargeable, piles, solaire, nombre de piles, type de pile, AA/AAA, lithium ?) : le constructeur recommande de ne pas utiliser la lampe avec des piles au lithium.  Fonctionne avec trois piles AAA.
comportement de la lampe avec des piles très faibles : un indicateur (très pratique) de charge permet de savoir où on en est de l'alimentation : une toute petite LED clignote en vert quand les piles sont fraîches, en orange à partir de 70% de charge, et en rouge à partir de 90% de décharge environs.  Avant de s'éteindre, la lampe clignote pour avertir de l'imminence de la coupure.  Ce système est extrêmement pratique et évite les mauvaises surprises.
portée et largeur du faisceau : sans le diffuseur, le faisceau est étroit et porte plutôt bien...  avec le diffuseur, l'angle très grand de luminosité est extrêment agréable.  A noter que Petzl fournit aussi un diffuseur transparent, en plus du rouge, du vert et du bleu.
largeur du spectre lumineux obtenu (en mode blanc) : la lumière est assez blanche, pratiquement la même que celle de la Ultra...  
confort : la lampe est confortable...  en cas de choc (test du coup de boule), le plastique ne pique pas le front, car ses coins sont arrondis.  La finition et l'ébavurage sont irréprochables, ce qui limite encore plus les problèmes d'inconfort sur la durée.  
stabilité (VTT, course) : parfaitement stable, et elle ne "tombe" pas à la moindre secousse sérieuse...  Comme le filtre diffuseur coulisse sur le côté, il ne s'ouvre pas pendant la marche, course, ou en cas de choc ou vibration.  La roue crantée qui permet d'ajuster l'angle de la frontale sur le front est solide, et rien ne bouge même quand on secoue violemment la tête.
ergonomie : deux mauvais points : le capot des piles et de la lentille interchangeable s'enlèvent complètement quand on les ouvre.  Je préfère de loin le système de charnières.  Par ailleurs, en ouvrant le capot de la lentille, la languette de plastique a la fâcheuse tendance de rentrer douloureusement et profondément sous l'ongle...  pas bien grave, mais douloureux (deux jours après je le sens encore).  Un bon point : sur l'élastique serre-tête on trouve un petit compartiment permettant de ranger un filtre diffuseur, ce qui permet d'en avoir deux avec soi (un sur la lampe, un en réserve).  Les boutons, par ailleurs, sont plutôt petits et rapprochés l'un de l'autre (mode boost et mode allumage) ce qui rend difficile l'utilisation de la lampe avec des gants.
pas de risque d'auto-allumage : un bourrelet de plastique protège les boutons des écrasements, et limite ce type de risque...  j'ai trimballé la lampe longtemps et j'ai bien secoué le sac à dos sans qu'elle ne s'allume...
portée effective du mode strobe : la puissance du strobe équivaut à celle de la lampe en mode 3, à peu de choses près.  Il est donc normalement visible de loin.

Photos de halos :








Cette lampe serait parfaite si elle acceptait les piles lithium et qu'elle avait le même système de charnière à l'ouverture (comme c'est le cas sur la Tikka XP²).

Pour ce qui est du système ADAPT : c'est un ensemble de pièces plastique qui permet d'adapter la lampe sur la ceinture, sur un casque, etc.  C'est surtout intéressant pour pouvoir utiliser la frontale dans des conditions différentes, notamment en la faisant passer du bandeau élastique au casque (d'escalade/spéléo ou casque militaire)...  pour une utilisation de terrain ordinaire, ça me semble parfaitement inutile, mais l'idée est géniale pour des besoins spécifiques !  

De manière générale on sent que les gens de Petzl se creusent réellement les méninges pour offrir des produits ergonomiques et utiles aux utilisateurs :doubleup:

TIKKA XP²




J'avais un a priori favorable pour les modèles tactiques jusqu'à présent...  mais j'avoue que la Tikka XP² est ma petite préférée.  Pour une utilisation de type vie sauvage ou survie, elle est vraiment bien adaptée...  très polyvalente, elle n'a aucun défaut réel selon moi...  c'est la lampe la plus tout terrain du lot.  Une valeur sûre...  et un excellent compromis entre la puissance et l'économie grâce à sa led de dernière génération.

poids : 53g/88g avec piles
lumens x durée d'éclairage en mode pleine puissance : 60 lumens x 80h
lumens x durée d'éclairage en mode économique : ~ 17 lumens x 160h
présence d'un filtre rouge / rabat : Filtre diffuseur transparent.  Pas de filtre rouge mais on bascule sur une petite led rouge avec une pression de 2 secondes sur le bouton d'allumage...  La LED rouge est bcp moins puissante que la LED principale.  
étanchéité : La lampe est résistante à l'eau (IPX4 pluie, projections d'eau), mais pas étanche.
robustesse (y compris dans le froid) : avec des piles au lithium, elle fonctionne à -18°C.  Le plastique utilisé est fragile quand il est froid (déjà cassé plusieurs Petzl l'hiver), aussi je ne me livre pas à un test destructif.
encombrement : compacte comme toutes les frontales de ce type...
alimentation sur le terrain (rechargeable, piles, solaire, nombre de piles, type de pile, AA/AAA, lithium ?) : accepte les alcalines, NiMH et les piles au lithium.  Fonctionne avec trois piles AAA.
comportement de la lampe avec des piles très faibles : un indicateur s'allume à partir de 50% de décharge.  
portée et largeur du faisceau : sans le diffuseur, le faisceau est étroit et porte bien et assez loin...  avec le diffuseur transparent, l'angle très grand de luminosité est extrêment agréable pour bricoler au bivouac.  
largeur du spectre lumineux obtenu (en mode blanc) : la lumière est assez blanche, pratiquement la même que celle de la Ultra...  
confort : la lampe est confortable...  en cas de choc (test du coup de boule), le plastique ne pique pas le front, car ses coins sont arrondis.  La finition et l'ébavurage sont irréprochables, ce qui limite encore plus les problèmes d'inconfort sur la durée.  
stabilité (VTT, course) : la lampe est très stable.  Le corps de la lampe est orientable, et la roue crantée tient très très bien.
ergonomie : très bonne...  capot à charnière pour les piles, rien qui arrache les doigts...  le bandeau élastique orange à l'intérieur est bien visible dans le noir...  petit plus, un sifflet de signalisation est présent sur le bandeau.  Très fort et très strident, et annoncé comme audible à 500m par Petzl.
pas de risque d'auto-allumage : j'ai trimballé la lampe longtemps et j'ai bien secoué le sac à dos sans qu'elle ne s'allume...
portée effective du mode strobe : Petzl l'annonce en mode strobe rouge  pour 750 h (soit 31 jours et 8 heures :o) et visible à 1000m au début, puis 800m à la fin...  !  Le strobe blanc, de son côté, est annoncé visible à 8400m avec des piles neuves, et à 6300m après 240h d'activité non-stop...  :o


Photos de halos :




Conclusion

Si je ne devais en garder qu'une, ça serait celle-là, sans hésiter ! :)


ZIPKA PLUS²



La zipka plus² est une petite merveille d'ergonomie et de polyvalence.  Au lieu d'un bandeau élastique, un enrouleur et un fil permettent de l'ajuster automatiquement sur n'importe quoi ou presque...  un peu moins stable que les autres pour les sports extrêmes, elle reste un concept génial...

poids : 35g/71g avec piles
lumens x durée d'éclairage en mode pleine puissance : 50 lumens x 55h
lumens x durée d'éclairage en mode économique : ~ 17 lumens x 140h
présence d'un filtre rouge / rabat : pas de filtre mais on bascule sur une petite led rouge avec une pression de 2 secondes sur le bouton d'allumage...  La LED rouge est bcp moins puissante que la LED principale.  Petzl l'annonce en mode strobe pour 750 h (soit 31 jours et 8 heures :o) et visible à 1000m au début, puis 800m à la fin...  !
étanchéité : La lampe est résistante à l'eau (pluie, projections d'eau), mais pas étanche.
robustesse (y compris dans le froid) : avec des piles au lithium, elle fonctionne à -18°C.  Le plastique utilisé est fragile quand il est froid (déjà cassé plusieurs Petzl l'hiver), aussi je ne me livre pas à un test destructif.
encombrement : le cordon rétractable la rend encore plus compacte et encore moins encombrante que les autres modèles...  même la e+lite dans sa boite prend plus de place !
alimentation sur le terrain (rechargeable, piles, solaire, nombre de piles, type de pile, AA/AAA, lithium ?) : accepte les alcalines, NiMH et les piles au lithium. Fonctionne avec trois piles AAA.
comportement de la lampe avec des piles très faibles : un indicateur rouge s'allume à partir de 50% de décharge.  
portée et largeur du faisceau : sans le diffuseur, le faisceau est étroit et porte plutôt bien...  avec le diffuseur, l'angle très grand de luminosité est extrêment agréable.  A noter que Petzl fournit aussi un diffuseur transparent, en plus du rouge, du vert et du bleu.
largeur du spectre lumineux obtenu (en mode blanc) : la lumière est assez blanche, pratiquement la même que celle de la Ultra...  
confort : la lampe est confortable...  en cas de choc (test du coup de boule), le plastique ne pique pas le front, car ses coins sont arrondis.  La finition et l'ébavurage sont irréprochables, ce qui limite encore plus les problèmes d'inconfort sur la durée.  
stabilité (VTT, course) : le cordon sur son enrouleur tient un peu moins bien aux chocs et aux vibrations que les bandeaux élastiques.  La limite de rupture du fil est donnée pour 20kg.
ergonomie : excellentissime...  capot à charnière pour les piles, fil enrouleur qui permet de l'installer partout (poignet, tête, jambe) et de l'attacher rapidement sur une branche en faisant une tête d'alouette pour la transformer en éclairage public...  trop pratique !  L'utilisation des différents modes est intuitive et le bouton est juste assez dur à enfoncer pour éviter les auto-allumages, sans pour autant être trop dur.
pas de risque d'auto-allumage : j'ai trimballé la lampe longtemps et j'ai bien secoué le sac à dos sans qu'elle ne s'allume...
portée effective du mode strobe : la puissance du strobe équivaut à celle de la lampe en mode 3, à peu de choses près.  Il est donc normalement visible de loin (donné pour 5000m par le constructeur quand les piles sont neuves, et 3800m après 30h).

Photos de halos :





E+LITE



La e+LITE est une superbe petite lampe de secours, extrêmement bien adaptée à la problématique des kits de survie et autres fonds de sacs.  Sa petite taille, son poids plume et sa boîte de protection lui permettent de rester longtemps au fond d'un sac à dos sans problème.  Avec ses piles au lithium, elle peut patienter 10 ans dans votre kit, et fonctionner ensuite.  Respect :closedeyes:

poids : 28g avec piles, 37g dans sa boîte de rangement :o
lumens x durée d'éclairage en mode pleine puissance : 16 lumens x 35h
lumens x durée d'éclairage en mode économique : ~ 9 lumens x 45h
présence d'un filtre rouge / rabat : pas de filtre mais présence d'une led rouge.
étanchéité : La lampe est étanche et peut être immergée à 1m (IPX68).
robustesse (y compris dans le froid) : avec des piles au lithium, elle fonctionne à -18°C.  Le plastique utilisé est fragile quand il est froid (déjà cassé plusieurs Petzl l'hiver), aussi je ne me livre pas à un test destructif.  Son seul point faible apparent serait l'articulation de la lampe sur le bandeau (une petite rotule en plastique).  Pour le reste, c'est un boîtier compact qui inspire confiance.
encombrement : minimal, même avec sa boîte de rangement.
alimentation sur le terrain (rechargeable, piles, solaire, nombre de piles, type de pile, AA/AAA, lithium ?) : la frontale fonctionne avec deux batteries Lithium CR2032, donc pas rechargeable sur le terrain.
comportement de la lampe avec des piles très faibles : la lampe faiblit puis s'éteint progressivement (non régulée).
portée et largeur du faisceau : portée respectable pour une lampe aussi petite...  mais elle reste bien en-dessous des autres malgré tout.  C'est surtout une lampe de secours, et elle joue parfaitement bien son rôle.
largeur du spectre lumineux obtenu (en mode blanc) : les LED blanches tirent un peu sur le bleu.
confort : la lampe est confortable...  je n'ai pas fait le test du coup de boule pour celle-là.
stabilité (VTT, course) : le cordon sur son enrouleur tient un peu moins bien aux chocs et aux vibrations que les bandeaux élastiques.  La limite de rupture du fil est donnée pour 20kg.
ergonomie : excellente.  On peut poser la lampe à plat et l'orienter à 360°.  Le bandeau élastique est ajustable, et la tirette d'ajustement est un sifflet de signalisation...  L'allumage est un simple levier passant tous les modes...  totalement intuitif et pourra s'actionner même avec les dents (j'ai testé !), à une main, etc.
pas de risque d'auto-allumage : la lampe dispose d'une position bloquée, et dans son boîtier de protection, impossible de l'allumer accidentellement.
portée effective du mode strobe : Petzl l'annonce en mode strobe blanc pour 45h et visible à 3000m au début, puis 900m après 30h d'activité non-stop.

Photos de halos :


Conclusion : c'est THE lampe pour les kits et les fonds de sacs...  celle-ci a d'ailleurs rejoint mon kit de survie en backup.  28g et increvable...  !!!

Tableau récapitulatif

Ce tableau (voir ci-dessous) classe les lampes selon un critère abstrait : la puissance maximale x la durée d'éclairage en puissance maximale.  Il s'agit, après tout, de faire de la lumière ! ;)  

Le tableau récapitulatif est disponible en pièce jointe (il faut être connecté pour le voir).

Voilà.  Si vous avez des questions, n'hésitez pas ! :)

Ciao ;)

David
« Modifié: 06 mai 2010 à 16:24:51 par Mathieu »
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

13 décembre 2009 à 11:01:08
Réponse #1

DavidManise


Edit : ajout du nombre et type de piles pour trois modèles.  Merci Onc Roger.
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

13 décembre 2009 à 11:25:27
Réponse #2

Patrick


Est-ce que tu pourrais parler des prix ?

Sacré boulot  :doubleup:

13 décembre 2009 à 11:42:30
Réponse #3

wallas


bien joué  :up:

je souhaite justement acheter un vrai lampe autre que ma lidl(qui m'a quand meme bien dépané dans certaines grotte ardèchoise :))
et ce petit test va beaucoup me servir .

ce que je craint et dont tu parles, c'est le plastique fragile avec le froid .

L a xp2 me tentes bien et pis la petite led rouge c'est pas mal pour eviter de fusiller la led principale meme moin puissante elle a l'air de pas mal éclairer.

Ha oui !! A tu déja testé les modèles silva???

13 décembre 2009 à 11:53:23
Réponse #4

Giom


Salut !
Si je puis me permettre, la e+lite est étanche à un mètre en immersion !
Je l'ai testée une nuit en relâchant une carpe dans l'eau, plouf la lampe avec !
J'ai raclé le fond de l'étang avec l'épuisette et cinq minutes après je l'avais repêchée encore allumée !
La profondeur était d'environ 1m20.
J'ai jamais eu aucun souci avec depuis.
Bon matos  ;)
Voili voilou

A+

13 décembre 2009 à 12:08:22
Réponse #5

DavidManise


Si je puis me permettre, la e+lite est étanche à un mètre en immersion !

Effectivement, c'était une erreur (un copier coller malheureux !).  Dans le tableau récap elle était bien notée.  Elle est étanche à 1m... 

C'est corrigé.

Pour ce qui est des prix, honnêtement j'en ai pas la moindre idée.

Jamais testé les modèles Silva.  Mrod nous en a parlé dans la caverne des testeurs hier soir, elles ont l'air sympa...  je ne savais même pas que Silva avait des modèles de frontales...  autant on pourra les avoir en tests un jour...  !  A voir.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

13 décembre 2009 à 12:10:03
Réponse #6

DavidManise


Ce que je craint et dont tu parles, c'est le plastique fragile avec le froid .

Il y a une solution simple à ça : garder la frontale dans la poche de la veste en hiver...  ;)

Sinon elles ne sont pas SI fragiles que ça hein.  J'en ai fait tomber deux sur le carrelage accidentellement en les sortant du congélo à -18 et elles sont intactes hein...  celle que j'ai pétée, c'est lors d'une chute où j'ai percuté un caillou avec la tête...  enfin avec la frontale.  Le plastique extérieur a pété, mais elle fonctionne toujours nickel.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

13 décembre 2009 à 12:58:23
Réponse #7

wallas


oki merci bien donc quand meme solide car j'avais une frontale bas de gamme dont le plastique étais justement super fragile je croyais que c'étais pareil :closedeyes:

sinon pour les prix je pense que cela varie entre 20 à 60 voir 70 euros

la xp2 je l'ai trouvé a 44 euros

13 décembre 2009 à 13:06:28
Réponse #8

DavidManise


oki merci bien donc quand meme solide car j'avais une frontale bas de gamme dont le plastique étais justement super fragile je croyais que c'étais pareil :closedeyes:

Pas du tout.  Elles sont super solides en temps normal, et un peu moins dans le froid.

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

13 décembre 2009 à 13:40:33
Réponse #9

leonidas


Bravo David quel boulot !!! :o
Un avis tout personnel et qui n'engage que moi bien sur, mais l'XP est vraiment top, je m'en sers tout les jours pour mon boulot (avant j'avais une Surefire avec bando à la tête, top mais un peu sélective au niveau du faisceau) depuis j'ai opté pour la XP en version camouflage (pas d'autre choix lors de l'achat) et j'en suis super satisfait. Les mains libres dans mon travail c'est important.
Durée de vie des piles extra, assez légère et facile d'emplois.
Solide et étanche.  :doubleup:

13 décembre 2009 à 13:47:04
Réponse #10

DavidManise


Bravo David quel boulot !!! :o

Tu m'étonnes...  y'a plus de 70h de taf (juste à moi, sans compter le taf de Mathieu et les relectures de Nävis, et les conseils des autres testeurs, etc.) dans ce test de frontales...   :-[

Sinon tafdak : La Tikka XP² reste une lampe au-dessus du lot, à mon avis.  Elle n'a rien de super truculent, mais en fait elle fait tout bien.  Mieux que ses concurrentes, à part éventuellement la Ultra qui est dans une autre galaxie hein...  

P.S.: je me rends compte que j'ai oublié de remercier Mathieu pour les photos (toutes les jolies photos sur fond blanc des produits qu'on teste, c'est de lui :up:)...  elles sont géniales !  C'est lui aussi qui nous dégote le matos à tester...  sans lui, tout ça ne serait juste pas possible...
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

13 décembre 2009 à 13:51:35
Réponse #11

Dalg


Super ce test !

Pour la petite E-lite, je plussoie ! Elle est tellement peu encombrante que je dors avec celle ci autour du cou lors de mes (trop rares ..) sorties : plus besoin de chercher si on se réveille la nuit pour une petite urgence ... ; bon, c'est du back up mais c'est fiable et tellement léger !

J'ai même la chance d'en avoir trouvé une à 50% tout récemment, j'ai sauté sur l'occaze !

@+
« Modifié: 13 décembre 2009 à 16:31:12 par Dalg »
« Comtois, rends-toi ! » ... « Nenni, ma foi ! ».

13 décembre 2009 à 14:33:04
Réponse #12

Mrod


Wallas,

Je suis un fan inconditionnel des frontales Silva donc pas très objectif pour en parler. J'espère qu'on réussira à en avoir en test (a priori c'est en bonne voie) pour que David fasse un comparatif avec les modèles présentés ici.

J'ai une lampe Silva L4:

J'avais la même en camo pendant 4 ans (pas eu le choix du coloris lors de l'achat) et je l'ai perdu. Ne trouvant pas la même j'avais acheté une petzl tikka+ à laquelle je n'ai pas réussi à m'habituer. J'ai finalement réussi à retrouver une L4, en orange cette fois ! (la même que sur la photo) et j'ai revendu la petzl.

La principale différence est le mode d'activation:
-La petzl s'allume en 1 click en mode maxi puis chaque click supplémentaire fait dessuite réduit la puissance juqu'au mode stroboscopique, ensuite un seul click va l'éteindre.
-La silva s'allume avec un long click (ce qui évite bcp d'allumage involontaire dans le sac), elle s'allume en rouge dès le départ (led rouge) puis chaque click va changer l'intensité en blanc eco/med/max/strobo puis reviens au rouge, etc. Pour l'éteindre il faut faire a nouveau un long click.

C'est ça que j'aime chez les silva (peut être par habitude), pas obligé de l'éteindre et de la rallumé pour changer d'intensité, elle s'allume dans le mode le plus faible dès le départ (rouge) ce qui évite de s'éblouir en pleine nuit et permet une grande discrétion.
Je crois que la L4 à moins d'autonomie (90h, données constructeur).

Nico
« Modifié: 13 décembre 2009 à 14:41:39 par Mrod »
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

13 décembre 2009 à 17:32:22
Réponse #13

DavidManise


On va tenter d'avoir des Silva en testing...  on verra bien ce qu'ils disent ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

13 décembre 2009 à 18:25:26
Réponse #14

Mrod


J'espère que Silva jouera le jeu et acceptera qu'on teste ses lampes.

Dans ma réponse précédente je parle du modèle de Silva que je possède mais je n'ai pas fait de comparatif poussé comme David, je parle juste de pourquoi j'ai choisi ce modèle et là on rejoint le fil de Patrick: "Mon matos est le meilleur".

Je peux pas t'aider dans ton choix Wallas, faudra attendre, si ça se fait, un comparatif avec les silva pour que tu puisse choisir celle qui te conviens le mieux.

Amicalement,
Nico

"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

13 décembre 2009 à 18:30:36
Réponse #15

** Mathieu **


Pour info, les prix moyens constatés :

Princeton Tec EOS : 50 €
Princeton Tec QUAD : 40 €
Petzl Ultra ACCU2 : 320 €
Petzl TacTikka XP : 55 €
Petzl TacTikka XP Adapt : 55 €
Petzl Tikka XP² : 45 €
Petzl Zipka Plus² : 40 €
Petzl e+LITE : 25 €

13 décembre 2009 à 18:34:26
Réponse #16

DavidManise


Cool, merci Mathieu.

Juste une précision : je fais en sorte de ne PAS connaître les prix avant de commencer à tester, pour ne pas être influencé par un gros ou un petit prix...  

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

13 décembre 2009 à 18:39:43
Réponse #17

Gros Calou


Sacré boulot  :doubleup:

Tu l'as dit sacré put**n de boulot, ça méritait bien un 1/2 litre de thé vert en sortant de la grotte  ;#

La Tikka XP2 est très intéressante et reste dans une gamme de prix sililaire à la plupart (merci Mathieu).

La ultra ACCU2 350 Lumens  :o mais 320 euros  :o

 ;)

13 décembre 2009 à 18:42:18
Réponse #18

DavidManise


La ultra ACCU2 350 Lumens  :o mais 320 euros  :o

C'est clair qu'elle est chère, mais crois moi si t'as besoin d'une lampe qui éclaire vraiment, elle vaut chaque centime !

Le CR que je prépare sur cette lampe là, plus spécifiquement, lui rendra mieux justice...  parce qu'elle envoie grave :o

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

13 décembre 2009 à 18:47:07
Réponse #19

Gros Calou


J'imagine qu'elle envoi 350 lumens, c'est le 14 juillet  :o

En tout cas mille mercis pour ce tuto de haute volée.

 :akhbar: :akhbar: :akhbar:

13 décembre 2009 à 18:56:04
Réponse #20

Woodrunner


Petite question en passant j'utilise une taktika XP depuis 2 ans environ et vu que je n'utilise par principe que des piles lithium pour éviter les surprises du au froid et comme je ne suis pas un lecteur de notice et mode d'emploi (mea-culpa) je la nourri au lithium depuis le début,... ^-^ quels sont les risques à votre avis?
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

13 décembre 2009 à 19:23:07
Réponse #21

fabsah


Juste un truc : j'ai une toujours une Elite en poche ou autour du cou. En poche, il m'est déjà arrivé plusieurs fois de l'allumer accidentellement, sans doute au contact des autres brols qui traînent en sa compagnie. Du coup, t'as l'air con quand tu veux l'utiliser quand la pile est presque plate. J'ai donc toujours un jeu de pile en rab. Le problème pourrait être résolu en la trimballant dans son étuis, mais alors c'est trop volumineux pour moi.

13 décembre 2009 à 19:28:19
Réponse #22

** Mathieu **


Petite question en passant j'utilise une taktika XP depuis 2 ans environ et vu que je n'utilise par principe que des piles lithium pour éviter les surprises du au froid et comme je ne suis pas un lecteur de notice et mode d'emploi (mea-culpa) je la nourri au lithium depuis le début,... ^-^ quels sont les risques à votre avis?

EDIT II

Apparemment il ne faut pas utiliser de piles au lithium avec certains modèles PEZTL dont la Taktika XP.

http://www.petzl.com/fr/outdoor/news/actualite-produits/2006/09/13/informations-piles-lithium

Citer
Ne pas utiliser de piles Lithium avec les lampes suivantes :

Gamme TIKKA / ZIPKA : TIKKINA / TIKKA / ZIPKA / TACTIKKA / TIKKA PLUS / ZIPKA PLUS / TACTIKKA PLUS / TIKKA XP / TACTIKKA XP / TIKKA XP ATEX / TIKKA XP HAZLOC.

Ces piles Lithium, en raison de l'évolution de leurs caractéristiques, notamment une tension plus élevée, risquent dans certains cas de provoquer un échauffement de la lampe, puis le claquage des Leds.


Le PDF des compatibilités des frontales PETZL avec piles alkalines, rechargeables, et lithium :
http://www.petzl.com/files/all/en/Products/Lamp/battery-compatibility-chart.pdf


Tu utilises quoi comme piles Lithium ?
Si elles ont pas cramé la led de ta Taktika en 2 ans d'utilisation, c'est bon à savoir... :)
« Modifié: 13 décembre 2009 à 19:42:12 par Mathieu »

13 décembre 2009 à 19:38:58
Réponse #23

wallas


Juste un truc : j'ai une toujours une Elite en poche ou autour du cou. En poche, il m'est déjà arrivé plusieurs fois de l'allumer accidentellement, sans doute au contact des autres brols qui traînent en sa compagnie. Du coup, t'as l'air c*n quand tu veux l'utiliser quand la pile est presque plate. J'ai donc toujours un jeu de pile en rab. Le problème pourrait être résolu en la trimballant dans son étuis, mais alors c'est trop volumineux pour moi.


ya un truc que j'avais test et qui ma foie ne marchait pas trop mal (seulement avec les boutons a pression )c'étais de coller dessus au duk un bout de plastique sphérique  :huh: comme ca cela évite les appuis intenpestif et c'est pas trop chiant a l'usage .

13 décembre 2009 à 20:33:04
Réponse #24

wallas


c'est vrai que cela reviens moin chère que la vision nocturne russe.... ;#

j'aurais du y pensser.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité