Nos Partenaires

Auteur Sujet: Bons couteaux pas chers  (Lu 4075 fois)

20 mai 2007 à 12:06:43
Lu 4075 fois

ipphy


Dans le fil sur les gourdes, Karto disait qu'il n'utilisait que des couteaux à 15€, je me suis souvenu de ça...

Post de Kartoffel, récupéré dans l'ancien forum

 Ouais je sais, y'en a qui se débrouillent très bien avec un Emmaüs/Pradel  Clin d'oeil
 
Mais à part ça, voici les couteaux à moins de quinze euro avec lesquels j'ai passé un moment, et que j'ai vraiment aimés. Rien de très original ni de bien nouveau, mais recensés dans un même fil de discussion ça peut pas faire de mal pour qui s'interrogerait.
Je vous enjoins à rajouter les votres ; il manque d'ailleurs cruellement de la grosse lame utilitaire ou de la bonne tête de hache.
 
Couteaux pliants

    * Tous les Opinels, carbone ou inox post-2003. On n'en dira jamais assez de bien. Ils sont connus dans tous les pays du monde ou presque... Ils coupent net, s'affûtent facilement, sont plutôt agréables en main (sauf que j'aime pas le contact de la virole, un peu trop d'angles vifs; et je retaille les angles vifs du bois sur les miens), et le manche est très facile à personnaliser. Défauts : glissent un peu quand ils mouillés, et surtout il y a ce problème bien connu de lame qui se coince. Quand on a de l'huile sous la main ça va, sinon pas très pratique ("le coup du savoyard", la jolie appellation qu'ils ont inventée pour bien faire passer le problème  Sourire) 
    * Douk-douk. En fait c'est le petit modèle, un Tiki, que j'ai possédé pendant une bonne année avant de le perdre. Alors là, la lame est vraiment terrible. Un must pour trancher dans le lard. Tout métal, donc pas de problème de serrage comme sur l'Opinel. Super fin et super léger, on oublie qu'on l'a dans la poche. Et le ressort est caché, d'aucun disent que c'est mieux pour la sécurité. Par contre, pas mal de défauts qui le rendaient attachant autant qu'ils m'agaçaient. D'abord la lame est un peu dure à ouvrir quand elle ou les doigts sont mouillés. En effet, contrairement à tous les autres pliants, il n'y a pas de petite encoche pour passer l'ongle, et la seule manière de l'ouvrir que je sache est d'attrapter entre le pouce et l'index le petit bout qui dépasse à l'air libre. J'avais moleté le mien pour parer au problème. Autre problème, le manche est presque aussi coupant que la lame. Enfin, j'exagère, mais la prise en main n'est vraiment pas terrible. D'ailleurs, si on ne fait pas attention en coupant un truc un peu coriace, le couteau a vite fait de pivoter dans la main selon son axe longitudinal.



Fixes


    * KJ Erikssonn #1  Y'en a sûrement d'autres dans le genre Mora, mais c'est le seul que j'ai eu. Il faisait partie du lot de deux couteaux, un joli bâton de marche maison et une assiette de pâtes qu'un certain David m'avait troqué contre un ka-bar dont je cherchais à me débarasser  Clin d'oeil Malheur à moi, deux ou trois mois plus tard je l'ai moi même offert à mon meilleur ami, qui était drastiquement en manque de couteau à ce moment là ; je n'ai jamais autant regretté d'avoir fait un cadeau ! Mais il ne me l'a jamais rendu, il en est tombé autant amoureux que moi. Super prise en main, super tranchant, tout simple, tout comme on aime. Un seul reproche : mouillé, on courait le risque de voir la main glisser sur le tranchant. Avec son vrai biseau scandinave, il était si mignon...
    * Brusletto Balder Encore un petit scandinave... bin oui, ils font de bons petits fixes pour pas cher. Bon, celui là ça fait que deux jours que je l'ai, alors je ne vais pas m'étendre, mais il m'a énormément surpris. Je savais qu'on pouvait faire un paquet de trucs utiles avec 5cm de lame, mais par contre la petitesse du manche me laissait dubitatif. Hé bien j'ai eu l'occasion de m'en servir un peu sérieusement et ai découvert avec bonheur qu'à ceci près que le petit doigt reste inactif, le manche tombe tout naturellement dans ma main, et qu'il y reste ! On peut exercer un réel effort, ce dont je doutais. J'ai ainsi taillé les piquets pour mon bivouac, taillé un bâton de marche en charme (arasé des moignons de 1cm, facile, et c'est pas le plus coopératif des bois), et toutes les autres petites tâches de la vie au bivouac. Esthétiquement très plaisant, tout comme son étui. Reproches : manque de sérieux dans la finition de la lame. La mienne a un micro pet que je n'avais pas discerné à l'achat, et surtout la "trajectoire" du tranchant n'est pas un modèle de régularité. Mais un bon petit biseau scandinave, et une fois réaffûté par mes soins le machin coupe de tous les diables, comme tous les couteaux que je viens de lister.


 
Scie pliante


    * La fameuse Leroy-Merlin scie de Jardin vraie/fausse Bahco Laplander. Manche noir, bouton "press" vert... Elle, scier elle aime ça. Une vraie petite tronçonneuse à main, jamais scié aussi vite avec une scie aussi petite. Et légère avec ça (175g je crois ?), tout et plus que ce qu'on peut demander à une scie dans la nature, hors le cadre d'une installation définitive dans une cabane en rondins contruite maison, et encore...




L'avis de DavidManise
 Bons choix jusqu'à présent
 
Pour les têtes de hache : faire les brocantes.  J'en ai trouvé une géniale à un euro l'été dernier.
 
Sinon j'ajouterais tout de même les petits modèles de victorinox.  T'en as à moins de 15 euros, je pense.
 
Et évidemment : la machette tramontina...    J'ai payé la mienne 7$ il y a des ANNÉES et elle me sert encore.  Faut l'aiguiser souvent, mais bon...  Normalement quand t'en es à avoir une machette à la main, c'est que tout va bien et que t'as du temps pour aiguiser si tu veux


L'avis de Humpfrey
oui mais cela serait au détriment du tranchant (et de la facilité à les réaiguiser...) et cela ferait surement grimper les prix...
Aucun opinel que j'ai eu n'a tenu plus d'un mois au niveau de la pointe, par contre après avoir essayer d'en casser 1 (j'avais un vieux n°8 en Carbone rouillé...) en testant la lame sur un mur de béton, je dois dire que j'ai été très surpris par la robustesse de l'engin : pas moyen de péter la lame en 2 en tapant le tranchant contre le mur (le seul truc auquel la lame ne résiste pas c'est l'utilisation "levier"...)
Je me suis commandé un Douk Douk qui devrait arriver d'ici qqs jours, histoire de comparer...
Sinon, à moins de 20€, j'aime beaucoup le Victorinox Soldier : une bonne p'tite lame, jolie et facile à réaiguisé... Le manche en aluminium est plus beau que leur plastique rouge même si il est plus sensible aux chocs...
En fixe, Mora 711 ou son équivalent inox ( avec p'têt une préférence pour un modèle similaire mais dont le manche serait un peu plus fin...)



Avis de Kartoffel
 Opinel : tain les gars, on le sait qu'ils sont fragiles de la pointe !  Smiley Bande de barbares, j'en ai jamais cassé, moi. Faut pas essayer de creuser avec la pointe, c'est tout. D'ailleurs les 4 couteaux que j'ai cités sont plutôt fins. A ce prix là y'a aussi des couteaux plus épais (Herbertz...), mais aucun ne vaut un clou à l'usage  Yeux au ciel
 
Ecureuil : oui tiens c'est vrai ça...
 
Couteaux suisses : j'aime moyen. OK, ils coupent bien et s'aiguisent facilement, mais bien que loin d'être accro aux aciers de l'espace je trouve que l'inox des couteaux suisses est quand même vraiment trop mou. Et j'aime pas du tout la prise en main non plus. C'est pour ça que je ne les ai pas listés.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité