Nos Partenaires

Auteur Sujet: [REVUE MATOS] Poncho Rainwear FERRINO  (Lu 4055 fois)

19 septembre 2006 à 12:01:52
Lu 4055 fois

Maximil


A la lecture de l'excellent test (sans photo  ) du poncho TODOMODO de chez Ferrino, je me suis dit que j'aurais mieux fait d'aller acheter ce poncho, plutôt que le mien à pas cher.
Sauf qu'aujourd'hui je suis allé en forêt, il pleuvait, j'ai donc sorti mon poncho-que-j'aime-plus, et quelle ne fut pas ma surpise de m'apercevoir qu'il s'agit d'un Ferrino aussi, modèle RainWear.
Son principal avantage: son prix ! moins de 23 Francs, soit à peine 3.50 euros. A comparer avec les 44.50 euros du TODOMODO, argent que je n'avais pas de toutes facons pour cet accessoire.
 
 Qu'est-on en droit d'attendre pour ce prix là:
 
A première vue, c'est un poncho dont  les pressions qui ferment les côtés ne tiennent pas, qui prend le vent, qui est coupé n'importe comment (ca baille de partout), la capuche est limite trop petite....
 
Bon çà c'est parceque je ne savais pas me servir d'un poncho. 
Avec le recul:
- les pressions, assez faibles par rapport à des militaires, permettent de lacher avant que le tissu ne lache. Le vent n'a jamais réussi, même en bord de mer.
- c'est coupé de facon à faire une bache rectangulaire de 1m30 sur 2m30
- la capuche ne dispose pas de réglage, mais vient bien coller au visage sans problème, et sans cacher les côtés.
 
Bon il pese 400gr et est disponible en rouge, bleu, vert et jaune.
 
Pas d'interieur reflechissant, pas d'oeillets, pas de poches, pas de fermeture zip.
 
En renvanche, les bords sont renforcés (ce n'est pas une bête toile de PVC), comme les pressions. La toile semble assez solide.
 
Livré dans une pochette plastique platte peu pratique (ca oblige à le replier correctement à chaque fois ), celui-ci peut se ranger dans un sac à compression si on en a un
 

--------------------------------------------------------------------------------

AMELIORATIONS !

--------------------------------------------------------------------------------

1) Acheter un kit d'oeillet, le plus leger possible et qui ne rouillent pas, et les poser sur le poncho. Ces kits sont trouvables à environ 2,50 - 4 euros. Le poids devrait passer à 420-430 gr suivant le nombre/taille/type d'oeillets.  FAIT, mais ne pas mettre d'oeillet sur un poncho ! Preferer coudre des sangles qui ne lacheront pas avec le tissu en cas de vent
 
2) Trouver un sac de compression et l'y mettre


Avis de Peyo: A mon avis les oeillets sont moins efficaces que les sangles.
En mode tarp, les oeillets tirent uniquement sur leur contour alors que des sangles tirent sur tout le tissu.


Avis de Tycho_70:J'ai du en acheter 4 ou 5 de ces poncho là. Eh bien désolé maximil, mais je continu de penser que la qualité n'y est pas !
 
Je suis peut être mal formé, mais toujours est-il qu'à chaque fois il a cédé au niveau des épaules, juste à côté de la capuche. En gros tu as un jolie aération en cadeau, et lorsqu'il pleut comme vache qui pisse c'est toujours agréable un peu de fraicheur...
 
Je n'ai jamais pu faire confiance à un seul de ce genre de poncho. Heureusement, un soir, je suis allé voir au QG (comprenez le surplus mili... ) et j'ai acheté un poncho mili d'occasion à 10 euros. 
Eh bien il a beau être d'occaz, je ne l'ai jamais vu faiblir un point quelqconque ! Je lui fait totale confiance à lui ! 
Il est indéchirable étanche au possible, sers d'abri en cas de besoin(2m X 1,30 environ) et increvable.
Tout cela à tout de même un point faible : le poid, il doit bien faire au moins un demi kilo, sinon plus.
Cependant je préfère prendre un truc un peu plus lourd et pouvoir vraiment être tranquille en cas de pluie


Avis de James:On trouve dans les surplus d'excellents ponchos light neufs et bien renforces, avec des pressions metalliques et vrais oeuillets pour 19 euro maximum.
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité