Nos Partenaires

Auteur Sujet: Pelle GLOCK  (Lu 13091 fois)

24 novembre 2009 à 00:38:19
Lu 13091 fois

JMD


Bonsoir,

   Etant un petit nouveau, je passe pas mal de temps à fouiner sur le forum. Tout ça pour tomber sur un post de septembre 2006 de jotun  parlant des pelles.
Je relance le post pour parler de la pelle Glock qui à mon gout été survolée à l'époque.
Cette pelle combine légèreté et solidité. J'en ai une perso et je ne la ménage pas, usage plus qu'intensif. La mienne a un usage militaire c'est pour vous dire qu'elle bouffe de la terre. De plus son manche en composite cache une scie qui n'est pas si mal que ça.
Vous pouvez me croire, vu son poids elle se fait oublier dans votre sac. Je vous donnerai son poids demain, le temps de la récupérer. Vous pouvez la trouver sur USMC et ASMC (site Allemand également en Français ): http://www.asmc.de/fr/Couteaux-Outils/Pelles.
Pour ceux qui pensent la pelle n'a pas sa place dans un sac, ça risque de les faire changer d'avis.
Soyons relatif, ce n'est pas une pelle de maçon alors d'une montagne on en fera jamais une butte; mais pour notre activité préférée, elle a sa place :D :D  :D Sur ce, je vous souhaite une bonne nuit.
JMD

24 novembre 2009 à 08:01:31
Réponse #1

Corin


Salut,

Ce serait cool que tu puisses un peu dire dans quelles circonstances tu t'en sers. Eventuellement avec photos.

La pelle est un objet lourd et il faut vraiment avoir un modèle efficace pour répondre à un besoin certain. Sinon, tu te retrouves avec un objet lourd ou inutile que tu n'as qu'une envie, c'est de balancer.

Les petites pelles sont souvent inefficaces et tu t'épuises pour pas grand chose. Les grosses te font payer toute la journée leurs 5 minutes d'utilisation.

La pelle Cold Steel, basique, retaillée sur les bords pour servir de hache, a l'avantage de servir en plusieurs occasions mais, même comme ça, je trouve les utilisations trop rares pour la recommander. Egalement parce que les coups de hache abîment plus les arbres qu'un coup de scie.

Je suis preneur d'infos sur cette pelle que tu utilises.

A+

24 novembre 2009 à 08:20:24
Réponse #2

Kilbith


Bonjour et Bienvenue,  :)

Nous sommes plusieurs ici a être convaincus de l'utilité d'une pelle, quand plus rien ne va. L'utilité est moins évidente pour la "randonnée" ou le "voyage". Ce n'est pas pour rien si la pelle faisait déjà partie de l'équipement des légionnaires romains sous la République.

Dans la discussion au sujet des pelles, c'est vrai qu'un certain consensus s'était dégagé au sujet de la pelle Cold Steel. Mais elle ne faisait pas pour autant l'unanimité.

Cette pelle étant dérivée de la pelle des Spetnatz, il y avait certainement un peu de "romantisme" dans cette attirance. D'une autre coté, ce modèle a été employé par les troupes soviétiques et avant elles par les troupes allemandes depuis la première guerre mondiale. Le modèle a donc pour lui sa simplicité, gage de solidité. Sa mise en oeuvre est très rapide, ce qui est utile pour l'utilisation dans le cadre de la défense personnelle.

L'interprétation de Cold Steel fait intervenir une partie métallique en acier trempable (SK5 je crois, 0.5% de carbone) ce qui permet d'obtenir un tranchant correcte pour les travaux de camp (coupe de bois) en plus du terrassement. Le fait que le fer soit aligné sur le manche (absence de pivot) est un grand avantage pour ces activités. La pelle ne "vrille" pas à l'impact. La simplicité de la construction  permet de changer facilement le manche si celui-ci se casse.

Si on compare aux autres modèles de pelles dérivés de la "pelle US" de la deuxième guerre mondiale, on perd peut être un peu d'efficacité dans les travaux de terrassement. En effet la position "bêche" n'existe pas. Mais c'est pour beaucoup ici un aspect secondaire. En revanche les pelles US sont plus lourdes, moins équilibrées, plus longues à mettre en oeuvre, moins rustique et le fer est  non trempé.

Les dérivés modernes (pelle US moderne à manche pliable, pelle Glock...) corrigent certain des défauts précédents.....à toi de nous montrer que ces outils sont supérieurs à la pelle CS.


Personnellement je pense que le terrassement à aussi sa place dans les techniques de "survie/bivouac", mais ce ne sont pas des pratiques "low impact" pour le milieu.


Et puis, les pratiques de "survie" sont influencées par les anglo saxons et pour eux la pelle n'est pas l'outil familier qu'elle était pour les européens qui ont connu les mobilisations ou la conscription.

A coté des activités de dégagement des véhicules et de terrassement des berges pour un franchissement, j'ai aussi utilisé la pelle de dotation pour nettoyer la garrigue dans le cadre de la lutte contre les feux de forêt, participé à l'élimination d'un petit bois (pare feux) et, avec d'autres, procédé à la "tonte" d'un terrain de foot. A coté de la pratique habituelle consistant à s'arrêter, se disperser et à se mettre immédiatement à creuser pendant que le binôme est posté...

En Europe continentale, pour la plupart des éléments masculin de plus de 30 ans, la pelle est l'outil de campagne polyvalent, omniprésent et indispensable:

"creuses ta tombe et tu survivras".

  :)


EDIT : grillé par Corin.
« Modifié: 24 novembre 2009 à 08:31:48 par kilbith_2 »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

24 novembre 2009 à 08:26:43
Réponse #3

Corin


Et puis, les pratiques de "survie" sont influencées par les anglo saxons et pour eux la pelle n'est pas l'outil familier qu'elle était pour les européens qui ont connu les mobilisations ou la conscription. En Europe continentale, pour la plupart des éléments masculin de plus de 30 ans, la pelle est l'outil de campagne polyvalent, omniprésent et indispensable.
Plus que la survie, c'est la vie en campagne qui justifie la pelle. C'est vrai que pour creuser une tranchée ou des feuillets, la pelle marche mieux que le MOD.
En fait, nous sommes à la frontière entre vie sauvage et survie. Pour schématiser ma pensée, une pelle se justifie si tu veux passer plusieurs jours dans un endroit alors qu'elle représente plus une surcharge en itinérance.

EDIT : grillé par Corin.
Désolé :D

A+

24 novembre 2009 à 10:04:07
Réponse #4

Wapiti


Bonjour.

Comme le disent kilbith_2 et Corin, la pelle est utile lorsqu'on reste sédentaire quelque temps : rigoles d'écoulement autour de l'abri, trous à détritus, à eaux grasses, à feux, feuillées et leur camouflage avant de partir. Parfois dans certaines circonstances, creusement d'un trou de chien ou d'un cocon dans la neige (voir Abris de neige).

Petits rectificatifs.
L'appellation pelle-bêche désigne les pelles directement dérivées du modèle Linnemann breveté en 1869 et qui équipa presque toutes les armées européennes ; certains pays comme la Suisse l'ont encore en dotation. La forme de son fer est celle d'un « louchet » de jardinier, parfois il est pointu.

Historiquement et à ma connaissance, la premier modèle Linnemann à fer pointu serait le modèle 1890 de l'armée hongroise.

Les pelles-pioches (fer articulé) sont dérivées ou copiées du modèle allemand M1938 (ordonnance du 12 novembre) et du modèle étatsuniens M1943, celle-ci, d'origine (sans nervures de rigidité) a son fer trempé. Ce sont les copies européennes et civiles (avec 3 nervures à l'instar du modèle teuton) qui ne sont pas trempées et dont l'acier est de qualité moyenne.

Nous sommes tous d'accord sur le supplément de charge qu'elle représente en randonnée et son inutilité en situation de survie, la dépense d'énergie pour des travaux de terrassement dans ces conditions est superfétatoire.

Vous voudrez bien m'excuser pour ces précisions tatillonnes.

Amitiés.

À +
« Modifié: 24 novembre 2009 à 11:45:50 par Wapiti »

24 novembre 2009 à 10:50:18
Réponse #5

Kilbith



Vous voudrez bien m'excuser pour ces précisions tatillonnes.


Pas du tout : Moi, j'aurais même aimé quelques photos... :-[

Citer
Nous sommes tous d'accord sur le supplément de charge qu'elle représente en randonnée
D'accord.

Citer
et son inutilité en situation de survie
Pas d'accord.

*Il est souvent plus rapide de creuser que de monter un mur. Avec une pelle en 30 minutes je peux creuser un "trou d'homme" de 30cmX1mX2m. Je serai alors presque complétement protégé du vent. Si j'ajoute mon poncho par dessus en A : j'ai un abris presque confortable  (grande hauteur sous le poncho) qui pourra résister aux pires intempéries.

*Avec une pelle CS, je peux facilement préparer le bois pour le feu.

*Avec une pelle, je peux forcer l'ouverture d'une porte ou de les volets d'une bergerie/cabane pour m'abriter en cas de nécessité.

*Avec une pelle je peux essayer de désincarcérer un accidenté en cas de nécessité.

*Avec une pelle je peux pelleter de la terre sur une feu naissant

*Avec une pelle, il n'y a pas grand chose qui marche, rampe ou galope sur cette planète dont je ne puisse venir à bout.

* Avec une pelle, je dispose d'une poêle qui va au feu.

* Avec une pelle, je peux creuser facilement le lit d'un oued pour trouver de l'eau

* Avec une pelle, je passe plus facilement un contrôle qu'avec une hache ou un couteau de camp.

.../...

La pelle n'est pas "low impact" pour l'environnement, mais en cas de nécessité cela reste une valeur sûre.

 ;)



"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

24 novembre 2009 à 11:09:14
Réponse #6

Pics (Vincent.D)


Salut...
Je suis également intéressé par un véritable retour sur la pelle Glock.
@++

Do More With Less & K.I.S.S.

24 novembre 2009 à 11:12:14
Réponse #7

Bison


Bonjour,

Il y a un aspect qui est rarement évoqué sur le forum.
Alors que chacun recherche l'outil de camp individuel idéal, polyvalent et léger, on néglige trop souvent - me semble-t-il - l'équipement d'un groupe lors d'une sortie.

Si on est à plusieurs (imaginons une "patrouille") on peut doter chaque participant d'un outil de coupe plus ou moins polyvalent, chacun ayant un point fort :
  • une machette pour débroussailler
  • une pelle pour creuser
  • une petite hache pour couper du bois
  • une scie pour travailler le bois proprement ...
Au total, cela fait une sacrée "force de frappe" - et à moi cela me rend envie de partir à plusieurs, en groupe constitué!
Vous ne trouvez pas?

Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

24 novembre 2009 à 11:31:49
Réponse #8

Corin


son inutilité en situation de survie
Pas d'accord.

*Il est souvent plus rapide de creuser que de monter un mur. Avec une pelle en 30 minutes je peux creuser un "trou d'homme" de 30cmX1mX2m. Je serai alors presque complétement protégé du vent. Si j'ajoute mon poncho par dessus en A : j'ai un abris presque confortable  (grande hauteur sous le poncho) qui pourra résister aux pires intempéries.

*Avec une pelle CS, je peux facilement préparer le bois pour le feu.

*Avec une pelle, je peux forcer l'ouverture d'une porte ou de les volets d'une bergerie/cabane pour m'abriter en cas de nécessité.

*Avec une pelle je peux essayer de désincarcérer un accidenté en cas de nécessité.

*Avec une pelle je peux pelleter de la terre sur une feu naissant

*Avec une pelle, il n'y a pas grand chose qui marche, rampe ou galope sur cette planète dont je ne puisse venir à bout.

* Avec une pelle, je dispose d'une poêle qui va au feu.

* Avec une pelle, je peux creuser facilement le lit d'un oued pour trouver de l'eau

* Avec une pelle, je passe plus facilement un contrôle qu'avec une hache ou un couteau de camp.

.../...

La pelle n'est pas "low impact" pour l'environnement, mais en cas de nécessité cela reste une valeur sûre.
Une fois encore, il est essentiel de se mettre d'accord sur ce que survie veut dire. Si tu parles de vie sauvage, Kilbith, je te suis. Si tu parles de survie au sens de se sauver les miches quand ça chie, je suis d'accord avec Wapiti.

Franchement, si l'on veut que les gens qui prennent des risques en outdoor acceptent d'emporter un peu de matos en plus pour le cas où les choses déraperaient, il ne faut vraiment pas leur conseiller la pelle.

En revanche, pour une période statique ou un long raid avec construction du bivouac, chasse, ... comme un safari ou autre, celui qui oublie sa pelle repart la chercher.


Là où la Glock m'intéresse, c'est qu'elle doit être plus légère qu'une CS et que la maison a bonne réputation (même si ça doit être sous-traité).

A+

24 novembre 2009 à 11:40:08
Réponse #9

Wapiti


Bonjour.

Bien de ton avis Bison.

Un groupe bien équipé représente un potentiel considérable, à condition qu'il n'y en ait pas qui regardent les autres faire à leur place. Voir ce que je dis au sujet du bivouac.

Chacun ses tâches individuelles et collectives. Celui qui va bien là où il est le plus efficace. Toutefois une certaine polyvalence est requise en cas d'empêchement ou de défection : un accident peut diminuer l'efficience de l'intéressé.

L'esprit étant différent, le matériel aussi.

À +




24 novembre 2009 à 11:42:56
Réponse #10

Pics (Vincent.D)



Là où la Glock m'intéresse, c'est qu'elle doit être plus légère qu'une CS et que la maison a bonne réputation (même si ça doit être sous-traité).


+1...
Plus légère, plus compacte, présence d'une véritable scie!
Sur le papier c'est tentant.
Reste à voir si elle est aussi bien sur le terrain (solidité en usage hachette, etc...)
 :)
@++

Do More With Less & K.I.S.S.

24 novembre 2009 à 12:03:14
Réponse #11

François


J'ai une pelle Glock. Je n'en ferai pas une revue complète, parce je ne l'ai jamais utilisée intensivement.
En fait, ce que j'apprécie beaucoup c'est sa compacité et sa relative légèreté :
dimension pliée : 26 cm x 15 x 5
poids : 600 g pour la pelle, 60 pour la scie, 100 pour l'étui
Ce que j'apprécie moins, c'est la prise en main : manche rond et glissant, de trop petit diamètre à mon gout.
L'acier n'est pas trempé. J'ai aiguisé un des bords, mais c'est juste bon pour le débroussaillage.
Elle est plus solide qu'elle en a l'air, plus solide que les pelles-pioches made in china qu'on trouve en super marché.
Pour un usage occasionnel, elle me convient bien. Pour plus, je ne sais pas.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

24 novembre 2009 à 12:17:17
Réponse #12

Wapiti


N'oubliez pas que pour de la terre meuble vous pouvez vous tailler une pelle acceptable dans une branche ; pour défoncer le sol une forte branche épointée suffit dans bien des cas. C'est sûr, il faut qu'il y est du bois d'assez gros diamètre alentour. Hormis dans du rocher où il faut attaquer au pic ou à l'explosif, mère nature nous fournit presque tout ce dont nous avons besoin.

Pour les pelle en bois, voir la majorité de celle employée au Moyen-Âge et dans l'œuvre de Daniel Defoe.

Les cuillères sur-dimensionnées dites cuillères à pot peuvent être utiles, j'ai une amie qui s'en sert pour ses plantations et pour bien d'autres usages.

À +

24 novembre 2009 à 13:27:52
Réponse #13

JMD


re bonjour,

Je confirme la pelle glock est vraiment légère (670g) sur la balance. Comme je l'ai dit lors de ma présentation je suis militaire et je ne m’étendrais pas sur mon activité. Ce que je peux dire c’est que je passe pas mal de temps dehors quelque soit  le climat. C’est du solide (pour l'usage destiné à une pelle pliante). J’ai creusé des trous relativement profonds que ce soit dans de la terre meuble ou pas, des sillons au milieu de la caillasse en version pioche et elle n'a pas bougé. Il est vrai que visuellement elle parait fragile, mais détrompez vous.
On est d'accord, ce n'est pas pour faire de la maçonnerie ou creuser une grotte dans le rocher. 
Pour la tenue, j'ai de grande main donc le manche me va bien. J'apprécie également le manche télescopique et la molette de tête pour serrer la pelle n'a jamais bougé.
Pour moi c’est que du bonheur, (pour la pelle) car je trouve que la scie le fait moins. Elle coupe quand même mais j'ai préféré investir dans une mini scie FISKARS 92gr et solide. Et ça, ça envoie la purée ;# ;#








24 novembre 2009 à 13:33:09
Réponse #14

JMD


A EVITER QUAND MÊME, LES PORTES A FAUX AVEC LE MANCHE... ;)

24 novembre 2009 à 13:58:29
Réponse #15

Kilbith


Une fois encore, il est essentiel de se mettre d'accord sur ce que survie veut dire. Si tu parles de vie sauvage, Kilbith, je te suis. Si tu parles de survie au sens de se sauver les miches quand ça chie, je suis d'accord avec Wapiti.

Franchement, si l'on veut que les gens qui prennent des risques en outdoor acceptent d'emporter un peu de matos en plus pour le cas où les choses déraperaient, il ne faut vraiment pas leur conseiller la pelle.


En effet j'aurais du préciser :

Je randonne en montagne : je prends un SAK à blocage de lame
Je randonne sur GR (bois) : je prends un minisak + fixe genre mora ou helle + scie fiskars
Je randonne seul sur GR (bois) : je prends un minisak + gulogulo (carcajou en A2 par Grinch) + scie fiskars
Je chasse : je prends minisak + roselli chasseur + couteau Glock + scie fiskars.
Je fais un raid en suède  (encore en groupe) : je prends minisak+ fixe helle + hache roselli + scie fiskars
Je fais un raid en hiver montagne : j'ajoute pelle neige+sonde.
Je suis militaire : couteau Glock+ SAK + Gerber Multi-Plier 600 DET + un ou deux chargeurs en plus
Je suis en groupe pour campement : les outils de camps suivent (vraie scie, vraie hache, vraie pelle)

Je suis chez moi et l'usine d'à coté explose, je dois m'éloigner fissa avec la famille parce qu'il y a comme une odeur de chlore dans l'air et que m'a maison n'est plus étanche du tout : je prends la pelle CS ou la pelle US et un sak.

La situation "survie", c'est pour moi seulement la dernière situation.

 :)
« Modifié: 24 novembre 2009 à 14:10:47 par kilbith_2 »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

25 novembre 2009 à 17:46:21
Réponse #16

Wapiti


Bonjour kilbith_2

Voici les photos du fer de la pelle U. S.


Tu remarqueras qu'elle est affutée.

Une autre vue, je n'ai pas photographié le manche c'est inutile.


Enfin, voici la pelle brevet Linnemann (modèle suisse reconnaissable à son manche à facettes).


À +

25 novembre 2009 à 17:58:10
Réponse #17

Kilbith


Bonsoir,  :)

Merci Wapiti pour ces photos intéressantes. La pelle CS, qui n'est pas pliable, se passe de rivets. Ce qui peut être un plus en terme de solidité, poids, longévité par rapport aux deux modèles que tu nous propose (avantage "théorique".

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

25 novembre 2009 à 19:09:59
Réponse #18

Wapiti


kilbith_2

La pelle U. S. est datée de 1944 et je l'ai depuis 1968. Et elle en a vu, ne te fies pas à son aspect, c'est à cause d'un entretien minutieux depuis.

À plus.

05 avril 2019 à 12:35:37
Réponse #19

Dutch


Bonjour à tous,

Je remonte ce fil après avoir effectué quelques essais comparatifs des pelles Glock, Bundeswehr, Cold Steel et WQ-308 de l'armée chinoise.
A affutage identique, j'ai frappé 15 coups francs sur un prunier abattu il y a 3 semaines.

Bilan des opérations:









La WQ-308 arrive en tête, suivie de la Cold Steel, talonnée de très très près par la Glock (sa légèreté permet de lui faire prendre plus de vitesse, ce qui compense)
Quant à la Bundeswehr, elle n'est pas efficace du tout.

Au niveau de la scie, celle de la Glock fait le job, mais moins bien qu'une Bahco.
Il m'a fallu 7 minutes pour couper la moité du tronc avec la Glock, contre 4.30 minutes pour l'autre moitié avec la Bahco.





Vu le rapport qualité/prix/polyvalence/poids/encombrement, j'adopte la pelle Glock pour mes sorties "légères".
Je ferai usiner un support de scie en inox, permettant de monter une lame de meilleure facture et surtout, d'en changer une fois usée.





« Modifié: 05 avril 2019 à 13:28:38 par Dutch »
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

05 avril 2019 à 14:12:58
Réponse #20

Kilbith


Merci  :up:

Le gros avantage de la glock, c'est tout de même sa (relative) compacité.

Pour sa scie (je ne connais pas) : peut être qu'elle n'est pas "tip top" pour du bois sec par rapport à la bahco, mais que pour d'autres matériaux elle serait supérieure.  De toute façon c'est une "option" et pas sa fonction n°1.

J'ai la CS mais pas la chinoise. Le mécanisme pelle bêche de la chinoise n'entraine pas des vibrations ou des torsions lors de la frappe par rapport à la CS?

Et aussi : A long terme un mécanisme c'est moins solide qu'un simple manche que l'on peut changer.

Si on veut vraiment couper du bois de façon efficiente (gros volume, rapidement, durant longtemps), ni la bahco ni la golock ne sont adaptés à mes yeux.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

05 avril 2019 à 14:32:39
Réponse #21

François


C'est peut-être une des raisons pour lesquelles je n’avais pas trouvé la pelle Glock aussi efficace que la Coldsteel ; je n'ai pas osé taper aussi fort, de peur d'abimer l'articulation.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

05 avril 2019 à 14:36:50
Réponse #22

Chill


Citation de: Dutch
Au niveau de la scie, celle de la Glock fait le job, mais moins bien qu'une Bahco.
Il m'a fallu 7 minutes pour couper la moité du tronc avec la Glock, contre 4.30 minutes pour l'autre moitié avec la Bahco.



Du coté Bahco tu as une denture "double" fonctionnant en tirant : il est possible de passer des efforts importants, la voie est large, le débourrage assuré ;
De l'autre coté tu as une denture simple fonctionnant en poussant : en cas d'effort important la lame va "flamber". La voie dépend de la qualité de l'avoyage et la taille des dents ne facilite pas le débourrage du bois humide ou vert.

Je ne distingue pas assez bien sur les images et ne connais pas le type de liaison de la douille porte lame au manche, mais si il s'agit d'un simple emboîtement, il sera difficile d'obtenir une coupe efficace en tirant.

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

05 avril 2019 à 14:39:55
Réponse #23

Dutch


J'ai la CS mais pas la chinoise. Le mécanisme pelle bêche de la chinoise n'entraine pas des vibrations ou des torsions lors de la frappe par rapport à la CS?

Je n'ai rien remarqué niveau torsion, mais mes essais de coupe sont un 1er jet à compléter.
Point de vue vibrations, je portais des gants Blackhawk. S'il y a des différences, je ne les ai pas senti (sauf avec la BW qui n'est clairement pas faite pour ça).

Après, on part en bivouac familial, pas pour défricher l'Amazonie...
Dans ce cadre, le rapport poids/polyvalence de la Glock me convient.

Je pense que sur un chantier plus lourd (genre camp fixe d'une semaine), je prendrai plutôt la WQ-308 & refilerai la Bahco + une hachette aux autres membres de la famille.
Pas seulement histoire d'équilibrer les charges, mais pour éviter que 4 personnes restent "à glander" pendant que la 5ème utilise l'outil à tout faire.

Petite précision: la peinture de la Glock est vraiment fragile.
Je l'ai décapée et remplacée par une époxy cuite au four, mais bon c'est plus de la maniaquerie...

En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

05 avril 2019 à 15:10:01
Réponse #24

Dutch


Je ne distingue pas assez bien sur les images et ne connais pas le type de liaison de la douille porte lame au manche, mais si il s'agit d'un simple emboîtement, il sera difficile d'obtenir une coupe efficace en tirant.

Voilà le détail du bidule.
Amha, il serait facile de prolonger le manche de la scie pour la rendre indépendante de la pelle & permettre à 2 personnes de travailler de concert.

Il suffirait d'un tube fileté supplémentaire + filetage de la douille.



Et en configuration rangée:



Bizarre qu'une boite comme Glock n'y ait pas pensé... :-\ Ou alors, ils ont considéré leur pelle comme l'outil strictement individuel du soldat...

J'ai un tour à métaux & une fraiseuse à la maison, je vais voir ce que je peux faire.
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité