Nos Partenaires

Auteur Sujet: Les glands  (Lu 17995 fois)

17 juillet 2011 à 16:08:00
Réponse #25

amba83


J'ai acheté dans une épicerie asiatique un sachet de fécule de glands. Le produit est fabriqué en Chine, importé aux Etats Unis pour Rhee bros, et Korean farm à Santa Fé Springs, Californie, avant d'arriver en France. On délaie la poudre dans l'eau froide, avant de faire cuire en touillant, comme de la Ma*zena. Résultat: tel quel, sans ajout de sucre ou autre goût, c'est aussi bon que de la bouillie à la Ma*zena!...La photo qui expose une façon de servir le plat montre des tranches du produit pris en gelée solide, sur un lit de légumes, avec une sauce (+ piments?). Ca prouve un usage traditionnel, et un marché suffisant pour engager une production industrielle- sans compter suffisamment de chênes pour approvisionner le tout. Question: quel est le chêne concerné?
Si un forumeur d'origine coréenne ou chinoise peut nous donner quelques recettes et informations, merci d'avance.

11 octobre 2011 à 16:28:14
Réponse #26

( Tchey )


Bonjour,

Je lis le forum de puis longtemps, j'y suis inscrit depuis quelques temps, et je crois bien que c'est mon premier message... Il me fallait donc un sujet percutant pour faire mon entrée, et bouffer du gland, c'est percutant.

J'ai mangé des glands dernièrement, "pour voir", sans préparation. J'ai juste ramassé des glands par terre et j'ai croqué dedans. Certains n'étaient vraiment pas bons, très secs, ou mous... Ceux qui étaient sur l'arbre m'ont tous paru infectes, alors que ceux au sol, plus secs, étaient globalement "mangeables". D'autres au contraire avaient un goût proche de la noisette, avec une légère sensation de bouche sèche après, mais sans être désagréable. J'en ai mangé plusieurs, cinq ou six. Je n'ai noté aucun effet secondaire. J'ai le sentiment qu'il faut juste les choisir, et donc les gouter un par un, en rejetant les "moches, mous, secs".
Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis.

11 octobre 2011 à 20:25:34
Réponse #27

Nirgoule


Salut,
Lorsque les glands sont tanniques cela se sent et ils sont vraiment immangeables. Ceux que tu as mangé proviennent de quelle région ?
Les miens en Limousin sont comestibles après 4 cuissons. Le goût est assez fade, comme une autre farine.

 :)
"If you are out for more than a day with no access to toilets, you need to be aware of how to defecate, without impacting on the environment."

"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

11 octobre 2011 à 22:07:02
Réponse #28

LAURENT-COQ


Salut

Aprés avoir lus ce post avec bcp d'intérêt, j'ai asseyé il y a peu...
Je crois que l'important, c'est de retirer la peau ( cela peut vrmt porter à confusion  :D )
Je les ai fait cuire dans 3 eaux (jusque plus de couleur ou presque dans l'eau) puis aprés sèchage, je les aiécrasé en poudre (puis passé au mixer) je les ai ensuite mélangé avec un peu de farine, rajouté de l'huile d'olive et un peu de cube bouillon (comme lus ici) puis j'ai formé des sortes de galettes que j'ai cuis à la poële....
J'ai fait gouter cela à ma famille, et ils on tous bcp appréçié  8)

Merci à tous pour ce site, c'est exactement ce que j'aime.... lire qqch ici me fait cogiter et me donne envie d'essayer de nouvelles techniques  :doubleup:

12 octobre 2011 à 14:09:30
Réponse #29

Loriot


Salut,
Je ramène ma graine...

Est-ce que de les tremper dans l'eau comme les châtaignes durant 8-10 jours, (provoque une légère fermentation et transformation de sucres) pourrait aider a faire passer les tanins?
J'ai pas essayé je préfère les châtaignes que je trouve en abondance mais je vais tester et vous tiendrais au courant.
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

26 novembre 2011 à 23:28:56
Réponse #30

( Tchey )


Ceux que tu as mangé proviennent de quelle région ?

Finistère, plus ou moins à une heure de marche du canal Nantes-Brest, au bord d'un chemin tout ce qu'il y a de classique.
Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis.

21 octobre 2016 à 09:13:00
Réponse #31

Mel


Bonjour à tout le monde  :D

Je suis vivement intéressée pour apprendre à cuisiner ce que la forêt nous offre, et donc... les glands, et puis on est en plein dans la période donc go  ::)

J'ai appris beaucoup de choses en vous lisant les uns les autres et vous en remercie vivement (ce site est de toute façon une mine d'or que je viens de découvrir)

Je viens de lire ceci qui peut-être vous intéressera :

"Il n'y a pas que les animaux qui apprécient les glands puisque les humains mangent depuis toujours ceux de diverses espèces, quoique certains soient plus amers que d'autres. Ceux du chêne blanc (Q. alba), du chêne bicolore (Q. bicolor) ou du chêne à gros fruits (Q. macrocarpa) sont relativement doux tandis qu'il vaut mieux éviter, autant que possible, ceux du chêne rouge (Q. rubra). Lorsque, en cas de nécessité, ils devaient consommer des glands amers, les Amérindiens les faisaient bouillir dans plusieurs eaux après y avoir jeté une poignée de cendres de bois. Quand l'eau était claire, cela signifiait que les glands avaient perdu une bonne partie de leur amertume et étaient sinon délicieux, du moins mangeables. On les apprêtait alors, soit en les faisant rôtir, soit en les faisant sécher et en les réduisant en farine qui serait ajoutée à de la soupe ou à diverses autres préparations. Pour certains, il n'y avait rien de meilleur que de la farine de gland ajoutée à du bouillon de canard.

Une autre manière de réduire leur teneur en tannin, et donc de les désamériser, consistait à les mettre dans des paniers que l'on enterrait pendant tout un hiver dans la boue humide. Il paraît que les glands sortaient de l'expérience tout noircis, mais infiniment plus agréables au goût."


J'aime bien l'idée de mettre de la cendre de bois  ;)

Par soucis d'honnêteté je mets le lien du site d'où j'ai extrait ce petit passage (y a pas mal d'infos sur le chêne et le gland d'ailleurs) http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HerbierMedicinal/Plante.aspx?doc=chene_hm

voili voilou

belle journée à vous !  8)


 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité