Nos Partenaires

Auteur Sujet: sarbacanne  (Lu 26806 fois)

14 novembre 2009 à 18:02:12
Lu 26806 fois

val479


est ce que quelqun peut m expliquer comment en fabriquer une assez puissante pour tuer du petit gibier (lapins oiseaux...)?

14 novembre 2009 à 18:43:19
Réponse #1

enso


Arf je ne connais pas la sarbacane...oui tiens du coup pourquoi je me permet de répondre non mais  ;D

Enfin bref je dirais que tu peux peu être espérer tuer du petit modèle d'oiseau.
Mais pour du lapin je pense pas que ce soit possible ou en tout cas pas sans l'ajout d'un poison.


D'autres te répondront -et viendront me corriger- certainement mieux  ;)

15 novembre 2009 à 00:24:49
Réponse #2

Pics (Vincent.D)



Pour rappel, tuer du petits gibiers avec une sarbacane porte un nom... Du braconnage!
@+

Do More With Less & K.I.S.S.

15 novembre 2009 à 01:58:18
Réponse #3

Ghjallone


tu vas dans un magasin de bricolage, et tu achetes un tube en alu de 10mm, 1 metre de long ;D
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

15 novembre 2009 à 03:12:10
Réponse #4

mirmidon


Pour rappel, tuer du petits gibiers avec une sarbacane porte un nom... Du braconnage!
@+

 la sarbacanne est pratiquer dans des territoires bien français Guyane, nouvelle Calédonie, Sarbacane polynésienne......qui sont faite avec de l'os ou bois  :blink:
et reconnu comme moyen de chasse par ONCFS outre mer

   
http://oncfs-outremer.disweb.fr/faune_sauvage/faune_de_guyane/non_comm.htm

juste pour information



 
je ne suis n'y pour n'y contre bien au contraire

15 novembre 2009 à 08:37:52
Réponse #5

DavidManise


Ouaipe.  On peut en parler hein...  a chacun, après, de se débrouiller pour respecter la législation qui s'applique là où il est... 

Sur n'importe quel forum Québécois tu trouveras des infos sur la pose de collets...  parce qu'au Québec avec ton permis de chasse t'as aussi le droit de mettre des collets à lièvre tant que tu veux.  J'ai fait ça en toute légalité pendant des années ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

15 novembre 2009 à 10:59:11
Réponse #6

val479


merci pour vos reponses rapides en fait je veux pas vraiment tuer du gibier c est juste pour avoir un minimum de puissance pour s amuser sur des cibles par exemple

15 novembre 2009 à 13:37:43
Réponse #7

enso


Si c'est juste pour ça...pourquoi parler de petit gibier  ::)
Pour tuer du gibier qu'il soit petit ou pas il faut le permis de chasse même si tu es chez toi, il me semble.

Mon père en à une comme tu peux en trouver des tonnes en tapant "sarbacane" sur google, il s'éclate dans son garage quand ça le démange. ;)


15 novembre 2009 à 14:07:35
Réponse #8

guy


Tu peux t'inspirer des models Big Bore de chez cold steel, elles sont bien plus massives que les "prédator"... Après clairement si tu veux te fabriquer quelque chose de naturelle, roseau et bambou peuvent t'être utile.
Toornaarsuk!

15 novembre 2009 à 14:20:15
Réponse #9

val479


Si c'est juste pour ça...pourquoi parler de petit gibier  ::)
Pour tuer du gibier qu'il soit petit ou pas il faut le permis de chasse même si tu es chez toi, il me semble.

Mon père en à une comme tu peux en trouver des tonnes en tapant "sarbacane" sur google, il s'éclate dans son garage quand ça le démange. ;)


je parlais de petit gibier pour donner un ordre d idée de puissance et pour le permis de chasse j en ai un valide pour cette saison

16 novembre 2009 à 14:43:55
Réponse #10

alafouine


Juste pour rappel, l sarbacanne est dangereuse pour l'utilisateur si on ne fait pas attention.
Il faut aspirer AVANT de mettre la bouche à la sarbacanne, sinon ous avalez la fléchette...  :down:

Sur celle du commerce, il y a une "grille" qui empêche se désagrément  :up:

A+

16 novembre 2009 à 15:06:08
Réponse #11

Sylvain74


Juste pour rappel, l sarbacanne est dangereuse pour l'utilisateur si on ne fait pas attention.
Il faut aspirer AVANT de mettre la bouche à la sarbacanne, sinon ous avalez la fléchette...  :down:

Sur celle du commerce, il y a une "grille" qui empêche se désagrément  :up:

A+

 :lol: ::) Sélection naturelle !!!

Désolé, j'ai pas pu m'empêcher...

Sylvain.


16 novembre 2009 à 17:28:26
Réponse #12

Garrett


quand j'étais petit  ::)
je m'étais fait une sarbacane avec un vieux bâton de ski (cf Survivre par Xavier Maniguet) et pour les dards j'avais utilisé du bambo et du coton (plus simple que le cône et moins fragile).
Ben ça se plantait bien dans les chaises  :-[

20 novembre 2009 à 04:35:55
Réponse #13

val479


et pour les flechettes vous conseillez quoi?

21 novembre 2009 à 20:41:37
Réponse #14

marco 2


comme garrett....bamboo et coton....c'est le plus simple, et le bamboo bien sec ca pénétre pas mal du tout....
quand je rentre dans une foret, je pars pas au combat, mais je rentre chez moi
Moniot van moeren

il y en as pour qui le verre est a moitié plein, d'autre pour qui il est a moitié vide......et pour vous?????

23 novembre 2009 à 03:54:31
Réponse #15

val479


ok merci je vais essayer

23 novembre 2009 à 14:56:30
Réponse #16

huapi


Bonjour,

Je me permets de vous faire part des recherches que j’ai effectuées par le passé (j’avais une dizaine d’années) en vue de rendre une sarbac aussi puissante q ‘un compound. :]]

Bon je n’ai jamais atteins la puissance d’un arc ;#. Par contre j’ai trouvé un moyen d’augmenter significativement, non pas la puissance, mais la portée. En effet, la fléchette comprend un cône ou une touffe de fibres quelconques qui sert de piston dans le tube mais freine le projectile durant le vol.

J’en étais arrivé à la conclusion qu’il fallait un piston dans le tube mais non solidaire de la fléchette.

Je faisais donc mes projectiles à partir de fil de fer fin bien redressés d’une longueur de 5 cm environ, c’est court mais j’utilisai des tubes de petits calibres. Sur ces futs je collai un empennage en papier à 3 plumes comme sur une flèche d’arc. Le piston était un cône dont le sommet étai coupé pour faire un trou du même diamètre que le fut. Ce cône s’enfilai sur l’arrière de la fléchette et  venait en contact de l’empennage et le tout introduit dans la sarbacane.

Donc le souffle pousse le cône, qui pousse l’empennage et donc la flèche. Quand celle-ci sort du tube, le cône, freiné par l’air se détache de la fléchette qui continue sa trajectoire toute seule.

Bon, une longue porté n’est peut être pas très utile et c’est un peu plus long à confectionner mais c’est rigolo. Et j’ai impressionné plus d’un copain qui se moquaient de moi en voyant de cône valdinguer à quelques mètres en pensant que c’était la fléchette et étaient stupéfiés en découvrant le projectile quasiment invisible PROFONDEMENT planté dans la cible ;).




23 novembre 2009 à 15:40:21
Réponse #17

val479


 pas mal je vais d abord tester avec le cone attaché puis j essaierai ta technique huapi

23 novembre 2009 à 22:23:56
Réponse #18

anto-r


Bonjour,



Je faisais donc mes projectiles à partir de fil de fer fin bien redressés d’une longueur de 5 cm environ, c’est court mais j’utilisai des tubes de petits calibres. Sur ces futs je collai un empennage en papier à 3 plumes comme sur une flèche d’arc. Le piston était un cône dont le sommet étai coupé pour faire un trou du même diamètre que le fut. Ce cône s’enfilai sur l’arrière de la fléchette et  venait en contact de l’empennage et le tout introduit dans la sarbacane.

Donc le souffle pousse le cône, qui pousse l’empennage et donc la flèche. Quand celle-ci sort du tube, le cône, freiné par l’air se détache de la fléchette qui continue sa trajectoire toute seule.







Super comme idée !!! simple mais faut y pensé  :D

27 novembre 2009 à 08:34:49
Réponse #19

val479


j ai essayé les deux j utilise plutot la technique avec le cone detachable le projectile va plus loin et se plante mieux dans la paille

22 mars 2010 à 08:56:01
Réponse #20

Rôdeur


Salut, voila un  lien vers LE site français de la sarbacane:
http://www.fssa.fr/

22 mars 2010 à 10:29:03
Réponse #21

Wapiti


Bonjour !

Le cône désolidarisé du projectile n'est pas nouveau comme technique : du temps de l'artillerie à poudre noire et des pièces à âme lisse on utilisait déjà un sabot de bois introduit dans le canon avant certains projectiles (je rappelle que le chargement se faisait par la bouche). Le « calepinage » des balles de fusil en est un dérivé pour limiter la perte de gaz (le calibre des balles étant légèrement inférieure à celui de l'âme).

La bourre des cartouches de chasse pousse les plombs.

Les balles modernes à sabot permettent le tir de projectile sous calibré.

Tout ces dispositifs sont moins denses et d'un diamètre supérieur au projectile, à la la sortie du tube ils tombent après quelques mètres, voire centimètres, missions accomplie, guider et animer le projectile dans le tube.
__________

On peut chasser sur ses terres sans permis si elles sont cernées d'une clôture ne permettant pas aux animaux comme aux projectiles de s'en échapper (murs suffisamment hauts). Les oiseaux qui y viennent par la voie des airs sont considérés comme appartenant au terrain clos.
__________

La chasse à la sarbacane sans poison n'est guerre possible, l'énergie cinétique libérée à l'impact est insuffisante pour assommer l'animal. Même les petits oiseaux s'enfuiront avec la flèche dans le corps quand elle ne les aura pas traversés, ils pourront parfois survivre ou iront crever de leurs blessures dans un coin.

À moins d'être parfaitement entraîné pour acquérir de la précision c'est une technique de chasse, certes séduisante, mais irréaliste en situation de survie. La sarbacane est fragile et complexe à fabriquer, on ne trouve pas les matériaux qui vont bien partout. Tout les bois n'ont pas un cœur comme le sureau.

À +
« Modifié: 22 mars 2010 à 21:55:34 par Wapiti »

22 mars 2010 à 21:41:25
Réponse #22

Rôdeur


Salut.
La chasse au petit gibier (jusqu'au gros ecureuil ou au petit lapin) sans poison est parfaitement posible. Il suffit d'équiper le dard avec une pointe "broadhead" (les boites de conserve font des pointes de flèches exellentes si on les aiguise un peu).

http://sites.google.com/site/blowgunhunter/

22 mars 2010 à 22:10:53
Réponse #23

Wapiti


Certes, mais ce n'est guère le modèle de sarbacane qu'on peut se « bricoler » ou d'en improviser la fabrication avec le peu d'outillage dont on peut disposer en situation de survie.

Pour portée et précision, il faut une certaine longueur, l'objet en devient fragile (bris et torsion).

Avant d'acquérir l'adresse requise, on a le temps de mourir de faim, alors que d'autres méthodes sont plus rationnelles et à la portée du profane.

À +


22 mars 2010 à 23:23:19
Réponse #24

Rôdeur


Les indiens Cherokees fabriquaient - et fabriquent toujours - des sarbacanes de joncs de 1m80/2m parfaitements adaptées à la chasse au petit gibier, sans poison. Les darts sont faciles a faire (plus facile qu'une flèche d'arc. Pour tuer du très petit gibier (oiseaux, grenouilles, etc...) il n'est pas necessaire que le dard aie une pointe de metal ou d'os. Et le tir à la sarbacane est bien plus intuitif que le tir à l'arc, je pratique les deux depuis des années.

http://www.angelfire.com/ks2/tsalagilanguage/weapons.html

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité