Nos Partenaires

Auteur Sujet: Construire une arbalète.  (Lu 38208 fois)

07 novembre 2009 à 16:13:18
Réponse #25

modl


Bon, pour une arbalète, faut quand même aussi penser aux projectiles.
La encore, je le répéte, c'est dangereux !!!
Comme le deal est de faire un max de trucs avec ce qu'on trouve dans les GSB locales, on s'y colle :
On coupe 1,5 cm de rond de fer de 10mm de diamétre.
On perce ensuite le centre (du mieux qu'on peut : je sais pas faire non plus). On taraude pour pouvoir visser dedans une vis de 5mm.
Une fois ça fait, on calle la pointe dans la perceuse, on sort la meuleuse d'angle et on lime ce qu'il y a en trop.
Heureux les fêlés, ils laissent passer la lumière...

07 novembre 2009 à 16:14:39
Réponse #26

modl


On perce ensuite du tourillon de 10mm de diamètre, et on va pouvoir coller la pointe dedans à l'araldite lente (de l'époxy).
Heureux les fêlés, ils laissent passer la lumière...

07 novembre 2009 à 16:18:09
Réponse #27

modl


Enfin, on va pouvoir penser à l'arc.
Ici, il est en rotin, d'une puissance moyenne (moins de 100 livres sûr).
J'ai quelques photos de la construction, mais je ne saurai trop vous conseiller d'aller sur webarcherie pour voir ce que font des gens doués.
Si vous n'avez pas de rotin (ce qui ne serait pas trop surprenant...), vous pouvez prendre du noisetier (genre, 5 cm de diamètre), le laisser sécher et ensuite, l'affiner du centre vers l'extérieur. Mais je vous le répéte, WA sera d'un bon conseil.
J'en suis là pour le moment, faut encore que je fasse des photos de l'arbalète montée et que je fignole les carreaux (avec des photos toujours).
Dés que c'est fait, je poste ça, mais l'essentiel est là.
N'hésitez pas à poser des questions si je peux vous être utile.
Heureux les fêlés, ils laissent passer la lumière...

07 novembre 2009 à 16:21:03
Réponse #28

modl


Salut Mathieu.
Pour le nombre d'heures, je suis bien incapable de te répondre : je fais ça pour le plaisir. Il y a quelques jours, sûr, mais bon, en comptant le temps de collage...
Compte au moins 3 we (collage compris).
Et pour le tuto, je suis une brêle en informatique et en internet : je ne sais tout simplement pas faire ce que tu me proposes... :'(
Heureux les fêlés, ils laissent passer la lumière...

07 novembre 2009 à 16:22:56
Réponse #29

lepapat


J' attend la suite  :popcorn:  ;)
John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


07 novembre 2009 à 16:23:49
Réponse #30

Vadacre


Génial, hâte de voir la suite !

07 novembre 2009 à 19:25:01
Réponse #31

Wapiti


Bonjour.

Beau travail.

Ce qui me gêne c'est l'amorce de rupture du logement de l'arc (côté gauche)*, vers l'extérieur et l'avant car il y a peu de matière au bout de l'arbrier, là où il subira les grandes contraintes mécaniques. Les chocs répétitifs que constituent le retour de la corde à sa position initiale (arc débandé) vont l'agrandir. Le pin** est un bois assez tendre à mailles longues. Sera-t-il capable d'encaisser longtemps chocs et vibrations ?

*On évite ce problème en perçant en deux temps, on perce d'un côté jusqu'à temps que la pointe de centrage ressorte de l'autre côté, puis on retire la mèche et on perce par l'autre côté en positionnant sa pointe dans le trou qu'elle a percé par l'autre sens.

** Le pin maritime est beaucoup plus fissile que le sylvestre.

À par ça rien à dire.

À +
« Modifié: 08 novembre 2009 à 09:54:08 par Wapiti »

07 novembre 2009 à 22:13:04
Réponse #32

modl


Salut Wapiti.
Je ne suis pas sûr d'avoir saisi ton propos. L'arc sera ligaturé sur l'arbrier. Je pensais faire une ligature vers l'avant, mais après essais, ça marche pas comme je veux... >:( Du coup, je vais percer l'arbrier entre la détente et l'arc pour le ligaturer vers l'arrière.
Pour le pin "standart", c'est vrai qu'il est tendre (la planche vient du Brésil, si ça peut aider à trouver son espèce), mais comme c'est du contre-collé, c'est relativement résistant, en tout cas suffisamment pour une arbalète de cette puissance relativement limitée.
Les photos qui suivent sont celles de mes premières arbalètes, elles aussi en pin. Les arbriers ont toujours tenus !!! La première avait un arc de 82 livres, qui a cassé (arc fendu) alors que l'arbrier est toujours intact. Je joins aussi une photo d'un système de détente ultra-simple.
Le système de détente du post ici permet d'avoir une prise en main plus "classique", comme un fusil, et surtout de viser plus facilement.

Edit pour Wapiti : je viens de revoir les photos, et du coup, je viens de comprendre : c'est tellement une amorce de rupture que ça a rompu !!! et j'ai recollé le morceau qui était parti !!! Du coup, la ligature par l'arrière (cf. les photos de ce post) se justifie encore plus. Merci pour le conseil.
« Modifié: 07 novembre 2009 à 23:00:02 par modl »
Heureux les fêlés, ils laissent passer la lumière...

08 novembre 2009 à 09:48:56
Réponse #33

Wapiti


La détente du second modèle présenté est conforme au système en usage au Moyen-Âge.

Tu fais de l'excellent travail.

As-tu essayé de courber l'arc, la partie arrondie du bois vers le tireur ? En principe le ventre de l'arc, si je ne me trompe, est la partie arrondie du bois quand il provient d'une branche brute de « forge ». C'est mécaniquement plus logique, les fibres sont mises en compression et l'effet ressort est ainsi plus puissant. Dans l'autre sens (comme sur la photo), elles ne sont qu'en tension, l'effet est moindre.

Dans le premier cas, la durée de vie de l'arc est plus courte.

Apparemment, tu as confectionné un arc « recurve » grâce au lamellé-collé, tu peux le faire avec une branche en la forçant dans une forme comme pour tes branches d'étrier.

Tu devrais adoucir les arrêtes vers l'avant dans le trou de l'arbrier, là où vient s'appuyer la ligature de l'arc. C'est probablement fait, on ne peut le voir car caché par le lien.

J'espère que tu ne le prends pas comme des critiques.

À +
« Modifié: 08 novembre 2009 à 09:57:29 par Wapiti »

08 novembre 2009 à 10:27:21
Réponse #34

modl


Toute critique constructive aide à progresser, et est donc la bienvenue. ;)

Pour le rotin, il est préférable d'y mettre de la courbure. Là, j'ai essayé un nouveau truc (le chauffer en position reflex), mais à cause d'une charnière sur la branche gauche, l'effet et très moyen. Sur mes arcs en rotin, les courbures sont plutôt faites à la vapeur. Je voulais essayer autre chose, pas une bonne idée... >:(
Pour l'arc en lamellé-collé, j'ai fait un essai, mais il a foiré et j'ai plus assez d'orme pour en faire un autre. Du coup, je dois attendre d'aller chez mon menuisier avant de pouvoir ré-attaquer, avec photo ce coup-ci (j'ai sournoisement planqué l'APN... ;#).
Les arrêtes sont effectivement adoucies, d'un coup de fraise quart-de-rond. Ca evite de trancher la corde, et ça fait quelque chose de propre.
Heureux les fêlés, ils laissent passer la lumière...

08 novembre 2009 à 10:37:47
Réponse #35

Patrick


Juste une question que je n'ose poser vu ton travail remarquable : ne faut il pas que le fut soit plus long pour que le carreau soit guidé plus longtemps et donc soit plus précis ? Ensuite, n'aurait il pas été préférable d'avoir une crosse réellement épaulable même si moins old school ?

08 novembre 2009 à 10:53:19
Réponse #36

Wapiti


Bonjour Patrick.

Ta remarque pour un guidage plus long pour obtenir une meilleure précision est pertinente, à condition d'éliminer le frottement qui est un frein.

Avec l'arbalète le carreau ou le viron frotte sur toute sa longueur, donc surface de contact plus grande et plus longtemps, alors qu'avec l'arc, la flèche n'y est en contact que par un point.

C'est le problème difficile à résoudre.

À +

08 novembre 2009 à 10:57:00
Réponse #37

Wapiti


Modl.

As tu songé à construire une arbalète à jalet, dite de dame ? On s'en servit jusqu'au XVIIe siècle pour chasser les oiseaux.

À +

08 novembre 2009 à 20:11:00
Réponse #38

modl


Salut à tous.
Patrick, si mon travail était si remarquable que ça, je serai content... Là, y'a plein de petits défauts, des erreurs... Pour la crosse, ça va te sembler idiot, mais j'avais rien sous la main pour pouvoir comparer. Si d'ailleurs tu as des abaques sur la réalisation de crosse, je suis preneur. D'ailleurs, dans le cas de mes arbalètes, TOUTES sont des prototypes... La prochaine sera sans doute différente.

Pour la longueur des carreaux, Wapiti a parfaitement résumé : il faut trouver le compromis précision/frottement, ce que je fais au pifomètre (un peu moins, un peu moins... merdaille, pas assez...).

Pour l'arbalète à jalet, c'est un projet que je caresse pour pouvoir lancer des billes de terre (celles avec lesquelles on jouait quand on était petit  :)). Le gros avantage, c'est les projectiles, facile à trouver, pas cher et efficace sur de petites cibles (là, l'optique survie réapparaît). Mais je me tate sur la réalisation, beaucoup plus délicate qu'une simple arbalète. Si un jour je me lance, vous aurez un autre tuto !!!
Heureux les fêlés, ils laissent passer la lumière...

12 novembre 2009 à 12:26:36
Réponse #39

Salix


Super tuto (aaaah si j'avais une defonceuse) ! Moi je suis en train de bosser sur une "arbalette" (en fait c'est plus un fusil harpon) a répétition a pompe :



Il est encore tres loin d'etre finit et au final ca tienddra bien plus d'un jouet qu'autre chose, mais c'est déja tres jouissif a tirer :) Je recommencerait ptet une nouvelle version avec un vrai arc et une corde plus fine (parceque la la corde elastique c'est bof)

12 novembre 2009 à 14:04:03
Réponse #40

jbc


super le tuto !! merci

12 novembre 2009 à 14:42:35
Réponse #41

DavidManise


??

Je suis pas sûr de piger le principe moi...


David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

12 novembre 2009 à 15:33:58
Réponse #42

Dalg


Salut,

Je pense que Salix bosse sur un truc du genre http://webarcherie.com/forum/index.php/topic/9946-arbalete-a-repetition/ ... peu puissant, mais bel exercice de style !

@+
« Comtois, rends-toi ! » ... « Nenni, ma foi ! ».

12 novembre 2009 à 15:37:11
Réponse #43

Salix


??

Je suis pas sûr de piger le principe moi...


David

Le principe d'un arbalette :)  ou mon gloubiboulga?
la corde est au repos, tu avance ta pompe la corde remonte puis s'enclenche derriere l'encoche de la pompe
tu tire la pompe en arriere jusqu' a arriver au "coude", la la corde est obligée de remonter, elle se decoche et envoie la fleche.

Pour le moment le chargeur de fleches est pas finit mais je peux en mettre déja 5 et ca part a la suite sans probleme, apres biensur ca a pas une super puissance (mais comme c'est un jouet ca passe)

12 novembre 2009 à 15:39:42
Réponse #44

Salix


Salut,

Je pense que Salix bosse sur un truc du genre http://webarcherie.com/forum/index.php/topic/9946-arbalete-a-repetition/ ... peu puissant, mais bel exercice de style !

@+

En effet on peut prendre cette arbalette chinoise comme exemple mais la mienne est un peu différente (un peu plus simple )et je pense un peu moins efficace et puissante, l'arbelette chinoise s'aide d'un bras de levier pour armer la corde.

12 novembre 2009 à 15:43:18
Réponse #45

Dalg


« Comtois, rends-toi ! » ... « Nenni, ma foi ! ».

12 novembre 2009 à 16:00:45
Réponse #46

DavidManise


Ah ok, la corde passe par-dessus la pompe en bois et reprend le même chemin...  puis comme elle est au bout à droite, quand du pompes la corde remonte dans la petite encoche et tu peux la rattrapper avec la pompe.

Pas con :)

Heureusement qu'on connaissait pas ça quand on faisait la guerre avec les anglais dans mon patelin quand j'étais petit...   y'aurait eu des morts...

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

12 novembre 2009 à 16:06:17
Réponse #47

Dalg


C'est fou l'imagination des humains quand il s'agit d'occire les autres  ;)

@+
« Comtois, rends-toi ! » ... « Nenni, ma foi ! ».

12 novembre 2009 à 16:08:43
Réponse #48

DavidManise


Ouaipe.  Surtout quand occire l'autre augmente les chances de ne pas se faire occire soi-même, faut être honnête...

Mais y'en a qui sont très imaginatifs, je te l'accorde volontiers.

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

12 novembre 2009 à 17:29:06
Réponse #49

modl


Salut Salix, et super projet. Le coup du tendeur (sandow...) est pas mal. L'arc de l'arbalète fait exactement le même boulot, en moins facile !!!
C'est un truc à creuser je pense les élastiques pour ce genre de lance-projectile. Je suis personnellement plus pour le tir unique, mais plutôt dans la précision que dans le répétition. Même si en finalité, le résultat est le même... 8)
Faut que je cogite un truc avec un élastique... Je suis tenté maintenant, c'est malin ;D
Et pour la défonceuse, profite des promos des grandes surfaces. Carrefour (si j'ai pas le droit de mentionner, faut virer le post) fait une promo de temps en temps, que je rate  >:( sur  une pas trop mal (1300W, 12 fraises moyennes fournies) pour moins de 40€. Et c'est un outil dont j'aurai du mal à me passer depuis que je m'y suis mis. C'est même à se demander ce que j'ai bien pu faire avant sans...  ;)
Heureux les fêlés, ils laissent passer la lumière...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité