Nos Partenaires

Auteur Sujet: Propulseur  (Lu 7638 fois)

01 novembre 2009 à 21:50:08
Lu 7638 fois

sharky


Pour fabriquer un propulseur, c'est relativement simple, avec un simple couteau et une branche de noisetier.
C'est du simple noisetier, avec un crochet en os, collé à l'époxy, et j'ai caché la misère avec du lin (qui n'a qu'un rôle "esthétiqu").
En gros, la longueur est celle de ton avant-bras.
Pour la sagaie, il faut faire une cupule (une demi-sphére) dans une branche, un tourillon en pin de 2m (origine GSB) pour moi. Ce tourillon reste à 2 m de long, j'y colle 3 plumes au bout et j'aiguise avec un taille-crayon !!!
Il ne faut que quelques secondes pour comprendre comment on tient la sagaie et le propulseur, et l'instinct fait le reste pour lacher la sagaie au bon moment. Ca part vite, fort et loin.
Pour la précision, y'a que l'entrainement qui fait la différence.
Je t'invite à aller voir sur le site de webarcherie, rubrique "championnat d'europe aux armes de jet préhistorique". Tu trouveras tout ce que tu peux vouloir sur le propu.

Je te joins des photos du mien :








''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

01 novembre 2009 à 21:56:59
Réponse #1

sharky


grillé par modl  :D
bon , mon bricolage perso .
d'abord la fabrication du propulseur :



il y a déja un ergot que j'ai fait ressortir



et enfin



la sagaie doit etre longue . apres avoir retiré l'ecorce , je durcis la pointe au feu


et j'affine doucement pour la rendre plus souple



ensuite les plumes , trouvées pendant mes ballades



je les prépare pour les fixer sur la sagaie . j'utilise de la ficelle de lin .
[/URL


et le résultat
[URL=http://img6.imageshack.us/i/39060696.jpg/]



bon , évidemment , il ne faut pas oublier que ça part TRES loin . à la base , c'est fait pour tuer donc à n'utiliser qu'en terrain dégagé !
amha , le propulseur doit rester rigide .
la sagaie est souple . je vais essayer d'expliquer .
la sagaie a une portée superieure au javelot qui lui est rigide ; en fait , la sagaie doit se déformer sous l'action du propulseur qui exerce sa pression sur le cul de la sagaie . Une force superieure est donc exercée sur l'arriere . La sagaie va donc réagir comme un ressort en se détendant d'un coup , accroissant ainsi la vitesse du propulseur .



''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

01 novembre 2009 à 21:57:30
Réponse #2

sharky


Bonsoir,

quelques infos de seconde main, tirées de Primitive Technology, A book of earth skills:

- la souplesse du propulseur ET de la sagaïe vont stocker de l'énergie qui participera à la vitesse de la sagaïe
- un propulseur long communiquera plus de force à la sagaïe de par le fait que l'arc de cercle imprimé est plus long et accompagne la sagaïe plus longtemps
- il faut garder le propulseur aussi léger que possible et équilibré: large à la base et plus fin à l'extrémité. Cela augmente aussi sa souplesse
- le poids de la sagaïe va dicter la souplesse nécessaire dans le propulseur. Sagaïe très lourde --> moins de souplesse car sinon le propulseur ne pourra restituer son énergie en se détendant qu'après que la sagaïe soit partie
- avec un projectile trop souple, l'arrière "essaie de dépasser l'avant", causant une forte déformation en vol
- comme pour un arc, le cèdre et l'if sont bosn pour le propulseur
- il n'y a pas de ratio entre la longueur de propulseur et celle du projectile. Le projectile peut même être plus court que le propulseur
- le point d'équilibre du projectile devrait être au 2/5èm- avant
- beaucoup de propulseurs ont des anneaux en cuir au niveau de la prise en main pour passer le pouce et l'index

Le gars a fait 40 atlatls et 100 projectiles quand même!
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

25 avril 2010 à 11:33:41
Réponse #3

tarataya1


pouvons nous avoir une vidéo car la??je ne comprend pas comment sa marche??
cordialement Antoine.

25 avril 2010 à 12:05:24
Réponse #4

Dalg


Salut tarataya1,

Je me permets de te recommander cet excellent site : http://www.ginellames.fr/fr/images_videos/videos.php?theme=atlatl#vid

Tu trouveras quelques vidéos sur le sujet ...

@+
« Comtois, rends-toi ! » ... « Nenni, ma foi ! ».

25 avril 2010 à 12:09:22
Réponse #5

sharky


''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

25 avril 2010 à 13:19:33
Réponse #6

tarataya1


merci de la réponse  rapide .

27 mars 2011 à 18:51:17
Réponse #7

Archer Vert 74


Je vais sûrement paraître idiot, mais en quel bois est faite la sagaie ? Noisetier ?

23 décembre 2015 à 11:19:36
Réponse #8

Troll


Hello,

Voici une vidéo sur la fabrication primitive d'une fronde, à partir de fibres végétales tressées.

Cette vidéo nous montre toutes les étapes, depuis la fabrication des fils à tresser jusqu'aux nouages eux-mêmes. Naturellement, la démo arrive ensuite !

Force est de constater que si cela peut-être efficace pour toucher une cible lointaine, il faut beaucoup de pratique avant de faire mouche...sur une cible fixe...et du premier coup.

J'en avais fabriqué une à partir d'une cordelette et d'une pièce de cuir pour le dépôt du projectile. Je suis sans doute très mauvais, mais je n'ai jamais été capable de toucher un arbre...

Je trouve le lance pierre plus précis, mais il nécessite l'emploi d'un élastique quelconque...

Quelqu'un a déjà tenté (aussi bien la fabrication old school que moderne) ? Tenter de tirer ?

Bien à vous,

Troll
Semper potest proficio

23 décembre 2015 à 11:27:42
Réponse #9

Magic Manu


Pas évident! Le gars a pourtant l'habitude mais il lui faut souvent plus de 20 essais pour toucher sa cible. Enfin une vidéo honnête, pas du genre de celles où le gars fait mouche à tous les coups :D!!
Hope for the best, expect the worse...

23 décembre 2015 à 11:33:30
Réponse #10

Troll


Hello,

Parfaitement d'accord, ça ne fait pas une vidéo de "propagande"  ;#

Mais justement, j'en viens à me questionner sur l'utilité d'un tel instrument... D'une part, il est extrêmement compliqué d'apprendre à s'en servir, et d'autre part, il faut pouvoir maintenir son niveau... En effet, si on a une chance sur 30 de toucher...on est pas près de manger un lapin ! ;D

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

23 décembre 2015 à 11:52:11
Réponse #11

LaMouette


J'ai trouvé cette vidéo détaillée de la fabrication traditionnelle de frondes aux Baléares, à partir de fibres d'aloe et d'une autre plante que je n'ai pu identifier (Si quelqu'un sait de quelle plante il s'agit, je lui en serais reconnaissante ;) )
https://www.youtube.com/watch?v=-ouNR6djZy4

15 octobre 2016 à 23:22:31
Réponse #12

Troll


Hello,

Dans la même veine, toujours façon "archéologie primitive", voici une vidéo sur la fabrication à l'ancienne d'un propulseur de lance.

De la même façon que pour le fronde, la précision ne semble être au rendez-vous qu'avec "un peu" de pratique  ;#

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

17 octobre 2016 à 10:17:41
Réponse #13

Claude Ponthieu


J'ai trouvé cette vidéo détaillée de la fabrication traditionnelle de frondes aux Baléares, à partir de fibres d'aloe et d'une autre plante

Alfa (Tipa tenacissima) — plante utilisée en sparterie ;)
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

21 octobre 2016 à 17:25:08
Réponse #14

aliɔs



http://www.sudouest.fr/2016/10/21/la-chasse-a-l-ancienne-2542088-3316.php

L’Archéoparc accueille ce week-end une compétition de tir à l’arc et au propulseur préhistoriques.

Pour la deuxième année consécutive, Brassempouy sera ce week-end une étape des championnats d'Europe de tir à l'arc et au propulseur préhistoriques. Deux disciplines qui, l'air de rien, comptent pas mal d'adeptes en Europe. Ils devraient être une soixantaine, venus principalement de France et d'Espagne, à concourir ce week-end à Brassempouy, dans le sud des Landes. Sans compter les innombrables curieux qui pourront, s'ils le souhaitent, se joindre aux compétiteurs et tenter leur chance. Un parcours est également prévu pour les familles.

Chaque concurrent passera trois fois devant les dix cibles proposées à travers l'Archéoparc, afin d'établir un classement général comptant pour le championnat d'Europe de ces deux disciplines. En parallèle, se déroulera également une épreuve des championnats du monde de tir de précision au propulseur.

Au-delà de la performance sportive, ce genre d'événement est l'occasion de croiser des passionnés ayant fabriqué eux-mêmes leurs armes, exclusivement en matière végétale, et de retrouver des gestes disparus depuis longtemps. En marge de la compétition, différents stands sur les chasses préhistoriques, amérindiennes ou aborigènes, le travail du bois et de l'os, les recherches archéologiques, ainsi que des initiations, seront proposés aux visiteurs.

Le programme

samedi : 14 heures : ouverture de la compétition de tir à l’arc préhistorique. 17 h 30 : championnat du monde de tir de précision. 18 heures : remise des diplômes. 19 heures : repas au foyer rural de Brassempouy, organisé par l’ACCA de Castelnau-Chalosse (de 12 à 16 euros, réservations 05 58 89 21 73).

DIMANCHE : 10 heures : ouverture de la compétition de tir au propulseur préhistorique. 12 heures : remise des diplômes. 14 heures : championnat du monde de tir de précision.

22 octobre 2016 à 11:02:16
Réponse #15

archeo.expe



… des passionnés ayant fabriqué eux-mêmes leurs armes, exclusivement en matière végétale
   :o

Pourquoi uniquement végétale alors qu'au paléo les armatures étaient principalement en bois de Renne (ou même en silex) ?

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité