Nos Partenaires

Auteur Sujet: " RABUS " réchaud à bois ultra-simple  (Lu 46962 fois)

17 mai 2011 à 11:01:07
Réponse #75

Achille


Citer
Après je pense surtout que l'expérience y fait enormément et la popotte aussi!!
Comme stormX c'est souvent que j'étouffe les flammes en remettant du bois!!

Ton petit bois me paraît beaucoup trop gros sur les photos (ou alors tu as refendu après) : idéalement il faut faire du bois d'allumette, en tout cas pas plus gros qu'un crayon et charger avec le tout petit pour l'allumage. Plus le bois est "gros", plus le risque d'étouffer le réchaud est grand et il faut gérer finement l'alimentation. Je me fais encore souvent avoir et je pourris mes chronos en m*rdant sur ce point. Sur le terrain, en fonction des essences à ta disposition, ce n'est pas toujours évident en pratique de refendre finement.

EDIT : je vois que tu utilises un Bushman pour faire ton petit bois. AMHA (j'ai eu un Bushman), la lame est trop épaisse pour faire des allumettes (moi, je n'y arrive pas en tout cas  :-[). J'utilise de préférence un Mora, voire un Rucksak en déverrouillant la lame (sa scie est très pratique pour recouper à la bonne longueur : je scie à moitié et je casse). Un Opinel peut faire également l'affaire.

Citer
Et ma popotte étant large il n'y a qu'un peu plus d'un tiers du fond qui est en dessous du feu du coup un peu plus de temps a chauffé et surtout plus grande facilité de refroidissement!!
StormX, ton idée de gamelle dans la boite de conserve et a mon avis parfaite pour ce genre de réchaud car toute la surface de celle ci est chauffé!!

La forme rectangulaire de ta gamelle n'est effectivement pas idéale : conduction limitée, convection importante. La gamelle en boite de conserve qui s'emboite exactement est une excellente solution low-cost, bien dans l'esprit du réchaud. En plus, on peut placer un pare-vent au plus près de l'ensemble. :up:

Citer
Est-ce que vous attendait qu'il y ai des bonnes braises avant de mettre la gamelle? et avant de lancé le chrono pour vos test ou vous le lancé dès allumage comme moi?

Je lance le chrono à l'allumage, je note le temps écoulé lorsque les flammes montent (cela peut prendre de longues minutes avec du bois humide) et à ce moment, je pose la gamelle. Ce n'est pas à la seconde près de toutes façons, mais plutôt de l'ordre de la demi-minute en pratique. Le chrono, c'est pour donner un ordre d'idée et avoir une base de comparaison.

 :)
« Modifié: 17 mai 2011 à 11:08:54 par Achille »

17 mai 2011 à 13:57:34
Réponse #76

François


A moi aussi, le bois parait trop gros et trop long.
A part çà, le petit bois je le fais à la hache, donc je ne pense pas que cela soit impossible avec un Bushman :)

Mais ce qui manque surtout, apparemment, c'est un couvercle. Une simple feuille d'alu ou de carton aluminisé suffirait à multiplier les performances.
Sinon, un travail judicieux du support de gamelle peut bien améliorer les choses : des ouvertures sur les cotés peuvent orienter les flammes, et/ou l'air chaud, et/ou laisser passer le rayonnement, vers les bouts les plus éloignés de la gamelle. Un pare-vent astucieux peut aussi mieux répartir la chaleur sur toute la surface du fond de la gamelle.
(c'est valable aussi pour les quarts en forme de haricot qui s'encastrent sur les gourdes AF)

Après çà, si on a le choix, l'essence du bois et son humidité jouent un rôle important.

Espérer le meilleur, prévoir le pire.

17 mai 2011 à 15:46:25
Réponse #77

StormX


Salut  :)

J'ai bricolé ce matin la chambre intérieur en appliquant les plans d'achille. J'y gagne quelques secondes...en fonction du type qui alimente.   ;#

Sinon, un travail judicieux du support de gamelle peut bien améliorer les choses : des ouvertures sur les cotés peuvent orienter les flammes, et/ou l'air chaud, et/ou laisser passer le rayonnement, vers les bouts les plus éloignés de la gamelle.

A propos des ouvertures, après vos nombreux tests, que conseillez vous ?
Schreu nous a montré qu'avec des gros trous, on avait un tirage excellent et donc un bon chrono, cependant, on a besoin d'une grosse boite de conserve pour pouvoir faire de tels trous, et avec mes petites, je n'arrive pas vraiment à faire quelque chose de solide et d'aéré.

J'ai essayé de faire un gros trous d'alimentation + petits trous juste en dessous de la popote (façon P3RS) espérant avoir plein de petites flammes léchant la popote, ça n'a pas marché, toute les flammes sortaient par le trou principal, d'où une perte d'énergie importante.

J'ai essayé des entailles verticale, des ailettes verticales, des ailettes verticales + des ptits trous à leur sommet + le support de popote d'achille (1/4 support entièrement enlevé), ça n'a pas vraiment changé quelque chose.

Pour l'instant je tourne sur un support avec 1/4 d'enlevé + 4 trous moyens (un peu comme ceux fait par achille) au milieu du support et cela semble être le meilleur compromis, quand il y a beaucoup de combustible et que tout s'embrase en même temps, les flammes sortent par ces trous et viennent lécher la popote.

Cependant, je me demande si des trous carrés accélérerait le tirage ? Faudrait il les mettre en bas, en haut ou les laissé au milieu ? Est ce qu'il vaudrait pas plutôt faire un trou d'alimentation plus petit pour concentrer les flammes et la chaleur sur le cul de la popote ?

Un pare-vent astucieux peut aussi mieux répartir la chaleur sur toute la surface du fond de la gamelle.

Tu as un exemple ? Quel serait selon toi la "disposition idéale" ?
"La beauté de la Vie dépend de ton regard."
Keny Arkana

17 mai 2011 à 23:10:50
Réponse #78

Achille


A part çà, le petit bois je le fais à la hache, donc je ne pense pas que cela soit impossible avec un Bushman :)

Je ne dis pas que c'est impossible, mais c'est certainement plus facile avec certaines haches dont le tranchant est nettement moins obtus que celui du Bushman.  ;)



@ StormX :

Bienvenue dans le monde merveilleux de la R&D des réchauds à bois !  :D Ce n'est pas évident d'optimiser le fonctionnement de nos bricolages maison. Parfois, on a la chance du débutant et on obtient un truc qui fonctionne à peu près correctement après quelques tâtonnements mais pas toujours hélas. Le problème, c'est qu'il est difficile de reproduire les mêmes conditions de test, trop de facteurs entrant en jeu (essence, qualité et dimension du bois utilisé, alimentation du réchaud, conditions météo...). Du coup, on ne sait jamais si les écarts de chrono sont dues aux modifications apportées au réchaud et/ou à des conditions légèrement différentes de test...  :'(
« Modifié: 17 mai 2011 à 23:54:37 par Achille »

18 mai 2011 à 15:56:17
Réponse #79

guillaume


EDIT : je vois que tu utilises un Bushman pour faire ton petit bois. AMHA (j'ai eu un Bushman), la lame est trop épaisse pour faire des allumettes (moi, je n'y arrive pas en tout cas  :-[). J'utilise de préférence un Mora, voire un Rucksak en déverrouillant la lame (sa scie est très pratique pour recouper à la bonne longueur : je scie à moitié et je casse). Un Opinel peut faire également l'affaire.

Y'a une technique que j'aime bien et qui fonctionne avec presque n'importe quoi comme outil ;).

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

18 mai 2011 à 20:54:04
Réponse #80

François


A propos des ouvertures, après vos nombreux tests, que conseillez vous ?

Des ouvertures rectangulaires, en haut du support, juste sous la gamelle.
Le but c'est que les flammes sortent au maximum au contact de la gamelle.
Je vais faire un test avec une gamelle allongée, un peu comme la tienne, et je reviens, Mañana, inch'allah :).

J'ai essayé de faire un gros trous d'alimentation + petits trous juste en dessous de la popote (façon P3RS) espérant avoir plein de petites flammes léchant la popote, ça n'a pas marché, toute les flammes sortaient par le trou principal, d'où une perte d'énergie importante.

Les trous des P3RS n'ont pas la même fonction : ils doivent être petits pour maintenir une certaine pression (très faible) dans le réchaud, pour que les vapeurs d'alcool "giclent" et se mélangent bien avec l'air, comme sur un bruleur de gazinière.
Dans un réchaud à bois, il faut laisser les flammes + gaz de combustion + air chaud sortir sans trop de contraintes sinon on étouffe le feu.
Pour voir si les ouvertures sont suffisantes, lever un peu la popote pendant la cuisson, si le feu marche mieux ou fume moins, c'est que les ouvertures de sortie sont trop petites. (en tenant pour acquis que les entrées d'air sont suffisantes, elles)

Tu as un exemple ? Quel serait selon toi la "disposition idéale" ?

L'idéal, je pense c'est le pare-vent du F!re Profi :


Un pare-vent bien enveloppant, qui suit la forme de la gamelle en laissant juste la place pour le passage des gaz chauds.
A bricoler avec du papier alu. Plus facile à dire qu'à faire ;D
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

18 mai 2011 à 21:33:35
Réponse #81

Kilbith


Bonsoir François,  :)


Oui le problème c'est de faire un parevent/canalisant les gaz et maintenu "en suspension" pour que l'air circule par dessous. Les feuilles de titane sont très bien pour ça !
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

19 mai 2011 à 21:24:33
Réponse #82

schreu


@ StormX
Bon, oui c'est vrai que sur un réchaud plus gros, on peut faire de plus gros trous  :D

Dans l'optimisation d'un rabus, je pense que le plus important n'est pas de faire les plus gros trous possibles mais plutôt d'obtenir qqch qui soit proportionné.
En fait, et comme chacun le constate, pour dépoter, le rabus doit respirer à fond. Le rabus, c'est deux combustions. Ces deux combustions doivent être optimisées si l'on veut tirer le meilleur parti du rabus, et c'est là que la proportion intervient. Ce qui assure l'alimentation en comburant (l'oxygène), c'est la ventilation au sein du réchaud, ventilation qui est généré par deux phénomènes : la convection due à la chaleur et le tirage réalisé en haut du support de popote. Augmenter la convection le plus rapidement possible reviendrait à pouvoir diminuer la capacité thermique de la chambre de combustion (c'est à dire diminuer la quantité de chaleur que le métal de la chambre peut stocker) et donc, dans l'optique de "l'ultra simple" à utiliser une boite en alu. Or Mad a déjà expliqué pourquoi ça ne valait pas le coup. On peut alors chercher à augmenter le tirage. Pour cela, on cherche à maximiser ce qu'on peut appeler "l'effet cheminée", c'est à dire qu'on va percer nos trous le plus haut possible sur le support de popote (en plus, comme le rappelle François, on rapproche la sortie des flammes du fond de la popote). Pour que le tirage soit important, il faut qu'une bonne quantité d'air viennent traverser horizontalement le support de popote, ce que l'on permet en perçant de large fentes horizontales en haut du support de popote (la finesse des ouvertures est donc compensée par leur largeur).
 On a maintenant un rabus capable d'assurer un bon tirage, il faut donc s'assurer qu'il y a de l'air à tirer, c'est à dire que les ouvertures à la base du corps de réchaud et au fond de la chambre sont suffisantes (attention, j'ai dis suffisante, pas immenses  :D). Je m'explique : si elles sont trop petites les deux foyers sont sous alimentés en air => les combustions ne sont pas complètes => le rendement reste moyen. Et en plus, on n'exploite pas pleinement la capacité de tirage du réchaud qu'on s'est pourtant décarcassé à améliorer  ;D. Si elles sont trop grandes, le tirage ne suffit plus à "tirer" tout cet air vers le haut => tout l'air admis à la base du réchaud n'est pas envoyé dans les combustion, il ne fait que refroidir la chambre de combustion, d'où la perte de quelques calories. En plus, de trop grandes ouvertures pourraient compromettre la solidité du réchaud. Je ne reviens pas sur le rôle des ailettes, il a déjà été traité dans les posts précédents.
 
 Faisons le point. On dispose désormais d'un rabus qui "tire comme un loco à vapeur" et qui admet juste la bonne quantité d'air à la base de la chambre où la première combustion est donc optimale. Il reste la deuxième combustion, celle des gaz de bois en sortie de la chambre de combustion. En sortie de cette chambre, on dispose de combustible (les gaz de bois) et de chaleur. Il ne manque plus que le comburant (l'air) pour compléter le "triangle du feu" et obtenir notre post combustion. C'est le rôle des ouvertures en haut de la chambre. Pour les mêmes raisons que pour celles en haut du support, on va les faire fines, larges et rectangulaires. Ensuite, il faut faire arriver suffisament d'air pour consummer tous les gaz de bois (et ainsi générer noss précieuses calories  ;D) sans toutefois en amener trop, ce qui refroidirait les gaz de combustion qui chauffe la gamelle.

 A ce stade, je pense que l'on a un rabus qui respire à fond mais sans gâchis. Evidemment, le rabus n'est pas une science exacte, la juste taille des ouvertures ne se trouvera qu'à tâtons.

Voilà, désolé pour le roman fleuve mais je pense avoir mis des mots sur la démarche que les uns et les autres ont pu avoir dans l'optimisation du rabus, si ça peut aider les autres.



J'ai pu observer que le bois de feuillus semblait produire plus de gaz que celui de conifère, vos expériences le confirme ou pas ?

20 mai 2011 à 23:00:35
Réponse #83

freeandfly


Salut

Merci beaucoup pour toutes ces précisions c'est vrai que mes morceaux de bois sont en effet o moins 2 fois plus gros qu'un crayon je vais tester ça se weekend pas eu le temps cette semaine en tous cas là au moins je de la matières pour amélioré son rendement merci de vos conseil d'expert!!

A bientot pour les résutat!! ;#

03 juin 2011 à 18:16:27
Réponse #84

schreu


Le RABUS nouveau est arrivé !!!  :D
Suite à quelques démêlés avec mon réchaud en forêt par vent moyen (pas moyen de porter un quart de flotte à ébullition !! >:(), je me suis repenché sur le problème. Le fait est que le support de popote en gruyère était idéal pour assurer un bon tirage mais en cas de vent trop fort, les gaz chauds sont balayé de dessous la popote. J'ai donc utilisé une boite de salade niçoise (absolument impropre à la consommation soit dit en passant) pour que les ouvertures du support soit dans le plan vertical et que le vent ne souffle plus la double combustion.
ça donne ça :



 Vous aurez noté les clous qui corrige la stabilité (merci pour le truc)
Je n'ai changé que le support de popote. Le corps de réchaud et la chambre de combustion sont ceux de ma précédente version.

G fait deux essais dans l'après-midi, un avec la popote normale et l'autre avec mon quart.
Avec la popote, en condition normale, l'ébullition est atteinte en 6 minutes. Avec le quart, il n'en faut que 4. Précisions sur les conditions : bois légèrement humide (il a plu cette nuit), allumage au firesteel avec un bout de coton (non vaseliné) et des écorces, l'eau est prise au robinet.



Pour l'ultra simple : même si j'ai fait la version finale à la dremel, le proto a été fait au couteau.  :D

04 juin 2011 à 18:28:48
Réponse #85

Loïck


 :o
Pour un réchaud ultra simple c'est plutôt un bel objet et pas mal complexe.
J'admire le travail bravo =3
L’intérieur ressemble a une turbine.
Je me demande si en rajoutant des ailettes on peut crée un tunnel de convection :) :)
Tout terrains, Tout temps, Tous prêts
Scout un jour Scout Toujours

04 juin 2011 à 23:32:15
Réponse #86

schreu


Les ailettes permettent de ne pas boucher l'arrivée d'air et de créer une sorte de tourbillon qui oxygène bien le réchaud, on en a déjà parlé plus haut. Par contre, tu entend quoi par tunnel de convection ?

05 juin 2011 à 01:12:16
Réponse #87

Loïck


Le tunnel de convection se trouve au dessus des flammes , c'est le tube d'air chaud qui sort du foyer.
En mettant des ailettes et une grosse conserve tu peut créer un four  :) ou encore un chauffage qui pulse de l'air chaud
en bidouillant un peut   
Tout terrains, Tout temps, Tous prêts
Scout un jour Scout Toujours

12 juin 2011 à 20:48:19
Réponse #88

valentin


Bonjour,
Comment faite vous pour faire tenir la chambre a combustion dans le corps du réchaud
Merci 

13 juin 2011 à 08:46:01
Réponse #89

valentin


Oui mais la boite de combustion ne glisse pas juste quand bas ?

13 juin 2011 à 08:49:11
Réponse #90

sharky




la boite intérieure vient se clipser de façon robuste mais réversible dans l'ouverture de la boite extérieure , BINGO :lol: !



Il faut juste choisir les bonnes boîtes.
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

13 juin 2011 à 09:57:13
Réponse #91

valentin



14 juin 2011 à 16:45:03
Réponse #92

Loïck


Voila mon premier rabus
J'ai utilise une boite de Malongo et une de Nes cafe



Les deux boites démontes

Tout terrains, Tout temps, Tous prêts
Scout un jour Scout Toujours

14 juin 2011 à 17:11:38
Réponse #93

Achille


T'as mis une grosse vis, un écrou et des rondelles pour caler ton foyer ? :ninja:

Montre pas ça sur RL, malheureux, il va y avoir une hécatombe d'infarctus chez les MUL.  :lol:

14 juin 2011 à 17:14:45
Réponse #94

Loïck


J'ai fait le test avec des petites vis mais sa fait le bruits de casseroles et en plus elles ne tiennent pas la chauffe.
La grosse vis est en alu et ne pèse que 40 grammes avec les renforts et l’écrou.
Le réchaud pèse 230Grammes donc sa va :doubleup:
Tout terrains, Tout temps, Tous prêts
Scout un jour Scout Toujours

20 juin 2011 à 23:08:19
Réponse #95

schreu


Je ne suis pas sur d'avoir bien compris. Ta chambre de combustion ne tient que sur la vis ? Est ce qu'elle ne risque pas d'osciller autour de cet axe ?

20 juin 2011 à 23:26:47
Réponse #96

Julien57


Citer
J'ai fait le test avec des petites vis mais sa fait le bruits de casseroles et en plus elles ne tiennent pas la chauffe.
La grosse vis est en alu et ne pèse que 40 grammes avec les renforts et l’écrou.

Les petites vis dont tu parle, tu les avais vissées sur la boites Malongo ?
Tu as essayé d'en visser trois sur la chambre de combustion, orientées vers l'exterieur? Avec des vis pas trop grosses je pense que tu va gagner en poids.
Ou sinon, sur le meme principe, peut etre découpé trois ailettes dans la petite boite, que tu déplierais pour qu'elles reposes sur la boite malongo.

21 juin 2011 à 07:34:54
Réponse #97

sharky


Ou sinon, sur le meme principe, peut etre découpé trois ailettes dans la petite boite, que tu déplierais pour qu'elles reposes sur la boite malongo.

C'est en gros ce que j'avais fait avec la mienne, je remets la photo.




On peut apercevoir l’ailette qui retient la chambre de combustion sur le côté gauche de la boîte?
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

16 juin 2017 à 21:13:50
Réponse #98

François


Après une cinquantaine d’utilisations, le réchaud construit quelques pages plus haut
(ici : http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,26620.msg392209.html#msg392209)
marche encore, et bien :



https://youtu.be/zKxm0-7y_lA

Initialement, ce ne devait pas être le sujet de la vidéo, mais on ne maîtrise pas tout  ;D

edit : ce qu'on ne montre pas la vidéo, et qui a pourtant son importance, c'est qu'à mi-chauffe j'ai enlevé la gamelle et secoué le réchaud pour faire descendre les cendres qui commençaient à boucher les ailettes d'arrivées d'air.
« Modifié: 18 juin 2017 à 06:58:30 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité