Nos Partenaires

Auteur Sujet: Couteau pour enfants  (Lu 7914 fois)

10 mai 2007 à 22:35:37
Réponse #25

SurvivalFred


Thomas09 a reçu un petit message perso de ma part, histoire de remettre les choses au clair. Je lui laisse me répondre.
En raison de son âge, je pense qu'une bronca n'a rien d'efficace ni de nécessaire.
A+

Ouais, Corin, mais le p'tit gars, je l'ai déjà prévenu deux ou trois fois, Manu a déjà refroidi l'eau du bain mais rien à faire, il se croit sur le forum de "TestosteroneWarrior" et joue Didier L'Embrouille de De Caunes ... va falloir agir un jour ou l'autre ...     

Post effaçable une fois souci réglé ;)

Fred
 

Vous êtes trop devant votre écran d'ordinateur, allez donc pratiquer dehors !!

10 mai 2007 à 22:46:52
Réponse #26

Corin


Je pense qu'il va comprendre. Sinon, en plus, il m'aura sur le dos... Et là... Faudra bien qu'il comprenne que quand les mecs de 80 kilos parlent, ceux de 50 les écoutent.

A+


11 mai 2007 à 15:34:07
Réponse #27

garfield


Salut, :D

Voici deux couteaux de ma prod. dont le petit est pour ma fille.
Lame sheepfoot, sans pointe (ou presque) et aiguisage moyen. Faut encore que je fasse le manche. L'acier vient de ma lame de tondeuse pliée par ma femme!

Le plus grand provient d'une lime.


[img=http://img248.imageshack.us/img248/2476/couteau1002nt0.th.jpg]

raaaaouw
Je suis pour la paix des ménages mais...si on pisse sur ma jambe en me disant qui pleut, je deviens très méchant !!!!

11 mai 2007 à 19:44:11
Réponse #28

Campeur


Allez, je vais vous faire pleurer. J'ai toujours gardé le couteau suisse une lame avec côtes en corne (?) blanche. Petite lame, efficace. Il m'avait été offert pour mes 6 ans.
Ayant envie de faire dans la symbolique, je l'ai offert à ma fille, l'an dernier, avant notre départ dans le Sahara. Et bien, je vous le colle en mille, mon couteau se bronze désormais dans le Sahara.

Bref, les mômes vous rappellent qu'il y a des choses importantes et d'autres... non ;).

A+

Excellent !  :D :D , mais je compatis sincèrement, ça fait un moment que je me dis que je passerai un de mes couteaux à mon fils, façon samuraï qui lègue son sabre de père en fils, mais je suis sur qu'il finira égaré comme le tien... ou alors cassé comme le sak que mon père m'avait donné... je viens de m'en rappeler ... snif  :'( pardon popa  :honte:

Salut  ;)
"Posséder les arts de la paix mais non ceux de la guerre, c'est un manque de courage...posséder les arts de la guerre mais non ceux de la paix, c'est un manque de sagesse" Wang Yang Ming (1472 - 1529)

14 mai 2007 à 23:04:58
Réponse #29

triptop


Le trio reste laguiole opinel et sak  :love:

Petit, mon laguiole m'a toujours foutu la trouille a se refermer comme une guillotine, j'espère que l'on ne trouve plus ça  :-\. Je cherche une idée couteau un bout de chou de 9ans et le laguiole j'hésite...
"Honi soit qui mal y pense !"

15 mai 2007 à 07:37:13
Réponse #30

Anke


Avec votre permission et votre indulgence, je ramène mon grain de sel pour vous faire part de ma démarche ( qui n'a de valeur que pour moi, mais peut-etre y trouverez vous votre compte).
J'ai toujours une "lame" sur moi. Un couteau est pour moi un objet important, un outil accompagné de symboles ( évitons la psychanalyse de comptoir !). Depuis que je forge, j'offre mes couteaux ( chasse, cuisine, utilitaires) aux gens que j'aime qu'ils soient mâles ou femelles. J'ai donné à chacun de mes enfants un opinel un peu customisé ( rectification du manche, mise en forme de la lame, guillochage) et ils ont assisté, patiemment à la transformation. Oh, ça n'a pas été toujours réussi, bien sûr, mais ce qui leur a paru important, bref ce qui a compté pour eux, je crois, c'est que ce soit moi qui l'ai fait.... pour eux.
Avec la forge, cette démarche a été renforcée, il m'a fallu réaliser : un katana ( à partir d'un plat de fer de bricotruc...) de déco, un gros opinel avec un manche composé de plein d'essence de bois, un coupe-papier manche en os ( collage en cours), ma fille de 11 ans m'a réclamé un puuko dont le manche serait un ours blanc( là je vais en baver, car j'ai beaucoup de pb avec les volumes) et récemment mon gars ( l'ainé 20 ans) est venu trainer dans l'atelier garage en tenue de "cambouis" avec l'envie d'un couteau primitif et là... le top du top... on l'a fait ensemble ! Forge, usinage etc...
Je crois que le fait d'offrir un tel objet à son rejeton ouvre de nouvelles voies aux relations père-enfant. Comment dire, peut-etre comme un rite de "passage", enfin quelque chose comme ça, un truc un peu "tripal", qui vient de loin... qui compte. Oui... quelque chose d'important ...

15 mai 2007 à 19:48:43
Réponse #31

thomas09


exactement ce que je disais c'est unique

03 juin 2014 à 13:24:10
Réponse #32

Enid


J'ai déniché il y a quelques temps sur un marché un petit pliant pour ma trois ans. Il s'agit d'un couteau type Laguiole, inox, une lame de 7 cm, avec un petit bout rond. L'arrondi est vraiment sur le bout de la lame, ce qui préserve quand même un max la longueur utile (à peu près 6 cm). Le manche est en résine, qui colle plus qu'il ne glisse une fois plein de jus de pomme, de gras de saucisson...  ;#
La finesse du couteau est vraiment un gros plus pour ma gamine dont la petite main galère un peu avec l'épaisseur de mon vieil Opinel n°6 (un mora n'en parlons même pas).

Elle ne peut pas encore l'ouvrir et le refermer seule, et c'est tant mieux, elle est obligée de demander à un "grand" pour l'utiliser. C'est plutôt très rassurant pour moi, vu qu'elle est en plein dans l'apprentissage "outil coupant = range tes doigts" (et pis elle apprend vite et bien la bougresse). Par là, je veux dire que lorsqu'elle pourra l'ouvrir seule, elle aura acquis suffisamment d'expérience avec l'outil pour le manipuler à sa guise.

Il n'est pas très affûté, juste de quoi couper des fruits, du fromage, du saucisson et écorcer des bâtons.

Reste à voir dans le temps, s'il est aussi solide qu'il y parait.

En résumé :

les moins : c'est pas un joli couteau.

les plus :
finesse = très bonne prise en main (contrairement à la mode qui veut qu'un mioche soit tellement pataud qu'il lui faille des gros crayons, des gros couverts, des anses et des poignées partout, grrrrr, bref  >:( )
inox + résine = m'en fout s'il prend un bain de mer, qu'il traine tout crassou...
robustesse : à voir dans le temps, mais il a pas l'air plus fragile qu'un autre pliant ; m'enfin ça fait un bon mois qu'il est à l'épreuve avec Miochette...
Pas de problème vis à vis de la loi à avoir ça dans la poche ou dans le sac à dos.
Le couteau parfait qui remplit totalement le CdC que je fixais pour Miochette quoi. 

Gros plus bonus : 7 euro...  :lol: Alors à ce prix, elle peut elle-même le promener dans sa poche, j'irai pas trop râler s'il en tombe  :lol:


J'vous met pas une tof du bousin, hein, tout le monde peut imaginer un petit Laguiole moche à bout rond  ;#

"Personne n'interdit à qui que ce soit de vivre sa vie comme un voyage ou comme autre chose qu'il se choisit. Y'a des contraintes, mais elles sont quand-même vachement larges. Faut juste pas avoir l'ambition de prouver à belle-maman qu'on est sain d'esprit." Karto

Ancien pseudo : lourse

03 juin 2014 à 15:23:51
Réponse #33

wash


Une petite question , j ai comme vous donné un, bon oki 3 couteaux a mon fils qui a 8 ans ( son premier a 5 ans ) , je me suis longtemps posé la question de l aiguisage .
Pourquoi pour nous on dit qu il faut que la lame soit tranchante pour eviter de forcer et de se blesser , et par contre on file un couteau qui coupe mal a un enfant qui du coup va forcer comme une mule pour couper .C est pour ça que je lui ai donné en laissant un tranchant comme les miens ...
Du coup il fait super gaffe a la lame , il sait que, si il laisse un doigt trainer  il va pas du tout aimer .Il ne s est jamais coupé depuis 3 ans .
Bref a votre avis coupant ou pas ?

03 juin 2014 à 16:20:07
Réponse #34

Enid


Ben coupant suffisamment pour que le gosse ne soit pas obligé de forcer, que ça ne dérape pas sur la peau d'un fruit, mais pas un tranchant qui trancherait un petit doigt quoi.   ;# ...  :lol:

"Personne n'interdit à qui que ce soit de vivre sa vie comme un voyage ou comme autre chose qu'il se choisit. Y'a des contraintes, mais elles sont quand-même vachement larges. Faut juste pas avoir l'ambition de prouver à belle-maman qu'on est sain d'esprit." Karto

Ancien pseudo : lourse

03 juin 2014 à 17:04:58
Réponse #35

Loriot


Je suis tombé il y a quelques temps sur un chouette livre parlant du couteau suisse avec un tas de bricolage pour les enfants. Je vous poste les références des que possible.
Plus un avec lourse. Pas besoin d'un scalpel pour un enfant... Pour la plupart des adultes non plus d'ailleurs...
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

03 juin 2014 à 18:27:33
Réponse #36

Nävis


Celui là je pense...

Couteau suisse : Techniques, applications et 26 projets concrets
Felix Immler, ed Rossolis (2013)
ISBN-10: 2940365598

03 juin 2014 à 19:28:24
Réponse #37

Loriot


C'est exact!
C'est pas que pour les enfants d'ailleurs...
Les grands peuvent l'emprunter aussi! ;)
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

04 juin 2014 à 21:44:54
Réponse #38

Jarvis


Citer
Bref a votre avis coupant ou pas ?
Un truc qui coupe "juste la pelure d'une orange" s'enfoncera tout aussi bien dans un doigt le jour où le bambin sera distrait.
Un ami que j'estime énormément a offert (avec mon consentement) un Mora à mon fils (9 ans à l'époque).
Il a pris le temps de lui expliquer comment faire, comment le tenir, éviter de forcer, etc.
Vu le tranchant du Mora (entretenu rasoir), mon fils sait qu'il n'aura pas droit à l'erreur.
Donc il fait -vraiment !- gaffe...
A mon avis, un des meilleurs moyens d'éviter un accident : conscientiser.

04 juin 2014 à 22:27:19
Réponse #39

Oim


Mes enfants ont tous eu des couteaux suisses assez tôt mais c'est plus pour les outils dessus que pour la lame.
Le plus sur comme couteaux pour couper pour un enfant reste avant tout un fixe car ceux que je connais qui se sont coupés c'est en le repliant .
+ les conseils qui vont bien...
" The trouble with the world is that the stupid are cocksure and the intelligent are full of doubt. "  GrandMaster B.R.
"tous les survivalistes ne sont pas paranoiaques, mais b*rdel j'ai l'impression que tous les paranoiaques deviennent survivalistes..." Le taulier

06 juin 2014 à 17:35:36
Réponse #40

Kilbith


A l'aune de l'expérience...

- La seule garantie qui vaille, si on y réfléchie, c'est l'éducation/apprentissage sous contrôle. Sinon enfermez vos couteaux de cuisine, tout ce qui peut servir d'arme et n'oubliez pas de mettre vos clefs de voiture sous clefs.

- Permettez l'apprentissage sous contrôle. C'est toujours préférable à l'expérimentation sauvage.

- Un couteau affuté fait des blessures plus propres mais qui peuvent saigner un peu plus. Pour rester affuté, le couteau doit être propre. Un couteau affuté est donc globalement  préférable.

- Si vous donnez un couteau à un enfant (mais aussi à un adulte...) acceptez d'avance le fait qu'il va se couper.

- Une coupure, c'est rarement grave. Ce qui est plus grave c'est de forcer et de traverser et/ou déchiqueter les chairs.

- Couper la pointe d'un couteau est une bonne idée. D'une part cela limite le danger aux coupures. D'autre part, cela permet de bien délimiter le moment de "l'autonomie".

- Les couteaux à cran forcés sont doublement dangereux. D'une part ils se referment quand on force. D'autre part, quand on les referme normalement, les enfants doivent souvent forcer et se coupent. Les opinels sont préférables.

 ;)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

06 juin 2014 à 18:51:47
Réponse #41

azur


Concernant l'utilisation d'un couteau par un enfant, pourquoi ne pas restreindre, dans un premier temps, l'usage du couteau uniquement en présence d'un adulte: il ne s'agit pas d'être sur son dos mais d'être là en cas de pépin. C'est réalisable très tôt, et l'enfant aura moins la tentation d'y toucher "en cachette".
En fonction de ses progrès et de son aisance, il est alors possible de mesurer le degré d'autonomie qu'on peut lui accorder.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

06 juin 2014 à 21:30:45
Réponse #42

lamenature


J'ai personnellement offert un couteau suisse à pointe arrondie avec scie, loupe ... à ma fille lorsqu'elle avait 5 ans. Elle en prend grand soin et fait très attention (je l'ai briffé longuement). Puis je lui ai offert un opinel car c'est mieux pour le pic-nique, et j'ai commencé à lui expliquer comment aiguiser à la pierre (je lui ai offert une pierre bas de gamme) car avoir un couteau c'est bien mais savoir l'entretenir c'est mieux (je sais que je ne vous apprend rien). Bien sûr, il ne s'agit que d'une initiation au geste mais elle a beaucoup apprécié.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité