Nos Partenaires

Auteur Sujet: Gérer l'attaque d'un chien - Théories et réflexions diverses et communes  (Lu 67628 fois)

09 février 2017 à 11:51:33
Réponse #175

Pierrot


Citer
Bref, les chiens communiquent aussi entre eux et avec nous, mais plus ou moins bien.

Un peu comme tout le monde en fait.

 
Citer
L'autre jour, mon amie faisait un câlin au chien et d'un coup, celui-ci a donné la patte au niveau du visage de ma conjointe ...

Certains chiens mettent volontiers un coup de patte sur la figure de certaines personnes,ça veut dire en gros " toi tu n'a pas voix au chapitre avec moi, je te méprise" et ils savent très bien à qui ils le font.


09 février 2017 à 13:40:22
Réponse #176

Tompouss


Citer
Je me posais une question, j'ai lu dans pas mal d'endroit et ai été aiguillé vers "l'éducation positive" lorsque j'ai pris mon chien il y a plus d'un ans maintenant. Que pensez vous de cette méthode ?

Pour l'histoire de l'école des chiots et de l'éducation positive j'y ai emmené la mienne et c'est quelque chose que je ne referai pas.

Ca l'a rendue "trop" sociable dans le sens où elle veut aller voir tout le monde pour des caresses, et un chien de 35kg qui se dresse sur un enfant ça peut vite conduire à l'accident.

Ensuite à tout vouloir lui apprendre par le jeux elle néglige souvent certaines consignes à moins que je ne hausse le ton.

Comme elle n'a pas l'habitude de m'entendre avec un ton sec et de voir une mine fâchée sur mon visage quand j'adopte ce type de posture elle se couche direct en position de soumission et plus moyen de rien lui faire faire.

De fait comme a l'école des chiots puis au dressage elle n'a eu affaire qu'à des "copains" elle est super introvertie et ne se défend pas face à ses homologues canins.

Bref, si je reprend un chien après elle je dis pas que ce sera cravache et collier électrique pour le dressage mais je retournerai à une méthode plus stricte comme avec le chien que j'ai eu étant gamin. Qui lui n'a jamais plus porté de laisse ensuite (même la nuit en bivouac) et cela sans jamais le moindre soucis.

09 février 2017 à 18:17:33
Réponse #177

Bomby


HS On : si le HS se poursuit sur les méthodes d'éducation canine, on séparera ultérieurement cette partie de la discussion...

Pour l'histoire de l'école des chiots et de l'éducation positive j'y ai emmené la mienne et c'est quelque chose que je ne referai pas.

Ca l'a rendue "trop" sociable dans le sens où elle veut aller voir tout le monde pour des caresses, et un chien de 35kg qui se dresse sur un enfant ça peut vite conduire à l'accident. (...)

J'ai eu récemment une expérience similaire : pour éduquer notre chienne (arrivée chez nous vers l'âge de 10 semaines, qui fait maintenant 52 kilos et devrait à terme en faire entre 55 et 60), nous avons d'abord commencé par un cursus d'éducation uniquement en "renforcement positif" (éducation à la récompense, essentiellement en usant de caresses et de friandises).

Très vite, notre chienne qui avait sans doute déjà au départ un heureux caractère, est devenue extrêmement sociable et joueuse. Extrêmement "amicale" mais pas du tout obéissante : l'attrait des friandises cédait le pas dès qu'un stimulus plus fort apparaissait (un autre chien, un autre animal - même une vache ! -, un enfant, une personne âgée, etc... : de formidables occasions de jeux à ses yeux !), le rappel était quasi-inexistant, elle sautait pratiquement sur tout ce qui bougeait en ayant l'air sympa (ce qui fait du monde...) et au minimum allait chercher les caresses de toutes les personnes croisées.

Plus nous avancions dans les séances, moins elle était gérable...

Bref, au bout de 5 mois de cours et d'investissement réguliers, et alors qu'elle faisait déjà plus d'une quarantaine de kilos, nous faisions le constat d'un échec patent !

Du coup, on a repris un autre cursus, avec un autre éducateur, qui lui n'utilise pas du tout les récompenses de type nourriture ou friandise mais recourt à une méthode hiérarchique. Différence très très spectaculaire mais la rééducation, qui touche à sa fin (elle a maintenant 16 mois), a été longue, d'autant plus longue que certains conditionnements précédents ont été en pratique vraiment difficiles à modifier. A titre d'exemple, pour la première fois dans sa pratique, notre second éducateur a dû faire travailler une "désociabilisation" (toute relative, certes).

Tout rentre dans l'ordre (apparemment, il n'y a pas d'âge pour cela) mais que de temps et d'efforts perdus ! Je craignais au départ un peu bêtement que ce changement de méthode n'affecte un peu le caractère de notre chienne en la rendant agressive, ou en tout cas moins spontanément "sympa". Ça n'a bien sûr nullement été le cas.

Depuis ce changement, nous avons eu diverses occasions de discuter avec d'autres maîtres ayant eu également recours aux méthodes en tout positif (voire au même premier éducateur) et les mêmes problèmes se rencontrent chez beaucoup, notamment chez les propriétaires de chiens moyens et gros,  - on peut d'ailleurs supposer que cela pose moins de problèmes donc se voit moins chez les petits chiens, qui font moins de dégâts et ont moins de force de traction sur la laisse...

Donc, au final, je ne suis pas exactement un chaud partisan des cursus d'éducation canine en tout positif.

HS off...

Pour revenir un peu plus au sujet, et pour avoir cotoyé (pendant donc mes nombreuses heures de cours d'éducation canine  :)) un certain nombre chiens réputés agressifs qui avaient tendance à montrer les crocs un peu facilement, j'ai été régulièrement surpris de constater à quel point ils pouvaient se soumettre rapidement face à un éducateur sachant s'y prendre (et sanctionnant même physiquement lorsque nécessaire). J'ai l'impression que c'est largement une question de posture et d'autorité, ce qui n'est évidemment pas si facile à reproduire et ce que les personnes ayant le plus peur des chiens ne pourront évidemment faire aisément.

Cordialement,

Bomby

08 février 2018 à 07:13:42
Réponse #178

aliɔs


Parce que son voisin écoutait de la musique trop forte à 4 heures du matin, elle a frappé à sa porte pour lui demander de baisser le volume. Mais lorsque le voisin a ouvert, le chien s’est jeté sur elle pour la mordre. C’est alors que le beau-frère de la victime est arrivé et a saisi l’animal pour le projeter violemment au sol, le tuant sur le coup
http://www.sudouest.fr/2018/02/07/-4179205-4583.php

Je me demande comment il s'y est pris sans se faire mordre par le chien ?
Peut être en le saisissant par le collier.

08 février 2018 à 19:03:07
Réponse #179

Hegemonie


Quand un chien est focalisé sur une "cible", en général c'est plus facile de l'atteindre sans s'en prendre une en retour. Mais faut aller vite.

Je faisais du sauvetage aquatique avec des gros chiens (Terre-Neuve/Landseer), entre 50 et 80/90kg.

Ca m'est arrivé plusieurs fois de devoir en séparer deux qui se tapait dessus "pour rien" (pas de tentative de domination ou de questionnement quant à la place dans la meute, les deux se supportaient pas). En allant vite et en plaquant le chien de manière efficace, même un mastard de 80kg fait pas le malin, mais faut pas être tout seul.

A ce jour, jamais eu de problème, et les chiens se calment "vite".

15 février 2018 à 11:13:44
Réponse #180

Tong


Je tangente sur l'éducation positive.

Positive ou coercisive, c'est pour obtenir ce qu'on veut. Et faire obéir sans que ça ait de sens pour la bête, ça rend con et perturbé. Et c'est très tordu parfois le positif. Ca éloigne encore plus le dominé du dominant avec des combines incompréhensibles.
Je trouve qu'il faudrait avant tout parler de réduire l'écart entre celui qui obéit et celui qui donne l'ordre, plus l'écart est grand et plus c'est dur.
Réduit l'écart avec des apprentissages dans des contextes qui ont du sens, vivre des vraies choses et pas juste être le chef dans des situations ni humaines ni canines...apprendre la vie quoi.
J'ai envie de reprendre contact avec les canins et justement avec mes enfants. Il me semble que les enfants aussi on peut leur apprendre à se comporter avec un chien plutôt que de jamais les laisser seuls ? Ca m'embête que ce soient des pros des chiens qui soient si radicaux dans cette combinaison enfant/chien, en plus je m'y retrouve ni dans la vision éducation positive que vous décrivez, ni dans celle non positive. 

04 mai 2018 à 15:05:44
Réponse #181

flo66


Salut les copains,

Ça fait longtemps que je n'ai pas posté mais je lis toujours le forum.
Et la paf un sujet pile dans mon actualité du moment.

Perso chaque fois que j'ai était mordu c'est parce que j'ai séparé des chiens et que j'ai pas fait gaffe.

Pour revenir a mon actualité, j'ai un super chien très obéissant.
C'est le croisement entre une mère Griffon et un père berger malinois.

Voila, chien super sympa, qui m'obéis bien, super dévoué.
Par contre il est hyper agressif envers les gens qu'il ne connaît pas et qui viennent sur mon terrain.
En terrain neutre il aboie et se tient a 3m des gens.
Par contre sur mon terrain la c'est une autre paire de manches. Il est super agressif et dernièrement il a carrément mordu et failli bouffer une personne qui était devant la maison. Heureusement ma copine la rattrapé.
En plus il aboie au départ puis part comme une balle dans faire de bruit.

Je n'ai jamais eu ce soucis avec aucun autre chien.
Du coup la je vais aller prendre des séances avec un éducateur canin.

Je veux résoudre de problème car il chasse bien et c'est vraiment un super chien.
Chasseur, piégeur, pécheur et passionné de nature

04 mai 2018 à 15:19:18
Réponse #182

Baptistator


J'ai le même problème avec mon chien qui est un tervueren (malinois à poil long) qui veut defoncer tout les inconnus qui s'approchent du camion.
C'est utile dans certain cas mais très chiant quand on est en camping...

Pour en avoir discuté avec une dresseuse elle a souvent le problème avec ce genre de race. D'après elle c'est un défaut qui est exacerbé chez les mâles dominants.

A priori on peut pas faire grand chose, après j'ai remarqué que mon chien agresse physiquement ceux qui ne suivent pas les "règles" genre je regarde le chien dans les yeux ou je lui parle le pire étant avec ceux qui manifestent une réaction de peur.
Pour ceux qui font les choses comme il faut (j'ignore le chien, je le laisse me sentir) il se contente de grogner et deviens vite amical.
Donc avant de faire s'approcher les gens je leur explique comment procéder

04 mai 2018 à 15:41:59
Réponse #183

flo66


Moi le soucis c'est que c'est systématiquement.
Il n'y a même pas une histoire d'attitude ou autre.
Enfin je verrais avec le dresseur.
Chasseur, piégeur, pécheur et passionné de nature

12 septembre 2018 à 15:55:04
Réponse #184

mandragore


Sans doute un peu tard, j'espère que tu as résolu ton problème depuis, mais au cas où ...

Pour ma part, j'ai aussi un belge (tervuren) mais quelques années d'expériences canines à mon actif (compétition en sports canins divers et variés, éducatrice canine).

Pour l'agressivité, si elle est systématique, c'est à dire que le chien agresse tout le monde sans distinction et tout le temps, souvent c'est parce qu'il n'a pas été bien sociabilisé (et il agresse par peur). Idem si le chien fait juste une fixette sur un truc : genre il agresse toutes les personnes qui ont un parapluie (souvent parce qu'il a peur du parapluie XD)Tu peux petit à petit le désensibiliser en travaillant sur l'habituation, en fait tu travailles pour augmenter son seuil de tolérance du chien en jouant sur la distance (tu utilises le principe des zones) et sur l'intensité (travail de l'autocontrole et travail de gestion de l'excitation).

C'est beaucoup plus chiant quand c'est lié à l'instinct (genre l'instinct de territoire, de défense). Y'a des chiens qui s'en foutent (j'ai eu un berger allemand de travail, tu pouvais monter dans la voiture et l'embarquer, il te faisait que des léchouilles), d'autres non. J'ai eu énormément de chiens différents et jamais de soucis, sauf avec le dernier le fameux belge. Je peux le promener partout sans laisse sans souci, même au milieu des gens, il est assez sociable pour accepter qu'un véto le sorte de sa cage pour lui sonder le pénis (sans recours à un assistant et sans muselière), par contre, chez lui, c'est chez lui (et pour lui ça concerne aussi le hall d'immeuble) et il a aussi tendance à se mettre plus en vigilance quand quelqu'un veut m'approcher et qu'il fait nuit (même si moi j'ai aucune envie qu'il cherche à me défendre, je suis une grande fille !).  J'ai beau avoir essayé, ce comportement ne lui est jamais vraiment passé, j'ai juste appris à le controler.

En 10 ans, il n'a jamais mordu personne, il a même jamais vraiment essayé (parce qu'il sait que je veux pas) mais dans son comportement et son regard je sais qu'il y pense sérieusement et qu'il faudrait pas grand chose surtout si je n'étais pas là pour lui dire que ce n'est même pas la peine d'y penser. Je suis donc toujours obligée de faire gaffe alors que je n'avais jamais eu à faire gaffe avec mes autres chiens. C'est juste "géré" avec l'obéissance en fait. Son "au pied" et son "pas bouger" voire le "tu laisses" sont plus forts que le reste (et tu peux difficilement agresser quelqu'un si tu ne peux pas t'approcher physiquement de lui XD). Le plus important pour ça c'est l'apprentissage de la notion de devoir (et pour le clin d'oeil ça peut même se faire en méthode positive, si tu considères que la méthode positive comme pour beaucoup ce n'est pas juste la fête à neuneu et des dés de jambon). Je détaille pas (sauf si ça intéresse quelqu'un) mais en vrac la notion du devoir passe par l'extreme rigueur et cohérence du maitre, le travail des autocontroles, le principe de premack, la gestion de l'espoir en la promesse de récompense (travail d'endurance), apprendre au chien à être capable de se dépasser et d'apprendre progressivement à dépasser les difficultés, surmonter les obstacles.

Petite astuce qui ne mange pas de pain, il a aussi été conditionné au contexte (quelqu'un arrive à la maison) et sait que quand je vais ouvrir la porte lui doit aller se coucher dans son panier et y rester tant que je ne lui demande pas d'en sortir. Même si j'oublie de faire gaffe à où est le chien quand j'ouvre la porte, lui il oublie pas ce qu'il doit faire XD. Pas forcément l'idéal de l'idéal mais totalement gérable au quotidien en fait.

J'habite en appartement donc il a rarement accès à des gens sans moi. Mais chez mes parents où il lui arrive de rester seul dans le jardin, et parce qu'ils ont aussi des gros chiens, on s'est pas emmerdé, on a mis un grillage à 1 m de la cloture. Comme ça, pas de risque qu'une main d'enfant ou qu'une truffe se fasse croquer par accident. Et on rentre dans la maison de l'autre côté, donc pas de risque que quelqu'un entre dans le jardin pour sonner à la porte en croisant les chiens.

Sinon pour le pire du pire des scénarios (jamais testé heureusement), la pratique de sports canins lui a appris à avoir un "halte" et même quand il se fait agresser par un autre chien, avec un halte lui arrête immédiatement et se couche. (bon si le chien revient à la charge, il y retourne aussi, mais si t'en profite pour empêcher l'autre chien d'y retourner, ça clôt le schmilblick immédiatement et il possède en plus une faculté phénoménale à passer à autre chose. Il a aussi, une grosse inhibition à la morsure, il sait que l'humain ça se mord pas ! On a beaucoup joué à la bagarre pour ça. Car comme on dit souvent, mieux vaut un chien asociable (qui cherche à rester loin de l'humain) qui a une bonne inhibition à la morsure qu'un chien sociable qui n'a pas d'inhibition à la morsure (car lui va s'approcher des humains) (y'a un excellent article de Ian Dunbar à ce sujet).

12 septembre 2018 à 17:37:08
Réponse #185

Baptistator


Merci pour toutes les infos.

Mon chien à été sociabilisé petit. Il a toujours vécu avec plein de monde et d'autres chiens mais il a complètement changé de comportement à l'adolescence. Je l'ai fais castrer mais trop tard.

Il faut aussi dire qu'il avais un problème de testicule non descendu qui a fait qu'il est devenu particulièrement dominant.

Avec moi il est adorable et obéissant mais avec les inconnus ... dès qu'il connais et qu'on lui a dit que c'était un ami il ne montre plus d'agressivité.

Le mois dernier il a mordu un mec qui s'était approché du camion (et qui n'avais rien à faire là) on était en camping sur notre emplacement avec le chien à la chaîne donc clairement c'est de la faute du mec.

Mais il y a deux ans il a attaqué un mec alors que ma copine le promenais seule. A sa décharge le mec est sorti d'un buisson dans le dos de ma copine a la nuit tombante (pour faire quoi ? On ne le saura jamais)

Ça ne me dérange pas que mon chien nous défende ou défende le camion (c'est même un peu son boulot) mais ce qui me dérange c'est qu'il prenne l'initiative d'attaquer alors qu'il sait parfaitement que c'est interdit.

Après il y a d'autres choses que je ne comprend pas avec lui, en balade il est amical avec tout le monde (parfois trop) mais deviens nerveux, voir agressif avec certaines personnes sans qu'on ai jamais réussi à trouver de point commun (on a pourtant cherché)

12 septembre 2018 à 18:56:56
Réponse #186

Boris


Dans le noir un mec qui sort d u buisson, c est vrai que c est questionnant mais peut être était il en train de faire pipi...
mais sur un camping? Si c est un enfant qui débarque réagit il pareil? Si oui c est quand même un gros problème pour l enfant d abord et pour toi ensuite.
  un adulte on peut se demander les raisons de sa présence cependant il pourrait y en avoir.
Je suis étonné que tu n ai pas eu de problème vis a  vis des morsures.
En ce qui me concerne si je me fais mordre je pense que je serais tenté de déposer plainte.

(Je modifie pour préciser que je ne souhaite pas que tu ais des problèmes vis a vis de ces morsures mais que cela me questionne. Je n ai pas de chien mais j y pense et la question de la responsabilité vis a vis de ce que le chien peut faire me taraude...)
Belle soirée.
« Modifié: 12 septembre 2018 à 19:43:38 par Boris »

12 septembre 2018 à 20:18:15
Réponse #187

Baptistator


Pour le mec dans le buisson on a toujours eu un doute vu que son premier réflexe a été de demander de l'argent à ma copine pour se faire soigner et qu'il a refusé de montrer sa blessure (a l'épaule). Mais bon...

Pour le mec du camping ça faisais un moment qu'il tournais autour du camion, il a demandé à ma copine si elle était seule et on n'avais prévenu de pas approcher du chien. On étais stationné au fond du camping a un endroit où il n'avais rien à faire (à moins que lui aussi l'ai une passion secrète pour les buissons).

Le chien était a la chaîne de manière à  ne pas pouvoir depasser de l'emplacement donc aucune raison de l'approcher à moins de vouloir entrer dans le camion. On prend des precautions car on a toujours un doute depuis le mec du buisson. Le mec du camping a fait un scandale mais le propriétaire du camping nous a donné raison.

Il n'empêche qu'il a mordu malgré le fait qu'il sait que c'est interdit. Je ne pense pas qu'il l'ai fait sans raison, sûrement pour nous protéger nous

12 septembre 2018 à 22:08:01
Réponse #188

pl09


Bonjour,
 j'ai une expérience assez similaire mais dans un autre contexte. Nous avions un patou des Pyrénées qui devait avoisiner les 80 kilos. Le chien avait pour habitude de rester en bordure du chemin qui mène à la maison. Je précise que le chemin n'est pas équipé d'un portail et que le chien n'a, à ma connaissance, jamais franchi la limite de propriété pour aller sur la route 'tout est clôturé excepté le chemin).
Une après midi un cycliste qui passait sur la route a commencé à crier assez fort en voyant le chien sur le chemin sans clôture. Le patou est plutôt placide et il n'a pas "répondu" à cette personne. En entendant des cris, je regarde en direction de la route et je vois le cycliste se casser la figure et le chien revenir en courant vers la maison pour se mettre dans son panier.
Le cycliste est arrivé vers moi et m'a menacé verbalement en disant que mon chien était responsable de sa chute et qu'il allait déposer plainte et j’en passe.

J'essaye de répondre poliment à cette personne que j'avais vu la scène et que mon chien n'était pas en cause. C'est à ce moment que le gars a saisi une chaise de jardin en plastique et me l'a jeté dessus.

Bien évidement ce qui devait arriver arriva, le chien s'est interposé. Il n'a pas été jusqu’à la morsure mais son agressivité a mortifier le gars. il était incapable de bouger. Honnêtement c'est la seule fois ou le chien rentrer dans une telle rage. Sur ordre il a directement arrêter son attaque et le gars est parti en m'insultant copieusement.

Ayant le sentiment de ne rien avoir à me reprocher, j'ai quand même passer un petit coup de téléphone à la gendarmerie pour leur signaler l'accident. Il m'ont rappelé quelques jours plus tard pour me dire que le cycliste s'était présenté pour déposer plainte. La version de l’histoire était cependant très différente de la mienne bref, sans suite.

Tout ce pavé pour rebondir sur la question des morsures, être le premier à signaler ce genre de situation et expliquer le contexte en toute sincérité peut  AMHA éviter des déconvenues par la suite.

Pierre.


12 septembre 2018 à 23:05:39
Réponse #189

Boris


Bonjour.
Bien sûr il y a un contexte.
La peur des chiens peut amener a des réactions très variées j'imagine et dans le cas de ce cycliste entrer sur la propriété prendre une chaise et la jetter est une erreur ET une agression. D autant plus si le chien n avait pas attaqué.
Dans mon cas , quand je me promène ou quand je coure, la présence d un chien non tenu en laisse m oblige à m'arrêter et a essayer de sentir le caractère du chien. Avant de repartir si c est ok. Je le laisse me sentir si besoin (on sent pas les fesses quand même!  ;D)
J apprécie quand les maîtres rappellent les chiens , voire le remettent en laisse, et me font comprendre ainsi que je peux avancer sans crainte.
D autant plus quand je suis avec les gars.
 J ai vu trop souvent des maîtres qui semblaient ne pas du tout gérer leur chien : trop agressif ou trop "foufou".
Ainsi, un chien s est jetté au devant de moi en grognant un jour où je me promenant en famille  sa maîtresse n a rien dit du tout. Échange de mots avec la maîtresse. Moi très calme, elle aussi mais ne comprenant pas pourquoi je lui demandais ça.
Le chien est resté a distance et a montré les dents en grognant.je n en menais pas large d autant que mon fils était juste derrière moi...
Enfin, je pense vraiment que la responsabilité de avoir un chien ne dédouane pas les passants d avoir un comportement adapté et ça passe par de l'éducation très jeune. Un chien n est pas un jouet en somme.
Merci pour les explications Baptistator...
Bonne soirée

13 septembre 2018 à 08:02:37
Réponse #190

Baptistator


Je pense qu'il y a un gros manque d'éducation/connaissances sur le comportement à avoir avec un chien inconnu potentiellement agressif.

Un chien ne sera jamais agressif sans raison même si celles si sont souvent difficile à comprendre pour les humains.

Un exemple parlant : au camping le chien signale systématiquement les nouveaux arrivant en grondant quelque secondes. C'est manière de dire "je t'ai vu ne t'approche pas de mon territoire" et de nous signaler qu'il y a un inconnu.

Si la personne l'ignore ça ne va pas plus loin. Mais une personne sur deux a le réflexe de le regarder ou de lui parler. Ça marche sûrement avec un caniche (encore que...) Mais pour un chien de garde c'est considéré comme une agression et il passe en mode défensif.

De même quand on se balade et qu'on croise un joggeur il a le réflexe de s'interposer. Si la personne sais comment agir il n'y a aucun problème. Mais si elle manifeste une réaction de peur il va se mettre en position défensive (oreilles baissée, quasi assis, aboyement) pour l'empêcher de s'approcher plus. (Pour rassurer les joggueurs je le rappelle systématiquement des qu'on croise quelqu'un)

Autre exemple quand on croise des gens certains s'arrêtent pour discuter, ceux qui veulent le caresser le font systématiquement sur la tête, ce qui est un geste de domination. Avec un chien dominant comme le miens ça ne passe pas, il se met immédiatement a grogner.

En fait les gens ont tellement l'habitude des chiens de compagnie soumis qu'ils considèrent que tout les chiens le sont. Alors que les chiens de travails (garde, troupeaux...) ont étés sélectionnés sur des générations pour exacerber certains instincts notamment la défense (contre les loups ou les gens).

Un maître chien militaire (qui voulais absolument faire reproduire mon chien) m'expliquais que pour les chiens d'attaques ils jouaient juste sur l'instinct du chien a defendre sa "meute" l'essentiel du boulot consistant juste a lui apprendre quand attaquer et quand lâcher. Par extension il m'explicais qu'il est très difficile de faire attaquer un chien sur quelqu'un qui a le même uniforme qu'eux.

Chez certaines races, dont le berger belge cet instinct a été recherché/sélectionné sur des générations et est quasiment toujours présent

« Modifié: 13 septembre 2018 à 08:16:44 par Baptistator »

13 septembre 2018 à 09:45:19
Réponse #191

Boris


Alors du coup quand je coure et que je crois un chien, si je me met a marcher c est plutôt positif ou négatif comme réaction?
Sur le fait de parler au chien j' ai tendance a faire ça. Oups...il vaut mieux rester silencieux du coup.
Pour la caresse, c est mieux où ?si la tête est considéree comme un  signe de domination? Le flanc ?

13 septembre 2018 à 10:15:58
Réponse #192

Tompouss


Sur l'éducation à la "défense" des maîtres faut aussi faire attention à ce que toute la famille soit impliquée, l'année de mes 12 ans mes parents m'avaient acheté un Golden Retriever. La condition était que je m'en occupe évidemment et que j'aille au dressage avec lui tous les samedis. Au dressage on travaillait sur l'obéissance, la défense et un peu d'agility.

Allez comprendre pourquoi mais le chien n'a toujours défendu que moi et surtout contre quiconque, même mes parents, ce qui me garantissait un sorte d'immunité diplomatique  ;#

Par contre je constate que malgré le fait que je sois habitué aux chiens j'ai pas toujours forcément les bons réflexes : typiquement j'adore leur causer, j'essaie toujours de forcer le trait sur le sourire et si le chien est suffisamment loin pour que je puisse relever il m'arrive de m'accroupir pour leur parler... Bref je vois un peu trop les chiens comme des copains en me disant qu'il va "lire" mes intentions  :lol:


13 septembre 2018 à 10:28:11
Réponse #193

Baptistator


En fait tout dépend de la réaction du chien. Si le chien s'interpose (corps perpendiculaire au sens de ton déplacement) le mieux est de s'arrêter et d'attendre que son maître le rappelle ou le rejoigne.

Si le chien aboie ou autre pareil tu t'arrête tu reste debout, bras le long du corps, sans le regarder directement.
 

Normalement il devrais venir te sentir, et peut être chercher à t'impressionner un peu en grognant assez proche.

Dans ces deux cas le chien te signifie que tu rentre dans la "zone de sécurité" qu'il maintiens autour de son maître.

Si le chien ne manifeste aucune protection (s'approche en remuant la queue, ou t'ignore) tu peut continuer à avancer en marchant.  Le fait de courir peut déclencher l'excitation chez certaines races ou être considéré comme une agression.

D'une manière générale le fais de parler à un chien dominant, de le regarder directement (surtout dans les yeux) ou de lui toucher la tête peut être considéré par lui comme une tentative de prendre la domination sur lui et donc un défi.

Pour les caresses a un chien inconnu toujours privilégier l'épaule ou le flanc (pas trop proche des zones sensibles). Tu peux aussi sous la mâchoire ou derrière les oreilles mais jamais sur la tête. La plupart des chiens aiment aussi qu'on les gratte a la base de la queue



@tompouss les chiens ont quasiment toujours tendance à protéger les enfants. Mais effectivement il faut leur faire comprendre leur place au sein de la meute. Quand j'était bébé mes parents avaient un setter qui empêchait tout les adultes sauf mes parents de m'approcher.

Le fait de t'accroupir et de sourire te place en position de soumission par rapport au chien, ce qui évite bien des problèmes (à part pour ton amour propre). Mais un chien très dominant peut décider d'assoir sa domination en cherchant à te "monter" ou a prendre ta main ou ton poignet dans sa gueule en serrant moderement
« Modifié: 13 septembre 2018 à 10:38:39 par Baptistator »

13 septembre 2018 à 14:29:36
Réponse #194

mandragore


Je ne serais pas aussi catégorique pour les chiens militaires. Pour avoir pratiqué pendant des années le mordant sportif en compétition et y avoir croisé pas mal de chiens militaires encore en activité ou retraité et des chiens de sécu en activité, beaucoup mordaient sur leurs maîtres sans problème  ;D Ca restait un jeu. Le mien mord sur mon frangin et adore ça, il le ferait certainement avec la même joie sur moi (mais pour avoir essayé une fois le costume, c'est plutôt moi qui aime pas ça.... sérieux faut être maso). Quand il croise le mec qui le faisait mordre petit, il est aux anges, c'est son grand grand copain !

Après je ne suis pas militaire donc je ne connais pas spécifiquement les entraînements militaires, je ne maitrise pas non plus la phase "déconditionnement sur civil" vu que je ne suis pas professionnelle et que nos chiens n'ont pas le droit de mordre sur civil. Pis bon, ça me servirait pas à grand chose, je préfère que mon chien se dise "si c'est pas de la toile de costume, ça se mord pas". Connais quelqu'un à qui ça a sauvé les miches quand sur une garde d'objet, il a décidé de se mettre à 4 pattes et que le chien a saisi le cou par erreur, heureusement qu'il s'est dit, c'est de la peau, c'est pas normal, je lâche dans le 10ème de seconde pour reprendre la toile. Même avec tout le cérémonial, si je demande à mon chien de vous attaquer, il va me regarder comme si j'étais folle (y'a rien à mordre). Par contre, je me dis toujours que dans une situation où il me sentirait en très mauvaise posture, où il ressentirait ma peur, ptete qu'il interviendrait. Mais j'en sais rien en fait. Pour l'anecdocte, et pour bien montrer à quel point ça reste dans la tête des chiens un sport de combat certes mais un sport et que l'humain qu'on mord n'est pas un méchant ennemi (même s'il peut être chiant), on avait un chien qui partait mordre en attaque de face à fond les bananes, il s'en donnait à coeur joie dans le mordant, puis on le rappelait. Une fois au pied, sur la dernière attaque, on le renvoyait sur l'homme d'attaque en lui disant que c'était fini. Il partait à la même vitesse que pour mordre... et il lui sautait dans les bras pour lui faire... des léchouilles.  ;D



De ce que je connais, on apprend au chien à mordre en utilisant l'instinct de prédation. Bêtement on commence avec un chiffon que le chiot essaie d’attraper. C'est exactement le même principe que ton caniche qui cherche à attraper la serpillière quand tu la passes. Je sais que certains (surtout à la vieille époque, les méthodes évoluent aussi) déclenchaient parfois les chiens sur la défense et l'agressivité (voire la peur). Quand ils le faisaient c'était souvent sur des chiens qui à la base ne voulaient pas mordre, qui n'avait souvent pas ce qu'il faut pour mordre (peu de caractère) et qu'on essayait de forcer quand même à mordre. C'est pas très bon, ni sain à mon avis. Du coup, comme ils sont sélectionnés sur l'instinct de prédation, il est un peu beaucoup présent chez eux et ils vont avoir tendance à vouloir arrêter le mouvement avec les dents (c'est chiant quand le mouvement vient d'un jogger, d'un vélo, ou d'une voiture. Pour ça qu'on conseille de faire le piquet quand un chien vient vers soi et de pas courir (ou alors faut être sur d'être plus rapide que lui... ce qui est pas gagné !)



La très très grande majorité des chiens que j'ai côtoyé dans le mordant sportif, qu'ils soient à côté militaire, sécu ou chiens de canapé comme le mien, sont ultra-sociables. Je les ai jamais vu grogner sur quelqu'un ou aboyer dessus. Et tu pouvais les caresser sur la tête et partout XD Pourtant c'était des putains de cabots pour certains. Y'en a un qui a fait une carrière militaire notamment qui appartenait chiot à un compétiteur qui la revendu à l'armée car trop méchant. Et à l'armée, y'en avait qu'un qui pouvait le sortir du chenil (et la 1ère fois n'a pas été de tout repos). Pourtant tu peux le croiser en te promenant en forêt et les grands-mères le caressent sur le marché. Il est juste adorable. MAIS, le jour où il est pas d'accord avec toi, il est capable de se retourner, de se camper sur ses 4 pattes, et d'attendre que tu viennes t'expliquer. Et crois-moi t'as pas trop envie de t'expliquer avec lui ! Sincèrement les plus gros dominants que j'ai rencontrés, les chiens qui ont un caractère très fort, font très peu d'esbrouffes, ils sont au contraire très calmes, très stables, ils vont pas réagir pour tout et n'importe quoi, juste quand il faut. Par contre le jour où tu as besoin d'un client, tu as un client ! Mais encore, ils remettent en place pis c'est fini, direct ils redeviennent calmes. (et pis techniquement, si c'est toi le leader, c'est plus à toi de protéger ta meute, pas ton chien ;-)...)

Je me souviens de mon berger allemand de travail ultra cool et ultra zen avec les autres chiens (au point de laisser un chien planté dans son cou en me regardant en mode bon tu me le décroches ou je le fais, sans s'émouvoir plus que ça). Un jour un chien est arrivé sur nous en courant tous crocs dehors. D'hab, il s'en foutait et c'est moi qui jartait le chien. Mais là j'avais un chiot avec moi et j'étais occupé à mettre le chiot en sécurité dans mes bras. Il a senti que j'étais dépassée alors il a pris le relai.D'hab il laissait faire l'humaine parce que bon ça lui faisait plaisir et il l'aimait bien mais là pfff cte blonde elle y arrivait pas XD Il s'est planté les 4 pattes bien ancrées dans le sol entre nous et l'autre chien. Il n'a pas grogné, il n'a pas aboyé, il n'a pas baissé les oreilles, il est juste resté stoïque et a fixé le chien qui courait vers nous avec détermination. L'autre chien s'est arrêté et a fait demi-tour sans demander son reste. Pour moi c'est ça un "vrai" dominant.Ce n'est qu'un exemple, mais j'en ai plein en stock XD

Son boulot c'est de m'avertir, le reste je gère

A la maison, si y'a un bruit suspect (les bruits de la vie normale il sait qu'il doit pas y faire gaffe, j'habite en appart', faut pas qu'il gueule pour un rien toute la journée), ça grogne, voire ça aboie une fois et ça vient me chercher pour que MOI, j'aille voir. Si je sais que c'est rien et que je ne veux pas qu'il y fasse attention dans l'avenir (genre c'est l'aspirateur de la voisine), je ne bouge pas et je lui dis "laisse, c'est rien" en mode très détendue. Si je sais moi même pas ce que c'est, je le caresse doucemenent pour le féliciter de m'avoir prévenue), je reste détendue, et je vais voir à la porte ou à la fenêtre (et ça se solde souvent par un "c'est rien, laisse tomber" parce que 99,99% des fois, c'est réellement rien). Mais du coup, il continue de m'avertir et de venir me chercher.

On a eu un mec une fois électricien ou plombier, je sais plus, qui était parti et qu'est revenu dans notre maison pour chercher un truc oublié, sans re-sonner ou demander la permission. Direct notre chien de l'époque s'est mis en mode garde, devant lui en grognant légèrement et il l'a raccompagné jusqu'à la pièce où on était pour savoir quoi faire de ce malautru. On l'a gracié et laissé vivre XD.Le chien est parti se coucher dans son panier sans plus le calculer.

J'avais un chien qui avait tendance à me protéger quand je me promenais dans la rue le soir tard. Quand il trouvait quelqu'un suspect ou louche qui me suivait d'un peu trop près, il se mettait en position de défense, c'est à dire il me suivait au pied et en reculant. Ca grognait pas, ca aboyait pas, ça ne prenait pas de décision sans ma permission, par contre ça me disait "t'as vu, y'en a un bizarre là". Bon souvent pareil, je lui demandais de laisser tomber, parce que c'était rien.

Je ne sais pas si j'ai une chance incroyable, mais comme tout le monde, il m'est arrivé de croiser plein de gens que je trouvais louches, pas catholiques, de ne pas me sentir totalement en sécurité. Et j'ai surement croisé des gens effectivement louches avec peut-être même des intentions limites, mais dans les faits, aucun ne m'a jamais agressé. Peut-on se défendre avant qu'il y ait passage à l'acte ? J'imagine que tu sors pas direct le fusil pour tirer sur le mec qui entre sur ton emplacement de camping, et que tu poignardes pas le type qui sort d'un buisson derrière toi (même s'il est bizarre). Ptete que tu lui demandes ce qu'il fout là avant XD. Ton chien il peut pas vraiment taper la discut' avant d'analyser si oui ou non il doit agresser. Alors même si intellectuellement tu peux te dire que ton chien ne fait "que son taf" et qu'il avait des raisons de chercher à te protéger car les choses étaient pas totalement claires. Que c'est normal pour un chien de défendre son territoire, de réagir quand il est surpris par derrière, je ne dis pas le contraire mais ça reste problématique. Et potentiellement dangereux pour lui si ça le conduit à l'euthanasie. Je préfère tempérer le mien rien que pour ça, et puis il reste assez dissuasif comme ça même sans grogner ou aboyer.

C'est vrai qu'avant, un chien ça gardait la ferme. C'était son taf. Mais bon on lui demandait pas à côté d'aller faire des papouilles aux gens sur les marchés et on l'emmenait pas courir au parc le week-end. Pis les gens savaient qu'il fallait pas venir caresser le chien attaché dans la cour de la ferme. Maintenant on est un peu schizophrène, faut que le chien nous défende et en même temps faut qu'il aime tout le monde. C'est pas simple pour lui de s'y retrouver. Un coup il doit prendre l'initiative de défendre son territoire, un coup il doit pas, un coup il doit prendre l'initiative de protéger sa maitresse, un coup il doit pas. Comment il devine que ce mec là est louche à ses yeux mais pas dangereux, mais celui là est louche et dangereux et qu'il doit intervenir ? Que le type est entré sur le terrain juste pour récupérer un ballon, demander de l'aide ou simplement parce qu'il est handicapé mental et veut caresser le chien sans comprendre la dangerosité du truc (c'est du vécu !) mais que celui là veut cambrioler la baraque. Ca demande quand même un degré d'analyse difficile à avoir pour un chien, surtout en prévention de l'acte et non en réaction de l'acte. Déjà pour un humain ! Comme je disais, heureusement que tous les gens que je trouve louches et avec un comportement suspect ne me mettent pas réellement en danger et sont bien souvent innofensifs !

Je me pose donc la question donc de comment tu peux établir une limite claire pour ton chien de quand il a le droit et de quand il a pas le droit. Ou alors je suppose que quand tu dis que c'est interdit, tu parles de l'interdiction de mordre un humain. Sauf qu'un chien est déjà en phase d'agression bien avant qu'il ait les crocs dans le gigot ! Traditionnellement, on m'a toujours dit qu'un chien qui vient vers toi et qui te gueule dessus, c'est un chien qui a pas encore le courage de te mordre (mais rien ne dit qu'il ne le trouvera pas). Si on veut arrêter une agression, idem, on commence dès que le chien se met à fixer sa cible ou à grogner, si t'attends qu'il aboie, qu'il tire en laisse pour se jeter sur la personne, c'est beaucoup plus dur à arrêter... et déjà un peu tard. Quand on travaille avec un chien agressif d'ailleurs par exemple avec tous les chiens, on commence par lui interdire de fixer les chiens quand ils passent (mais de regarder son maitre en marchant). Tout ça pour dire qu'en le laissant aller plus loin dans la phase d'agression, peut être qu'il n'a pas totalement compris que tu voulais pas qu'il agresse les gens au point de les mordre. (toujours beaucoup de subtilités à saisir pour un chien). Bon après faudrait voir le chien en action, car c'est toujours beaucoup de paramètres qui entrent en jeu et on ne peut rien régler par forum interposé.

Pour les chiens inconnus à caresser :

- laisser le chien venir au contact et ne pas aller soi au contact
- éviter les mouvements brusques
- se laisser sentir et caresser plus sur le poitrail (y'a aussi une technique où tu fais caresser le chien par les enfants en croisant les bras (tendus), ça empêche le chien de leur sauter au visage)
- le problème de se mettre à hauteur d'un chien pour le caresser c'est que tu es à hauteur de sa gueule, donc s'il est pas d'accord et qu'il te mord, c'est le visage, le cou qui prennent. Debout, ce sont tes bras ou tes jambes. A choisir... Mais c'est vrai, normalement tu impressionnes moins en étant baissé, donc un chien qui a peur est rassuré, le mien par contre, si tu te baisses et que tu lui parles comme à un neuneu "oh qu'il est mignon le toutou", il va te regarder bizarrement en mode "il me prend pour un débile lui XD"
- le problème d'expliquer aux gens avant comment caresser ton chien en leur disant qu'il est pas forcément cool, c'est que les gens ne vont plus être totalement naturels. Ils vont hésiter dans leurs gestes, et le chien va ressentir qu'ils doutent, sont pas "normaux" et peut se mettre lui même dans le doute. Pourquoi il stresse l'autre, attends il a ptete des vraies raisons de stresser, faut ptete que je me méfie aussi. Encore pire si le maitre échaudé par des expériences antérieures, stresse un peu aussi en espérant que ça se passe bien. Les chiens sont des vraies éponges à émotion. Si le chien est joueur (et pas possessif de ses jouets), je préfère proposer aux gens de jouer avec lui. Ca fait une expérience positive : les gens c'est cool ! Le focus sur le jeu permet de moins se mettre en mode "j'observe et étudie la personne sous toutes les coutures, attends, elle me regarde pas bizarrement elle". Le focus sur une balle c'est un truc très puissant en fait, le chien va moins faire attention au reste, surtout s'il est dingue de la balle et y'a beaucoup plus de trucs qui passent. Les gens sont occupés à jouer donc vont moins faire chier à vouloir le prendre dans les bras ou le caresser n'importe comment. Et si tu utilises un ballon de foot, les gens vont pas se baisser et utiliser le pied pour lancer le truc (cf au-dessus)
- avant même la menace, les chiens peuvent envoyer des signaux d'apaisement pour dire que la situation les met mal à l'aise et te demander gentiment d'arrêter parce qu'ils veulent pas de problème avec toi. Les reconnaitre c'est pas mal. Exemple : se lécher la truffe, détourner la tête, bailler etc. J'avais une vidéo mais je la retrouve plus grr

Note : j'estime que c'est moi qui ait choisi d'avoir un chien et donc je n'ai pas à l'imposer aux autres. En balade, je le rappelle systématiquement et je le mets en couché pas bouger à mes pieds. Ca rassure les gens, ça permet qu'il se prenne pas par accident dans les roues d'un vélo en regardant pas où il va et ça permet aux joggers de ne pas avoir à s'arrêter de courir chaque fois qu'ils croisent un chien (moi aussi je trouve ça chiant quand je cours XD). J'en ai toujours été remerciée. Ca permet aussi qu'on soit pas tous un jour obligé de tenir nos chiens en laisse partout même en pleine nature parce que les gens manquent de civisme (genre comme sur les plages)

Note 2 : pour les gens qui ont peur des chiens, ou avec des enfants, si j'ai un chien qui s'y prête, je mets le chien sur le dos, le ventre en l'air pour se faire gratouiller et je lui demande de pas bouger. Y'a des gens qui ont comme ça réussi à réapprocher un chien. Je leur permet aussi de lui donner quelques ordres rigolos comme faire une roulade, les enfants adorent... le chien aussi XD

13 septembre 2018 à 14:58:29
Réponse #195

Tompouss


Le fait de t'accroupir et de sourire te place en position de soumission par rapport au chien, ce qui évite bien des problèmes (à part pour ton amour propre). Mais un chien très dominant peut décider d'assoir sa domination en cherchant à te "monter" ou a prendre ta main ou ton poignet dans sa gueule en serrant moderement

J'ai pas de problème d'amour propre vis à vis de ce que peut ressentir un animal, du moment que ça permet à chacun de faire sa vie sereinement (moi de continuer ma balade et le chien ne pas stresser de par ma présence)

Le coup du poignet dans la gueule je savais pas que c'était un signe de dominance, mon ancien golden le faisait tout le temps pourtant j'avais aucun mal à le faire obéir au doigt et à l'oeil. J'ai appris un truc  :doubleup:

Ça confirme aussi l’absence totale de tentative de dominance de ma chienne actuelle envers moi qui d'ailleurs est aussi le pire chien de garde que j'ai eu et fait office d'attraction du village quand elle est au jardin  :lol:

13 septembre 2018 à 15:19:19
Réponse #196

Baptistator


Attention quand je dis saisir le poignet c'est le prendre dans sa gueule et serrer a la limite de la douleur. Ça c'est un geste de domination.

Après ça peut vouloir dire plein d'autres choses par exemple mon chien aime mordiller pour dire qu'il est content mais il met juste les dents en contact sans serrer.

Aussi ce n'est pas parce qu'un chien te considére comme soumis qu'il ne va pas obéir. Si tu lui à appris les ordres avec le jeu il considere que tu joué avec lui quand tu donné des ordres

13 septembre 2018 à 15:45:31
Réponse #197

Tompouss


Attention quand je dis saisir le poignet c'est le prendre dans sa gueule et serrer a la limite de la douleur. Ça c'est un geste de domination.

Ah oui non c'est plus prendre le poignet le bouche ou la manche sans vraiment serrer et entraîner vers le porte manteau (là ou était sa laisse) ou le "bac à jouets"  ;D

13 septembre 2018 à 15:54:36
Réponse #198

Boris


Hé merci pour ces informations. Super intéressant...
 :doubleup:

13 septembre 2018 à 16:36:40
Réponse #199

Baptistator


Ah oui non c'est plus prendre le poignet le bouche ou la manche sans vraiment serrer et entraîner vers le porte manteau (là ou était sa laisse) ou le "bac à jouets"  ;D

Ah la aussi par exemple c'est aussi de la domination... c'est lui qui te donne un ordre "viens me promener" normalement tu est sensé l'ignorer. Attendre un peu et prendre ensuite l'initiative de prendre la laisse toi même.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité