Nos Partenaires

Auteur Sujet: Gérer l'attaque d'un chien - Théories et réflexions diverses et communes  (Lu 79647 fois)

27 novembre 2019 à 11:07:34
Réponse #250

Dutch


Et si je devais me faire croquer je fais confiance qu'à un objet lethal pour faire cesser l'attaque, hors de question de jouer avec un tazer, là on ne rigole plus  :glare:

Tu as visiblement raison, le taser est inefficace: http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/aulnay-un-policier-champion-de-mma-grievement-blesse-par-un-pitbull-19-11-2019-8196912.php

Du coup, j'abandonne cette option & garde mon spray poivré en attendant mieux....
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

27 novembre 2019 à 11:16:02
Réponse #251

Kilbith


Tu as visiblement raison, le taser est inefficace: http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/aulnay-un-policier-champion-de-mma-grievement-blesse-par-un-pitbull-19-11-2019-8196912.php

Du coup, j'abandonne cette option & garde mon spray poivré en attendant mieux....

En ultime recourt, normalement en randonnée tu as une lame. C'est très efficace contre un chien.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

27 novembre 2019 à 15:51:43
Réponse #252

renatoblake


Le poignard peut s'avérer utile en cas d'attaque d'un chien, mais vraiment si c'est nécessaire et dans le feu de l'action c'est parfois difficile de prendre la bonne décision.

27 novembre 2019 à 18:51:16
Réponse #253

Dutch


Pour avoir vécu des situations d'urgence, ce n'est pas la prise de décision qui m'inquiète. Le plus difficile sera d'attraper le couteau, qui se trouve dans mon sac 99% du temps (en fait, il n'en sort que pour servir).

J'ai du porter une arme pendant 25 ans à titre professionnel & c'est la dernière chose dont j'ai envie en promenade.
A la ceinture, j'ai un étui avec multitool qui s'ouvre à deux mains, un briquet & une lampe... un peu léger. :-[
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

27 novembre 2019 à 21:41:33
Réponse #254

Lorka-85


tenez, situation avec un chien qui m'a arrivé il y a une heure.

contexte : je faisais de la trotinette electrique dans une zone résidentielle (avec caméra embarqué) j'ai décider de passer quand meme malgré les aboiement, on vois qu'il ne dis plus rien a proximité...

petite photo du molosse (de nuit, qualité moyenne je reconnais) :

la vidéo de 15 secondes :
https://www.youtube.com/watch?v=JlDGX8LL5Qo

y a t'ils des leçon à en tirer ? un chien qui ne grogne pas (et ne montre pas les dents) on peu considéré que c'est "ok" ?

28 novembre 2019 à 09:31:11
Réponse #255

Kilbith


la vidéo de 15 secondes :
https://www.youtube.com/watch?v=JlDGX8LL5Qo

y a t'ils des leçon à en tirer ? un chien qui ne grogne pas (et ne montre pas les dents) on peu considéré que c'est "ok" ?

Il n'y a pas de règles absolues.

Mais là en langage chien c'est : je t’avertis tu rentres sur mon territoire.

Comme tu passes ton chemin le chien s'arrête, il a fait sont taf. Il pourrait te poursuivre un peu et tenter de mordre ton mollet, mais habituellement un chien socialisé n'insiste pas.

Ce n'est pas de la prédation, mais une morsure reste possible. 
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

28 novembre 2019 à 09:44:46
Réponse #256

Kilbith


Pour avoir vécu des situations d'urgence, ce n'est pas la prise de décision qui m'inquiète. Le plus difficile sera d'attraper le couteau, qui se trouve dans mon sac 99% du temps (en fait, il n'en sort que pour servir).

J'ai du porter une arme pendant 25 ans à titre professionnel & c'est la dernière chose dont j'ai envie en promenade.
A la ceinture, j'ai un étui avec multitool qui s'ouvre à deux mains, un briquet & une lampe... un peu léger. :-[

Je parlais d'une situation vraiment mal engagée quand on doit faire avec ce que l'on a : genre plusieurs chiens autour de toi. Ceux devant en position d'attaque, les autres te contournant.

Normalement on voit venir le truc. Les chiens ne sont pas dans les arbres comme les panthères qui te tombent dessus pour te briser la nuque.  ;#

En général les animaux sont peu sensibles aux armes de choc. A la différence des humains le cerveau n'est pas énorme, il est très protégé et il n'est pas suspendu au bout d'une chaine vertébrale fragile. Et un animal c'est musclé.

En revanche ils sont sensibles au blessures occasionnant du sang. C'est un truc quasi inné et ils reconnaissent bien la situation.

Ceci dit comme pas mal de chien prennent des coups de bâton en zone rurale, ils sont dissuadés (ou parfois excités) à la vision d'un truc ressemblant. Mais dans l'action, lors d’une attaque, ce n'est pas très efficace sauf si c'est une batte de baseball.


Ce n'est que mon expérience, pas l'avis d'un maitre chien.

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

28 novembre 2019 à 11:49:40
Réponse #257

aliɔs


tenez, situation avec un chien qui m'a arrivé il y a une heure.

contexte : je faisais de la trotinette electrique dans une zone résidentielle (avec caméra embarqué) j'ai décider de passer quand meme malgré les aboiement, on vois qu'il ne dis plus rien a proximité...

petite photo du molosse (de nuit, qualité moyenne je reconnais) :

la vidéo de 15 secondes :
https://www.youtube.com/watch?v=JlDGX8LL5Qo

y a t'ils des leçon à en tirer ? un chien qui ne grogne pas (et ne montre pas les dents) on peu considéré que c'est "ok" ?

Il remue la queue et n'a pas l'air trop menaçant mais je n'aimerai quand même pas le croiser...

28 novembre 2019 à 13:29:06
Réponse #258

Krapo


Il remue la queue et n'a pas l'air trop menaçant mais je n'aimerai quand même pas le croiser...

Pour un chien, remuer la queue n'est pas forcément synonyme de "je suis content". Il peut parfaitement remuer la queue car il est en proie à un sentiment très négatif.
Laissons glouglouter les égouts !

28 novembre 2019 à 13:30:07
Réponse #259

Krapo


Laissons glouglouter les égouts !

28 novembre 2019 à 13:50:45
Réponse #260

Dutch


En revanche ils sont sensibles au blessures occasionnant du sang. C'est un truc quasi inné et ils reconnaissent bien la situation.

Intéressant: ton post me rappelle une discussion récente.
Lors de ma dernière rando en Savoie, j'ai rencontré un papy aux champignons. Il était muni d'une grande antenne de voiture (du genre de celles des CB des années 80), dont il se servait pour écarter les feuilles et les hautes herbes à tiques.

Il m'a montré que ça cisaillait une ronce à l'impact et prétendait que c'était efficace pour repousser un chien.
J'ai peut-être classé ça un peu vite dans les idées farfelues.  :-\
De fait, son bidule se situe entre la cravache & le fouet et peut occasionner un saignement sans problème...

Puis contrairement au spray, c'est assez basique/idiot proof pour être confié à un gamin.
Ce serait une option à reconsidérer? :huh:
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

28 novembre 2019 à 14:31:50
Réponse #261

bloodyfrog



28 novembre 2019 à 15:23:53
Réponse #262

aliɔs


Pour un chien, remuer la queue n'est pas forcément synonyme de "je suis content". Il peut parfaitement remuer la queue car il est en proie à un sentiment très négatif.

Tu as raison.
https://blog.direct-vet.fr/pourquoi-un-chien-qui-remue-la-queue-nest-pas-forcement-content/#ninja-popup-1834

28 novembre 2019 à 15:38:27
Réponse #263

Dutch


Volchatka!

Manu. :closedeyes: ;D

A tes souhaits! ;#

Je ne connaissais pas, mais l'usage semble identique. Par contre, mon papy promeneur avait bien une antenne type CB (je l'ai eue en main)
Plus longue: environ 70-80 cm et non lestée.
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

28 novembre 2019 à 15:42:20
Réponse #264

pommeau


il y a un objet déjà évoqué à plusieurs endroits sur ce forum, et dont la destination initiale était précisément la défense face à un "carnivore", le makhila

extrait d'article:
"Les  problèmes  rencontrés  par  les  bergers  à  cause  du  loup  ne  datent  pas  notre  société moderne. C'est bien pour cela que l'animal avait disparu de nos contrées. Arme datant du Xe siècle et spécialement étudiée pour protéger les troupeaux de moutons contre les prédateurs,le  makhila  est  aujourd'hui  un  véritable  objet  de  collection.  C’est  un  bâton  de  berger  très  spécial. C’est  une canne avec une pointe d’acier cachée dans la poignée, inventée il y a mille ans dans  le  Pays  Basque,  pour  lutter  contre  le  loup  et  l'ours.  "Mais surtout, cet équipement est  d'une  incroyable  efficacité.   Avant de pouvoir disposer d'armes à feu, les bergers en montagne utilisaient ce makhila dans le sud-ouest de la France. "Il est très efficace pour défendre leurs troupeaux contre les loups. Car le makhila  est  à  la  fois  une  lance  et  une  massue!". Le  manche,  doté d'un pommeau, se dévisse et dévoile une pointe. A l'autre extrémité, on trouve un lourd contre-poids, lui aussi en acier, qui permet de transformer le bâton en massue. La force de pénétration est étonnante. Et le tout est très solide, grâce à l'emploi d'un bois spécifique."

Alors c'est un peu cher,... et pour Lorka, l'utilisation à partir d'une trotinette, on oublie.

L'utilisation du makhila est plus facile à justifier sur le GR10 que sur la côte d'Opale.
L'équilibre du bâton est intéressant, une réelle pointe d'acier avec une bonne allonge de 80/90cm, un bois de néflier vraiment dur.
Pas la panacée mais un moyen supplémentaire de faire face à un molosse dans un contexte de randonnée qui justifie l'usage de ce bâton.
Homme libre, toujours tu chériras la mer!

28 novembre 2019 à 16:40:58
Réponse #265

Kilbith


J'avais aussi lu que le Makhila était dérivé de l'aiguillon (pique boeuf) qui était un instrument commun par le passé quand la traction animale était chose courante.

Evidemment, c'est dissuasif (homme ou bête). Mais comme c'est le type même de "canne ferrée aux deux bouts" les pandores n'ont pas l'habitude d'apprécier.

Si on veut se munir d'un bâton de marche pouvant servir à la défense, un simple bâton ferré au bout fait parfaitement l'affaire. Comme le bourdon du pèlerin le faisait sur le chemin.

 ;)

Pour en revenir à nos préoccupations : une bombe au poivre me semble adaptée si on pense rencontrer des chiens agressifs.

Mais cela ne va pas sans entrainement à son maniement et sans compréhension du comportement canin (prévention, évitement, désescalade...là comme ailleurs).
« Modifié: 28 novembre 2019 à 16:46:28 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

04 janvier 2020 à 19:51:22
Réponse #266

Lorka-85


cette vidéo à déjà était posté ?
EDIT : bon lien mise a jour : https://www.youtube.com/watch?v=CNv9jRxM9J4&t=75s

un pitbull attaque un husky, il prend des coups de pieds de la foule pour le lacher, 15 secondes de spray lacrymlogene, des choc electriques, RIEN, il ne lache rien... ça remet pas mal de chose en question....
« Modifié: 05 janvier 2020 à 16:29:43 par Lorka-85 »

04 janvier 2020 à 22:54:55
Réponse #267

Krapo


un pitbull attaque un husky, il prend des coups de pieds de la foule pour le lacher, 15 secondes de spray lacrymlogene, des choc electriques, RIEN, il ne lache rien... ça remet pas mal de chose en question....

Et oui !  :o
Laissons glouglouter les égouts !

05 janvier 2020 à 02:06:00
Réponse #268

Olly


Hello,

Le dernier lien donné ne me mène pas vers la vidéo citée. Mais ce n'est pas grave, je ne suis quand même pas fan de violence de ce genre. Et je suis toujours très triste de voir ce que l'on peu faire de ces magnifiques bêtes, qui dans ces cas là deviennent des armes. 

Bref.

Il y a peu, lors d'une ballade avec toutou ( berger malinois croisé american staffordshire) nous avons croisé un chien en liberté... Histoire :

Nous arrivons donc via un chemin qui débouche sur le poney club du coin, ou, comme nous le savons, un chien y fait sa garde, mais d'habitude il est dans la cours non clôturée. Cette fois ci, il était de dos à nous, en train de farfouiller quelque chose dans le champs. Il ne nous a ni vu, ni entendu. De notre côté, imbéciles que nous sommes, on se demandait ce que c'était que cette boule de poils. Je plaisante en réconfortant ma compagne qu'il n'y a pas d'ours en belgique, plutôt que de faire un peu de bruit pour le prévenir de notre présence.

Notre chien a remarqué l'autre chien, mais ne fait aucun signal, et pour une fois, ne tire pas sur la laisse (il a 15 moi et on l'a eu a 11... L'éducation prend son temps).

D'un coups d'un seul, l'ours (appelons le ainsi) se retourne et aboies assez agressivement vers nous ! Je pense qu'on l'a surpris et qu'il voulait garder sa découverte pour lui... La, toutou (le nôtre donc) se met lui aussi à abboier vers lui, très aussi agressivement. Chacun avait sa crête bien levée... Impressionnant...

L'ours quitte sa trouvaille et se dirige vers le chemin mais pas directement face a nous. Les chien ne font pas ça en général, plutôt en arrondis (sauf pour une attaque directe évidemment) , et se retrouve donc sur le même chemin que nous à une dizaine, quinzaine de mètres peut être.

Nous voilà face à face, et pour une fois  je n'ai pas mon couteau de poche...  :bang: pas de bâton de marche (en chêne).. 

Bref, je prend l'initiative de reculer doucement tout en lui faisant face, sans le regarder dans les yeux, mais en regardant bien vers lui,  tout en tenant toutou (qui était TRÈS) chaud, et rassurant ma compagne qui cherchait désespérément un bâton...

L'ours fini par baisser sa crête, abboie de moins en moins et tout en nous regardant, retourne à son champs, dans le même tracé arrondis.

 Nous attendons quelques minutes, le temps que les tensions s'abaisse et continuons notre chemin, qui longeait le champs de l'ours évidemment.  Celui-ci ne nous lâche pas du regard mais reste fouiner sur place.

Je pense que nous n'aurions pas mieux agis. L'ours était assez vieux et avait sûrement pas mal d'expérience. Son rôle est de garder le poney club, et je suis sur qu'on l'a surpris plus qu'autre chose...

Même si j'aurais agis de la même manière je ne me serait pas sentis mieux avec ma lame..

Si l'ours nous aurait foncé dessus, j'aurais lâcher toutou, puis aurait été l'aider ... Avec ou sans lame? Sans, pour ce coups la... Bref, depuis je n'oublie jamais ma lame.

Quand j'ai eu mon berger allemand étant jeune j'ai fais pas mal d'éducation canine et j'ai lu beaucoups de livres, bon les livres sa fait pas l'expérience et je me prétend pas super maître chien, ni même maître chien.

Je ne pourrais jamais dire si cette expérience m'a aidé sur cette fois, bref je chope le sujet pour vous raconter mon histoire. Je l'ai fait car , l'ours était sur SES terres, comme discuté plus haut.
"Le plus à l'abris des dangers est celui qui se tiens sur ses gardes même lorsqu'il semble être en sécurité"

- Publilius Syrus -
Philosophe Romain (+/- un siècle avant J-C)

05 janvier 2020 à 16:29:04
Réponse #269

Lorka-85



 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité