Nos Partenaires

Auteur Sujet: Gérer l'attaque d'un chien - Théories et réflexions diverses et communes  (Lu 57435 fois)

14 octobre 2009 à 13:15:59
Réponse #25

douyazen


Pour (re)commencer - Je n'ai jamais affirmer détenir la vérité - Simplement donner des pistes, qui me semblent utile - Et que moi même, j'ignorais avant. Certains trucs tout bètes, auxquelles on pense pas forcément si on nous le dit pas, comme sacrifier le bras en le protégeant au mieux pour éviter de se faire mordre dans un point vital (un chien, par nature mords le membre en mouvement le plus proche de lui).

Ensuite, certains partent du pire des scénarios et parlent des pires chiens (ceux de catégorie 1) - Alors, que, je me répète, la majorité des cas de morsure sont des morsures de petits chiens ! Ce qui marchera sur un chien de 15kg marchera pas forcément sur un de 55..!

Et pour finir, contrairement à ce que tu affirmes, je ne pense pas avoir contredit fondamentalement qui que ce soit - Sauf, en ce qui concerne des chiens plus dangereux que d'autres, et derrière, j'ai expliqué le pourquoi de mon opinion.


Re-pour finir - Je n'ai pas fait ce poste pour étaler mon vécu ou même parler de moi - Je l'ai fait, comme expliqué pour mettre à l'écrit ce que je comptais faire de toute façon, qui sont mes modestes recherches. Si ca pose tant de problèmes, n'hésitez pas à supprimer ce topic qui partait d'une bonne intention - Le texte est sauvegardé et archivé dans mon hdd. Je pense de plus en plus que j'aurais mieux fait de pas le poster - Je vais finir par attraper les mêmes symptomes que douyazen  ;D



Je n'ai JAMAIS affirmer que cela marchait pour les hommes. En faite, c'est une totale confusion dans ton message - Tu cites deux phrases - Dont l'une vient d'un autre membre, qui parlait de SON expérience (avec son malou) et la deuxième partie est ma réponse, qui a un contexte et un sens COMPLÈTEMENT différent que celui que tu sembles avoir comprit (je disais que très souvent, les personnes ayant peur des chiens étaient des populations ayant une culture arabe). Je me souviens jamais avoir rencontré un caucasien qui change de trottoir après avoir vu mon chien ou qui refuse de rentrer dans le même ascenseur - Des exemples comme ca, j'en ai un certain nombre - Et sans doute je me souviens pas de tous. Il y a indiscutablement un phénomène culturel derrière ca. Mais je n'ai jamais parler d'agressivité...

Mon premier post etait justement là pour t'aider dans tes recherches , consulter un pro et gagner du temps et pas s'engouffrer dans de mauvaise direction lourde de conséquence pour toi et les autres  ( je pense à "la fuite ")  , tu l'a pris comme une agression , franchement tu le prends comme tu veux et je vais pas essayer quoi que ce soit pour que tu change d'avis .
Pour la réticence de certaines personnes à cotoyer des chiens , il y a la peur , la culture , l'education , les facteurs religieux et  socio culturelle , l'histoire de ses peuples aussi qui peuvent entrer en jeux , il ya des pistes  à creuser sans aucun doute .
Et pour les "symptomes "   , bah rien  .
Mon experience avec des chiens : En mode "nomade " pendant quelques années , en mode "statique" aussi ,  des cours de dressage avec un maitre chien ,des  missions de gardiennage dans la securité  dans le cadre pro et un amour immense pour ces ptites bestioles
 Rien de bien affolant ,je le conçoit .  
Encore une fois , bonne chance dans tes recherches .
Le terrain donne le ton .
Un monde meilleur
Un jour tôt ou tard on est que des os ...

14 octobre 2009 à 13:16:35
Réponse #26

Kilbith


Bon, je me suis fait mordre trois ou quatre fois.
Quand j'étais môme, le chien du coiffeur berger allemenad super gentil que je caressais tous les matins en allant à l'école, sauf que la dernière fois, il n'a pas remué la queue mais m'a bouffé le bras.. On a jamais su pourquoi...

On a tous des jours où l'on est particulièrement  >:( ...les chiens aussi ont la migraine ou des rages de dents

                    ....sauf que chez eux c'est pire : Il ne peuvent pas se prendre seul un cacheton et ils ne peuvent pas verbaliser, ils ne peuvent pas aller se promener. Ils s'expriment  donc parfois, sans raison apparente,  par un gniak qui veux dire en langage chien : "casses toi tu m'emm*rdes".

Le résultat sur un gamin peut être dramatique.   :(

« Modifié: 14 octobre 2009 à 13:52:28 par kilbith_2 »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

14 octobre 2009 à 13:30:21
Réponse #27

Anke


D'un autre coté, même les plus habitués à ce genre de rencontre ( la confrontation avec la bête) ne peuvent se targuer d'avoir tout envisagé ( un peu comme un judoka sur un tatami, qui serait brusquement confronté à une bagarre sans règles... je sais, le raccourci est quelque peu cavalier !) aussi, la réflexion de tout à chacun n'est pas forcément inutile, mais il est nécessaire de la ressituer dans les propos pour ce qu'elle est. La réflexion de l'un d'entre nous ne peut surement pas faire une quelconque unanimité, de même une expérience donnée ne peut pas forcément faire école. Ce sont, pour chacune d'entre elles, des indicateurs, si l'on peut dire. Ce qui est important, me semble-t-il, c'est qu'après la lecture nous puissions tous avoir les éléments nécessaires et suffisant pour être attentifs et reconnaitre une situation en nous disant : " Ah oui, Machin il en avait parlé de ce truc là, je m'en vais faire un peu gaffe..." Bref, le signal, même un peu parasité, reste du signal. A nous autres d'en rêgler l'intensité en fonction de nos capacités à le recevoir.... ;)

J'avais testé le "coup du parapluie" entre un chien qui me poursuivait un peu de ses "assiduités" lors d'une balade solitaire ( ouvrir le parapluie entre le chien et moi, créant ainsi un obstacle mobile), ça s'est révèlé relativement efficace, même si stressant, mais.... j'avais un parapluie, j'ai vu le chien arriver de loin ( et puis l'était pas très gros le bétail  :lol:), j'ai eu le temps de préparer mon coup et l'était pas trop féroce, une fois hors de son territoire ( le portail ouvert de sa maison donnant sur le GR, de fait cette partie du sentier "lui" appartenait) il n'a pas continué.
Cette expérience est donc très relative, car je ne pense pas que nous soyons très nombreux à nous balader avec un parapluie... :lol:

Kilbith_2 en plus si ça se trouve c'était une femelle( pas taper les filles !), je me rappelle plus j'étais petit. Mais tu as raison, s'il avait voulu il me bouffait tout cru ou me défigurait. Cétait surement " Casses toi, bambin, tu fais chier ma vie aujourd'hui !"

14 octobre 2009 à 14:02:57
Réponse #28

kikou92


Salut,

il y a 3 semaines, sortie sportive en VTT en solo autour de chez moi à travers les champs.
Je prends un petit chemin, un bosquet, un virage caché et là je tombe nez à nez avec 2 chiens de la taille d'un berger allemand qui me gueulent dessus. J'y connais rien aux races à part les plus courantes, ce sont deux chiens "moyens"
Ils sont à 10 mètres.
Je m'arrête net pied à terre face aux chiens, je vois que je suis arrivé par hasard au niveau d'un campement sauvage de "gens du voyage". une dizaine de caravnes tout au plus.
Rapide tour d'horizon, personne autour des caravanes tout semble vide.
J'ai pas peur, je bouge pas, j'attends que qqun viennent car j'ai du mal à imaginer que le lieu soit désert...

Une dizaine d'autres chiens arrivent de partout !!, des petits, des gros, des noirs, des blancs... Ils aboient tous, un vrai carnage sonore.
(Ne pas fuir) Je pense tout de suite à ne repartir sur mon vélo, le temps de faire demi-tour et de ré-accélérer, ils seraient sur moi.
en plus, je suis en cycliste, pas en treillis renforcé et tout, j'ai les guiboles et les bras à l'air...

Bon, je commence à reculer doucement face à eux, ils avancent tous en bloc vers moi. Allez, ils passent à 5-6 mètres sur 180° ! La vache ! Je gamberge et je me dis que perché sur ma selle avec un pied à terre c'est pas le bon plan. Je glisse vers l'avant pour mettre les 2 pieds à terre. Je m'apprête à descendre doucement sur le côté pour mettre le vélo de travers entre moi et eux.

Là, au milieu des aboiements, j'entends un type qui sort de derrière une caravane et qui appelle de toutes ses forces les chiens. Il doit s'y reprendre à plusieurs fois tellement y'a de bruit. Tous les chiens cessent d'aboyer les uns après les autres et retournent sous les caravanes et dans les fourrés.

Le type me fixe des yeux, je comprends que je n'ai plus qu'à faire demi-tour, pas possible de continuer mon chemin. Je lève la main en guise de "c'est bon j'ai compris, je n'insiste pas".

Je souffle un grand coup, je suis énervé... Je n'ai jamais eu peur, je m'imaginais plutôt en train de leur pêter la gueule en me protégeant le visage et le cou si y'en avait eu besoin.

Bon, j'ai grandi avec un berger allemand correctement dressé, je n'ai jamais été mordu à sang. Ca a dû jouer, mon père m'a bien dressé aussi : Le chien, c'est le chien, qd il mange on le laisse, quand il joue un peu trop fort, on le remet en place.

J'ai toujours eu en tête que le bon réflexe était de ne pas fuir, de présenter son bras faible et de lui ruiner littéralement la truffe et les yeux, quite à le tuer s'il le fallait.

Face à un chien, j'ai toujours été dans la logique : "j'ai pas peur de toi, t'es moche, tu fais du bruit mais je suis plus grand que toi, si tu me mords, je t'explose la tronche". Moi, je le regarde dans les yeux le chien pour lui dire ma phrase.
Des propos "crus" que je me répète mentalement dans l'action mais qui contribuent à me rassurer et à ne pas montrer de peur. Comme il parait qu'ils la sentent, je préfère m'imaginer en train de l'affronter et me donner à fond plutôt que m'imaginer courir apeuré avec un chien qui veut me bouffer le derrière.



A+
Alexis


14 octobre 2009 à 15:32:00
Réponse #29

Coug


Donc tu confirmes que tu n'as pas de "légitimité" particulière en matière de gestion des chiens dangereux, et que tu fais seulement part ici de tes « recherches ». Le truc, c'est que tu présentes les choses comme si tu faisais part de ton expérience, tu indiques en ton nom ce qu'il faut faire ou pas, comme si tu avais un bagage particulier dans ce domaine.

Dans le cas de simples comptes-rendus de recherches, de compilations de sites web ou de bouquins, il est plutôt d'usage habituellement de dire ici des choses du genre : « Voici ce que j'ai retenu de ce que j'ai lu ou entendu ici et là (avec indication des sources)... Qu'en pensent ceux qui ont une expérience directe de ce questions ? »
  
Dans un domaine où on peut se trouver en train de risquer sa peau, permets que je recherche à établir la validité des conseils d'un inconnu...

 
jiluc.

Si c'est que la tournure grammaticale qui dérange, je vais modifier ca - Je fais de mon mieux pour écrire en français, qui est une langue étrangère pour moi - Mais je traduis encore beaucoup dans ma tête. Enfin bref.

Puis, j'ai pas indiqué ce qu'il faut ou ne faut pas faire, j'ai indiqué des pistes. C'est comme tout, après chacun est responsable de ses propres décisions.


Citer
Dans le cas de simples comptes-rendus de recherches, de compilations de sites web ou de bouquins,
Oui mais non - C'est pas que de la paraphrase hein - Y a beaucoup de discussion humaine derrière, avec des personnes qui ont vécu cette situation, ce qu'ils en pensent - Une mise en commun des faits, une conclusion - Des discussions avec des militaires aussi... Autant je suis le premier à dire qu'il n'y a rien d'extraordinaire la dedans - Autant le présenter comme une paraphrase de quelques lectures à droite et à gauche c'est pas le cas non plus.



Citer
Mon premier post etait justement là pour t'aider dans tes recherches , consulter un pro et gagner du temps et pas s'engouffrer dans de mauvaise direction lourde de conséquence pour toi et les autres  ( je pense à "la fuite

Je persiste et signe, que dans certains situation, la fuite peut être une solution viable (si elle réussit, ca en devient la meilleure). Je l'ai expérimente, ca a marché (bon, j'étais en roller, donc j'avais un avantage certain). Une autre fois je me suis arrête et j'ai été mordu. Faut pas penser que tout les chiens courent plus vite que nous - Une adulte entrainé dépasse facilement les 25km/h - C'est pas le cas de tout les chiens. En plus, j'ai précisé les risques hein ainsi que la maigre fenêtre de tir dans laquelle cette solution peut-être applicable.

Pour les pistes que tu m'as "recommandé", 90% a déjà été fait, depuis un bail pour certaines.


tu indiques en ton nom ce qu'il faut faire ou pas, comme si tu avais un bagage particulier dans ce domaine.
Ca n'a jamais été écrit dans ce but - C'est ton interprétation personnelle. Comme dit plus haut, c'est pas un copier coller d'un site - Ni un résumé d'un livre - C'est la mise à l'écrit d'une partie, les deux tiers je dirais, de ce que j'ai retenu de global - Sur une période en somme assez longue, entre la première fois ou je me suis posé la question et maintenant.

Pour me répéter, si quelque chose dans mes écrits est faux - Je serais ravi de le corriger. Jusqu'a preuve du contraire donc, ca tient debout. Puis faut pas déconner, ce que j'ai écrit reste très basique.

  

Merci Anke pour ton poste - Il résume parfaitement l'intention de ma démarche. Et aussi à tout les autres intervenants qui participent activement au signal.

14 octobre 2009 à 17:17:47
Réponse #30

jilucorg


Si c'est que la tournure grammaticale qui dérange, je vais modifier ca - Je fais de mon mieux pour écrire en français, qui est une langue étrangère pour moi - Mais je traduis encore beaucoup dans ma tête. Enfin bref.

Rien à voir vraiment avec un quelconque problème de langage, je n'imaginais même pas que le français ne soit pas ta langue maternelle, tu t'exprimes de manière parfaitement claire.
  
 
jiluc.

14 octobre 2009 à 17:54:12
Réponse #31

Moleson


Il y a deux trois trucs qui m'interpellent.

Déjà la fuite, c'est le plus sur moyen de provoquer un réflexe de prédation chez le chien. Hormis le chihuaha et modèles du même acabit je ne vois pas trop de chiens qu'une personne normale peut distancer à la course.
En fait dès le moment ou la morsure de chien représente un danger et que le problème ne peut pas être satelisé par un coup de pied bien placé, la course n'est plus une option.

Ensuite le fait de les classer par race dangereuses  en plus en fonction de la puissance de la dentition. Ben même un labrador déchainé va bouffer son bonhomme et faire des dégats impressionant, alors se faire déchiqueter le bras par 150 Kg au cm2 ou 500 c'est juste des chiffres et rien d'autre.
Le côté race dangereuse ou pas,  le critère principal c'est le poids, mais déjà un chien de 10-15Kg c'est une menace sérieuse. Le reste Pitbull ou autre chien de soit disant combat, c'est surtout que certaine race sont vue comme des prothèse pénienne par des connards et logiquement on les retrouve en tête des faits divers.

Un chien devient ce que l'on en fait. David connaît assez bien mon Marshmallow de 55Kg qui à un degré d'agressivité proche du zéro sidéral et dont le grand défaut est d'être surtout collant. Mais à la base c'est un chien hyper dominant et la première année était assez sportive.

Le plus important me parait d'apprendre à lire un chien et à comprendre les problèmes de territorialités, car en règle général il s'agit de ceci.

Dans les cas ou l'on tombe sur un chien taré, ben c'est pas de bol et si c'est un gros chien, c'est vraiment pas le bon jour à moins d'avoir au moins un spray au poivre ou un flingue voire un couteau (mais là il faut autre chose qu'un couteau suisse, le Perrin Bowie me semblerait tout à fait adéquat).
Le reste, taper dessus, il y a peu de chance qu'il soit impressionné s'il est lancé.
Les yeux devraient être les seuls organes ou en les mettant hors d'usage le chien devrait cesser son attaque, encore faut.il y arriver. Un chien c'est diablement rapide et surtout une morsure ça fait très très mal et est en règle générale incapacitant.

Moléson

14 octobre 2009 à 18:35:26
Réponse #32

jilucorg


Pour l'anecdote, à propos de taille de chien, de vitesse et de mordant, j'ai vu un Fox Terrier à poil dur rattraper au sprint (en partant de loin) très facilement un ado d'une quinzaine d'années qui était entré chaparder chez lui (chez lui le chien, à la campagne), lui choper le jarret, rester accroché comme un harpon pendant plusieurs enjambées jusqu'à ce que le gars tombe, et ensuite le lâcher pour remonter lui donner UN coup de dents sur le crâne, avant d'obéir au rappel à contrecœur : ça pissait bien dru aussi bien au jarret qu'au crâne, on voyait les trous profonds, heureusement que le chien avait choisi le dessus du crâne, et qu'il était bien au rappel.
J'ai vu ce même Fox — par ailleurs sympa et cool — se battre sauvagement avec son père, sauté impromptu d'une voiture dans sa cour (il vivait ailleurs : ½ seconde d'inattention des maîtres avec la portière) : le sang coulait sur eux, ils avaient fini par se verrouiller les mâchoires, et personne ne s'est avisé d'essayer de les séparer autrement qu'en les asphyxiant-noyant au jet d'arrosage puissance max, ce qui n'a pas été immédiat... Des Fox Terriers, 7-8 kg...  
  
 
jiluc.

14 octobre 2009 à 19:07:17
Réponse #33

Thanos


Des Fox Terriers, 7-8 kg...  

Pas pour rien que des terriers ont servi pour les croisements des chiens de categorie 1 !!  ;#

Terrier/ratier, teckels, petit molosse type bouledogue français/staffie ne sont pas à prendre à la rigolade malgré leur petit gabarit, ce sont des races croisées justement pour gérer des plus grosses bêtes qu'eux...

L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

14 octobre 2009 à 19:22:23
Réponse #34

Kilbith


Bonsoir,

La moindre morsure doit être traitée, la gueule des chiens possède plein de trucs bien foutus : si la proie s'échappe, ces "hôtes" leur donne une chance de la retrouver plus tard. :o

C. Canimorsus (la bien nommée) est particulièrement sympathique.  :D

ref : http://www.cbip.be/Folia/2003/F30F07B.cfm
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

14 octobre 2009 à 19:30:59
Réponse #35

jilucorg


ref : http://www.cbip.be/Folia/2003/F30F07B.cfm

Merci pour ce texte de référence, j'archive ! 

« Environ 20% des plaies par morsure de chien, et au moins 50% des plaies par morsure de chat qui n’ont pas été traitées de manière adéquate finissent par s’infecter. » Les minous non plus, pas sympas avec leurs canines hypodermiques...
  
 
jiluc.

14 octobre 2009 à 20:04:29
Réponse #36

Bartlett


Hard habits are hard to kill. If you don't kill them, they kill you.

14 octobre 2009 à 23:11:29
Réponse #37

Coug




Citer
Ensuite le fait de les classer par race dangereuses  en plus en fonction de la puissance de la dentition. Ben même un labrador déchainé va bouffer son bonhomme et faire des dégats impressionant, alors se faire déchiqueter le bras par 150 Kg au cm2 ou 500 c'est juste des chiffres et rien d'autre.
Le côté race dangereuse ou pas,  le critère principal c'est le poids, mais déjà un chien de 10-15Kg c'est une menace sérieuse. Le reste Pitbull ou autre chien de soit disant combat, c'est surtout que certaine race sont vue comme des prothèse pénienne par des connards et logiquement on les retrouve en tête des faits divers.

le critère principal c'est le poids

Je suis pas d'accord: Les races de cat. 1 dépassent pas les 18kg - Mais ont une force dans la machoir 3 fois supérieur que des chiens faisant le double de leur poids. Pour ma part je considère la dangerosité du chien par rapport à son caractère et son "degré de létalité": Ces races de cat 1. Sont pas choisies par ces "connards" dont tu parles par hasard. Ils ont été créer pour tuer - Ce sont des chiens de combat, qui n'ont aucun code canin, qui lâchent jamais prise (même avec dressage c'est quasiment impossible).

Un enfant en bas age de ma région s'est fait déchiqueter en morceau devant ses parents par un pitt - Ca n'a pas prit longtemps.

Un autre chien n'aurait sans doute pas agit de la même façon, ni avec la même intensité. Un chien normal a un code canin et ne s'attaque pas aux chiots, il en va de même pour les bébés.

Après oui, tu as raison de préciser que n'importe quel chien ou presque peut faire bobo - Mais le degré de celui-ci n'est absolument pas le même je pense.

14 octobre 2009 à 23:22:31
Réponse #38

DavidManise


Salut :)

Pour rebondir sur les races de chiens...  j'ai des potes qui ont une femelle amstaff.  Pour ceux qui connaissent pas c'est un petit molossoïde très speed...  elle doit faire 15-20kg max.  J'ai toujours eu tendance à me méfier de ces chiens.  Evidemment le dressage les rend plus ou moins sociables, mais ça reste des chiens avec des tempéraments très speed, et donc qui passent vite d'un état à un autre.

J'ai l'habitude des chiens, pas peur d'eux ni rien.  Celle-là je la connaissais un peu...  Cet été je jouait avec elle.  Juste elle me donnait un bout de bois et elle voulait que je le tire, on jouait à celui qui tire le plus fort et tout.  Je m'étais assis près d'elle.  Un moment donné, dans la bonne humeur et tout, le bout de bois tombe par terre, je le choppe et là instantanément changement brutal, crocs en avant, oreilles couchées, qui s'avance vers ma face en grondant...  je lâche le bout de bois et je recule, et je me lève en disant oh !  Calme !

Là elle a pigé qu'elle avait fait une connerie et elle s'est aplatie, mais c'était trop tard.  Fin du jeu en ce qui me concerne.  

J'ai *vraiment* été surpris de voir la vitesse avec laquelle elle est passée du jeu bon enfant à l'agressivité.  Encore, j'ai pas été assez con pour insister parce que franchement je suis sûr que ça aurait mal tourné.  Elle était d'accord pour tirer sur le bout de bois SI ELLE ME LE DONNAIT A TIRER.  Mais le fait de ramasser le bout de bois à sa place, c'était niet.

Voilà.  Je tire pas de conclusions, je généralise pas, mais je vous laisse méditer là-dessus.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

15 octobre 2009 à 00:36:28
Réponse #39

Thanos


J'ai *vraiment* été surpris de voir la vitesse avec laquelle elle est passée du jeu bon enfant à l'agressivité.  Encore, j'ai pas été assez c*n pour insister parce que franchement je suis sûr que ça aurait mal tourné.  Elle était d'accord pour tirer sur le bout de bois SI ELLE ME LE DONNAIT A TIRER.  Mais le fait de ramasser le bout de bois à sa place, c'était niet.

Les jeux de force chez les chiens (et pas que chez eux d'ailleurs :lol:) sont très liés à la dominance, le chien qui "gagne" le bâton ou la corde remporte le concours de b*te en gros.
Peut être considérait elle qu'elle avait gagné la partie et que le bâton lui appartenait ?

Mais effectivement certaines races et certaine lignées sont plus promptes à monter dans le tours que d'autres (mon petit malinois (8 mois) qui est issu d'une ligné de travail s'énerve très vite lorsque l'on joue, il faut constamment le remettre à sa place)

L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

15 octobre 2009 à 00:38:38
Réponse #40

Madmoizelle M


J'ai toujours une certaine appréhension des chiens, je n'en ai pas l'habitude.
Si un chien inconnu un peu grand s'approche de moi ou tourne autour de moi je m'immobilise et ne peux plus bouger, j'ai tendance à signaler au maître ou la personne qui est avec moi mon désarroi le plus total :o, car je sais pas quoi faire! J'ai peur de faire de mauvais gestes qui amèneraient à une attaque. Donc je bouge pas jusqu'à ce que la bête parte...:-[

15 octobre 2009 à 01:13:51
Réponse #41

Coug


Citer
Mais effectivement certaines races et certaine lignées sont plus promptes à monter dans le tours que d'autres (mon petit malinois (8 mois) qui est issu d'une ligné de travail s'énerve très vite lorsque l'on joue, il faut constamment le remettre à sa place)

Tu bosses quelle(s) discipline(s) avec lui?


Merci David pour ton témoignage - "Fin du jeu en ce qui me concerne." tu m'étonnes, y a de quoi...


Mademoizelle, M - C'est pas forcément la pire des attitudes. Le tout est de pas rendre nerveux le chien - Ce qui m'est arrivé tout à l'heure. Je la tenais en laisse, une petite fille (portant le voile) que je connais de vue cours puis nous dépasse. Elle s'arrète, me regarde, vois le chien et pousse un cri strident - Et ensuite colles ses deux mains sur sa bouche. Me demande de m'éloigner avec le chiens (alors qu'elle était à plusieurs mètres). Je lui dis qu'il est très gentil et ne lui fera rien avec un sourire et la voix le plus calme que je peux. Elle me dit qu'il a pas l'air (tu rigoles, c'est un chiot de 10kg), puis je sens un déclic dans ses yeux, elle le regarde plus de la même façon. On a du lui rabâcher le cerveau depuis petite que les chiens étaient dangereux...

C'est une petite fille de mon immeuble, j'aimerais bien lui enlever la peur des chiens - Je vais essayer de faire un petit pas à chaque fois que je la croise - Mais sans qu'elle le touche, d'une part trop risqué (c'est un chiot, elle peux avoir une mauvaise attitude, etc.) et de l'autre, ca pourrait créer un conflit avec la famille (très pratiquante à fortiori pour faire porter le voile à une fille de même pas dix ans). Mais si elle peux passer à 2m de nous sans pousser des cris, ce sera déjà pas mal. Puis, d'ici quelques mois, mon chiot fera 30kg, donc vaut mieux qu'elle en ai pas peur, parce-que si sa peur est proportionnelle à la taille du chien, à 30kg elle fera une crise d'épilepsie ou un arrêt cardiaque - Vu qu'elle pousse un cri à cause d'un chiot pacifique de 10kg, un chien aboyant de 30 ca doit pas être joyeux  ::).


15 octobre 2009 à 08:04:07
Réponse #42

Moleson


Salut :)

Pour rebondir sur les races de chiens...  j'ai des potes qui ont une femelle amstaff.  Pour ceux qui connaissent pas c'est un petit molossoïde très speed...  elle doit faire 15-20kg max.  J'ai toujours eu tendance à me méfier de ces chiens.  Evidemment le dressage les rend plus ou moins sociables, mais ça reste des chiens avec des tempéraments très speed, et donc qui passent vite d'un état à un autre.

J'ai l'habitude des chiens, pas peur d'eux ni rien.  Celle-là je la connaissais un peu...  Cet été je jouait avec elle.  Juste elle me donnait un bout de bois et elle voulait que je le tire, on jouait à celui qui tire le plus fort et tout.  Je m'étais assis près d'elle.  Un moment donné, dans la bonne humeur et tout, le bout de bois tombe par terre, je le choppe et là instantanément changement brutal, crocs en avant, oreilles couchées, qui s'avance vers ma face en grondant...  je lâche le bout de bois et je recule, et je me lève en disant oh !  Calme !

Là elle a pigé qu'elle avait fait une connerie et elle s'est aplatie, mais c'était trop tard.  Fin du jeu en ce qui me concerne.  

J'ai *vraiment* été surpris de voir la vitesse avec laquelle elle est passée du jeu bon enfant à l'agressivité.  Encore, j'ai pas été assez c*n pour insister parce que franchement je suis sûr que ça aurait mal tourné.  Elle était d'accord pour tirer sur le bout de bois SI ELLE ME LE DONNAIT A TIRER.  Mais le fait de ramasser le bout de bois à sa place, c'était niet.

Voilà.  Je tire pas de conclusions, je généralise pas, mais je vous laisse méditer là-dessus.

Ciao ;)

David
Juste pour exemple aux Etats-Unis les Pit pendants très longtemps étaient considérés comme de parfait chien de famille. Les Bouviers bernois sont exactement de la même famille que les Rotweiler.

Ton exemple est un exemple parfait qui montre un problème récurrent et générateur d'accident, la position hierarchique du chien dans la meute étendue humaine.
Ce qui c'est passé est que ce chien à montré qu'il te domine. Le jeu oui, mais à un moment comme il est ée chef il à décidé qu'il allait garder son substitut de proie qu'était le morceau de bois. Comme t'avais pas compris le message, il te l'a expliqué façon canine. Vu que t'as pas insisté tout est rentré dans l'ordre, Après et c'est souvent le problème comme le chien finalement ne sait pas vraiment quel est vraiment sa place, il s'est quand même aplati.

Dans notre village c'est produit exactement la mêm chose avec un bouvier bernois qui était "un membre la famille". Un morceau de galette tombe par terre, le gamin le ramasse, le chien considère qu'il domine le gamin, lui file un léger coup de dent pour lui expliquer que c'est lui le chien qui à droit à la galette.

C'est une situation potentiellement dangereuse ou un enfant peut facilement se faire mordre. Chien à dresser d'urgence avec un professionel.

Le truc est chez les chiens dominants (Mon beauceron  que tu connais est un hyper dominant, le dresseur n'arrivait qu'à peine à se faire obéir et la première fois uniquement avec une mandale, rien à faire autrement) est dans les actes de tout les jour, de lui faire comprendre qu'il est tout en bas de la hierarchie. Une fois que cette place est fixée, le chien est tout content, car il sait ou il en est. Par contre il va toujours faire des petits test pour savoir si c'est toujours le cas.

Les trucs sont, je sort toujours en premier de la porte, le chien à toujours à manger après la famille, c'est moi qui reçoit enpremier les arrivants etc. De plus j'exerce le fait que l'on peut mettre la main dans l'écuelle quand il mange, lui ramasser son os quand il le ronge, le réveiller quand il dort, lui tirer les oreilles, lui tirer la queue et lui mettre les doigst dans les yeux.
Quand on joue avec un objet, à la fin je garde toujours l'objet (balle, morceau de bois) car c'est moi le chef, si lui à le droit de le garder, dans le code canin, c'était lui le dominant.

Le résumé c'est quand tu as un gros chien, qui par hasard est dominant, c'est un travail de tout les jours de petits détails pour que ce chien soit un plaisir et non une crainte permanente.

Le problème des c*nnard est qu'ils prennent un chien qui fait peur, de par les faist divers et ne le dressent pas voire le rendent psychotiques. D'ailleurs il y a un nombre assez impressionant de ces débiles qui se font bouffer par leur propre chien (source des potes véto d'uni à Lyon)

Moléson

15 octobre 2009 à 09:29:06
Réponse #43

DavidManise


Excellent post ça.  Plein de bons petits trucs d'éducation canine :love:

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

15 octobre 2009 à 10:10:35
Réponse #44

kikou92


Salut,

Pardonnez-moi, je dérive sur le sujet : on dit que le dressage est préférable sur les chiots ou jeunes chiens;  est-il encore possible sur des chiens adultes ?

merci
Alexis

15 octobre 2009 à 13:59:38
Réponse #45

kikou92


Tu as un exemple à soumettre ?

Pas actuellement, j'ai vu il y a qqes années un york' "chien chien à sa maman" qui faisait ce qu'il voulait (dormir sur le lit, manger à table...) et qui montrait les dents et niaquait dès qu'il était contrarié dans sa petite vie de chienchien  >:(...

A+
Alexis

15 octobre 2009 à 17:47:14
Réponse #46

jilucorg


Ces races de cat 1. Sont pas choisies par ces "connards" dont tu parles par hasard. Ils ont été créer pour tuer - Ce sont des chiens de combat, qui n'ont aucun code canin, qui lâchent jamais prise (même avec dressage c'est quasiment impossible).[...]
Un autre chien n'aurait sans doute pas agit de la même façon, ni avec la même intensité. Un chien normal a un code canin et ne s'attaque pas aux chiots, il en va de même pour les bébés.

 >:( Voilà (encore ?) une affirmation sans fondement aucun, purement dictée par les idées toutes faites d'une "logique" préformée et colportée de manière incontrôlée, hors de tout examen de la réalité des attaques sur bébés. Dans le cas présent, cette affirmation fantaisiste publiée ici avec l'autorité péremptoire de "celui qui sait" est particulièrement dangereuse, puisqu'elle laisse croire que notre bébé ne sera pas attaqué si on a un chien de toute autre race que ceux de la catégorie 1 ;
d'abord un rappel, pour savoir de quoi on parle :

Catégorie 1 : Chiens d'attaque.
Chiens compris dans cette catégorie:

    * Chiens assimilables Staffordshire Terrier

    * Chiens assimilables American staffordshire terrier non L.O.F. (chiens appelés Pit-bull)

    * Chiens assimilables Mastiff non L.O.F. (chiens appelés Boerbull)

    * Chiens assimilables Tosa non L.O.F.


Et voici des faits, sur les dix dernières années, en France seulement ; je n'ai gardé que les décès de très jeunes enfants causés par des chiens n'appartenant pas à la catégorie 1, ceux donc qui — obéissant à un imaginaire « code canin »  ::) — « ne s'attaquent pas aux bébés » (c'est un peu long (hélas...), mais ça peut aider à fixer les idées de ceux qui croient à ces classifications) :

1989
- 13 nov: à Saint-Priest-sous-Aixe (Haute-Vienne), un bébé de 3 semaines est tué dans son berceau par le berger allemand de ses grands-parents.
- 15 nov: à Langogne (Lozère), une fille de 3 ans décède des suites des morsures d'un berger allemand.
- 22 déc: à Saint-Michel-la-Rivière (Dordogne), un bébé d'une quinzaine de jours a la tête broyée par un berger allemand de la famille.

1991
- 18 juin: une fillette de 3 ans est mordue mortellement à la gorge par le berger allemand de la famille à la Lande-sur-Eure (Orne).

1992
- 19 juin: une fillette de deux ans meurt, mordue à l'abdomen par un berger allemand à Saint-Just-Luzac (Charente-Maritime).

1997
- 25 mai: un bébé d'un mois est mordu à mort par deux chiens de chasse de la famille, à quelques mètres de ses parents qui déjeunaient dans le jardin à Dugny-sur-Meuse, près de Verdun (Meuse).
- 15 déc: une fillette de 6 ans est mortellement blessée par trois chiens husky appartenant à ses parents, près de Saint-Laurent-en-Grandvaux (Jura).

1998
- 1er janv: un bébé de 8 mois est mortellement blessé par le berger allemand de la famille près de Lamballe (Côtes d'Armor).
- 25 nov: un enfant de 4 ans, en visite chez des amis dans la région d'Ajaccio, est tué par deux chiens de la maison, un berger allemand et un beauceron.

2003
- 21 mai: Un bébé est tué dans son couffin par le berger belge de sa baby sitter à Holque (Nord).

2007
- 23 octobre: à Bobigny, un beauceron croisé malinois s'est jeté sur un enfant de 19 mois qui attendait l'ascenseur avec sa mère et sa tante. Le chien a saisi l'enfant au visage et l'a trainé dans le hall pendant un long moment. L''enfant est mort dans la nuit.

2008
-  9 janvier 2008: Un petit garçon de deux ans et demi a été tué par Sultan, le rottweiler de la famille, ai lieu-dit Le Chevronnet près de CHARNAY dans le Rhône (69). Le chien s'est précipité sur l'enfant, qui descendait de voiture, et l'a mordu à plusieurs reprises, apparemment sans raison.

2009
-  28 mars 2009: Une fillette âgé de 6 ans est tuée par deux dogues allemands dans la propriété de sa famille aux Grandes-Loges un village proche de Châlons-en-Champagne (Marne).


Ce genre de déclaration sur le "code canin", c'est à peu près aussi fidèle à la réalité, pertinent et utile que d'affirmer que « désormais, ce qui compte en France pour réussir, ce n'est plus d'être bien né, c'est d'avoir travaillé dur et d'avoir fait la preuve par ses études de sa valeur. » Ah oui zut, on avait dit « pas de politique ! »
  
 
jiluc.

15 octobre 2009 à 17:55:15
Réponse #47

Thanos



Ce genre de déclaration sur le "code canin", c'est à peu près aussi fidèle à la réalité, pertinent et utile que d'affirmer que « désormais, ce qui compte en France pour réussir, ce n'est plus d'être bien né, c'est d'avoir travaillé dur et d'avoir fait la preuve par ses études de sa valeur. » Ah oui zut, on avait dit « pas de politique ! »
 
jiluc.

Pffff ça c'est parce que tu es contre le principe du darwinisme social...                                              ;#

Plus sérieusement, ton poste pointe très justement le doigt sur une chose : on fait dire ce que l'on veut aux statistiques et même aux faits lorsqu'ils sont isolés de leur contexte et pour peu qu'on leur applique le filtre "qui va bien".

Pour preuve, les attaques de chiens arrivent toujours par vagues dans nos journaux, ce qui est statistiquement quasi impossible...

je serais curieux de voir les statistiques des assureurs, qui doivent avoir la plus grosse base de données sur le sujet.

L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

15 octobre 2009 à 18:16:56
Réponse #48

douyazen


Chiens de première catégorie : chiens d'attaque

Objectif : obtenir, à terme leur disparition du territoire français .

Identification

    * Non inscrits à un livre généalogique reconnu: "type"et non "race"
    * "pit-bulls": assimilables par leurs caractéristiques morphologiques:
          o Aux chiens de race Staffordshire terrier*
          o Aux chiens de race American Staffordshire terrier
    * "Boerbulls": assimilables
          o Aux chiens de race Mastiff
    * Tosa: assimilables par leurs caractéristiques morphologiques aux chiens de race Tosa

*: erreur du législateur: cette race n’existe pas; la race s’appelle Staffordshire Bull terrier, de ce fait, le Staffordshire Bull Terrier, n'est pas concerné par les mesures visant les chiens dangereux.
Type "Pitt-bulls"      

# Petit dogue, couleur variable
# Périmètre thoracique: 60 à 80 cm (18 à 40 kg environ)
# 35 à 50 cm au garrot
# Musclé, à poil court
# Apparence puissante, avant massif, arrière comparativement léger
# Stop peu marqué, truffe en avant du menton
# Museau: même longueur que le crâne, moins large
# Mâchoires fortes, muscles des joues bombés
   

 


Type "Boerbulls" (assimilables par leurs caractéristiques morphologiques aux chiens de race Mastiff)

# Dogue, couleur fauve généralement
# Corps haut, massif, long, musclé,épais et cylindrique, poil court
# Crâne large, museau court, babines pendantes
# Cou large, plis cutanés (fanon)
# Périmètre thoracique > 80 cm (> 40 kg)
Garrot: 50 à 70 cm
   

Chien de Race Mastiff

Type "Tosa"

# Dogue, couleur variable,(généralement fauve, bringée ou noire), poil ras
# Crâne large, museau moyen, stop marqué, mâchoires fortes
# Cou musclé avec fanon
# Poitrine large et haute, ventre bien remonté, queue épaisse à la base
# Périmètre thoracique > 80 cm (> 40 kg)
# Garrot: 50 à 70 cm


Chiens de deuxième catégorie :chiens de garde et de défense

Objectif: maîtriser leur détention et leur commerce

Identification

    * Inscrits à un livre généalogique reconnu: déclaration de naissance ou pedigree (SCC)
          o Race Staffordshire terrier*
          o Race American Staffordshire terrier
          o Race Rottweiler
          o Race Tosa
    * Non inscrits à un livre généalogique:
          o Assimilables par leurs caractéristiques morphologiques aux chiens de race Rottweiler

*: erreur du législateur: cette race n’existe pas; la race s’appelle Staffordshire Bull terrier

    * Inscrits à un livre généalogique reconnu: déclaration de naissance ou pedigree (SCC)

      Race American Staffordshire terrier
         

      Race Rottweiller
      Dogue, noir et feu, poil court
      Corps cylindrique, trapu
      Crâne large, front bombé, stop très accentué, joues musclées, truffe à hauteur du menton
      Museau moyen, mâchoires fortes
      Périmètre thoracique > 70 cm (> 30 kg)
      Garrot: 60 à 65 cm environ
         


    * Non inscrits à un livre généalogique: Assimilables par leurs caractéristiques morphologiques aux chiens de race Rottweiller.
Chiens de première catégorie

    * Accès interdit
          o Aux transports publics
          o Aux lieux publics,
          o Aux locaux ouverts au public
    * Stationnement interdit dans les parties communes de immeubles collectifs
    * Peuvent circuler sur la voie publique
          o Muselés et tenus en laisse par une personne majeure


Chiens de deuxième catégorie :  
# Peuvent accéder

    * Aux transports publics
    * Aux lieux publics
    * Aux locaux ouverts au public

# Mais toujours muselés et tenus en laisse par une personne majeure

source :  http://www.envt.fr/Cliniques/page528.htm#mesures



le critère principal c'est le poids

Je suis pas d'accord: Les races de cat. 1 dépassent pas les 18kg - Mais ont une force dans la machoir 3 fois supérieur que des chiens faisant le double de leur poids. Pour ma part je considère la dangerosité du chien par rapport à son caractère et son "degré de létalité": Ces races de cat 1. Sont pas choisies par ces "connards" dont tu parles par hasard. Ils ont été créer pour tuer - Ce sont des chiens de combat, qui n'ont aucun code canin, qui lâchent jamais prise (même avec dressage c'est quasiment impossible).

Un enfant en bas age de ma région s'est fait déchiqueter en morceau devant ses parents par un pitt - Ca n'a pas prit longtemps.

Un autre chien n'aurait sans doute pas agit de la même façon, ni avec la même intensité. Un chien normal a un code canin et ne s'attaque pas aux chiots, il en va de même pour les bébés.

Après oui, tu as raison de préciser que n'importe quel chien ou presque peut faire bobo - Mais le degré de celui-ci n'est absolument pas le même je pense.



Je vois aucun chien de Cat 1 qui pése moins de 18 kilo .
L' American Staffordshire terrier inscrit au lof est un chien de Cat 2 ...
Tafdack avec julic
« Modifié: 15 octobre 2009 à 18:50:14 par douyazen »
Le terrain donne le ton .
Un monde meilleur
Un jour tôt ou tard on est que des os ...

15 octobre 2009 à 18:31:03
Réponse #49

Moleson


Pffff ça c'est parce que tu es contre le principe du darwinisme social...                                              ;#

Plus sérieusement, ton poste pointe très justement le doigt sur une chose : on fait dire ce que l'on veut aux statistiques et même aux faits lorsqu'ils sont isolés de leur contexte et pour peu qu'on leur applique le filtre "qui va bien".

Pour preuve, les attaques de chiens arrivent toujours par vagues dans nos journaux, ce qui est statistiquement quasi impossible...

je serais curieux de voir les statistiques des assureurs, qui doivent avoir la plus grosse base de données sur le sujet.

Le canton de Neuchatel en Suisse à une statistique sur les morsures de chien (déclaration obligatoire).

Les deux chiens ein tête de liste sont les Labrador et le Bouviers Bernois. Par contre effectivement si l'on pondère le taux de morsure avec le taux de possession de race, les rotweiler vont sortir en tête avec un taux de morsure 2x plus haut que par exemple les labradors.

Maintenant à nouveau, les chiens sont choisis par leur propriétaire en fonction de l'image qu'il dégage. Tu ne trouvera jamais un voyou avec un labrador dressé pour l'attaque ou transformé en bête psychotique par les coups et à l'inverse relativement rare sont les familles prenant un Rotweiler comme gentil toutou de famille.

Ceci explique donc cela, mais dès que l'on a un chien qui dépasse un certain gabarit il est indispensable de suivre des cours de dressage et de comprendre que si l'on traite son chien comme un humain, il va nous traiter comme un chien.

Si j'ai pris un beauceron, c'est par ce que j'aime les grand chien, mais que je ne voulais pas un chien connoté d'attaque, quoique si j'avais le choix entre un beauceron déchainé et un Pitbull, je prendrais probablement le pit.



Moléson

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité