Nos Partenaires

Auteur Sujet: Gérer l'attaque d'un chien - Théories et réflexions diverses et communes  (Lu 78516 fois)

25 avril 2014 à 11:04:32
Réponse #150

bpc


Elle a regardé le chien, et lui a hurlé de toutes ses forces "BARRE TOI SALE C*N DE CHIEN !". Il a été impressionné et est rentré tout penaud dans un jardin.

la "grosse colère" fait fuir les chiens, même gros et agressif.
je ne sais pas si c'est vrai à tous les coups, mais j'ai pu le voir plusieurs fois.



25 avril 2014 à 11:37:04
Réponse #151

Djeep


la "grosse colère" fait fuir les chiens, même gros et agressif.
je ne sais pas si c'est vrai à tous les coups, mais j'ai pu le voir plusieurs fois.

BJR Comme tu le dis toi même ce n'est pas systématique et un chien "fou" en
mode attaque ne s'arrêtera pas. HN
Allumez le feu :-)
Donnez un titre honorifique à un clampin et il se sentira l'âme d'un petit chef !

25 avril 2014 à 13:38:34
Réponse #152

mrfroggy


la "grosse colère" fait fuir les chiens, même gros et agressif.
je ne sais pas si c'est vrai à tous les coups, mais j'ai pu le voir plusieurs fois.

non pas a tous les coups, et certains chiens au caractère en acier trempé sont insensibles... testé sur ma chienne,qui a voulu pratiquer une autopsie sur autre chien... mes cris, les coups de manche a balai, rien n y a fait.pourtant j ai bien pété une pile ce jour la.Et dieux sait qu elle me craint au quotidien. mais quand les nerfs sont chauds, c est tres difficile a calmer.
quand un chien a cette face la , je doute que des cris puisse l intimider..   :'(
Les Hommes qui sont nés pour jouir véritablement de la vie font ce qui leur plaît, à l’heure où cela leur plaît, et ne perdent pas leur temps à prévoir l’avenir, à se garer de catastrophes imaginaires. (Alfred Capus)

25 avril 2014 à 13:43:37
Réponse #153

Arnaud


Plop,

Attention, gueuler sur un chien c'est un coup de poker, le bluff ne marchera évidemment pas toujours mais surtout ça peut aussi avoir l'effet inverse et provoquer une attaque qui n'aurai pas eu lieu sinon.

Typiquement un chien qui s'approche en aboyant ou en grognant n'attaquera pas forcement sauf si vous faites fi de l’avertissement, il y a des réponses plus adaptées que de le provoquer en lui gueulant dessus: rester calme, ne pas regarder le chien dans les yeux, interposer quelque chose entre vous et le chien, faire retraite doucement, etc...

Maintenant c'est comme avec tous les animaux on peu se la jouer à celui qu'a la plus grosse et si des fois on gagnes, des fois on perd.

Pour ce qui est du sujet initiale, pour le chien qui à décidé de vous bouffer (ou que vous aurez décidé par votre comportement) y'a pas de mystère faut défendre sa peau.

Quelques conseils en vrac: ne pas courir, essayer d'appeler à l'aide des fois que le maître soit dans le coin, protéger son visage, son cou et ses doigts en serrant les poings, idéalement lui donner un truc à mordre et lui abandonner (pull, sac, etc) si ça le distrait pas... lui rentrer dedans pour faire du dégât: si vous avez un truc dur pour le frapper, taper pour tuer, le chien lui vous fera pas de cadeau... attention le crâne d'un chien est hyper solide, cibler l’arrière de la tête ou le bas du dos , attention aussi aux coups de pieds dans les côtes, ils ne font généralement qu’exciter encore plus le chien en déclenchant un vieux réflexe de prédation et le dernier truc dont vous avez besoin c'est de vous retrouver sur le cul.

Si mordu ne pas tirer, si possible saisir la tête et lui mettre un pouce dans l'oeil et pousser, jusqu'à ce que l'oeil sorte de l'orbite, si la tête est pas accessible essayer de lui péter les côtes en utilisant le poid de son corps sur un coude ou un genou.

Après on appelle le 18 le 17 et les ennuis commencent...

Mes 2 croquettes,
Arnaud.
« Modifié: 25 avril 2014 à 13:50:26 par Arnaud »
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

25 avril 2014 à 20:10:59
Réponse #154

setrus


Citer
Mes 2 croquettes,
Arnaud.

+1

Citer
Une vraie question :  Est-ce qu'un malinois éventuellement "taré" ou un autre chien fou mal éduqué, mal attaché ... fera preuve de bon sens?

D'expérience, il peut être "sur toi" en une ou deux secondes, pratiquement sans sommations.

J'ai annoncé "malinois" parce que c'est une image qui parle.
J'entendais par la que, si je (ou quiconque au demeurant)  remarque une grosse bête en vadrouille dans un jardin, je ne tente pas le diable, j'attends le patron. De toute façon j'ai des consignes pour ne pas m'approcher en cas de clébard.

Par contre, ce qui m'est arrivé une fois (fait notable, les petits chiens ne comptent pas) c'est un gigantesque berger suisse, très sympathique pendant plus d'une heure, m'a sauté sur les fesses lorsque je pliais bagages, sans sommations. J'ai gueulé, il a ramassé ma caisse à outil sur le coin de la tête, ça l'a énervé. On a lutté rapidement et je lui ai choppé le cou dans le creux de mon bras et j'ai serré a m'en (presque) déchirer les muscles, puis je l'ai balancé par dessus la rambarde de la terrasse, le tout sous les yeux et les cris de sa maitresse. Bilan pour moi une petite plaie dans le bas du dos, et une grosse douleur au bras pendant trois quatre jours. Pour le chien, pas de nouvelles. L'incident n'a pas été signalé à ma boite, je ne suis pas retourné chez cette cliente.



25 avril 2014 à 22:09:01
Réponse #155

VieuxMora


....Par contre, ce qui m'est arrivé une fois (fait notable, les petits chiens ne comptent pas) c'est un gigantesque berger suisse, très sympathique pendant plus d'une heure, m'a sauté sur les fesses lorsque je pliais bagages, sans sommations. ....

Je me suis laissé dire que certains chiens "de garde" ont été dressés pour maintenir l'étranger dans les lieux gardés en l'empêchant de sortir.
Ceci étant, la maîtresse en titre n'était visiblement pas la femelle alpha (ou alors trop  ;) )


26 avril 2014 à 06:28:22
Réponse #156

setrus


Citer
Je me suis laissé dire que certains chiens "de garde" ont été dressés pour maintenir l'étranger dans les lieux gardés en l'empêchant de sortir.
Ceci étant, la maîtresse en titre n'était visiblement pas la femelle alpha (ou alors trop  ;) )

Ma femme, gamine, avait un chien qui faisait exactement ça (sans dressage), impossible pour quiconque de sortir du terrain si il était dehors.

La dame en question avait attaché son chien quand je suis arrivé (il n'avait que 10 mois, mais vla la bestiole...), puis détaché au bout d'un moment vu que tout se passait bien. J'ai fait une dizaine d'aller-retour jusqu'à mon fourgon pendant l'heure et demi que j'ai passé chez elle, et il m'a sauté dessus au dernier. Je remercie le concepteur des EPI et les consignes qui font que je doive toujours les porter, sans ça j'aurais surement eu le dos lacéré.

26 avril 2014 à 08:51:50
Réponse #157

Tekkel


Petit souvenir d'enfance dans une ancienne cour de ferme.
Les bâtiments avaient peu à peu été vendus à divers propriétaires.
Donc des voisins avec ou sans chiens dans un domaine relativement clos.
Dont un qui avait un berger allemand, très énergique, souvent attaché et pas dressé.
Vu le nombre d'enfants à vadrouiller dans la cour, il y a avait déjà eu plusieurs explications avec le proprio du chien à propos de son comportement et des dangers potentiels. Mais lui ne voyait pas le problème vu que son berger était très gentil avec SES enfants.

Et ça n'a pas raté.
Partis chercher des mûres dans les chemins environnants, je reviens en courant à la maison chercher un autre saladier.
Quand j'arrive à une extrémité de la cour, je vois le chien en liberté de l'autre coté. Il m'a vue aussi.
Il a chargé sans aboyer, moi je suis restée immobile et je l'ai vu venir. Très rapide donc plutôt le réflexe de me protéger avec mes bras plutôt que de donner mes fesses en pâture.
il m'a niaké le bras que j'avais relevé devant mon visage.
Pas mordu, juste pincé. Un avertissement ?
Ensuite il est resté à coté à gronder pour m'empêcher d'avancer.
Bref il a pris la cour pour son territoire.
J'ai eu la bonne idée de reculer tout en lui faisant face et de revenir en marchant  . Quand je me retournais, le chien était là à vérifier que je quittais bien sa zone.
Je vous passe le psychodrame quand les adultes ont appris ce qu'il s'était passé...

Depuis j'ai appris à comprendre le comportement des chiens et à le transmettre à mon enfant qui a bien du mal à comprendre que tous les kikis ne sont pas caressables.
D'ailleurs et pour info, les Grands Danois sont connus pour être des chiens très silencieux à l'avertissement subtil...

26 avril 2014 à 15:57:10
Réponse #158

musher


(il n'avait que 10 mois, mais vla la bestiole...)
C'est pas un chien mais un chiot à 10 mois. Il a très bien voulu joué sauf si il est pas éduqué et qu'il joue comme avec un autre chiot. Quand c'est un caniche, ça va. Quand c'est un patou ou un dogue allemand, on a pas leur cuir ni leur fourrure. 
J'ai récupéré un chien de 40 kg à 12 mois, qui, jusqu'à ce que je le récupère, n'avait rien connu. Il vivait dans un enclos de 3x3  avec ses 2 frères et sa soeur. Quand il est excité, il a tendance à mordre (gamelle qui arrive pas assez vite, caresse un autre que lui, trop long à l'atteler...). Je le frappe pas et me bat pas avec lui. Je le corrige comme sa mère. Planqué au sol et étranglé.

Pour les chiens qui garde leur territoire, je cherche pas à comprendre, je recule en le surveillant et jusqu'à maintenant (30 ans de rando à travers la France), le chien s'arrête à la limite de son territoire et aboit jusqu'à ce qu'il me perde de vue.

Pour les chiens qui courent vers moi en gueulant loin de toute habitation, ferme..., je m'arrête, prend un objet long (baton de marche, branche, voir la machette dans son étui) et lorsqu'il arrive à bonne distance, je dis un Non ferme avec le baton derrière ma jambe. En général, il s'arrête et repart, ou il vient me sentir, voir carrément demande des caresses. Si il s'arrête pas (ce qui est arrivé très très rarement), je fous un grand coup latéral. ca lui tape où ça tape. Et le chien repart en gueulant, tombe au sol (et avant qu'il se relève, je lui en refous un grand cou sur la truffe). Une fois, je l'ai loupé. Il m'a chopé l'autre bras que j'avais enroulé dans ma veste et que j'avais mis devant mon visage. Pendant qu'il s'excitait sur ma veste, je lui ai mis un grand coup derrière les oreilles et je suis parti.

Avec un de mes chevaux, la technique était de remonter en selle le plus vite et de s'accrocher au pommeau. Soit il le piétinait, soit il faisait demi tour sur les postérieurs et il shouttait. 

Les 2 fois ou je me suis fait vraiment choppé (pas juste mordu puis laché), c'était une fois à la main et l'autre à l'avant bras. J'ai attrapé avec l'autre main le cou et j'ai étranglé jusqu'à ce qu'il lache puis je l'ai plaqué au mur en lui écrasant le ventre avec le genou jusqu'à ce quelqu'un vienne m'aider à le maitriser (muselière puis corde en lasso étrangleur). C'était les 2 fois des huskies d'environ 25-30 kg.

Par contre jamais hurlé, ça les excite ou ça les effrait et ils attaquent de peur

Pour les bastons de chien, jamais intervenir sans protection. Un chien qui se bat ne reconnait personne. Attaquer au jet d'eau dans la gueule, les yeux et lorsqu'on les a séparé garder éloigner les combattants avec le jet jusqu'à ce que les proprios ou quelqu'un les attache.

Attraper par les coui**es ou les pattes arrières ou la queue un chien qui se bat, ça a valu à certains proprios de se faire mordre aux jambes par leur propre chien.

26 avril 2014 à 17:18:00
Réponse #159

aliɔs


Dans le lien mis par Serge, il est écrit : She shoved her fist into the dog's mouth and bit its ear off while telling her daughter to turn over so she didn't choke on blood.

En dernière extrémité et pour défendre son enfant comme l'a fait cette mère, est ce "recommandable" d'enfoncer son poing dans la gueule d'un pit bull ?

26 avril 2014 à 18:41:35
Réponse #160

musher


Ca dépend. Si tu réussis à enfoncer le poing assez profond dans sa gueule pour l'empêcher de fermer ses machoires, qu'il arrive pas à reculer la tête pour te chopper le poing pourquoi pas ?

Quand tu vois les dégats d'une morsure sur une main, comment mes chiens cassent en deux un fémur de porc (et qu'ils ont pas la force des machoires d'un pitt bull), si jamais le pitt bull ferme ses machoires sur ton poing, le chirurgien va avoir un beau challenge.

26 avril 2014 à 20:55:51
Réponse #161

aliɔs



C'est ce que je supposais.
La mère de l'enfant a eu une certaine chance de ne pas avoir eu plus de dégâts physique.

26 avril 2014 à 21:29:35
Réponse #162

VERDUG0


Musher, tu pourrais donner des exemples de constatation de difference de puissance du mordant?
J'ai lu sur un de tes posts que certains de tes chiens brisaient des femurs de cerf tandis que d'autres ne pouvaient pas.

26 avril 2014 à 23:47:34
Réponse #163

musher


Musher, tu pourrais donner des exemples de constatation de difference de puissance du mordant?
J'ai lu sur un de tes posts que certains de tes chiens brisaient des femurs de cerf tandis que d'autres ne pouvaient pas.
C'était pas des femurs de cerf mais de porc. On avait fait des jambons à la broche et quelqu'un a donné les os à mes chiens. Les huskies ont nettoyer leur os (ils brillaient).
les groenlandais (chien esquimaux) ont cassés en deux les fémurs et ont lapé la moelle à l'intérieur.

27 avril 2014 à 11:58:13
Réponse #164

Vef


Cet été, je me baladais avec mes parents. On passe près d'un couple avec enfant et chiens qui pic niquaient. Un des chiens s'approche de mon père apparemment de façon non agressive. Mon père ne s'inquiète pas. Arrivé à un mètre, il lui saute dessus et le mord à plusieurs reprises. Il réussit à reculer, le chien arrive à bout de corde.

Bizarement, il a attaqué mon père alors que j'étais le premier à débouler du chemin. Le médecin aux urgences lui a dit qu'il avait été probablement attaqué car il était torse nu.

Pour la petite histoire, il s'agissait d'un pitbull, non muselé. Après l'attaque, j'ai appelé la gendarmerie. Ils n'ont pas voulu se déplacer et m'ont dit de prendre l'identité du maitre du chien oO. Il ne me l'a bien sûr pas donné, plié bagage et parti en trombe. J'ai merdé en prenant la plaque, on a pas pu le retrouver...
« Modifié: 28 avril 2014 à 22:53:39 par Vef »

28 avril 2014 à 21:01:38
Réponse #165

Pierre Kiroule


intéressé par ce sujet car moi même ayant été confronté par des chiens à l'occasion, mais surtout souvent un peu tendu dès qu'il y a plus d'un chien qui passe pas loin (avec ou sans maître je me méfie toujours un peu, mais ça doit se ressentir...j'y travaille)

Du coup j'ai parcouru le net après avoir lu quelques sujets sur le forum et je suis tombé sur une vidéo assez édifiante sur le comportement à tenir face à un chien...deux chiens...25 chiens de berger. https://www.youtube.com/watch?v=pLi4619vwAU

La vidéo parle d'elle même, il s'agit d'ici d'un man en vélo mais ça s'applique vraiment bien au sujet. A mon avis, même si c'est un fake (par je ne sais quel arrangement, mais j'en doute) de tout ce que j'ai lu sur le forum c'est ce qui ressort:

descendre du vélo
se protéger au mieux avec
rester serein (au mieux...) mais ferme
parler clairement aux bestiaux et gueuler suffisamment pour se faire entendre
et espérer que les chiens soient assez zen pour pas se laisser emporter par l'effet d'attaque en meute. A fortiori il semble que les chiens de bergers soient assez "cool" au final nan? :/ (peut-être parce qu'ils savent que les gars n'étaient pas loin...who knows)
...et enfin remercier les bergers xD (qui précise "tu pourrais me remercier on t'as sauvé la vie au final!" lol
Il signale quand même "je connais les chiens ils peuvent etre vicieux, si j'avais pas gueulé ils m'auraient bouffé"...  et "si c'était une femme ils l'auraient bouffé net"

Depuis que je circule sur le sujet, j'ai vraiment le sentiment qu'énormément de personnes circulent avec des chiens (et oui a parler d'un sujet il se présente a nous tous les jours bonsang!), mais vraiment en permanence. Les lectures les avis et ce qui tourne autour m'aide beaucoup à réagir avec calme face aux chiens, sans appréhension mais avec attention tout de même. Et en une semaine, ce n'était pas de trop.

Un avis parmis d'autre.
« Modifié: 28 avril 2014 à 22:12:50 par Pierre »
Au réveil, la première chose à faire c'est d'aller voir les autres.
« Certaines vérités ne nous paraissent invraissemblables que, tout simplement, parce que notre connaissance ne les atteint pas.  »
On peut atteindre un but commun sans emprunter les mêmes voies

31 janvier 2017 à 21:52:23
Réponse #166

youbloub


bonjour,
je viens vous faire part de mon expérience suite à "l'attaque" d'un chien.
j'ai l'habitude de voir sur mon chemin, en rando ou en vélo des chiens assez "agressifs" mais finalement ne cherchant qu'a protéger leur territoires.

dimanche je vais chez un ami (en campagne, très isolé), qui doit sortir ses chiens,
rien d'exceptionnel.
l'un d'eux (20aine de kilo) a été récupéré dans un fourrière il y a 1 ans, et dixit son maitre est "débile"
il le sort toujours en laisse (corde de 20-30m) de peur qu'il mordre un passager.
depuis qu'il possède le chien il s'est fait mordre une fois, plus rien depuis, et celui ci ne vois jamais de nouveaux visages.

bref je marche a coté du maitre, celui-ci me disant que tant que je reste a coté, je ne craint rien.
a un moment nous nous retrouvons séparé, puis viens l'instant ou je vois le chien me courir dessus.
la je me dis "je vais y avoir le droit", je me prépare mentalement a sacrifier mon bras faible.

je reste 2/3 face a lui fixe et calme, arrivé sur moi, je fais signe de le caresser pour le "dociliser" (j'ai peut etre touché le haut de la tete), et là il attaque, 1 er coups raté (pas agripé)  sur l'avant bras, 2 eme je tente de lui faire prendre la veste: il me chope le bras gauche niveau biceps, la veste ripe et il fix ses crocs fermement dedans en remuant dans tous les sens la tete, j'entend 2 sraaccht caractéristique du déchirement du tissu (l'examen post attaque montrera que ca ne correspond que aux traces de 2 crocs), et il refuse de lâcher prise.
le maitre tire sur la corde, et je parvient a me libérer au bout d un certain temps

suite a ca la balade a fini avec le chien pris par le harnais, et celui ci se retournant sans cesse vers moi bien bien énervé et voulant clairement me sauter dessus.

bilan un bleu a l'avant bras, 2 traces de crocs sur le biceps.
je n'ai pas pu désinfecter dans la journée, et ne l'ai fait que le lendemain (hier),  la plaie parait saine, ce qui me conforte dans l'idée que les crocs n'ont pas touchés ma peau et n'ont transpercé la veste que lorsque j'ai entendu les déchirements.

dans ma tete je voulais lui foutre des grands coups de pieds sous le ventre, mais j'avais peur de le surexciter, ou bien d'exciter les autres chiens autours.

conclusion de ce retour, gérer l'attaque c'est bien, mais comment mener l'arrêt de l'attaque de la part du chien. je ne suis pas sur que lui en foutre plein la gueule ne l'empêche pas 30s après de revenir a la charge
le maitre m'a dis que j'aurai du le retourner , le foutre au sol. pareil, au moment ou je le lâche qui me dis qu'il ne vas pas revenir ?
« Modifié: 31 janvier 2017 à 22:13:20 par youbloub »

01 février 2017 à 06:48:30
Réponse #167

huckleberry


Tout dépend du chien, si c'est un chien avec une "histoire" pas évident de répondre... Tu dis :


"je reste 2/3 face a lui fixe et calme, arrivé sur moi, je fais signe de le caresser pour le "dociliser" (j'ai peut etre touché le haut de la tete)"


Si tu lui touches le dessus de la tête tu exprimes un geste de domination, ce qui peut inciter le chien à attaquer, mais n'en avait-il pas déjà l'intention?

  Surtout ne pas hurler ni crier ça l'exciterait encore plus, il prend ça comme un encouragement si c'est de la part du maître ou comme un défi si ça vient de toi.
  Il faut se mettre en boule de profil au chien, les bras en protection du visage et du cou, cela semble être la solution la moins "pire", tu lui indiques que tu te soumets et ça peut jouer en ta faveur, mais ça s'applique surtout à un chien socialisé qui répond à des codes canins, si le chien est complètement barré tu fais un repas de choix...


Pour finir ton pote mérite une méchante tarte dans la gueule, il sait que son chien est "débile" donc imprévisible, et cette situation se produit... à méditer plus que sur l'attitude du chien si tu veux mon avis.

 
« Modifié: 01 février 2017 à 07:00:30 par huckleberry »

01 février 2017 à 10:20:19
Réponse #168

beck


Avec des amis comme ça on a pas besoin d'ennemis... Il sait son chien dangereux et ne prend pas les mesures nécessaires pour te protéger correctement. Je peux comprendre la réticence à faire piquer son animal, mais si tu décides de garder un animal dangereux, tu lui passes au moins une muselière et prend tes dispositions pour qu'il n'y ai pas d'accident.
Combien d'enfants victimes de ces maitres inconscients?

01 février 2017 à 10:29:21
Réponse #169

youbloub


Il sait son chien dangereux et ne prend pas les mesures nécessaires pour te protéger correctement. Je peux comprendre la réticence à faire piquer son animal, mais si tu décides de garder un animal dangereux, tu lui passes au moins une muselière et prend tes dispositions pour qu'il n'y ai pas d'accident.

Pour finir ton pote mérite une méchante tarte dans la gueule, il sait que son chien est "débile" donc imprévisible, et cette situation se produit... à méditer plus que sur l'attitude du chien si tu veux mon avis.

tout a fait d'accord,le maitre à une sorte de refuge pour animaux dans un coin tres isolé, j'etais prevenu du danger, et la muselière est au programme (il réfléchi lui même à l'euthanasie ..)
mais malheuresement on tombe de plus en plus sur des chiens violents a cause des maitres, et on est pas toujours au courant (et sont rarement attachés)

Tout dépend du chien, si c'est un chien avec une "histoire" pas évident de répondre
Si tu lui touches le dessus de la tête tu exprimes un geste de domination, ce qui peut inciter le chien à attaquer, mais n'en avait-il pas déjà l'intention?
sur le principe je pense que l'on est tous d'accord, dans le cas de ce chien je pense que ca lui viens de l'ancien propriétaire et qu'il n'accepte tous simplement aucunes autorité.
je reste persuadé que touché ou pas, il m'aurai sauté dessus

  Il faut se mettre en boule de profil au chien, les bras en protection du visage et du cou, cela semble être la solution la moins "pire", tu lui indiques que tu te soumets et ça peut jouer en ta faveur, mais ça s'applique surtout à un chien socialisé qui répond à des codes canins, si le chien est complètement barré tu fais un repas de choix...

ce qui m'intéresse la dedans c'est la réaction possible à adopter "à mains nues" (pas de bâtons, couteaux etc..)

je ne pense pas que se mettre en boule face a un chien errant ou agressif soit une bonne solution.
les "cynos" militaires m'on toujours dis " il faut sacrifier un bras, et lui tarter la geule!"
« Modifié: 01 février 2017 à 10:43:29 par youbloub »

01 février 2017 à 10:46:30
Réponse #170

huckleberry


j'etais prevenu du danger, et la museliere est au programme (il réfléchi lui meme à l'eutanasie ..)



Heu t'as beau être prévenu c'est à lui de faire régner l'ordre dans sa meute, imagine que ce chien est le dominant, et t'as tous les autres qui te sautent dessus au passage.





suite a ca la balade a fini avec le chien pris par le harnais, et celui ci se retournant sans cesse vers moi bien bien énervé et voulant clairement me sauter dessus.



Là tu exposes clairement le fait que le chien interprète ta présence comme une intrusion, ton pote n'est pas foutu de lui faire comprendre que ce qu'il a fait est mal et que ça doit cesser. Si il le prend par le harnais et que le chien tire en avant c'est un renforcement que le chien perçoit comme une autorisation d'attaquer, surtout si il vient juste de le faire.
Si ton pote a un "refuge" faudrait déjà qu'il achète un ou deux bouquins et qu'il se mette à la page des comportements canins.

Ensuite pour la solution je t'en ai donné une, mais le comportement à avoir face à un chien incontrôlable et sa mise en application en situation réelle, sont deux choses très très différentes.
Se battre à mains nues avec un chien de 20kg tu pourrais oui, mais je te le déconseille. (très fortement)
« Modifié: 01 février 2017 à 10:53:26 par huckleberry »

01 février 2017 à 12:49:16
Réponse #171

anne sophie obellianne


moi on m'a toujours dit qu'il fallait taper la truffe. Il parait que c'est très sensible chez le chien mais je n'ai jamais essayé et quand je vois les chiens de chasse qui sortent du combat avec les sangliers les boyaux à l'air je me dis qu'il faut y allez fort pour que le toutou se sentent vaincu. Et si le caniche est en train de te mordre le bras faut pas être douillet pour remettre une couche en tapant la truffe...
Il n'y a que les poissons morts qui suivent le courant

01 février 2017 à 18:30:03
Réponse #172

promeneur-solitaire


Petites questions aux "juristes"

Un chien c'est considéré comme quoi ?

(en dehors des récentes discussions ontologiques qui ont transformé son statut de bien meuble en être vivant à respecter comme tel )

C'est un animal potentiellement dangereux selon sa taille.
Pas forcément aussi contrôlable et aussi facile à contrôler qu'un interrupteur.

Par exemple lancer son chien à l'encontre de quelqu'un est-il considéré comme une attaque à main armée ?

Que ce soit délibéré ou par manque de contrôle ou de présence du maître, une attaque de chien est une agression.

On peut toujours attaquer le proprio du toutou en justice a posteriori mais sur le moment on doit gérer s'il n'intervient pas dans les temps.

Si on est d'accord pour se laisser mâcher et plus si affinités c'est son problème.

Si la bestiole est costaude et de taille conséquente ou si simplement on n'est pas d'accord pour qu'on attente à sa bulle et à son intégrité, c'est à traiter comme une agression dangereuse :

Eliminer la menace (peut-être fuir mais un chien ça court vite).

... Aller consulter les nombreux sujets sur la self et la survie en milieu urbain ...  ;D

Après et seulement après, on discute.
On plaide si besoin.

Evidemment si on est maso ou si on fait passer l'amour des bébêtes avant le sien envers soi  ...  ::)

« Modifié: 01 février 2017 à 20:14:55 par promeneur-solitaire »

01 février 2017 à 20:28:56
Réponse #173

Tompouss


J'ai eu affaire il y a quelques temps à un berger allemand pas commode qui divagait seul et qui s'est mis en tête d''attaquer ma chienne (tenue en laisse). La lacrymo aide bien dans ce genre de situation, avoir l'air plus méchant aussi mais ça marche que sur des chiens qui on intégré certains codes.

Là je pensais l'avoir mis en déroute en me montrant dominant et il est revenu par derrière, du coup lacrymo, agir sur ses sens a eu l'effet voulu.
"Pour celui qui ne sait pas vers quel port il navigue, aucun vent n'est favorable" Sénèque

09 février 2017 à 11:07:29
Réponse #174

dkjm


Bonjour,

Je me posais une question, j'ai lu dans pas mal d'endroit et ai été aiguillé vers "l'éducation positive" lorsque j'ai pris mon chien il y a plus d'un ans maintenant. Que pensez vous de cette méthode ?

J'ai lu dans pas mal d'endroit et ça m'a été confirmé à l'école du chiot qu'il existe bien un code canin mais que les chiens l'acquiert plus ou moins en fonction de nombreux facteurs (sociabilisation avec les chiens et humains, race, personnalité, caractère du maitre etc.). Bref, les chiens communiquent aussi entre eux et avec nous, mais plus ou moins bien.

Dans tout les cas, notre chien semble avoir parfaitement acquis ces codes (hyper calme et docile avec les chiots, joue avec tout les chiens, dès qu'un signal d'arret est envoyé par l'autre elle arrête et s'éloigne etc.) bref, une pâte. Je précise qu'il a environ 1 ans et des poussières et pèse 22/23kg, ce n'est donc pas un chien d'un gabarit exceptionnel.

Et pourtant ... l'accident est TRÈS vite arrivé, il y a peu, quelqu'un lui a appris à donner la patte (reflexe que je voulais pourtant qu'elle perde ... bref ...) du coup, elle donne la patte au lieu de se coucher quand je lui demande etc. L'autre jour, mon amie faisait un calin au chien et d'un coup, celui-ci a donné la patte au niveau du visage de ma conjointe ... conclusion : 3 heures aux urgences, une douleur atroce au niveau de l'oeil suite à la griffure au niveau de l'oeil et plusieurs jours d'antibio par goutte car ulcère dans la cornée. Pourtant, le chien était tout ce qu'il y a de plus passif et amical. À transposer sur un enfant et à imaginer avec un chien agressif pour une raison X ou Y. 

Le chien reste un carnivore pourvu d'attributs fait pour tuer par conséquent :
Je ne lâche mon chien que dans un espace clos avec impossibilité qu'une autre personne entre sans me voir (mon chien  adore les gens et a tendance à leurs sauter de joie)
JAMAIS un enfant n'est laissé seul avec lui. JAMAIS.
Toujours rappeler et c'est pas facile à faire comprendre qu'un chien n'est pas une peluche et qu'on ne met JAMAIS son visage au niveau du sien (rappel douloureux fait à ma conjointe ...)
il n'a jamais mordu, par conséquent, je ne lui met pas de muselière mais adapte la longueur de la laisse à l'environnement ( de 7m à 20cm de longueur)

Si je devais me défendre, autant dire que ça serait compliqué. Il est extremement dur au mal, la seule fois où il a gemit de douleur c'est quand il s'est pris une porte dans la truffe et pourtant, il s'est gauffré un bon nombre de fois, s'est fait griffer fort par notre chat etc, il s'en fiche royalement ... Je pense que je viserais effectivement les yeux, la truffe et les parties génitales (comme sur un humain quoi ...) tout en sacrifiant mon bras faible effectivement ....




 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité