Nos Partenaires

Auteur Sujet: Phase préparatoire : apprentissage de la technique par archet  (Lu 30277 fois)

21 août 2011 à 13:40:26
Réponse #125

floproteus


Salut achille !

Je me permet de faire quelques remarques que j'ai notées en voyant ta photo :



Drill : pas assez plate, je t'ai fait un mauvais croquis pour te donner une idée de la forme idéale ;#

Trou 1 et 7 : effet "vernis", encoche pas assez profonde.

Trou 2 et 3 : l'encoche est faite avant que tu ais amorcé le trou avec la drill, ça n'est pas une bonne idée car si ton trou se décale tu ne peux pas revenir en arrière et de plus l'encoche n'est plus forcément centrée.

Trou 4 et 5 : on voit que ton amorce de trou est vraiment petite, c'est dû à ta drill trop pointu ;)

Trou 6 : l'encoche devrait être plus profonde et bien centré dans le trou*.

En générale, l'effet "vernis" apparait quand on appui trop sur la drill dès le début, il faut bien prendre le temps de chauffer la planche en accélérant progressivement. Petite astuce pour regagner de la friction quand on est vernis (;#) : faire un toute petite encoche au bout de la drill (1/2 mm).

*l'encoche doit être bien centrée car sinon tu vas perdre une partie de la surface efficace de friction (en jaune), ce qui change pas mal la donne pour embraser ton petit tas de sciure ! :



Voilà, tu tiens le bon bout, don't give up :doubleup: !

<<<  cliquez ici ;) !

21 août 2011 à 14:06:53
Réponse #126

binuhit



21 août 2011 à 15:51:51
Réponse #127

Achille


Bien pris, floproteus.  ;)

Simplement, les essais ci-dessus datent d'avant vos précieux conseils, à l'époque où je taillais l'encoche en même temps que le pré-trou et où je dosais mal mes efforts (trop fort, trop vite..). Bref, c'était du n'import' nawak. Depuis je m'applique et je procède dans l'ordre. En 6, je pense que la drille a dévié vers l'arrière. C'est encore un de mes problèmes à surveiller de près mais je m'améliore.  ::)

D'ailleurs, il y a cinq minutes :



(La bonne encoche, c'est celle de gauche).



Reste plus qu'à le refaire cet hiver dans la neige à oilpé.  ;#

21 août 2011 à 18:20:55
Réponse #128

floproteus


<<<  cliquez ici ;) !

21 août 2011 à 18:41:38
Réponse #129

eric21


Bonjour,
voila 4-5 jours que je lis ce post et j'ai décidé de me lancer cet AM. Un petit feu pour ce réchauffer par ces 35°C...
Et bien je suis super content. J'ai réussi. Après 1h45 d'essais et d'efforts. Merci à vous parce ce que c'est grace à vos conseils.
Tous n'est surement pas parfait dans mon matériél, mais vu que ca a fonctionné, il y a bien des infos à en retirer.

Il m'a fallu 2 trous et 6 ou 7 essais et voila pourquoi c'a n'a pas réussi du premier coup.
1) je suis allé au fond du jardin chercher du saule sec pour la drille et la planche. J'ai pris un bout de charme pour la paumelle. Je fais mes petites affaires.
J'hallucine. malgré la pointe d'un coté et le plat de l'autre, les premières fumées viennent de la paumelle et non de la planche.
virage à 180°. Je retaille la planche. Ben oui ca m'a fait une super paumelle, elle n'a pas noirci et planche en charme.
2) une encoche trop petite et pas assez creusée sous le dessous. L'encoche se remplie en fait assez vite. Il faut de la place nous ne pas la bourrer en 10 A/R.
3) la synchro: bien violonner gentiment une 12 d'A/R pour remplir les 3/4. La ça s'est mis à bien fumer. 7-8 gros coups ca suffit. Inutile de s'énerver plus de 20/25 AR. C'est qu'il doit y avoir un problème.
4) la corde : en synthétique pas terrible du tout. j'ai dû assouplir mon archer en l'amincicant au dos pour pouvoir faire deux tours de drille, sinon ca patiner sur les derniers coup.

Voila si ca peut aider.



21 août 2011 à 19:28:14
Réponse #130

Camaro


La bonne encoche, c'est celle de gauche
Pas besoin de le dire, ça se voit.  :D

Bravo, Achille, la persévérance a porté ses fruits :doubleup:
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ... mais parfois ca fait vachement mal.

21 août 2011 à 19:31:11
Réponse #131

Camaro


J'ai réussi. Après 1h45 d'essais et d'efforts.
Un membre de plus dans le club  :D
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ... mais parfois ca fait vachement mal.

24 août 2011 à 22:14:31
Réponse #132

binuhit


Je suis sur qu'Achille doit maintenant nous allumer des feux tout partout tellement il doit être heureux ;D
Je me rappelle de ma première foi.......quelle bonheur  :love:, heureux comme un môme de 10 ans a Noël devant c'est cadeaux  ;#

25 août 2011 à 09:12:22
Réponse #133

Camaro


Moi l'image qui m'est venue à l'esprit c'est celle de Tom Hanks dans le film "Seul au monde" quand il danse comme un gorille après avoir réussi à allumer son feu par friction, les mains en sang.
C'est vrai que ça donne un sentiment d'être le maître du feu. Une sorte de communion avec nos ancêtres des cavernes.
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ... mais parfois ca fait vachement mal.

25 août 2011 à 09:22:20
Réponse #134

Achille


@binuhit :
C'est MIEUX qu'un cadeau de Noël ! Un cadeau, c'est du matériel. Là, c'est l'acquisition d'une compétence et ça n'a pas de prix.  ;)

Je suis très heureux, c'est clair mais surtout et un peu bizarrement (mais pas tant que ça en y réfléchissant), je me suis senti d'un coup un peu plus LIBRE dans ma tête en me disant que je pouvais si nécessaire m'affranchir de la technologie et du matos pour allumer un feu. D'un coup, j'ai appréhendé concrètement et pas seulement intellectuellement le concept : the more you know, the less you carry. C'est symbolique, naturellement, car il me faudra des années d'expérience pour consolider ce savoir mais le premier pas est fait. Le plus important.

Autre conséquence de l'expérience : on comprend encore plus la valeur inestimable de certains outils et notamment l'importance de toujours avoir un briquet dans sa poche.  :)


@Camaro :
la première fois où j'ai obtenu une braise, l'année dernière, j'étais effectivement fou de joie et je sautais dans tous les coins. Maintenant, c'est plutôt un sentiment de plénitude en me disant : "voilà, je l'ai fait". Et je relativise énormément en pensant que nos ancêtres allumaient leurs feus de cette manière et qu'ils n'avaient pas de plan B (comme Bic) ni de chauffage central s'ils foiraient leur coup.

D'ailleurs, c'est très con mais la première image qui m'est venue en tête la semaine dernière, c'est la pub pour le poker avec le mec des cavernes tout couillon qui se ballade dans la nature suivi de celui qui fait cuire son énorme steak sur un barbecue en disant : "et voilà !"  ;#

17 janvier 2012 à 23:52:35
Réponse #135

Wole


Bonjour,

Ca fait quelques temps que j’ai réussi à faire des braises et voici mon retex. Je le présente selon le matériel et les étapes.

L’archet

C’est du noisetier de 75 cm une fois courbé, pour certain c’est trop long mais j’ai toujours gardé ça.
Pour le fil, j’avais au départ du fil agricole (2 fils enroulés), il casse après 2 ou 3 essais. Puis j’ai pris de la paracorde que je n’ai jamais changée. Je fais des nœuds coulants comme ça quand la paracorde se détend, je la retends facilement.

La drille

Le seul bois droit que je trouve sans bricolage c’est du noisetier.
1,5-2 cm de large et la longueur ça dépend de comment on cale (moi 15 à 25 cm ça va).
Le point que j’ai trouvé bizarre c’est l’état du bois : bois mort sur pied qui casse et de couleur un peu foncée ça marche mois bien que du bois coupé frais et mis à sécher (pas à une source de chaleur mais à t° ambiante). J’ai pas bien compris pourquoi.
Je taille l’extrémité supérieure en pointe et pour l’inférieure ça dépend.
Pour faire l’amorce, je commence par une taille ronde et quand je sens après avoir fait l’encoche que la drille va se barrer il m’arrive de la faire un peu plus pointu.

La planche

J’ai échoué pendant 4 mois parce que ma planche étai trop épaisse (2,5-3 cm).
Maintenant, elles font entre 1-1,5 cm et ça marche.
Les essences que j’ai testées : lierre très sec, charme et hêtre séchés de quelques semaines-mois, noisetier séché de une semaine.
Toutes ces essences ont pu produire de la braise. Le plus dur c’est le hêtre car parfois la drille s’use mais en la taillant comme j’ai dit avant ça marche.
Souvent il m’arrive aussi de faire des ptits trous avec la pointe du couteau sur le trou déjà brûlé après avoir creusé l’encoche pour rendre la surface irrégulière. Ainsi, pas de bruit infernal et j’ai surtout l’impression qu’il y a plus de friction (peut-être que c'est faux mais une fois que le bois brûlé refroidit le temps de faire l’encoche, il a l’air de changer).
Le plus chiant c’est de bien stabiliser la planche donc il faut qu’elle soit assez longue pour mettre son pied correctement dessus.

La poignée

Un pot de comprimé ou en verre + gants. Ils se trouent avec la chaleur.
J’ai réussi qu’avec le verre car il frotte le moins donc la corde ne ripe pas.
Puis une poignée en charme lubrifiée avec des feuilles fraîches.
La stabilisation est plus dure avec une poignée naturelle car elle n’englobe que l’extrémité supérieure alors que les pots stabilisent une bonne longueur. Donc quand je drille je me concentre plus sur la main de la poignée que sur celle de l’archet.

L’encoche

Bien nette et en V.
Après je trouve qu’il n’y a pas de limites très strictes mais juste un principe à respecter : faire en sorte d’accumuler assez de poudre noire bien oxygénée pour qu’elle puisse atteindre la drille et s’échauffer davantage.
Donc le mieux c’est de tester différentes largeurs.

La pression x vitesse

Encore là pas de formule miracle : ça dépend des fois.
Au début, lent et moyenne/forte pression
Puis plus vite et même pression.
Enfin moins de pression et très vite (bizarre).
Donc, je dirais qu’il y a une pression optimale et une vitesse croissante et contrôlable. En fait, j’appuie moins pour éviter que la corde ne ripe.

La position

Il faut que je me sente bien sinon je ne commence même pas à violonner.
Après mes premières réussites, j’ai échoué plein de fois parce que je voulais pas m’étaler sur le sol humide et froid, parce qu’un truc dans ma poche me gênait…

De la braise au feu

Alors là manque de pot ! Chaque fois que j’ai une braise soit tout est humide, soit il fait trop noir, soit j’ai rien à dispo.
Dans le noir une fois, j’avais des graines de chardon mais ça prenait trop vite et les braises ne sont pas transmises aux herbes (trop grosses cette fois). J’ai des graines de massettes en réserve qui me semblent plus compactes donc à tester.
Par contre j’ai allumé un morceau d’amadouvier au briquet puis je l’ai mis dans de la mousse bien sèche entourée d’herbes sèches. En soufflant de plus en plus fort la flamme apparaît.

Mon dernier essai

Samedi soir dernier, 0° C, à l’abri du vent, drille noisetier de 3 mois, planche noisetier de 1 semaine, poignée en charme, isolation du sol et une braise. J'ai pas réussi à mettre la photo pour l'instant.


En conclusion

Il y a des jours où ça marche et d’autres où ça marche pas.
Pas de formule magique donc quand on reproduit ce que d’autres et moi ont écrit et ben c’est jamais The technique. Seule compte l’expérience.
On s'amuse bien.
Et…c’est dur de faire un bon post !! Du temps passé et une expérience de plus (pour la photo je trouverai le moyen). J’espère que c’est compréhensible.

Merci

03 février 2012 à 11:00:44
Réponse #136

Achille


(J'avais zappé). Merci pour ton retex, Wole.  ;)

ÉDIT : juste pour le plaisir, il y a quelques minutes dans ma grange, à l'arrache.





Drille en noisetier et planchette en liane.  :)
« Modifié: 03 février 2012 à 11:41:11 par Achille »

11 février 2012 à 22:25:01
Réponse #137

Claude Ponthieu


Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

14 février 2012 à 21:28:43
Réponse #138

Claude Ponthieu


Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité