Nos Partenaires

Auteur Sujet: Travailler la souplesse  (Lu 7318 fois)

16 septembre 2009 à 21:44:36
Lu 7318 fois

AFA


Bonjour à tous :)

Je profites du forum  pour lancer une réflexion sur cet aspect de la préparation physique.

Personnellement, depuis la fin de l'adolescence j'ai pas mal fait de muscu, en commençant n'importe comment en soulevant de la fonte, puis en structurant mon travail avec l'aide de bouquins. J'ai aussi fréquenté les salles de muscu pendant quelques années.

Jusqu'a mes 26 ans, j'ai quasiment jamais ressentit le besoin de travailler ma souplesse, alors que j'étais raide comme une barre à mine. C'est mon corps qui m'a rappelé à l'ordre en enchainant les problèmes musculaires, en particulier les tendinites.

Petit à petit j'ai délaissé la fonte pour le travail avec poids du corps, en prenant le temps après chaque séance de m'étirer et de travailler la souplesse. Parallèlement je me suis mis sérieusement au cardio (vélo et course à pied).  Et mon corps m'en remercie, les tendinites s'éloigne, je me sens plus à l'aise dans tout un tas d'exercice physique, je récupère mieux... Bref, que du positif.

Mais je travaille au feeling, sans réelle méthode  et sans programme précis. D'ou ma question: connaissez vous une méthode ou des bouquins bien écrits qui se consacrent essentiellement au travail de la souplesse et aux étirements, dans une perspective sportive? Des références que vous recommanderiez sans hésiter?
 

16 septembre 2009 à 22:30:20
Réponse #1

DavidManise


T'as jamais pensé à farfouiller du côté du yoga ? :)

Sinon dans le bouquin de la méthode Lafay, y'a une bonne trentaine d'exos d'étirement qui me font vraiment du bien...  mais bon j'ose plus en parler, je vais finir par perdre ma crédibilité sur le sujet ;#

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

17 septembre 2009 à 08:28:03
Réponse #2

AFA



J'ai lu tout le bien qu'une bonne partie des forumeurs pensent de la méthode Lafay, et c'est en train de piquer ma curiosité ;). L'idéal c'est le livre de base et son complément "turbo" si j'ai bien fait le tour des post?

En même temps, ça peut être une bonne occasion de relancer un travail physique de fond, je suis en train de tomber dans la routine.

17 septembre 2009 à 09:21:38
Réponse #3

cubitus


Personnellement je trouve que les étirements c'est le truc le plus difficile à apprendre autrement qu'avec un prof. Tout est dans le positionnement, et parfois c'est au centimètre près entre "je sens rien" et "ah ouais là ça tire"...

Donc un bouquin pourquoi pas (Lafay ou un autre, David tu me feras 100 pompes de plus !!  ;) ), mais un cours plutôt pour moi.

En plus un bon prof va te faire un programme varié, cohérent, qui change régulièrement, etc... Après il faut avoir le temps, mais bon, une fois que tu as acquis les techniques, tu peux faire tout seul.

Et sinon, +1000 pour les tendinites et autres problèmes musculaires. On est tous un peu "court" musculairement, du fait de notre activité sédentaire. Assis toute la journée, même positions, même gestes, etc... Remettre un peu de jeu dans tout ça, c'est très bénéfique. C'est tout bon pour le ressenti général aussi.

A +
La seule chose qui ne change jamais, c'est que tout change tout le temps.
Proverbe chinois

17 septembre 2009 à 12:42:28
Réponse #4

Leif


bon je faisais vraiment tache dans le decor, mais sans hesiter les etirements de danse classique , je crois que c'est de la barre au sol.

c'etait genial et si je peux j'y retournerais et en tenus svp ;)

c'est vraiment tres dur mais super agreable apres comme quoi cela avait vraiment tiré sur les muscles et tendons.

a+

17 septembre 2009 à 13:22:36
Réponse #5

Arvernos


Bonjour,

tu peux aussi aller assister à un cours de GVS pour voir si çà te tente. Tous les clubs ne se valent pas, et dans certains c'est parfois le genre frime et tenues à la mode, mais j'en connais d'autres où on bosse vraiment, sérieusement, encadrés par des profs bien formés et qui connaissent la physiologie humaine, pour n'abîmer personne. Cardio, muscu légère, étirements et assouplissements, tout y est ...
Je connais pas mal because ma douce est depuis des années impliquée dan la vie d'un de ces clubs, et tente de me faire franchir le pas, mais je suis un peu allergique au sport en musique 8) (c'est pas un jugement de valeur, c'est juste que je n'ai pas le sens du rythme ::)), et pour l'instant je me cantonne à mon club de karaté ... où on travaille aussi énormément la souplesse, çà va sans dire.
Se mettre en évidence est à la portée du premier venu. Mais il faut beaucoup de talent pour passer inaperçu.
                                            Robert Heinlein, Double Etoile

Il n'y a guère d'homme assez habile pour connaître tout le mal qu'il fait.
                                                                 François de La Rochefoucauld

Quand on n'a aucune chance... alors il faut la saisir !

18 septembre 2009 à 13:59:09
Réponse #6

AFA



Merci a tous pour vos réponses :).

Une copine préparatrice physique m'a chaudement conseillée ce bouquin:http://www.amazon.fr/gp/product/images/2951397151/ref=dp_image_0?ie=UTF8&n=301061&s=books

Comme j'aime bien travailler a mes horaires et à mon rythme, je tente l'autoformation ;D...


18 septembre 2009 à 14:22:08
Réponse #7

Lemuel


bon je faisais vraiment tache dans le decor, mais sans hesiter les etirements de danse classique , je crois que c'est de la barre au sol.

c'etait genial et si je peux j'y retournerais et en tenus svp ;)

c'est vraiment tres dur mais super agreable apres comme quoi cela avait vraiment tiré sur les muscles et tendons.


Rhaaaaaaa… :)
Soudain je me sens moins seul.
J'ai fait ça dans un CE de loin en loin l'année dernière et plus sérieusement cette année. (semaine prochaine !)Excellent. Pour la souplesse, le maintien, la découverte de muscles cachés et fonctionnels, la mécanique corporelle. Et la musculation. On muscle le "noyau". Très bizarre.

J'ai aussi assisté au dernier cours d'un stage de fin d'année, et j'avoue que j'en ai chié comme jamais.
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

18 septembre 2009 à 17:26:43
Réponse #8

aliɔs


Merci a tous pour vos réponses :).

Une copine préparatrice physique m'a chaudement conseillée ce bouquin:http://www.amazon.fr/gp/product/images/2951397151/ref=dp_image_0?ie=UTF8&n=301061&s=books

Comme j'aime bien travailler a mes horaires et à mon rythme, je tente l'autoformation ;D...



Il y a au moins 20 ans j'avais acheté le livre suivant.
Et on retrouve toujours la réédition de ce livre dans les rayons des libraires.
Son succès est peut être dû à la qualité du contenu à moins que cela ne soit dû à une bonne stratégie commerciale...
Toutefois je ne suis pas plus souple qu'avant :(. L'idéal c'est de travailler en groupe pour se motiver. A moins d'avoir une volonté d'acier.



22 septembre 2009 à 18:34:57
Réponse #9

tifung


Méthode Lafay sans hésiter, c'est super éfficace. Et pour des résultats en hausse, il faut travailler les étirements en dehors des jours de muscu, et à froid (en douceur), de manière à maximiser la qualité des résultats. Aprés, il est vrai qu'une séance avec un prof pour les placements est un plus ; mais un bon bouquin fera trés bien l'affaire.

22 septembre 2009 à 19:57:22
Réponse #10

philippe13


Perso je suis très satisfait de la natation pour ce qui est de la souplesse. Je nage les trois nages classiques + le demi tour culbuté ce qui fait très bien travailler si on a eu un bon enseignement au départ. Si bien formé les mouvements sont d'une forte amplitude ("'épaule à la barbe" en crawl par-ex) alors que je ne suis pas très physique pour 54 ans  je suis encore assez souple. Je nage deux fois par semaine*: une fois une vraie séance sportive en endurance, et un matin avant d'aller bosser une grosse  demi-heure (à 7 heures brrr...) là, travail technique en concentration sur les gestes et leur amplitude que l'on a tendance à racourcir au fil des ans sans entraineur. J'en éprouve un bien être jusqu'au milieu de la journée.

*3 si météo mauvaise pour le vélo
« Modifié: 22 septembre 2009 à 22:33:29 par philippe13 »
« La victoire sur soi est la plus grande des victoires. »

PLATON

22 septembre 2009 à 20:06:45
Réponse #11

Gros Calou


Et n'oubliez pas l'échauffement  ;)

22 septembre 2009 à 20:08:32
Réponse #12

tifung


+1 ! La natation est trés bonne pour la souplesse, et permet de sauvegarder nos articulations. Le vélo aussi d'ailleurs, et le vtt est au passage trés bon pour les jambes des marcheurs. :)

22 septembre 2009 à 22:35:07
Réponse #13

philippe13


Pas d'accord pour le vélo en ce qui concerne la souplesse, le nombre de gestes est limité (je roule à peu près cinquante bornes le Dimanche en monovitesse et l'hiver pignon-fixe) . Pour le cardio OK surtout si en surpoids comme moi.
« La victoire sur soi est la plus grande des victoires. »

PLATON

23 septembre 2009 à 12:54:10
Réponse #14

tifung


C'est ce que je voulais dire ! ;)

05 février 2011 à 18:43:28
Réponse #15

F.


Up.

Depuis à peu près 6 mois, je pratique les assouplissements proposés dans la méthode Lafay. En une petite vingtaine de postures, on peut travailler le corps entier en 30 à 45 minutes. En moyenne, je dois faire 3 séances par semaine.

J'ai acquis une bonne souplesse globale, dont je ressens les bienfaits, pour le sport et la vie quotidienne (plus de tendinites et maux de dos pratiquement disparus).

Mais, car il y a un mais, s'agissant des hanches, je n'ai pas beaucoup progressé par rapport à mon niveau initial et en tout cas beaucoup moins que pour les autres parties du corps.

Pourtant, après vérification, je fais correctement les mouvements, longtemps (pas rare de dépasser les deux minutes par mouvement), souvent et toujours à froid.

Dans l'absolu, je me moque de ne pas faire le grand écart, mais c'est frustrant de progresser partout, sauf là.

Je cherche davantage d'exercices ou des méthodes plus efficaces pour les faire. Sans rien trouver de probant jusque là.


Les véritables gagnants d'une ruée vers l'or sont les marchands de pioches.

05 février 2011 à 19:16:14
Réponse #16

Cleric


Up.

Mais, car il y a un mais, s'agissant des hanches, je n'ai pas beaucoup progressé par rapport à mon niveau initial et en tout cas beaucoup moins que pour les autres parties du corps.

Pourtant, après vérification, je fais correctement les mouvements, longtemps


Yop,

Ca fait 20 ans que je stagne au niveau de l'écart facial. Dans mon cas l'amplitude du mouvement est limitée par la manière dont la tête du fémur s'emboite dans le bassin. L'amplitude du mouvement est mécaniquement bloquée  :-\ C'est une caractéristique morphologique assez courante  et plus ou moins prononcée selon les individus.

Ceci dit, je ne me prends pas pour JCVD et même s'il a été l'idole de mon adolescence boutonneuse, réussir le grand écart entre deux chaises ne constitue plus pour moi un objectif en soi.  ;#

C'est frustrant mais on vit avec. Quand on en est conscient, on se limite à ce que les muscles autorisent comme amplitude, on ne force pas et on évite l'arthrose.

Woilà,

Cleric, qui n'est pas orthopédiste (même à 2 balles)




"...And we shall know no fear"

23 février 2011 à 22:22:52
Réponse #17

Robin C


Est-il conseillé de s'échauffer avant une séance d'étirements ou vaut-il mieux les faire à froid?
ADAPTABILITÉ

23 février 2011 à 23:16:22
Réponse #18

Rod


Et n'oubliez pas l'échauffement  ;)
La réponse était plus haut... ;)

24 février 2011 à 09:38:40
Réponse #19

Robin C


Citer
il faut travailler les étirements en dehors des jours de muscu, et à froid (en douceur), de manière à maximiser la qualité des résultats
J'avais bien vu, mais un peu avant dans la discution il y a justement l'avis contraire, d'où ma question...
ADAPTABILITÉ

24 février 2011 à 23:41:58
Réponse #20

Rod


J'avais bien vu, mais un peu avant dans la discution il y a justement l'avis contraire, d'où ma question...
Je dirais que si la température est élevée, tu peux y aller calmos sans t'échauffer...
Si il fait frais ou froid, tu peux faire un peu de saut à la corde ou de sautillement sur place pour faire juste chauffer la machine et circuler le sang...

Après de toute manière les étirements c'est en souplesse sans à-coup...

25 février 2011 à 11:42:48
Réponse #21

Chris-C


Salut F.

Toute la zone du bassin est trés trés longue à assouplir, beaucoup d'articulations puissantes, beaucoup de muscle que l'on a pas l'habitude d'utiliser consciemment. Il faut être patient et bien comprendre le mecanisme de fonctionnement de cette zone.
Certains détails au niveau des positions à adopter sont trés difficile à retranscire dans un livre, les bascules du bassin, l'absorption des aines,
le placement du sacrum.....
Il faut déjà du temps pour s'habituer aux mots utilisé par un prof pour trouver les liens entre le cerveau et la zone que tu veux assouplir, alors
un livre ne sera jamais assez précis.

Bambo,

Pour l'échauffement tant que ta t°c centrale est à 37°c y'a pas de question à se poser, mais personne ne fait d'assouplissement en état
d'hypothermie me semble t'il  ;D
Bien sur la capacité à étirer un muscle ne sera pas la même en début de journée ou en fin, mais le travail sera de toute façon bénéfique.
Il faut garder à l'esprit que les assouplissements c'est un moment de détente, de douceur, un moment que l'on accorde à notre corps pour qu'il se relache de toute tension. Si on garde ça à l'esprit il n'y a pas de blessure à craindre.
Du coup plutôt que de se demander si un muscle doit être chaud, il vaut mieux se demander si il est bien hydraté  ;)

a+
« Modifié: 25 février 2011 à 11:56:34 par plumok »

05 mars 2011 à 19:53:26
Réponse #22

F.


Pour la question du travail de la souplesse à chaud ou à froid, on trouve des adeptes des deux méthodes, tous avec des arguments sensés.

Je fais les deux sans y voir de différence notable, si ce n'est qu'à chaud, ça a tendance à tirer moins vite.

Cela dit, en plus de 6 mois, je ne me suis jamais fait mal en m'étirant à froid, mais :

- je le fais toujours dans un environnement chauffé à 18-20°, donc neutre thermiquement
- je n'y vais pas comme une brute dès les premières secondes.
Les véritables gagnants d'une ruée vers l'or sont les marchands de pioches.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité