Nos Partenaires

Auteur Sujet: Technique de construction "sauvage"  (Lu 17626 fois)

17 septembre 2009 à 22:27:41
Réponse #25

AFA


Un petit lien sympas qui a un peu a voir avec le sujet
http://guerriers-du-moyen-age.aceboard.fr/12392-1947-28568-0-Construction-maison-mille-avec-outils-histo.htm

Belle aventure!
La technique du clayonnage est vraiment intéressante pour monter des parois sous un toit, meme sans aller jusqu'à utiliser du torchis...

17 septembre 2009 à 22:32:43
Réponse #26

Thanos


Belle aventure!
La technique du clayonnage est vraiment intéressante pour monter des parois sous un toit, meme sans aller jusqu'à utiliser du torchis...

Yep mais dans ce cas il faudra utiliser un clayonnage plus serré, même là il est un peu espacé.

Après on peut calfater le clayonnage avec de la mousse ou autre matière végétale pour un abris forestier ! Le torchis étant très sensible aux intempéries et à l'humidité... 

L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

19 septembre 2009 à 21:55:52
Réponse #27

mav


Juste comme ça sans m'interroger sur la faisabilité de la chose, de petite "tuiles" d'écorce/bois pour les murs? Ca doit demander pas mal d'écorce et de temps mais je l'ai déjà vu utiliser pour des toits alors pourquoi pas des murs?
Un clavier AZERTY en vaux deux.

19 septembre 2009 à 22:59:26
Réponse #28

Thanos


Juste comme ça sans m'interroger sur la faisabilité de la chose, de petite "tuiles" d'écorce/bois pour les murs? Ca doit demander pas mal d'écorce et de temps mais je l'ai déjà vu utiliser pour des toits alors pourquoi pas des murs?


Technique du Bardeau, très utilisée en Norvège pour les églises par exemple.



Tout à fait réalisable mais il faut calfater pour avoir une bonne isolation !

L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

19 septembre 2009 à 23:17:42
Réponse #29

DavidManise


Les bardeaux de cèdre comme ça étaient encore utilisés très récemment au Québec pour faire les toits et les murs des maisons.  Ca fonctionnait très très bien, et c'était très durable (plusieurs décennies). 

La difficulté, actuellement, est de trouver des vrais bardeaux FENDUS et non pas sciés...  un bardeau, ça doit provenir d'un bois sans noeud, et REFENDU.  Sinon les fibres ne sont pas rectilignes et l'eau s'infiltre.  Enorme connerie, surtout quand on voit le prix que ça se vend :down:

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

19 septembre 2009 à 23:25:44
Réponse #30

Thanos


Enorme connerie, surtout quand on voit le prix que ça se vend :down:

Sais pas, on les fend au coin et au doloire sur notre chantier archéo ^^ Mais ca demande du temps !

L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

19 septembre 2009 à 23:37:49
Réponse #31

jbc


le châtaigner vas bien pour du bardeau, ont arrive a peut prêt au même niveau de durée de vie qu'avec du red cedar.
ceci dit même le red cedar  finie par mal vieillir

19 septembre 2009 à 23:39:34
Réponse #32

jbc



Technique du Bardeau, très utilisée en Norvège pour les églises par exemple.



Tout à fait réalisable mais il faut calfater pour avoir une bonne isolation !

tu veut dire quoi pasr calfater thanos ? normalement le recouvrement se suffit a lui m^me

19 septembre 2009 à 23:50:21
Réponse #33

Thanos


tu veut dire quoi pasr calfater thanos ? normalement le recouvrement se suffit a lui m^me

Quand tu les fends sur place tu as toujours des irrégularités du fait que ce n'est pas une production avec des cotes fixes, donc quand il ya des jours tu bouches avec de la mousse ou autre.

Sinon on utilise aussi du châtaigné pour nos bardeaux !

L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

20 septembre 2009 à 20:17:33
Réponse #34

AFA


De la doc sur la technique du bardeau de bois :http://archilibre.org/materiaux/bardeaux/bardeaux.html

"Si vous êtes dans une région où pousse le châtaignier, choisir des rejets bien droits ou des arbres avec les premières branches assez hautes, d'au moins 25 cm de diamètre, faire des tronçons d'égale longueur (40 à 60 cm), les refendre si le diamètre est important. Comme outil: un coutre qui est une forte et large lame sur laquelle se fixe un manche (on l'utilise aussi pour faire des piquets). Placer la lame sur le tronçon vertical en fixant l'épaisseur du bardeau désiré, frapper un bon coup dessus avec une espèce de massue de bois pour faire pénétrer la lame, faire levier avec le manche pour faire éclater le bois."

Donc trés concrètement, la technique se prête a un travail en outdoor avec relativement peu d'outils, mais c'est gourmand en temps.
« Modifié: 20 septembre 2009 à 20:25:24 par AFA »

02 novembre 2009 à 21:32:06
Réponse #35

manumsp


le bois bruler devient plus dur on voit la difference sur des pieux de cloture en accacia on gagne facilement 5 ans (voir plus) en duré de vit en terre

11 novembre 2009 à 14:57:44
Réponse #36

Wapiti


Bonjour Afa.

Si cette table peut t'être utile ?


À +

11 novembre 2009 à 15:40:15
Réponse #37

AFA


Si cette table peut t'être utile ?

Merci du partage de ta base de données :).

12 novembre 2009 à 12:22:38
Réponse #38

Wapiti


Bonjour JBC

Si un bois doit sécher rapidement pour quelques usages et éviter les moisissures, un séchage lent est préférable avec des bois de fortes dimensions pour éviter le fendage.
_________
Bonjour AFA
Les bois immergés durent très longtemps, les « ducs-d'Albe » de la lagune de Venise (surtout du hêtre) durent environ un siècle.

Regardes aussi les piquets de clôtures, comme dit plus haut, essentiellement du châtaignier et du robinier : ils durent longtemps alors qu'ils ne sont pas spécialement traités.
_________
Tiré d'un de mes manuscrits.
Les conditions climatiques, le lieu de pousse et les agressions diverses modifient la qualité du bois : notamment les agressions animales (insectes xylophages, oiseaux perceurs, ongulés qui mangent l’écorce), végétales (gui, lierre, champignons) ou humaines (exploitation de la résine ou du liège), qui le dégradent. L’intervention humaine peut aussi l’améliorer (culture, greffes, traitements fongicides, etc.).

Les bois poussant sur les versants ombragés ou au nord ont une structure interne plus serrée. Quoique plus malingres d’aspect, ils sont plus durs et de meilleure qualité.
_________
Une méthode (bien que polluante) pour protéger la partie enterrée et un peu au-dessus, est d'immerger le bois dans de l'huile de vidange jusqu'à saturation.
_________
Pour être plus efficaces, les bois de construction doivent être stabilisés, c'est-à-dire secs (humidité résiduelle = à 15 %). Pour ce, il faut qu'ils aient séché sous abri pendant au moins deux ans et demi.

Les bois encore en sève sont plus sujets aux agressions citées plus haut, au fendage, au fluage et au vrillage.

Si ça t'est utile ?

À +

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité