Nos Partenaires

Auteur Sujet: Technique de construction "sauvage"  (Lu 17636 fois)

16 septembre 2009 à 17:40:15
Lu 17636 fois

AFA



Bonjour à tous :)

La construction d'abri sauvage sans matériel moderne nécessite de ré-apprendre des techniques devenues obsolète à notre époque. Actuellement un projet perso m'amène a m'interroger sur la construction d'un abri, et plus précisément sur la meilleure manière de planter un poteau dans le sol en protégeant sa base enterrée de la dégradation organique.

J'ai lu quelque part que les Gaulois faisaient bruler la base des piliers en bois qu'ils utilisaient pour leur construction, afin qu'une fine couche de charbon les protègent de la dégradation une fois plantés. Je suis pas vraiment sur de l'information...Quelqu'un a t'il déja testé?

Pour ma part, j'ai pensé à recouvrir la base des poteau de goudron afin de les protéger. Mais est ce que c'est efficace :huh:? Sans compter que répandre du goudron dans la terre n'est peut être pas une super idée...

Tout vos retour d'expérience sont bienvenus...


16 septembre 2009 à 17:46:04
Réponse #1

Pierr


ben surtout, faire du goudron c'est peut-être pas tout à fait évident. Je crois que ce serait plus facile (mais quand même long) d'utiliser de la résine ou de la "glue" de sapin ou de bouleau (le résidus de la distillation du bouleau).

Le passage au feu permet de sècher et durcir le bois. C'est déjà un bon début. Il est possible que la couche carbonisée décourage les insectes, je ne sais pas.

Un élément important est sans doute le drainage de l'endroit de construction.Un sol bien drainé, généralement sec, ne devrait pas attaquer ton bois rapidement.

16 septembre 2009 à 17:49:55
Réponse #2

lambda


Salut,

le choix du bois y fait pour beaucoup, je pense, d apres ce que j ai pu constater...
- typiquement, l accacia est souvent utiliser pour faire des piquet de clotures du fait qu il semble etre imputrescibles, ou en tout cas tres long a se degrader (plusieurs annees...)
- le chataigner est aussi une bonne essence me semble t il (juste entendu dire, pas constasté...)

un truc qui peut te permettre de remplacer le goudron (du type bitume), c est d utiliser de la resine de pin dans lequel tu trempes un moment la pointe de ton poteau, piquet, pilier... une fois fait, tu peux laisser secher la pointe ainsi enduite a l air pendant 2, 3 semaines a l air libre. tu obtiendras une pointe recouverte d une espèce de gangue jaunatre a blanchatre dure protegent ton poteau du contact direct avec la terre, et limitant la proliferation de bestioles xylophages a cause de la terebenthine contenue dedans...

2, 3 suggestions...

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

16 septembre 2009 à 17:50:29
Réponse #3

Thanos


Pour qu'il y ai dégradation sur un matériaux organique il faut qu'il y ait oxygène, j'ai sortie des poutres du XVe siècle en fouilles humides qui était comme coupées de la veille, par contre une fois sorties du limon, c'est la déconfiture...

Pour les pieux "gaulois" et leur carbonisation je ne sais pas mais pour ceux des habitats palustre d'Isère je n'ai rien lu de tel en tout cas...  :huh:

Essaie avec de la braie de bouleau ou de l'argile.
 

L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

16 septembre 2009 à 18:29:08
Réponse #4

AFA


Merci pour vos réponses.

J'utilise du châtaignier, dont j'ai toujours entendu dire que les tanins que le bois contient éloigne les insectes xylophages (mais pas éternellement :D). La résine d'arbre revient souvent, c'est une piste (j'ai quelque pins dans le coin qui en bave à gogo...).

Sur la braie de bouleau, j'ai trouvé ça http://webarcherie.com/forum/index.php/topic/6066-brai-de-bouleau/. Sacré boulot mais ça peut être intéressant a faire.

Pour l'argile, il suffit d'enrober la base du poteau avec?

16 septembre 2009 à 18:29:56
Réponse #5

jbc


salut
de façon naturel comme le dit lambda de l'accacia ou faux robinier (même chose) ou bien du chataigner, sont des bois relativement imputrescible classe 4 et 5 sans traitement,  si tu utilise du tout venant (ce qu'il y a sur ton terrain) fair do braie de boulot ou bien passe chez D4 et achette du goudron de norvege, tu melange avec de l'huile de lin, de l'essence DE terebhentine (pas A la terebhentine) et ton goudron  tu met le tout dans un sceau et tu laisse 24 heures tes pieds de poteaux tremper, dejat la tu est partis pour 20 ans tranquile
jb

16 septembre 2009 à 21:49:06
Réponse #6

Dralh


Salut,

Bruler le bois pour pouvoir le protéger une fois en terre, je sais pas...Porquoi pas : )
Mais je sais que certains bois laisse échappé une résine au contact du feu pour se préserver...
(Si je retrouve quel bois je le dirais  :D

16 septembre 2009 à 21:59:16
Réponse #7

TRTL


À mon avis, regarde en premier quelle bois tu utilises, avant de perfectionner autres choses. En allant dans des mines abandonnées depuis 30 ans, le bois, de l'épicéa, était en mauvais état, en comparaison à une autre mine, très humide et abandonnée depuis 50, dont le bois tenait des charges de gravats TRÈS importantes, mais je ne sais pas qu'est-ce que c'était comme bois. D'ailleurs dans une seule essence la qualité change grandement.

16 septembre 2009 à 22:04:58
Réponse #8

Nirgoule


j'utilise des piquets de châtaignier (4cm) pour mes tomates, ils tiennent bien trois à quatre étés sans préparation particulière. Soit l'équivalent d'une année. Un champignon attaque le bois sur la zone en contact avec la terre humide.
"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

16 septembre 2009 à 22:12:04
Réponse #9

Anke


Braie de bouleau ou comme dit Jbc.

16 septembre 2009 à 22:16:13
Réponse #10

greenman


Nous ici dans le bordelais on utilise des piquets d'acacia et ça tient longtemps!
Voici une vidéo sur la réalisation de ma cabane - http://vimeo.com/23283003

16 septembre 2009 à 22:35:23
Réponse #11

Thanos


salut
de façon naturel comme le dit lambda de l'accacia ou faux robinier (même chose)


Euh tu veux dire robinier ou faux acacia plutôt, non  :blink:

L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

16 septembre 2009 à 22:52:15
Réponse #12

jbc



17 septembre 2009 à 00:23:41
Réponse #13

Thanos


Pour l'argile, il suffit d'enrober la base du poteau avec?

Ca dépend, tu veux les planter comment tes poteaux ? Avec un blocage en pierre ?

L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

17 septembre 2009 à 00:41:26
Réponse #14

mav


Lors de mes cours d'archéologie à la fac nous avions étudié une village lacustre (période néholitique) situé dans l'actuel Italie. Tous ce que nous pouvions étudier c'était les trous de poteaux. De ces études il resortait plusieurs choses:

- Les habitants étaient semi-sédentaire et s'installaient pour des périodes de 50 à 70 ans tout en préparant leur futur habitat ce qui implique du bois de construction sec et un choix très précis des essences de bois, il semblerait que les bois de contact avec le sol étaient surtout des résineux.

- Les trou de poteaux étaient comblés avec des pierres de différents diamètre jusqu'au gravier (1-2 cm de diamètre) et enfin de la cendre de bois en guise de "sable"

- Dans ces trous le poteaux ne reposait pas sur la terre mais sur tout un lit de pierre assez épais qui permettais la création d'une zone dans laquelle l'eau pouvait se déposer sans atteindre le bois lui même.

- Pour finir ces trous étaient très profond minimum 50-70 cm

Juste en hommage, nos ancètres (-5000 ans) arrivaient ainsi a faire des maisons de taille importante (jusqu'a 60 m2) à plusieurs nefs et connaissaient déjà le tenon la mortaise, les chevilles....à peu de choses près toute la menuiserie actuelle en fait. Ce type de construction a été le principal en europe jusqu'au haut moyen age et une bonne partie du bas moyen age.
Un clavier AZERTY en vaux deux.

17 septembre 2009 à 00:44:06
Réponse #15

mav


relecture de cours, il utilisaient des résineux oui mais c'était la flore principale de la région donc il ne faut pas en tirer de conclusion "architecturale"
Un clavier AZERTY en vaux deux.

17 septembre 2009 à 00:59:15
Réponse #16

Thanos


relecture de cours, il utilisaient des résineux oui mais c'était la flore principale de la région donc il ne faut pas en tirer de conclusion "architecturale"

Oui parce qu'a Chalain il n'y avait pas tant de résineux que cela ! Faudrait que je regarde le bouquin de Petrequin sur les expés de bâtit voir la liste des essences.

L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

17 septembre 2009 à 01:28:17
Réponse #17

mav


Je pense que tu peux aussi fouiller des livres d'archéo-architecture, mon prof de fac s'appelait Stephan Fichtl et connaissant un peu le bonhomme il ne serait pas étonnant qu'il n'ai pas publié quelque chose la dessus. C'est pas forcément facile à trouver mais les bibliothèques de fac sont ouvertes a tous (hors pret) et les gens qui y travaillent très compétents si tu dit "trous de poteaux, habitat préhistorique ou moyen age" ils te trouveront quelque chose et seront ravis de t'aider.
Un clavier AZERTY en vaux deux.

17 septembre 2009 à 08:31:07
Réponse #18

AFA


Ca dépend, tu veux les planter comment tes poteaux ? Avec un blocage en pierre ?
Oui!

Encore merci pour vos post. Je pense pas avoir le temps de me plonger dans les références littéraires citées, mais j'ai déjà suffisamment de piste pour ce que je souhaite réaliser :).

17 septembre 2009 à 08:47:57
Réponse #19

jbc


AFA la plus parts des bois ne pourrissent pas aussi facilement que l'on pourrait le croire, même un bois de m*rde !! avec une mise en oeuvre adéquat, le bois pourrie au contact de l'humidité et de l'eau stagnante. ton bois pour qu'il tiennent dans le temps doit pouvoir sécher presque aussi rapidement squ'il a été mouiller. aujourd'hui on utilise des platine métallique pour surélever des poutres porteuse par exemple. le fait de mettre un lit de pierres dans un trou  qui doit recevoir un potal (des poteaux  ;D ) comme le dit MAV est effectivement trés bien. par contre le coup de la cendre j'ai un gros doute car la cendre emmagasine énormément l'eau
 a contrario des cité lacustre italienne on peut aussi suréléver les poutres porteuse sur des grés ou granit ou ......



17 septembre 2009 à 11:57:48
Réponse #20

mav


Vous m'avez donné envie de me replongé dans mes cours. Et le coup du grès ou du granit il était effectivement utilisé mais a mi hauteur sous forme de plaque et exclusivement sur les greniers à grains pour les préservé des rongeurs (à l'instar de ce qu'on peut voir dans certaines tribu africaines de nos jour encore). Alors bien sur cette cité lacustre est la seule que j'ai jamais étudié de ma vie et sur des point de détails en fonction du lieu, du peuple....On doit trouver des changement mineurs
Un clavier AZERTY en vaux deux.

17 septembre 2009 à 12:01:04
Réponse #21

Thanos



L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

17 septembre 2009 à 12:46:55
Réponse #22

Outdoorsman


Je confirme que le choix du bois est primordial.
Parmi la liste des bois imputrescible je rajoute le mélèze, utilisé en construction dans les chalets de montagnes pour ses qualités.
"On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du coté de la forêt. " Ivan Tourgueniev
"Là où il y a une volonté, il y a un chemin" Edward Whimper
"Dégaine toi du rêve anxieux des bien-assis" Léo Ferré

17 septembre 2009 à 17:41:33
Réponse #23

Thanos


Alors à Chalain c'était du frêne et du saule !

L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

17 septembre 2009 à 21:59:58
Réponse #24

Salix



 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité